jeudi 16 avril 2015

Eric Zemmour sur RTL : "L'Islam a aussi sa guerre de religions"

"L'Islam a aussi sa guerre de religions", décrypte Éric Zemmour
La chronique du jeudi 16 Avril 2015 sur RTL


Le journaliste revient sur la grande opposition entre les musulmans chiites et sunnites. L'armée égyptienne effectue en ce moment des manœuvres avec les Saoudiens.



.

10 commentaires:

  1. pour ouvrir le sujet, l'Autolyse Musulmane est tellement présente dans le Coran qu'on a l'impression qu'il a été écrit par Eris plus que par Mahomet....
    poumo-thorax

    RépondreSupprimer
  2. Quelle ignorance du monde musulman Eric Zemmour...

    1 - La lecture culturaliste sunnite/chiite pour expliquer les rivalités au Moyen-Orient est très pauvre, même si le religieux reste une ressource de mobilisation politique au moins dans les discours.

    Au contraire, il s'agit bien plus d'une concurrence entre deux modèles de puissances qui se rêvent gendarmes de la région : la pétro-monarchie saoudienne avec un Etat peu structuré, contre la République iranienne dont la modernité du modèle et de la société menace les pétro-monarchies.

    Cf. les livres de Bernard Hourcade, grand spécialiste de l'Iran, pour en finir avec l'argument bidon sunnite/chiite.

    2 - Les alaouites ne sont pas chiites... Ils découlent d'un schisme ancestral avec les chiites, mais ne sont pas considérés chiites.

    On ne peut pas faire rentrer chaque pays dans une case d'un combat manichéen...

    Les iraniens sont alliés avec la Syrie pas par affinité religieuse, mais parce que la Syrie est située géographiquement entre l'Iran et le Liban, pays dans lequel l'Iran peut faire pression sur Israël grâce au Hezbollah qu'il finance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une chronique de 3 minutes, arriver a rendre la complexité du sujet en 3 minutes, c'est pas facile...

      Mais c'est vrai que Zemmour est meilleur sur la France que sur l'international.

      Supprimer
    2. Comment un adepte de cette idéologie religieuse, totalitaire, barbare et obscurantiste utilisée par un pseudo-prophète auto-proclamé, vindicatif et obsédé sexuel qui a utilisé la "religion" pour imposer son pouvoir sur la péninsule arabique par la terreur, légitimant le pillage pour en faire sa source personnelle de profit ainsi qu'un moyen de recruter des complices attirés avant tout par l'appât du gain, peut traiter les autres d'ignorants ?
      Comme le résume justement l'historien Hichem Djaït, Professeur émérite à l'Université de Tunis dans son livre La Grande Discorde - Religion et Politique dans l'islam des origines :
      " La cause primordiale de la conquête musulmane est donc l'existence d'une MACHINE DE GUERRE fondée par le Prophète, perfectionnée par ses successeurs et qui avait vocation à l'expansion indéfinie. Inversement cette machine de guerre n'a pu se créer et s'étendre qu'en se fondant sur l'appétit de BUTIN de cercles de plus en plus élargis d'Arabes. "
      Son livre est consacré au combat meurtrier entre Ali et ses partisans et les compagnons du prophète et Aïcha qui désirait punir les assassins d'Uthman le 4° Calife.
      Une guerre de succession ponctuée par des combats meurtriers (bataille du chameau, bataille de Sifin) et des massacres qui des siècles plus tard continue à cliver l'islam entre les partisans d'Ali qui se sont divisés en plusieurs sectes et les sunnites.

      Supprimer
    3. Exactement, on peut ergoter sur les différences entre les sectes, mais à l'heure actuelle l'islam reste divisée entre les chiites pour qui ALI serait le seul descendant légitime du prophète et ceux qui reconnaissent les califes qui l'ont précédé comme légitimes.

      Supprimer
  3. surtout que le conflit sunnite/chiite relève plus d'une guerre des clans pour le pouvoir et l'argent que d'une guerre religieuse...ça a toujours existé. et si vous aviez écouté la chronique au lieu de vous baser simplement sur le résumé ci-dessus pour fonder votre critique, vous auriez su que mr Zemmour parlait du cas particulier de l’Arabie saoudite face aux jihadistes et aux iraniens, et non pas du moyen orient en général... mais la tentation de critiquer pour critiquer a été la plus forte, visiblement. et en plus, vous ne pouvez pas parler de vue partielle et de lecture pauvre, car mr Hourcade est un (le meilleur en France selon moi) spécialiste de l'Iran, certes, mais pas de tout le moyen orient en général losqu'il n'est pas directement en rapport avec l'Iran, or ce dont parle mr zemmour dépasse largement le moyen orient, même s'il s'agit à la base de l’Arabie saoudite...(tiens, c'est marrant, votre vue de la monarchie saoudienne rejoint mot pour mot celle de Mohammad-Reza Djalili, autre spécialiste de l'Iran, soit dit en passant...)
    poumo-thorax

    RépondreSupprimer
  4. La seule émission tv que je regarde et que je peux..supporter..
    samedi 18 avril 2015 14:28

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Malgré les "démineurs" de la lecture sunnites contre chiites, cette théorie est quand même solide.
    Qu'on le veuille ou non, les solidarités s'opèrent sur cette base-là partout : en Irak, au Liban, au Yémen... On trouvera toujours des exceptions, des contradictions, par exemple, les Kurdes qui n'épousent pas la logique religieuse. Mais opposer chiisme contre sunnisme explique quand même pas mal de choses dans la région. Associer les Alaouites à l'axe chiite n'est pas une erreur. Certes, c'est une dissension, certes ce n'est pas la même chose, mais ils se revendiquent quand même de la figure d'Ali, à l'instar de leurs homologues turcs, les Alévis, qui eux aussi s'alignent sur cet axe.
    Zemmour a raison quand il dit que le choix de l'alliance se fait entre l'Arabie saoudite et l'Iran. C'est cette lecture là qui est préconisé depuis des dizaines d'année dans la politique extérieure états-unienne, comme par Brzezinski par exemple. À vrai dire, il réussit, en trois minutes, à faire une bonne synthèse de ce qui se passe dans la région.

    RépondreSupprimer
  7. Quoiqu'il en soit l'islam, plus qu'une religion est en fait une idéologie totalitaire, barbare et obscurantiste comme on peut le constater à la lecture de ses textes fondamentaux.
    Le coran qui contient des dizaines de versets, clairs, précis et non équivoques, qui légitiment le pillage des biens d'autrui au nom d'Allah et de son prophète qui a fait du BUTIN sa source légitime de profit grâce auquel il a pu constituer une armée forte de 30000 hommes tout en augmentant sa collection de femmes obtenues pour la plupart grâce au butin et recruter des adeptes et complices attirés par l'appât du gain.
    C'est après son installation à Médine que le prophète de l'islam, d'après les témoignages de ses compagnons, témoins des faits (Al Sîra) n'ayant plus de ressource, va ordonner d'attaquer les "riches caravanes" de la Mecque pour les piller et décider d'expulser les juifs de Médine, tribu après tribu pour les dépouiller de leurs biens, allant jusqu'à massacrer celle des Banù Qurayza qui attaqués par les musulmans s'étaient rendus après avoir reçu la promesse d'avoir la vie sauve, tous les hommes "en âge de se raser" étant décapités, les femmes et les enfants, réduits en esclavage et leurs biens confisqués.
    Les attaques musulmanes étaient suivies, la plupart du temps de pillage, de prises d'otage contre rançon, de meurtre et du viol collectif des jeunes captives comme à Hunayn après leur victoire sur la tribu arabe des Hawazin où :
    " Le Messager de Dieu ordonna qu'on assemblât tout le butin dans un seul lieu. Les captives et le bétail furent réunis dans le même enclos. Les musulmans se ruèrent sur les femmes. Ne voulant pas de celles qui étaient mariées, ils demandèrent au prophète comment procéder. Il leur répondit :
    - Ne prenez pas de femme enceinte avant qu'elle ait enfanté, ni d'autre femme avant qu'elle ait eu le sang menstruel. "
    Quel âge 9 ans, l'âge d'Aïcha, lorsque le "beau modèle de l'humanité" selon ses adeptes, décida de consommer complètement le mariage avec la fillette qu'il avait épousée alors qu'elle avait 6 ans après l'avoir observée près de chez elle jouant avec ses petites camarades et la préférant à ses sœurs plus âgées que lui proposait leur mère.
    Tout ce que nous savons de l'islam et de la vie de son prophète, nous a été transmis par ses compagnons, aucune autre source extérieure n'ayant été retrouvée.
    LE CORAN
    AL SÎRA (la vie du prophète rapportée par ses compagnons) traduction de Mahmoud Hussein agrée par le C.F.C.M.
    LA GRANDE DISCORDE
    MUHAMED "SCEAU DES PROPHETES" de TABARI
    et bien d'autres ouvrages

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.