dimanche 7 octobre 2012

Vidéo : "Zemmour & Naulleau" sur Paris Première le 5 Octobre 2012.

Invités : Henri Guaino (Député UMP). Samia Ghali (Sénatrice des Bouches du Rhône). Michel Maffesoli (Sociologue).

Henri Guaino :





Samia Ghali :





Michel Maffesoli :





Merci à News360x pour la mise en ligne.

.

33 commentaires:

  1. Merci quand même pour la publication mais le problème de synchro, ça devient lourd. Il devient de plus en plus compliqué de revoir l'émission correctement sur le web...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne nous plaignons pas que quelqu'un est la gentillesse de faire profiter de l'emission aux personnes qui n'ont pu la regarder le vendredi soir !!!plutot un grand merci ! A part cela j'adore le couple Naulleau Zemmour ça fonctinne de mieux en mieux et monsieur Nauleau devient bel homme !! il a maigri est il amoureux ?pas de zemmour je suppose!!!

      Supprimer
    2. merci pour ce partage, car dans l'impossibilité de suive cette émiission menée avec maestria par le duo des Eric(sur paris premirére et m6 horaire trop tardif).
      on ressent bien la sincérité des leurs interventions et la pointe d'humour qu'ils distillent, tout en respectant les invités qu'ils recoivent.
      Encore bravo continuez sur cette lancée, cette emission ganerait à avoir 30 minutes supplémentaires ainsi qu'un créneau horaire mieux adapté.

      Supprimer
    3. Ce qui est malheureux , c'est qu'en prime time, on nous passe que des conneries , et les émissions intéressantes à des heures impossibles!!

      Supprimer
    4. Par exemple "L'ombre d'un doute" que l'on peut quand même voir après sur internet.

      Supprimer
  2. Bon Guaino n'avait pas grand chose à dire mais les débats avec les autres invités étaient passionnants de pertinence. Merci pour la mise en ligne!

    RépondreSupprimer
  3. Guaino, du classique, Maffesoli, une vieille coquette qui veut jouer les vieux sages. Mais Samia Ghali, quel concentré d'énergie, d'intelligence et de réalisme! Parmi les politiques, c'est vraiment la première qui n'utilise pas la langue de bois.
    Pangloss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait surtout cela pour avoir la place de l'autre maire de marseille.

      Supprimer
  4. C'est très gentil de nous mettre la vidéo en ligne simplement, je regrette qu'il n'y ait plus l'émission en entier : j'adore le début, quand nos 2 Eric préférés échangent un peu tous les deux et à la fin, le Courrier du Coeur. C'est dommage, cela manque. A part ça, merci beaucoup : c'est une super émission et je suis d'accord avec le commentaire ci-dessus : le couple infernal est de mieux en mieux rodé et les débats sont encore plus passionnants que l'année dernière !

    RépondreSupprimer
  5. Oups désolée j'ai rien dit : non non l'émission cette fois-ci est bien en entier. 1000 excuses et encore merci !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, merci pour tout ce blog, je ne rate pas un post, petite question, qui aurait saisi le nom du cinéaste américain qu'a cité Zemmour face à Maffesolli ?
    Guillaume

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble qu'il a cité l'acteur, scénariste et réalisateur américain W. C. FIELDS.

      Supprimer
  7. Faut comprendre que l'euro sert de monnaie de transition.

    RépondreSupprimer
  8. Je crois bien avoir déjà dit à @angie qu'il fallait savoir reconnaitre quand une émission était râtée. C'était le cas de celle-ci. Non pas seulement à cause des problèmes de mise en ligne - On ne saura jamais qui était le parrain de l'enfant de Guaino- mais aussi par la desinvolture avec laquelle le "cas" de Marseille a été traité. Trop d'interruptions ont freiné les déclarations de la sénatrice qui nous a habitués à ne pas craindre de dire "les choses". Il faut dire que ma déception a été dou ble ce matin car je me suis mis sur Europe 1 pour écouter une émission spéciale en direct de Marseille : un fiasco, également. C'est vrai qu'il est plus facile d'ironiser sur le pain au chocolat du maladroit Coppé qui récite ce qu'on lui a raconté, plutôt que de recueillir des témoignages comme on ne peut en trouver que sur les forums d'Internet. A quand des correspondants sur place pour nous faire vivre en direct ce qui se passe réellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut pas le demander en tous cas aux journaleux d' "Envoyé spécial" qui prennent de gros risques pour faire un reportage sur les vacanciers ou les coulisses d'une parfumerie...

      Supprimer
  9. Dupont-Aignan est bien plus en adéquation avec le gaullisme authentique qu'un Guaino qui transige sur beaucoup de choses.

    Il sous-entend que De Gaulle était pour le libre-échange totale alors qu'il ne le voulait que pour l'Europe (et encore pas des 27) ce que NDA veut aussi évidemment. La question c'est sur l'importation venue d'Asie, non-taxée à cause de l'UE et donc de l'UMP et du PS. La question c'est le Marché Transatlantique, que l'UE essaye désespérément de faire passer depuis des années et auquel le Général a toujours dit NON, il avait compris qu'il ne fallait en aucun cas être noyé dans un marché ouvert avec les USA libre d'être aux manettes en Europe. Nos entreprises ferment, délocalisent, on a besoin de protectionnisme ciblé ! De taxes sur l'importation déloyale venant des pays qui payent une misère leurs travailleurs et qui sont donc en concurrence avec nous. De Gaulle l'avait compris, Guaino le sait mais fait semblant de dire que NDA ne parle pas de ça mais de rétablir les taxes avec l'Allemagne, l'Italie.. ce qui n'est pas du tout le cas ! Malhonnête.

    De même sur l'euro, il a voté NON et maintenant il dit "ne pas vouloir être responsable de la fin de l'euro" et que ça serait "pire que qu'aujourd'hui si l'euro disparaissait". C'est totalement faux ! Le franc perdrait simplement 2% selon plusieurs rapports, c'est le mark qui prendrait 20%, la lire -10% etc... On ne retomberait pas à un franc 6 fois moins cher que l'euro actuel ! Partant de là, on pourrait gérer notre monnaie comme on veut, la baisser de 10% à 15% pour retrouver une compétitivité dans la mondialisation, emprunter à 0% à la Banque de France pour l'investissement, racheter notre dette détenu par l'étranger afin de la re-nationaliser et ainsi l'éponger sereinement sans pression et intérêts des Marchés. Ça aussi De Gaulle le savait mieux que quiconque, la France doit avoir le contrôle de sa monnaie et de sa Banque Centrale ! Les pays ont besoin de leur monnaie nationale, Zemmour l'explique bien, sans ça on doit diminuer les salaires pour être compétitif (jusqu'au où ? au salaire chinois ? roumain ?).

    Quand Guaino va-t-il comprendre que l'UMP n'est plus gaulliste ? Courage Guaino ! Rejoins Debout La République et emporte avec toi Luca et Myard. Construisons l'alternative patriote & républicaine, on a déjà un solide programme, on a besoin de poids politique & médiatique.

    RépondreSupprimer
  10. Kami, c'est deja "les euros", vu que de plsu en plus mettent leurs euros en allemagne...

    RépondreSupprimer
  11. Étonnant que Guaino parle tant du Général de Gaulle en semblant si approximatif et même injuste à l'égard de la trilogie des 'C'était de Gaulle' d'Alain Peyrefitte.

    RépondreSupprimer
  12. Quand Zemmour interroge un homme politique, on souffre pour lui, tellement il est déférent.

    RépondreSupprimer
  13. Harry callahan : Pourriez-vous expliciter svp, je suis intrigué par ce que vous dites. Niche fiscale en Allemagne ?

    RépondreSupprimer
  14. " Niche fiscale en Allemagne ?"

    Pas du tout.
    (La fiscalité allemande est très differente de la francaise, mais en fait quasi equivalente, contrairement a ce qu'on peut croire )

    Simplement les banques centrales des differents pays européens existent toujours.
    (Avec la banque européene au dessus, mais elles existent tojours quand meme, ces banques !)

    Vous avez donc en fait encore autant d'euros que de pays (Je vous assure que c'est parfaitement vrai).

    L'Euro est une unification monetaire très mal fichue.

    Donc si vous mettez vos euros en Allemagne, vous leur donnez de votre dette, certains gros comptes grecs ne se gènent pas...
    (D'ou la grogne montante de la banque centrale allemande...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord je saisis mieux. Mais l'Allemagne ne revend-elle pas son trop plein d'euros à la BCE contre des garanties pour s'éviter une hyper-inflation (théorie quantitative de la monnaie) et ainsi juguler ce flux ?

      Supprimer
    2. C'est possible, j'avoue ne pas savoir, mais j'essaierai d'en savoir plus...

      (Et quelles garanties ? Surtout que maintenant la Banque Europeene fait de la planche a billet...)

      Ca sent de toute facon beaucoup trop la cavalerie.

      Supprimer
    3. La planche à billets a pas si mal fonctionné aux USA mais ils ont protégé nombre de leurs industries (car je ris doucement quand on me vante le libéralisme outrancier américain, il n'y a pas plus protectionniste, à juste titre je trouve).

      Les garanties sont un outil pervers aujourd'hui qui comme vous dites n'apportent.. Et bien plus aucune garantie. L'actualité Européenne est fascinante mais bien terrifiante lorsque l'on voit ce que des périodes similaires dans le passé ont amené..

      Supprimer
  15. Est-ce qu'il y a dans le monde un pays qui n'a pas la moindre dette monétaire ou autre?

    RépondreSupprimer
  16. Il y a des pays qui detiennent leur dette, vous connaissez bien l'un d'entre eux, Kami...
    (Quoique ca change, hélas pour le pays en question)

    La dette d'un pays n'est jamais remboursée de toute facon.

    RépondreSupprimer
  17. L'on va me trouver idéaliste, mais puisque ce qui suis est depuis nombre d'années le fond de ma pensée...

    Il faudrait selon moi uniquement des lieux (villes, pays et tout ce qu'il y a entre les deux) capables de subvenir eux-mêmes aux besoins alimentaires et autres de ses habitants.
    Non pas que les populations dépassent le nombre d'individus (qui serait différent selon la superficie, les resources terrestres et caetera...) limite au fonctionnement correct du système.

    RépondreSupprimer
  18. C'est le vieux reve de l'autarcie....Ca n'est pas viable.

    Vous avez toujours besoin de certaines ressources strategiques que d'autres detiennent.

    Disons Kami que la mondialisation, le modele de flux tendu generalisé dependant du commerce et du petrole bon marché etant un modele de plus en plus fragilisé, on risque de voir revenir le lopin de terre individuel, qui etait monnaie courante dans le passé...

    On risque de revenir (Pas completement evidement) a ce que vous imaginez, contraints et forcés...

    RépondreSupprimer
  19. De quelles ressources venant d'autres pays la france aurait-elle un besoin vitale si elle avait le nombre d'habitants correspondant à mon système?

    L'anticipation est mon point fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne pouvez pas seulement reduire les besoins de la France a des besoins alimentaires (Et meme pour l'agriculture, vous avez besoin de chimie, donc de petrole etc...), mais là ou je vous suis, c'est que la France est traditionnellement une terre de cultures, et d'agriculteurs.

      Ca ne peut pas s'effacer.

      Supprimer
    2. Nous en avons du pétrole, mais pas assez pour des millions de véhicules. Rien d'étonnant que la france soit après soumise à ce marché et toutes ses autres conséquences.

      Il n'est pas dans mon idée de vivre en autarcie, mais de rétablir un rapport de force.

      Supprimer
    3. Notez que le Gabon a aussi beaucoup de petrole...Et que ce pays est très proche de la France...

      Supprimer
  20. Le développement des AMAP (on aide à planter bénévolement des fruits ou légumes contre le fait de pouvoir en ramener à terme) en est la preuve.

    Le développement du commerce international était constructif et a amené beaucoup de richesses en Occident mais aujourd'hui le modèle "à flux tendus" comme vous dites n'a plus grand avenir.

    Ce qui me fait peur est la perte de foi spirituelle dans l'avenir. Loin de moi l'idée de vanter les mérites de la religion dogmatique mais nous qui sommes fiers de notre laïcité vivons dans le pays le moins optimiste (certains diront réaliste) des pays développés.

    Pour revenir au sujet, les magasins U essayent de revenir à la proximité avec producteurs et une consommation moins destructrice. Hélas je n'ai pas de ces magasins à moins de 50 kms..

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.