dimanche 22 février 2009

Zemmour face à Jean-Pierre Chevènement



1/2



2/2

Extrait de l'émission du samedi 21 Février 2009.
.

26 commentaires:

  1. Zemmour surpris comme beaucoup je pense de la reponse faite par jean pierre chevenement sur les solutions face a la crise qui doivent etre pour ce dernier mondiales ,montre que meme les soit disant republicanisme de droite comme de gauche ont trahis leurs fondamentaux et se rendent par la meme occasion complice de l inextricable accomplissement du nouvel ordre mondiale dominer par les banques centrales les multinationales et des ideologues de la pensée unique qui ecrase l idee propre que les nation, race et cultures sont du passé et que tous les citoyens du monde doivent etre preparé a cela.Parce que la diverité et la plus belle chose qui existe et que le rayonnement de la france c est traduit par les forces des difference vers un but qui ramener ces forces vers le seule bien qui protegeait le peuple la nation.Merci eric tu sauve quand meme l honneur car je pense que tu sais d ou tu vient pas comme d autres.Et pardon pour les fautes.

    RépondreSupprimer
  2. Chevènement a toujours soutenu l'idée d'une Confédération européenne et est un défenseur acharné de la souveraineté nationale et des intérêts nationaux de la République française comme son parcours le prouve: démission en 1983 en réponse au tournant libéral du gouvernement Mauroy, démission en 1991 comme ministre de la défense pour s'opposer à la participation de la France à la première Guerre du Golfe contre l'Irak, démission en 2000 pour protester face à la décision de Jospin d'attribuer davantage d'autonomie à la Corse, ce qu'il jugea porter atteinte (à juste titre) au caractère indivisible de la République. Les textes et les archives sont là pour prouver qu'il s'est toujours opposé au capitalisme mondialisé: il préconise là seulement "une réponse mondiale" (car la crise l'est, mondiale Môssieur) car bien évidemment les nations doivent protéger leurs économies mais en concert avec nos partenaires (notamment au sein de l'Union européenne que je n'approuve pas au passage). Il est profondément réaliste, républicain et national: Il reste fidèle à ses idées.

    De la part d'un militant du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) et fidèle de Chevènement de longue date

    RépondreSupprimer
  3. La preuve irréfutable de l'existence d'une telle crise ne m'ayant pas été présenté...

    RépondreSupprimer
  4. Que la crise est mondiale vous voulez dire ?

    Et bien je peux vous l'assurer, ayant des contatcs ailleurs qu'en France.

    Aux USA , c'est terrible, et en Europe, vous n'imaginez pas (En Espagne les gens etaient horriblement abattus, dès décembre-novembre, et avec des raisons sérieuses...).

    En Allemagne j'attends de voir si les circonstances ne vont pas remettre en cause l'orthodoxie monétaire traditionnelle du pays.
    (Et là c'est vraiment exceptionnel)

    Il se passe des choses apparement en ce moment.

    Mais on a affaire a une crise MONDIALE.
    c'est absolument certain.

    Mais elle arrive vraiment maintenant en Europe.

    Sinon le niveau du dialogue entre Zemmour/Chevenement est interessant, cela dit, Zemmour qui reproche a Chevenement de ne pas aller à droite...

    Ca prouve qu'il a une certaine intégrité.

    On est loin d'un Kouchner...

    RépondreSupprimer
  5. La preuve irréfutable de l'existence d'une telle crise s'il te plaît ?

    http://fvl-france.forumactif.net/forum.htm

    RépondreSupprimer
  6. Les preuves ?

    Des gens ruinés par la chute de la bourse (Oui , des investisseurs, sans eux...), des gens qui sont virés de leur travail, les difficultés incommensurables a obtenir des prets pour les entreprises...toute l'activité économique se ralenti !
    Mais si vous voulez, ce sont des choses que je vois de mes yeux, avec des gens que je connais, je ne vais pas donner des reférences personnelles, mais elle existe cette crise, hélas, et elle ne fait que commencer, le pire etant qu'elle risque d'etre systemique et donc très grave, et que ceux qui vont la payer le plus cher...

    Bref.

    RépondreSupprimer
  7. La naïveté dont tu fais preuve me stupéfait l'ami !

    Il aurait fallu une incompétence globale de la part des économistes du monde entier pour ne pas qu'ils se rendent tous aisément compte du fait que le système des prêts hypothécaires américains ne tenait pas le moins du monde debout.

    L'idée de crise mondiale ne servant à l'oligarchie dominante qu'à faire passer des choses qui en temps "normal" seraient beaucoup plus difficiles à faire passer.

    Rien de telle que la guerre pour relançer une économie... Faut reconnaître que le prochain qui sera proposé sous peu, moins de cinq ans, sera de taille pour relançer une économie mondiale...

    RépondreSupprimer
  8. Heu...La question est "il y a-t-il une crise mondiale ?"

    Je ne crois pas que ce soit de la naiveté de penser que oui, c'est un fait.

    Après que cette crise puisse etre prévue, c'est autre chose.

    Quand a dire que les économistes sont imcompétents, ceux des médias, c'est bien simple, ils ont changé de discours de facon radicale d'une facon assez frappante, tout simplement parce que ce sont des suiveurs...
    (Notez que ceux qui n'ont pas changé de discours sont très rares. Il y en a.)

    Mais le directeur de Libération (Ca n'est certes pas un économiste, mais il travaille dans les médias...), s'est mis subitement à fustiger le "tout libéral" , après avoir comdamné "l'archaisme etatique".

    Les économistes ne gèrent pas une science exacte,
    (Certains ont tendance à l'oublier...) et échafaudent des théories qui peuvent s'effondrer.

    RépondreSupprimer
  9. Les économistes du monde entier ne sont que des suiveurs ce qui explique que presque aucun n'ai été fichu de prévoir ce bordel... Excuse-moi de penser que l'argumentation m'étant ici présenté est plus que simpliste...

    RépondreSupprimer
  10. Les économistes dans les MEDIAS sont des suiveurs.

    Les autres cela peut etre different.

    Si vous ecoutez l'analyse des liberaux orthodoxes, ils vous disent que c'est l'Etat le responsable de la crise !

    Notament parce que les instituts de prets Freedy Mac et Sally Mae, tres impliqués dans les Subprimes,et dont la faillite a joué un grand role de détonnateur, etaient encore sous tutelle d'Etat (En théorie il sont été privatisés en 68. Mais pas completement privatisés...).

    Les libéraux vous disent que la spéculation dangereuse dans ce domaine vient du fait que les acteurs savaient que l'Etat était une garantie de dernier recours.

    Donc le marché ne peut pas jouer, la reponsabilité des investisseurs ecartée, le risque ne se paie pas, et voilà...

    Par la faute de l'Etat...

    les Liberaux disent meme que les Democrates ont empeché les Republicains de regler le probleme, parce que tres impliqués dans le systeme des Subprimes , et depuis tres longtemps...

    En meme temps c'est très drole d'entendre ces memes liberaux admetre que les acteurs en bourse sont souvent incultes et irresponsables...
    Qu'ils manquent de formation.

    Il faudrait peut etre les faire former par l'Etat ?
    (remarque ironique, evidement...)

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Denis, je ne remet pas en cause tes arguments et t on militantisme,mais tu dois savoir que c est cette europe qui a permis a la crise de de traverser l atlantique pour venir chez nous.que ca a commencé depuis 1992 avec le traité de maastricht qui a permis l ouverture des frontiere la libre circulaton des marchandises qui sont responsable des délocalisation de nos entreprise et la mort de notre industrie.Enfin le mepris fait aux francais par la ratification du traité soit disant simplifié(sic)par le parlement, suite au non massif des francais lors du referendum en 2005!Cette europe et donc le cheval de troie de la mondialisation et le probleme durera eternellement.En bon republicains merde a toi denis!

    RépondreSupprimer
  13. Des faits qui prouvent que la plupart des politiques de ce pays sont complices depuis quarante ans du fait d'appauvrir volontairement le peuple Français.

    RépondreSupprimer
  14. " c est cette europe qui a permis a la crise de de traverser l atlantique pour venir chez nous"

    Il s'est produit des crises depuis 1929, et à l'époque, il n'y avait pas l'Europe de Maastricht, l'economie est mondiale et imbriquée, les USA sont le marché leader du monde, et le centre de la finance, donc il etait INEVITABLE que cette crise arrive en Europe.
    on ne peut pas dire que "l'Europe" est resposable de l'importation de la crise, mais par contre c'est clair qu'elle n'est pas spécialement démocratique (Sur le traité ratifié à la hussarde au parlement, vous avez totalement raison), et qu'elle va dans le sens liberal qui n'arrange pas spécialement les choses, mais le liberalisme est presque une religion depuis 30 ans !

    Il serait peut etre temps de blasphemer...

    Le niveau de vue des francais a augmenté depuis 40 ans.
    (Par contre les inégalités et le cadre de vie ont largement empirés...)

    RépondreSupprimer
  15. A propos des économistes : Michel Aglietta a prévu la crise que nous connaissons depuis des années... Mais personne n'écoutait les économistes orthodoxes il y a quelques mois encore.

    Kami : 1) le peuple français ne s'appauvrit pas depuis 40 ans. La croissance est parfois (souvent) faible et les revenus qu'elle génère mal répartis, certes. Mais il n'y pas d'appauvrissement massif !
    2) Les difficultés de l'Europe ne sont pas le fruit de la volonté de quelques-uns de l'appauvrir. La réalité est, bien entendu, beaucoup plus commplexe que cela. Les libéraux qui dirigent l'Europe croient sincèrement bien faire. Ils vont probablement revoir leur jugement avec la crise... On trouvera une bonne synthèse de la question européenne dans "La politique de l'impuissance" de Jean-Paul Fitoussi (2004), qui explique la dérive libérale de l'UE.

    RépondreSupprimer
  16. Je n'ai jamais dit que je soutenais l'Union européenne sous sa forme actuelle. Je la combat, notamment les directives imposées par la Commission européenne de Bruxelles. La position du MRC (auparavant du MDC)a toujours été de combattre l'Europe fédérale depuis Maastricht, voire l'Acte unique européen.

    RépondreSupprimer
  17. @Yann: "Les libéraux qui dirigent l'Europe croient sincèrement bien faire."
    AAAAAhhh le jugement moral en politique...dirait Zemmour.
    Les libéraux qui dirigent l'Europe croient sincèrement bien faire pour eux, oui ! Pour la défense de LEURS intérêts! L'intérêt général, il y a longtemps que les capitalistes (oops, un gos mot, alors disons nos libéraux ou nos mondialisés) se le mettent quelque part, non? Sinon, nos (sic) entreprises ne se délocaliseraient pas à tout va ni à tous vents.

    RépondreSupprimer
  18. un gros mot, voulais-je dire, ma plume a dérapé ^^

    RépondreSupprimer
  19. Il ne s'agit pas de morale dans le cas présent mais de recherche de prosperité.

    Le principe libertarian (En fait c'est plus précis que "liberal" qui est très galvaudé maintenant, on comprends pourquoi) c'est "l'interet commun est la somme des interets individuels".

    On est vraiment dans une époque confuse.

    Kami et Cesar ont dit ici approuver l'idée de nationalisations...Si on met de coté le fait que la France est tres endettée (Quand on nationalise, il faut dedomager, ou alors c'est la Russie de 1917 !) et tout de meme un peu grippée par le poids administratif, est-ce que ca marcherait?
    (L'Etatisme a ruiné les ex pays de l'Est...)

    La plupart des gens qui s'interessent a Zemmour sont plutot de droite, et nationaliser, c'est quand meme quelque chose assez utilisé par...

    On a plutot envie de dire au liberaux que la regle du jeu est tronquée par les regles comptables, les paradis fiscaux et les martingales financières...

    C'est là qu'il faudrait que l'Etat intervienne a coup sur...
    (Qui peut fixer la regle du jeu si ce n'est les Etats ?)

    Et le fait-il en ce moment ?

    Il verse plutot des sommes astronomiques dans le tonneau des danaides...

    C'est la ou des liberaux (Oui des liberaux, ceux de l'ecole autrichienne par exemple), vous disent que l'Etat protege effectivement des interets particuliers et evitant a ceux qui ont joué au casino et ont mal géré de payer l'addition de leurs erreurs...

    Nepotsme oblige.

    RépondreSupprimer
  20. En France, on privatise quand un entreprise est rentable et on nationalise quand rien ne va plus...
    Je veux dire par là qu'on privatise les bénéfices et on nationalise les dettes...
    C'est trop facile!
    D'autre part, il y a confusion dans pas mal de domaines et beaucoup de non sens dans ce que disent la droite et la gauche, si bien qu'on a du mal à s'y retrouver.
    D'où vient que c'est la goche qui soutient l'immigration, et que c'est Zemmour qui se veut de droite, qui pourfend l'immigration dont il dit (avec raison) qu'elle casse le coût du travail? les rôles ne sont-ils pas inversés?
    La goche défend l'immigration au prétexte que la classe ouvrière (oops, encore un gros mot, je veux dire "les gens" qui travaillent) n'ont pas de patrie et forment une internationale du travail. Certes! mais faut-il pour les aider paupériser l'ensemble du Prolétariat ( je suis décidément trop vulgaire...)? Ne vaut-il pas mieux les aider à s'aider chez eux? L'immigration chez nous des peuples en difficultés aide certes les populations à survivre, sur place, par les transferts d'argent, mais les choses et surtout les potentats locaux ne peuvent que se frotter les mains et la panse...Ils resteront encore longtemps en poste...

    RépondreSupprimer
  21. Donc la dénonciation de l'immigration devrait être le boulot de la gauche, me semble-t-il, accompagnée d'une solidarité effective non pas forcément sur place, mais dans notre propre pays, par la politique à mener envers les pays concernés.

    RépondreSupprimer
  22. Il n'y a pas qu'en France que l'Etat s'est desengagé apres avoir nationalisé des entreprises.

    Ca s'est produit au Japon avec les Zaibatsus.
    (Au moment de l'industrialisation du pays).

    En France le poids de l'Etat est enorme, les taxes sont aussi assez elevées.

    Zemmour affirme que la "défense des immigrés", basé sur la defense des "droits humains" de la gauche est contre productrice, mais la gauche a laché une partie de l'electorat populaire, ca commence a etre admis.

    Ca commence a se savoir aussi que "la droite" a permis l'immigration de regroupement familial !

    Que Sarkosy légalise des sans papiers au coup par coup tout en en faisant la chasse devant les cameras.

    TOUT LE MONDE a laissé faire.
    Et continue.

    Aider les immigrés chez eux ?

    La politique de la France en Afrique est tout de meme spéciale, là dessus Zemmour a raison quand il parle de nepotisme exacerbé (Omar Bongo est un monument en la matière), mais la France est mouillée jusqu'au cou dedans (Interessez vous à la France-Afrique etc...).

    Le probleme de l'immigration est aussi le fait que bloquer des frontières a des gens prets a risquer leur vie pour venir, c'est difficile...Cela dit le Canada et les USA ont une "Green Card", des lois se changent...

    (Cela dit les lois de residence en Europe ne sont pas si permissives que ca, tout le probleme est leur application...Et les derogations....)

    En theorie le probleme d'immigration concerne tout le monde, pas spécialement "la goche".

    RépondreSupprimer
  23. Je suis d'accord avec ce que vous dites, Harry Callahan

    RépondreSupprimer
  24. ca y est, on s'en doutait, on l'attendait et c'est fait:

    http://fr.news.yahoo.com/2/20090225/tpl-le-socialiste-jack-lang-emissaire-sp-ee974b3.html

    Mais il est si brave, ce Mr. Lang. Il a donné pour les restos du coeur.

    A quand Aubry ou Royal émissaire de Sarkozy à Pointe-à-Pitre?

    RépondreSupprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  26. Quel arnaqueur !?

    Gauche=égalité=déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

    NON Monsieur Chevénement l'égalité de 1792, c'est l'égalité DEVANT LA LOI.

    La Gôôche c'est l'égalité ECONOMIQUE, vous vous revendiquez d'un héritage qui n'est pas le votre.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam, les liens vers d'autres sites ainsi que tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.