samedi 21 décembre 2013

Eric Zemmour dans "Ça se dispute" sur I-Télé le 20 Décembre 2013.

Au Sommaire :

- Le grand pardon à Moscou: Poutine, grand seigneur
- Alliance Merkel / SPD: l'Allemagne nouvelle est arrivée ?
- Le dérapage de la semaine: Lellouche et les roms
- Edouard Martin au PS: Pourquoi tant de haine ?
- Le FN est les symboles: Mitterrand et De Gaulle au FN ?







Merci à News360x.


.

23 commentaires:

  1. Eric Zemmour déchaîné, du bonheur, un Domenach à côté de la plaque à un tel point qu'on a l'impression tout comme Nauleau qu'ils sont obligés de tenir leur position à gauche même si leurs idées s'accordent de plus en plus avec leur opposant.

    RépondreSupprimer
  2. EZ très sûr de lui sur tous les sujets, ne maniant pas la langue de bois comme Domenach. Nous n avons pas les politiques que la France mériterait vu sa grandeur passée qu EZ nous rappelle souvent.
    Betty

    RépondreSupprimer
  3. Non, vous n'avez pas les politiques que la France mériterait. Loin s'en faut.

    Eric Z. a encore raison quand il dit, parlant des roms, que l'état est là pour protéger la vie des parisiens et des touristes. Je vais souvent à Paris et je constate la différence. Je me suis fait faire le coup de la bague en or trouvée sur le trottoir par une rom, près des tuileries. Une amie s'est fait attaquer non loin de Notre-Dame, et assise à une terrasse à St-Germain, je pouvais contempler une famille complète de roms homme, femme, et enfant couché sur le trottoir. Bonjour l'ambiance.

    C'est vrai que perde en plus une partie du tourisme en France, ça ne serait pas extraordinaire par les temps qui courent.

    Mais les Français ne réagissent plus sur rien, c'est la grande déprime et des amis qui sont en Provence pour un an me le disent: Ils sont tous découragés, ils disent qu'il est trop tard et parlent de partir. Eux, mes amis québécois n'arrêtent pas de leur dire: ce n'est pas possible, vous avez un si beau pays... J'en suis la première très triste. Bon Dieu, il faut qu'il se passe quelque chose, ce pays n'est pas la poubelle du monde, un paillasson, une vulgaire marchandise à vendre.

    Korat

    RépondreSupprimer
  4. A propos de dérapage, (Crif-Algérie) Hollande semble vouloir prendre la suite de Berlusconi.
    Ou alors, il avait trop fait la fête, et, au vu des joues, il était un peu "gai".
    thomas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je trouve qu'il ètait "naturel"....il a dit tout haut ce qu'il pensait tout bas ! Tiens pour une fois je l'ai bien aimè !

      Supprimer
  5. Comme d'habitude , Doménach raconte n'importe quoi !!! L'historien Juif Simon Epstein dans son livre " Un paradoxe Français " les antiracistes dans la collaboration , les antisémites dans la résistance " nous explique en donnant les noms : 1) que les premiers résistant a l'occupant , c'est l' "extrême droite de l'époque ! 2 ) que les collabos viennent de la gauche , SFIO , PRS , parti communiste !! Exemple : Pétain avant l' occupation était ministre SFIO puis ambassadeur auprès de Franco , Déat aussi , la liste est interminable des collabos venant de la gauche , Doriot le créateur du PPF puis de la LVF qui deviendra la SS division Charlemagne était président des jeunesses communiste . 3) vous ne trouverez dans le gouvernement de collaboration pas un seul responsable venant de l'" extrême " droite ! Les Clamamus , Cousteau , Balestre et compagnie , venaient tous de la gauche !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai moi même, à plusieurs reprises, protesté contre la propension de la gauche (avec la complaisance des médias) à monopoliser la Résistance et à attribuer le Vichysme et la Collaboration aux seules droite et extrême-droite.

      Mais, faire l'inverse exact n'est pas plus judicieux.
      Certes, bon nombre de gens venus de l'Action Française ont été des Résistants de la première heure.
      Certes, bon nombre de Vichystes et de Collaborateurs venaient de la gauche (1).

      Mais, même si Léon Blum avait de la sympathie pour Pétain avant la Guerre (mais des hommes de droite aussi), je n'ai jamais vu le futur chef de l'État Français à la SFIO.
      Il fut ministre dans le gouvernement Doumergue (février à novembre 1934), gouvernement d'Union Nationale, mais sans le PCF et la SFIO. Dans ce gouvernement, il y avait des socialistes indépendants, des radicaux, des gens de l'Alliance Démocratique et Radicaux Indépendants (droite libérale) et de la Fédération Républicaine (droite conservatrice et traditionnaliste).

      Ajoutons que, si dans les gouvernements de Vichy il y avait des gens venus de la gauche (cf ma note), d'autres venaient de la droite ou de l'extrême-droite (Action Française) : Raphaël Alibert (proche de l'AF), Jean Ybarnégaray (droite traditionnaliste, puis Parti Social Français) (2), Pierre-Étienne Flandin (de l'Alliance Démocratique = droite libérale), Xavier Vallat (droite traditionnaliste), Abel Bonnard (Action Française puis PPF), Louis Darquier de Pellepoix (AF puis diverses ligues), Joseph Darnand (AF puis PPF), etc...
      Ajoutons parmi les non-ministres le fondateur et chef de l'Action Française, Charles Maurras.

      (1) Citons bien sûr Jacques Doriot (PCF jusqu'à 1934), Marcel Déat (SFIO jusqu'à 1933, encore socialiste indépendant en 1936), Paul Faure (secrétaire général de la SFIO de 1920 à 1940), René Belin (secrétaire socialiste de la CGT, ministre du travail de Vichy en 1940), les syndicalistes enseignants socialistes André Delmas (secrétaire général du SNI de 1932 à 1940), ou Ludovic Zoretti, le vice-président de la Ligue des Droits de l'Homme, Félicien Challaye, Adrien Marquet (maire de Bordeaux, SFIO puis socialiste indépendant, ministre à Vichy), Paul Marion (PCF puis SFIO, puis socialiste indépendant, ministre à Vichy), Hubert Lagardelle (socialiste, puis syndicaliste révolutionnaire, puis fasciste), René Bousquet (radical), François Chasseigne (PCF puis SFIO), etc...

      (2) Les dirigeants de la Fédération Républicaine (droite conservatrice et traditionnaliste) = Louis Marin et du PSF = colonel de la Rocque furent des Résistants.

      Supprimer
    2. Quelques ajouts.

      Décidément, l'Histoire n'est jamais aussi simple que ceux qui l'instrumentalisent (de tous bords) le prétendent.

      Ainsi, certains hommes venus de l'extême-droite furent Résistants puis rejoignirent la gauche :
      - Emmanuel d'Astier de la Vigerie : membre de l'Action Française en 1940, Résistant de la première heure, député apparenté PCF sous la IVe république puis gaulliste de gauche.
      - Philippe Viannay : proche de l'AF, Résistant du début, puis proche de Claude Bourdet et Gilles Martinet, un des fondateurs du "Nouvel Observateur".

      Inversement, Jean-Marie Clamamus, un des 2 sénateurs PCF en 1939 (avec Marcel Cachin).
      Il quitte le PCF par opposition au pacte germano-soviétique. Et pourtant (rien n'est simple !), Collaborateur pendant l'Occupation. Après sa libération, il écrivit dans "Rivarol".

      Pour revenir à l'émission "ça se dispute", il a été dit que des membres de l'OAS (fin de la guerre d'Algérie) avaient été des Résistants sous l'Occupation.
      Les noms cités ont été : Soustelle et Salan.
      Un autre est très connu : Georges Bidault qui fut le 2e président du CNR (entre Jean Moulin et le cégétiste Louis Saillant).

      Supprimer
  6. Bonsoir M. Zemmour, j'envie votre mémoire... Vous avez cité De Gaulle, et j'aurai bien des choses à dire sur lui étant fille d'un engagé volontaire de 17 ans dans la 2èDB.en 1942 Participant actif (conducteur de char), à la libération de Paris (entre autre) Bref je n'aime que l'on cite cet homme car : autre temps, autre mœurs...Tous ces freluquets se prétendants de De Gaulle me font rire et des fois beaucoup moins. Quand je vois certains de l'UMP ou A. Hidalgo se recueillir sur sa tombe, j'ai envie de pleurer. Mon père me dit toujours : "j'espère que tu votes FN !!" Bah oui, c'est le seul parti patriotique que De Gaulle défendrait. Il serait fou de savoir que l'on a vendu SA France à une oligarchie. Comme toute personne, il n'a pas toujours été au top, mais il a toujours défendu son pays, sa patrie. Je fais partie de ces patriotes, c'est dans mes gènes, dont je me revendique.

    Ancêtres vendéens, père traversant la France à pieds pour se retrouver au camp de concentration de Miranda en Espagne et enfin rejoint le Général De Gaulle à Londres pour se retrouver dans la 2èDB, je ne pouvais que voter FN !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, moi aussi j'ai toujours voté FN car malgré mes racines étrangères j'aime profondément la FRANCE c'est vicéral....

      Supprimer
  7. lancez vous dans la politique, mr zemmour, nous serons nombreux a voter pour vous. Vous en connaissez sur l'histoire de France beaucoup plus que certains historiens. Vos propos sont toujours clairs, nets et précis. dommage que vous ne passiez pas plus sur les chaines T.V, tout le monde ne vous connais pas. !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr je suis folle de lui ....mon mari en devient jaloux

      Supprimer
  8. Deus choses M. Zemmour : Sur l'envahissement de notre territoire par les Roms ce que dit M. Pierre Lellouche est tout a fait réel, constaté ! Hélas j'ai subi par deux fois les vols d'argent liquide à la carte bleu et je ne suis pas la seule dans mon entourage trois autres personnes ont subi le même mode opératoire. Ces voleurs sont dans tous les quartiers de la capitale. Ce qui est aussi très grave c'est la procédure pour que les autorités Françaises, le système bancaire RECONNAISSENT et vous REMBOURSENT les sommes détournées, le temps passé au commissariat de police à mettre noir sur blanc cette plainte qui vous permettra parmi une nombreuse paperasseries la déclinaison de votre identité d'obtenir gain de cause au bout d'un votre trois mois pour des sommes allant de 300 à 1000€ extorqués. Le pire, c'est du vécu, ce sont ces Russes dépouillés de tous leurs papiers devant attendre le traducteur, qui étaient juste devant moi. Aberrant ce marasme judiciaire. Les policiers les gendarmes en ont ras le bol de ces états de faits récurrents sans le moindre début d'autorité de la part de ce gouvernement.
    Je vous trouve bien gentil M. Zemmour avec ce traitre syndicaliste. Alors plus de moral vous me direz en politique à quoi bon seulement là ce Monsieur a insulté craché sur le PS et il se retrouve au sein de cette traitrise. Alors je veux bien être représentée par des ouvriers des gens humbles avec un conscience "propre" mais ce personnage pleureur magouilleur : NON
    Bien à vous M. Zemmour, vous parler vous penser JUSTE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un detail, la mafia rom est officiellement classée parmis les organisations criminelles les plus dangereuses par les organismes de police internationaux

      Supprimer
  9. Concernant le SPD (parti social-démocrate allemand), une anecdote est sans doute significative.

    En mai dernier, le SPD a fêté ses "150 ans" à Leipzig où il aurait été fondé. Ceci en présence de François Hollande et d'Angela Merkel.
    Or, le SPD n'a pas 150 ans : il n'a pas été créé en 1863.
    Je crois que ce n'est pas une erreur historique, mais une volonté politique.

    Le SPD porte ce nom depuis 1890.
    En fait, sous le nom de "Parti Ouvrier Socialiste d'Allemagne", il fut créé au congrès de Gotha en 1875 (donc il y a 138 ans).
    Ce parti était issu de la fusion de 2 organisations :
    - Le Parti Ouvrier Social-Démocrate, fondé en 1869 à Eisenach par August Bebel (1840-1913) et Wilhelm Liebknecht (1826-1900) (1). C'était un parti marxiste.
    - L'Association Générale des Travailleurs Allemands, fondée à Leipzig en 1863 par Ferdinand Lassalle (1825-1864) (2). Marx et Engels polémiquaient beaucoup avec les Lassalliens.

    Donc, en réalité, le SPD a fêté non ses 150 ans, mais ceux de sa composante non marxiste.
    Certes, il avait déjà abandonné le marxisme au congrès de Bad-Godesberg (1959). Mais, maintenant, il refuse aussi d'assumer sa composante historique marxiste.

    (1) Père de Karl Liebknecht (1871-1919), fondateur avec Rosa Luxemburg du premier noyau communiste allemand, le Spartakisme.

    (2) Lassalle descendait de huguenots français qui avaient quitté notre pays à la Révocation de l'Édit de Nantes (1685). Il fut tué dans un duel pour raisons sentimentales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eric Zemmour a ecrit un livre sur Lassalle .
      ("Le Dandy rouge")

      Supprimer
    2. Merci.
      Je connais pas mal de choses sur Éric Zemmour, mais je ne savais pas qu'il avait écrit un livre sur Lassalle.

      Supprimer
  10. domenach dit que la russie n'a rien prouver industriellement car c'est pas elle qui fait les "tablettes", wouahhhhhh argument de folie, j'en tombe de l'armoire ! C'est vrai que c'est l'avenir du monde ça les tablettes, cette chose moderne horrible qui fait que les gens ne profitent plus de choses simples mais de leurs petit joujoux qu'ils pressent sans arrêt comme leur relique sacré...franchement poutine je le comprend, il fait juste une politique différente de celle mondialisée NWO outre atlantique et qui se propage à vitesse grand V

    RépondreSupprimer
  11. "il fait juste une politique différente de celle mondialisée NWO outre atlantique et qui se propage à vitesse grand V"

    Si vou scroyez cela vous idealisez Poutine.

    Il y a une composante mondialiste dans sa politique, Poutine compose avec les oligarques, il n'en est pas affranchi.

    Mais Poutine a remis la russie sur les rails, si on compare avec les années 90, c'est indeniable.

    RépondreSupprimer
  12. Bonne année à Éric Zemmour et à vous les blogeurs qui le suivez. Je souhaite que nos politiques soient plus courageux pour prendre des décisions .
    Betty

    RépondreSupprimer
  13. Bonne et heureuse année à ERIC ZEMMOUR et à vous tous sur ce forum.
    Bet de MARSEILLE

    RépondreSupprimer
  14. VEILLEUR DE LA TOUR DU PIN6 février 2014 à 17:09

    Monsieur Eric Zemmour, bonsoir et merci pour votre intervention sur la prétendue rumeur de la théorie du genre à l'école. Une autre preuve de l'existence de la théorie du genre est le rapport du syndicat de l'Education SNUipp - FSU : Eduquer contre l'homophobie dès l'école primaire : Des outils théoriques et pratiques pour avancer.
    Comment pouvons nous faire confiance à cette branche d'enseignants, vraiment nos enfants sont en danger.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.