mardi 27 août 2013

La chronique d'Eric Zemmour du 27 Août 2013 sur RTL.

Éric Zemmour évoque le bourbier marseillais.



.

15 commentaires:

  1. Une nouvelle saison commence pour notre plus grand plaisir. Dans une interview récente, Eric faisait part de l'écriture de son prochain livre qui a déjà commencé. Il s'agirait de l'historie de France ces trente dernières années. On attend avec impatience ce nouveau cru.

    RépondreSupprimer
  2. Sous l'influence de l'église, j'aimerai comprendre...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l’Église "gauchiste"...

      Supprimer
  3. Enfin de retour et avec un sujet que les politiques n osent aborder. Touts les grandes villes accueillent beaucoup trop d immigrés qui ne savent ou ne veulent pas vivre comme les européens ce qui crée un fossé entre les populations trop différentes et developpe la délinquance. Marseille n est plus française. Il faut éduquer les enfants dans la culture française et non dans celle de leur origine. Leurs parents ne doivent plus venir en France uniquement pour les allocations.
    Betty

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Le retour d'Eric Zemmour !!!! Ca commençait à faire long. Un chronique brillante comme d'habitude.

    RépondreSupprimer
  6. Marseille...New-York avant Giuliani.

    Et pourquoi ça s'arrêterait là? En effet, c'est le proche avenir de la France.

    Korat

    RépondreSupprimer
  7. des mots justes, des mots vrais.
    Merci comme toujours Mr Zemmour

    Eric

    RépondreSupprimer
  8. Marseille, c'est meme pire que ça ...il faudra interroger les anonymes qui n'emmerdent personne, n'agressent personne mais vivent dans la peur et sous la coupe des bandes, n'osent pas déposer plainte ou autre ..
    un homme n'a pas voulu déposer plainte pour délit de fuite parce qu'il savait que les auteurs de l'accident le retrouveraient et lui feraient pire que ce qu'il a déja ....dans quel monde vit on ? s'interroge simplement la dessus les imbéciles des socialos qui nous gouvernent ..

    RépondreSupprimer
  9. Petit bemol: on a aussi attendu le kärcher promis par d'autres longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous savions qu'il n'en ferait rien...

      Supprimer
    2. C'est plus clair aujourd'hui pour beaucoup de monde.

      Supprimer
  10. Ca fait froid dans le dos !

    Jaffar Le Sournois • il y a 1 heure 22 minutesSignaler un abus
    Extraits d'un article d'un Blogger Algérien résidant en Angleterre.

    Pour les Français, le train de l'Histoire est arrivé à son terminus. C'est fini. Il faut ramasser ses bagages et se préparer à descendre.
    Quand la Seine Saint-Denis a commencé à pourrir, les Français de souche ont quitté la Seine Saint-Denis transformée depuis en coupe-gorge. De la même manière, ils quittent Lille, Marseille, Roubaix, les quartiers nord de Paris.
    Progressivement, viendra le jour où changer de ville ne résoudra pas le problème. Il faudra alors s'écraser ou bien quitter le pays.
    Peu à peu, le Français de souche se fait remplacer et il est heureux. Il regarde béatement sa Nation partir dans le tout à l'égout mais il est content de n'avoir jamais voté pour le Front National. Pour lui, autant disparaître que de voter pour le seul parti qui veut lui remonter son pantalon.
    Dans l'océan, quand un animal est blessé, les rapaces viennent de partout. Chacun veut son petit morceau. La France est aujourd'hui cet animal mourant.
    Jusqu'au fond de l'Afrique, le dernier des somaliens accourt pour prendre son petit morceau.
    Par leurs impôts, les Français financent les logements, la nourriture et les soins de ceux qui sont en train de les remplacer. Quand il n'y aura plus assez de travailleurs pour payer les parasites, ça sera le chaos et la violence.

    Les Français ne souhaitent qu'une seule chose: disparaître. Ils ont trop honte d'exister."

    Aldo Stérone, visionnable sur youtube.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.