mardi 14 mai 2013

La chronique d'Eric Zemmour du 14 Mai 2013 sur RTL.

La Chronique d'Eric Zemmour : PSG ne rime pas avec amour.



.

35 commentaires:

  1. Hier soir, Paris était un véritable zoo à ciel ouvert. Et encore, les animaux n'agissent pas de la sorte.

    RépondreSupprimer
  2. Il ne faut pas s étonner de ce qui vient de se passer. Il y a longtemps que les footballeurs ont donné le mauvais exemple. Ils se conduisent souvent comme des voyous parce qu ils gagnent beaucoup trop d argent , la faute au système et aux gens sans moralité qui les dirigent.
    Le qatar achète tout et pourrit tout. Ils sont imbus et veulent se venger de l occident avec leur argent et nos politiques rampent devant eux.
    Les casseurs qui vont à chaque manifestation sont des jeunes de banlieue qui sont d origine d Afrique en majorité, on peut le voir sur les vidéo, et détestent la France et sa culture .
    Je me demande quel politique va enfin ouvrir les yeux et faire quelque chose pour que cela cesse plutôt que de les excuser.
    Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Betty, les actes de violence auxquels se livrent certains supporters du PSG existent depuis les années 1970. Ce club est hélas connu pour cela. A cette époque ce n'était pas le qatar qui en était responsable.

      Supprimer
    2. D'accord, mais c'est maintenant au tour du Qatar de se faire critiquer.

      Supprimer
    3. Le quatar est censé faire quoi ? ( c'est une vraie question)

      Supprimer
  3. Quelle merde cette banlieue parisienne...."ces ultras", comme dit connement la presse bien pensante avaient plutôt la tronche de supporters du SMC Alger ou de Tombouctou...ou alors faut que je change de lunettes. Pauvres abrutis dégénérés qui détestent notre pays, à nous français....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien qu'il soit difficile de mesurer la présence de ces "Ultras" dans la foule du Trocadero, une chose est sûre : Les ultras sont loin d'être des enfants de choeur. D'où leur exclusion manu militari du Parc des Princes en 2010. L'association des Boulogne boys a ainsi été dissoute suite à de nombreux débordements et le déploiement de la banderole anti-ch'tis en 2008.
      Alors, que les casseurs aient la "troche de supporters du SMC d'Alger ou de Tombouctou", c'est fort possible. ça ne dédouane en rien les autres.

      Supprimer
  4. Mouais, enfin, le Barça que vous semblez tant admirer participe tout autant du règne de l'argent et du spectacle froid que le PSG... ;)

    RépondreSupprimer
  5. Vous dites magnifique pour tous les sujets du blog. À qui où à quoi s adresse ce mot et quelle signification vous lui donnez ?
    Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi Estelle n'aurait-elle pas le droit de répéter la même impression lorsqu'elle visionne les vidéos? Ca va un moment les petits juges... Vous cherchez querelle pour des broutilles!
      Ceci dit je suis d'accord avec votre commentaire un peu plus haut.

      Supprimer
    2. Pierre: L'argumentation est préférable.

      Supprimer
  6. zemmour veut dire que sa aurai était plus rapide que les dirigeant du quatar fasse un cheque a la FFF et prennent la coupe de champion, car le PSG n'a pas montré du beau jeux tout le long de l années et ne fait pas rêver, alors oui le PSG CHAMPION bravo ,on passe a autre chose. le cas des supporter, c est une honte car tout démolir un jour de fêtes............

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sauf que ce ne sont pas les supporter qui ont tout démoli

      Supprimer
    2. Et bien apparemment ils y sont pour beaucoup :

      Dans une salle presque comble au climat tendu, neuf supporteurs ultras du PSG comparaissaient mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris. Ils sont soupçonnés d’avoir déclenché les violences qui ont terni la fête du champion de France le 13 mai au Trocadéro, à Paris.

      Les neuf supporteurs âgés de 19 à 34 ans, domiciliés en banlieue parisienne, ont été interpellés, après avoir été identifiés sur des images et des vidéos prises sur l’esplanade du Trocadéro.

      Selon le rapport d’enquête lu à l’audience, une centaine de personnes a fendu la foule, se précipitant vers les abords du podium d’où une banderole à la gloire du «Virage d’Auteuil» a été déployée sur les barrières de sécurité. La réaction des stadiers, s’opposant à cette intrusion, aurait été ressentie comme une provocation par les «ultras».

      Casier judiciaire chargé pour sept d’entre eux, interdictions de stade pour certains, «rancoeurs» envers la politique de sécurité du PSG: les neuf prévenus ont nié ou minimisé leur participation aux violences tout en revendiquant pour la plupart d’entre eux des liens avec des groupes ultras, depuis un an pour certains, quinze pour d’autres.

      Grégoire, 20 ans, ancien membre des Microbes, affilié au groupe des Supras, est venu ce soir-là avec des amis mais ne se souvient pas de tout, «c’est confus», dit cet agent de sécurité avant d’avouer qu’il avait «des rancoeurs sur le fait qu’il (le PSG) ait viré les ultras». «C’est à cause d’eux qu’on est là», a-t-il affirmé à l’audience.

      «Nous nous sommes déplacés pour gâcher la fête, nous visions les chefs de la sécurité du PSG», a affirmé lors de son audition Antoine, étudiant en droit de 19 ans sans casier judiciaire, qui se verrait bien avocat avant d’ajouter que «le but pour moi c’était de se montrer, de protester contre la politique du club». Un autre prévenu, ancien porte parole d’un groupe ultra, a expliqué qu’il venait «juste fêter le titre», alors que la présidente l’a accusé d’avoir jeter une barrière en direction de la sécurité, avant d’essayer d’en enjamber une autre.

      «Quand vous étiez au Trocadéro, je pense que vous parliez plus fort» a répliqué la présidente à Yann, qui faisait peut d’efforts pour se faire entendre de la cour, alors qu’il se justifiait concernant des jets de barrière et de liquide inconnu.

      Des abonnés ont été chassés de la tribune d’Auteuil il y a trois ans avec le plan «Leproux», politique de sécurisation du Parc des Princes mise en place après le décès en mars 2010 d’un homme à l’issue d’affrontements entre supporteurs en dehors du stade. Depuis le rachat du club, les Qataris affichent la même ligne de fermeté, comme le 12 mai lors du déplacement du PSG à Lyon, où certains ultras s’étaient vus refuser l’entrée au stade.

      Supprimer
  7. En ôtant les frontières, on s’ouvre au monde entier. Je ne suis pas venu pour juger si la mondialisation apporte des maux ou des bénéfices. J’estime pourtant qu’une équipe de football dont les joueurs viennent de partout, payés des sommes faramineuses, ne possédera jamais un sentiment d’attachement à leur terrain. Comme Éric Zemmour nous explique, les Qataris ont acheté PSG pour en faire une marque, comme nos New York Yankees, pas une équipe de football française.

    relationsfranco-américaines.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  8. Les footballeurs ne méritent nullement les sommes qu on leur donne, je ne dis pas " les sommes qu ils gagnent " car cela voudrait dire qu ils travaillent hors ce n est pas le cas. Pour un but tous les quinze jours ce sont des millions d euros qui sont jetés par les fenêtres alors que des gens n ont pas assez pour vivre.
    Et en plus ces joueurs se comportent comme des voyous et dedaignent les enfants qui les admirent.
    Je méprise non je hais ce milieu sportif qui a détourné ce pour quoi le sport a été inventé, pour réunir les gens et non pour faire du business.
    Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Les footballeurs ne méritent nullement les sommes qu on leur donne".

      Ils ne l'ont pas volé, cet argent.
      Si ils en gagnent autant, c'est bien parce qu'ils sont adulés par une masse colossale d'individus.
      On veut réformer la société, mais si le monde est rempli de "petits cerveaux", on ne peut rien faire...

      Supprimer
  9. Si seulement quelqu'un comme eric Zemmour pouvait se lancer en politique. Je cherche désespérément quelqu'un comme lui pour me donner espoir en une france que je ne comprends pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. marine est trés proche idéologiquement de zemmour...

      Supprimer
    2. Pas dans la manière d'aborder les sujets...

      Supprimer
    3. c'est à dire?

      Supprimer
    4. il EXISTE AUSSI UN AUTRE NICOLAS EN FRANCE

      Supprimer
  10. harry callahan16 mai 2013 à 04:58

    C'est pour ca qu'elle a voter la creation d'une zone d elibre echange Europe/ Etats unis...

    Marine Le pen est une bonne actrice...
    (Comme son pere)

    RépondreSupprimer
  11. c'est à dire?
    expliquez nous mieux vos informations s.v.p....

    RépondreSupprimer
  12. Je m'en fous de savoir l'étiquette de qui dirige, je ne croirai en nos dirigeants que le jour où ils auront la ramené la paix sociale. Tant qu'ils oeuvreront pour le chaos, je ne pourrai raisonnablement croire en eux.
    D'autant plus qu'ils nous coûtent très cher, pour un résultat très médiocre. Rapport qualité/ prix, ce sont des produits de luxe de très mauvaise qualité.

    RépondreSupprimer
  13. revisiter l'histoire de la grande ROME, et vous vous apercevrez que le dictateur NERON donné du pain et des jeux a la populace pour qu'elle ne puise pas contempler la merde dans laquelle on est entrain de la précipiter AMEN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne sommes plus très loin de la décadence de Rome. L argent , les loisirs et le paraître ont beaucoup plus d importance pour le peuple que vivre en toute harmonie avec soi-même ou avec les autres.
      Les politiques abetisent les hommes en leur mentant et en leur promettant une vie sans efforts et sans embûches.
      Betty

      Supprimer
    2. Le déclin européen ressemblera à celui de Rome
      < Le futur impérial et autoritaire est inéluctable.>
      Le livre de *** *** aborde un sujet qui ne laisse personne insensible, Sommes nous en train de vivre une période de déclin ? L'historien belge dresse un parallèle éclairant entre la fin de la République romaine et l'état actuel de notre Union europeenne . Les similitudes dans les moeurs et les mentalités sont confondantes... Si notre situation est semblable à celle de la Rome de Pompee et de César, I'Europe, dans le meilleur des cas, pourrait
      devenir une forme d'empire supranational à vocation universaliste, un État autoritaire , avec des formes " républicaines ét faussement démocratiques , soucieux de garantir aux citoyens un peu de sécurité matérielle bien plus que la liberté ou l'égalité...

      Supprimer
  14. Super Zemmour comme d'habitude.
    Par contre j'aimerai profité de ce message pour demander pk le blog ne prend pas également ce qu'il fait sur Le Figaro.fr? C'est un peu le même principe que sur RTL appremment.

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir à tous,

    Je vous écris du Québec. Né en France, d'origine iranienne, et de nationalité canadienne, je suis un amoureux de la France, de son histoire, de sa gastronomie, de ses paysages, de sa langue, de sa littérature, etc. Je suis ce blog consacré à M. Zemmour depuis bien longtemps. Je suis au fait de vos problèmes généraux, et l'actualité du « mariage pour tous » ainsi que des violences urbaines récentes ne m'ont pas échappé.

    Je suis vraiment attristé de voir « l'état de la France », car je crains grandement qu'elle soit irrémédiablement perdu. D'autant plus que ses fondamentaux sont attaqués de toutes parts (famille, religion, capacité de gouverner par la maîtrise pleine et entière des outils de l'État, langue, culture, politique assimilatrice, etc.).

    À vous lire, et en ajoutant les Français écrivant dans Le Bréviaire des Patriotes, Boulevard Voltaire, Causeur.fr, Nouvelles de France, Le Figaro.fr, Le Point.fr, Valeurs actuelles, etc., je me suis rendu compte que le « vrai talent » politique, compris comme étant la capacité de comprendre les fondamentaux de l'économie, de connaître l'histoire de son pays, maîtriser l'analyse démographique, statistique, les outils informatique et le développement technologique, la « plume » de qualité (bien écrire), le sens de l'État, l'amour de la Patrie, mieux, de la Nation, la connaissance de la littérature, et dans quelques cas, l'appartenance à un grand corps d'État, au monde du droit, aux affaires militaires et stratégiques ou aux affaires diplomatiques, la gestion publique, mais aussi la gestion privée, la connaissance sans faux-semblant des réalités du monde du travail, me font penser que le « vrai talent » se trouve dans la société civile.

    J'aimerais donc savoir s'il y en a parmi vous qui ont songé à se « lancer » en politique, quitte à présenter une candidature indépendante aux prochaines élections législatives. Vous pourriez demandé l'aide de vos amis, voisins et membres de la famille pour mener une campagne et faire, comme on dit au Québec, du « porte à porte ».

    Je vous souhaite le meilleur pour l'avenir...même si les nuages noirs s'accumulent à l'horizon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Zemmour qui devrait se présenter...

      Supprimer
    2. Je suis encore jeune (18ans) et étudiant en médecine mais je vais essayer de peser sur les décisions, je verrai si je peux faire de la politique ou du journalisme à côté de mes études voire peut-être faire une complète réorientation professionnelle. Ce qui est sûr c'est que je veux peser sur les décisions actuelles car l'état de la France m'inquiète comme bon nombre de mes concitoyens!

      Supprimer
  16. Fillon n'aurait pas d'électeurs ? voire...
    Sarkozy était un président ... affairiste, avocat d'affaire, qui cherchait à vendre des centrales nucléaire et des rafales à Kadhafi, et lui déclarer la guerre quelques mois plus tard.
    Fillon aura les électeurs moins cyniques, avec un rapport à l'argent différent. Il peut gagner.

    RépondreSupprimer
  17. Merci Eric Zemmour de mettre les yeux en face des trous des gens.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.