lundi 24 décembre 2012

Zemmour : La plupart des collabos en France étaient de gauche pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Une vidéo datant de 2010, pour notre plus grand plaisir.



Nous profitons de cet article pour vous souhaiter de très bonnes Fêtes de fin d'année à tous !

.

51 commentaires:

  1. De la même façon que Mussolini fut membre du Parti socialiste italien (PSI) et directeur du quotidien socialiste Avanti!

    De la même façon qu'Hitler a fondé le Parti National Socialiste.
    Utiliser les termes "nazisme" ou "nazi" n'est fait que pour cacher le fait que ces gens-là étaient avant tout des socialistes.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'arbre qui cache la foret, c'est vieux comme le monde, et ça marche toujours aussi bien avec les simples d'esprits. Effectivement, le "fascisme" - le "faisceau" - est avant tout un mouvement d'inspiration socialisto-nationaliste, de même que la Révolution Française qui était plus un mouvement "de gauche" que de "droite" (et pour cause) sans même parler de la colonisation "pour apporter la lumière aux peuples ignares" qui n'intéressait guère la droite. On a frelaté l'Histoire pour lui faire dire le contraire de ce qu'elle devrait dire, bravo donc à E. Zemmour de rétablir ces vérités qui dérangent !

      Supprimer
    2. Plus que le socialisme, c'est le nationalisme qui est le terreau du fascisme.

      Supprimer
    3. C'est ce qu'on peut croire à première vue, mais la vérité, c'est que les nationalismes hargneux naissent souvent de la pauvreté, or le socialisme mal compris EST cause de pauvreté. C'est quand les gens n'ont plus rien à se partager que la peur de manquer renaît et de là tous les maux que les gens de gauche croient combattre... en les générant, inexorablement. La haine est un cercle vicieux, et pour en sortir encore faut-il comprendre quel est le point d'entrée.

      Supprimer
  2. Il est certain que la définition des tendances politiques par le biais de leur positionnement physique dans l'hémicycle de l'assemblée est très pénalisant, voire paralysant pour l'analyse politique.
    Le socialisme d'Hitler s'accompagnait de nationalisme, ce qui autorise des commentateurs à le situer à l'extrème-droite. De même pour Mussolini.
    Le populisme de toutes les tendances est dangereux pour les minorités quelles qu'elles soient.
    Le PC a beaucoup souffert de la montée du FN qui lui prenait ses voix comme le voulait Mitterrand qui a favorisé l'émergence de Le Pen pour diminuer la force du PC et affaiblir la droite traditionnelle.
    Les exemples de ce type sont très nombreux et rapidement mis de côté par les faiseurs d'opinions qui veulent se maintenir en poste.

    RépondreSupprimer
  3. Pathétique ! Il y avait des gens de gauche collabos ? Et alors ? Il y en avait aussi qui étaient résistants. Notamment des communistes. Toute la gauche n'a pas à pâtir des actes d'une bande de brebis galeuses.

    Que cherche à démontrer Zemmour ? Qu'être de gauche conduit à l'antisémitisme ? Ridicule ! C'est comme si on disait que parce que des chrétiens ont massacré à outrance pendant les croisades et l'inquisition, être chrétien conduisait au fanatisme religieux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'il y avait des résistants de gauche, Mr Zemmour ne l'a jamais nié.

      Mr Zemmour ne démontre rien dans cette vidéo, il énonce des faits qui n'ont pas été dévoilés au grand jour, à savoir que certains dirigeants de gauche (socialistes et antiracistes) de l'époque avaient collaboré (car pacifistes) et donc servi l'antisémitisme par la suite (pour avoir la paix).

      Son objectif n'est pas d'assimiler la gauche (des valeurs notamment) à l'antisémitisme, rassurez-vous, mais de dire le comportement de nombreux gauchistes de l'époque, qui montre que la gauche (une bonne partie) n'a pas toujours été "propre" et "gentille" avec tout le monde comme certains clichés actuels le laisseraient penser.

      A aucun moment, il ne dit qu' "être de gauche conduit à l'antisémitisme". Sur le coup, vous modifiez son propos.

      Supprimer
    2. A Yogurt: Ce que veut dire E. Zemmour ? C'est que la gauche ferait bien d'arrêter ses stigmatisations outrancières car en regardant dans ses placards, ce n'est guère reluisant. Alors soit on efface les ardoises de tout le monde et on repart sur des bases neuves, soit on ressasse à l'infini les vieilles affaires mais alors on va au fond des choses, vraiment au fond. Pas sûr que la gauche en sorte plus blanche que la droite. Est-ce si difficile à comprendre ?

      Donc votre propos porte en soi sa contradiction car ce que vous appelez de vos voeux - le tri du bon grain et de l'ivraie - vous ne le réservez qu'à la gauche en dépit du fait que les communistes, grands "héros" de la seconde moitié de la Deuxième guerre mondiale avaient largement collaboré lors de la première moitié (recherchez un peu leurs tracts appelant sans ambages à la collaboration pour vous en faire une petite idée) sans même parler des exécutions d'homosexuels dans les rangs communistes qui voulaient apparaître "sans tache" aux yeux d'une opinion publique à modeler sur mesure.

      Alors, on continue encore et encore à déterrer les cadavres ou on tourne la page une bonne fois pour toute ? N'y a-t-il pas de défis plus urgents pour notre pays, notre continent et le monde que de garder son discours rivé sur une période qui disparaît à vue d'oeil, avec bien des secrets qu'il vaut mieux laisser mourir ?...

      Supprimer
    3. En plus Zemmour parle des résistants de la première heure. Les communistes étaient pieds et poings liés par le pacte de non agression germano-soviétique. L'héroïsme tardif reste de l'héroïsme, personne ne le nie, mais le pacifisme a poussé les antiracistes à collaborer avec le vainqueur allemand, tandis que les nationalistes de droite, en général germanophobes, ne pouvaient s'y résigner et ont donc été les premiers à entrer en résistance. Après parler des "gens de gauche" est peut-être un raccourci facile, cependant le "mondialisme" des modérés du centre gauche (comme Laval) les firent se compromettre. Les moins compromis ont pu changer de camp après Stalingrad et résister suffisamment à la fin pour faire oublier leur rôle du début.

      Non mais le drame des résistants de la première heure, est qu'ils sont morts les premiers. C'est injuste mais c'est ainsi : celui qui peut profiter de la gloire n'est pas celui qui monta le premier à l'assaut du mur, mais le dernier, vu qu'il est vivant, lui.

      Supprimer
    4. Je ne crois pas car s'il s'agit juste de dire "qu'il y a des méchants partout même à gauche", alors cette intervention n'a aucun intérêt. Je pense qu'Eric Zemmour est bien plus malin que ça et qu'il cherche à faire une association d'idées entre gauche, collaboration et antisémitisme, de sorte à créer un amalgame dans l'esprit des gens. Ce genre de rhétorique me rappelle un peu G.W. Bush lorsqu'il citait dans la même phrase Ben Laden et Saddam Hussein alors que ces deux là n'avaient aucun rapport. Le but était de créer la confusion et de faire de la propagande. Alors certes, Zemmour ne dit pas explicitement que "Gauche et Antisémitisme, c'est pareil !" mais son propos est suffisamment habile pour que le message passe quand même. Bref, j'estime que ce n'est pas glorieux de sa part.

      Supprimer
    5. Eh, Yogurt, Zemmour ne dit pas qu'il n'y a pas eu de résistants de gauche! Au contraire, il y en a eu un paquet. Ce qu'il souligne ici et c'est ça qui est intéressant, c'est que beaucoup des collabos étaient également de gauche, et ça je peux te garantir qu'on ne l'apprend pas en classe!

      J'ai le plus grand respect pour les FTP communistes et cie (qui se sont manifestés sous l'occupation et à partir de 42 surtout), mais sache également que les chefs cocos en 40, par contre, ont collaboré avec Hitler wegen "pacte germano-soviétique". Ce qui est formidable avec la Seconde Guerre Mondiale, c'est que personne n'est blanc.

      Très bonne mise en perspective de Zemmour, bien que la vidéo date.

      Supprimer
    6. de plus au niveau des croisades renseigne toi!
      j'ai ramarqué que beaucoup de monde pnse que le moyen age est ancien et rabougri alors que c'est patriculierement lui qui a fait emergé le peuple francais.
      pour les croisades,rappelle toi toujours que c'est parce que les pelerins etaient massacrés et ne pouvaient acceder en terre sainte qu'il y a eu les croisades,elles etaient tout a fait legitime.alors arretez de croire aux films du genre kingdom of heaven ui deforment la realité et renseignez vous dans des archives sures,comme je l'ai fait!

      Supprimer
    7. Très bien parlé ,Pierre, on assimile trop souvent les croisades au Jihad islamique; c'est justement celui-là qui a provoqué les massacres ^en Terre Sainte ; les chrétiens n'ont fait que se défendre face aux assassins islamiques!

      Supprimer
    8. À Gantelet : évidemment que tout le monde a des squelettes dans ses placards, cela n'est pas une raison pour s'interdire de critiquer autrui si c'est nécessaire et je n'ai pas l'impression que la gauche fasse plus de stigmatisation que la droite. Je n'appelle rien du tout de mes vœux, vous m'avez mal lu, par contre je suis d'accord avec vous sur la nécessité de tourner la page et d'aller de l'avant.

      À lansquenet44 : je ne vois pas l'intérêt de souligner que des collabos étaient de gauche. Il y en avait de tous bords, c'est tellement évident.

      À pierrel : merci mais je n'ai pas besoin d'un cours sur les croisades (en plus ce n'est pas le sujet). Je les ai cité uniquement à titre d'exemple, pour démontrer à quel point certains raccourcis et autres amalgames peuvent être stupides.

      Supprimer
    9. Sauf yogurt que de 1940 a 1942 les communistes faisaient partie du gouvernement ils ne sont entré en résistance qu'en 1943. Je cite l'humanité du 14/07/1940: Il est réconfortant de voir de nombreux travailleurs Parisiens solidaire des soldats Allemand! Vous noterez tout de même que toutes les guerres de colonisation et de décolonisation ont été faite par la gauche! J'ajoute que le parti communiste est le seul parti a avoir tué des Français par renseignement donné a l'ennemi,par sabotages et les armes a la main!

      Supprimer
    10. Les communistes sont entrés dans la resistance,aprés que l'Allemagne ait envahie l'URSS.Avant cet evenement le parti de Thorez Etait plutot collaborationniste.Ne pas oublier la desertion de Thorez fuyant vers l'Urss.

      Supprimer
  4. Faudrait penser Yogurt à ne pas être aussi réducteur, et peut-être que là vous comprendriez...

    RépondreSupprimer
  5. Kami-chan wo korose24 décembre 2012 à 21:08

    Pour le coup c'est plutôt Eric Zemmour qui est réducteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas plus au fond qu'un Lionel Jospin qui attribuait l'antidreyfusisme à la seule droite...

      Supprimer
    2. C'est vrai, E. Zemmour aurait dû parler du fait que les communistes, grands "héros" de la seconde moitié de la Deuxième guerre mondiale avaient largement collaboré lors de la première moitié (recherchez un peu leurs tracts appelant sans ambages à la collaboration pour vous en faire une petite idée) sans même parler des exécutions homophobes dans leurs propres rangs afin d'apparaître "immaculés" aux yeux d'une opinion publique à modeler sur mesure après guerre. Là pour le coup, ç'aurait été moins réducteur, plus complet. Ce petit complément d'information devrait donc vous complaire ?

      Supprimer
  6. @Yogurt : Il cherche surtout à rétablir une vérité historique. Car les profs et enseignants d'aujourd'hui font du révisionnisme et mentent à leurs élèves.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme disait feu Jean-François Revel, la Gauche ne ment jamais, elle désinforme...

      Supprimer
    2. Elle ne ment et ne désinforme ni plus ni moins que la droite.

      Supprimer
    3. La gauche ment et désinforme plus que la droite pour la bonne et simple raison qu'elle tient les rennes des pouvoirs éducatif et médiatique. Et ce depuis belle lurette! Et en plus, elle donne des leçons de morale sans arrêt, ce que ne fait pas la droite (ou moins).

      Supprimer
    4. Yogurt, Ce qui caractérise, à mon avis, le mensonge de gauche c'est son côté religieux...L'homme de gauche ment non seulement pour cacher ses turpitudes, et à cet égard il ne se distingue pas de son équivalent de droite, mais il ment également avec la plus grande bonne conscience afin de défendre la "cause", afin de ne pas "désespérer Billancourt" et afin de maintenir l'illusion que la gauche, seule détentrice à ses yeux du "Bien", de la "Vérité", est capable de par sa seule volonté de faire plier la réalité à ses vues...On connait désormais les résultats désastreux, notamment du point de vue humain, qu'une telle illusion a entraîné et pourtant cette illusion mensongère continue à survivre voire à se régénérer. Il suffit pour s'en convaincre de constater la protection idéologique dont jouissent encore et toujours les communistes et les sectes d'extrême gauche de par le magistère moral qu'ils font peser sur les "socio-traîtres"...

      Supprimer
  7. On pourrait rajouter à la liste de la gauche collaborationniste Henri Deman, président du Parti Ouvrier de Belgique, ancêtre de l'actuel Parti Socialiste belge...
    Sinon, il faut toujours rappeler que si des communistes ont participé très tôt à la résistance, c'était à titre personnel, le PCF n'ayant rejoint la résistance qu'en 1941 suite à l'invasion de l'URSS.

    RépondreSupprimer
  8. Si il n'y avait que les profs qui oubliaient certains passage peu glorieux de l'histoire, les propos de Zemmour n'auraient pas lieu d'être.

    Le fait est que TOUS le monde médiatique, artistique, politique, associatif et les divers gouvernements successif ont une fâcheuse tendance à ne parler seulement de ce qui les arrange.

    Tout comme ils oublient d'expliquer précisément l'histoire de toutes les colonies, qu'elles soient de France de la grande bretagne ou d'ailleurs.

    De nos jours, quand on écoute les média, la seule chose qui semble compter c'est la Repentance! que la France se lave de tous ces pêchés.
    Et si au lieu de repenser au passé sans arrêts, nous étions dans le présent unis autours du drapeau pour faire en sorte que ce pays ne se retrouve pas au niveau de la grèce dans quelques années ?

    RépondreSupprimer
  9. Une autre partie interessante de l'interview est celle ou il parle de Petain (Il soutient le Petain de 1940 et condamne celui de 1917 ! Mais il est très coherent dans son raisonnement...) ou quand il attaque un certain communautarisme juif en France...dans cette interview réalisée sur une radio/TV communautaire juive !

    Il choque parfois beaucoup son interlocuteur.

    Pourtant si Zemmour est intriguant, il est logique...

    Sinon pour la collaboration Zemmour ne cherche pas a prouver que la collaboration est de gauche intresequement (La traitrise ou le patriotisme n'ont pas de couleur politique) mais a attaquer le "magistère moral" que la gauche s'est attribuée sur le sujet.

    Notez que si on considère les communistes (a gauche non ?), heureusement qu'il n'y en a plus, la France etait le cadet de leur soucis...Il a fallu 1941 pour qu'il deviennent resistants.
    (Il y a des tracts du PCF qui appellent a sympathiser avec les allemands datant d'avant 1941...)

    L'interet est de montrer a quel point ca n'est pas tranché et simple...

    RépondreSupprimer
  10. Je suis naturellement d'accord pour dire que E. Zemmour ne cherche pas à démontrer que globalement les socialistes sont ceci ou cela mais il remet simplement en lumière des faits que le "politiquement correct" à cherché à dissimuler aux dépens de la vérité !
    En revanche, je sursaute quand on affirme (trop haut et trop fort) que "les communistes étaient dans la résistance" : certes c'est vrai ... mais seulement APRES la rupture du pacte germano-soviétique ! Pas AVANT ! ça aussi, on le dit moins !

    RépondreSupprimer
  11. Zemmour crache facilement sur la gauche , s'en devient caricatural c'est dommage il devient comme ses adversaires gauchistes. Son argumentaire est ridicule il a été prouvé que des collabos il y en avais de gauche , de droite et de partout meme des juifs collaborerent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais que le but est justement de pousser à la réflexion..
      C'est rare de nos jours; Au point que l'on puisse rapidement apprécier son écoute, même "simplement" pour cela.

      Supprimer
  12. Je ne jette pas la pierre à ceux qui ont collaboré, je pense simplement qu ils avaient très peur et voulaient rester en vie. C étaient il est vrai des lâches mais devant la mort personne ne réagit de la même façon. Ce sont les tortionnaires qu il faut condamner ni la gauche ni la droite. Dans les camps les juifs qui collaboraient s appelaient les kapos. On peut dire qu ils essayaient de sauver leur peau je ne les blâme pas. En résumé je crois que dans la vie chaque individu peut être un lâche. Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "je pense simplement qu ils avaient très peur et voulaient rester en vie."

      Ce raisonnement est valable pour une partie seulement des gens qui ont collaboré.

      Il ne faut pas oublier que la defaite a ete vue comme une benediction par pas mal de futurs traitres de tout bords, et ca explique qu'il faut se mefier de ceux qui souhaitent des catastrophes pour "sauver le pays", etc...

      " En résumé je crois que dans la vie chaque individu peut être un lâche."

      Surement mais ne pas l'etre est preferable...

      Ce qui est evidement sur c'est que juger a posteriori n'est pas equitable, et beaucoup de moralistes en chambre devraient s'abstenir, c'est bien trop facile.

      Supprimer
    2. Quand on a peur de la mort, on se cache, on ne collabore pas à l'arrestation et aux massacres de milliers d'innocents !
      Ce sont bien les collabos qui ont arrêtés plus de juifs qu'il ne fallait ; ils ont fait de l'excès de zèle !!! Faire éliminer des millions de gens pour sauvegarder sa vie ... à chacun sa qualification .

      Supprimer
  13. "Le socialisme en chemise brune" est ouvrage extrêmement intéressant sur la nature socialiste du nazisme.

    À sa lecture on comprend que ces socialistes français qui collaborèrent le firent probablement aussi par proximité idéologique.

    http://www.ndf.fr/poing-de-vue/06-10-2012/le-socialisme-en-chemise-brune

    Il est téléchargeable gratuitement ici : http://ben.lp.free.fr/lesocialismeenchemisebrune/Benoit%20Malbranque%20-%20Le%20Socialisme%20en%20Chemise%20Brune.pdf

    RépondreSupprimer
  14. Ce que j'aime en Éric Zemmour c'est sa clairvoyance, il est bien dans ses baskets, n'est pas vulgaire, est accessible. Ce qui ne veut pas dire que je suis d'accord avec tout. Je tiens à vous souhaiter une bonne et heureuse année 2013 ! A.R.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. où est la liberté d'expression dans cette république socialiste.
      J'aime les points de vue d'Eric Zemmour.
      C'est un homme cultivé et intelligent

      Supprimer
  15. Le problème maintenant, c'est que les socialistes récidivent en favorisant l'immigration et la montée de l'islam ( Il n'y a qu'à ouvrir les yeux au quotidien sur l'ensemble du territoir Français ) ! Les médias n'en parlent jamais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L Afrique met des enfants au monde et nous les envoie faute de travail. La moyenne par femme en Afrique du nord est de 7, il y a donc de la main d œuvre soit pour venir en France ( nous sommes le pays le plus accueillant ) soit pour délocaliser notre fabrication. Il y a également beaucoup de femmes africaines seules avec 4 ou 5 enfants qui vivent uniquement des allocations et aides. Pourquoi notre natalité est la plus élevée ? à cause des immigrés. Cela va modifier le visage de la France surtout que tous ces gens gardent leur culture et refusent de s intégrer. La France va ressembler à l Afrique dans une décennie. Nos politiques vivent dans une tour d ivoire. Betty

      Supprimer
    2. Sarkozy a lutté contre l'immigration ailleurs que devant les cameras ?

      Les maires UMP "favorisent" moins la "montée de l'islam" ?
      (Des maires réelement confrontés au probleme, de droite ou de gauche d'ailleurs, sont ignorés par leur appareil...Ecoutez Xavier Lemoigne, c'est edifiant...)

      A qui appartiennent les medias francais ? Aux communistes ?

      Dans ce domaine, la droite "liberale" et la gauche (Tout aussi "liberale" au moins sur ce sujet, sur d'autres c'est bien different), c'est pareil...

      Supprimer
  16. Bon, mettons qu'il ait raison: ET ALORS? Parce que les "socialistes" de 1940 étaient antisémites, les socialistes d'aujourd'hui le seraient forcément?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Thibaud Embareck :

      Bien sûr que non. Mais étant donné que la gauche, dont les socialistes représentent une belle part, agite en permanence ne spectre du fascisme et de Vichy à la moindre phrase sur les immigrés (cf Coppé, Sarkozy et Buisson), on est en droit de leur rappeler les cadavres qu'ils ont dans leur placard.
      Autrement dit les donneurs de leçon socialistes actuels feraient mieux de s'abstenir de certaines accusation étant donnée leur hérédité intellectuelle.
      En 40, les Maurassiens ont du choisir entre ce qui leur semblait le plus important : leur germanophobie ou leur antisémitisme. La plupart ont choisi la germanophobie, qu'ils en soient loués. Dans le même temps, les gens de gauche centriste devaient choisir entre pacifisme et philo-sémitisme. Ils ont majoritairement préféré le pacifisme. C'est le paradoxe français que soulignent Epstein et Zemmour.

      Supprimer
    2. @ Thibaud Embareck :

      Bien sûr que non. Mais étant donné que la gauche, dont les socialistes représentent une belle part, agite en permanence le spectre du fascisme et de Vichy à la moindre phrase sur les immigrés (cf Coppé, Sarkozy et Buisson), on est en droit de leur rappeler les cadavres qu'ils ont dans leur placard.
      Autrement dit les donneurs de leçon socialistes actuels feraient mieux de s'abstenir de certaines accusation étant donnée leur hérédité intellectuelle.
      En 40, les Maurassiens ont du choisir entre ce qui leur semblait le plus important : leur germanophobie ou leur antisémitisme. La plupart ont choisi la germanophobie, qu'ils en soient loués. Dans le même temps, les gens de gauche centriste devaient choisir entre pacifisme et philo-sémitisme. Ils ont majoritairement préféré le pacifisme. C'est le paradoxe français que soulignent Epstein et Zemmour.

      Supprimer
    3. Ca n'est pas le fond du probleme, meme si vous avez une partie de la gauche radicale qui flirte allegrement avec l'antisemitisme par "antisionisme".

      Le fond du probleme c'est que la gauche n'a pas historiquement de magistère moral.

      Supprimer
  17. A ECOUTER LA NOUVELLE CRITIQUE DE ZEMMOUR SUR RTL !! DU PAIN BENI il déglingue toute cette clique PS pourrie qui fait de la propagande

    RépondreSupprimer
  18. Il est à noter que Mr. Zemmour fait depuis quelques semaines des vidéos pour le site internet du figaro sans qu'elles soient répercutées sur ce site.

    RépondreSupprimer
  19. Salut à tous! Je viens de découvrir qu'Eric Zemmour avait aussi une chronique vidéo sur le site du Figaro:

    http://www.lefigaro.fr/videos/player-video.php?bctid=2081482245001

    Bien à vous.

    P.

    RépondreSupprimer
  20. Ce qui est malheureux est le fait de ne plus pouvoir s'exprimer ! on est muselé par les médias de gauche surtout en ce qui concerne l'immigration et l'Islam ! Essayez de parler de la biographie de Mahomet !!!Ou encore,
    on nous parle de "Islam modéré" et "Islam radical" mais quand vous leur demandez à quel Islam correspond le Coran, vous êtes censurés !!!
    Je suis heureuse, qu'il y ait encore des personnes comme Zemmour qui ne sont pas "langue de bois" et osent donner leur avis envers et contre tous !

    RépondreSupprimer
  21. "mais quand vous leur demandez à quel Islam correspond le Coran, vous êtes censurés !!!"

    Aux deux...

    (Question de toute facon complexe difficle a traiter. Un musulman deniera le droit a un non musulman d'avoir un avis par meconnaissance, mais c'est très discutable qu'un juge et parti soit objectif aussi...).

    RépondreSupprimer
  22. Tous des fascistes:,Jaurés,Blum,Gandhi,Simone W eil,Kennedy,Martin Luther King,Salengro,Obama,Mandela et tous ceux de ce côté là qui ont été assassinés,car de l'autre,ils ont vécu toute leur vie,en Amérique du Sud,en Espagne,en Italie.Bien sur il faut parler des Pays de l'Est,une calamité de l'Histoire comme le Catholicisme de Rome avec des Millions de morts aussi.Faudrait il qu'un Mandela revienne,il n'a pas vu que l'homme est un caïman...

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.