mardi 15 novembre 2011

La chronique "Z comme Zemmour" du 15 Novembre 2011 sur RTL

Eric Zemmour : "DSK : arrêtons le massacre !"



.

2 commentaires:

  1. DSK m'exaspère de jour en jour. Quand je pense que c'est pour lui que de nombreux français étaient prêts à voter. Heureusement que ces affaires de moeurs sont arrivées, nous montrant au grand jour qui il est réellement! Il aurait été un boulet pour la France.

    RépondreSupprimer
  2. Globalement d'accord avec lui, à la différence près que l'agression de Tristane Banon été reconnue, mais que la tentative de viol ne pouvait être prouvée. D'ailleurs, pour Mlle Banon, la plainte pour tentative de viol était certainement juste un moyen de faire reconnaître l'agression, même si cette dernière est maintenant prescrite.

    De plus, Eric Zemmour aime parler du rapport spécial entre un candidat à la présidentielle et le peuple, c'est un rapport qu'il considère presque comme sacré. On assiste ici, à mon avis, au retour de bâton: "dire qu'il a failli nous représenter", "dire qu'il voulait nous représenter" - c'est cela que DSK paye, au-delà de la chasse à l'homme désormais habituelle des féministes.

    Eric Zemmour n'aime pas l'approche de la candidature à la présidentielle sous un angle purement pragmatique: par exemple, il pense qu'un citoyen à double nationalité pourrait tout à fait assumer la fonction en pratique, mais que sur le plan symbolique il est préférable que les candidats soient uniquement français. Il pense que les homosexuels peuvent être de bons parents, mais que sur le plan symbolique il est important, pour lui, qu'un enfant soit élevé par un homme et une femme (hétérosexuels ou non).

    Là, la symbolique explique l'horreur et le dégoût du peuple pour cet homme, qui non seulement aurait pu nous représenter, mais qui en toute conscience le voulait. Je trouve donc Eric pas tout à fait cohérent sur ce coup-là.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes et plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires sont donc soumis à validation (validés sous 12h maxi.)