samedi 23 novembre 2013

Zemmour sur Figaro.tv : « UMP-FN, la double fracture »

Eric Zemmour : UMP-FN, la double fracture.




Merci à News360x.

.

9 commentaires:

  1. Réponses
    1. Fachiste Skinhead Neo Nazi27 novembre 2013 à 07:55

      C'est cool une femme qui aime zemmour, tu me donne ton mail?

      Supprimer
  2. Dans la rubrique consacrée à la chronique de Zemmour sur l'Allemagne, j'ai fait allusion aux propos excellents d'Henri Guaino, lundi à "Mots Croisés".
    Il ne voulait pas parler au nom de l'UMP et retrouvait ses arguments d'un ancien partisan du "non" en 1992 et 2005.
    Mais, alors, que pense Guaino des propos de Sarkozy auxquels fait allusion Zemmour dans cette vidéo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. henry guaino est un menteur totale, on ne peut pas lui faire confiance, il raconte n'importe quoi.

      Supprimer
    2. Si j'ai écrit ce commentaire (24/11 à 21h34), c'est parce que je pense que Guaino a un problème de crédibilité.
      Pendant ses 5 années aux côtés de Sarkozy, il a "avalé beaucoup de couleuvres". Je pense par exemple qu'au moment du traité de Lisbonne, s'il avait été cohérent avec ses idées habituelles, il aurait dû démissionner.

      En revanche, j'estime que Guaino ne "raconte pas n'importe quoi".
      Personnellement, je pense que ce qu'il a dit à "Mots Croisés" de lundi 18/11 est excellent.
      On a retrouvé "le Guaino" proche de Séguin et défenseur du "non" en 1992 et 2005. D'ailleurs un tweet de Nicolas Dupont-Aignan au cours de l'émission constatait que Guaino avait ce soir-là le langage de Debout la République.

      J'ai donc apprécié Guaino ce soir-là, mais en "gardant les yeux ouverts".

      Supprimer
  3. le concept "droite-gauche" que veulent nous vendre les médias mainstream ne passe plus dans l'opinion française qui a bien compris que d'un coté il y avait l'UMPS source de nos pbs, et les souverainistes (FN etc ... ) qui veulent trouver une solution à nos problèmes. Et les 2 mondes se confrontent actuellement.

    La seule différence par rapport à il y a quelques années, c'est que la diabolisation ne passe pas, le concept droite-gauche non plus, et le mot républicain est plus proche de coquins que d'autre chose.
    Alors bien sûr cela change les confrontements électoraux. Et un candidat UMP qui dit qu'il ne s'allie pas avec le FN est un candidat qui ne peut etre élu que s'il se trouve éligible contre le FN, car autrement il est mort, les électeurs FN ne voteront pas pour lui.

    de nos jours, l'UMPS défend les riches, le FN le peuple . bref, le fossé grandit entre ceux qui profitent du système et ceux qui en sont exclus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grave, c'est totalement vrai, mais le fachisme europeiste médiatique continue, inébranlable

      Supprimer
  4. "de nos jours, l'UMPS défend les riches, le FN le peuple"

    C'est sur !

    http://actu.orange.fr/politique/fn-enquete-judiciaire-sur-le-micro-parti-de-marine-le-pen-afp_2682760.html

    Ca m'a beaucoup fait rier de trouver Plenel utile a quelque chose...

    D'ailleurs le truc qui a le plus scandalisé Le Pen père sur une recente bio a son sujet, c'est qu'on l'accuse d'aimer autant le pognon dans le bouquin...

    Pensez-vous "main propres, tete haute" enfin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, le pen aimerait-il l'argent et le fric?

      Supprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.