jeudi 4 juin 2015

Eric Zemmour sur RTL : "FIFA : Le droit se met au service des Américains"

FIFA : "Le droit se met au service des Américains", décrypte Éric Zemmour
La chronique du 4 Juin 2015 sur RTL.


Le journaliste s'interroge sur le bien-fondé de l'intervention de la justice américaine dans l'affaire Blatter.



.

128 commentaires:

  1. harry callahan4 juin 2015 à 19:46

    Zemmour est quand meme tres utile pour signaler des manoeuvres peu evoquées ailleurs.
    Et en plus il fait le lien avec notre histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Dans l'intérêt ou pas de la France et de la plupart des français, dépasse les "sensibilités idéologiques et politiques" des uns et des autres.

      Supprimer
    3. harry callahan6 juin 2015 à 19:00

      Plenel est subventionné comme la plupart des medias.
      Mais vous avez raison, il a parfois revelé des informations interessantes.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. harry callahan7 juin 2015 à 07:08

      Pas de la meme facon, mais Mediapart recoit des subventions, vous pouvez verifier, c'est de notoriete publique, meme si ca n'est pas mis en avant par Plenel, evidement.
      Sans ces subventions , ce media aurait beaucoup de mal a s'en sortir.

      Comme beaucoup d'autres (L'immense majorité).

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    7. Tous les journaux sont subventionnés. Sauf, à ma connaissance, le Canard Enchainé.

      Supprimer
  2. Plus on l'entend et plus on l'aime, il en faudrait beaucoup plus des Eric Zemmour ! ....

    RépondreSupprimer
  3. Si Zemmour s'etait documente un peu il saurait que ce qui justifie l'intervention de la justice americaine c'est une loi qui s'appelle le Foreign Corrupt Practices Act. Elle punit les citoyens/residents/entreprises americain(e)s qui sent livre a la corruption, meme si c'est a l'etranger.

    C'est une loi qui date de Carter et que de nombreux grands groupes industriels americains denoncent car elle ls empeche de soudoyer pour obtenir des contrats d'armement, etc... Et donc elle les met en situation de desavantage face aux francais et aux allemands qui arrosent a tout va.

    Donc on est bien loin d'une volonte hegemonique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles ...

      Supprimer
    2. ça m'étonnerait que les Etasuniens ne soudoient personne !

      Supprimer
    3. harry callahan13 juin 2015 à 06:10

      Tout le monde soudoie tout le monde.

      Le "probleme" des americains c'est qu'ils se pretendent meilleurs que les autres.
      Ils n'ont pas le monopole en la matiere.

      Supprimer
  4. harry callahan5 juin 2015 à 06:22

    "Elle punit les citoyens/residents/entreprises americain(e)s qui sent livre a la corruption, meme si c'est a l'etranger."

    Donc si un citoyen americain est impliqué dans une histoire de corruption dans un autre pays, il passe devant une juridiction americaine et pas celle du pays en question ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui.
      Le pays en questiom est libre de poursuivre si ses lois ont été enfreinyes mais la justice fédérale américaine peut poursuivre en vertu de la loi américaine.

      Le seul équivalent que je connaisse en France c'est une loi sur le tourisme sexuel. Vous pouvez être poursuivi en France pour des faits commis à l'étranger. Mais c'est beaucoup plus récent que le Foreign Corrupt Practices Act et ça se limite aux crimes sexuels

      Supprimer
    2. harry callahan5 juin 2015 à 17:00

      La question est de savoir si un americain est jugé par un americain (Et par la loi americaine. Surtout ce dernier point, le droit francais n'est pas construit comme le droit anglo-saxon...) s'il commet un crime dans un autre pays ou par le pays ou il commet son crime. Qu'il soit jugé par les deux et cummule les peines, c'est autre chose.

      Mais s'il est jugé par ses compatriotes et pas par le pays victime...Il faut esperer que il n'aura pas droit a un jugement complaisant. C'etait le cas pour les concessions internationales en chine je crois.
      Des prescriptions neo religieuses semblables existaient aussi dans le monde musulman.

      On a un cas de trafiquant de drogue francais passible de mort en Indonesie.
      Je veux bien qu'on s'assure que le jugement est equitable (Pas qu'on juge a la place d'un etat souverain) mais s'il est coupable, bon debaras...

      Supprimer
    3. Le but n'a jamais ete de soustraire les americains a la justice des autres pays.
      C'est au contraire une loi d'inspiration tiers-mondiste / droit-de-l'hommiste pour reprendre un vocabulaire qu'on comprendra ici. Puisque dans bien des pays (souvent sous-developpes) les corrupteurs sont impunis (forcement, puisque les corrompus sont les elites ou les elus) cette loi a ete passee pour qu'ils puissent etre traduits devant une cour federale americaine.

      C'est d'ailleurs exactement ce qui s'est passe avec les FIFA. Les autorites suisses/europeennes n'ont jamais rien fait alors que la corruption etait notoire (les medias americains du moins en parlent depuis longtemps).

      Maintenant, je le repete, ce n'est pas un accord bi ou multilateral. C'est une loi purement americaine. Des poursuites peuvent etre engagees dans le(s) pays ou le delit s'est deroule independamment des procedures americaines.

      Supprimer
    4. harry callahan6 juin 2015 à 08:16

      Donc de fait, la loi americaine qui palie l'inefficacité de la loi locale...

      Dans l'absolue si la loi locale est efficace, a-t-on besoin de cette legislation etrangère ?

      La France n'est pas encore un pays du "tiers monde" meme si le "droit d el'hommisme" y a droit de cité...
      (On l'a co inventé avec les americains a plus d'un titre, apres tout...)

      Supprimer
  5. On ne le voit plus Zemmour ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais supprimer le débat ne supprime pas les problèmes ...

      Supprimer
  6. Quelqu'un aurait le lien de zemmour-onfray ?

    RépondreSupprimer
  7. Le débat...petite impression:
    Giesbert, le BOUFFON du Système! Avant le débat, Il se frottait les mains pour l'affrontement ...Là, Il n'aime pas quand Onfray et Zemmour sont d'accord...
    Giesbert "je suis pas d'accord du tout...tout le monde s'en fou..." Tout à fait! La preuve, il se fait siffler lors de ses interventions!

    "Beau" débat...de vrais "gentlemans"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voici le lien pour re/voir le débat:
      http://www.dailymotion.com/video/x2suh4x_exclusif-onfray-zemmour-le-debat-inedit_news

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. A la fin du débat on entend que le retour à la religion serait un besoin de spiritualité. Le problème est que dans la plupart des esprits il n'y a pas de spiritualité sans religion, sans gourou, sans expériences plus ou moins foireuses avec une planche de Ouija et cætera...

      La spiritualité pose beaucoup de problèmes avec les religions monothéistes (plus qu'elle ne propose de solutions plus ou moins efficaces) étant donné qu'elles font dans l'absolu, ce qui provoque le fait d'imposer aux non religieux (ce qui ne signifie pas obligatoirement "ne pas croire en une entité supérieure créatrice de tout") des conflits dont ils/elles ne veulent pas et qui apportent que du malheur à la majorité des gens, qui est celle qui en subit les conséquences!

      Il est plus intéressant pour soi et pour tout le monde que chacun(e) cherche à se comprendre réellement au lieu de vouloir définir l'entièreté de son être par rapport à une religion, à une couleur de peau et autres idioties du même acabit.

      Supprimer
    4. harry callahan6 juin 2015 à 08:10

      Vous avez une approche très individualiste de la spiritualité Kami.

      Fog est imbuvable, et je suis poli...
      En fait ce genre de type, on reve leur fuite precipitée du pays.
      Ca leur conviendrait tres bien, en plus, au fond...

      Supprimer
    5. harry callahan6 juin 2015 à 14:20

      Vous negligez l'aspect communauté de croyants et lien de groupe normalisateur de la religion.

      Pour etre parfaitement explicite, des gens absolument pas croyants ont repsecté ou respectent des rites religieux par conformisme social ou pour le pouvoir (potentiellement enorme) que ca confère.

      Lieu commun, mais la religion a structuré la societe pendant des millenaires.

      Il n'est pas question dans cette approche de la religion de "chercher a se comprendre", c'est secondaire pour beaucoup.

      Difficile aussi d'echapper a la notion d'absolu avec le monotheisme, vous avez raison, mais le contre argument , c'est que le relativisme ouvre la porte a beaucoup de choses...

      Supprimer
    6. Ce lien se trouve ailleurs aussi.

      Avant le monothéisme les sociétés antiques étaient aussi plus ou moins structurées. Je ne vois pas ce que le monothéisme a apporté de plus que certaines mythologies et autres croyances...

      Que l'on ne me sorte pas "un message de paix" étant donné qu'il n'a jamais été suivi par le pouvoir religieux.

      Chercher à se comprendre soi même devrait être prioritaire en matière de réflexion sur soi et ce que l'on imagine être son devenir...

      La différence avec le relativisme est que le monothéisme cherche par tous les moyens à impliquer tout le monde dans cette histoire de "Mon Dieu pisse plus loin que le tien". Et vous savez parfaitement quelles en sont les conséquences...

      Supprimer
    7. Ce lien se trouve ailleurs aussi...tout à fait. le/un lien peut importe, bientôt celui de youtube...l'essentiel c'est pouvoir montrer le débat à un grand nombre de personnes.
      J'ai regardé les dernières 20 minutes en direct tvAzur/dailymotion...et le seul replay à 23h que j'ai trouvé, c'était celui-là...

      Supprimer
    8. Je répondais à la première phrase de Harry Callahan. ^_^

      Supprimer
    9. Autant pour moi kami.
      Je voulais aussi répondre à la fois à Monopsome.

      Supprimer
    10. En tout cas merci pour avoir proposé la vidéo aussi vite. J'attendais plus de mordant de la part de Michel Onfray...

      Supprimer
    11. harry callahan6 juin 2015 à 18:58

      Les polytheistes confrontés aux monotheistes disaient souvent "Mais pourquoi se limiter a un seul dieu ? Honore tous les dieux avec le tiens, c'est tout benefice !". C'est vraiment une autre conception philosophique plus qu'une piete qui serait plus ou moins forte.
      Les polytheistes voyaient et pratiquaient parfois le sacré dans beaucoup plus d'aspects que certains monotheistes.

      Le "message de paix" existait aussi a l'epoque du polytheisme ! Dans des sectes ou des cultes particuliers.
      Mais ce que j'essayais aussi de dire c'est que notre epoque est "polytheiste", et ca explique aussi la vigueur de tout ces mouvements litteralistes derivés des monotheismes (Evangelistes, salafistes etc...).

      Ce sont des mouvements en reaction, et j'ai tendance a penser que ca les rends faibles en profondeur, ils sont alimentés par l'exterieur.

      Le monotheisme est une arme de conquete offensive parfois efficace dans un premier temps...

      Supprimer
    12. Comme prévu un débat avec assez peu de divergence, un peu deçu que Zemmour s'agace à la fin. Je me pose aussi la question sur la place de l'homme et la femme dans la société, j'admets ne pas avoir de certitude à ce sujet. Je pense toujours à la pauvre femme de Clemenceau quand je pense au patriarcat.

      Ash

      Supprimer
    13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    14. Au niveau de la religion...Zemmour a fait une brillante chronique le jeudi 21 Mai dans le Figaro.
      En proposant à la fois comme idée de lecture : Problèmes religieux contemporains (Alain Besançon)

      Supprimer
    15. harry callahan8 juin 2015 à 11:48

      Pour vous repondre, Kami et moi ne nous connaissons absolument pas.

      Avoir, de toute facon, des enemis sur un blog...C'est sans doute du meme niveau que de ne pas savoir dresser un pokemon, ou rater une cocote en papier.
      (Je devrais dire origami pour etre raccord avec le pseudo de Kami).
      Bref.

      Mais peut etre que ca vous semble etrange qu'on ne soit pas d'accord sur tout.

      Supprimer
    16. Je regarde tout autre chose que des productions du genre "Pocket Monster"...

      Le "gami" de "Origami" est une des trois prononciations du kanji 紙 (Shi, Gami et Kami).
      Le kanji que j'utilise a cinq prononciations différentes selon le(s) caractère(s) qui est/sont avant et/ou après (Kami, Kan, Kô, Jin et Shin).

      Le mec cherche à mettre la discorde, mais il ne peut pas réussir étant donné que nous ne nous connaissons pas et qu'on est pas des clones pour être d'accord sur tout.
      C'est un imbécile plein de préjugés.

      Supprimer
    17. rigole pas, j'ai failli prendre "onikko" comme pseudo, mais comme certains m'auraient lancé des haricots, j'ai évité...
      poumo-thorax

      Supprimer
    18. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    19. harry callahan13 juin 2015 à 06:12

      Allons c'est un blog, pretendre poster quelque chose sans attendre de reaction...

      On est là pour faire du fromage, justement.

      Supprimer
    20. Mais alors qui sont les profiteurs qui s'adjugent le petit lait ?
      J'attend donc les inévitables réactions....
      J.B.

      Supprimer
  8. bonjour,
    vous pouvez écouter également le debat Zemmour Onfray sur France bleu azur

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan7 juin 2015 à 07:03

      C'est le format du blog qui fait que les dernieres infos sont postées sur la derniere video...

      Supprimer
    2. @jb
      Je vous comprends.
      Harry callahan, vous répond avec justesse.
      Hélas, il n'y a pas de forum, comme le souhaite Jean comme beaucoup d'autres...
      Comme vous vous ennuyez ce dimanche matin!
      Je vous laisse un lien avec une zemmourette...pour vous défouler!
      https://www.youtube.com/watch?v=6rc7b4VszVA

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On appelle "Forum" peut-être improprement, une page, une rubrique, sur laquelle apparaissent des sujets classés par titres, que l'on peut à volonté enrichir (ou appauvrir) de commentaires. Ce n'est pas le cas ici pour des raisons techniques qu'on m'a données, qui tournent autour de tentatives qui n'ont pas abouties. Je pense que cela manque beaucoup à la vigueur de ce blog. Si on prend à la lettre son intitulé il s'agit tout de même d'un blog de ceux qui aiment Zemmour et, que parfois "qui aime bien châtie bien"...enfin ça peut devenir compliqué
      Jean

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  12. Une certaines gauche (la gauche fasciste) et les libéraux se donnent la main pour créer l'homo œconomicus. Un homme consommateur dont on peut prévoir le comportement et pour cela il faut détruire les structures traditionnels, puis détruire les moeurs car il faut déréguler (supprimer les "barrières") comme dirait les libéraux pour accroitre la croissance. C'est vraiment le fantasme du fascime de créer un nouvel homme, de Robespierre à NVB.

    Ash

    RépondreSupprimer
  13. Je me félicite de ne pas avoir à choisir entre Onfray et Zemmour car ils ne sont pas dans le même créneau d'influence. Je trouve que Zemmour ne lui fait pas la moindre concession alors que Onfray lui en fait. Je regrette que le volet de l'islam en France n'ait pas été mieux géré. Ils en ont parlé trop vite en début et un peu à la fin comme pour nous donner des regrets. J'enrage un peu quand je lis sur ce blog des analyses des religions pour commenter ce qui se passe chez nous à partir de groupuscules encore marginaux. C'est leur faire trop d'honneur. Ce sont des comportements provocateurs destinés à tester notre résistance et qui se calmeraient rapidement s'ils ne trouvaient pas de complicités parmi les élites. Pour emprunter à Zemmour sur 68, les fomenteurs de ce malaise communautariste doivent être les premiers étonnés de la portée de leur action. Et la grande majorité des musulmans assistent à tout cela comme étonnés qu'on parle autant d'eux. C'est une manipulation de haut vol dont j'aurais aimé que Zemmour nous dévoile le procédé. FOG à un moment du débat dit qu'il connait "plein" de musulmans qui boivent de l'alcool et mange du porc, hé bien moi, non. Je connais beaucoup de français de classe moyenne d'origine magrébine et aucun d'eux ne dérogent aux règles prescrites par l'islam. Quand je vais chez eux j'amène ma bouteille de vin. Dans tous les cas que je connais ce sont des couples, dont l'homme qui n'est pas musulman a épousé en même tant que la femme la religion musulmane. Je dois dire que jamais nous n'évoquons ce sujet entre nous. Dans aucun des nombreux cafés fréquentés par des magrébins dans ma ville on ne voit la moindre bière et encore moins ce qui était autrefois la boisson régionale : le pastis. De toute évidence les gens du microcosme parisien n'ont aucune idée de l'ampleur que prend le phénomène d'islamisation en dehors de leur cercle. Il est vrai que Paris intra-muros semble d'une telle puissance que ça doit leur troubler le raisonnement. Je voudrais être Onfray pour son optimisme même relatif mais je suis hélas résolument Zemmour, sur ce point-là en espérant qu'il ait tort. La différence entre les deux hommes n'est pas aussi évidente. Mais Zemmour ne lâche rien. Sur 68 un point d'accord absolu avec Zemmour même si je ne l'explique pas comme lui. Je pense que la "famille" et les structures sociologiques qui en découlaient, avait du bon, car l'individu ayant du caractère pouvait s'émanciper, quitter le giron familial avec force contestations du groupe et allait faire sa vie ailleurs et puis retourner "plein d'usage et raison vivre entre ses parents le reste de son âge" (DuBellay) quand il se plantait. Les plus faibles ou qui n'avaient pas d'ambitions particulières, restaient à l'abri dans le groupe, se laissaient marier ; acceptait l'emploi que leurs parents leur trouvaient par connaissance ou recommandation. Aujourd'hui plus rien sur qui s'appuyer nous sommes des électrons libres et souvent seuls. Zemmour omet de dire que les sociétés communautaristes qui essaiment dans le pays, pratiquent peut être à leur insu, le même protectionnisme que notre société "d'avant". Ce qui fait leur force et dont je suis jaloux. Quant à la condition de la femme j'ai la chance d'avoir appartenu à un milieu où elle était omnipotente et de de pas avoir connu ces situations dramatiques qu'Onfray a évoquées, sans doute avec raison. J'étais pour 68, car je pensais naïvement que les femmes allaient enfin nous draguer, c'est arrivé mais beaucoup trop tard, pas hélas, au moment où je l'espérais.
    Jean

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. "Je trouve que Zemmour ne lui fait pas la moindre concession alors que Onfray lui en fait."

      J'ai pensé comme vous en écoutant le débat. Eric zemmour a eu raison de ne pas lui faire de concessions étant donné que les solutions (plus ou moins efficaces) de l'un et de l'autre prennent des chemins différents.

      Supprimer
    3. harry callahan7 juin 2015 à 21:00

      "J'étais pour 68, car je pensais naïvement que les femmes allaient enfin nous draguer."

      L'anthropologie ne se reforme pas facilement, et surement pas pour notre "confort"...

      "Ce sont des comportements provocateurs destinés à tester notre résistance et qui se calmeraient rapidement s'ils ne trouvaient pas de complicités parmi les élites."

      Certainement, et depuis longtemps, sans parler des encouragements etrangers (Amerique, Pays du Golfe).

      De meme, l'histoire sur l'alcool est anecdotique, la pression communautaire c'est autre chose, qu'un musulman ne veuille pas boire d'alcool c'est son probleme, qu'il veuille imposer aux autres son choix, c'est beaucoup plus explicite.

      Onfray est utile, mais il ne menera jamais rien.
      Son coté libertaire le paralyse.

      Je n'ai pas trouvé ce debat si interessant.

      (Zemmour a ete loin avec son "on a le droit de ne pas aimer les arabes", ou phrase assimilée, je ne me rappelle plus exactement. On voit qu'il veut briser le politiquement correct, mais qu'il fasse attention a ses formulations. Ca peut le pieger.)

      Supprimer
    4. Je ne vois pas le moindre problème dans cette phrase. On peut ne pas apprécier quelqu'un tout en ne lui cherchant aucun problème.

      Supprimer
    5. harry callahan8 juin 2015 à 11:42

      La seule fois ou il a ete condamné c'est a cause de sa phrase justifiant la discrimination.
      (Sur le fond il n'avait pas tort, mais sa formulation l'a piegé...)
      Je comprends aussi parfaitement ce qu'il veut dire.

      On a le droit de ne pas aimer qui on veut sinon on tombe dans le delit d'opinion, sur le principe, je suis d'accord.

      Mais le delit d'opinion existe en france aujourd'hui, c'est averé , c'est dans ce sens que je dis qu'il peut etre piegé, encore une fois envoyé au tribunal, et perdre.

      Supprimer
    6. Vous dites: On voit qu'il veut briser le politiquement correct en déclarant quelque chose comme ""on a le droit de ne pas aimer les arabes".
      Le politiquement incorrect risque de ne pas animer longtemps les débats, s" il n' est que trop souvent pratiqué par des intellectuels organiques dont on ne peut nier l' appartenance communautaire commune
      Etes vous aveugle? ou est ce parce qu' on vous sert le droit d' exprimer votre hostilité à une certaine religion, une certaine culture, que vous occultez cet état de fait.

      Supprimer
    7. Harry Callahan, nous perdrons toujours tant qu'on continuera d'accepter de jouer au jeu totalement truqué de l'adversaire.
      Il fait partie d'une certaine manière de l'avant garde d'une autre idéologie concernant la France, alors c'est logique qu'il fasse partie de ceux/celles qui prennent les coups.

      Supprimer
    8. les règles du jeu , quelles qu'elles soient, sont toujours contournables, surtout quand ceux qui les ont faites sont des tricheurs patentés... donc: au boulot! :)
      poumo-thorax

      Supprimer
    9. Plus ou moins contournables oui, mais c'est très peu de monde qui sachent comment s'y prendre...

      Supprimer
    10. harry callahan8 juin 2015 à 18:15

      Il n'est pas question de moi mais de Zemmour, qui suit les regles.
      Ce sont ses limites.

      Le "politiquement incorrect" c'est du blablah. Le droit de s'exprimer s'il n'est suivi d'aucun fait c'est du vent.

      Il n'y aura aucun fait de toute facon, tant que les frigos seront pleins.

      Pour repondre a l'anonyme, l'inversion accusatoire ca va deux secondes, d'autre part mon "hostilité" est en premier lieu contre le pouvoir en France, pas contre "une certaine religion", qu'on "a laquelle on m'autorise" d'etre" hostile".

      C'est difficile pour les monomaniaques (tendance Soral sans doute) de comprendre que les problemes sont multiples, par contre.

      Supprimer
    11. "C'est difficile pour les monomaniaques (tendance Soral sans doute) de comprendre que les problèmes sont multiples, par contre."
      oui, la mokh mchermel qu'ils ont dans le crâne n'arrive pas à ce niveau de compréhension..
      poumo-thorax

      Supprimer
    12. mais les femmes draguent inspecteur, d'où sortez-vous?
      Tout dépend si votre visa est gold ou non
      rien n"a changé depuis l'empire romain

      Supprimer
  14. harry callahan10 juin 2015 à 05:44

    "Tout dépend si votre visa est gold ou non"

    Question de calibre, rien de nouveau en effet..

    RépondreSupprimer
  15. Je n'ai pas bien compris votre échange. Ce sujet de société m'a beaucoup intéressé et m'intéresse encore. Il est étroitement lié à l'affaiblissement de notre culture d'une certaine façon. mais je ne serais pas capable de développer cela en peu de mots, si j'en avais l'intention ce qui n'est pas le cas.
    A propos du droit américain. Ce qu'on voit dans les films où des avocats vont au chevet des blessés de la route dans les hôpitaux pour proposer leurs services et se payer sur le gain éventuel des procès. Est-ce vrai ? Est-ce une bonne chose ? Combien de personnes renoncent à faire des procès à la seule idée qu'un avocat va les gruger et que c'est perdu d'avance. Vous me direz que c'est bien pour désengorger les tribunaux.
    Jean

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. disons, jean, pour simplifier que dans le droit américain, un "mis en examen" est coupable jusqu'à la preuve du contraire, preuve que son avocat doit amener, et que s'il admet être coupable, les charges contre lui sont très réduites, voire inexistantes si un arrangement financier est conclu entre l'accusateur et l'accusé... cela est il compatible avec le droit européen?
      poumo-thorax

      Supprimer
    2. merci poumo. (j'ai mal positionner ma réponse)
      Jean

      Supprimer
    3. harry callahan10 juin 2015 à 19:37

      Le droit anglo-saxon et francais sont radicalement differents sur des points fondamentaux.
      Une hybridisation sera funeste, parce qu'on risque d'avoir les pires cotés des deux.

      Mais si ca aide le commerce au profit des anglo-saxons...

      Supprimer
  16. Merci pour cet argument on ne peut plus convaincant. Coupable jusqu'à la preuve du contraire ? Non c'est bon alors. Même si les imperfections de notre système judiciaire me font parfois râler.
    Jean

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. remarquez, "Coupable jusqu'à la preuve du contraire",c'est ce que font déjà certains médias français avec Eric Zemmour, entre autres..
      poumo-thorax

      Supprimer
    2. La raison ne pourra pas l'emporter tellement l'aliénation est ancrée profondément dans la plupart des esprits. Il y a que la violence qui pourrait changer la donne.

      C'est dommage mais c'est ainsi...

      Supprimer
    3. harry callahan10 juin 2015 à 19:38

      D'ailleurs la violence est un aboutissement logique de l'alienation.

      Supprimer
    4. Une question? comment verriez vous cette violence démarrer?

      Supprimer
    5. Une question? comment verriez vous cette violence démarrer?
      Je comprends que vous posiez cette question. Encore un sujet qu'il faudrait prolonger sur la prochaine video quand on aura épuisé les commentaires qu'elle nous inspirera éventuellement. Je ne la vois pas venir ni ne la souhaite, cette violence, car elle ne pourrait provenir que de groupuscules rompus à cette pratique, qui se tiennent discrets en ce moment. Cela donnerait la possibilité aux pouvoirs en place de justifier leurs positions "victimairistes". Ce que je vois faire au peuple lambda de pire et de mieux c'est une manifestation spontanée, pacifique, gigantesque, un printemps français, pour réclamer un retour au bon sens. Mais je n'imagine pas du tout une révolution violente populaire. La castration des 3 D a fait son œuvre. Ce qui me laisse confus et parfois atterré c'est de penser que le Liban était autrefois appelé la Suisse du moyen orient et que les femmes iraniennes (pas toutes évidement, il y avait de nombreux pauvres, je suppose) étaient très élégantes. Que Mossoul est occupé par l'EI ; que la Lybie...etc, c'est incroyable et pourtant, on ne bougera pas. Il m'arrive de penser parfois à l'Armée...On dit souvent que le passé nous fait comprendre le présent, j'ai appris à supposer beaucoup d'événements du passé grâce au présent. Notamment la lâcheté supposée de nos anciens, pendant les conflits traversés par nos pays, pour ceux d'entre nous qui sont d'origines multiples.
      Jean

      Supprimer
    6. Pour répondre à l'anonyme, la violence à laquelle je fais mention pourrait émaner selon moi que du milieu militaire, mais il faudrait des conditions comme par exemple un gros manque de ressources énergétiques qui empêchent le pays de continuer de fonctionner pour que de telles initiatives soient prises.

      On y est pas...

      Supprimer
    7. les militaires s'entrainent entre autres depuis deux ou trois décennies au combat urbain, soit dit en passant..
      poumo-thorax

      Supprimer
    8. harry callahan11 juin 2015 à 18:49

      Il y a meme ouvertement des plans d'interventions "de maintient de l'ordre" sur le territoire francais.

      C'est officieux si ce n'est officiel...

      Effectivement un probleme energetique pourrait etre un detonnateur, ca ou autre chose, mais quelque chose qui touche aux besoins fondamentaux (Nous n'avons pas beaucoup de reserves de nourriture ou d'energie, c'est exact), declencherait des troubles facilement.

      Pas du tout dit que ca ne puisse pas etre utilisé par le pouvoir actuel.

      Et puis un "coup", ca peut aussi etre le fait d'agents etrangers, c'est pas ce qui manque.
      Ca promet du chaos, mais tout peut aussi rester sous controle, ceux qui revent de putsch devraient se regarder dans la glace, en general, ils revent que quelqu'un le fasse a leur place, ce qui veut tout dire...

      Supprimer
    9. harry callahan11 juin 2015 à 18:53

      Par contre Jean, je ne crois pas a des "manifestations" facon mai 68 pour "obtenir" un "retour au bon sens". Ca peut commencer par là, mais ca ne continuera pas sans violences.

      Supprimer
    10. Voyez-vous Callahan, j'avais même oublié 68, qui n'a jamais été une référence pour moi. Peut-être ai-je mal formulé. Je voulais dire que les gens ordinaires comme moi qui sont la majorité ne sont pas ou plus capables de violence. Et que ce qu'on peut nous demander au mieux, si le mot d'ordre est bien clair, c'est de manifester comme ceux qui ont manifesté le 11 janvier, mais 10, 20 fois plus nombreux. Sans les partis qui ont été ou qui sont au pouvoirs qui défileraient en tête, bien entendu. Quand vous parler de violences d'où proviendraient-elles d'après vous ?
      Jean

      Supprimer
    11. Quand vous parler de violences d'où proviendraient-elles d'après vous ?
      Je n'avais pas lu plus haut. Vous répondez à ma question. Je ne suis pas non plus dans l'attente d'un putsch.
      Jean

      Supprimer
    12. "Je voulais dire que les gens ordinaires comme moi qui sont la majorité ne sont pas ou plus capables de violence."

      Faudrait que vous vous y efforciez, ne serait-ce que pour vous défendre...

      Supprimer
    13. harry callahan12 juin 2015 à 09:40

      Vous n'avez jamais ete agressé apparement Jean...

      Ne pas "etre capable de violence" quand quelqu'un vous agresse, ca veut dire se faire massacrer, et surtout voir vos proches se faire massacrer.

      A ce moment là, vous risquez de vous reveiller sur "je ne suis pas capable", ca risque d'etre plus dur a vivre.

      Mais on peut vivre en esclave.
      Meme d'ailleurs si on en a pas envie.

      Ne pas en avoir envie c'est juste un minimum syndical pour esperer y echapper...

      Supprimer
    14. Il y a bien sûr la violence physique, c'est toujours à celle-là que l'on pense d'abord, car plus immédiate, plus spectaculaire, en apparence plus difficile à supporter. Mais il y a aussi la violence morale. De celle-là, on ne parle jamais parce qu'elle fait moins de bruit...et pourtant, plusieurs se suicident pour y échapper et ceux qui reçoivent de l'aide avant, vous diront leur enfer.
      Les peuples aussi souffrent de la violence morale lente, quotidienne: l'interdiction de parler et même de penser, la fausse culpabilité nourrie par ceux qui vous dominent, leur mépris, le vol de repères culturels, l'incapacité de réaliser vos choix de vie individuels et collectifs.....petit à petit apparaissent les effets: le cynisme, le découragement, l'abandon.

      C'est bien de cette violence-là dont la France souffre et elle s'éteint. C'est de cette "tragédie" et de cette fin dont parlaient Onfray et Zemmour à Nice.
      Je suis certaine que plusieurs n'en peuvent plus de cette violence morale et souhaitent une action, un chef révolutionnaire, un coup de tonnerre bref une violence sans mort lente et inutile.
      Ce n'est que mon avis, mais j'y crois.

      Supprimer
    15. harry callahan12 juin 2015 à 18:44

      Cette attente de chef est aussi un peu une excuse.

      Ce qui est ironique c'est que notre societe mets en avant l'individu libre, et qu'en fait les gens ne revent que de suivre un chef...

      Un echec de plus.

      Supprimer
    16. Vous savez que la plupart des gens à toutes les époques veulent un chef en partie pour ne pas assumer les responsabilités de leurs actes. Pour ne pas reconnaître qu'ils sont responsables des dysfonctionnements, voir des échecs, ayant rapport avec leurs choix (et ce même si ces choix sont des conséquences de manipulations).

      Supprimer
    17. Reprenez-moi si je me trompe, mais il me semble que dans l'Histoire, il n'y a pas d'exemple de mouvement important , spontané d'un groupe. N'y a-t-il pas toujours eu des "chefs de guerre", des figures ou meneurs de révolution. Simplement pour une marche, il faut une organisation.

      Alors je ne crois pas qu'attendre un chef ou plus vaguement si vous voulez un signal ne signifie pas obligatoirement une perte de temps ou une sorte de lâcheté. N'est pas Napoléon qui veut ou Robespierre. Sinon, il y a longtemps que la révolte se serait concrétisée.
      Il faut des talents particuliers pour réveiller les foules, les entraîner, les mener.

      Regardez dans le domaine de la pensée, il y a des meneurs aussi. La parole, et les qualités de Zemmour portent plus loin que celles de d'autres journalistes ou intellectuels qui sont pourtant tout aussi cultivés ou au fait des événements.

      Supprimer
    18. harry callahan13 juin 2015 à 06:17

      "Des emeutes epidermiques", si mais c'est tres limité et bref s'il n'y a pas d'encadrement.
      Ca peut s'appeller une jacquerie.

      En matiere de talent, je vous conseille de lire Malaparte, certains de ses ecrits sont explicites sur les methodes revolutionnaires...

      Il ne suffit pas de talent, il faut des moyens.

      Tout ca se trouve, mais en general, le "cygne noir" est souvent un pion qui s'emancipe de ceux qui croyaient le controler.

      Supprimer
    19. Korat, Napoléon ou Robespierre c'était dans des contextes spécifiques (nous ne sommes pour le moment dans aucun des deux...), et ils connaissaient des gens qui voulaient/pouvaient les soutenir...

      Supprimer
    20. @Callahan vous me dites :Vous n'avez jamais ete agressé apparement Jean...

      Désolé de vous répondre si tard. Je reviens rarement en arrière (je veux dire sur la lecture du blog) et de ce fait je loupe souvent des commentaires intéressants. Car je vois que vous avez poursuivi sur le sujet. Je note que les intervenants qui prédisent la violence y compris Zemmour qui le fait aussi, n'en indiquent jamais la provenance et la manière.
      Pour répondre à votre question.
      Non je n'ai jamais été agressé physiquement. Des gens très proches l'ont été dont une mère et sa fille, menacées d'un couteau dans la rue, obligées de donner tout ce qu'elles possédaient d'argent ou de biens de valeur. Et bien d'autres témoignages dont je vous épargnerai la longue liste. Je suis intervenu pour défendre des gens agressés, avec efficacité et par miracle malgré les contextes, sans violence.
      Mais je suis agressé quotidiennement dans mon entendement, dans ma sensibilité, quand je déambule dans les rues de ma ville dont je ne peux me faire à l'idée qu'on ait pu à ce point en transformer la physionomie. Je suis désemparé, atterré, d'une telle mutation. Cette ville du Sud qui a la spécificité d'avoir son 'quartier nord" en plein centre-ville, pourtant réputée (autrefois) pour ses grandes gueules, elles mêmes d'origine étrangère mais on ne peut plus assimilée, s'est laissée avaler progressivement sans la moindre résistance. Et il en est de même dans plusieurs villes françaises. C'est pourquoi je fulmine quand j'entends parler de racisme en France. Contrairement à certains commentaires, je ne vois pas le moindre signe de violence chez les gens du commun, comme moi, des français moyens. Je ne dis pas qu'on rase les murs mais presque. La supériorité affichée, l'arrogance, pire que ça, l'indifférence à notre égard, à l'égard des gens qui étaient en place avant leur arrivée est trop importante. Je vous donnerai au moins une seule bonne raison contre la violence c'est que je ne peux pas demander aux autres de faire ce dont je ne suis pas (ou plus ?) capable. Pour se référer à des événements passés, il faut accepter l'idée que cela concernera nos enfants ou nos petits enfants, et que nous ne serons pas témoins d'une éventuelle amélioration. Pour devenir agressifs et à notre tour arrogants il nous faudra attendre d'être minoritaires. Mais ce sont des sujets trop longs à développer et surtout trop "sensibles". C'en est même frustrant d'être obligé de simplifier son propos au risque d'être mal compris. Zemmour et d'autre font ça très bien et souvent ils disent des choses comme je voudrais pouvoir les dire.
      Jean

      Supprimer
    21. Décidemment en relisant plus attentivement les commentaires de Callahan et kami ainsi que la suite des autres intervenants, j'ai noté d'autres précisons que j'aurais dû apporter notamment sur l'incapacité à la violence que j'ai signalée. Mais reconnaissons que la discussion n'est pas aisée de par la conception de ce blog. Je ne reviendrai pas sur la nécessité d'un forum si on veut lancer de tels sujets.
      Jean

      Supprimer
    22. "Je vous donnerai au moins une seule bonne raison contre la violence c'est que je ne peux pas demander aux autres de faire ce dont je ne suis pas (ou plus ?) capable."

      Vous en êtes toujours capable. C'est seulement que vous pensez, à tort, ne plus être capable d'en faire usage.
      Faut redonner à la plupart des gens la volonté de vouloir se défendre, le reste arrivera ensuite tout seul...

      C'est très dommage que la plupart des gens "prennent conscience" (c'est ce qui fait agir contrairement au seul fait de "savoir") de leurs capacités que sous une appellation commune...

      Il est clair qu'un blog ne se prête pas vraiment aux échanges entre intervenants. Je fabrique en ce moment mon site/forum qui traitera de quelques-unes de mes activités, et dans lequel il y aura une section 'politicomachie"...

      Supprimer
  17. Merci Harry pour Malaparte. Je n'avais lu de lui que "La Peau" et ne connaissais pas le retentissement que son livre "Technique du coup d'état" avait eu à l'époque.
    J'aime bien votre conception du "cygne noir". Va-t-il laisser patauger le monde dans la mouise encore longtemps?

    Je crois que Napoléon a bénéficié de la plus grande part de soutien à cause de la confiance qu'il inspirait à l'armée en particulier. Ça n'a pas été donné dès le départ.

    J'ai lu dans Boulevard Voltaire un article de Bernard Lugan qui m'a interpelée: "nous pourrons nous battre quand nous découvrirons qui nous sommes." Il n'est pas tendre envers la démocratie et je le rejoins. Je n'y crois plus depuis un bon moment. D'abord la démocratie pensée par les Grecs de l'Antiquité a été complètement détournée de son sens. Et celle d'aujourd'hui ce n'est pas un système politique du tout, mais une arnaque perverse pour s'approprier sans en avoir l'air un pouvoir absolu.

    Il faudrait que chaque voteur soit lucide, attentif, non influençable et très très politisé (en tout cas la moitié de ça au moins). Oh qu'on est loin du compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'un des problèmes est que la plupart des gens imaginent toujours qu'il y a que la démocratie de valable comme système étant donné que les autres ont été abandonnés.

      La démocratie, comme n'importe quel autre système, ne garantie rien du tout. Mais tant que la plupart des gens ne le comprendront pas...

      Supprimer
    2. Que faut-il penser de cette phrase prononcée par Winston Churchill,à qui l'on demandait
      de réduire le budget de la culture et de l'éducation au profit de celui de l'armée;il a refusé
      tout net en proclamant:
      "Pourquoi continuer à se battre,si l'unique enjeu est de préserver son intégrité physique ? "
      Malgré cette vision défaitiste,il a empêché l'invasion de la Grande Bretagne et a contribué
      à la libération de l'Europe.

      Supprimer
    3. harry callahan15 juin 2015 à 12:14

      Lugan est monarchiste...

      J'ai tendance a penser qu'on decouvre aussi qui on est en se battant.
      Mais en ce qui concerne les systeme politiques, c'est surtout de savoir au service de quoi ils sont, parce que sujet , citoyen ou ce que vous voulez, le nombre de gens manipulable ne change pas.

      Supprimer
    4. "J'ai tendance a penser qu'on découvre aussi qui on est en se battant."

      C'est très vrai. La guerre y pousse, la compétition sportive ou les combats entre combattants d'arts martiaux aussi.

      L'instinct de survie en cas de situation extrême nous en apprend aussi beaucoup sur nous même... Certaines connaissances sur soi qui selon mes expériences ne s'apprennent pas autrement...

      Supprimer
  18. Lugan est monarchiste, dites-vous, et alors? Qu'est-ce que ça veut dire aujourd'hui monarchiste? Sinon qu'on peut être assuré qu'il ne détruirait pas son pays n'y le vendrait au plus offrant comme les traîtres et lâches qui sont actuellement aux commandes pour le plus grand malheur de la France.

    Dire qu'on a guillotiné Louis XVI. C'est ce que je me dis constamment quand je vois les crimes contre la France et son peuple commis par "la cour des miracles" actuelle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan15 juin 2015 à 20:10

      Ha mais je precisais juste, je n'ai pas une hostilité de principe a l'encontre des monarchistes, mais je dirait tout de meme que l'un des pretendants monarchistes actuel, travaille dans la finance...

      Alors ne pas "vendre la France"...

      Quand au guillotinage royal, on ne peut pas refaire l'histoire de France, si on avait eu un Cromwell et pas un Napoleon, peut etre y aurait-il eu un retour du roi...
      (La comparaison entre la France et l'Angleterre sur le sujet m'amuse toujours, meme si elle a ses limites...La monarchie anglaise ne protege pas son pays contre les tares modernes non plus, mais c'est un vaste debat...)

      Lugan a d'ailleurs aussi dit qu'il admirait la republique romaine, c'est surtout la"democratie de marché" qu'il execre.

      Supprimer
    2. Korat, il n'y a pas un seul système qui puisse vous assurez de quoi que ce soit. Si le type aux commandes ne pense pas avant tout à l'intérêt général de son pays et de la majorité du peuple, le résultat sera tout aussi merdique que l'actuel.

      Supprimer
    3. harry callahan16 juin 2015 à 19:04

      Totalement d'accord, un systeme politique est un outil.
      Evidement il y a des outils plus performants que d'autres, mais si l'ouvrier est nul...

      Supprimer
  19. Le fait que j'aime ce que dit Lugan est indépendant pour moi du fait qu'il soit ou non monarchiste ou autre chose. Ça c'est comme toutes les catégories dont on nous affuble: la gauche , la droite, l'extrême gauche,
    l'extrême droite.

    Celui qui dira sérieusement et en prendra les moyens: fini le calvaire de la France, ça pourra être un martien, je m'en f....Je ne sais pas si je me suis assez fait bien comprendre, mais je souffre et je suis révoltée pour ce qu'on laisse faire à votre pays.

    Harry, quand je dis: dire qu'on a guillotiné Louis XVI je ne suis pas en train de dire que j'aspire à la monarchie, je veux simplement dire que c'était un pauvre innocent comparé au "roi actuel" qui vit, mange, se moque des siens et voyage à leur frais et vous vend au Qatar. Vous me comprenez?

    Peut-être m'étais-je mal expliqué. Soyez gentils, ne me soupçonnez pas de passer à côté d'évidences comme: on ne refait pas l'histoire ou qu'aucun système ne peut assurer de quoique ce soit. L'humanité au grand complet ne peut assurer de rien. Demandez à Cioran ou à tous les misanthropes du monde.

    J'aime bien discuter et vous les Français vous le faites si bien. Mais, en ce qui me concerne je ne crois qu'en l'action quand la maison est en feu, qu'un individu ou un pays se meurent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Celui qui dira sérieusement et en prendra les moyens: fini le calvaire de la France, ça pourra être un martien, je m'en f....Je ne sais pas si je me suis assez fait bien comprendre, mais je souffre et je suis révoltée pour ce qu'on laisse faire à votre pays."

      C'est parfaitement enregistré. Je lis les messages des uns et des autres, et je constate que la plupart, ici comme ailleurs, n'ont pas vraiment conscience de ce par quoi nous devrions passer pour que les choses changent...

      Vous croyez en l'action? Qui est prêt sur ce blog à risquer sa vie pour des intérêts qu'il pourrait ne jamais voir? Qui ici a déjà fait la guerre? Qui ici sait se défendre et attaquer? Qui ici a des moyens (financiers et autres) et des connaissances qui peuvent soutenir ses actions? Qui ici est prêt à tuer si nécessaire, et a déjà tué auparavant?

      C'est grave ce que je raconte? Oui, mais les choses ne changeront pas autrement...

      Qui est prêt à faire quoi pour que la France, qui représente plus nos intérêts que le reste, puisse (re)devenir ce qu'il/elle souhaite?

      Moi, je suis prêt à risquer ma vie et toute ma fortune, et ce même si je serai que je vais mourir et que ce que je souhaite n'arrivera pas. Je suis prêt à tout risquer uniquement pour le principe de défendre ses intérêts et sa conception de l'existence. D'autres volontaires?

      Supprimer
    2. Vous trouverez plein d'autres va-t-en-guerre à la légion étrangère;
      une fois passé au grade de général,vous aurez gagné le respect
      et l'influence qui vous vaudront d'être écouté,et aussi d'obtenir des
      responsabilités décisionnaires.
      Mais si ces portes vous resteraient fermées malgré un indéniable
      don de soi pour votre pays:vous pourriez tenter un putsch.
      J.B.

      Supprimer
    3. Un putsch ne se fait nulle part sur Terre à la légère. Je répète, pour la énième fois, que cela ne se fait pas sans un contexte et des circonstances spécifiques.

      Supprimer
    4. harry callahan16 juin 2015 à 19:09

      Je crois pour prendre le probleme a l'envers, que des gens par contre sont prets a ce genre de sacrifices que vous evoquez Kami, mais pour nuire a la France.
      Le plus "drole" est que la plupart ne sont que des pantins.

      Encore une fois, la situation fera changer les choses, a ce moment là , les gens se revelleront d'eux memes.

      Supprimer
    5. Les putschs ratés l'ont souvent été à cause d'un manque de préparation,de buts précis
      à atteindre,d'absence de leader charismatique,des défections de dernière minute,etc.
      D'autres,bien préparés ont souvent réussis au renversement du gouvernement en place,
      mais il arrive que les putschistes soient forcés d'instaurer une dictature pour stopper l'anarchie qui risque de mettre tout le pays en péril;ça peut-être le but visé,mais quelle déception pour ceux qui espéraient la mise en place d'une base démocratique.
      L'assassinat d'Anouar El Sadatte a été commis par des putschistes se croyant soutenus
      par des pontes de l'armée,qui les ont éliminés une fois la besogne accomplie,le tout en
      direct.Il y a de quoi faire une thèse sur ce sujet,qui peut ravager des pays,des régions ou
      le monde entier.
      J.B.


      Supprimer
    6. "mais quelle déception pour ceux qui espéraient la mise en place d'une base démocratique."

      Je préfère une dictature (même militaire) assez stricte qu'une "démocratie" pourrie jusqu'au trognon...

      Supprimer
    7. De toutes façons,putsch ou révolution,l'instauration d'une "vraie" démocratie prend
      beaucoup de temps.Il vaut mieux commencer par en définir les bases,et même après
      la première élection totalement transparente d'un président civile:plein de nouveaux
      problèmes se posent;en définitive on trouve très souvent la démocratie de son voisin
      plus enviable que la sienne.La définition de la démocratie diffère d'une personne à l'autre,
      ou d'une population à l'autre,mon avis.

      Supprimer
    8. La base, la première, c'est les intérêts du pays et du peuple...

      Supprimer
    9. Un problème se pose souvent,et il est de taille:les intérêts d'un pays
      et de son peuple divergent plus ou moins selon le contexte politique
      et les relations du moment avec les pays voisins,qui peuvent être des
      alliés politiques,militaires et/ou économiques,ou au contraire,des ennemis;
      et bien sûr,la position dudit pays sur l'échiquier mondial.
      Il a des cas moins graves,quand le peuple estime que trop peu de
      promesses ont été tenues,et qu'il puisse manifester son mécontentement
      sans crainte de représailles.
      J.B.

      Supprimer
    10. Auriez-vous un exemple de démocratie pourrie jusqu'au trognon ?-En fait je sais bien
      que c'est une façon de parler,et citer un pays en exemple n'est pas chose aisée.
      Quand une démocratie est pourrie,ça veut souvent dire que la corruption gangrène le
      pouvoir ainsi que son administration,le bourrage des urnes,des privilèges qui sont
      octroyés à une caste d'entrepreneurs soutenant le pouvoir,etc.
      On peut qualifier ces régimes de ploutocratie,d'oligarchie,d'autocratie,ou d'un
      semblant de démocratie;ce n'est pas évident à définir.Une démocratie totalement
      pourrie peut éventuellement se comparer à une anarchie "sous contrôle".
      J.B.

      Supprimer
  20. Anonyme,

    Est-ce que je me trompe où si votre réponse reflète quelque ironie? Vous savez bien sûr que le terme va-t-en-guerre est plutôt péjoratif et désigne une attitude belliqueuse, une tendance belliciste. Or il ne s'agit pas de cela ici mais plutôt d'une réaction normale de survie, de défense, de refus de disparaître dans tous les sens que cela implique.

    Quand les allemands ont envahi Paris avec l'intention ferme de dominer toute la France, il y a eu des résistants pour réagir avec toute l'honneur et la reconnaissance qu'on leur doit, les appelleriez-vous des va-t-en-guerre? J'imagine que non.

    Quand Zemmour a parlé "d'une nouvelle invasion", ça me rejoint et je reprends à mon compte cette constatation. Je crois que la plupart des Français n'entendant pas les bruits de bottes n'arrivent pas à croire qu'ils sont en danger par toutes les sphères à la foi. En effet, c'est plus sournoisement que l'ennemi vous dépossèdera si vous ne réagissez pas rapidement.

    Quand vous parlez de contextes et de circonstances (Kami, Harry) donnez-moi donc un exemple ou deux d'un moment favorable parce que pour moi, je n'arrive même pas à comprendre dans la situation pourrie actuelle qu'il n'y ait même pas une descente dans la rue ,massive très massive et déterminée devant l'Elysée. Les circonstances étaient-elles plus graves pour donner lieu à un mai 68 ou à d'autre rébellions? Que peut-il y avoir de plus grave que la menace de disparaître?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La manque de nourriture, de ressources énergétiques pour au moins 1/3 des gens sur le territoire. Et encore faut que la plupart des gens se sortent de la tête qu'user de violence, même pour faire que se défendre, n'est pas inacceptable et est faisable à condition de le vouloir...

      Reprendre confiance en soi, juste ce qu'il faut, tonnerre de Zeus!

      Supprimer
    2. harry callahan18 juin 2015 à 04:34

      Regardez la situation d ela Russie dans les années 90, et l'emergeance d'un Poutine, qui pourtant n'etait pas si previsible (Entendons nous bien: je parle de son acces au pouvoir et de ce que la Russie pese avec lui par rapport a ce qu'elle etait avant lui. Pas question de l'idolatrer):

      Il y a eu un moment ou Poutine a reussi a prendre la main.

      Maintenant , la France n'est pas la Russie, mais c'est un exemple.

      Supprimer
    3. J'aurais volontiers répondu à Korat;comme j'ai commenté la chronologie des événements
      qui ont conduit Poutin au pouvoir hégémonique qu'il détient depuis le début des années
      2000.Mais après plusieurs tentatives,l'approbation est donnée tout de suite,soit après 24
      heures ou jamais.Si encore une fois c'est une perte de temps..... : +[ )




      Supprimer
  21. Je dirais que si Poutin a pris la main,c'est au début dû aux circonstances:à savoir
    que l'URSS a été dissolue fin 91;s'en est suivi une période trouble où Poutin était
    un haut gradé du FCB après l'avoir été au KGB,période où il était parmi l'un des plus
    influents conseillers du président Eltsin,qui le nomme chef du FCB en 1998.Suite à la
    mauvaise santé(hips) du président,il prendra sa place de façon provisoire en 99,et de
    manière définitive début 2000 lors de la démission d'Eltsin.
    C'est surtout à ce moment là qu'il s'affirme en commençant par mettre au pas les
    oligarques avec un petit air de racket:un pourcentage et un soutien indéfectible,
    sinon c'est la prison,Khodorkovski est le plus emblématique.
    Il est indéniable que Poutin a su occupé le devant de la scène à partir de cette date.
    Mon analyse.
    J.B.

    RépondreSupprimer
  22. @blogzemmour :
    Si je vous embête,ayez quelque chose qui s'appelle la franchise,soit l'opposé du mutisme,
    pour me le faire savoir;sinon je vous laisse endosser le rôle de mutins et il vous va très mal.
    En effet,censure et mutinerie sont antinomiques,bien à vous.
    J.B.

    RépondreSupprimer
  23. ...en week-end ?-Non,déjà en vacances jusqu'en septembre,
    c'est des frouzes,faut pas l'oublier.

    RépondreSupprimer
  24. Korat13 juin 2015 02:26
    Reprenez-moi si je me trompe, mais il me semble que dans l'Histoire, il n'y a pas d'exemple de mouvement important , spontané d'un groupe. N'y a-t-il pas toujours eu des "chefs de guerre", des figures ou meneurs de révolution. Simplement pour une marche, il faut une organisation.

    Alors je ne crois pas qu'attendre un chef ou plus vaguement si vous voulez un signal ne signifie pas obligatoirement une perte de temps ou une sorte de lâcheté. N'est pas Napoléon qui veut ou Robespierre. Sinon, il y a longtemps que la révolte se serait concrétisée.
    Il faut des talents particuliers pour réveiller les foules, les entraîner, les mener.

    Regardez dans le domaine de la pensée, il y a des meneurs aussi. La parole, et les qualités de Zemmour portent plus loin que celles de d'autres journalistes ou intellectuels qui sont pourtant tout aussi cultivés ou au fait des événements.


    harry callahan13 juin 2015 06:17
    "Des emeutes epidermiques", si mais c'est tres limité et bref s'il n'y a pas d'encadrement.
    Ca peut s'appeller une jacquerie.

    En matiere de talent, je vous conseille de lire Malaparte, certains de ses ecrits sont explicites sur les methodes revolutionnaires...

    Il ne suffit pas de talent, il faut des moyens.

    Tout ca se trouve, mais en general, le "cygne noir" est souvent un pion qui s'emancipe de ceux qui croyaient le controler.


    Kami13 juin 2015 12:39
    Korat, Napoléon ou Robespierre c'était dans des contextes spécifiques (nous ne sommes pour le moment dans aucun des deux...), et ils connaissaient des gens qui voulaient/pouvaient les soutenir...


    Anonyme16 juin 2015 11:05
    @Callahan vous me dites :Vous n'avez jamais ete agressé apparement Jean...

    Désolé de vous répondre si tard. Je reviens rarement en arrière (je veux dire sur la lecture du blog) et de ce fait je loupe souvent des commentaires intéressants. Car je vois que vous avez poursuivi sur le sujet. Je note que les intervenants qui prédisent la violence y compris Zemmour qui le fait aussi, n'en indiquent jamais la provenance et la manière.
    Pour répondre à votre question.
    Non je n'ai jamais été agressé physiquement. Des gens très proches l'ont été dont une mère et sa fille, menacées d'un couteau dans la rue, obligées de donner tout ce qu'elles possédaient d'argent ou de biens de valeur. Et bien d'autres témoignages dont je vous épargnerai la longue liste. Je suis intervenu pour défendre des gens agressés, avec efficacité et par miracle malgré les contextes, san

    RépondreSupprimer
  25. A propos de Poutin,......,avant de tout récrire sans savoir quel traitement subira ce post,je teste !

    RépondreSupprimer
  26. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  27. Le contraire m'eut étonné.
    JACK BOWERS

    RépondreSupprimer
  28. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  29. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  30. Monsieur Zemmour, pourquoi votre apprentissage de l'histoire ne vous a-t-il pas enseigné qu'il suffisait de brandir un crucifix pour vaincre toutes vos peurs fondamentales - le génie français en a inventé un nouveau à votre disposition, français d'âme, il s'appelle "LAÏCITÉ", il renvoie simplement les agités religieux dans leurs Eglises et chez eux et les boute hors de l'espace public, il se suffit à lui-même et sera suffisamment abrasif pour ramener l'Islam à sa moindre nuisance

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.