samedi 2 novembre 2013

Zemmour sur Figaro.tv : « Le mariage de Bayrou et de Borloo est célébré dans les ruines »

Eric Zemmour « Le mariage de Bayrou et de Borloo est célébré dans les ruines »




Merci à News360.

.

23 commentaires:

  1. tres bon reportage de Zemmour, encore une fois

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Eric ! Comme toujours vous êtes un des rares à être clairvoyant, c'est sûr que ça ne doit pas plaire à tout le monde ! Mais nous sommes nombreux à vous écouter.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai mal pour la France, elle coule , je suis très pessimiste pour l' avenir de ce beau pays!!!

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis qu'à moitié d'accord avec EZ. Oui, il n'y a plus qu'une seule pensée ou ligne politique, celle du PS, de l'UMP, du Centre. Donc on voit pas trop ce que l'UDI apporte, sinon une image plus floue.
    Non, les présidentielles sont une affaire de personnalités,Beaucoup de Français ne font pas de politique. Et souvent, ils votent par devoir, par défaut et par facilité ou mollesse. Hollande pour chasser Sarkozy, et maintenant, pourquoi pas Bayrou pour chasser Hollande,
    Comme le disait Talleyrand à peu près : le peuple choisit de croire ceux qui croient en eux (en eux-mêmes)
    thomas.

    RépondreSupprimer
  5. Bayrou a trop changé d avis. Il a toujours peur de choisir ses alliances ( Ségolène, Hollande, Morin et maintenant Borloo ) . Le centre ne pouvant gouverner seul de quel côté ira il chercher son complément. Pas Sarkozy après tout le mal qu il a dit de lui.
    Betty

    RépondreSupprimer
  6. Bayrou le type parfait du politicard carriériste.
    Instinctivement je pense au Général De Gaulle
    lorsqu'il parlait de "L'ambition et la haine de politicien au rancard"
    Bayrou a la haine de Chirac et Sarkozy qui ont été sur sa route de l'Elysée
    et il est bien au rancard avec son ambition au placard.
    Borloo devrait bien se méfier d'un tel personnage et de ses combines.

    RépondreSupprimer
  7. D'abord, bien qu'en désaccord avec ses idées centristes et européïstes, j'ai une certaine estime pour Bayrou.
    Je ne partage donc pas l'expression "politicard carriériste" que je lis plus haut.
    Je crois que parmi les 3 candidats du "système" (avec Sarkozy et Royal en 2007 et avec Sarkozy et Hollande en 2012), Bayrou avait la personnalité la plus "présidentiable".

    Je rappelle aussi l'analyse juste de Zemmour après l'échec de Bayrou aux législatives.
    Il constatait que Bayrou avait appelé à voter Hollande au 2e tour sans demander la moindre contrepartie. C'était quasiment un geste "donquichottesque" que moi qui suis d'origine espagnole, j'apprécie parfois.
    Ajoutons aussi sa grande culture.
    On a surtout pu constater le sectarisme de PS qui a tout fait pour battre à Pau un homme qui avait voté pour son candidat.

    Mais, si la personne de Bayrou a mon estime, sa politique (avec ou sans Borloo) mène à une impasse.
    D'abord parce que "le Béarnais" est "un général sans troupe". On l'a vu quand ses partisans du 1er tour de 2007 l'ont lâché et que lui-même s'est isolé.
    Supérieur à Sarkozy, Royal et Hollande, en 2007, il aurait pu devenir président. Mais sur qui se serait-il appuyé ? Lui, il n'aurait pas fait nommer DSK au FMI : il sous-entendait que ce serait son Premier Ministre.

    Et puis, même si sa personnalité était plus présidentielle que celle du locataire actuel et de son prédécesseur, sa politique étant globalement la même, la France aurait continué à s'enfoncer (1).

    Bref, j'ai voulu dans ce commentaire manifester une certaine sympathie pour l'homme Bayrou (sympathie qui est aussi partagée, je le crois, par Zemmour).

    Mais, sur le plan politique, je suis d'accord avec le commentaire de Zemmour.

    (1) Un autre fait montre le côté "homme de panache" de Bayrou.
    On sait qu'il est "européïste" "jusqu'au bout des ongles". Ce fut un partisan acharné du "oui" en 2005.
    Or, il n'a pas voulu participer au vote sur le traité de Lisbonne en 2008 (concocté par Sarkozy et son ministre des affaires européennes, le socialiste hollandiste Jouyet).
    Car il estimait que ce qu'un référendum avait décidé (le "non" majoritaire de 2005), seul un référendum pouvait le remettre en question.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Analyse juste sur le personnage Bayrou et da politique.
      Le centre qui est modéré ne pourra plus gouverner car vu les difficultés des francais, il y a trop d extrémisme de gauche et de droite.
      Betty

      Supprimer
  8. Petit HS mais je tenais à vous faire partager ce lien : un clip paru sur CANAL + intitulé : Dans la tête de Marion Maréchal Le Pen. Le rapport avec Zemmour ?

    Et bien Zemmour y est pointé du doigts de manière pour le moins douteuse au côté de Levy et Finkielkraut.

    http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-clique/pid6503-clique.html?vid=964214&sc_cmpid=SharePlayerEmbed#pid6503-clique.html?vid=964214&sc_cmpid=SharePlayerEmbed&_suid=138358236140807676791876089491

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peu étonnant venant de Canal Plus !

      Supprimer
    2. Ils sont les champions du raccourci "amalgamique"...

      Supprimer
    3. Que representent-ils ?

      D'apres ce que j'ai entendu, il sont ete obligé de re engager un De Caunes vieillissant pour sauver leur audience...

      Supprimer
    4. L'on entends toujours plus les prétentieux que les vantards...

      Supprimer
  9. Bayrou, qu'a t il jamais fait ? ah si, une claque à un gamin qui l'a fait monter dans les sondages ! complètement artificiel ce type et d'aucuns s'en sont aperçus vu le nombre de ses troupes.

    RépondreSupprimer
  10. Qu'a fait Bayrou ? Rien ? Oh que si, la destruction de l'UDF qui s'est diluée dans l'UMP
    au risque de faire disparaître la sensibilité centriste,
    Beau bilan, qu'attendre d'un tel personnage ?

    RépondreSupprimer
  11. Moi, je sens que la France est bien barrée. Les français sont des gens intelligents. Il sont les plus productifs au travail. Ils sont raisonnables, lucides. On peut leur faire confiance. Je mets 5 dollars sur la case France. Histoire de de montrer ma confiance. 1800 milliards de dette ?? Eh qu'est ce que c'est puisque c'est pas nous qu'on va payer !! Eh puis nos enfants, ces feignants, çà leur fera pas de mal de bosser un peu. De toute façon Melanchon l'a dit: "On remboursera pas !!!" Et d'ajouter, histoire de clamer les ardeurs des allemands: " De toute façon, nous on a la bombe !!!"
    Qu'est-ce qu'on va se marrer !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " Il sont les plus productifs au travail."

      Un peu facile, ce ne sont pas les pires non plus...Pour ceux qui travaillent !

      " histoire de clamer les ardeurs des allemands:"

      L'Allemagne n'est pas endettée et son secteur banquaire est sain...

      Arretez d'idealiser l'Allemagne.

      "" De toute façon, nous on a la bombe !!!"

      Comment va faire Melanchon s'il recupere Eva Joly qui veut suprimer l'armée (sauf pour intervenir en Lybie)...?

      Supprimer
    2. Je crois que le commentaire de "Anonyme du 06/11 à 21h09" est à prendre au second degré.

      Supprimer
  12. Encore l Allemagne! Elle a eu sa défaite en 45 en travers de la gorge et pour se venger elle s est servi de tous les pays européens. Elle les a réduit à l esclavage. Tout le monde crève pour les enrichir.
    J ai entendu hier que Bruxelles se réveille et va leur demander des comptes. Il serait temps de se rendre compte de la guerre que mène l Allemagne car bientôt elle va avoir fait plus de mal que celle de 40-45 regardez la Grèce nous allons tous tomber au même niveau. Bravo les allemands!!
    Betty

    RépondreSupprimer
  13. "Tout le monde crève pour les enrichir. "

    Ca se voit que vous n'avez jamais mis les pieds sur place.

    Les Länder (de l'est surtout) sont pauvres.

    Tout le monde ne s'enrichi pas en Allemagne, les "minijobs" a 6 euros de l'heure sont courants, vous voyez meme des gens de 50-60 ans chercher les bouteilles vides pour recuperer la consigne, tellement leur revenus sont faibles.

    (Rappel, pas de secu-les assurances santé sont chères et beaucoup n'en ont pas- pas de smic sur place, seulement des accords par branches...)

    "J ai entendu hier que Bruxelles se réveille et va leur demander des comptes."

    C'est une plaisanterie je suppose ? Si Bruxelle en fait trop, les allemands claqueront la porte.

    Pas tout de suite evidement.

    Il faut vous rendre compte que la politique d'exportation de l'Allemagne a une limite: ses clients.

    Plus de clients solvables (En Europe surtout), et des concurents chinoix ou autres pays "emergeants" tres agressifs, et la prosperité allemande en prendra un coup.

    D'autre part le secteur banquaire allemand est bien atteint par les produits financiers toxiques.
    (Et si la monnaie en souffre, vu le passé, ca ruera dans les brancards...)

    Mais surtout, l'Allemagne a une politique economique, quelle bonne idée ce serait qu'on en ait une aussi !

    RépondreSupprimer
  14. juste envie de vous dire Merci! vous exprimez ce que beaucoup voudraient pouvoir faire! vous trouvez les mots justes je vous adore!

    v

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.