dimanche 6 avril 2014

Vidéos : "Zemmour & Naulleau" sur Paris Première le 4 Avril 2014.








Merci à News360x.

.

20 commentaires:

  1. Oui enfin bref... Si le nouveau testament aurait été à la place de l'ancien !! On est serait pas là aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
  2. Comme quoi Eric Z n'est pas machiste, il suffit de voir comme il regarde et débat avec Natasha P !!! Enfin, elle n'est pas n'importe quelle femme non plus...

    RépondreSupprimer
  3. Matthieu Pigasse..ha ha ha ! Je comprends maintenant pourquoi il a été invité partout.
    thomas

    RépondreSupprimer
  4. Quelqu'un sait il de quel film de renoir parle zemmour (surtout que renoir et gerard philipe n'ont apparemment jamais travaillé ensemble) ?

    RépondreSupprimer
  5. harry callahan7 avril 2014 à 21:41

    "Le fleuve" peut etre ? Mais c'est vrai que Renoir et G Philippe n'ont jamais rien tourné ensemble...

    RépondreSupprimer
  6. Excellente la partie "les réacs" avec Natacha Polony et Denis Tillinac. Que du bon sens, du réalisme, sans être de la nostalgie du passé. A écouter et à réécouter...

    RépondreSupprimer
  7. Natacha Polony et Denis Tillinac avaient raison concernant le fait d être francais de souche. De nos jours les gens sont plus fiers d avoir une origine étrangère plutôt que d être francais. Lorsqu on aime son pays on est fière d être francais et on se fiche de ses origines. C est pour cela que la France se déchire maintenant. elle n a plus une seule culture qui rassemble mais plusieurs cultures qui divisent.
    Autre chose, les nouveaux arrivants n arrêtent pas t attaquer la France sur ses fautes du passé. L histoire n est plus l histoire de France mais une multitude de repentances.
    Mon pays c est uniquement la France et pourtant mes grands parents étaient polonais. Je ne revendique aucune origine, je ne connais pas la langue polonaise ni l histoire de la Pologne. je suis heureuse d être française et uniquement française. J ai également horreur de la double nationalité. Cela prouve un manque d intérêt pour le pays dans lequel on vit ou une schizophrénie.
    Betty

    RépondreSupprimer
  8. j'ai loupé cette émission, je suis content de l'avoir vu sur le blog - en quelques mots, David Assouline à été moins pénible que d'habitude, Pigasse est un homme du 21e siècle - dit-il - les autres, c'est bien connu, sont des arriérés - Polony, je l'ai seulement découvert lorsqu'elle a remplacé Zemmour sur la question du français de "souche", c'est comme les français issue de l'immigration - cette différenciation pour ma part, a été orchestrés par ceux qui veulent la division dans notre pays, par exemple le communautarisme à la anglo -saxonne - Les mêmes qui ont fais de la victoire de l'équipe de France 1998, la réussite "black, blanc, beur" alors que ce sont des français, point. Que l'on soit issue d'une famille française ou étrangère, si nous avons choisi de prendre la nationalité française, nous sommes AVANT TOUT, français hélas, depuis les années 80, peut-être avant, ceux qui dilapident notre pays, se sont appliqués - sous le prétexte - l'enfumage - de la lutte contre les discriminations et la protection des minorités - à faire des différenciations ethniques ou religieuses d'ou l'émergences de diverses associations anti-racismes -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ""David Assouline à été moins pénible que d'habitude". Tout à ait d'accord; probablement parce qu'ils se sont fait tellement défoncés aux municipales qu'il a encore mal au c....

      Supprimer
  9. L'expression "Français de souche" peut être dangereuse lorsqu'elle se voit être utilisée en France métropolitaine. Elle pousse dans ce type de cadre à l'idéologie de la supériorité intrinsèque d'une race sur une autre.

    RépondreSupprimer
  10. Heureusement, nous avons maintenant un magicien à la tête du gouvernement. Hollande faisait miroiter les rêves, Valls fait valser les milliards;
    Attention, monsieur Pointu, hop, vous dites 20 non 30, non monsieur Pointu, 40..encore mieux 50, 60, allez monsieur Pointu, 70, 80 milliards. Ouais. !
    Du chapeau ça va sortir. Cacher au public qui va bien se faire avoir.
    Mais comme il a trouvé quelques belles formules pour caresser le peuple (du genre : trop de souffrances et pas assez d'espérance) ça a l'air social.
    Applaudissez pendant qu'on vous fait les poches.
    Un sacré farceur cet hidalgo à la triste figure !
    thomas

    RépondreSupprimer
  11. harry callahan8 avril 2014 à 22:47

    "les nouveaux arrivants n arrêtent pas t attaquer la France sur ses fautes du passé."

    Il faut connaitre notre histoire et se battre.

    Pour vous donne run exemple, je discute avec un noir americain. Il rejette son pays parce que basé sur le massacre des indiens et l'esclavage (C'est reducteur, mais pas rare.)

    Je lui apprends que la France a aboli l'esclavage en premier au XIXeme siecle.
    Qu'au moyen age meme, des esclaves debarqués refusaient de remonter sur des batteaux esclavagistes parce que selon les lois du royaume de France, l'escalvage etait interdit sur notre sol.

    Un anglais m'a meme confirmé que certains de ses compatriotes, au moyen age, fuyaient en France pour etre libres.

    La France est un pays special, et ce bien avant 1789 d'ailleurs...

    Idem nous aurions deja pu avoir un president noir (Gaston Monerville).

    On a plus de raison d'etre fiers de notre pays que de raison d'en avoir honte.

    Il ne faut pas laisser passer certaines stupidités et relever la tete.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà que nombre de tribus indiennes se battaient les unes contre les autres, et ce avant la venue des hommes blancs.

      Ils sont idiots les gens qui rejettent un pays à cause de certaines exactions, parce que pas un seul pays au monde peut se targuer d'avoir les mains entièrement propres.
      En plus la plupart du temps ceux qui crachent sur un pays ne connaissent quasiment rien de son histoire...

      Supprimer
    2. harry callahan9 avril 2014 à 03:49

      C'est exact.

      Ce qui est amusant c'est d'avoir mentionné pour l'anecdote que les tribut iroquoises se sont battues avec les francais (L'individu en question a ete surpris et interessé...).

      Mais vous savez j'ai aussi dit a un autre americain que son pays s'en sortirait grace a un retour aux principes des peres fondateurs (Que je trouve tres respectables).

      Idem ca l'a surpris.
      (Les francais sont toujours vus comme anti-americians rabbiques. non nous voulons juste etre independants. Encore une tendance recurente de l'histoire de France.)

      Supprimer
  12. Cela fait du bien de lire qu il y a encore des gens qui aiment la France et qui ne la rendent pas responsable de tous les maux. Merci
    Betty

    RépondreSupprimer
  13. Non , les iroquois ne se sont pas battus AVEC les français mais CONTRE les français . Ces derniers étaient alliés avec les hurons , ennemis héréditaires des iroquois .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan9 avril 2014 à 23:33

      ...Et bien ca m'apprendra a ne pas confondre les coupes de cheveux !

      L'essentiel etait que la France a eu des alliés indiens.

      (Mais j'avoue avoir toujours cru que c'etait les iroquois. Merci de la correction !)

      Supprimer
  14. Effectivement, les Iroquois étaient ennemis des français. Les Mohawks habitent une réserve non loin de Montréal. Ils sont une des cinq nations iroquoises. Ils parlent anglais surtout.
    Ils ne portent pas de plumes, rassurez-vous mais ils vendent des cigarettes de contrebande, et sont organisés en bandes mafieuses, profitant des cours d'eau les menant aux frontières américaines pour écouler leur stocks et se réapprovisionner. Les québécois appellent ces cigarettes: les cigarettes à plumes.

    Ces bons iroquois continuent de voir les québécois comme des français et leur sont hostiles comparativement à d'autres indiens répartis sur le grand territoire du Québec.

    A l'été 1990, il y eut une grave crise, appelée "la crise d'Oka" qui dura plusieurs jours se terminant par la mort d'un de nos policiers. A l'époque, le journal "Le Monde" ne s"était pas beaucoup donné la peine de couvrir ce siège puisqu'il qu'il prétendait dans un de ses articles qu'un indien avait été tué par un policier. Ma confiance dans ce journal en avait pris un coup.

    Faut croire que ça cadrait mieux avec l'esprit du journal que ce soit "un pauvre indien" la victime.


    Korat

    RépondreSupprimer
  15. Pigasse : " j'aime la presse"... oui bien sûr, la presse qui prend en tenaille et broie nos libertés à coup de mensonges et de propagande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, avec Pigasse on est pas près de sortir de l'ornière. Naulleau est beaucoup moins incohérent quand il prend part à la discussion

      Supprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.