samedi 7 décembre 2013

La chronique d'Eric Zemmour du 7 Décembre 2013 sur RTL.

Centrafrique : les soldats français sont bien seuls.



.

17 commentaires:

  1. Excellent, Eric. Merci de penser aussi librement que vous le faîtes, et de nous le faire partager.
    Merci d'avoir en partie choisi le le monde télé pour en remplir le vide absolu, au détriment de celui des livres que vous affectionnez tant.
    François

    RépondreSupprimer
  2. Sa proposition sur le partage des tâches entre Français et Allemands n'est pas inintéressante.

    Par contre, s'il y a bien eu un peuple de soldats dans l'histoire de l'Europe, c'était les Prussiens, autour desquels s'est forgée l'unité allemande.

    Il y a un autre point bien plus problématique encore : dans cette chronique ainsi que dans Ça se dispute, il confond le cas malien et celui de la Centrafrique, en affirmant qu'il s'agit à chaque d'une opposition entre monde musulman et monde chrétien.
    Or, à peine 3% de la population malienne est chrétienne. Même les "animistes" sont plus nombreux. D'ailleurs d'un point de vue religieux, les wahhabites ont bien plus de partisans au sud du Mali, puisque les populations du sud ont été "islamisées" plus récemment, et elles sont donc plus réceptives à la propagande saoudienne. Le véritable affrontement au Mali a lieu entre l'islam traditionnel et l'islam réformiste des salafistes, d'où la destruction de tombeaux de saints.

    Eric Zemmour est-il à ce point mal informé ?

    RépondreSupprimer
  3. Je crois qu'au Mali il y a aussi un gros conflit ethnique.
    (Les touaregs sont impliqués au premier plan notamment).

    C'est loin d'etre essentiellement religieux.

    Dans le cas de l'Allemagne "c'etait" un peuple de soldats.

    L'allemand de base et le "militarisme", c'est meme pas la peine.
    (Cela dit leur rappeller la presence allemande en Afghanistan est toujours drole...).

    Le partage des taches j'y crois peu tellement les centre d'interets franco-allemands (Et zones d'influences) sont disjoints...

    Les services secrets (La BRD en Allemagne) ont par contre deja activement travaillé ensemble de très près.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, c'est d'ailleurs surprenant de voir comment des peuples qui ont poussé la militarisme à l'extrême, comme l'Allemagne et le Japon, sont devenus pacifiques après 1945.
    Mais c'est parce qu'elle ne semble pas tenir compte de cette rupture fondamentale que la comparaison d'Eric Zemmour entre la France et l'Allemagne est anachronique.

    Concernant le Mali, je ne dis pas que le conflit est essentiellement religieux. Bernard Lugan met en avant le facteur ethnique, qu'il s'agisse de la Somalie, de la Centrafrique ou du Mali, et il considère que le facteur religieux est tout à fait secondaire (à l'inverse d'Eric Zemmour). Très franchement, je ne sais pas quoi en penser, n'étant pas un spécialiste de l'Afrique subsaharienne. Peut-être Bernard Lugan sous-estime un peu trop tout de même le facteur religieux.

    RépondreSupprimer
  5. "c'est d'ailleurs surprenant de voir comment des peuples qui ont poussé la militarisme à l'extrême, comme l'Allemagne et le Japon, sont devenus pacifiques après 1945."

    Vous plaisantez ?

    L'Allemagne a ete aneantie, divisée, sa population affamée et deportée.
    (Les ex sudètes et cie)

    Idem pour le japon deux bombes H.

    Apres ils ont ete tres "tendres" dans leur approche de la militarisation avant 45...

    On aura du mal a reprocher aux russes (Qui ont gagné la guerre, a l'ouest c'etait "une plaisanterie" en comparaison) d'avoir ete durs, fallait voir la politique allemande en territoire a conquerir.
    (Largement contre productif souvent)

    Idem les marches de la mort, la sphère de co proprieté etc, en Asie...

    Ces pays sont devenus pacifiques parce que sous controle americain...
    En meme temps si un conflit atomique avait eu lieu en Europe, les frappes tactiques, c'etait vraisemblablement pour le sol allemand.

    Ca a marqué une generation.

    Je suis aussi dubitatif que vous sur l'Afrique, je connais mal, je me méfie des interpretations rapides.

    Mais le fait ethnique est systematiquement totalement oublié dans les grands medias, alors que ca compte...

    RépondreSupprimer
  6. "Vous plaisantez ?"

    Qu'est-ce qui vous dérange dans ce que j'ai dit ? C'est le "surprenant" ? C'est juste une façon de parler !

    RépondreSupprimer
  7. Ca ne me derange pas !

    Mais ca aurait ete difficile a l'allemagne et au japon de rester militarisés apres les ravages qu'ils ont subit.

    Peut etre au 21eme siecle la phobie de tout "militarisme" risque de leur passer (Honnetement , plus au japon vraissemblablement qu'en allemagne. il y a une menace plus evidente...)

    RépondreSupprimer
  8. "Oui, c'est d'ailleurs surprenant de voir comment des peuples qui ont poussé la militarisme à l'extrême, comme l'Allemagne et le Japon, sont devenus pacifiques après 1945."

    Phrase qui fait rire n'importe qui connaissant VRAIMENT le Japon (qui ne sont pas les 99% d'imbéciles faisant que regarder des animés).

    Merci à Harry Callahan d'avoir remis les pendules à l'heure!

    RépondreSupprimer
  9. Je ne suis pas aussi documenté sur le japon que vous, mais je sais qu'il y a un temple au heros guerriers toujours venéré sur place, et que des films sur des cuirassés de la 2eme GM font un grand succés sur place (Tout comme "letters from Iwo Jiwa" de Clint Eastwood d'ailleurs).

    Idem la repentance sur les crimes de guerre, ne comparez pas avec l'allemagne.
    Ok vous avez des affiches de recrutement pour la Bunderwehr en allemagne, mais il y a vraiment un blocage chez le quidam...

    De toute facon l'axe de puissance se deplace dans le pacifique.
    Le Japon est en première ligne, donc "demilitarisé", ca ne peut pas durer, vu les tensions avec la Chine (Une recente histoire d'autorisation de vol-civil- encore...), je crois que le japon va remilitariser a moyen long terme, pas le choix.

    Mais je souhaite aux japonais d'etre emancipés...Comme a tout peuple.

    Cela dit, quand j'ai dit "vous vouez rire" ca n'etait pas agressif.

    RépondreSupprimer
  10. Le sanctuaire Shinto "Yasukuni", et le cuirassé Yamato. Il est clair que le japon va être obligé de remilitariser afin de ne serait-ce que procéder à un transfert de population.

    Il serait intéressant que la France se dévoue étant donné que cela ne se fera pas en Asie, et que nous y gagnerions beaucoup plus en avantages qu'en inconvénients.

    RépondreSupprimer
  11. La proposition de Zemmour disant que la France devrait exiger que son budget militaire soit retiré des critères de Maastricht sur le déficit est très gaullienne.

    L'opposition de Zemmour à l'Union Européenne est plus globale. Mais, il estime sans doute que le rapport de forces actuel ne permet pas de "taper fort", en particulier de sortir de l'euro pour le moment (1).
    En attendant, il pense qu'il faut utiliser ce qui existe pour défendre les intérêts de la France.

    De Gaulle était hostile au traité de Rome (1957).
    Mais, quand il vint au pouvoir, il savait que ce n'était pas le moment de combattre tout ce que ça impliquait. D'autant qu'il était pris par la guerre d'Algérie et qu'il visait aussi la réconciliation franco-allemande.

    Donc, sa première action fut de revendiquer la politique agricole commune qui (à l'époque, avec 6 pays) avantageait la France.

    Puis, lorsqu'il put défendre plus nettement ses idées, il le fit, mais après.
    Conférences de presse à partir de 1962 critiquant le fédéralisme européen et/ou manifestant son hostilité à l'adhésion du Royaume-Uni.
    Et surtout en 1965-66, la "politique de la chaise vide" qui aboutit au compromis de Luxembourg selon lequel une directive européenne ne s'appliquait pas si elle était contraire aux intérêts fondamentaux d'un état (2).

    (1) Toutefois, ceux qui parlent de sortir de l'euro (monnaie unique) sont tout de même partisans d'une monnaie commune. C'est le cas de Dupont-Aignan, Chevènement, MF Garaud et Marine Le Pen a parfois défendu cette thèse aussi.
    Mais, bien sûr, ça passe par une négociation, donc un rapport de forces.

    (2) Ce compromis ne s'applique plus, hélas, en France. Mais, selon Marie-France Garaud, il s'applique encore en Allemagne.

    RépondreSupprimer
  12. Exactement Pepe, c'est précisément pour cette raison que la proposition d'Eric Zemmour m'a semblé intéressante.

    @Kami et Harry : je n'ai toujours compris où se trouvait notre désaccord, sachant que j'ai reconnu que le terme "surprenant" n'est pas tout à fait approprié.

    Harry, vos interventions ici contiennent beaucoup de sous-entendus (d'ailleurs, vous recourez souvent aux points de suspension), ce qui fait que j'ai parfois du mal à voir où vous voulez en venir.

    Kami, une connaissance ayant vécu au Japon m'a expliqué que les mangas, ou plutôt certains d'entre eux, ont un lien profond avec la culture japonaise. A partir de là, ça me semble être une entrée possible vers la dite culture. Pourquoi mépriser ceux qui s'intéressent à ces œuvres (ce qui n'est pas mon cas, soit dit en passant) ?

    RépondreSupprimer
  13. "Kami, une connaissance ayant vécu au Japon m'a expliqué que les mangas, ou plutôt certains d'entre eux, ont un lien profond avec la culture japonaise."

    Exact. Le "manga" est un média au japon. Pour des raisons aussi diverses que:
    Le choc psychologique que provoquèrent les deux bombes atomiques.
    Des moeurs très codifiées
    La pression du temps de travail laissant peu de temps au divertissement = Beaucoup de japonais lisent des manga dans les transports, et les jettent après dans les poubelles (qui sont propres!).

    Il y en a pour le salarié, la femme au foyer, le courtier en bourse, le patron d'entreprise et caetera... Rien à voir avec les sorties françaises, qui éditent que certains genres, dont le total est loin de représenter ne serait-ce qu'1% des productions.


    "A partir de là, ça me semble être une entrée possible vers la dite culture. Pourquoi mépriser ceux qui s'intéressent à ces œuvres (ce qui n'est pas mon cas, soit dit en passant) ?"

    Parce que la plupart des gens de ce milieu ne font que ça. La plupart ont autant de savoir culturel que n'importe quel gamin. Ils font que dans l'hyperémotivité.

    Enfin bon ce n'est pas en lisant ce qui sort en france que l'on comprend l'essence de cette production.
    La plupart des adaptations/traductions étant revues à la baisse avant publication afin de "toucher le plus grand nombre" (d'illétrés) comme ils disent.
    En plus la plupart du temps ce n'est même pas fait à partir de l'original, mais d'une version sortie dans un autre pays.

    Il me semble être la seule personne de ce milieu (parce que les gens, sur Internet et dans les conventions, me connaissent) qui soutienne ce qu'a dit Eric Zemmour.
    Le Club Dorothée ayant été une honte!
    Il est normal selon moi de penser comme Eric Zemmour sur ce sujet (même s'il n'y connaît rien) lorsqu'on voit le comportement immature de la plupart des gens qui regardent et lisent ces productions.

    Désolé pour ceux/celles qui lisent un sujet qui ne les intéressent pas, et n'ayant rien à voir avec la vidéo. Mais il me faut répondre lorsqu'on me pose une question.

    RépondreSupprimer
  14. (J'essaierai donc d'eviter les points de suspensions a l'avenir.)

    Je n'ai pas de jugement sur les mangas (Connait trop mal), mais ca me semble un peu reducteur pour aborder la culture japonaise.
    Aborderait-on la France en lisant Asterix ?
    (Qui est bien daté de toute facon).

    RépondreSupprimer
  15. "Aborderait-on la France en lisant Asterix ?
    (Qui est bien daté de toute facon)."

    Mauvais exemple, car le "manga" n'est pas du tout perçu au japon (il a un vrai rôle social) comme la bande dessinée en france.

    RépondreSupprimer
  16. Le rôle social est valable pour le "manga" (la bande dessinée, non le dessin animé). Même si ne pas reconnaître l'opening de l'animé de "Uchû Senkan Yamato" (inspiré du cuirassé Yamato de la seconde guerre mondiale, qui est un très ancien nom du japon) en maximum deux notes de musique est synonyme de honte pour un japonais lambda.

    Me (re)lancer sur un tel sujet risque de me faire écrire des commentaires à longueur kilométrique...

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.