dimanche 16 décembre 2012

Eric Zemmour dans "Ça se dispute" sur I-Télé le 15 Décembre 2012


Gérard Depardieu : Obélix et idée fisc


Pro-mariage pour tous : réveil tardif ?
Interventionnisme : quand Hollande fait du Sarko


Sondages : Les Gadins de la Semaine

Merci à News360x pour la mise en ligne.

.

16 commentaires:

  1. Nicolas Domenach raconte n'importe quoi à propos d'Eric Zemmour car son interlocuteur "n'est pas" religieux, en plus de ne pas faire dans la croyance totalement aveugle et la morale insidieuse.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour. Dans la partie 1, à 6'30", Zemmour cite un livre américain sur les fondements idéologiques de la mondialisation. De quel livre parle-t-il?
    Merci de votre aide.

    RépondreSupprimer
  3. Depardieu et les autres ont gagné leur argent grâce aux français. L état aurait dû prélever l impôt directement sur chaque billet pour les spectacles , sur chaque cd ou dvd vendus, et pour les sportifs sur chaque somme touchée en France. Les américains ont un système que personne n ose critiquer pour tout américain vivant à l étranger.
    On s aperçoit que la morale s évapore des que l on gagne de l argent. La solidarité est réservée aux pauvres qui ne peuvent s expatrier. Ils doivent payer les écoles, les hôpitaux, les routes, les bâtiments publics, les fonctionnaires et les chers élus au gout de luxe. Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les prétentieux se nommant plus que par le terme d'"artiste" utiliseront ce prétexte afin de mettre en application une hausse des prix, qui n'empêche pas, contrairement à ce que nombre d'associations veulent faire croire, les gens de consommer des produits dont ils pensent avoir "besoin".

      La morale se fait souvent de moins en moins présente avec la hausse de son pouvoir car est une entrave aux passions.

      Supprimer
  4. Comme Anonyme, pourriez vous communiquer le titre exact et son auteur du livre que vous citez dans votre vidéo - merci de votre réponse

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, j'ai trouvé ceci http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/09/07/la-demondisalisation-inquiete-les-partisans-d-un-liberalisme-aux-abois_1568675_3232.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Article intéressant et fort juste, sauf que... Il date de la primaire socialiste de 2011 et nous avons vu qu'à peine élu, Ayrault, Hollande et consort sont immédiatement redevenus "Deloro-Lamien". Il faut dire aussi que presque 70% des Français ont voté pour des pro européens, autrement dit : ils ont voté pour sauver les économies au détriment de l'économie... Le vieil égoïsme des vieux rentiers en somme.

      J'ajouterai une chose au sujet de l'article : comme toujours avec la gauche, même quand elle a les idées claires, elle nous parle des capitaux, elle nous parle des marchandises mais elle oublie toujours les hommes ! La dimension de l'immigration massive est toujours occultée, alors que c'est un des pivots de la mondialisation actuelle.
      Conclusion, analyse correcte mais affaiblie par peur d'être traité de fasciste (c'est bien comme ça que les Montebourg, les Mélanchon et autres sont tenus en respect par les chiens de garde des Lamy, Delors et DSK), donc la dictature "nationaliste haineuse" viendra, dès que les banquiers ne voudront plus payer les dettes des vieux rentiers.

      Supprimer
  6. Eric zemmour a le don d'emmener domenach dans ses contradictions ! Il a une analyse plus fine et bien plus globale que son interlocuteur, qui lui prêche plutôt un dogme...

    RépondreSupprimer
  7. Ce Domenach mieleux et fieleux tout à la fois. Beurk! Il ne crois pas une seconde à ce qu'il dit ! Son regard le prouve. Observez le bien.
    Beruix vous avez raison.
    M.Depardieu a raison. M.Zemmour a raison. Nous somme Européens et Européennes. Alors usons des droits de notre citoyenneté et circulons et établisons nous où bon nous semble pour nous acquitter de nos devoirs avec fierté, en payant des impôts là où l'on nous en prendra le moins. La belle posture que de dénigrer l'exile fiscale alors que tous à ce niveau le pratique avec hypocrisie et sans pudeur. La classe moyenne n'a pas accés à ce monde ou l'argent est volatile.
    Le mariage homo! Soit! Mais quels arguments Normal 1er pourra t'il opposer à l'union d'un homme et de plusieurs femmes par exemple? Aucun! L'amour! Fadaise. La Loi n'a que faire de sentiments fussent'ils noble et généreux. Légalisation d'une pratique religiseuse par hasard? Que néni même si cela, étonnement, ce pratique dans certaines religions. Non aucun arguments ne sera oppossable car ce sera juste l'union civile, devant les représentants de la République laïc, de citoyens et de citoyennes se soumettant aux lois laïcs de la République. De plus ce ne sera que l'application des mêmes droits pour tous et toutes. Certaines avancant même l'argument qu'elle ont droit à une reconnaissance de leurs couple devant la loi au titre qu'elles payent des impôts. Certes. Sachant que la moitié des foyers fiscaux en France ne payent pas l'impôt sur le revenu. Donc tous ceux-ci n'auraient pas du avoir le droit de se marier?
    Le Grand Nimporte Quoi regne.

    RépondreSupprimer
  8. e ne sais pas quel est le livre américain qu'a évoqué E. Zemmour, mais ça pourrait être
    "The revolt of elites and the betrayal of democracy", 1994, de l'historien et sociologue Christopher Lasch.
    Ce livre a été traduit en Français sous le titre de "La Révolte des élites et la trahison de la démocratie" paru aux éditions Flammarion (collection Champs), réédité en 2010.

    Jean-Claude Michéa, que cite souvent Eric Zemmour est un des traducteurs de Christopher Lasch et a lui-même écrit quelques livres bien stimulants dans la même veine. En particulier "Impasse Adam Smith" paru chez Climats en 2002 et réédité chez Flammarion dans la collection Champs en 2006.

    Bien entendu aucun des média dominants n'évoque ces auteurs et leurs oeuvres. Comme on ne peut pas les contredire, on n'en parle pas.
    Bonne lecture
    Pangloss

    RépondreSupprimer
  9. hop et voici le livre en question: Rawi Abdelal, professeur à la Harvard Business School, Capital Rules : The Construction of Global Finance, (Harvard University Press, 2007).
    Pour info c'est Slider qui a trouve l'article d'Aquilino Morelle, mentionne par Eric Z. Merci a lui , je ne fais que copier le nom du livre :).

    RépondreSupprimer
  10. Le livre cité est certainement Capital rules : the construction of global finance de Rawi Abdelal, cité dans l'article du Monde de 2011 qui est écrit par Aquilino Morelle.
    Il arrive que Michéa soit cité, il le fut une fois par Ali Badou dans le Grand Journal pour son livre sur les intellectuels, le peuple et le ballon rond. D'autre part, à chaque fois que Michéa sors un livre, il est en tête de gondole des livres politiques à la Fnac; ce qui ne veut pas dire bien entendu que sa lecture n'est pas indispensable.

    RépondreSupprimer
  11. D'accord, autant pour moi, c'est sans doute au bouquin d'Abdelal que Zemmour faisait allusion et pas à celui de Lasch (lecture conseillée quand même). Quant à Michéa, je ne doute pas que la FNAC mette ses livres en tête de gondole, ils savent que ça se vendra, ou qu'Ali Badou en ait parlé au Grand Journal. Mais la presse bien pensante, Le Monde, Libé, le Nouvel obs, etc., se garde bien de s'en faire l'écho, sauf parfois pour expliquer que c'est un "marxiste réactionnaire".
    Pangloss

    RépondreSupprimer
  12. Quand on sait que Orwell qui ont inspiré Michea parlait de "socialisme conservateur" (Traduction imparfaite)...

    Michea est interessant, oui.

    RépondreSupprimer
  13. (En fait le terme employé par Orwell est "anarchist tory")

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.