dimanche 17 février 2013

Vidéos : "Zemmour & Naulleau" sur Paris Première le 15 Février 2013.

Invités : Christine Boutin, Jean-Marie Le Guen et Louis Henri de la Rochefoucauld & Gonzague Saint Bris.


Face à Christine Boutin :






Face à Jean-Marie Le Guen :






Face à Louis Henri de la Rochefoucauld et Gonzague Saint Bris :




Merci à News360x pour la mise en ligne.

.

30 commentaires:

  1. Merci pour la mise en ligne. Cette émission est, chaque semaine, un grand bol d'air frais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Un grand bol d'air frais" ? Ca dépend tout de même des invités, non ? Néanmoins je confirme les remerciements pour la mise en ligne.

      Supprimer
    2. Tant qu'il y a Zemmour et Naulleau, c'est plus frais que d'habitude, non?

      Supprimer
  2. A propos des salles de shoot, comme les pouvoirs publics ne sont pas capables d'enrayer la consommation de drogue, ils l'autorisent, souhaitons qu'on s'arrête là dans l'expression de la stupidité !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis fan absolue et inconditionnelle de ce blog et de Messieurs Zemmour et Naulleau !

    RépondreSupprimer
  4. J'en reviens pas de ce que Naulleau, qui est quand même un peu plus cultivé et un peu plus indépendant que la moyenne des journalistes (je sais c'est pas difficile mais bon), en soit à ce niveau de niaiserie sur le "mariage homo".
    Et pour quelqu'un qui se vante d'aimer la littérature, a-t-il seulement un minimum de respect pour le sens des mots ? Ouvre-t-il un dictionnaire de temps en temps, notamment au mot "mariage" ? Veut-il vraiment que le gouvernement change le sens des mots par des lois ?

    Je sais bien qu'il doit surjouer son rôle d'opposant à Zemmour pour animer l'émission, mais quand même pas au point de sombrer dans un tel ridicule !

    RépondreSupprimer
  5. Ce qui me frappe chez Boutin et une bonne partie des opposants au mariage homosexuel, même si je suis d'accord avec eux dans leur opposition à ce texte, c'est qu'ils emploient des arguments quand même assez faibles :
    - Naulleau est loin d'avoir complètement tort quand il dit que leurs arguments ne se tiennent guère. Le seul argument valable - et le seul que je défends - c'est l'argument religieux. Le reste, c'est très faible, notamment le recours à la nature. Car si la nature est notre modèle, alors il faudra abandonner le mariage, la religion, la civilisation, etc., qui n'existent pas à l'état naturel. L'homme est anti-naturel... par nature, si j'ose dire.
    - Même avec le mariage et l'adoption par des couples homosexuels, on constate (toutes les études sociologiques le montrent et les circonstances actuelles le prouvent une fois de plus) que les structures familiales sont beaucoup plus fortes, solides et solidaires en Espagne... que dans une France où le texte n'est pas encore complètement validé. J'aimerais savoir ce que Boutin a à dire là-dessus, parce que c'est loin de tenir du hasard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, le recours à la nature n'est pas un argument solide, cela revient à se référer à Dieu.
      Personnellement, si on met de côté la suite du projet (la PMA, l'adoption et tout le reste du même acabit), le premier argument qui me vient à l'esprit c'est que cette histoire est une bouffonnerie. Coluche et le Le Luron s'étaient "mariés" pour se moquer de Mourousi qui se conformait au canon bourgeois. Le mariage "homo", ou la parodie devenant institution, aurait fait mourir de rire un Le Luron ou un Oscar Wilde. Ceci est une première chose et puis il y en a une deuxième, plus grave (même si la première l'est puisqu'elle est la manifestation de la "débilité", au sens vieilli du terme, de nos institutions).
      Le deuxième argument concerne le fichage. Si j'étais homosexuel, je ne verrai pas d'un très bon œil qu'il y ait l'étalage de ma sexualité dans les registres de l'état, pour une raison très simple : on ne sait jamais qui peut arriver au pouvoir. Imaginez qu'on se trouve avec des dirigeants musulmans ou catholiques un peu trop traditionalistes et on imagine ce qui pourrait s'ensuivre.
      Cet argument a déjà été donné à l'époque du PACS et il est toujours aussi valable. Il rejoint celui de Zemmour sur le fait que Taubira est peut-être une bonne oratrice mais qu'elle n'a pas à se mêler de la sexualité des gens. Son seul soucis devrait être la perpétuation de la société et le mariage gay, après ce que je viens d'écrire, va plutôt dans le sens de son aliénation.

      Supprimer
    2. Ce qui me frappe chez Boutin et une bonne partie des opposants au mariage homosexuel, même si je suis d'accord avec eux dans leur opposition à ce texte, c'est qu'ils emploient des arguments quand même assez faibles :
      - Naulleau est loin d'avoir complètement tort quand il dit que leurs arguments ne se tiennent guère. Le seul argument valable - et le seul que je défends - c'est l'argument religieux. Le reste, c'est très faible, notamment le recours à la nature. Car si la nature est notre modèle, alors il faudra abandonner le mariage, la religion, la civilisation, etc., qui n'existent pas à l'état naturel. L'homme est anti-naturel... par nature, si j'ose dire.
      - Même avec le mariage et l'adoption par des couples homosexuels, on constate (toutes les études sociologiques le montrent et les circonstances actuelles le prouvent une fois de plus) que les structures familiales sont beaucoup plus fortes, solides et solidaires en Espagne... que dans une France où le texte n'est pas encore complètement validé. J'aimerais savoir ce que Boutin a à dire là-dessus, parce que c'est loin de tenir du hasard.

      Je ne suis pas Christine Boutin, mais elle pourrait vous répondre que l'Espagne surfe encore sur une religiosité plus forte qu'en France dans laquelle l'anticléricalisme de la gauche a fait plus e ravage; que les effets du coup de grâce que lui porte le mariage homo ne se font sentir que sur le long terme et, enfin, que les études dites scientifiques sur les sujets sociétaux il faut se méfier comme de la peste de leur objectivité.

      Par contre, je pense que le bon argument serait de démontrer que l'écroulement de la cellule familiale traditionnelle, vecteur stable de valeurs chrétiennes ou chrétiennes laïcisées (vertus, morale et respect des autres), explique en partie la recrudescence d'un certain nombre de problèmes actuels. Puis de démontrer que le mariage homo s'inscrit dans cette logique de démolition de la cellule familiale traditionnelle.

      Supprimer
  6. +++ à Naulleau pour "tout est plus marrant que Caroline Fourest".
    Il y a de la concurrence, cela dit :
    - Clémentine Autin
    - Najat vallaud-belkacem
    - Cécile Duflot

    RépondreSupprimer
  7. Je suis d'accord : cette émission constitue mon oxygène hebdomadaire, au milieu de l'habituel langage aseptisé et étouffant.

    RépondreSupprimer
  8. Comment se fait-il qu'il y ait un parti catholique en France? Je croyais que la république était officiellement laique?

    (veuillez pardonner le québécois que je suis sur votre système politique)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour cousin de la belle province

      Il y à toujours des partis se réclamant du catholicisme en France, des partis qui respectent la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat votée en 1905. Ils font parti du courant du catholicisme social dont ont été issus des partis comme le MRP ou l'UDF.

      Supprimer
    2. Il y a (avait) des Démocrates Chrétiens qui l'étaient sans vraiment le dire (Lecanuet par exemple, ou Bayrou). Mais on est très hypocrite en France, il y a des choses qu'on ne dit pas. Dans l'absolu je ne crois pas que rien n'interdise l'existence d'un parti catholique, dès lors que ce parti ne remet pas en question la séparation de l'église et de l'Etat. Il ne sera juste pas officiellement appelé catholique.

      Supprimer
    3. Les partis politiques sont des associations. Les associations sont régies par la loi de 1901 qui permet aux Français de se regrouper pour partager un intérêt commun de leur choix, tant qu'il n'est pas lucratif. La république est bien laïque (enfin sauf en Alsace-Lorraine-Moselle)

      Supprimer
  9. " notamment le recours à la nature"

    Tout a fait d'accord sur le fait que cet argument ne tient pas.

    Il y a d'ailleurs de l'homsexualité dans la nature, mais si on doit prendre en refference la loi naturelle non faussée, qu'on l'applique a ceux qui s'en reclament, on en entendra certainement très vite plus parler...

    "+++ à Naulleau pour "tout est plus marrant que Caroline Fourest".

    Autin, Belkacem ou Duflot ne font aucune critique de l'islam.
    (Au contraire meme)

    Donc Naulleau qui est une autruche totale sur le sujet, les trouvera toujours plus sympathiques.

    (Ca n'empeche pas Fourest d'etre une ideologue très "orientée", mais sur l'islam, on la comprends, elle risque potentiellement sa peau si cette religion gagne en pouvoir...)



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il y a d'ailleurs de l'homsexualité dans la nature"
      Ah bon! Donnez un exemple.

      Supprimer
  10. Naulleau catholique ? je dois rire quand ?
    Si il l'est alors qu'il explique le commandement du Christ qui dit " Mariez vous et procréez vous " On peut pas être catholique et appliquer ce qu'on veut, la religion c'est pas un menu à la carte !

    RépondreSupprimer
  11. "Comment se fait-il qu'il y ait un parti catholique en France? "

    Il n'y a pas de parti "religieux" en France.
    (Enfin pour le moment)

    Boutin se dit chretienne democrate, vous avez ca aussi en Italie et l'Allemagne, et ca n'est pas exactement "la calote"...

    Vous avez des gens qui se reclament de la religion dans certains partis, Boutin est un exemple, qui se reclame du catholicisme et se tait quand on le lui ordonne quand elle est au gouvernement, donc rien de bien serieux...

    RépondreSupprimer
  12. Cette question du "mariage homosexuel" est triturée dans tous les sens et on pourra toujours y trouver du faux, du vrai, du pour, du contre, de vrais arguments et des âneries. Alors quoi faire? A mon humble avis poser les questions autrement ou en poser d'autres. Qu'y a-t-il à l'origine de ce mouvement? Pourquoi nous faire croire que tous les homosexuels voudraient se marier? Et, combien sont-ils à vouloir le faire? Le mariage c'est une chose, mais le problème des enfants, ça mérite qu'on y pense et longtemps.

    J'ai trouvé particulièrement tordu et pervers le fait d'interviewer des adolescents de parents homosexuels au journal télévisé pour leur faire dire que tout est beau. Quelle manipulation éhontée de l'opinion publique. Où sont ceux qui en souffrent et est-ce aux enfants de venir dire à la télé qu'ils sont malheureux avec leurs parents alors qu'ils en dépendent?

    Décidément le scrupule et la retenue ne se conjuguent pas dans les médias.
    Pourquoi personne ou presque ne pose la question de ce gouvernement qui gaspille ses énergies à se donner en spectacle des nuits à l'Assemblée nationale, en fous rires, en mitaines, en quête de vedettaria, alors que le pays croule sous des problèmes d'économie, de sécurité, et d'autres "vétilles" du genre qui lui semblent ne pas même mériter une réflexion de sa
    part.

    La marche du 24 devrait porter le nom de marche contre le refus de ce gouvernement d'entendre la demande d'un référendum, de marche contre la tromperie, la manipulation à l'endroit des citoyens.

    Korat

    RépondreSupprimer
  13. Pardonnez-moi un oubli que je n'arrive pas à croire moi-même dans mon précédent commentaire. La loi est bel et bien adoptée du fait de la majorité.

    J'ai suivi les débats, lu les journaux français et écouter l'émission de Zemmour et Naulleau... Comme un lapsus de la pensée qui se refuse à tout ce cirque. Pour le reste, je ne retire rien.
    Merci pour votre indulgence.
    Korat

    RépondreSupprimer
  14. Curieux le site de mediapart fait sa une sur le livre "la France orange mécanique " en assurant qu il s agit de contre vérités nauséabondes mais passe sous silence la montée spectaculaire du nombres attentats antisémites en France été 2012 !!!

    RépondreSupprimer
  15. "Il y a d'ailleurs de l'homosexualité dans la nature"
    Ah bon! Donnez un exemple."

    Des singes, des papillons etc, etc...

    Cherchez un peu vous trouverez.

    L'argument un peu plus ellaborré pour considerer l'homosexualité comme "anti-naturelle" (Le probleme de la considerer comme immorale, c'est que la morale unique n'existe pas, donc ca peut etre genant pour les adeptes du "bon sens obligatoire et evident"), c'est de considerer que les cas d'homosexualité present dans la nature sont dus a des maladies, erreurs, etc...

    Donc toujours une "deviance".

    L'un comme l'autre je pense que cette histoire de mariage (Il y a 10 ans le monde etait au bord du gouffre: on en parlait pas du tout...) n'a aucun interet a par faire diversion de problèmes un peu plus serieux mais pour lequels ce gouvernement (Ni le precedent d'ailleurs) ne peut strictement rien...

    RépondreSupprimer
  16. Des papillons homos ?! ça alors ! Je devrais réviser mon histoire naturelle, j'ignorais que les papillons étaient des mammifères. Le mieux serait de laisser de côté la nature, pour défendre les travers humains, non ? Pas 'déviance', juste 'travers'.

    RépondreSupprimer
  17. C'est tout à fait cela harry.
    Il n'y a plus d'état, donc plus de véritables dirigeants. Pour donner le change, les élus se rabattent sur le social et se félicitent de pouvoir encore faire semblant d'être utiles. En même temps, ils activent des mécanismes de lois dont ils n'ont pas pris le temps d'en mesurer les effets et répercutions à long et moyen terme sur le tissu social.

    C'est incroyable de mobiliser les énergies et l'attention de la population sur le mariage gay pendant ces années de tous les dangers:économie, sécurité intérieure, terrorisme.
    Par exemple, l'industrie touristique en France et particulièrement à Paris n'est pas à négliger économiquement parlant. Eh bien ce n'est pas acquis à jamais et dans n'importe quelle condition.

    Je me souviens de ce que New-York était devenu avant le sévère coup de balai du maire Giuliani appelé à sa rescousse. J'y allais pour mon travail. Mes amis avaient trois serrures à leur porte (et c'était la norme), en aucun cas ils m'auraient laissé aller seule le soir où que ce soit.
    Vous me direz que Paris n'est pas rendu là. Non, mais pour le moins, il y a des signaux d'alarme. New-York non plus ne s'est pas rendu là en un an, mais ça n'avait pas pris tellement de temps pour devenir le lieu à éviter.

    Le mariage gay une priorité, une urgence Madame Taubira? Vraiment?

    Korat

    RépondreSupprimer
  18. J'ai vu cette émission. Autant dire tout de suite que j'apprécie vos positions et arguments (je parle bien évidemment de vous Mr Zemmour), mais que ce Naulleau , je ne l'ai pas du tout apprécié. J'evite par correction de le qualifier.

    RépondreSupprimer
  19. "Je devrais réviser mon histoire naturelle, j'ignorais que les papillons étaient des mammifères"

    Oui en fait les papillons s'accouplent pafois avec des leures, ca n'a rien d'homo en effet...

    (Mais vous avez des singes, les fameux bonobos je crois).

    Et puis en fin de compte on a aussi les escargots hermaphrodites, ca serait un vrai modele de tolerence, et sans etre des mammifères !

    "Le mieux serait de laisser de côté la nature, pour défendre les travers humains, non ? "

    Ceux qui invoquent la nature sont surtout des anti-mariage...Et en ce qui concerne les "travers", vous aurez bien un militant de l'autre bord qui vous traitera d'homophobe.

    "Betement" je m'en moque au plus haut point de cette histoire, un homo a la rue aura peu de chances de se marier...

    Mais bon j'ai le mauvais esprit sans doute...

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir à tous,

    Bon, je lis des commentaires ici et là et je crois que quelques petites précisions s'imposent au sujet du mariage homo. Sur le blog, c'est normal, ce qui l'est moins c'est que Naulleau, habituellement très bon, ne semble pas connaître son sujet pour une fois.
    - Il est absurde de dissocier mariage et adoption homo. Dans le mariage civil français, les 2 vont de fait ensemble car mariage implique filiation et de fait, les 2 sont dans cette loi. Quand Naulleau sépare les 2 questions, il ne connaît donc pas son sujet et c'est dommage car le débat se focalise sur des arguments périphériques et non sur le point central qui est la filiation et l'adoption.
    - L'adoption est donc le point central et devrait être l'argument de tous les anti mariage homo. Un enfant a besoin d'un père et d'une mère et cette altérité est fondamentale pour se construire. On va me dire qu'il y a des enfants qui sont élevés par un seul parent ou des enfants de parents divorcés. Ce sont des accidents et ce n'est pas l'Etat qui a institutionnalisé ses situations. Ca fait toute la différence.
    - La nature: l'argument de la "nature" ne consiste pas à dire "l'homosexualité, c'est pas naturel" bien sûr et tous ceux qui le mentionnent ici font fausse route. Il s'agit de dire que pour faire un enfant, la nature requiert un homme et une femme jusqu'à preuve du contraire. L'homme se croit supérieur à la nature s'il croit pouvoir outrepasser cette loi et c'est dangereux.
    - PMA/GPA: Pour revenir à l'adoption, comme il n'y a pas assez d'enfants à adopter et que les pays étrangers ne veulent pas que leurs enfants soient adoptés par des homos, on va vite se retrouver dans une impasse pour les couples homosexuels désireux d'avoir des enfants. Immanquablement, il va y avoir des dérives du type évinçage d'un parent pour faire adopter l'enfant par le nouveau compagnon/compagnonne et/ou la PMA et la GPA vont vite devenir nécessaire. Et là, l'homme se croit plus fort que la nature, l'enfant devient une marchandise bref, je ne crois pas avoir besoin de développer pour que tout le monde réalise les dangers et le fait que ces enfants ne sauront pas d'où ils viennent et bonjour les crises d'ado. Les psys peuvent se frotter les mains.

    En espérant avoir éclairé ceux qui, comme Naulleau, n'avaient jusque là entendu aucun argument recevable contre le mariage homo. Vous devriez écouter Tugdual Derville un peu plus souvent.

    Ah, j'oubliais; à notre ami québécois qui s'étonne de la présence d'un parti "chrétien" dans une République laïque. Il faut juste essayer de faire la différence entre "République laïque" et "dictature communiste". La ligne est fine en France c'est vrai mais après tout, pourquoi les chrétiens seraient-ils le seul groupe à ne pas avoir le droit d'opinion et le droit de manifester en France? La déclaration des droits de l'homme, c'est aussi respecter les personnes quelle que soit leur religion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était bon de le préciser et Naulleau aura je l'espère relu votre retour Maxim, lui permettant de rectifier le tire. En tout cas, avec toutes les réactions qui s'expriment de plus en plus sur le terrain, c'est un sujet qui reviendra forcément en devant de scène ! En France se sont des minorités puissantes, qui imposent leurs idées. Il fallait un référendum, dommage pour le gouvernement actuelle de ne pas avoir entendu le message de la rue, le peuple Français n'a pas dit son dernier mot !

      Supprimer
  21. " Il s'agit de dire que pour faire un enfant, la nature requiert un homme et une femme jusqu'à preuve du contraire".

    Et justement.

    Par le recours a des manipulations il faut le savoir: on peut genrer un gamete male avec deux femmes.

    C'est theoriquement possible, pas encore fait, mais possible en theorie.

    Dans le cas d'hommes, c'est l'uterus artificiel ou les meres porteuses.

    Donc on peux imaginer ne plus avoir "besoin" d'un couple hetero (Au moins pour deux femmes), et l'argument "naturel"...L'homme n'est pas fait pour voler ou marcher sur la lune...Bref, le fond du sujet est plus la filliation.

    Cela dit c'est vrai que la question du mariage inclu celle de la filiation, c'est quand meme difficile de ne pas prendre ce sujet en consideration, c'est du niveau des faux semblants de Guigoux au moments du pacs...

    Si le mensonge et les manipulations sont de mises, il ne faut pas s'etonner des reactions extremes potentielles...

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.