dimanche 15 décembre 2013

Eric Zemmour répond aux questions de Philippe Bilger.

45 minutes de questions-réponses avec Eric Zemmour, par Philippe Bilger.
Une vidéo très intéressante et instructive.




Voir aussi : le blog de Philippe Bilger.


N'hésitez pas à réagir et débattre ci-dessous par commentaire.


.

84 commentaires:

  1. Super vidéo, très intéressante en effet, merci de l'avoir trouvée et de nous l'avoir fait connaître.

    Ludwig

    RépondreSupprimer
  2. Il ne dit rien dans cette vidéo qu'il n'a déjà raconté à maintes reprises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sur que oui , vous avez mal écouté !!!!! Zemmour a raison , celui qui a connu Marseille par exemple en 1960 voit bien que cette ville n'a plus rien a voir avec celle d'aujourd'hui !!! Quand il parle de discrimination positive il a encore raison personne dans l'immigration ou le rapatriement des Français d'Algérie n'a demandé de faveurs!!!! Bon je cesse ,vous n'avez qu'a écouter de nouveau l'interview !!!!!

      Supprimer
    2. Effectivement vous n'avez pas écouté ou pas compris, dans l'interview il explique qu'il répète la même chose et que c'est un gage de cohérence!

      Supprimer
    3. Dans mon commentaire suivant "Rien de nouveau dans cette vidéo parce qu'il reste cohérent avec ses déclarations passées."

      Encore un Anonyme qui devrait la fermer...

      Supprimer
  3. Kami,

    Et alors, on ne s'en lasse pas.
    Total soutien à Eric Zemmour, à son intelligence et sa sensibilité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme: Il serait plus avantageux qu'on lui pose des questions différentes, où qui nécessiteraient des réponses beaucoup plus complexes et pragmatiques, histoire de le faire sortir de la case "polémiqueur".

      Eric Zemmour mérite selon moi d'avoir un destin national ((il aurait voulu être maréchal de Napoléon Bonaparte. Même si le parcours qu'il a choisi, qui est quand même plus ou moins lié à une époque où la france décline, l'éloigne d'une certaine manière de la chose militaire)

      Faire le fan qui se complet à réecouter la même chose, sans que toutes ces idées ne soient appliquées dans la vie réelle, ne m'intéresse pas.

      Rien de nouveau dans cette vidéo parce qu'il reste cohérent avec ses déclarations passées. Il serait temps qu'il passe à l'offensive au lieu de faire que dans la défense, la contre-attaque, ou l'explicatif, dont se foutent ses détracteurs.

      Supprimer
    2. "Eric Zemmour mérite selon moi d'avoir un destin national"

      A son echelle c'est deja fait.

      Etre journaliste et ecrivain c'est autre chose que d'etre militaire ou politique.
      Il est prudent là dessus.
      Il a bien raison.

      Interview interessante sur le fondement de sa combativité, pourquoi il est totalement impermeable a tout les curetons qui lui font des procès en permanence.

      (La facon dont il a ecrasé le minable de canal plus. "Je suis journaliste politique, je dejeune avec qui je veux"....)

      Ce sont des enemis ideologiques (Pour les plus jeunes il n'ont ni niveau , ni culture, ni fair play en general...), ils ne menent pas le bal avec lui, il veut les battre, et en plus il ne s'adresse pas a eux...Mais a nous.

      C'est surtout ca, s'il resiste "a la vanité"...
      (Excellente remarque sur la distanciation avec le personnage public et lui meme. un classique, utilisé par beaucoup de personnages mediatisés, vous avez ca chez des pop stars tout comme des politiques ! Question de survie), et bien il nous parlera toujours.

      Le jour ou Zemmour cede a cette vanité (Ca peut etre une implication politique directe, dans l'etat actuel des choses, surtout pas, encore une fois, mais il semble le savoir), il est fini.

      Zemmour est viral, il explique a nous, pas a eux (De tout facon il ne comprennent rien ou sont hostiles), c'est sa facon d'attaquer, et c'est efficace...
      C'est un reveil, il nous incite aussi a faire le boulot, a notre echelle.

      C'est tres bien, c'est un travail de fond.

      si tout le monde commence a etre aussi combatif que lui a son echelle...

      Bref.

      Supprimer
    3. "(Pour les plus jeunes il n'ont ni niveau , ni culture, ni fair play en general...)"

      La génération, plus ou moins, prétentieuse ne peut faire usage de fair-play. Parce que cela signifierait pour elle reconnaître ouvertement sa propre médiocrité.

      Beaucoup de ces gens préfèrent regarder les abrutis fini que les médias leurs servent, et ce pour qu'ils pensent que leur niveau est aussi correct que ceux des personnes consacrant beaucoup de temps et beaucoup d'énergie à tenter de comprendre les choses de manière approfondie.

      En simple, cotoyer trop souvent des gens beaucoup moins doués que soit, fait croire faussement que l'on est un génie.

      "il veut les battre, et en plus il ne s'adresse pas a eux...Mais a nous."

      Le tout ne m'avait pas échappé. ^_^

      "Le jour ou Zemmour cede a cette vanité (Ca peut etre une implication politique directe, dans l'etat actuel des choses, surtout pas, encore une fois, mais il semble le savoir), il est fini."

      Exact, mais vaut-il mieux qu'il puisse continuer à dire ce qu'il pense, sans que ceci ne change réellement les choses, ou qu'il franchisse, avec certains soutients, une fois pour de bon le Rubicon?
      Parce que c'est le seul moyen pour que des idées que nous avons en commun avec lui se transforment en faits.

      "il nous incite aussi a faire le boulot, a notre echelle."

      Le vote démocratique, que ce soit pour l'un ou l'autre, est devenu inefficace pour un peuple qui souhaite ne serait-ce qu'avoir l'impression d'avoir son destin en main.

      Faudrait passer à la partie "action", qui risque effectivement de provoquer des événements terribles. Mais cela vaudrait mieux au bout du compte que se réveiller un jour dans un monde ayant rétablis l'esclavage de manière officielle...

      Supprimer
    4. "Faudrait passer à la partie "action"

      Zemmour n'est pas un homme d'action mais plutot un "homme de lettres".
      (Honnetement son style d'ecriture n'est pas exceptionnel, c'est surtout un excellent journaliste politique. C'est deja bien.)

      Que voulez-vous qu'il fasse ?

      Qu'il soutiennet ouvertement un parti ? Un politique ?

      C'est risqué, il a interet a ne pas se tromper, vous imaginez l'aubaine d'avoir Zemmour comme soutient vu sa popularité.

      Heureusement il a du metier et le sait.

      En dehors de ca je ne le vois pas commencer a lancer des cocktail molotov !

      Faut lui demander de faire ce qu'il sait faire (Et il admet ses limites).

      Cela dit, vous avez bien entendu: je suis dans le champ de la discussion tant qu'il n'y a pas guerre civile...

      Ca fait froid dans le dos niveau optimisme (Ou realisme. Mais ca ne surprends personne...), mais ca veut dire aussi qu'il ne fuira pas ses responsabilités.

      Supprimer
    5. Il devrait présenter, avec les soutients qu'il faut, un nouveau parti.

      Faut pas attendre que la guerre civile, ou un autre conflit de même envergure, apparaisse pour agir.

      Nous devons rétablir le pouvoir d'état maintenant, sans demander l'autorisation de l'Allemagne, l'Union Européenne ou autre(s).
      Mais pas sans avoir préparé certaines alliances; notamment avec la Russie et le Japon.

      Supprimer
    6. Je pense que le systeme ne pourra pas etre changé avant son pourrissement avancé.

      Facon Grèce ou Argentine.

      Rien de joyeux, mais c'est trop cadenassé.

      (Une aliance avec le japon, ca me semble bien loin de nous-mais notez que pourquoi pas, la France est presente dans le pacifique, après tout...-)

      Supprimer
    7. Le Japon !!! On voit que vous ne connaissez pas !!! Anti-blanc , anti-Juif ça c'est un mystère vu qu'il n'y a pas de Juif au Japon , le bon point , les plus belles femmes du monde !!!

      Supprimer
    8. Pas encore votre commentaire qui relèvera le niveau de la plupart de ceux des Anonymes...

      Supprimer
    9. Ajoutez aussi que le japon a interdit le christianisme pendant une tres longue periode tant que vous y etes.
      (Et chose impresionnante, certains japonais ont conservé leur foi secretement pendant une periode oncroyablement longue...)

      Les japonais onmt aussi effectivement un sentiment racal marqué.

      Ca s'est reglé par les coups de canons du commodore Perry.

      Ca peut dispenser de faire des lecons...

      Supprimer
    10. "Les japonais ont aussi effectivement un sentiment racial marqué."

      Pour le meilleur ou pour le pire, comme toujours... Il est mal vu que l'étranger veuille faire plus japonais que n'importe quel japonais.
      Faut appliquer les moeurs et cotumes du territoire, mais tout en restant d'une certaine manière un "étranger d'un autre pays"
      Parce que dans le cas inverse, vous serez rapidement vu comme un "Gaijin = Etranger (dont l'on ne veut pas car n'étant pas à sa place), qui est la forme péjorative de "Gaikokujin = Etranger d'un autre pays").

      Supprimer
  4. Eric ma beaucoup ému quand il a parlé de la grandeur passée de la France et que sa décadence actuelle ternissait sa vie. Je ressens la même chose.
    Longue vie à Eric Zemmour, des millions de français t'aiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi, merci à Philippe Bilber pour cet interview hyper intéressant. Eric heureusement qu'on vous a, je me sens proche de vous et aussi de Ivan Rioufol

      Supprimer
  5. Oui, c'est plus intéressant parce qu'il a le temps de parler, de développer davantage, mais je suis entièrement d'accord avec Kami. Il tourne en rond, j'ai l'impression qu'il attend quelque chose.
    J'ai cette impression parce que je n'arrive pas à l'imaginer se répéter et s'expliquer sans cesse. Il doit en sortir.

    En attendant, puisqu'il est spécialiste de Bonaparte, pourquoi ne lui offririons-nous pas une tribune pour répondre aux questions sur ce sujet ou en débattre avec d'autres. Faire un parallèle avec notre époque, et qu'est-ce qui pourrait être appliqué à notre époque. Comment juge-il la censure que Bonaparte exerçait sur la pensée (le cas de Mme de Staël par exemple).
    Pour ma part, ça m'intéresserait beaucoup.

    Korat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Europe a l'epoque de Napoleon, qui ne censurait pas ?

      Il faut se remettre dans le contexte de l'epoque.

      Napoleon est par dessus tout un genie militaire.
      Universellement reconnu pour ca.
      (Sauf en France ou on va celebrer Waterloo ou Trafalgar et pas Austerlitz...).

      C'est miraculeux qu'on ait encore une armée relativement efficace quand ce genre de cretinerie psychologique est supplée par des coupes budgetaires.

      (Le pire ce sont ces immondes ecolos qui veulent supprimer les defilés du 14 juillet...Mais veulent envoyer les soldats en Syrie !)


      Supprimer
    2. le code civil a beaucoup plus conquis le monde que les batailles gagnées par l'Empereur !! Ah , j'en profite pour demander comment mettre son nom, anonyme cela ne me plait pas , si quel qu'un a la solution merci d'avance !!!

      Supprimer
    3. Peut-être en signant à la fin du commentaire...

      Supprimer
    4. "le code civil a beaucoup plus conquis le monde"

      C'est vrai aussi.
      (ca a inspiré des constitutions ailleurs, au Venezuela par exemple).

      Napoleon est le Cesar francais.

      Supprimer
  6. Pour moi il y a du nouveau dans cette interview.je m'explique 31 ème minutes, il inclut le front national dans sa famille politique .Je n'ai pas le souvenir qu'il ai déjà déclaré ça au par avant,du moins si directement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il avait déjà expliqué que beaucoup de gens se méfiaient de certaines idées pour une nation forte à cause de la mauvaise réputation du Front National.

      Faut pas attendre qu'il se dise pour ou contre tel parti afin de se faire son opinion...

      Supprimer
    2. Il dit qu'il veut être et rester indépendant, je lui donne raison, ça ne l’empêche pas de dire ses préférences

      Supprimer
  7. Zemmour, est un esprit libre, c'est tout le contraire des intellos bobos, de gauche comme de droite, qui cirent les pompes de leurs maitres ! nous somme depuis trop longtemps dans la ripoublique bananière, des censeurs accrédités, il est grand temps de retourner la table ! aux urnes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "il est grand temps de retourner la table ! aux urnes !"

      Parce que vous en voyez un/une qui souhaite réellement changer la donne, et aura une majorité pour le faire? Et ce sans compter le bordel que fouteront 99% des médias et caetera...

      La démocratie, ça peut fonctionner quand le rapport de force n'est pas quasi-systématiquement en notre défaveur.

      Est-ce que la france a toujours fonctionnée que sous un régime royaliste, impérialiste, démocratique? La réponse est non.

      Les urnes, d'accord, mais que lorsque cela sert à quelque chose...

      Supprimer
    2. Kami dans l'etat actuel des choses, ne comptez pas serieusement sur un putsch ou ce genre de choses.

      Il faut que la situation se degrade d'avantage, et ca sera toujours tres dangereux.
      (Parce que le pouvoir peut tomber dans les mauvaises mains, encore pires que celles en action. Ou on peut sombre dans une horrible guerre civile qui ruine totalement le pays. Mais on verra...)

      Attendez donc que les gens au pouvoir tombent le masque et deviennent tres ouvertement repressifs.

      Pour maintenir l'euro, certains iront tres loin.
      (Prendre l'argent sur les compte des particuliers par exemple. Une loi est passé la dessus sans grand bruit...)

      Le delit d'opinion a deja touché les anti mariage gay, ou meme les "bonnets rouges".
      (Amende pour port de bonnet, arrestation pour port de t-shirts. C'est Beria de retour...)

      Ce qui est "drole", c'est que Sarkozy ne pouvait pas aller aussi loin , parce qu'il etait presenté comme un "autoritaire" (Voire un fasciste), et devait donc prouver le contraire.

      Dans le cas de "la gauche", c'est "le camp du bien", donc retrouver des reflexes staliniens, c'est sans problemes.
      (Si c'est pour le bien du peuple...Le peuple ne sait pas ce qui est bon pour lui...)

      Supprimer
    3. Ecouter E. ZEMMOUR est un réel plaisir. Il a des analyses trés fines de la politiques, de l´immigration, de la fracture sociale qui sévit depuis 30 ans en France.
      Dommage qu´il ne se présente pas au prochaine Présidentiel.

      Supprimer
    4. Cette vidéo a été vraiment trés intéressante. Eric Zemmour intelligent, brillant est malheureusement encore trop rare dans les médias. Ce Monsieur
      dérange car il est trop vrai dans ses analyses...

      Supprimer
  8. Merci beaucoup pour cette vidéo très intéressante et touchante

    RépondreSupprimer
  9. Merci et bravo pour cette vidéo : Eric Zemmour est un homme brillant, authentique,
    sincère et émouvant. Nous le savions, mais Philippe Bilger l'a souligné avec encore
    plus d'éclat ; qu'il en soit remercié. Lui aussi est un homme précieux.

    RépondreSupprimer
  10. mercimonsieur bilger pour la qualite de votre interview. c est tellement rare.

    RépondreSupprimer
  11. A diffuser d'urgence pour rétablir quelques bonnes vérités :)

    RépondreSupprimer
  12. Inclure le FN ? Zemmour a déjà expliqué combien il regrettait que les partisans du Non au référendum sur le traité européen n'aient pas su faire fructifier leur avantage.
    Si, comme beaucoup le reconnaissent, l'Europe actuelle est très critiquable, notamment avec son idéologie ultralibérale, avec l'euro , avec la gestion des flux migratoires inexistante, avec la politique économique désolante, vers quel parti peut-on se tourner ? Quel parti synthétise ces critiques et défend un vrai changement ? Aucun à part le FN.
    Alors si on veut vraiment lutter contre le FN, la solution est simple. Mais sont-ils tous complices ?
    thomas

    RépondreSupprimer


  13. " Aucun à part le FN."

    C'est le parti qui a voté l'accord de libre echange transatlantique...
    (Goldnisch, Le Pen...Tous ! Des guignols, des "diables repoussoirs", qui se moquent du monde, et qui ont trop peur pour leurs strapontins electoraux grace a leur petite SARL protestataire familiale bidon.)

    La realité c'est que TOUT les partis serieux vont devoir reintegrer la nation et le controle de l'immigration, et un rejet de l'Europe actuellle.

    Ou disparaitre.
    Ou devenir un parti unique officiel.

    La realité c'est qu'il n'y a pas de parti alternatif aujourd'hui.

    Et que ca va tres mal finir, parce que l'Europe va nous ruiner.

    Et le pire c'est qu'en sortir va nous ruiner aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc autant prendre les armes, tant qu'on peut encore le faire...

      Supprimer
    2. Je ne suis pas un partisan du FN (quoique j'apprécie le discours du plus gaulliste de ses dirigeants : Florian Philippot).

      Au printemps 2012, j'avais lu un article sur un site de communistes (dissidents par rapport aux dirigeants actuels). Cet article montrait, de façon intelligente, que la diabolisation du FN que pratiquent les bien-pensants (dont la direction du PCF) est une diversion qui masque les véritables dangers.

      L'article était toutefois sévère contre le FN : il lui reprochait entre autres de soutenir le traité transatlantique. C'est le seul article où j'avais lu cela, mais il semble que d'autres écrivaient ou disaient la même chose.

      L'honnêteté intellectuelle consiste aussi à dire qu'en avril 2012, par la voix de Bruno Gollnisch (qui n'est pas ma "tasse de thé" mais là n'est pas la question), le FN démentait cela :
      http://www.frontnational.com/2012/04/non-le-fn-ne-soutient-pas-le-marche-transatlantique/

      Sous ce communiqué, on peut aussi consulter des "articles relatifs" dont plusieurs textes récents de Philippot hostiles à ces négociations transatlantiques.

      Supprimer
    3. C'est très peu clair, le FN a pretendu avoir voté "des amendements techniques" sans "valeur réele"...

      Idem que vous, je pense que Florian Philippot a un discours efficace (Ex chevenementiste je crois).

      Mais le FN a diabolisé la nation pendant des années, il a ete tellement nuisible, que j'ai des doutes plus que serieux...

      Supprimer
  14. Vidéo très intéressante en effet. Bien entendu, on savait beaucoup de ce que Éric Zemmour répondais à Philippe Bilger. Pour les gens comme moi qui ne ratent aucune de ses chroniques, c'est évident qu'il se répète, et il a bien expliqué pourquoi : quand on est cohérent, les choses se répètent parce que les faits sont têtus et que les explications sont toujours les mêmes !
    Néanmoins, pour moi, il a levé un coin du voile, quand Bilger lui a demandé comment il voyait son avenir. Sa carrière de journaliste politique est faite : c'est le meilleur ! Il peut bien dire qu'il ne désire pas autre chose, il y a tellement de jaloux qui bavent devant son talent et son ascension médiatique ! Mais il y a longtemps que je pense que cet homme aura un destin national. Je l'ai déjà écrit et il ne peut pas ne pas s’en être rendu compte lui-même. Il l’a laissé entendre quand il a dit à Bilger « l'histoire est tragique» et que le moment venu il ne se défilerait pas.
    Reste à savoir maintenant de quelle façon il abordera vraiment la politique. Il n'a pas le profil habituel des politicards qu'on collectionne en France et qui ne pensent qu'à faire carrière en se mettant dans le courant le plus porteur. Mitterrand et Chirac en sont les échantillons les plus représentatifs, mais ils ont fait des émules compte tenu de leur longévité politique ! Le peuple en a marre de ces «tous pourris», mais il n'y a personne d'autre pour qui voter, il faudra vraiment que ça aille mal pour qu'on se réfugie une fois de plus vers un homme providentiel. Eric Zemmour pourrait peut-être être cet homme-là, mais il faudra encore un peu de temps pour qu'il se fasse vraiment connaître de tous les Français.
    Il semble qu'il écrive un livre pour décrire comment les 40 dernières années ont entraîné la France sur son déclin. Je l'attends avec impatience, car j'ai vécu cette période en serrant les poings et il saura mieux que personne trouver les mots pour le dire. Peut-être qu'avec lui, les gens comprendront qu'à partir de Mitterand, c'est la voyoucratie de mai 68 qui a pris le pouvoir, et ils sont toujours là, à s'en mettre plein les poches, qu'ils soient maires de commune ou députés européens… et ils entendent bien ne pas lâcher le morceau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces paroles. Nous sommes déjà au moins deux sur la même longueur d'onde... Pour un futur Radio Londres !

      Supprimer
    2. Nous sommes 3!
      Emma.

      Supprimer
    3. j´ai lu tardivement votre commentaire Yvon du 16/12/2013. Je suis tout á fait d´accord avec vous. Il faut en France des hommes d´etat qui défendent vraiment les intérêts de la France. Ces politicards que nous mettons au pouvoir et qu´ensuite se fichent bien du peuple. Un comble !!! Nous payons notre näveté.... Un E. Zemmour serait Parfait...

      Supprimer
  15. Yvon, j'ai serré les poings aussi, et ce, depuis 1974. J'ai toujours pensé qu'il fallait créer un tribunal pénal national pour les présidents accusés de crime ou de lâcheté contre leur nation.Tous les présidents depuis Giscard y auraient eu droit.
    Quant à notre cher ami Eric, je pense qu'il ne versera jamais dans la politique parce qu'il est bien trop intelligent. C'est un Mazarin, un conseiller de l'ombre.Bien plus utile en base arrière qu'au front.
    Il ne le dira jamais, mais il sait au fond de lui que les carottes sont cuites et que bien évidemment cela finira par une guerre franco française, car il n'existe pas d'homme providentiel.
    Seule une dictature militaire pourra alors sortir notre pays de la crise.
    Je me demande si ce n'est pas à cela qu'Eric pense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "C'est un Mazarin, un conseiller de l'ombre.Bien plus utile en base arrière qu'au front."

      Exactement, je le pense aussi.

      Quand a la dictature, n'oubliez pas que le president dispose potentiellement des pouvoirs exceptionnels.

      il y a donc pas mal de possibilités...

      Supprimer
  16. SI Eric Zemmour prenait les mâtinales de7H à 11h SUR RTL, tous les chroniqueurs et journalistes de RMC Auraient du souci à se faire pour l'audimat car c'est BLA-BLA-BLA tous les jours (sauf ERIC BRUNET , qui est le meilleur d'entre tous,je dis bien LE MEILLEUR)
    JP

    RépondreSupprimer
  17. Il y a une chose primordiale dans la culture, la pensée de M. Zemmour ce sont ses connaissances de l'histoire de notre pays de notre civilisation. Sa culture est immense dans tous les domaines, significative car instruite fondée sur des références historiques incontournables car vérifiables. Il s'exprime de façon claire, sans ambiguïté parce qu'il veut aussi "sauver" notre France. Il a tout a fait raison quand il rappelle que François Mitterrand a signifié qu'il serait le dernier président dans la fonction en France, effectivement le règne mitterrandien a créé l'Europe donc Mitterrand en toutes connaissances savait que les décisions, le futur de notre patrie, seraient prises au niveau de cette organisation mafieuse. Un réel plaisir d'entendre parler cet homme de ses racines algériennes sans acrimonie avec une décence pour ses parents ses grands parents et oui M. Zemmour nous sommes nombreux a avoir bûché sur un coin de table dans la cuisine pour trouver un travail une réussite. C'est bon d'écouter par de simples mots les échos patriotes sans honte d'annoncer que nous sommes Français

    RépondreSupprimer
  18. Samedi soir (14/12) était diffusée sur France 2 l'émission "On n'est pas couché".
    L'invité politique était Nicolas Dupont-Aignan.

    Émission réjouissante.
    D'abord, parce que je partage assez les idées de NDA.

    Émission réjouissante surtout car NDA a bien remis à sa place Aymeric Caron.
    Caron, c'est la "réincarnation" de l'inquisiteur espagnol Torquemada (1420-1498) et/ou du procureur des procès staliniens de Moscou, Vychinski (1883-1954).
    Il est même odieux, chaque semaine avec sa partenaire, Natacha Polony qui ne peut pas ouvrir la bouche sans avoir une réplique déplaisante de Caron.

    Pour Caron, si vous osez employer un mot, un seul qui soit utilisé par un dirigeant du FN, l'Inquisiteur traque immédiatement votre "hérésie" : vous êtes un dangereux "fasciste".

    Samedi ce personnage "plus à gauche" que tout le monde se faisait le défenseur de la directive européenne des "travailleurs détachés" qui conduit à une concurrence déloyale. Certes, il y a des fraudes à cette directive, mais elle est viciée à la base.
    Le gauchiste Caron fait comme la PS K. Berger ou l'UMP B. Apparu (cf "Mots Croisés" du 09/12) : il soutient un système qui favorise le monde de l'argent, le capitalisme le plus exploiteur.

    NDA est pour un protectionnisme : haro sur "l'hérétique" !
    NDA ne veut pas se couper de l'électorat du FN (souvent populaire) : haro sur "l'hérétique" !

    Seulement voilà : l'Inquisiteur est "tombé sur un os".
    NDA n'est pas agressif, mais ce n'est pas le genre à "tendre l'autre joue". "Si on le cherche, on le trouve".
    Il lui répliqua du tac au tac : "Monsieur l'Inquisiteur à qui il ne manque que le chapeau pointu".
    Caron revint à la charge avec des "questions" totalement piégées qui opposent "le bien" (de Caron) au "mal" (ceux qui ne pensent pas exactement comme lui).
    Et là (cf candidature Ménard à Béziers), NDA a répondu sur les faits puis devant le harcèlement de "Torquemada", il lui a répondu poliment quelque chose que j'ai traduit ainsi : "je vous emmerde".

    C'est la seule réponse que mérite Caron.
    Comme les "petits marquis" de Canal+ que NDA (en avril 2012) et Zemmour (plus récemment) ont remis à leur place (1).

    L'humoriste Titoff voulut plaisanter : "un animateur polonais va remplacer Ruquier".
    NDA saisit "la vanne" au vol : "Si on envoyait des animateurs d'autres pays de l'UE dans des conditions déloyales, le milieu du spectacle réagirait avec virulence et nos gouvernants agiraient immédiatement".
    Car, dans les négociations sur le libre-échange, on défend (avec raison) un protectionnisme pour le cinéma : "l'exception culturelle".
    Pourquoi ce qui est valable pour le monde du spectacle ne le serait pas pour les ouvriers, les paysans, les PME, ...?

    Le député communiste Alain Bocquet a dit récemment qu'il est d'accord avec NDA "à 95%".
    J'ai été membre du PCF pendant plus d'un quart de siècle.
    Je me réjouis donc des convergences entre NDA et Bocquet.

    Fils et petit-fils de républicains espagnols, je conserve une réticence envers "les profondeurs" du FN (2).
    Mais, horreur pour Caron, je suis souvent d'accord avec le discours du plus gaulliste des dirigeants de ce parti : F. Philippot.

    (1) Quand Zemmour est passé à ONPC, Caron était "tout miel" : il craignait sans doute "un retour de manivelle" s'il le "cherchait" trop. Mais, samedi, il a sous-estimé le "gentil" NDA.

    (2) Mais, depuis 20 ans, je ne diabolise pas le FN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Car, dans les négociations sur le libre-échange, on défend (avec raison) un protectionnisme pour le cinéma : "l'exception culturelle".
      Pourquoi ce qui est valable pour le monde du spectacle ne le serait pas pour les ouvriers, les paysans, les PME, ...?"

      La noblesse (De robe) a des droits que le tiers etat ne saurait avoir...

      Supprimer
    2. caron est tellement prévisible que la cible devient facile, on a aucune jouissance de la casser tellement il est nul, même en enfant de quatre ans pourrait le rembarrer

      Supprimer
    3. Etre nul ou pas n'a pas d'importance, ce qui compte est d'avoir la foi...

      Caron est un curé qui refuse de l'admettre, comme la plupart de ces semblables.
      (Manque pas de sel de voir a quoi abouti une certaine gauche "laique" etc...)

      Supprimer
    4. désolé être nul a de l'importance, ne serait-ce que par respect pour celui qui l'écoute. et ça ne l'empêche pas d'être un curé nul

      Supprimer
    5. "désolé être nul a de l'importance"

      Bien sur, pour vous, mais pas pour lui !

      Supprimer
  19. Quant à moi, non seulement je ne voterai jamais pour un candidat pro-européen, mais j'ai très envie aussi de ne plus voter pour des candidats bien-pensants, bcbg, culs-bénis, hyper-propres sur eux, poisseux de morale, de raison, et de bons sentiments.
    thomas

    RépondreSupprimer
  20. Je vois mal Eric Zemmour se lancer dans la politique, mis à part comme "homme de l'ombre" pour reprendre une expression qui a été employée précédemment. Eric Zemmour manque de charisme et c'est un piètre orateur, comme il le reconnaît lui-même. Il suffit de le voir, mal à l'aise, devant la caméra du figaro, lire laborieusement son texte ...

    Quand il explique qu'il se répète sans cesse parce qu'il est cohérent, il se fout un peu de nous. Ces répétitions, elles sont la conséquence de son "esprit de système". "Esprit de système" qui est une faiblesse d'un point de vue intellectuel, mais qui est une force d'un point de vue médiatique, et qui explique en partie la popularité d'Eric Zemmour. En appliquant systématiquement sa grille de lecture, aussi étroite qu'elle puisse être, il donne quelques clés pour comprendre l'évolution du monde à des gens qui se perdent habituellement dans les complications ridicules des intellos.

    Interview plus intéressante qui ne l'a été dit. Touchante parfois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ces répétitions, elles sont la conséquence de son "esprit de système".

      C'est exact, ses "theses".

      Ca peut aussi conduirte a une raideur parfois fatale en politique, ou il faut savoir composer, et gerer les rapports de force.

      Supprimer
  21. ["Esprit de système" qui est une faiblesse d'un point de vue intellectuel, mais qui est une force d'un point de vue médiatique]

    Il ne vous a pas échappé que le "ciment" du "pouvoir exécutif" de n'importe quelle civilisation demeure, pour le pire et le meilleur, l'esprit de système en lui même.
    Parce que sans lui, c'est la décadence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais vous décevoir, mais ça m'a complètement échappé. A vrai dire, ça m'échappe toujours.

      J'adore quand vous énoncez sur un ton péremptoire des idées issues de votre imagination.

      Supprimer
    2. Le religieux, qui ne supporte pas la moindre critique envers sa CROYANCE, et omet volontairement d'y répondre, qui balance ça...

      Supprimer
  22. Au lieu d'étaler une fois de plus votre ressentiment à l'égard des croyants, étayez avec quelques exemples historiques votre thèse selon laquelle l'esprit de système est "le ciment du pouvoir exécutif" dans toutes les civilisations et que l'abandon de cet esprit de système signifie la décadence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire votre jeu, servant qu'à brouiller les pistes, ne m'intéresse pas le moins du monde.

      Supprimer
  23. Bien évidemment, je vous demande d'étayer votre thèse dans le but de brouiller les pistes, afin de prendre le contrôle et d'islamiser ce blog.

    Mais, une nouvelle fois, mes projets pernicieux ont été mis au jour, grâce à votre vigilance.

    Et je pars en m'exclamant : "je l'aurais un jour, je l'aurais !".

    RépondreSupprimer
  24. Une thèse a au moins l'avantage de pouvoir être réfutée ou confirmée. (on dit aussi hypo-thèse) Elle suppose de la cohérence.
    Quant au ciment, c'est simple, c'est nécessaire à toute collectivité : société, religion, corps, communauté, groupe, etc pour la bonne raison que tout cela, ce n'est qu'une idée, une conception. Comment fait-on le ciment ici, avec un projet, un objectif, de façon à créer la coopération, et à marcher ensemble. .
    Pour que ça fonctionne, il faut y croire (motivation, foi). C'est valable aussi bien dans une religion que dans une société ou une équipe de football; Si chacun joue perso et a un but différent...aïe
    Le problème dans une société, c'est de définir jusqu'où peut aller cet esprit d'équipe, cette union nécessaire. Cela va du totalitarisme avec dictature, à l'anarchie.
    thomas.

    RépondreSupprimer
  25. avant j'aimais beaucoup éric zemmour et maintenant je l'adore

    RépondreSupprimer
  26. Merci aux deux protagonistes, Eric et Philippe Bilger que je découvre. C'est clair, limpide. Ce n'est pas la peine de copier coller des commentaires à n'en plus finir. Merci encore...

    RépondreSupprimer
  27. Certes, rien de nouveau sous le soleil concernant l'analyse de Zemmour mais il y a une nouveauté d'envergure : c'est qu'il annonce qu'il prépare un nouveau livre (sur les 40 dernières années, je crois) !! J'espère quant à moi qu'il fera dans ce livre une grande synthèse - avec moult petites thèses inclus bien sûr - sur la France d'un point de vue historique, politique, économique, sociale. J'avoue pour ma part avoir été déçu (en tout cas sur la forme) par le caractère succinct de son "Mélancolie française" et surtout du Premier Sexe qui auraient pu être écrit dans un style moins journalistique, moins tape-à-l'oeil disons. J'attendais l'annonce de ce livre avec impatience surtout parce que je ne supporte pas de voir Zemmour éparpiller ces thèses et analyse sur tous les plateaux télés ou radios. L'éditeur qui lui a proposé d'écrire ce livre a donc eu une très bonne idée !

    RépondreSupprimer
  28. Je suis d'accord sur le principe ,sur le fait que M.Zemmour n'a ni le charisme ni le talent oratoire pour faire de la politique.Mais quand je vois le paysage politique actuelle , je me dis que tout est possible , je pense qu'il n'a pas non plus les compétences , mais ma encore tout deviens possible !

    RépondreSupprimer
  29. Je vis en Australie et j'essaye de toutes moyens de voir/ecouter ce qu'Eric Zemmour a à dire. Donc un grand remerciement à ce blog qui nous offre beaucoup.

    Je suis éperdument amoureuse de l'esprit, et de l'intellect d'Eric Zemmour. Ses détracteurs - il a raison - sont d'une mauvaise foie extraordinaire. La France devrait être reconnaissant de compte un tel homme parmi les siens.

    RépondreSupprimer
  30. Être pour la libre circulation des marchandises n´implique pas être pour la libre circulation des personnes. Exemple le Japon ou la Corée du sud . Je trouve que Eric Zemmour à une vison caricaturale du libéralisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. EZ parle du libéralisme de l'Union Européenne. Il nous concerne plus que celui de la Corée ou du Japon, non?

      Supprimer
  31. Parce que c'est cette forme de liberalisme qu'on nous impose en Europe.

    Quand a la libre circulation des marchandises, il reste le probleme de savoir si c'est par le haut ou le bas, a savoir par exemple si on gagne commercialement par la qualité des ses marchandises etc, ou par le dumping (Salarial ou autre).

    La concurence deloyale, ca existe.

    Le "libre marché non faussé" c'est très theorique comme point de vue...

    D'ailleurs installer une entreprise etrangere au japon a (Est ? Kami en saurait surement plus que moi) longtemps ete tres difficile a cause des reglementations particulieres.

    Toujours la meme histoire, il y a des liberalismes, il y une alternative entre l'URSS et ce qu'on vit en Europe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait d'installer son entreprise au japon reste assez compliqué. Il faut au minimum un capital d'environ 35 000 euros (ou deux salariés réguliers), en plus d'environ 2000 euros de frais d'enregistrement.
      De plus certaines activités (restauration, importation, vente de boissons alcoolisées et caetera...) requièrent une licence ou autorisation.

      Et ce sans compter le certificat d'éligibilité (pour le statut de résidence "investor/business manager") ainsi que tous les autres lenteurs et complications administratives...

      De quoi attrapper un long mal de tête...

      Supprimer
    2. Ca peut etre une facon intelligente de faire du protectionnisme.

      D'ailleurs ceux qui idolatrent les USA en tant que pays "liberal" devraient essayer de recouvrer des dividendes apres certains investissements sur place (Ca depends des domaines).

      ils auront besoin de patience...

      Ceci pour dire que se proteger des abus n'est pas anti-liberal.

      Supprimer
  32. Monsieur Eric Zémmour, c'est très bien tout ce que vous dites, mais il faut des gens qui se lèvent, qui agissent. Vous et Marine, ce serait une force pour le combat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai pensé plus d'une fois ! Il aime tant la France comme Marine et moi ! Gaffe....pas bon de nos jours d'aimer la France....vs voyez à quoi je pense ?.....

      Supprimer
  33. Je suis une nostalgique moi aussi du temps où Monsieur Zemmour intervenait dans l'émission de Laurent Ruquier. Vos propos sont toujours dans la justesse du contexte et comme il n'y a que la vérité qui blesse... on peut comprendre que vos détracteurs réagissent au quart de tour...

    RépondreSupprimer
  34. Zemmour c'est moi, c'est ma pensée, c'est mon double, ma conscience. Je ne dirai pas mon idole car je sais qu'il hait ce mot.
    Cher Eric, je vous souhaite une bonne année 2014 et beaucoup de courage dans vos face à face.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non il est à moi Zemmour ! Je l'aime à en crever....l'écran ! Merci Eric pour vos propos intelligents et justes

      Supprimer
  35. J'habite Marseille depuis 63 ans....pour rester polie Marseille est devenue Alger. J'arrête sinon je vais hurler et pleurer....

    RépondreSupprimer
  36. Heureusement qu'il existe encore des journalistes comme toi. Tant que des journalistes se battront, comme tu le fais, contre les idées conformistes, la France gardera son identité.

    Malheureusement je ne vois pas beaucoup de journaliste qui ont ton courage. Tu défends des idées importantes et logiques !

    Et j'imagine que c'est dur. T'es presque seul.

    Admirativement,

    Romain


    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.