dimanche 28 mars 2010

Eric Zemmour s'explique dans "On n'est pas couché" le samedi 27 Mars 2010.




Eric Zemmour s'explique suite à la "polémique" sur ses propos dans l'émission "Salut Les Terriens".

Par ailleurs, le nouveau livre d'Eric Zemmour, Mélancolie française est toujours disponible.

.

Zemmour face à Judith Godreche




Extrait de l'émission du samedi 27 Mars 2010.

.

Zemmour face à Rama Yade



1/2



2/2

Extrait de l'émission du samedi 27 Mars 2010.

.

Eric Zemmour dans "L'Hebdo" sur France Ô, le samedi 27 Mars 2010.



1/3



2/3



3/3


Au sommaire :
- Zemmour : débat ou provocation ?
- Régionales : et la diversité ?
- Etats-Unis : réforme ou révolution ?

.

samedi 27 mars 2010

Eric Zemmour s'explique dans "Ça se dispute" sur i>TELE le 26 mars 201




Au Sommaire :
- Retour sur "l'affaire Zemmour"
- Sarkozy : barre à droite ?
- Villepin : alternative crédible ?
- Gauche : le jour d'après

.

vendredi 26 mars 2010

La chronique d'Eric Zemmour sur RTL le 26 Mars 2010.

"A 79 ans, Rocard est sur le sentier de la guerre écologique"




.

Eric Zemmour s'explique ce soir vendredi 26 Mars à 21h35 sur I-Télé




Un extrait de "Ça se dispute", exceptionnellement diffusé ce soir à 21h35, et samedi comme d'habitude. L'intégralité de l'émission sera disponible sur ce blog.

.

jeudi 25 mars 2010

Manifestation de soutien à Eric Zemmour jeudi 25 Mars devant le siège du "Figaro"

Nous relayons l'information figurant sur plusieurs sites concernant une manifestation de soutien à Eric Zemmour jeudi 25 Mars 2010 de 17h30 à 19h devant "Le Figaro".



Soutenez également Eric Zemmour en vous procurant son dernier livre Mélancolie française

.

Affaire Zemmour : Bilger convoqué par le procureur général (Le Monde)

Si Eric Zemmour s'en sort a priori sans dommage, l'avocat général près la cour d'appel de Paris, Philippe Bilger, qui l'a soutenu sur son blog, est, quant à lui, convoqué par le procureur général de Paris, François Falletti, afin qu'il lui "donne des explications sur cette opération", selon les termes de la ministre de la justice, Michèle Alliot-Marie. "Je suis convoqué [vendredi] à 16 heures. J'ai reçu simplement un coup de fil disant que le procureur général voulait me voir. Apparemment, il avait lu un extrait de mon blog", a expliqué M. Bilger, joint par l'AFP.

Dans sa note datée du 17 mars, Philippe Bilger écrit notamment : "Tous les Noirs et tous les Arabes ne sont pas des trafiquants, mais beaucoup de ceux-ci sont noirs et arabes." Il parle de statistiques destinées à "masquer ce qui crève les yeux et l'esprit" et de "la censure qui [interdit] d'aborder clairement un tel sujet".

ZEMMOUR "S'ÉCOUTE PLUS QU'IL N'ÉCOUTE"

M. Bilger n'est cependant pas complaisant avec M. Zemmour, expliquant que "la liberté de pensée qu'heureusement il s'octroie ne va plus tout à fait jusqu'à supporter celle des autres. Dorénavant, il s'écoute plus qu'il n'écoute, trop facilement ravi par sa propre mécanique".

"Je ne viole aucune obligation de réserve, je défends la liberté d'expression, celle de Zemmour, comme j'aurais pu défendre celle d'un homme de gauche", assure M. Bilger à l'AFP. "Je ne défends pas Eric Zemmour, je défends sa liberté d'expression, ce qui est très différent", poursuit le magistrat, avant d'affirmer : "C'est ce que je dirai demain, et je dirai aussi qu'on me foute la paix."

Source : Le Monde

.

mercredi 24 mars 2010

La lettre d'Éric Zemmour au président de la LICRA (texte intégral)

"Monsieur le Président, je fais suite à notre rencontre à l'instigation de mon avocat, Olivier Pardo. Cette rencontre nous a permis de nous rendre compte qu'il y avait bien eu un malentendu et une confusion non seulement dans la reprise de mes propos par les médias, mais également dans l'analyse qui a pu ensuite en être faite et qui a conduit à ce déchaînement médiatique à mon encontre.

En effet, je n'ai jamais dit, contrairement à ce qui a pu être colporté dans les médias, que tous les délinquants sont arabes et noirs , mais que la plupart des délinquants sont arabes et noirs.

Ma volonté n'a jamais été de stigmatiser les Noirs ou les Arabes " comme des délinquants, mais, si cette phrase, sortie de tout contexte, a pu heurter, je le regrette.

La mise en scène toute de gouaille cynique d'un Ardisson sur Canal+, qui prévient d'avance par un panneau comme dans les dessins animés de Tex Avery : Attention, Zemmour dérape , et qui mime un effarement scandalisé d'autant plus surjoué qu'il est enregistré et inséré a posteriori, tandis que pendant l'émission, il avait pris un air patelin, pour me glisser à l'oreille : Tu as un rôle très important dans la société de dire les vérités qui dérangent... Ne t'inquiète pas, je te protégerai au montage. Car, si mes propos étaient si infâmes à ses yeux, que ne les a-t-il coupés au montage ?

D'autres sont allés plus loin. J'aurais déclaré : T ous les Arabes et Noirs sont délinquants . C'est ainsi que l'a pris - ou a voulu le comprendre - un membre éminent du CSA, Rachid Arhab, qui a rétorqué à la cantonade : On peut être arabe et membre du CSA . Mais était-ce le sujet ? Des journalistes m'ont même demandé si j'avais voulu dire qu'ils étaient délinquants parce qu'arabes et noirs . Et ils se sont étonnés que je refuse de leur répondre.

Je n'ai bien entendu pas voulu dire tout cela. Je connais trop la souffrance réelle de mes compatriotes Arabes et Noirs , honnêtes travailleurs, parents intègres, qui se sentent salis par les exactions des bandes de jeunes gens qui ont la même origine qu'eux. Je le sais d'autant mieux qu'avec mon patronyme, je me souviens du temps pas si lointain - les années 1970 - où une bande de truands célèbres - les frères Zemour - défrayaient la chronique criminelle, la honte dans les yeux de mon grand-père ; et, accessoirement, l'attente interminable dans les aéroports pour la vérification vétilleuse - et sans ordinateur - de mon identité. Mon grand-père souffrait en silence pour son "nom traîné dans la boue", mais il n'a jamais prétendu que nos homonymes n'étaient pas des brigands de grand chemin !

On a volontairement oublié que ma désormais fameuse phrase n'était qu'une réponse aux arguments développés par les autres intervenants selon laquelle la police n'arrête que les Arabes et Noirs. Cette double stigmatisation - et de la police républicaine - et des Arabes et Noirs ne choque personne. Les Arabes et Noirs peuvent être distingués du reste de la communauté nationale s'ils sont héros (le livre de Thuram exaltant les héros noirs) ou victimes. Dans tous les autres cas, il est infâme de les distinguer. Cette injonction universaliste conviendrait assez bien à mon tempérament assimilationniste. J'ai tendance à ne voir dans tous les Français que des enfants de la patrie, sans distinction de race ni de religion, comme dit le préambule de notre Constitution.

Mais voilà que l'on me reproche aussi cette position, que l'on juge désuète, très IIIe République, exhalant un fumet néo-colonialiste. Au nom du droit à la différence, de la modernité, on doit pouvoir exalter ses racines et l'enrichissement d'une société multiculturelle. Mais quand vous avez l'outrecuidance de montrer l'envers de ce décor riant, on redevient furieusement universaliste !

J'ai eu le malheur d'ajouter : c'est un fait ! J'aurais sans doute dû ajouter malheureusement . Je ne me réjouis ni pour eux ni pour la société française ; mais l'autruche n'est pas mon modèle. On me rétorque un peu facilement qu'il n'y a pas de statistiques ethniques pour prouver mes dires. Pourtant, devant une commission parlementaire du Sénat, Christian Delorme, surnommé le curé des Minguettes , ne déclarait-il pas : En France, nous ne parvenons pas à dire certaines choses parfois pour des raisons louables. Il en est ainsi de la surdélinquance des jeunes issus de l'immigration qui a longtemps été niée, sous prétexte de ne pas stigmatiser. On a attendu que la réalité des quartiers, des commissariats, des tribunaux, des prisons impose l'évidence de cette surreprésentation pour la reconnaître publiquement. Et encore, les politiques ne savent pas encore en parler."

Il y a quelques années, une enquête commandée par le ministère de la Justice, pour évaluer le nombre d'imans nécessaires, évaluait le pourcentage de musulmans dans les prisons entre 70 et 80 %. En 2004, l'islamologue Farhad Khosrokhavar, dans un livre L'islam dans les prisons ( Balland), confirmait ce chiffre. En 2007, dans un article du Point , qui avait eu accès aux synthèses de la Direction centrale de la sécurité publique ( DCSP) et de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), on évaluait entre 60 et 70 % des suspects répertoriés issus de l'immigration. Il y a près de dix ans, la commissaire Lucienne Bui Trong, chargée des violences urbaines à la direction centrale des RG, relevait que 85 % de leurs auteurs sont d'origine maghrébine. Dans un article du Monde, du 16 mars 2010, les rapports des RG sur les bandes violentes établissaient que 87 % étaient de nationalité française, 67 % d'origine maghrébine et 17 % d'origine africaine. La "plupart" est donc, au regard de ces chiffres, le mot qui convient.

Mes contempteurs pourraient d'ailleurs me rétorquer que ces chiffres prouvent bien que les personnes issues de l'immigration sont défavorisées, puisque depuis Victor Hugo, on sait bien que c'est la misère qui crée la délinquance. On pourrait aussi rappeler que dans tous les pays d'immigration, les derniers arrivés donnent souvent les gros effectifs à la délinquance - Irlandais dans l'Amérique du XIXe siècle, Marocains dans l'Israël des années 1950, Russes aujourd'hui. Ces arguments ne sont d'ailleurs pas sans fondement, mais on ne me les présente nullement. On exige seulement que je me taise.

On me reproche aussi de contester le principe de discrimination . Mais je continue de penser que le concept même de "discrimination" est dangereux, qu'il pousse à la délation et l'irresponsabilité. Depuis quand n'a-t-on plus le droit en France de contester le bien-fondé d'une loi ? Cette question des discriminations est potentiellement explosive dans un pays égalitaire comme la France. Quand certains grands patrons déclarent qu'ils n'embaucheront plus désormais que des gens issus de l'immigration, et en tout cas pas des mâles blancs , c'est aussi une discrimination, mais personne ne s'en soucie. C'est pour éviter ces querelles sans fin que j'explique que la discrimination, c'est la vie , c'est-à-dire la liberté de choix. Il faut traiter les problèmes réels autrement. En tout cas, on peut en débattre dans un pays libre.

Il existe aujourd'hui une ambiance délétère dans le débat démocratique français. Le pays de Voltaire je ne suis pas d'accord avec vous mais je me battrai pour que vous puisiez le dire devient le pays de Torquemada, qui tue l'hérétique pour sauver son âme. Pourquoi les journalistes qui prétendent faire un portrait de moi s'empressent-ils de demander à mes employeurs s'ils me garderont leur confiance ? Il y a aujourd'hui en France une ambiance maccarthyste qui réclame l'interdiction professionnelle comme exutoire des dérapages. C'est ma mort sociale qui est réclamée.

Notre rencontre a eu le mérite d'ouvrir un dialogue qui, je l'espère, pourra se prolonger, hors de l'enceinte d'un tribunal. Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de mes sentiments distingués.

Éric Zemmour"

.

Ardisson attaque Zemmour en diffamation (L'Express)


D'après L'Express, Thierry Ardisson envisage d'aller en justice contre Eric Zemmour pour ses propos concernant le montage de l'émission "Salut Les Terriens".
Voici l'extrait provenant du site de l'Express.


Le mea culpa

Dépassé par la tournure que prennent les événements, Eric Zemmour envoie une lettre d'excuses à la Licra le 23 mars. Il y explique le contexte dans lequel ses propos ont été tenus et rappelle que sa "volonté n'a jamais été de stigmatiser 'les noirs ou les arabes' comme des délinquants". Par ailleurs, il écrit: "Si cette phrase, sortie de tout contexte, a pu heurter, je le regrette". En conclusion du courrier, Eric Zemmour exprime le souhait que le dialogue "se prolonge (avec la Licra), hors de l'enceinte d'un tribunal".

La contre-attaque d'Ardisson

Dans sa lettre d'excuse, Eric Zemmour va plus loin et dénonce "la mise en scène toute de gouaille cynique d'un Ardisson sur Canal+" Ses propos ont-ils été sortis de leur contexte? Réfutant la thèse du trucage, Thierry Ardisson s'apprête à saisir la justice pour diffamation. L'équipe de l'animateur vedette, qui souhaite jouer la transparence, affirme mettre "à disposition de la presse tous les rushs de l'émission" pour prouver qu'"aucun plan n'a été ajouté".

RTL mouille sa chemise

La radio, pour laquelle travailel Eric Zemmour, a défendu son journaliste, ce mercredi, à l'antenne. "RTL est attachée à la diversité des opinions, les propos d'Eric Zemmour nous ont choqué, on lui a dit, a déclaré Jacques Esnous, directeur de la rédaction de la station. Nous sommes pour la liberté d'expression et de ton, dans le respect de la loi, à ce titre Eric Zemmour a toute sa place chez RTL, comme Serge July, Alain Duhamel, Rokhaya Diallo ou Jean-Michel Aphatie", a-t-il ajouté.

L'article en intégralité sur le site de l'Express.

.

Affaire Zemmour: l'avocat général Bilger valide les propos du journaliste (AFP)

PARIS — Philippe Bilger, avocat général à la cour d'appel de Paris, a estimé que "beaucoup" des trafiquants sont noirs et arabes, validant les propos controversés d'Eric Zemmour, sur son blog dans une note consacrée au journaliste.

Le 6 mars, le polémiste avait déclaré dans l'émission "Salut les Terriens" : "Les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C'est un fait".

Ces propos controversés ont provoqué mardi une sanction de la chaîne par le Conseil supérieur de l'Audiovisuel (CSA) et la convocation du journaliste par la direction du Figaro, dont il est l'un des éditorialistes.

"Je propose à un citoyen de bonne foi de venir assister aux audiences correctionnelles et parfois criminelles à Paris et il ne pourra que constater la validité de ce +fait+, la justesse de cette intuition qui, aujourd'hui, confirment un mouvement né il y a quelques années", écrit M. Bilger dans sa note intitulée "Eric Zemmour ou le trublion officiel".

"Tous les noirs et tous les arabes ne sont pas des trafiquants, mais beaucoup de ceux-ci sont noirs et arabes. Je précise, car rien dans ce domaine n'est inutile, qu'il y ait aussi des +trafiquants+ ni noirs ni arabes est une évidence et ne me rend pas plus complaisant à leur égard", poursuit l'avocat général.

"Il n'est point besoin d'aller chercher des consolations dans les statistiques officielles, dont la finalité presque exclusive est de masquer ce qui crève les yeux et l'esprit si on accepte de regarder", estime-t-il.

Pour M. Bilger, l'émotion suscitée par les propos de M. Zemmour s'explique par le fait que ce dernier a "dépassé une ligne que la bienséance et l'hypocrisie considèrent comme absolue".

M. Bilger "regrette" en outre qu'Alain Jakubowicz, président de la Ligue internationale contre le Racisme et l'Antisémitisme (Licra), ait décidé de poursuivre M. Zemmour.

Il "regrette" également que Rachid Arhab, sage du CSA, "se soit égaré en répliquant à Eric Zemmour qu'il est +arabe, pas trafiquant au CSA".

"Nous sommes tous heureux que Rachid Arhab soit au CSA, mais précisément parce qu'il n'est jamais tombé dans les travers dénoncés par Zemmour", estime M. Bilger.


Source intégrale : le blog de Philippe Bilger



.

mardi 23 mars 2010

Le mouvement étudiant "UNI" lance une pétition de soutien à Eric Zemmour

D'après quelques informations que nous avons eu par mail, et relayées par différents sites, Eric Zemmour a été convoqué par le Figaro pour un entretien préalable à son licenciement.
Nous relayons ici une pétition lancée par le mouvement étudiant de droite "UNI" qui prend officiellement position à ce sujet.



L’UNI apprend avec stupeur et consternation qu’Eric Zemmour a été convoqué par le Figaro pour un entretien préalable à son licenciement. On se demande quelle valeur on peut accorder à la devise de ce journal : « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur ».

En soutenant Eric Zemmour, au moyen de la présente pétition, l’UNI entend d’abord défendre le principe de la liberté d’expression, de plus en plus étouffée au nom d’un conformisme intellectuel omniprésent et toujours pesant.

Sur le point particulier qui fait l’objet de la polémique actuelle, l’UNI constate qu’Eric Zemmour a fait état d’un fait qui, jusqu’à présent, ne semble pas avoir été sérieusement contesté.
Si certains veulent exprimer leur désaccord, la seule façon honnête de le faire est de réfuter ce fait au moyen d’arguments solidement établis. Au lieu de quoi on a, une fois de plus, affaire au procédé éculé, malhonnête et cher au terrorisme intellectuel qui consiste à lancer, sans l’ombre d’une justification, l’accusation de racisme, brandie comme l’arme absolue qui coupe court à tout débat.


Si vous avez des liens vers d'autres pétitions, n'hésitez pas à nous les indiquer en commentaire de ce post.

.

La chronique d'Eric Zemmour sur RTL le 22 Mars 2010.

Eric Zemmour : "Ce n'est pas Martine Aubry qui a gagné les Régionales, c'est Georges Frêche !"





.

mercredi 17 mars 2010

La chronique d'Eric Zemmour sur RTL le 17 Mars 2010.

"Pédophilie et célibat des prêtres : gare aux amalgames !"




.

La Licra poursuit Zemmour (L'Express)

Alain Jakubowicz, le nouvel exécutif de l'association anti-raciste, poursuit le journaliste pour ses propos sur les noirs et les arabes tenus sur Canal+.

La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme va poursuivre Eric Zemmour devant le Tribunal correctionnel de Paris. En cause, "les propos racistes et discriminatoires qu'il a tenus lors des émissions de télévision Salut les Terriens sur Canal + et L'Hebdo sur France Ô".

Sur la chaîne cryptée, le journaliste controversé avait déclaré: "les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes. C'est un fait". Alain Jakubowicz, fraîchement nommé à la tête de la Licra, a également fait savoir qu'il allait saisir le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Le CSA regarderait déjà "de très près" les propos d'Eric Zemmour, confie un membre de la Licra au nouvelobs.com.

Lire la suite sur le site de L'Express.

.

Le CSA examine les propos de Zemmour (Le Figaro) + vidéo

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), saisi par le Mrap et le Club Averroès pour des propos "à tonalité raciste" tenus par le journaliste Eric Zemmour sur Canal+, regarde la question "de très près", a déclaré le conseiller Rachid Arhab sur France 5. "C'est une question que nous avons regardé de très près cette semaine et que nous allons continuer d'examiner", a dit Rachid Arhab, précisant que la haute autorité audiovisuelle s'était penchée sur le sujet "avant même" d'être saisie par le Mrap et le Club Averroès.

Lors de l'émission "Salut les terriens", présentée par Thierry Ardisson le 6 mars et diffusée en clair, le journaliste chroniqueur Eric Zemmour a déclaré que "les Français issus de l'immigration étaient plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C'est un fait".

Dans la semaine qui a suivi, le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples) et le Club Averroès, qui s'attache à défendre la diversité dans les médias, ont saisi le CSA sur ces propos "à tonalité raciste".

A titre "personnel", M. Arhab a répondu à M. Zemmour: "On peut être arabe et pas trafiquant de drogue. On peut être au CSA"."

Source: Le Figaro





.

samedi 13 mars 2010

Eric Zemmour dans "L'Hebdo" sur France Ô, le samedi 13 Mars 2010.



1/4



2/4



3/4



4/4

Au Sommaire :

- HALDE : qui pour présider ?
- Drancy : mosquée sous tension
- Nigéria : ethnique ou social ?
- Eric Zemmour au coeur de la polémique (partie 4/4)

.

Eric Zemmour via le chat de l'Express : "Je ne demande pas la francisation des noms"

Il vient de faire paraître Mélancolie française, et ses déclarations concernant l'immigration suscitent régulièrement la polémique. Eric Zemmour a répondu aux questions des internautes de LEXPRESS.fr.

macmara : d'après Le Post.fr vous dites: que les Français issus de l'immigration étaient plus contrôlés que les autres par la police "parce que la plupart des trafiquants sont Noirs et Arabes, c'est un fait" un fait je veux bien mais montrer les documents ou stat qui l'atteste, dire c'est un fait à chaque phrase je trouve cela un peu facile, alors ce que vous affirmez mettez le sur votre blog avec liens ou docs à l'appui. Vous pourriez nommer cette rubrique "l'effetzémour" ;-)

Eric ZEMMOUR : Bonjour, La loi interdit les statistiques ethniques. Ceci explique la difficulté à savoir. Ce qui oblige à prendre des biais. Par exemple, la proportion de musulmans dans les prisons françaises, qui est selon une statistique du ministère de la justice, entre 70 et 80%. Il y a eu un papier là dessus dans lexpress.fr de 2004, et un papier du Washington Post. Je me permettrai de vous y renvoyer.

Sandra04 : Monsieur Zemmour,
Votre haine des femmes ne vient elle pas de la peur de votre part de féminité évidente ?

Eric ZEMMOUR : Bonjour, Je vais vous faire une confidence : j'aime trop les femmes.

marianne : Si la France n'avait pas échoué, après Waterloo, à réaliser son rêve de succession à succéder à Rome, si elle avait donc réussi son expansion historique naturelle (5 Gaules de César), comment serait-elle aujourd'hui ?

Eric ZEMMOUR : Bonjour,
Merci de cette excellente question. Je l'explique dans mon livre. La France rêvée a cherché pendant mille ans à retrouver ses frontières gauloises décrites par Jules César. Elle serait donc l'hexagone, la Belgique, le luxembourg, l'Allemagne rhénane, une partie importante de l'Italie du Nord (Piémont, Gènes, etc). C'est l'Empire de 1810, et vous le remarquerez, à la Hollande près, cette Europe des 6 où nous nous sentions si bien. et pour cause : c'était la France.

réré : Bonjour Monsieur Zemmour,
Je trouve votre façon de faire la promotion de votre livre excellente, faites vous exprès de créer la polémiques autour de vous et de votre livre ? Un peu comme le fait Freche pour les regionales. Ou etes-vous surpris par l'ampleur que prend certains de vos débats ? N'avez-vous pas peur que vos propos, véridiques et pertinents ne fassent peur à certaines personnes ?

Eric ZEMMOUR : Je suis toujours surpris des polémiques autour de mes propos. Je n'organise rien, nulle stratégie, je dis ce que je pense. Mes propos font peur aux professionnels de l'indignation, ( mouvements antiracistes, etc) qui cherchent mes soi-disant dérapages pour demander mon renvoi de la télé où ma présence les horripile.

ANTAR : Pourquoi sur ta fiche de presentation ton lieu de naissance n'est pas precisé!! précise le!
Zemmour signifie en berbère l'olivier serais-tu berbère??
Dans ce cas, n'étant toi meme qu'un émigré, intégré certes, mais emigré quant même et tu deblatères sans ménagement sur les émigrés??
A tu une dent contre l'Algérie et pourquoi?

Eric ZEMMOUR : Je suis né à Montreuil en Seine saint-Denis. Je ne suis donc pas un immigré - et un non un émigré - et mes parents étaient français. Mais mes origines sont en effet berbères et mon nom signifie en effet olivier en berbère.

Javier33 : Bonjour, j'aurais voulu savoir si M. Zemmour n'était pas comme un Chateaubriand vieillissant... Nostalgique d'un temps et incapable de comprendre de penser la jeunesse. Puisque son maître n'a pas vu venir 1848...

Eric ZEMMOUR : Vous ne pouvez pas me faire compliment plus flatteur. C'est le Chateaubriand qui écrit Mémoires d'Outre-Tombe, le chef d'oeuvre de la littérature française. Non seulement il a vu venir 1848, mais il a prévu l'avènement inéluctable de la République. Il voyait venir le monde qui arrivait et ne pouvait se déprendre de son amour du monde passé. Exactement comme moi.

Lisez la suite, et l'intégralité de la retranscription de ce "chat" sur le site de l'Express.

.

jeudi 11 mars 2010

mardi 9 mars 2010

Eric Zemmour invité de Thierry Ardisson dans "Salut Les Terriens" sur Canal + le 6 Mars 2010





Le nouveau livre d'Eric Zemmour, Mélancolie française, est disponible.

.

Eric Zemmour invité dans "C à vous" sur France 5 le mardi 9 Mars 2010




"Faut-il faire taire Eric Zemmour ?"
Retour sur son nouveau livre Mélancolie française.

Eric Zemmour s'explique après la polémique déclenchée par sa déclaration sur la sur-représentation des Noirs et des Arabes dans les trafics de drogue sur Canal Plus.

.

Eric Zemmour dans "Ca se dispute" sur I-Télé le 6 Mars 2010




Au Sommaire :
- Il faut mo-bi-li-ser !
- Fillon président ?
- SOS Industrie

.