dimanche 26 octobre 2008

Zemmour face à Augustin et Jean-Baptiste Legrand



1/2



2/2

Extrait de l'émission du samedi 25 Octobre 2008

141 commentaires:

  1. J'avoue que pour une fois j'ai eu du mal à être d'accord avec Eric Zemmour ..

    RépondreSupprimer
  2. Zemmour n'a pas bien géré cette confrontation. Il se laisse ecraser et ne se defend pas bien du tout. Quand Legrand s'approche de lui de facon aggressive il ne dit absolument rien et la séquence ou il fait semblant d'etre super concentré et genre perdu dans ses papiers est embarrassante.
    Je suis un grand fan de Zemmour, et je crois que c'était de loin sa plus mauvaise apparition.
    Merci a Naulleau qui, avec un coté presque parternel, a bien aidé Zemmour.

    RépondreSupprimer
  3. Il est à la ramasse Zemmour. Polémiquer pour polémiquer c'est stérile. Zemmour se fait un point d'honneur de ne jamais être d'accord et ça tourne au pathos.

    RépondreSupprimer
  4. Hier soir Legrand s'est comporté de façon ridicule. Il était plus content d'entendre l'histoire émouvante de la famille de Liane Foly que de discuter le fonds des problèmes avec Zemmour. C'était pitoyable. Quand on n'a pas d'autre argument que d'appeler son interlocuteur de stupide c'est qu'on est vraiment à bout de d'idées. S'il ne veut pas participer à des émissions de variété il fallait pas accepter d'aller chez Ruquier. Peut-être devrait-il suivre quelques leçons d'yoga pour calmer ses nerfs. Quant à la réaction de Zemmour, je ne trouve rien à lui reprocher : quand la menace physique devient vraiment imposante, il doit être difficile de se comporter en héros devant un type de la taille de Legrand. De toute façon, Zemmour aurait pu très bien faire comme tout le monde et élogier dogmatiquement le travail des Enfants de Dom Quichotte. Il ne l'a pas fait, il a préféré de rester fidèle à son opinion. C'est plutôt rassurant, non?

    RépondreSupprimer
  5. Pour l'anonyme du 26 octobre 2008 17:24

    Eric Zemmour ne cherche pas à être d'accord ou non avec les invités, mais bien à donner son opinion en proposant une argumentation solide.

    RépondreSupprimer
  6. Eric Zemmour est quelqu'un d'intelligent qui se sert très mal de son intelligence. Il a été particulièrement lamentable hier soir face à Augustin Legrand, qui est quelqu'un qui se bat pour les autres et qui ne mérite pas qu'on le critique sans argument. Eric Zemmour a été là pour le casser juste pour augmenter l'audimat, c'est scandaleux. Pourquoi a-t-on donné la parole à quelqu'un qui n'y connaissait rien et qui avait pour seul objectif, comme à dit M. Legrand, de "passer au zapping" ? Ridicule...

    RépondreSupprimer
  7. Eric Zemmour n'a même pas eu le temps d'argumenter comme il l'aurait souhaité face à un audieux personnage ne sachant, par manque de capacités intéllectuelles, que faire dans la menace anarchichanse...

    Partez d'ici éspèce de terroriste!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour
    Concenrnant l'emission du 25/10 sur la sortie du film de l'association don quichotte, j'ai trouvé qu'Augustin Legrand à ridiculisé le débat en s'emportant de la sorte (comme à la premiere emission ou il etait présent).
    Eric zemmour défend calmement ses idées clairement argumentée, Augustin Legrand s'est caché derriere une colere surjouée (Segolene Royale avait daja fait le coup à Sarkozy). Navrant vu la cause qu'il défend. Son frere etait bien plus precis et plus intelligible dans ses propos. Defendre les mal logés n'est pas incompatible avec le fait respecter les intervenants lors d'un débat.
    Un chose est sure, je n'irais pas voir le film en question vu l'etat d'esprit du représentant de l'association.
    Augustin Legrand est NUL, INSUPORTABLE et imbu de lui meme, qu'il laisse sa place a quelqu'un de plus serieux!! Sa virulence gratuite est choquante, il affiche un mépris de nos institutions, des politiques et de tout ceux qui le contredisent. J'ai trouvé que Laurent Ruquier etait bien indulgent devant un comportement aussi pueril.
    Cette emission est l'une des meilleures sur notre grille TV, il est dommage d'en arriver la.
    Cordialement
    JP DELOFFRE

    RépondreSupprimer
  9. J'ai trouvé augustin tres mauvais avec cette colere (sur joué?),et liane foly nul.Mais eric m'a aussi décu car j'ai eu l'impression que tout cela etait "monté"..J'ai rarement vu eric zemmour avoir aussi peu d'arguments,et je me demande si cela n'etait pas volontaire..en tout cas liane foly elle m'a vraiment désolée,je comprend qu'elle veuille prendre part au "debat" mais alors faut avoir quelque chose à dire!elle aurait mieux fait d'agir comme stephane guillon,faire l'imbecile heureux...

    RépondreSupprimer
  10. d'accord avec les commentaires précédents, d'ailleurs je l'ai dit dans la vidéo en-dessous, c'était impossible de d'expliquer calmement, legrand ne résoudra pas les affaires par l'agression, c'est bas...

    RépondreSupprimer
  11. aie aie aie dans quoi notre Zemmour s'est-il lancé ?
    J'ai du respect pour le combat de Legrand, c'est remarquable ce qu'il essaie de faire et même accomplit.
    Maintenant, son agressivité verbale et physique est telle que son message finit par ne plus passer, et comme dit par ailleurs, quel intérêt de venir dans cette émission à laquelle il avait déjà participé.
    Le "spectacle" comme l'a fustigé si souvent Legrand ? Mais qu'a-t-il fait, si ce n'est faire son "spectacle", tout ça pour finir au zapping ? tout ça pour ça.
    Comme Zemmour le dit souvent, on est en plein dans l'émotionnel; mais même si je trouve qu'habituellement Zemmour a de fines analyses, il n'a pas eu l'art cette fois-ci d'amener la contradiction sans générer le conflit et l'absence de dialogue. Il a lui aussi été agressif et s'est viandé dans les grandes largeurs. Et tout s'est enchaîné. Tous se sont mis contre lui, hué par le public, pointé du doigt par une Liane Foly follement grégaire sur le coup, et abandonné par un patron en petite forme.
    Et malgré tout, je ne peux m'empêcher de penser qu'il a gagné, aux points peut-être, mais il a quand même gagné !
    Legrand, par une expression corporelle sur-agressive et chauffée à blanc dés les premiers arguments de Zemmour (apparté : penser à dire à la production de ne pas lui donner de quoi picoler avant l'émission, car sinon c'est la baston générale assurée), surexcité, certes par son noble combat, s'est vite cru au cirque, ou dans la rue, ou sur un terrain de foot, ou dans un zoo, on sait pas trop où en fait... il a juste pété un fusible.
    De l'émotion à l'état pur mais à l'éclat nul.
    Il y a eu échange, certes, mais aucun débat. Malgré tout peut-être que le Zemmour a été un peu bousculé dans ses idées, qui sait ?

    La légion d'honneur est décernée à : Naulleau, pour tous ses efforts pour apaiser une situation aussi tendue que le string de Liane (ho ho ho)

    KingNo

    RépondreSupprimer
  12. Eric Zemmour n'a même pas eu le temps d'argumenter comme il aurait souhaité le faire... Nuance!

    RépondreSupprimer
  13. Augustin Legrand n'est pas maitre de lui-même, il s'ennerve pour un rien, il a un véritable comportement d'alcoolique... Ce ne serait pas étonnant qu'il le soit, c'est courant dans milieu des sans papiers (on boit, on se drogue avec tout et n'importe quoi y compris avec des antalgiques vétérinaires...Ca laisse forcement des séquelles !!
    C'est assez désagréable de le voir a la télé, même si son combat est honorable je déteste le personnage!)

    Liana foly était fidèle a elle même, une nullité totale, une véritable imposture artistique...
    Mi chanteuse mi imitatrice, mais ni vraiment l'un ni l'autre!
    Place au talent!

    Zemmour a eu du mal a s'imposer, mais il n'était pas venu pour se battre sur un ring mais sur le terrain des idées!!!

    RépondreSupprimer
  14. Folly pousse légèrement...Comme d'habitude, de son propre aveu, on est dans l'émotionnel....

    On ne peut pas fonctionner comme ca sur la guerre d'Algérie et eviter la foire d'empoigne...

    Après pour eviter les ghettos, avoir du boulot, et une perspective d'avenir, ca marche assez bien....

    Vous pouvez etre a peu prets surs que si on contruisait des palaces a des gens sans boulot et desesperés, ca ne changerait rien...


    Zemmour etait un peu leger, mais la discussion est partie en vrille...

    C'est pas sur ce genre de plateau que ca peut avancer loin.

    RépondreSupprimer
  15. navrant.....tout simplement
    navrant.....
    le comportement de ce soi-disant défenseur des SDF
    il n'est pas du tout crédible !
    son frère est plus posé heureusement
    j'ai honte d'un tel comportement sur un plateau de télévision
    Mr ZEIMMOUR a heureusement bien fait de ne pas rétorquer
    cela n'en valait pas la peine...

    quelle mascarade....

    RépondreSupprimer
  16. Il faut vraiment arrêter avec les commentaires pro-Zemmour... Il n'avait AUCUN ARGUMENT. Il essayait de casser Legrand qui se bat pour les autres, vraiment c'est insupportable d'entendre un con tous les samedis soir qui est dans la critique systématique, il doit probablement avoir un gros complexe d'infériorité ! Je suis révolté par cette émission.

    RépondreSupprimer
  17. Augustin Legrand ne s'énerve pas sans raison, mais bien parce que Zemmour ne l'écoute pas et le descend sans même avoir quelque chose d'intéressant à dire. J'aime bien Zemmour mais il faut reconnaître que Samedi 25/10 il a été pitoyable.

    RépondreSupprimer
  18. PAUVRE ZEMMOUR
    http://kindred.zumablog.com
    http://anarchives.blogs.courrierinternational.com/

    RépondreSupprimer
  19. pour l'anonyme du 27 a 10h21 : bah si t'es révolté, ne la regarde plus tocard et va lécher les fesses des invités chez drucker!

    RépondreSupprimer
  20. eric zeymour n a pas bien reagi face au voyou legrand. certes ruquier aurait du intervenir , mais s il suffit de sortir certaines assainités et de faire jouer des piteux gros bras pour faire peur a notre zeymour.....non il m a decu.

    RépondreSupprimer
  21. phil votre message est incompréhensible, et bourré de fautes, normal les boulets anti-zemmour n'ont pas de cerveau dans la plupart des cas...

    RépondreSupprimer
  22. Pour l'anonyme du 27 octobre 2008 à 10:55 qui me réponds... et bien je n'aime pas les émissions où l'on valorise sans cesse les invités à coups de promotion sans critique. Mais Samedi, c'était Augustin Legrand, qui ne vient pas en promo (car les bénéfices de son film ne lui reviendront pas), mais qui vient pour parler de son combat. Alors même si on n'est pas d'accord, il faut lui reconnaître d'aider les gens. Essaye d'argumenter au lieu de placer des mots comme "tocard" qui n'apporte pas grand chose trop au débat, mais bon je peux pas t'en vouloir, tu as comme idole Zemmour donc forcément tu essayes de me casser sans écouter.

    RépondreSupprimer
  23. je ne parle pas de ça, tu dis que tu en as marre de voir ce "con" (déjà faudra que tu argumentes sec pour prouver que zemmour est con...) tous les samedis soir et que cette émission te révolte. Alors si tu en as marre de voir ce con pourquoi tu viens ici? tu vas te rendre malade là, et ensuite si l'émission tu la digère pas tu zappes c'est pas compliqué, non?

    après j'ai rien contre legrand dans son combat mais le bonhomme ne donne pas envie à des gens de l'aider s'il gueule comme un putois sans arrêt.

    RépondreSupprimer
  24. Working Class Hero27 octobre 2008 16:09

    C'est la première fois que je vois EZ aussi hors sujet ... je suis un grand fan d'habitude, mais là il était à côté de la plaque.

    Je ne crois pas qu'on puisse nier le problème de la crise du logement en France. Après ce qu'on peut reprocher à A. Legrand c'est d'être une grande gueule médiatique qui contribue encore à culpabiliser les classes moyennes & populaires françaises, sans se préoccuper des problèmes politiques qui sont la cause de cette situation.

    Très honnêtement, un sujet comme ça, ça aurait dû être du pain béni pour EZ: pas de difficulté en effet à prouver le lien entre crise du logement et paupérisation des classes populaires à cause de la mondialisation, ni de faire le lien avec l'immigration incontrôlée, ni la destructuration familiale qui fait que de plus en plus de gens vivent seuls. Tous ces thèmes sont des chevaux de bataille tout à fait recevables d'EZ et auraient placé Legrand devant ses contradictions d'une certaine façon: charity business contre action politique. Et puis il aurait pu prouvé comme il l’avait fait pour Julien Dray que de toute façon, il finira comme apparatchik du PS et ira à la soupe comme tous ses prédécesseurs leaders « associatifs ».

    Là au contraire on a vu qu'il avait mal préparé sont intervention et heureusement que Naulleau lui a sauvé la mise. Il a montré aussi un petit manque de courage physique : même s’il est tout petit, il aurait pu lui montrer un peu plus les dents quand il s’est relevé.

    Ca m'a d'autant plus frustré que je ne peux vraiment pas blairé ce gros nase d'Augustin Legrand. Et là, on touche un peu à la limite de l’exercice : comment lutter contre l’empire de l’émotion dans le genre même d’émission dont c’est précisément le ressort (cf les « houuuuuuuu » et les « clap clap clap » du public de gros mickeys habituels) ?

    RépondreSupprimer
  25. Il faut croire que les anti-Zemmour ont tous une existence merdique pour n'avoir rien d'autre à foutre que venir ici...

    RépondreSupprimer
  26. "charity business contre action politique"

    Exactement.

    Augustin machin est une bonne dame charitable( A paillettes) qui met des pansements sur une jambe de bois.

    Vu que la gangrène a pris, la fin de l'illusion risque de faire mal.

    RépondreSupprimer
  27. Bravo Eric ZEMOUR continuez comme ça.
    Plus démago qu'eux ( les bertrant) cela n'existe pas)

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  28. Je n'ai vu samedi soir que la partie la plus "chaude" de l'intervention de M. Legrand.... J'ai donc, après lecture des différents commentaires ici-même, décidé de regarder la première partie.

    Quelques éléments de réflexion : dans cette 1ère partie, je ne trouve EZ ni à côté du sujet, ni mal préparé dans son intervention. En effet, les "bons sentiments" de M. Ruquier qui veut absolument rappeler à quel point toute cette "misère" est dure à visionner dans le docu n'empêchent en rien la réalité d'être ce qu'elle est : bcp de SDF ne sont pas/plus socialisables. Pour des raisons diverses. Il n'empêche que cela ne donne guère envie d'en accueillir à côté de chez soi. Je sais de quoi je parle, j'ai vécu la porte en face d'un ex-SDF, âgé, qui s'est littéralement laissé mourir dans la crasse et la vermine. L'Action sociale de ma ville (j'habite ds le 06) payait son loyer, il envoyait paître les assistantes sociales et autres infirmières. Il est décédé dans la puanteur, la crasse, j'en passe, et la plupart des co-propriétaires et autres locataires ne se sont préoccupés de son sort que trop tard.
    Alors effectivement, EZ a 100 fois raison de dire que peu, très peu de gens ont envie de vivre aux côtés de personnes à problèmes. Il ne faut pas se voiler la face.
    Autre point soulevé durant l'une de ses interventions : les mélanges de populations. Là encore, il est TOUT A FAIT EXACT, que les différences de culture, de mode de vie, de traditions ne sont pas toujours compatibles entre elles. Et quand on voit les abords de bien des cités HLM des grandes et moyennes villes françaises, il y reste peu souvent un nombre conséquent d'Européens.
    La franchise, la vérité crue ne plaisent guère aux people et autres happy few du microcosme bobo français... Il faut dire qu'ils y sont très rarement confrontés...

    Pour la 2de partie de la "discussion", j'ai plutôt tendance à penser qu'EZ a bien fait de ne pas rétorquer. J'ai eu l'occasion de voir M. Legrand dans l'un de ses "shows", sur cette même chaîne, dans une autre émission, et face à la ministre du Logement. On pense ce que l'on veut de Mme Boutin et de son action, mais elle a su lui tenir tête et hausser le ton, ce qui failli faire dégénérer l'intervention. La journaliste a du calmer l'affaire, ce que ne veut JAMAIS ou presque faire M. Ruquier, pour des raisons de polémique évidentes.

    Au bout d'un moment quand un tel barnum est monté pour simplement faire du spectacle et de l'audience, je crois qu'il est plus sage de laisser couler l'affaire. M. Legrand s'est décrédibilisé tout seul aux yeux des gens qui se posent ou se posaient des questions sur l'action de son mouvement.
    Pour les autres, il n'y a rien à faire ni à dire, ils sont bornés, de mauvaise foi, donneurs de leçons et le resteront encore longtemps.

    Je passe sur Liane Foly, c'était hors sujet et assez lamentable comme argumentaire!!!

    RépondreSupprimer
  29. Enfin un message concernant l'émission de samedi dont je partage entièrement l'analyse!

    RépondreSupprimer
  30. E.Zemmour a pour cheval de bataille le combat qu'il doit mener contre la "dictature de l'émotion" et à chaque fois qu'il la rencontre ses propos assis sur la réalité économique, historique contre laquelle nous ne pourrions rien soulèvent l'indignation de ses interlocuteurs. L'émotion n'est pas un concept économique et à chaque fois qu'une association, un militant, un "pauvre" lui en montre le spectre il frise l'apoplexie. Il en est resté au fameux "la gauche n'a pas le privilège du cœur" , en conséquence la droite qu'il représente fait ce qu'elle peut mais elle, elle fait tourner la machine dans un monde de brutes dans lequel nous ne pouvons rien changer. Intelligent le bougre il saura nous démontrer que le monde a toujours été ainsi et que ce n'est pas les larmes des spectateurs qui y changeront quelque chose.

    RépondreSupprimer
  31. Arretez de dire que zemmoue était un peu lache face a ce géant incontrolable....
    Qu'auriez vous fait à sa place, parler et risquer de s'en prendre une !!!
    Non, c'était perdu d'avance, l'autre con était beaucoup trop excité pour zemmour qui n'a rien d'un athlete (mais on peut pas etre bon de partout) et surtout c'est pas son role de jouer les gros bras!!!
    Arretez avec cet argument du courrage de zemmour c'est ridicule....

    RépondreSupprimer
  32. J'ai lu tous les commentaires avec intérêt et je ne dirai qu'une seule chose pour ma part : Zemmour est très bon et très intelligent, mais Samedi il a était très nul et même très insupportable. Je n'ai pas compris l'intérêt qu'il avait à citer par exemple ceux qui sont contre Augustin Legrand.. si c'est pour faire ça il fallait qu'il rejoigne Fogiel sur M6.

    RépondreSupprimer
  33. Cela fait quelque temps que je tombe le samedi soir sur l'émission de ruquier et donc sur les chroniques avec zemour...

    Je voulais déjà réagir l'autre jour suite à la confrontation avec laurence parisot, en effet, qui est il ? a l'entendre on pourrait croire qu'il détient la vérité sur tout !
    Je ne réagis pas en fonction de convictions politiques, seulement il faut savoir rester à sa place et j'ai trouvé mme parisot vraiment patiente face à zemour qui lui donnait un cour d'économie..
    enfin, le we dernier "les mal logés" (ce sont des gens qui trouvent qu ils ne sont pas bien logés ?) ou va t on ?

    Je sais bien que c'est la télé, il faut que ça accroche, mais bon dès fois, je crois qu'à la place des invités je me léverai pour lui mettre un grand coup de tête..
    Voilà c 'est tout

    RépondreSupprimer
  34. Ca me rappelle les sacs de riz de Kouchner.
    Aujourd'hui, vous montez n'importe quel asbl avec pour thème les sans-abris, vous allez faire la tournée des rotary, des lion's club ou des conseils généraux et vous avez de quoi vous acheter deux ou trois land-rover blancs, des sucettes vitaminées et vous allez amplifier la catastrophe sur place. Voilà comment on crée les deux cows-boy dégénérés de l'humanitaire que sont les frères Legrand, des gars aussi tarés et irresponsables que les lobotomisés de l'arche de Zoé. Il faudrait interdire ces charlots de l'humanitaire qui s'octroie le droit d'ingérence et laisser sur place les chevaliers de la croix de Malte, la croix-rouge et les missions catholiques qui font leur travail et qui sont compétentes. Leur intervention télévisée chez Ruquier est une catastrophe pour les sdf à qui on a jamais demandé s'ils acceptaient d'être représenté par ces 2 huluberlus agressifs et condescendants.
    Bravo à Zemmour qui a su garder son calme, preuve d'une grande sagesse et d'un grand civisme.

    RépondreSupprimer
  35. Pour l'Anonyme du 27 octobre 2008 20:03

    Eric Zemmour est journaliste au Figaro en plus d'être féru d'histoire, et non un sauvage anonyme ne sachant proposer que des coups en matière d'argumentation...

    RépondreSupprimer
  36. doucement Kami tu vas éjaculer à force de te branler sur Zemmour.

    RépondreSupprimer
  37. L'idéologie progressiste qu'est la vôtre n'hésitant pas à castrer les siens comme de vulgaires eunuques...

    RépondreSupprimer
  38. Un détail, Zemmour dit en gros que c'est la "liberté" de ne pas vouloir des "quotas de pauvres forcés".

    C'est un piège sur lequel Legrand saute :(Sous-entendu" Mr Zemmour et messieurs les bourgeois, vous ne pensez qu'a vous")

    La vraie question est : comment éviter qu'un quartier (pauvre en général, mais on a envie de dire pas seulement...) devienne un ghetto...
    ...Parce que tout les quartiers pauvres ne sont pas des guettos...

    Est-ce que la "mixité sociale" suffit ?

    Certainement pas.

    Là on aimerait des chiffres et des analyses sérieuses.

    RépondreSupprimer
  39. kami, t'as un mouchoir pour t'essuyer ? lol

    kimitchay : les Legrand utilisent ce qu'ils ont comme moyen et prennent le plus efficace, et ce moyen est la TV. Je ne sais pas si ce sont des "tarés", je n'y crois même pas une seconde. Ils ont été désastreux dans leur manière de défendre leur cause mais de là à les mépriser à ce point... C'est en tout cas particulièrement révélateur sur le fait que les écrits n'ont plus aucune importance : seuls comptent les belles images, les beaux coups de gueule idéals pour l'émission "les 100 plus grands clash sur les plateaux télé" d'un samedi soir de la semaine de Noël 2014. Comme dit plus haut, nul doute que Zemmour a écrasé de ses "écrits parlés" le ridicule de l'attitude de coq de Legrand (là, c'est moi qui vais jouir...) mais bon, trop facile ... et les idées dans tout ça ?

    KingNo

    RépondreSupprimer
  40. kingno : ok, le mot taré que j'ai utilisé pour décrire les frères Legrand parait, ma foi, largement exagéré. Mais c'est eux qui prennent les autres pour de la fiente d'iguane en pérorant comme un couple assourdissant de ménates enragés qui tenteraient de nous faire croire que, sans leur présence, les sdf seraient perdus. Ce n'est pas ce qu'ils disent - bien sûr - mais c'est l'impression qu'ils donnent. Ils leur manquent la retenue et surtout l'humilité face aux autres associations que j'ai mentionnées et qui font un excellent boulot (croix-rouge etc.) et en faisant surtout mille fois moins de bruit qu'eux. Leur vision globale fait ici cruellement défaut. Et en cela, il y avait un débat sous-jacent qui était beaucoup plus instructif et pertinent que le sujet des sans-abris et qui a mis l'accent d'avantage sur la pensée unique qui sévissait sur le plateau et qui interdisait presque toute forme de dialogue en n'autorisant sous aucun prétexte la critique quand il s'agit de défendre une cause humanitaire. Cause ayant servi, ici, de marche-pied aux frères Legrand qui nous ont livré dans un messianisme laïco-jacobin, un grand mais O combien triste spectacle de philanthropie humaniste - servant uniquement de laisser-passer à une future carrière politique - et qui consiste à assimiler, intégrer et insérer tous les êtres dans une caricature de société à vocation universaliste dont la pensée serait unique et politiquement correct.

    Solution : si j'étais sdf, je ferais 5 ou 6 enfants pour ensuite me présenter aux services sociaux de la ville la plus proche. J'aurais, à n'en pas douter, un logement immédiat et définitif. Non, blague à part, il ne faut pas être un génie ou un prix nobel pour résoudre ce problème des sans-abris : il serait peut-être intéressant de creuser la piste des monastères - bâtiments vastes et énormes mais quasi vide, dans toute la France - et qui, autrefois, avaient cette vocation d'accueil des plus démunis - au moins le gite et le couvert étaient offerts.

    Puis, ce lamentable débat ne s'attaquaient qu'aux effets et non aux causes. Quand je pense qu'un étudiant a les pires difficultés du monde à se loger, à trouver un kot et quand je pense aux garanties énormes que demandent les propriétaires bailleurs qui se protège derrière des carapaces juridiques insurmontables pour qui veut louer un bien. Sdf, ça commence dès l'université. Vous n'imaginez pas le nombre d'étudiant(es) Français qui ont pensé à se prostituer, un jour, pour pouvoir se payer seulement un logement décent. Quand les forces vives, les jeunes d'un pays, sont amenés à se poser ce genre de questions, c'est que les métastases ont déjà envahi tout le corps. A ce moment-là, il ne vous reste plus que quelques mois, semaines à vivre.

    RépondreSupprimer
  41. Réponse pour KingNo: Inutile lorsqu'on sait viser juste!

    RépondreSupprimer
  42. Sujet complexe, l'émotion a pris le pas sur la discussion rationnelle, je pense comme beaucoup, qu'Eric Zemmour a participé au débat mais bizarrement il n'avait en effet que bien peu d'arguments à opposer, montrant même qu'il n'avait pas potasser le sujet comme il sait si bien le faire d'habitude.
    Les frères Legrand eux, connaissent très bien le sujet, et je peux comprendre qu'Augustin se soit emporté face au dénigrement un peu incompréhensible d'Eric Zemmour.
    Bah il ne peut pas toujours être excellent, et ce samedi il n'a pas été bon, ça peut arriver.
    Peut-être devrait il se livrer à une réflexion sur les sujets qu'il ne connait pas vraiment, ou botter en touche, il nous a habitué à tellement de talent de sa part!

    J'aimerais qu'Eric nous ponde un message sur sa prestation de ce fameux samedi.
    Néanmoins il reste pour moi un repère incontournable dans la sphère socio/politique.
    staier.

    RépondreSupprimer
  43. Au sujet des etudiants, c'est très vrai.

    L'immobiler est hautement spéculatif en France (On ne va pas commencer a parler de Paris...Il y a des queues digne de celles des ancients pays de l'Est pour un appartement...)

    Entre les montants de caution exorbitants, les garanties familiales (Et ce meme a plus de 40 ans !) ou sur le travail et les assurances et taxes diverses, il n'y a rien d'etonnant a ce que le logement soit un problème redhibitoire...

    C'est la loi du marché, trop de demande.

    D'autre part les agences de location gèrent parfois avec un mépris de locataires absolument total...Et pas fatalement pour le bien des propriètaires !

    L'idées sur les monastères est un peu folklo
    (D'ailleurs a qui appartiennent-ils ? Pas à l'Etat non ?)

    Il ne faut pas oublier que tout les SDF ne sont pas sans emploi ou marginaux !
    Et surtout que le loyer greve le budget d'une foule de gens (A Paris, pas de commentaire....).

    C'est évident vu le cout du logement.

    RépondreSupprimer
  44. Pourquoi tout le monde focalise sur les SDF ?
    Comment peut on trouver Zemmour bon dans ce débat et Legrand mauvais ?
    Ok Legrand n'a pas la manière mais il maitrise le sujet et donne des chiffres. Zemmour se contente de son rôle habituel, comme une caricature de lui même.

    Le coup du "on ne veut pas des délinquants et/ou des arabes comme voisins" c'est assez pathétique quand on sait que 70% des français ont le droit à un logement social.
    Je ne vois pas ou est l'émotionnel là dedans, on parle de chiffres.Après c'est sûr que pour la vieille bourgeoise du XVIieme un "pauvre" est un pauvre et ça en fera toujours un de trop à coté de chez elle.

    RépondreSupprimer
  45. Pour répondre au message précédent, en le citant : Le coup du "on ne veut pas des délinquants et/ou des arabes comme voisins" c'est assez pathétique quand on sait que 70% des français ont le droit à un logement social.
    Je ne vois pas ou est l'émotionnel là dedans, on parle de chiffres.Après c'est sûr que pour la vieille bourgeoise du XVIieme un "pauvre" est un pauvre et ça en fera toujours un de trop à coté de chez elle.", il ne faudrait pas répéter les approximations des frères Legrand. Il ne serait être question de 70% de Français ayant droit au logement social, puisque chiffres de l'INSEE (Panorama des Foyers Français) à l'appui, 13,8 millions des ménages en France sont propriétaires, soit 56%. Ces chiffres là sont publiés ET non contestables.
    Quand vous êtes propriétaire, vous n'êtes pas concerné (logiquement) par le logement social. Et je ne parle pas ici des logements inclus dans l'accession à la propriété.
    Lorsqu'on nous montre à la télévision des reportages sur le logement précaire dans les grandes villes (et ce fut le cas en fin de semaine dernière sur F3 qui a diffusé par deux fois un reportage sur les hôtels de relogement à Paris), on assiste toujours aux mêmes scènes avec les mêmes images : les images de familles africaines, qui vivent dans des taudis). Ce sont en général ces mêmes personnes grâce à qui des "organismes" tels que le DAL font "leur beurre" pour "exiger" leur relogement. La plupart, ne nous voilons pas la face sont clandestins et hélas souvent utilisés comme des quasi sous-hommes par des employeurs peu scrupuleux.
    Leur mode de vie en tribu ou presque, héritage direct de leur culture et de leurs traditions n'est pas compatible avec les habitudes européennes. Et très honnêtement, je ne vois pas au nom de quoi, nous devrions nous plier à changer ces habitudes.
    C'est en filigrane, ce qu'a tenté d'expliquer EZ en parlant de l'impossibilité de mélanger les populations. C'est une réalité, pas un fantasme ou une discrimination.

    RépondreSupprimer
  46. je pense que zemmour au contraire a très bien fait de ne pas réagir et suivre la sottise des frères , bien au contraire le fait que les frères se soit énèrvé a donner raison a zemmour sur ces explications qui reste néanmoins beaucoup plus réaliste que celles des frères grand .Maintenat vu leur popularité et leur ego , ils ont cas acceuillir des gens chez eux mais la france actuellement pendant ca période de crise ne peut s'occuper de la misère du monde , il serait préférable qu'elle s'occupe avant tou de ses problèmes puis ensuite ceux des autres .

    RépondreSupprimer
  47. Il y a de quoi se mettre en colère. Zemmour m'a fait bondir avec ses idées anti-solidaires.

    Les gens ne veulent pas vivre à côté des pauvres et des arabes... Construire des logements sociaux ne sert à rien... Ça crée de la criminalité... Neuilly fait bien de ne pas appliquer la loi... Dans une démocratie, on ne devrait même pas obliger les communes à construire des logements sociaux...

    En extrapolant ce qu'il dit, on devrait autoriser la non-assistance à une personne en danger sous prétexte que nous sommes dans un pays libre. Parce que quoi ? Un clochard devrait dormir à la décharge comme tout bon déchet humain qui se respecte... C'est là où il veut en venir ?

    Heureusement, tous les Hommes ne sont pas incommodés par le rapprochement des cultures et des classes sociales. Si les résidents sont "indisposés" parce qu'ils ne veulent pas voir la misère en sortant de chez eux, il faut que ces gens comprennent qu'on ne peut pas cacher la misère sous le tapis sous prétexte qu'ils ne veulent pas la voir.

    Un bon coup de pression sur le sujet n'a pas fait pas de mal à mon avis, même si dans le débat, c'est sans effet, mais Legrand a exprimé une colère qui grouillait derrière les écrans, et en cela, il a été salvateur. Si on pensait tous comme Zemmour sur ce sujet, j'irais me pendre...

    La solidarité entre les hommes et les femmes doit être encouragée bon sang.

    Ps. Pour répondre à anonyme, mélanger les populations est tout à fait possible, c'est une réalité qui se vérifie tous les jours. Chaque mariage mixte, chaque enfant métisse, chaque reconversion religieuse en témoigne. Ouvrez-vous un peu.

    RépondreSupprimer
  48. D'accord sur les manipulations mediatiques du DAL.
    Legrand admet lui meme qu'il utilise les ressorts mediatiques.

    Methodes perverses a effet pervers.

    En atendant puisqu'on parle de proprietaire, si 56 % des francais auraient droit au logement social (Ca reste plus d'un sur 2), combien de francais sont proprietaires ? Combien peuvent esperer l'etre ?

    Mélanger les population oui, si ca n'est pas dans un ghetto...

    Parce que là, ca peut se passer très mal.

    RépondreSupprimer
  49. Zemmour a le courage de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas même et surtout si c'est politiquement incorrect.
    Même si je peux comprendre le combat que mène les frères Legrand,je trouve que la prestation d'Augustin était lamentable. Et puis, soyons honnêtes : qui voudrait voir des clochards et des SDF vivrent au bas de chez soi ? S'il y a des amateurs, pourquoi ne proposent-ils pas à ces gens de venir vivre chez eux le temps de se refaire une situation ! Pourquoi imposer à tout un chacun d'assumer cela ? On peut être citoyen sans l'imoser à tout le monde.
    La crise du logement existe et il ne faut pas se leurrer, créer des logement sociaux à loyers modérés c'est bien, mais ce que disait Zemmour et franchement soyez réalistes, c'est que dès que l'on crée ce genre de structure, cela devient des ghettos. Voyez vos cités HLM !!!! 20% de HLM dans toutes les villes ou tous les quartiers ??? Si disséminer la population pauvre (afin de ne plus la voir comme le disait à juste titre JF Derek !?) est mieux que la concentrer, soyez quand même au courant que c'est vous qui paierez lorsque ces gens ne paieriont pas leur loyer et lorsqu'il y aura des frais. Les gens qui comme vous et moi travaillent et s'en sortent plus ou moins seront plus encore taxés parce qu'il faut bien lorsque l'on fait de la solidarité trouver des fonds !
    A. Legrand accusait Zemmour de vouloir passer au zapping mais c'est exactement ce qu'il attendait de sa propre prestation, c'est de la manipulation de sa part.
    Alors, pour conclure, je suis entièrement d'accord avec les frères Legrand que ne rien faire est inhumain mais vouloir faire à tout prix ce n'est pas mieux d'autant plus que dans l'urgence, on agit à courte durée. Et puis, ces gens de la rue, sont-ils réellement prêts à s'investir dans leur futur ? Sont-ils vraiment motivés pour un avenir meilleur mais qui leur en coutera (pas pécuniairement !) ? Liane Foly, est-elle allée dormir sous les tentes avec les SDFs?
    Zemmour est quelqu'un de necessaire dans cette société car il a non seulement le cran de ses opinions mais également le cran des opinions des autres !
    De plus, je suis persuadée qu'il est beacoup plus altruistes que bien d'autres qui publiquement s'affichent mais qui hors des plateaux TV s'en contrefichent.
    Contre la misère oui, bien sûr mais justement et intelligemment en ne reniant pas les r&élités de terrain.
    Merci Monsieur Zemmour !

    RépondreSupprimer
  50. augustin était agressif dès le début, je me suis même demandé si il n'avait pas pris quelque chose... il voulait que ça dérape pour passer au zapping afin que l'on parle un peu plus de son film qui fait un gros bide! d'ailleurs il n'arrêtait pas de dire "zemmour veut passer au zapping"...il avait zemmour dans le viseur!...
    je l'ai trouvé lamentable augustin! et j'aimerai savoir pourquoi son film, si c'est pour servir la cause des SDF, ne l'a t-il pas fait pour la télé, ou il serait vu par des milliers, voir plus, de personne, au lieu de le sortir au cinéma?... lol

    RépondreSupprimer
  51. Zemmour...ridicule, franchement ridicule, j'ai honte de regarder un type comme lui aussi intolérant envers Legrand, plein de préjugés insupportables.Vivement le jour où ce mauvais journaliste ne sera plus sur les plateaux, il est loin d'être aussi cultivé, malin et intelligent qu'il le laisse croire.
    Bravo aux frères Legrand pour leur combat.

    RépondreSupprimer
  52. Zemmour n'est pas un "mauvais" journaliste.
    Il n'est pas spécialement intolérant, il laisse les autres s'exprimer.

    Après il vaut toujours mieux qu'une opinion s'exprime plutot que de faire de la censure ou l'autruche.

    Zemmour mérite un contradicteur de bon niveau, ca ferait avancer les choses.

    RépondreSupprimer
  53. Le dernier Augustin que j'aie connu, c'était Bourvil dans "La grande vadrouille", et bien je peux vous dire que je l'ai regretté.
    La triste prestation du modèle "Legrand" m'a rappelé l'intervention du président d'"Aides France" lors d'un "Sidaction".
    Celui-ci s'en était pris longuement et violemment à Philippe Douste-Blazy, Ministre de la Santé, pour finir par un très civique : "pays de merde ! "
    Depuis, ce personnage a été limogé, quel sera l'avenir du sieur Leagrand ?
    Pour Eric Zemmour, inaltérable, je ne me fais pas de soucis, il aura de plus en plus de sympathisants, lui.

    RépondreSupprimer
  54. à quand des invités non névrosés ?????? c'est de pire en pire, s'ils ne sont pas imbus de leur personne ils jouent les dictateurs ou dirigeur de conscience, à quand des gens comme nabe, finkielkraut, soral ou dantec sur le plateau?? un peu de débat et moins d'excitation!

    RépondreSupprimer
  55. Ruquier n'autorisera jamais cela... Dommage...

    RépondreSupprimer
  56. Pour ceux qui trouvent zemmour pas bon, je voulais juste rappeler que ce dernier avait deja argumenter ses propos en la matière face à un Legrand a l'air agressif : http://ericzemmour.blogspot.com/search?updated-min=2007-01-01T00%3A00%3A00%2B01%3A00&updated-max=2008-01-01T00%3A00%3A00%2B01%3A00&max-results=20


    il y a pour une fois un bon commentaire fait par gireau qui nous change de la stupidité d'une foly.

    RépondreSupprimer
  57. Aïe Aïe Aïe... Quand la rhétorique Zemmour atteind ses limites... J'aimerai bien le voir dormir dehors ou dans un 20m²... Il ne sait pas de quoi il parle mais parle quand même... Son discours est ouvertement fasciste et honteux!

    RépondreSupprimer
  58. Quoique... Dantec chez Ruquier, ça parait assez probable et ça ferait un bel échange avec EZ.
    C'est marrant, je me rappelle du type qui voulait se trancher la gorge en direct, sur le plateau de Pivot, il me semble. Paradoxalement je n'ai aucun souvenir de son combat. Qui d'ailleurs s'en souvient ?
    On écoute pas les mecs qui lancent des ultimatums, qui vous menacent, ou qui se mettent un flingue sur la tempe en vous ordonnant de les écouter. Ce sont les bases de la communication, le respect, la bienveillance...

    Je veux dire par là que le 1er danger de jouer avec l'image est de ne pas la maitrisée, et de malgré tout penser le contraire. Mal utilisée, mal contrôlée, alors même que son manipulateur cherche en permanence à projeter vers ses destinataires la plus parfaite représentation de son honnêteté et de sa détermination, l'image peut échapper à son instigateur et produire un effet inverse.
    Certains (c'est sympa de mettre un pseudo, même très con on s'en fout, c'est juste plus simple d'avoir une discussion qu'avec les "Anonymes de telle date / heure") commentaires pro et anti-EZ, et pro et anti le bien-nommé Legrand d'autre part sont là pour démontrer que ce qui restera de son combat ne sera peut-être pas davantage que cela ... quelques images de tentes sur le quai, de pauvres gens, et un grand type surexcité et antipathique hurlant dans tous les sens.

    Juste un modeste conseil pour les Don Quichotte : changez de leader. On ne gère pas les problèmes (idem pour les plus dramatiques ces dernières années (tsunami, le Darfour) avec des sentiments, et surtout pas de bons sentiments.

    Maintenant, imaginez une seconde. Si c'était plutôt un R. Bohringer qui faisait le boulot ? S'il tenait strictement le même discours que AL, mot pour mot
    Nul doute qu'il ferait infiniment mieux passer le message chez les (télé-)spectateurs.

    Faites la différence des deux et il ne reste que l'impact de leurs images respectives.
    Et on aurait peut-être même droit, y compris ici, à des "ah oui, il a raison, et si on était un peu plus généreux et ouverts ?".

    L'image, encore l'image

    AL l'a manipule mais n'en a pas les moyens. Bohringer nous est sympathique, il a une image positive qui nous renvoie à ce que l'on peut, en majorité, et même dans un parfait consensus, accepter pour peut que l'on nous emballe l'idée dans un beau paquet. Dans le cas de Legrand, le paquet est en papier journal. Et ça aussi cela ne plait pas.

    -------------

    Zgili, développe davantage stp, sinon pas trop d'intérêt de qualifier de fasciste les arguments d'un autre, maintenant si tu es sûr de les comprendre alors ça change tout

    RépondreSupprimer
  59. Inutile d'attendre ce genre de rhétorique d'un incapable...

    RépondreSupprimer
  60. legrand est un acteur, faire croire, à force de pleurs et de cris, que sa cause est inattaquable et que ceux qui ne sont pas d'accord il faut les faire taire, comme il a d'ailleurs essayé avec Eric Zemmour tout au long de son passage, c'est quand même hallucinant!!!

    le fait est que son attitude était anticipée: n'ayant pas la capacité ne serait ce que d'égaler Eric Zemmour dans un débat, il a pris le parti "d'hystériser" le débat pour déstabiliser zemmour sur la forme faute d'être capable de le contrer sur le fond!

    Monsieur Zemmour est un homme de débat trop bien élevé,trop poli, pour entrer dans le débat pathologique dont nous avons été témoins sur le plateau!

    RépondreSupprimer
  61. Deux petites précisions : il devient carrément INSUPPORTABLE de se faire traiter de facho (quand ce n'est pas pire!) dès que l'on n'est pas d'accord avec les "bien-pensants".... Je vous renvoie à vos dictionnaires et autres livres d'histoire (si vous en avez) pour comprendre ce qu'a été le fascisme et le nazisme.

    Pour les messages non signés, tel le mien, c'est tout simplement que je n'arrive pas à m'enregistrer. Donc pour pouvoir néanmoins poster, je n'ai trouvé que la solution de la case "anonyme". Désolée...!!

    RépondreSupprimer
  62. Kami, je vois que tu utilises de jolis mots pur qualifier des gens que tu ne connais pas... Un incapable? Si ça te permets de te conforter dans ton egocentrisme c'est très bien... Je trouve juste que môssieur Zemmour va parfois trop loin, jusqu'à critiquer des causes justes telles que celle des Enfants de DQ, peut être que cette asso théatralise parfois mais on ne peut pas leur reprocher de vouloir sortir des gens de la misère, à quoi ça sert de contredire des gens comme ça? Je ne comprend vraiment pas. Même si manipulation médiatique il y a, on sait que le DAL n'en a pas le monopole! L'abbé a du se retourner dans sa tombe en entendant ce discours, je ne dirais pas fasciste, il est vrai que j'ai employé ce mot à mauvais escient, mais intolérant et réactionnaire. Zemmour et Legrand sont deux showmen, dans deux styles différents... et tous deux sont convaincus d'avoir raison, et ne me dites pas que Zemmour privilégie le dialogue avec ses mimiques dans le genre : t'as raison cause toujours!

    RépondreSupprimer
  63. Ah oui, en ce qui concerne les livres d'histoire, monsieur anonyme, bien qu'il ne sert à rien de se justifier, je suis actuellement titulaire d'un master d'histoire politique et j'enseigne l'histoire dans un lycée publique, une ZEP qui plus est. Je ne suis pas la science infuse, ni le plus grand spécialiste de cette discipline mais je pense que vous n'avez rien à m'apprendre avec des réflexions telles que les vôtres. Mais promis je m'achèterai un livre d'histoire générale. (cochez la case nom/url et entrez simplement votre pseudo, pas besoin d'être enregistré)

    RépondreSupprimer
  64. La différence entre nous étant que "réactionnaire" n'est pas une idéologie contrairement aux mots: progressisme, étatisme, féminisme, souverainisme, laxisme, capitalisme...

    RépondreSupprimer
  65. Je n'aime pas faire dans le "ping-pong" verbal. Et encore moins "étaler" mes diplômes à la face de personnes qui n'en ont rien à faire. Ce en quoi ils ont parfaitement raison, d'ailleurs!!
    Mais "rassurez-vous" je sais PARFAITEMENT de quoi je parle, sans être pour autant l'alter ego de Messieurs Bernstein, Milza, grands pontes français de l'histoire contemporaine...

    Pour le reste, au risque de passer pour snobinarde, voire méprisante, si vous aviez lu mon message, vous auriez noté que je ne suis pas "UN" mais "UNE" "Anonyme", et par là même occasion, je vous conseille également de relire vos posts. Je ne suis pas sûre d'être beaucoup plus âgée que vous, mais quand je vois comment vous rédigez, je comprends encore un peu mieux les diatribes d'EZ contre les profs qui ne savent même plus écrire correctement...

    Ceci dit, je vous remercie pour votre aide concernant l'inscription sur ce mini-forum.

    RépondreSupprimer
  66. Je suis avec toi Flo, pardon, au fait quels sont tes diplômes ?

    Blague à part, voici une petite astuce pour ceux qui galèrent pour l'extrême difficulté et l'absolu désarroi que peut provoquer l'éventualité d'avoir à choisir, sur un malentendu comme dirait l'autre, de cocher ou non une p..... de case (vous énervez pas JK). Cette petite astuce s'emploie depuis la nuit des temps : il suffit juste de signer ce que l'on a à écrire.

    On s'éloigne de l'essentiel. Quels sont les vrais problèmes du logement actuellement ? Une tension extrême sur un marché de l'immobilier en nette régression ? Des immeubles inhabités ? Même s'ils le sont parfois pour de bonnes raisons, ce que les DQ ne veulent surtout pas entendre au passage (problèmes d'assurance, questions juridiques ...). Le reste de l'équation est également difficile à établir : le coût du logement social pour des centaines de milliers de mal-logés ? mais combien exactement ? et de quoi parle-t-on? Car il convient d'ailleurs de s'entendre sur le terme : si qq'un peut m'éclairer sur la question je suis preneur : qu'est-ce qu'un "mal-logé" ? Je n'arrive pas à être convaincu car comme beaucoup, je ne me suis pas envoyé tout le site des DQ. J'ai néanmoins retenu deux éléments dans leur pdf (et c’est triste= :

    Voici que disent les DQ : "(...) Il faut prendre acte de cette réalité, et réinventer une action de « plaidoyer » qui associe davantage l’opinion publique et les médias. Les questions de société doivent apparaître fortement sur la place publique pour être prise en compte correctement."
    Donc il n'est pas nécessaire de s'extasier sur la nature des éclats de la vox d'AL, car ils affichent la couleur d'emblée : on peut s'assoir sur la morale et tous les principes car nous faisons le bien. Je rejoins le parallèle fait plus haut avec l'Arche de Zöe.

    Certains de leurs propos sont très approximatifs tout en étant très déterminés dans leur volonté de mettre toute la responsabilité sur l'Etat (c'est-à-dire les contribuables d'une part et ceux qui font fonctionner la machine, à savoir le personnel de l'Etat) : "l’essentiel étant que l’Etat honore son obligation de résultat, et il ne nous appartient pas de chiffrer l’ensemble des mesures à prendre.
    Une politique ambitieuse de logement doit être vue comme un investissement, dans l’humain
    et dans la pierre, profitable tant du point de vue social qu’économique, car le mal logement
    entraîne des coûts très élevés. "

    Bon courage avec ça les amis !

    Quant à l’abbé Pierre, son site fait état de statistiques alarmantes : "NOMBRE TOTAL DE PERSONNES EN SITUATION DE REELLE FRAGILITE A COURT OU MOYEN TERME" = pratiquement 6 000 000, (source fondation-abbe-pierre.fr). Donc 10% de la population selon cette organisation.
    Difficile de s'en sortir, même en épluchant toutes les données.
    Il est juste certain que cette problématique est devenue cruciale : et désolé si je radote mais ce n'est pas AL qui va le résoudre, et surtout pas en ne maitrisant pas ses nerfs.

    Courage quand même à ceux qui galèrent !



    Zgili: l'essence de ton cv sauvera-t-il le fond du débat ?

    Vive la (pré-)Histoire ... sur Antenne2

    RépondreSupprimer
  67. J'ai donné mon CV pour répondre à l'attaque de mon (pardon ma...) camarade au dessus, rien d'autre. Madame, toutes mes excuses les plus plates... quelle erreur d'avoir mesestimer votre intelligence et votre culture. Faites fi de ces attaques, et pardonnez mon insultante ignorance... Sur ce bonne soirée à tous.

    RépondreSupprimer
  68. Il m'arrive quelques fois de m'emporter à force d'entendre la même chose...

    Mon adresse MSN si cela t'intéresse: drouin93@hotmail.fr


    Kami le diplomate.

    RépondreSupprimer
  69. je tiens a rappeler que le monde est dirigé par des gens bardés de diplômes, et regardons dans quel état il se trouve... la crise financière, élaborée également par des gens bardés de diplômes...
    un point de vue n'a pas plus de valeur parce qu'il est exprimé par une personne bardée de diplômes... donc inutile de vider vos valises pour appuyer vos dires...

    Ce qui est navrant dans l'attitude de AL, c'est qu'il a empêché EZ de s'exprimer... on ne défend pas une idée en empêchant les autres de s'exprimer.
    EZ n'est pas, d'après ce que j'ai perçu, contre le fait d'aider ou de construire des logements sociaux, pour ceux qui en ont besoin, mais il posait certaines questions qui dérangent :
    qu'est-ce qu'un mal logé?, pourquoi y a-t-il autant de mal logé?, qui sont-ils?, pour quelles raisons des communes refusent-elles la construction de logements sociaux ? etc...lol

    RépondreSupprimer
  70. N'ayant pas retrouvé la première algarade entre EZ et Legrand, j'ai re-visionné la passe d'armes, qui date d'octobre 2007, entre le même EZ et l'actrice Romane Bohringer. Il y est question du même sujet, avec cette fois-là les mal logés de la rue de la Banque. Et l'opération coup de poing du Dal qui a amené cette occupation à deux pas de la Bourse.

    EZ tient EXACTEMENT le même discours qu'en octobre 2008 : de quoi parlons-nous ou plutôt de QUI parlons-nous quand on évoque le cas des "mal logés"??? Quelle sont les responsabilités médiatiques de certaines assos (dont effectivement le DAL)? Comment et pourquoi médiatiser ces mouvements??? Il explique que déjà les dés sont pipés au départ. Cette-fois là au moins il avait pu, un peu mieux s'exprimer. Mais notons au passage, que Ruquier l'en empêchait déjà.... Comme d'hab???? HAHAHAHAHA

    RépondreSupprimer
  71. Dur dur d'être un "polémiqueur" chez Ruquier, parce que Ruquier, nonobstant ses qualités d'artiste du bon mot a déjà choisi une vision de la politique, accordons-lui néanmoins d'avoir la franchise de le dire

    RépondreSupprimer
  72. Il ne faut rien lui accorder étant donné que le présentateur d'une émission passant sur une chaîne publique ne devrait pas exposer comme il le fait son opinion politique!

    RépondreSupprimer
  73. D'ailleurs Zemmour ne se définit pas comme étant "polémiqueur" contrairement à Soral, mais bien en tant que "Chroniqueur".

    RépondreSupprimer
  74. relax Kami, perso je préfère ça à l'hypocrisie du journaliste qui passe ces soirées avec les politiques et qui le lendemain te raconte l'Histoire de ton pays en live, les idées parfumées de ce qu'il convient de sentir. Au moins Ruquier n'a pas les travers d'un Drucker sur ce plan, bon ok, ça va pas tarder ;-)

    RépondreSupprimer
  75. L'hypocrisie vaut dans certains domaines, celui là y compris, bien mieux que la sincérité...

    Il ne faut pas oublier cette magnifique phrase de notre Zemmour national "Vive l'hypocrisie!".

    RépondreSupprimer
  76. ah bon l'a dit ça le Zemmour ? pas toujours simple de le suivre, tu l'admettras

    RépondreSupprimer
  77. comme d'ailleurs tous les raisonnements purs, Zemmour raisonne d'ailleurs comme u mathématicien, ce n'est pas pour me déplaire mais ce n'est pas nécessairement dans l'absolu que l'on répond aux vraies problématiques

    RépondreSupprimer

  78. dsl pour les coquilles et les fautes d'orthographe, si EZ lisait cela il serait colère (==)

    RépondreSupprimer
  79. Il n'y a pas de peuple sans la notion même d'hypocrisie.

    Les propos d'Eric Zemmour sont effectivement difficiles à cernés pour une personne ne faisant dans la subversion.

    Il faut prendre conscience que le rôle d'un bon politicien équivaut à faire survivre la nation à travers le temps.

    RépondreSupprimer
  80. Si donner de l'espoir c'est faire survivre on est en plein dedans ... aux US hia hia
    Qu'entends-tu par "personne ne faisant dans la subversion" ?

    RépondreSupprimer
  81. Du fait que ses propos ne doivent pas être interprétés en fonction d'émotions personnelles.

    L'histoire comme la politique ne sont pas morale comme il le disa à Ruquier.

    RépondreSupprimer
  82. La vidéo que voici illustre bien ma pensée qui est que Zemmour fait dans la "subversion" pendant que les autres font uniquement dans la "subjectivité".

    http://www.dailymotion.com/prince_de_conde/video/x6dreo_zemmour-television-et-politique-13_news

    RépondreSupprimer
  83. dans ta video, que j'ai regardé jusqu'au bout, EZ ne dit rien ou presque (bien inspiré du reste car l'avocat Montebourg occupe le terrain fabuleusement en faisant son auto-critique)
    Subvertion = "surtout je ne dis rien" chez toi ???
    c'est de la bonne subversion, bien de gauche comme il faut alors ...
    un peu de sérieux, EZ 'apporte rien sur cet extrait

    Cela étant je ne peux m'empêcher de kiffer le côté "vous 'emmerde, chui plus intelligent que vous", tellement keupon, telle misanthrope ... il est balaise l'EZ

    RépondreSupprimer
  84. Eric Zemmour propose une analyse différente en seulement quelques mots pendant que les autres ne font qu'être infiniment dans l'erreur.

    L'intéressant ne se limite pas à une simple question de temps...

    RépondreSupprimer
  85. La réaction de zemmour quand Augustin lui présente les chiffres des mal logés est pitoyable :

    "qu'est ce que vous appelez des gens mal logés, des gens qui se sentent mal logés..."

    J'aime qu'on puisse débattre proposer d'autre visions, mais pas que l'on soit condescendant avec son interlocuteur. Zemour est un homme imbu et qui visiblement ne connaît pas la réalité des choses...
    J'ai vécu pendant un an dans des appartement ou vous ne voudriez même pas mettre un pied. Alors quand j'entends ça permettez moi d'être dans l'émotion et de dire que Éric Zemmour ne devrait pas se permettre de mettre en doute n'ont pas les propos de Augustin mais une réalité que les gens vivent au quotidien. C'est une sorte de mépris mais je suis sûrement dans l'émotion, j'avais oublié que les sentiments nous rendent humains désolé....

    RépondreSupprimer
  86. La raison aussi étant un des fondements de l'humanité...

    Encore un qui n'a pas compris que Zemmour s'en prennait à ces associations faisant du fric (les subventions de... l'ETAT!) par le biai de la misère humaine...

    Il faudra repasser étant donné que Zemmour a vécu en banlieue pendant une partie de son existence!

    RépondreSupprimer
  87. d'ailleurs que Al explique pourquoi son film est sortie au cinéma, (qui est un bide, soit-dit-en passant), au lieu de le diffuser à la télé en tant que reportage ?... est-ce pour servir son combat ou pour remplir les caisses de son association?...
    Zemmour dénonce tout simplement, tous ces gens , de droite comme de gauche, qui se servent de la misère pour se faire une place au soleil...lol

    RépondreSupprimer
  88. enfin l'argument "il a vécu une partie de sa vie en banlieue" ne tient pas davantage que celui qui consiste à afficher son pedigree pour légitimer son propos (ok ok j'arrête avec ça) ;))
    Minimus : ce que Zemmour démontre à longueur d'échanges avec quasiment tous ses interlocuteurs, et là-dessus son raisonnement est implacable (mathématiques, cynique, ou tout ce que tu veux), c'est que l'émotion n'est pas une approche légitime des réalités.
    Ce n'est qu'une sensation, un affect, un sentiment, quelque chose qui repose que sur la subjectivité d'une personne, et donc très peu susceptible d'être pris comme objet d'analyse (et que la raison soit un fondement de l'humanité, on est d'accord, mais il reste à démontrer qu'elle saura réellement être une garantie de la pérennité de l'espèce humaine, mais c'est un autre débat...)
    Pour résoudre une équation (celle, partielle, que j'ai postée un peu plus haut), pour traiter une question de manière objective, il est indispensable d'évacuer cet aspect. Évidemment tu me diras que ce n'est pas une équation, ce sont des hommes et de femmes que tu croises tous les jours etc ... mais malheureusement, si, il s'agit bien d'une grande équation complexe qui doit s'affranchir des sentiments.
    La fait que tu ais vécu pendant 1 an dans un taudis me provoque une réaction immédiate : tu en es manifestement sorti, et tant mieux ! ;))
    Alors oui, on peut avoir toute la considération pour la misère humaine et malgré tout penser que les remèdes aux maux de la société (on aurait pu d'ailleurs aborder la question des squats, ceux de Cachan entre autres, avec des acteurs hystériques sur les plateaux télé, je pensais à Charles Berling, tiens tiens il y a presque du mimétisme avec les Legrand...) ne se font pas sur la base seule des bons sentiments (tu vas me dire "et Coluche ? ... il y a des exceptions à la plupart des vérités).
    On pourrait aussi se poser la question de la prolifération des associations de ces dernières années; les DQ, qui en sont une illustration, se caractérisent particulièrement par leur utilisation systématique des médias. Voici quelques éléments issus de http://www.associations.gouv.fr/ : "La France compte un million d’associations en activité et ce nombre ne cesse de s’accroître. Cette vitalité associative s’appuie sur plus de 13 millions
    de bénévoles qui, de façon désintéressée, consacrent chaque jour du temps pour animer les associations. Aujourd’hui, quatre associations sur cinq fonctionnent exclusivement avec des bénévoles. Mais, il ne faut pas non plus oublier les 1,6 million de salariés des associations
    (8% de l’emploi en France) qui, par leur professionnalisme, participent au développement associatif. "

    C'est une question essentielle car on voit aussi très vite que l'explosion du nombre d'association (et leur champ d'intervention) ont fait que des réajustements se sont avérés indispensables afin d'éviter leurs potentielles dérives : les pouvoirs publics ont voulus encadrer leurs activité pour éviter les faillites, les dérives frauduleuses, et garantir le "désintéressement de la gestion associative". Et je ne crois définitivement pas que la société civile doive traiter cette question. Ce sont des acteurs de ces questions mais certainement pas les seuls à pouvoir résoudre ces questions et il est important qu'ils restent non-décisionnaires.

    P.S : pas solidaire des propos qui tendent à mettre en doute l'honnêteté des gens sans éléments factuels

    RépondreSupprimer
  89. je précise que quand je parles de résoudre ces questions, c'est sur les aspects structurels (et non d'agir ponctuellement et de manière ciblée comme le font les associations). Évidemment cela n'enlève rien au mérite des assos (et heureusement qu'elles existent d'ailleurs car l'Etat ne peut pas tout).

    RépondreSupprimer
  90. J'ai une question : Est-ce volontaire si la suite des échanges entre EZ et AL ne sont pas accessibles ? jugés trop violents ? je plaisantes... des contraintes juridiques ? une demande de quelqu'un ?
    En tout cas c'est dommage, j'aurais bien voulu revoir la suite.

    Merci au boss du blog s'il le veut bien de m'éclairer ;-) et grand merci tout court pour ce blog ¨¨

    RépondreSupprimer
  91. Il s'agissait de répondre à minimus sur le seul plan qu'il semble capable de comprendre.

    Pas besoin de faire toute une histoire concernant l'affichage du curriculum vitae de zgili ne m'ayant en l'occurance pas le moins du monde dérangé.

    RépondreSupprimer
  92. Mon cher Kami, en relisant tes réponses je ne peux m'empêcher de faire le constat que tu es dans la défense systématique d'EZ (pourquoi pas du reste, il y a pire comme modèle) et le dénigrement systématique de ceux qui s'y opposent par l'utilisation, également systématique, d'un discours qui peut facilement s'apparenter à de la condescendance : ("Partez d'ici éspèce de terroriste!", "Il faut croire que les anti-Zemmour ont tous une existence merdique pour n'avoir rien d'autre à foutre que venir ici...", "L'idéologie progressiste qu'est la vôtre n'hésitant pas à castrer les siens comme de vulgaires eunuques...", "Inutile d'attendre ce genre de rhétorique d'un incapable..." etc)
    C'est précisément cet aspect de la personnalité d'EZ qui me gène (même si je partage beaucoup de ces raisonnements, en plus de sa passion pour l’Histoire et la politique) car c'est une nuisance pour la communication.
    Ce n'est pas parce que l'on est face à quelqu'un qui vous tiens des propos avec lesquels vous êtes en désaccord (sur le fond ou sur la forme) qu'il faut nécessairement adopter une attitude qui cherche à décrédibiliser son contradicteur.

    Les nombreux "clash" qu'il y a entre EZ et ces artistes, "bobo" ou non, sont en grande partie liés à cela. Et au fond cela ne mène pas à grand chose si ce n'est à des éclats de voix, et finalement à, soit des arguments du type "mais mon grand-père était un grand résistant...vous êtes un suppôt du gouvernement" façon Cali ( idem avec Liane Folly qui évoque la guerre d'Algérie dans un débat qui n'a rien à voir avec cela ...) soit une réponse sur un mode plus violent (F. Huster qui devient même menaçant physiquement envers EZ pour le seul prétexte qu'il est en désaccord avec lui, idem avec AL, et je pourrais continuer cette liste, ce blog regorgeant d'extraits de la sorte).

    Je signale juste que parfois EZ, esprit brillant certes, dérape, et devient « polémiqueur » et non simplement "chroniqueur" comme tu l'affirmes un peu plus haut et ce faisant, à mon humble avis, il se plante. Il faudrait peut-être l'admettre aussi : il se plante face à Joey Star avec sa petite boutade qui tombe à l'eau, il se plante dans son approche des Legrand, dans sa manière de leur apporter la contradiction (et son attitude après le clash l'atteste, d'où mon regret de ne pas pouvoir voir la suite où on le voit farfouiller, un peu gêné, dans ces papiers comme le souligne un commentaire plus haut). Je pense qu'il se plante parfois également parce qu'il ne maitrise pas tous les sujets qu'il aborde (normal, personne ne sait tout sur tout) mais également dans son attitude corporelle qui tend à dénigrer l’autre (cela a été souligné par de nombreuses personnes ici, et à juste titre : haussements d’épaules, soupirs, sourires en coin …). Je trouvez cela dommage, surtout pour quelqu’un qui manie aussi bien le verbe, il n’a définitivement pas besoin de ce type d’artifices.

    On est bien là à l'opposé d'un Yves Calvi, qui joue en permanence les étonnés (pour mieux se mettre dans la peau des téléspectateurs) en posant des questions candides aux "experts" qu'il interroge. EZ se met d'emblée dans la peau d'un expert, ce qu’il n’est pas à ma connaissance (notamment sur la question du logement). Bref, il y gagnerait à avoir parfois davantage de recul et d’écoute, et le débat y gagnerait aussi (mais ce n’est probablement pas ce que souhaite la production)

    RépondreSupprimer
  93. c'est pas faux ce que tu dis, mais personellement je préfère un intellectuel assis qu'un con qui marche. Il est vrai que zemmour parfois veut jouer à celui qui sait tout je suis d'accord avec ça mais bon, c'est plus sympa de l'entendre lui qui argumente et qui sait des choses que les autres qui sont soit incultes soit hors sujet ou les deux en même temps ce qui est pire ^^

    RépondreSupprimer
  94. Je peux moi aussi comprendre les arguments de Kingno, sur la forme tout du moins! Je ne pense pas faire partie des personnes qui croient EZ infaillible. Comme l'écrit Kingno, cela n'existe pas et c'est fort bien ainsi.

    Mais justes deux petites remarques :

    - l'émission de Ruquier, (sa production, le choix des invités, les sujets abordés,) ne cherche avant tout qu'à faire de la polémique. Un peu comme à son époque les émissions de Dechavanne, du genre Ciel mon mardi.
    Quant on regarde EZ dans ses interventions sur iTélé, face à N. Domenach, on n'assiste pas du tout à ce genre de pugilat verbal. Les raisonnements de part et d'autre sont réfléchis, posés, argumentés, construits. Et pourtant les deux journalistes ne sont évidemment pas de la même sensibilité politique.

    - La comparaison avec C dans l'air d'Yves Calvi, ne tient pas à mon sens, pour une raison évidente : chez Calvi, quasiment JAMAIS de politiques, mais des spécialistes, des VRAIS, des analystes qui viennent expliquer, décrypter l'actualité. Pas de promo pour un artiste évidemment, rien que des faits. Pas de langue de bois, Calvi est intraitable avec cela. A la différence, il n'est pas là pour éditorialiser, ni donner son point de vue, ses invités s'en chargent, ils viennent pour cela.

    C'est pour cela que j'avais évoqué l'idée de Barnum en parlant de l'émission de Ruquier dans l'un de mes précédents posts.
    Et franchement, je me demande bien ce que Zemmour retire INTELLECTUELLEMENT de ces joutes oratoires. A mon sens pas grand-chose, mais il doit y avoir un chèque correct à la fin du mois et personne n'est parfait!!

    RépondreSupprimer
  95. Il s'agit pas d'une comparaison avec Yves Calvi, j'évoque au contraire une opposition florence.
    Et il y a à redire sur une émission comme "C dans l'air" : c'est une émission qui réagit à chaud aux événements ce qui constitue le soucis majeur de cet exercice (l'absence de recul) qui souvent ne va pas au fond des choses et vire fréquemment à la confrontation d'experts. Calvi n'est, à mon sens, là que pour jouer les candides. C'est bien en totale opposition avec EZ qui est là pour affirmer les choses, prendre partie (au-delà de toute considération que l'on peut avoir sur ses connaissances et compétences et donc son aptitude à exprimer ses positions)

    Ce qu'il en retire ? Probablement ce que toute personne intelligente retire de ses échanges avec les autres : des nuances à ses propres points de vue, des éléments pour construire sa propre pensée (qui s'en nourrit puisque c'est une pensée "en opposition"), pour progresser, peut-être pour douter aussi

    RépondreSupprimer
  96. ONPC est une émission qui fait effectivement dans la promo des artistes (ces artistes ne viennent d'ailleurs que pour cela à la base), c'est un divertissement; l'art qui consiste à faire du divertissement + du talk-show + des interviews d'invités plus sérieux à propos de questions de société plus sensibles est un art délicat.
    La ligne de cette émission est en de nombreux points comparable à celle des émissions de Fogiel.
    Et pour aller dans la provoc, je dirais qu'EZ ressemble parfois davantage à Fabrice Eboué qu'à Yves Calvi, JK

    RépondreSupprimer
  97. L'intelligence et plus alors à mon sens !!!!! :-)

    Sans chercher à polémiquer, je trouve C dans l'air rarement "à côté de la plaque". Certes son propos est de réagir à chaud à l'actualité du monde et de la France, mais franchement, les invités savent TRES BIEN de quoi ils parlent et ils sont dans leur domaine de compétence depuis fort longtemps, d'où (à mon humble avis) leur crédibilité.

    C'est pourquoi je n'imaginais pas possible de comparer, au sens strict du terme deux programmes qui me semblent TOTALEMENT ETRANGER l'un à l'autre.... Ce serait un peu comme vouloir comparer un cours de la Sorbonne à la Star Académy hehehehe

    RépondreSupprimer
  98. ouais non il faut pas exagéré quand même, zemmour ne ressemble ni a éboué (qui n'apporte rien) ni a calvi (qui reste candide), il faut pas oublier que zemmour est journaliste politique depuis 20ans et que éboué est un petit comique de quartier chez le jamel bouse comedy club, faut pas comparer c'est n'importe quoi. Si zemmour cherche la petite étincelle c'est aussi pour pousser les gens dans leur retranchement, qu'ils peuvent exprimer les choses qu'ils ont au fond d'eux, c'est d'ailleurs ce qu'ont dit les deux chroniqueurs dans une interview...

    RépondreSupprimer
  99. heureusement que j'ai précisé que c'était de la provoc...
    Les deux (Calvi et EZ) font la même chose : ils parlent de phénomènes de société, mais avec une approche différente et dans un contexte différent; mais poussons jusqu'au bout : même Eboué le fait, sur le ton de la vanne certes, mais il le fait en permanence, son humour visant à démontrer certains travers de la société et a provoquer également une étincelle, et que cela ne conduise qu'a des pétards mouillés s'explique tout simplement car il faut aussi pouvoir suivre derrière...), c'est en sens que je faisais cette boutade. J'ai pris cet exemple extrême car les questions de société sont abordées par tous, certains le déplorent, mais il est important qu'un "petit comique de quartier" le fasse aussi ne serait-ce que pour démontrer que ce sont des questions auxquelles il est difficile d'avoir des positions tranchées

    RépondreSupprimer
  100. moi je veux bien encore qu'il y est un petit comique de service qui permet de detendre l'atmosphère, tant que ce n'est pas un avis qui n'a rien à voir avec le sujet car souvent les artistes, enfin si on peut appelé ça comme ça, comme liane foly ou autre ne reagissent plus que par interet personnel, doublé d'un narcissisme aigu, et qui plus est, est totalement à côté de la plaque. alors oui en ce sens je préfère un éboué à une foly, une zazie, un cali, ou autres hurluberlus.

    RépondreSupprimer
  101. EZ est surtout un analyste politico-sociétal qui s'oppose d'abord à un discours, une posture politiquement correcte installée depuis 25 ans!... je pense qu'il s'évertue surtout à dénoncer et combattre se discours soit-disant bien pensant... mais peut-être que je me trompe!...
    Quand à "c dans l'air", si cette émission réagit à chaud, les intervenants eux, ne réagissent pas à chaud sur le fond, vue que le fond d'un sujet, c'est justement la spécialité pour laquelle ils sont invités en tant qu'experts...

    RépondreSupprimer
  102. C'est pas faux, j'en conviens, du moins pour ce qui est de "c dans l'air".
    Encore que si mon image de cette émission est assez dégradée, c'est parce que j'ai le sentiment, mais peut-être suis-je dans l'erreur, que c'est souvent "brouillon", que les "experts" sont invités au dernier moment (sauf pour les événements "prévisibles" comme les élections ou autre), et qui plus est, ne sont pas nécessairement habitués à la confrontation sur plateau TV (contrairement à un journaliste comme EZ). Ce ne sont pas de "bons clients" (et malheureusement on sait à quel point cela peut donner ou non du poids à leur propos). Manier l'image comme le font les artistes, les journalistes, les politiques ... est un art que tous ces experts, dans leur écrasante majorité ne maitrisent pas (ce n'est pas un reproche que je leur fait, car manier l'image permet essentiellement de mieux véhiculer son propos).
    Aussi Calvi les bouscule parfois davantage pour donner du peps à son émission (et en clair pour éviter que cela ne vire à la bataille d'experts incompréhensible pour le non-spécialiste) que pour en donner réellement du sens, malgré les apparences, malgré toute sa candeur (correction : son ingénuité, pour les amateurs... )

    RépondreSupprimer
  103. il se plante face à Joey Star avec sa petite boutade qui tombe à l'eau,

    Pas d'accord:

    Joe Starr disait qu'il n'y avait plus trop de cinémas et de bibliothèques dans son quartier et Eric Zemmour lui a répondu " le reste a brûlé ?"
    Rien de surréaliste là dedans.
    Staier.

    RépondreSupprimer
  104. Cette phrase est celle d'un polémiqueur, pardon, d'un polémiste, et non celle d'un chroniqueur. Je l'ai prise pour démontrer qu'EZ n'est pas seulement un simple chroniqueur contrairement à ce qui est dit plus haut... c'est juste sur la forme que je faisais la remarque.
    Mais regardons le fond si vous le voulez : après ce genre de petite phrase à l'emporte-pièce, il n'y a pas grand chose à dire. EZ a l'art de les lancer le sourire en coin en sachant qu'il ne pourra pas être contré sur le fond car, effectivement, tu as raison : rien de surréaliste là-dedans. Au détail près que ce ne sont pas ceux qui lisent les livres qui brûlent les bibliothèques mais plutôt ceux qui se sentent exclu de l'accès au savoir (paradoxal dans une société où tout, ou presque, du savoir est en ligne sur le web ...). Il se plante, à mon sens, car l'emploi de ce genre de phrase ne suscite aucun dialogue et est interprété comme une assimilation des habitants de ces quartiers à une catégorie minoritaire y résidant (à savoir les délinquants, les casseurs ...) et ne génère que de la réprobation chez ses interlocuteurs. Mais peut-être que certains vont me répondre : "et alors ? il fait son boulot de journaliste ?" ...
    Je crois, mais peut-être que je me trompe, que le boulot d'un journaliste consiste à témoigner d'une réalité et non à assener ce qu'il considère comme des vérités. C'est en cela que je pense qu'il y a un paradoxe dans l'exercice du "métier" d'EZ, en tout cas sur les plateaux TV et qu'il est meilleur dans les articles que dans ces circonstances.
    J'ai parfois le sentiment que certains sont aveuglés par leur admiration pour EZ et seraient prêts à le défendre jusqu'au bout, même quand il tombe dans la facilité.

    RépondreSupprimer
  105. Eric Zemmour me plaît d'avantage que n'importe quel autre intervenant télévisé car étant le seul capable de présenter une argumentation subversive contrairement à la batterie d'"experts" habituelle.

    Les casseurs et autres petits cons de la sorte restent une minorité étant quand même soutenue par la majorité de leurs parents qui acceptent sans broncher des finances provennant de ce qu'ils savent être la drogue ou l'extorsion.

    Il n'assenerait certainement pas ce genre de vérités s'il avait en face une oreille attentive.

    Ma personne serait effectivement prête à faire ce qu'il faudrait pour le placer au pouvoir étant donné que nous sommes jusqu'à présent d'accord sur tout.


    PS: Inutile de vouloir me faire passer aux yeux des autres pour un fanatique de ce monsieur seulement parce que nous partageons lui et moi les mêmes analyses de tout un système.

    RépondreSupprimer
  106. A king no,
    Je veux bien croire qu'Eric Zemmour cède de temps en temps au plaisir de faire un mot, dans ce genre d'émission c'est un peu la règle, mais pour le fond, Joe Starr a lui même fabriqué son personnage pour être connu, il ne tenait qu'à lui de répondre à Zemmour, que ces lieux brûlés,étaient le fait d'une minorité, ce qu'il s'est bien gardé de dire, préférant faire l'enfant de choeur et faire huer les spectateurs ( ficelle un peu grosse ).
    Staier

    RépondreSupprimer
  107. Ce n'est pas ce que j'essaie de faire : tes propos, et parfois leur absence de recul (le mot "fanatique" est une illustration d'un mécanisme de projection), t'appartiennent totalement. Je ne les inventes pas...
    Quand tu affirmes que "la majorité de leurs parents (...) acceptent sans broncher des finances provenant de ce qu'ils savent être la drogue ou l'extorsion", on est en plein dans l'amalgame "banlieue - business - délinquance" et rajoutons même "islamisme radical" pour compléter le tableau. Il y a au contraire une majorité de gens qui échappent à ce système (je voulais éviter de coller à ton argumentation du type "EZ a vévu en banlieue une partie de sa vie", mais bon, c'est également mon cas depuis 30 ans ... mais cela ne donne pas pour autant de la légitimité à mes propos)
    Alors Zemmour devrait peut-être aussi avoir comme tu le dis, une "oreille attentive" car il ne sait pas tout. La majorité des parents comme tu le dis, sont des gens honnêtes, avec des valeurs (dont le respect des autres) et se caractérisent surtout par l'opposition à certains de leurs rejetons, qui eux sont bien le produit de l'abandon de la politique d'assimilation que regrette, à juste titre (à mon avis), EZ.
    Je note juste les raccourcis, les généralités qui ne dépeignent pas nécessairement une réalité objective des choses... bref l'abandon de la casquette de "journaliste" pour celle de "polémiste"
    Bon dimanche Kami

    RépondreSupprimer
  108. Staier : Joey Star n'a pas le talent d'orateur d'un EZ : c'est juste un "artiste" dont le boulot est d'écrire des chansons et aussi malheureusement d'exciter les foules dans les concerts, et ce, depuis des années (y compris pour leur faire dire n'importe quoi). Il n'y a aucun exploit à rembarrer ce type de personne. Il n'empêche que leur (NTM) analyse du fonctionnement de la société n'en est pas moins inintéressant pour autant.
    Trop simple que de bananer en une petite phrase ceux qui n'ont pas ou peu lu de livres. C'est le "reproche" en substance que je faisais à EZ sur cet extrait.

    RépondreSupprimer
  109. Nous vivons donc tous les deux en banlieue, la moitié de l'année en en ce qui me concerne à cause d'un travail me faisant vivre en pleine capitale Japonaise, sans pour autant vivrent d'événements similaires...

    RépondreSupprimer
  110. Pourquoi une personne comme Eric Zemmour devrait répondre autre chose à un sauvage comme Joey Star ne voulant rien faire d'autre que toucher des finances en faisant usage de mépris envers toutes formes d'instruction ?

    RépondreSupprimer
  111. Parce que répondre de la sorte à Joey Star est nier, par pur a priori, son aptitude à raisonner; et si on va plus loin, comme tu le fais, c'est même nier l'appartenance de l'autre à notre communauté que de qualifier de "sauvage" (ce terme n'est d'ailleurs pas du tout anodin et nous renvoi des siècles en arrière) autrui. Heureusement qu'EZ ne tombe pas là-dedans.

    RépondreSupprimer
  112. Il n'y a pas le moindre à priori à constater que lui et ses fans méprisent des siècles d'histoires!

    Faut que la plupart des gens cessent de croire que tout ce qui a existé avant eux ne vaut rien car faisant partie du passé!

    Les sauvages comme lui, qui ne sont pas tous les gens vivants en banlieue, ne doivent rien attendre de l'état tant qu'ils ne voudront pas comprendre que le droit va de paire avec le devoir.

    Du vent à tous des parasites!

    RépondreSupprimer
  113. pas simple de dialoguer (mais est-ce vraiment ton but en intervenant ici ? et pourtant un blog est un lieu d'échange me semble-t-il) avec quelqu'un qui lance des invectives à tout va. Je vais essayer quand même.
    - Tu peux juger Joey Star si tu le souhaites car il s'expose, par le simple fait d'être dans une démarche artistique (en plus de s'exprimer dans des domaines où, effectivement l'on se passerait bien volontiers de ses interventions, par exemple sur la nécessité d'aller voter, tant elles ne sont pas crédibles par rapport à tous les délits qu'il a lui-même commis). Il s'expose donc à la critique de tous. Mais pour ce concerne "ses fans" je ne vois pas à partir de quels éléments tu peux affirmer "qu'ils méprisent des siècles d'histoire". Tu connaitrais donc le sentiment de chacun des fans par rapport à l'Histoire pour pouvoir affirmer de telles choses ? plutôt surprenant ...
    - "Les sauvages comme lui", "parasites" : 2ième tentative : De Grâce, épargne-moi ce champ lexical d'un autre temps.
    - "Le droit va de paire avec le devoir" : difficile d'être en désaccord avec cette évidence, d'autant que nous sommes probablement dans le pays où il y a le plus de droits individuels au monde (et bientôt le droit opposable au logement viendra s'ajouter à la liste, ce qui est une belle connerie...). Mais tu assène cela avec si peu de modération que le coeur de ton propos passe quasiment au second plan
    Bon enfin voilà, je vais m'arrêter là je penses car notre discussion a atteint ses limites.
    Je vais jouer les Calvi, en espérant naïvement que j'ai pu nuancer, même un tout petit peu, ta position (mais quel prétentieux je suis ;)) Merci néanmoins pour tes réponses

    P.S. pour le mod : je réitère la question. On peut espérer la suite du débat EZ - AL ? Merci de votre réponse

    RépondreSupprimer
  114. je crois que beaucoup confondent le mot "banlieue" avec le mot "ghetto"! pourquoi on ne dit pas banlieue quand on parle de neuilly ou de vincennes ou autres villes réputées aisée?
    je tiens à rappeler que les gens habitent, une région, un département, une ville, un quartier, une rue et ce sur toutes la France...lol

    RépondreSupprimer
  115. J'ai une question extérieure au contexte général.j'aimerais savoir pq eric zemmour , pourfendeur de la feminisation de la sociétè, porte souvent des chemises roses. couleur symbolisant l'amour,la féminité,la douceur.etc...Si qqn a une hypothèse je serais heureux qu'il me la fasse partager, merci Personnellement; je trouve que c'est une contradiction.

    RépondreSupprimer
  116. Pour désenclaver le rose des idées reçues lui étant associées.

    RépondreSupprimer
  117. l'émission fournit les habits!!!

    RépondreSupprimer
  118. La suite du débat (puisque manifestement ce blog ne la publiera pas) : http://www.wikio.fr/video/544046

    Il y a quand même du contenu et les Legrand (surtout le frangin) disent des choses qui méritent d'être ré-(écoutés), au-delà des cris, du "sketch", au-delà du spectacle qu'à joué un AL qui ne maitrise pas son image, cette putain d'image devenue tellement importante qu'elle arrive à chevaucher intégralement l'être

    RépondreSupprimer
  119. Faudrait aussi dire pourquoi l'image est devenue pour la quasi-totalité des gens plus importante que tout le reste!

    RépondreSupprimer
  120. Parce que nous vivons depuis les années 1950 dans une société de propagation, de multiplication des images depuis l'apparition du téléviseur dans les foyers des peuples occidentaux. La télévision apparait comme le miroir de la réalité, comme Thomas l'apôtre, on en vient à croire que ce que l'on voit. Les réflexions comme "si si c'est vrai je l'ai vu a la télé!" en sont la plus manifeste et la plus flagrante expression.

    "Ce que l'œil voit et ce que l'oreille entend, l'esprit le croit". L'image est devenue en ce sens une source inaltérable et véridique ( même si elle peut être trafiquée, les personnes la visionnant y pensent rarement!) L'image et le son deviennent alors garant de la vérité dans une société qui veut toujours plus de transparence, à la limite du voyeurisme.

    RépondreSupprimer
  121. Et si l'on faisait un petit détours du côté de chez Swann, histoire de retrouver le beau langage et quelques plus brillantes idées....
    Je disais cela pour nôtre plus grand bien, qu'on ne s'y méprenne.

    RépondreSupprimer
  122. On n'en doute pas...
    Ta sollicitude me touche "Anonyme"; à l'écoute des ... brillantes idées

    RépondreSupprimer
  123. mouais ...
    c'est bien ce qui me semblait

    RépondreSupprimer
  124. Chers amis, je viens d'ajouter la deuxième partie du débat qui était effectivement manquante.

    RépondreSupprimer
  125. Les idées ne sauraient nous venir sans qu'il nous en coûte quelque chose. Le temps, la réflexion, la maturation peuvent s'avérer quelques fois utiles. Sur le registre des idées, le génie, l'envolée lyrique, la trouvaille doivent avoir au moins le mérite de peser d'un peu d'originalité. La linguistique n'est pas morte que je sache !

    Une idée qui vaille est une idée vaillante en quelques endroits, qui audacieuse ne craint pas souvent de déplaire. Plaire de façon servile est tout ce que nous devrions détester... Ne pensez-vous pas ?

    RépondreSupprimer
  126. Certes, mais dans ce cas je pense qu'un blog "littéraire" serait plus adapté pour le génie, l'envolée lyrique...
    La question que vous posez concerne la forme, l'expression, bref le contenant.
    Même si une idée est d'autant plus intéressante quand elle est brillamment exprimée, je crois surtout qu'une idée qui vaille est une idée qui a du contenu. C'est un peu comme si vous appliquiez une magnifique peinture sur un mur et que vous n'auriez pas appliqué de sous-couche au préalable : votre brillante peinture, si belle soit-elle, ne tiendrait que quelques mois, quelques semaines. Que recherchez-vous ? la subtilité, la légèreté de l'éphémère ? ou bien la robuste consistance, plus pérenne, plus tenace ?
    Quant à plaire ou non, la question m'indiffère. Une idée non réfléchie, non étayée, et qui se permet de s'affranchir de l'indispensable contenu dont elle est l'essence a toutes les chances de n'avoir du poids que pour les poètes (et encore les moins exigeants d'entre eux)


    P.S. : Yes, de nouvelles vids, merci à vous cher admin

    RépondreSupprimer
  127. Disons que la faiblesse du langage sous-tend mal de solides idées. Il y a selon moi là un principe de causalité évident.
    Dans un trois étoiles on ne dîne pas avec les mains; mieux encore: d'instinct on se tient. On ne pose pas les coudes sur la table comme au self. Un parfum de chez Dior ou Chanel est mieux attendu dans un environnement flatteur. Cela influe sur ses effluves, c'est certain comme notre attitude sur toutes choses.

    RépondreSupprimer
  128. Merci pour ce magnifique cours de masturbation intellectuelle....

    RépondreSupprimer
  129. Bon ! On peut aussi faire comme on veut. Et transmettre à nos enfants des valeurs plus viriles... Les doigts dans le nez, le verbe haut c'est plus chiadé !!

    RépondreSupprimer
  130. Il existe quand même un fossé entre l'un et l'autre...

    RépondreSupprimer
  131. Oui Kami, il existe un faussé que ceux du milieu peuvent franchir allégrement d'un côté comme de l'autre. C'est un choix existentiel.

    RépondreSupprimer
  132. King'Fuckin'No7 novembre 2008 20:41

    Promis Kami, on arrête (en tout cas pour ma part) de se la tripoter, lol

    RépondreSupprimer
  133. Coluche disait : "quand un homme de 2 mètres parle, un homme d'1 mètre soixante écoute !" Zemmour a été victime de vieil adage !

    RépondreSupprimer
  134. Ha ! si vous citez Coluche, alors là je suis marron. Comment se permettre de toucher à une icone pareile. Coluche a dit ceci, Coluche a dit cela alors vous comprenez tout ce que vous pourrez dire...
    Ca vous cloue le bec, c'est irrémédaible.

    RépondreSupprimer
  135. Pour l'un Zemmour : la moidre des choses aurait été d'avoir vu le film. Puis s'y appuyer solidement (?) pour critiquer le principe.

    Pour l'autre Legrand meaulnes : il aurait été plus pratique de venir avec un revolver pour convaincre son détracteur.

    Morceau mémorable : Prenant tout-à-coup ses grands airs, haussant le ton pour que tout le monde l'entende, s'agitant dans tous les sens pour que tout le monde le voie, le personnage s'assurant ainsi la captation d'attention du public, des cameramens, des lumières et des mouches, se décida à vociférer enfin dans une spontanéité débordée par l'émotion et le dégoût : "Vous voulez passer au zapping ?! C'est ça que vous voulez, hein ?!"

    RépondreSupprimer
  136. Augustin legrand etait ridicule comme toutjours, ça ne vaut meme pas le peine de lui parler, c'est un pietre acteur en plus (imbu de lui meme, aggresif, se cachant derriere sa cause....pour feindre la colere juste de l'opprimé du systeme social!)
    Prestation televisee aussi nulle que le personnage. Je supporte pas ce genre de mec.
    Zemmour ne pouvait pas discuter avec cet épouventail à cerveaux.
    Un moment de télé inutile.

    RépondreSupprimer
  137. bonjour,
    en effet ,meme si je suis de gauche,je ne peux que soutenir eric dans sa demarche anti-politiquement correct qui ne fait que nuire a la realite ! c est idiot de nier la race comme defini au dictionnaire ,de meme qu il sera aussi peut etre necessaire de dire qu il y a des differences entre les races comme certains geneticiens le supposent...
    il faut simplement installer le debat ailleurs ,a savoir sur le fait que chaque indivu a les memes droits quelque soit la difference !

    RépondreSupprimer
  138. Gamin je m'endormais avec Féval ou Walter Scott : c'était mal se préparer à ce monde de parasites et de faux culs.
    Quand j'entends Ménard, je file au vômissoir. Quand j'entends Zemmour, je me dis qu'il y a de l'espoir.En ces âges farouches où il vaut mieux faire du Delarue que du Zemmour : bravo Eric! Le recul et l'honnêteté C'est difficile, c'est dangereux, mais c'est beau.
    puisque NTM est conformiste, alors la nouvelle frontière c'est Nique Ta Pensée Unique!

    RépondreSupprimer
  139. je n'AIME PAS particulièrement les positions d'EZ, mais en revanche je trouve bien injuste le procès d'intention qu'on lui fait en ce moment concernant les races (biiip???), étant justement moi même de RACE NOIRE!!! et oui... Peux-on l'exprimer autrement? Je ne vois absolument pas en quoi il y a débat. Je trouve même plus odieux encore de se réfugier derrière des termes comme 'black'. A croire qu'il n'y aucun autre sujet important qui mériterait vraiment toute notre énergie.
    En fin de compte, c'est bien la toute première fois que je suis d'OK avec Eric!! Il faudrait presque une pétition pour le défendre sur cette non-affaire...

    RépondreSupprimer
  140. Je n'ai pas trouvé Zemmour mal à l'aise ni rien. Legrand l'a complètement empêché de parler, de plus que l'on a fait beaucoup de progrès dans les logements sociaux... et quoi que l'on fasse il y aura toujours des perdants du système. Eric Zemmour dit la vérité, c'est tout. Legrand a de très bonnes intentions, mais il ne donne pas du tout envi de se fédérer avec son association ni de voir son film...

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes et plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires sont donc soumis à validation (validés sous 12h maxi.)