samedi 22 septembre 2012

Eric Zemmour dans "Ça se dispute" sur I-Télé le 22 Septembre 2012


Charlie Hebdo : Inconscience ou Liberté ?
Droit de vote des étrangers : Le Chiffon Rouge ?


Copé/Fillon : Le Duel

Merci à News360x et LaGazetteOnline pour la mise en ligne.

.

8 commentaires:

  1. C'est le texte de 93 !! Domenach qui croit parler au nom de la rationalité (quand ses propos ne tiennent pas debout, notamment sur l'Europe il vous explique qu'il faut laisser sa part à l'utopie) se fait logiquement griller en voulant coincer Zemmour sur l'Histoire en se référant à la terreur, sot qu'il est. Instant vraiment savoureux...

    RépondreSupprimer
  2. Concernant le vote des étrangers les français votent ils dans les pays arabes je ne crois pas. Si on leur donne ce droit étant donné que cela concerne en majorité des musulmans, vont ils exiger des musulmans sur les listes et pourquoi pas des intégristes pour que leurs demandes religieuses dans la vie publique leur soient accordées.

    RépondreSupprimer
  3. La lumière n'aime Domenach que très sporadiquement cher Eric.

    Et moi je dois faire appel à Angie pour publier mon commentaire identifié korat. Ça ne fonctionne qu'avec anonyme.

    RépondreSupprimer
  4. L'argument de Domenach en faveur du droit de vote des étrangers repose sur leur participation à l'impôt. Dans ce cas, il suffirait que les étrangers paient en fonction des services qu'ils utilisent( police,école, santé,.....) et on déduirait de leur impôt la part qui concernerait la défense nationale, le train de vie de l'état et autres élément qui concernent les français stricto sensus.
    Les étrangers ont le droit de vote mais dans leur pays d'origine et ils ont des papiers d'identité ( pour ceux qui croient à cette escroquerie du pauvre étranger sans papier).
    Bientôt la gauche sera contrainte de militer pour les sans ouïe, les sans jambe, les sans vue,.....

    RépondreSupprimer
  5. La référence de Domenach aux députés à la Convention est éhontément fausse. Il fait référence à Paine, né britannique, et à Cloots, né prussien, qui siégèrent effectivement sur les bancs de la représentation nationale. Mais il oublie de dire (volontairement ou par ignorance, je ne sais) que l'un comme l'autre ont reçu la nationalité française avant de se présenter aux élections et, en toute logique, avant d'avoir exercé leur mandat.
    Paine, né britannique et devenu français, n'est pas plus étranger en 1792 que ne l'est Valls en 2012, né espagnol et pareillement devenu français.
    En prendre argument pour justifier le droit de vote des non-nationaux est une escroquerie intellectuelle.

    RépondreSupprimer
  6. Droits de vote des etrangers ?

    Si les francais ont les memes droits a l'etranger...

    C'est un fait, meme a gauche, c'est loin d'etre accepté

    RépondreSupprimer
  7. Faux débat car la démocratie (le vote) n'est pas le régime politique qu'il faille actuellement pour relever la france. Puis la corrida est une véritable honte! Et pourquoi ne pas remettre les gladiateurs pendant qu'on y est...


    Kami

    RépondreSupprimer
  8. Et pour répondre à 1+1 "Parce que vous, vous savez "ce que c'est", de tuer afin de pouvoir vivre, cher Kami ?"
    Mais oui. Le reste de votre commentaire sur la page suivante ne me concerne donc pas.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.