mercredi 21 mai 2008

Zemmour face à Brice Hortefeux



1/3



2/3



3/3

Emission du 19 Avril 2008

33 commentaires:

  1. Quelle est la conception de la Nation depuis Mai 68 ?

    La nation c'est la combinaison harmonieuse entre un territoire, une volonté de vivre ensembles et un pouvoir étatique fort.

    La forme hexagonale du territoire Français est héritée depuis le règne de Louis XIV avec le traité de Westphalie (Alsace, Lorraine) et des Pyrénée (Languedoc et roussillon).

    Le pouvoir étatique est hérité aussi du règne de Louis XIV. Il a soumis la Grande Noblesse à son autorité sans faille. C'est le régime de la monarchie absolue en contrepoids du souvenir virulant de la guerre civile (la Fronde).

    La volonté de vivre ensemble, la naissance du peuple français est né au cours du XIXème siècle après une gestation difficile : Révolution, contre révolution et guerre civile.

    On peut dire que la Nation français existe véritablement depuis la IIIème république de 1870.

    Le modèle de la nation français était fondé depuis cette date sur le mythe du Roman National. Que l'on soit breton, béarnais, Provençal, ou Lorrain : chacun se considère français, partageant la même langue, les mêmes mythes (Mythologie grecque, descendant des gaulois, et héritiés des romains).

    C'est ce que appelait naguère le principe d'Assimilation.

    Depuis Mai 68 on n'enseigne plus la mythologie grecque et romaine dans les école.

    Et on a remplacé le mythe de l'assimilation au roman national par celui de l'intégration.

    Le mythe de l'Intégration repose sur le mythe des origines de chacun.

    Au lieu de nous projeter vers un universalime historique qui nous projette vers un idéal qui s'élève dans le ciel comme les flèches des cathédrales : cela nous projette à ras de nous mêmes au niveau de nos origine.

    Chacun se repli sur lui même sur ses origines donc sur sa communauté.

    C'est le communautarisme.

    Si aujourd'hui nous n'avons plus de culture en comme ni de mythe ni de langue commune : alors pourquoi demain partagerions nous le même territoire.

    Territoire si long et si difficile à obtenir au prix de nombreuses guerres et sacrifices humain ??

    C'est ça que la gauche caviar de peut pas comprendre à cause de l'idéologie de Mai 68.

    La France repose sur son passé héroïque de guerres et de batailles.

    La gauche ne transmet plus au génération qui suivent les fondement de notre culture et de notre civilisation.

    Elle fait alliance comme les collabos aux ennemis de la culture française : qui repose comme je l'ai dit sur la mythologie grec et romaine et le christianisme.

    Ce sont de vrais collaborateur comme ils le furent naguère avec le nazisme à travers le parti communiste.

    Le parti communiste français a du sang sur les mains pourtant c'est lui qui monopolise la parole dans les médias.

    RépondreSupprimer
  2. C'est un peu discutable de baser la naissance de la nation en 1870.
    (Pour l'Allemagne oui, sans aucun doute ! Mais vous savez les allemands appellent la France, "La Grande Nation", et depuis longtemps !)

    La France comme Nation, date d'avant
    (A mon humble avis).Au sens moderne de nation on peut hesiter (La monarchie a été TRES importante pour la conception de l'Etat), mais la Revolution de 1789 avait enormement insisté sur la Nation.

    Une nation c'est une langue, une culture, des traditions politiques, et la France est TRES forte là dessus.

    La cohesion francais est tres forte, comparez avec d'autres pays, c'est frappant !

    Les particularités regionales sont mineures en France (Comparez !Comparez en Europe !), tout est très centralisé.

    L'Etat est fort, l'executif est très fort.

    La Gauche...

    Oui, la gauche est lâche et a un probleme avec l'idée de nation.
    (Mais c'est a ce demander si ca existe encore en France, la gauche).

    Il le paient !

    Mai 68 a bon dos...
    Le monde est dominé par des pays anglo-saxons qui n'ont pas la même conception de nation.
    La mondialisation ne date pas non plus d'hier...

    Quand même imaginez, les Communards refusaient la capitulation face a l'Allemagne en 1870 et etaient profondement, sociaux, revolutionaires ET patriotes!

    RépondreSupprimer
  3. Zemmour a TRES RAISON sur le fait (Et il y a eu des etudes scientifiques et linguistiques là dessus) que la langue forme la pensée.

    Il suffit d'en maitriser plusieurs pour s'en rendre compte.

    Et le Francais, comme langue (Et Culture !!) fait rever dans le monde entier...

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  7. 486 Awarenest certes, mais si l'ont parle de Nation c'est peut être un peu tôt.

    Vous savez que l'histoire de France a été mythifiée a differentes epoques par des historiens...
    (Vous savez,de Tocqueville à Marc Bloch etc..., processus normal valable pour pas mal de pays...)

    Au sens global, même sous Louis XIV, la langue francaise(Appelée encore a evoluer) n'etait pas utilisée partout, la cohesion territoriale et culturelle etait morcellée (Mais c'est pour cela qu'on peut se limiter a "nation moderne", parce que la France n'etait pas pire que d'autres Etats de l'epoque).

    La France ne rayonne plus culturellement ? Au contraire,c'est une constante...

    Pour un petit pays a comparer a d'autres, en ce domaine, la France est forte.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Ce n’est pas la crainte de demain qui me tourmente, c’est le désespoir qu'il m'inspire »

    Que l’on me dise que Zemmour est de cette plume et je saurais l’en féliciter.
    Hormis quelques points délicats avec le premier intervenant, notamment sur les origines historiques de la France, lesquelles remontent plus vers l’an 486 après le conquête par Clovis d’une grande partie de la Gaule, nous serions en parfait accord. J'approuve pas mal ce qui vient d'être dit et qui a le mérite d'être assez clair, explicite et détaillé, même si la mule de 68 est un peu lourdement chargée.

    Cela dit, est-il indispensable de toujours vouloir réécrire notre histoire en remettant en cause, les bases sur lesquelles nos prédécesseurs ont bien voulu asseoir sa légende ? Que cet État franc, puis français ait existé sans interruption depuis cette époque - ce qui en fait le plus vieil État d'Europe - ne le déplait pas.

    Ne me sentant l'exclusif d'aucun parti j’aime à prendre mes distances quand il me plait avec qui bon me semble.
    Je ne diaboliserais donc pas mes ennemis du jour - lesquels sont divers et variés - d'une façon globale et systématique. Ainsi ferais-je en souhaitant qu’ils en fassent de même à mon égard, le cas échéant.
    Il est des sujets - tel celui abordé, ici, sur l’immigration qui ne devraient, selon moi, pas fâcher comme ils font dans la mesure où, très honnêtement, ils ne sont pas structurés à être défendu plus à droite qu'à gauche. Du moins, ne devraient-ils pas.
    Pensant qu’il est des limites à nos moyens, à notre bonne volonté pour ce qui est de l’accueil des étrangers, suis-je, en pensant cela un ignoble réactionnaire ?
    Soutenant l’idée que le principe de l’assimilation est une nécessité pour le bien fondé du « vivre ensemble», (afin que son pacte social conserve toutes ces chances et que la Romance se perpétue) suis-je la lie de l'humanité ?

    La gauche française, par certaines de ses lubies se met à dos un électorat qui ne saurait la suivre sur des sentiers qui ne font pas le lit des ses intérêts et poursuivant de la sorte, comme elle le fait, pourrait bien aider à redorer le blason de l’extrême droite.
    A-t-elle un projet de dissolution nationale et que peut-elle attendre, espérer de bon de cette aseptisation culturelle, de ce renoncement identitaire national dont les communautés les plus travaillées des courants extrémistes les plus virulents et déterminés feront le meilleur feu ?
    Qu’elle ne dévie donc surtout pas d’un pouce pour le bien de ses adversaires.

    Quand à notre Président, j’avoue ne plus le reconnaître. Où sont passés ses engagements préélectoraux ?
    Qui sont ces conseillés vertueux qui lui tracent la route vers une sortie de règne peu glorieux ?

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  15. Sur les plans techniques, technologiques, scientifiques la France rayonne encore, c'est une réalité. Mais sur les plans artistiques et culturels c'est beaucoup moins vrai.
    Hormis l'architecture qui est une activité de création autant technique, scientifique qu' artistique, les autres formes d'expression artistiques sont en chute libre tant sur le plan de la créativité que sur celui de leur audience.
    La France rayonne encore de son passé, de son histoire et c'est là l'essentiel de son patrimoine.
    Qui peut dire si ce beau musée et ces beaux jardins sauront conserver au fil du temps l'attraction qu'ils suscitent aujourd'hui ?

    RépondreSupprimer
  16. Awarenest peux tu arrêter de supprimer tes propres commentaires, c'est relativement énervant pour suivre l'ordre chronologique des interventions des internautes, surtout s'il y a une réponse et que tu as effacé ...

    RépondreSupprimer
  17. Non Awarenest vous vous trompez, la France ce n'est pas qu'un musée.

    Houellebecq (Qu'on aime ou pas), le cinema (un Oscar, des idées re-adaptées dans d'autre pays...), la langue ( c'est peut etre a double tranchant, mais ca compte enormement...)...

    Fréquentez des etrangers ou vivez a l'etranger, et vous verrez...

    La France a une image (Et pas seulement ) beaucoup plus forte, etant donné sa taille, que plethore de pays...

    L'identité francaise (En particulier culturelle, et pas uniquement passéiste, non...) est d'une force dont vous n'avez apparement pas idée.

    Cela fait partie des spécificités francaises
    (Pour le meilleur et le pire)

    Il faut le dire, la France existe TRES FORT aux yeux du monde, presque sans faire de bruit, c'est comme une constance,ca ne s'efface pas...

    RépondreSupprimer
  18. J'appprouve votre emportement sur le fond. C'est exact, la France possède cette aura que justifie son passé culturel plus que présent, selon moi.
    De quel oscar cinématographique parlez-vous ? De la môme avec Marion Cotillard ? Je crains que ce ne soit pas la meilleure pointure française sur le plan artistique !
    Qui aime bien châtie bien et je ne veux pas l'aimer à moitié.

    RépondreSupprimer
  19. Vous avez raison, c'etait juste pour dire que l'aura est toujours là, beaucoup de films moins importants sont distribués et tres appreciés partout dans le monde.

    Si vous voulez, l'auto-flagellation francaise me semble outrée dans le domaine culturel...

    L'auto-apitoiement, la flagellation ca suffit.

    La France est un grand pays qui compte, c'est un ATOUT d'etre francais, il serait temps que les gens s'en rendent compte et se retrouvent un peu.

    RépondreSupprimer
  20. L’horizon culturel que je fréquente c’est Auchan ou le leader Price. Là derrière leurs chariots la France me « parle »…
    Mais sans doute pour ceux qui voyagent et fréquentent des beaux quartiers la vision est différente.
    Autrefois j’allais au théâtre et à part Laurent Terzieff qui m’avait impressionné, je trouvais que les acteurs jouaient toujours faux.
    Les œuvres cinématographiques, Je ne vois rien, mais sans doute y a-t-il des cercles fermés qui ont accès à des merveilles…

    RépondreSupprimer
  21. Auchan et leader Price ca existe partout, pas qu'en France.

    La culture de masse nivelle vers le bas sans doute, mais on peut y echapper, il faut juste chercher un peu parfois.

    il reste que malgré tout la France est un pays avec une armature plus solide que d'autres a ce niveau.

    Pas besoin de faire partie d'une elite, encore plus avec internet.

    RépondreSupprimer
  22. La France aurait déjà dû crée un ministère de l'immigration depuis au moins quarante ans, comme le Canada. Je peux vous en parler, j'ai été immigré légal là-bas pendant un an. Je me souviens avoir attendu plusieurs minutes dans une file avec des travailleurs temporaires mexicains au Service de l'Immigration de Toronto qui attendaient la remise en mains propres (tout comme moi) de leur titre de séjour. Avant qu'on nous le remette, on remplit des tas de papiers, on répond à plein de questions pour savoir où on loge, si on a assez d'argent pour vivre, et on nous dit quand on doit s'en aller sous peine de reconduite... En France, y a-t-il seulement ça? Cela fait seulement un an que l'on a un ministère de l'immigration, et pas un des mieux financés. Au Canada, on vous explique bien les règles du jeu, et si vous les enfreignez, c'est généralement la porte vers votre pays d'origine. Eh oui, messieurs les bien pensants, ça fonctionne comme ça la démocratie et l'État moderne... Pour autant, le Canada est une terre d'immigration et pas un pays fasciste parce ce qu'on régule l'immigration.
    Je rejoins Éric Zemmour sur le fait que les immigrés légaux en France n'ont pas tous un emploi et que les idiots utiles du capitalisme passent leur temps à défendre -sans le savoir car il ne peuvent s'en apercevoir par eux même- les patrons qui exploitent sans vergogne des immigrés illégaux arrivés généralement avec un passeport de touriste et restent ensuite sur notre sol. N'est-il alors pas plus humain de ramener ses gens chez eux, plutôt que de les laisser se faire exploiter par des patrons qui cherchent à faire baisser vos salaires, messieurs dames les bien pensants?

    RépondreSupprimer
  23. Aturnel, on appelle ça du bon sens non ?

    RépondreSupprimer
  24. L'Idée c'est que depuis Mai 68 notre histoire est devenue honteuse à cause de la théorie marxiste qui Elle est devenue dominante dans les milieux intelectuels d'après guerre. Les gauchiste enferment systématique toute cr&ation artistiques ou tout débat politique dans le tryptique infernal : de la colonisation, du nazisme, et de l'exploitation capitaliste. Ils prennent de cette manière en otage la vraie Culture. car si c'est vrai que le marxisme est une critique très pertinente de la société moderne ; pour autant elle ne constitue pas une Vraie Culture. La vraie culture c'est à dire les matières nobles restent le Corpus greco-latin sur lequel repose toute notre histoire. La culture est prise en otage surtout à l'école par les ex-soixantuitard et les jeunes générations ne savent plus qui ils sont. Ils sont devenus faibles et maléable parce qu'on ne leur enseigne plus la mythologie grecque et l'histoire de France qui repose sur des personalités historiques d'envergure héroïques. Pour se réapproprier son histoire son identité et sa liberté de conscience : il faut transmettre à nouveau ce patrimoine historique et ne plus se contenter des sciences modernes héités du freudisme, du marxisme, et du darwinisme qui rejettent tous l'Idée de Dieu judéo-chrétien. La place de chacun devrait être dans les églises. lisez Saint augustin dans les confession il n'y a pas opposition entre la culture gréco latine et le christianisme. Il y a complémentarité et enrichissement. l'idéal du français moyen devrait être celui qui a le casque de l'espérance sur la tête, le bouclier d'airain pour se protéger contre les traits enflamés de ses ennemis, le glaive spirituel dans la main (qui est la parole de Dieu) et les sandales de l'Evangile indestructible aux pieds.

    Lisez cette citation de Tite Live concernant la chute de l'empire romain :

    "On pourra suivre par la pensée comment l'affaiblmissement insensible de la discipline a mené d'abord le relachement des moeurs, puis une décadence de plus en plus marquée, enfin un effondrement tellement rapide que, de nos jours, nous ne parvenons plus à supporter ni nos vices ni leurs remèdes"

    C'est valable pour nous aussi à cause de Mai 68. Le fruit est devenu pourri à cause des pseudo intellos de gauche de 68.

    RépondreSupprimer
  25. Alturel, vous avez sans doute raison sur le controle au Canada, mais le Canada ne gère pas les proximité de populations et liens historique de la France.

    C'est beaucoup plus facile de gere l'immigration au Canada.Le lois pour l'obtention de Visa et Green Card sont bien plus contraignantes.

    Mais regardez aux USA.La Green Card, les loi sur le mariage...Ca n'empeche pas la frontière avec le Mexique d'etre bien moins facile a controler...

    Une frontiere physique "faible", des populations a proximite, et c'est une autre histoire...

    Sur 68. Anonyme, par rapport au Marxisme, je mettrait un bemol.L'Empire de l'URSS et le communisme du siecle passé ont constitué une sorte de culture (Presque une religion, "legerement" etouffante)...Malgrè les statues deboulonnées, ca ne s'efface pas comme ca a l'Est...
    Regardez Poutine.

    Je comprend votre postulat chretien, mais cela reste discutable, le genie francais a su s'adapter au changements du monde.Il faudrait aussi que la chretienté s'adapte et evolue.

    Si vous voulez, les doutes civilisationnels ne sont pas nés de rien.

    Zemmour a fait remarqué que la France ne s'etait jamais remise de 1914-18.Le monde moderne a confronté l'homme a une absurdité et une violence sans nom, industrielles, atomiques...
    le XXeme siecle a ete destructeur, les spiritualités ont ete mises rudement a l'epreuve...

    Permettez qu'on s'attache aussi au greco-romains plus qu'aux chretiens parfois, question d'affinité...
    (Pas de catechisme anti-chretien)

    RépondreSupprimer
  26. J’ai vécu dans l’Eglise l’opposition entre traditionalisme et progressisme.
    On retrouvait dans ces deux mouvements, la problématique que vous soulevez. D’un coté une libéralisation des mœurs, accompagné d’une idéologie gauchiste, niant toutes les catégories qui structuraient l’ancien monde et également l’héritage des civilisations qui l’inspirait. Ils fallaient remettre en cause la hiérarchie pyramidale, détruire toute forme d’exploitation de l’homme par l’homme, construire un monde plus juste, plus égalitaire et en finir avec l’autorité.
    Mais au fil du temps, j’ai vu que les dépositaires de cette « nouvelle vague », étaient moins tolérant que les anciens. Ils agissaient et conspiraient pour le pouvoir. La chasse aux sorcières était t-elle, qu’un simple pater en latin était suspect de « traditionalisme », véritable crime pour l’époque. Ainsi, j’ai vu des candidats au sacerdoce, rejetés, marginalisés pour simplement tenir à quelques prières en latin.
    Bref, il y a eu les mêmes sectarismes en politique. Et nous n’en n’avons pas encore fini avec eux !
    Mais, et c’est là où je veux en venir, toutes les tentatives de « restauration » de « retour aux traditions », ressemblent à de pathétiques caricatures.
    Nous, ne sommes plus les mêmes car l’homme a muté et a changé. Nous ne pouvons plus mettre les vieux habits au prétexte que la mode actuelle est laide ou mauvaise.
    Une nouvelle humanité est certainement en train de se profiler. Mais pas de la manière, ni avec les codes du passé.

    RépondreSupprimer
  27. Certainement Consensus, spirituellement, le XXeme siecle a decuplé par le pouvoir confié a l'homme, sa capacité a se ruiner...

    Ou Peguy est -il mort ?

    Qui a oublié les annés 80, le spectre de la mort atomique totale..."Plutôt rouge que mort" disaient certains (Pas d'accord).
    Mais quelle mort...

    On ne peux pas se contenter de la chretienté(Judaité etc...) ou des greco-latins qui etaient la philosophie et le guide culturel de gens qui croyaient la terre plate.Ca ne suffit pas, c'est evident.Ce sont des jalons culturels, spirituels importants, ils sont là, mais ca n'est pas suffisant.

    LE XXI siecle sera peut etre l'aboutissement de "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme"

    Une ethique nouvelle ou une fin horrible...

    RépondreSupprimer
  28. On réfléchi avec le patrimoine qu’on a reçu, les expériences et les rencontres qu’on a faites.
    Chacun, donc, voit un peu l’avenir en fonction de tous ces paramètres.
    Et puis il y a, les cercles informés, des groupes initiés, des contacts peut-être avec des civilisations extra-terrestres.
    Le temps, l’avenir sont des notions humaines et relatives.
    Ces petites étincelles que nous sommes regardent avec parfois beaucoup de prétention des événements dont nous ne pouvons concevoir la globalité.
    Pour l’instant, puisque nous sommes ici pour un peu témoigner et échanger, j’ai l’impression que tous nos vieux schémas et toutes nos cathédrales vont s’écrouler devant l’éclosion d’une nouvelle espèce. L’humanité telle qu’elle roule sa bosse depuis quelques milliers d’années, ne peut pas finir sa route dans un Mac DO !

    RépondreSupprimer
  29. Quelque chose qui devrait interesser l'anonyme intervenant sur la chretienté en particulier :

    http://fr.youtube.com/watch?v=Dn2adqfbnwc&feature=related

    Religion laiciste...
    (Une religion de plus...)

    RépondreSupprimer
  30. Bravo Zemmour!
    Quelle intelligence, Quelle élégance de pensée!Quel bon sens!
    Et en plus il a une belle gueule!...

    Louis

    RépondreSupprimer
  31. Réponse à consensus sur l'idée du bon sens.

    Oui, cher consensus, c'est vraiment du bon sens, mais il disparait à vu d'œil dans notre société! Le bon sens a été remplacé par l'émotion pure et dure, le dure règne de l'émotion triompherai presque aujourd'hui sur la raison. Nous sommes aujourd'hui aux antipodes des pensées philosophiques grecques.

    Le bon sens est devenu tellement étranger aux gens qu'il est même nécessaire de le rappeler; c'est gravissime.

    RépondreSupprimer
  32. Zemmour, on t'adore !!!!!!

    RépondreSupprimer
  33. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam, les liens vers d'autres sites ainsi que tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.