lundi 31 mars 2014

Eric Zemmour dans "Ça Se Dispute, Spéciale Municipales" sur i-Télé le 31 mars 2014.

Au sommaire :
- PS, la claque : le gouvernement sanctionné ?
- Remaniement : vivement lundi ?
- UMP : la vague bleue, c’est maintenant ?
- Au moins 10 villes FN : pari gagné pour Marine Le Pen ?
- Paris : la victoire d’Anne Hidalgo
- Municipales : ce que Zemmour et Domenach retiennent.




Merci à News360x.

.

22 commentaires:

  1. Ah Lea trop génial avec les bobo pliez de rire

    RépondreSupprimer
  2. 100 % d'accord avec zemmour , sur le vote des banlieues. Les français d'origine immigrés ont boycotté le PS a cause du mariage pour tous , la théorie du genre et l'acharnement sur dieudonné, ce qui est mon cas et celui de beaucoup. En matière économique tout le monde sait que le PS et l'UMP ont la meme politique économique et c'est pas la dessus que le gouvernement a était le plus sanctionné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan2 avril 2014 à 09:04

      Le grand ecart, ca n'est pas bon pour l'equilibre...

      Ce qu'on peut admierer chez Hollande (Mais a l'UMPCopé, c'est evidement mieux...), ce sont les convictions...

      Supprimer
  3. Il y a une remarque que fait Zemmour très intéressante - "Les électeurs ne votent plus, parce qu'ils sentent que les politiciens pour qui ils votent non plus le pouvoir, le pouvoir a été transféré à Bruxelles " - je résume les propos de Zemmour - Je pense qu'il a raison, que le découragement de beaucoup d'électeurs vient du fait que nos élites politiques n'ont plus la destiné du pays - Ensuite, mettre Valls comme 1er Ministre, j'ai l'impression que Hollande après la claque que son parti a pris aux municipales, comme il n'est pas question qu'il change une virgule du programme dicté par Bruxelles, il fallait un effet d'annonce, une gueule qui peut un instant faire croire à un changement, Valls étant - plus trop aujourd'hui - celui qui a le meilleur sondage - Alors, on le met en avant sauf que cela ne changera rien, puisqu'il va appliquer la même politique qu'aurait pratiqué Ayrault -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mon point de vue François Hollande aurait voulu de Manuel Valls comme premier ministre des le début, mais ne le fit aucunement par souci de ménager l'aile gauche du PS.

      Ne pas avoir donné clairement de cap au gouvernement pendant la première moitié du quinquennat permet de susciter l'aval des médias concernant la nomination d'un fonce dans le tas comme Manuel Valls; qui servira à durcir très rapidement les actions malveillantes de cette gouvernance.

      Supprimer
    2. Puis François Hollande peut se le permettre étant donné qu'il est président (il n'a plus besoin par exemple des écologistes. d'ailleurs patientons quelques mois pour voir revenir le sujet du gaz de schiste...).

      Il avait besoin du prétexte de la raclée des municipales pour faire ce qu'il veut depuis le début, et ce en utilisant l'excuse du remaniement ministériel. Et comme il sait qu'il ne sera pas réélu...

      Supprimer
    3. harry callahan2 avril 2014 à 09:03

      "Et comme il sait qu'il ne sera pas réélu..."

      Ho mefiez vous...C'est peu probable mais pas impossible.
      (Et puis un face a face Le Pen Hollande peut etre "calculé"dans ce sens...)

      Supprimer
    4. De mon point de vue ce serait plus un face à face UMP/FN si cela se ferait actuellement. Mais faut voir la politique de François Hollande, celle qu'il veut faire depuis le début, à partir de maintenant...

      Supprimer
  4. Assez d'accord, Hollande s'est servi des écolos et surtout des boulets communistes (ou front de gauche) pour gagner les élections ensuite, à la première occasion, vire toute à droite, comme d'ailleurs l'a fait Mitterand - Les socialistes sont des libéraux qui n'ont rien à envier à leurs meilleurs ennemis, l'UMP - ils ont les mêmes idées sur l'union européenne et donc, Valls est le vrai choix de Hollande -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan2 avril 2014 à 09:08

      Hollande est "liberal" depuis le debut des années 80. Il a meme ecrit un livre dés cette epoque, ou il est tres explicite là dessus...

      Je ne me lasse de me rappeller de gens "de gauche" pleurnichant l'eviction de Strauss Kahn, parce que Sarkozy allait etre elu...

      Et que Sarkozy etait de droite.
      (Et Strauss Kahn communiste...)

      Supprimer
  5. Suite à mon propos précédent sur le vote des Français - par tradition, habitude, paresse ou par calcul -, je pense, pour ma part, que toutes nos considérations politiques devraient partir d'une donnée de base fondamentale, le gouvernement a comme motivation essentielle : se faire réélire, agir sur les opinions traditionnelles des Français, tenir compte des sondages, être en phase avec les médias. Le reste (l'intérêt de la France) est de peu d'importance. (D'où le panier de crabes)
    Tant que l'on pensera et votera par parti-pris idéologique, par adhésion à un parti, cette façon de faire sera pertinente. Il me semble qu'il y a nettement plus d'intelligence chez quelqu'un qui explique pourquoi il s'est abstenu que chez quelqu'un qui a voté comme d'habitude.
    thomas.
    .

    RépondreSupprimer
  6. J'ai lu que Bartolone et quelques autres ténors socialistes prenaient l'union européenne comme bouc émissaire en disant qu'il fallait revoir certains traités et renégocier les protections..ect - Hier, c'est Mamère qui parlait de patriotisme, çà se voit que les élections européennes approchent - Vu le retour des "patriotes" dans l'idéologie, pas seulement en France, je ne serais pas surpris d'entendre haut et fort, les socialistes dirent qu'ils sont prêts à affronter Bruxelles et les allemands sur la politique de la compétitivité, de la rigueur ect...et le couplet sur le social avec les violons en prime, va ressortir illico presto, par contre, l'UMP, fort de sa victoire, va rester très discret, eux je les vois plus affirmer que la vraie direction, c'est celle imposé par l'union européenne - d'ailleurs, dans une émission sur I télé alors qu'un sénateur PS trouvé flou le pacte de responsabilité de Hollande d'ou l’inquiétude, de certains syndicats et de certains politiciens du parti socialistes, expliquant que le MEDEF refusait de chiffrer une contrepartie au baisse des charges (valeur 30 milliards) et qu'il trouvait anormal que l'Etat fasse un "cadeau" sans rien demander, la représentante de l'UMP lui répond que son parti est d'accord parce que ce sont les entreprises qui créés l'emploi - affaire à suivre.

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai qu'à l'approche des élections européennes, on peut s'attendre à toutes les manoeuvres possibles et imaginables pour accréditer l'idée que les européistes militants et convaincus que sont le PS à 95% et l'UMP sont critiques et désireux d'apporter un peu de changement. Même ces ayatollahs de la commission vont faire des efforts..
    Quand on pense que le simple fait de faire preuve de fermeté et de s'opposer à l'hégémonie allemande est taxé de folie ! (voir Copé)
    Donc on va voir deux lignes :
    ligne : pensée unique il n'y a que Bruxelles (genre Reynié) et discussion avec les Allemands
    ligne : vous êtes des faux-culs car vous avez voulu cette démission, cette soumission et cette crise..
    Quant à moi je commence à me demander si on peut vraiment craindre, comme on le dit, une sanction sur les taux des emprunts. Car si la France, s'enfonçait dans la crise, ce serait la construction européenne et l'euro qui seraient gravement mis en danger. Et ça, ! !
    thomas

    RépondreSupprimer
  8. Il est vrai qu'il y a deux lignes qui s'est déclaré ouvertement en 2005 pour le peuple, aujourd'hui, il est clair que ce sont les pro-union européenne qui sont au pouvoir, ils l'ont toujours été d'ailleurs sauf qu'avec la poussée des opposants à cette Europe libérale et l'approche des élections, il est fort à parié que l'on va assister à une campagne d'enfumage entre ceux qui vont nous dire, en fronçant les sourcils, le poing serré, qu'ils vont changer la politique austère de Bruxelles en exigeant une Europe sociale c'est la chansonnette du PS et de l'autre, nous allons entendre parler d'apocalypse si on sort de l'union, d'enfer sur terre et de retour aux heures sombres, çà c'est la version UMP - derrière ce rideau de fumée, est-ce que l'on va parler des futures accords transatlantiques dont les grands groupes financiers, aidés de politiciens à leur bottes, attendent depuis des années, accords qui se règles dans le dos des peuples - Plus d'Europe, plus de libre échange, le commerce sans entraves c'est ce que demandes les "fanatiques" de cette union Européenne dont Barroso - parait-il - pourrait rejoindre dans un futur un poste à l'OTAN - Bref, les ricains sont en place depuis des années.

    RépondreSupprimer
  9. harry callahan2 avril 2014 à 21:10

    Je pense que c'est de l'enfumage, vu que Valls a ete nommé.

    Valls est une sorte de "liberal autoritaire" ("Gauche mussolinienne" si on veut...Boutade, je ne crois pas que Mussolini etait liberal...), particulierement bien qualibré pour contrer le FN et autres nazis (Du style MPT) qui menacent la republique (Et avec des methodes "musclées").

    Parfais aussi pour imposer des reformes liberales et suivre Bruxelles, le tout "a la hussarde".

    Hollande va pouvoir redorer son blason...

    En cas de scenario a la Kami et de troubles sociaux, il est parfait: c'est un apparatchick très meprisant pour le populo, qui n'a pas de scrupules.

    Il fera regner l'ordre " bruxellois" avec talent.

    A moins qu'il saute après les europèenes, apres tout vu les genies au pouvoir !

    Vos "accords transatlantiques" n'inquiettent pas que la France.
    (Des amis allemands les voient aussi d'un très sale oeil)
    Vous remarquerez que l'OTAN et l'UE sont liés...

    Mais ca coute cher tout ca...

    RépondreSupprimer
  10. Hum ! Si Valls plaisait aux Français (besoin de sécurité) à l'intérieur en donnant le change avec ses discours fermes et son regard menaçant, pas sûr que cela continue là où il est. Il est quand même fatiguant ! Cela donne un monsieur Piteux d'un côté - Hollande - et un matamore de l'autre. On va voir ce que ses prétendues volonté et autorité vont donner. hé hé.
    thomas

    RépondreSupprimer
  11. "Vos "accords transatlantiques" n'inquiettent pas que la France.
    (Des amis allemands les voient aussi d'un très sale oeil)
    Vous remarquerez que l'OTAN et l'UE sont liés...

    REP/ Si on n'arrête pas cette magouille que montent depuis des dizaines d'années, toutes cette mafia financières, il faut savoir qui se cachent derrière cette construction européenne et bientôt Euro/atlantique - comme je l'ai écris, ce sont des grands groupes financiers qui sont intéressées par ces accords, en cas de victoire des députés pro-européens, ils exigeront que ces barrières tarifaires et autres protections tombent pour pouvoir imposer leurs marchés et là, oui, çà va devenir très difficile pour les peuples d'en bas -

    RépondreSupprimer
  12. harry callahan3 avril 2014 à 06:25

    "toutes cette mafia financières"

    Il ne s'agit pas que de "mafia financière", une Europe divisée et infeodée et vulnerable est souhaitable pour une certaine ligne geopolitique americaine.
    (Ils le disent eux memes)

    "Fuck EU".

    Mais il faut, encore une fois, des moyens pour ca...

    RépondreSupprimer
  13. BRAVO MONSIEUR ZEMMOUR : VOUS AVEZ ENCORE UNE FOIS VU JUSTE ... LA POUDRE AUX YEUX DU REMANIMENT A BIEN FONCTIONNE !

    RépondreSupprimer
  14. L'Europe des nations peut se gérer ou une Europe sociale dans le meilleur des cas mais il n'a jamais été question de cela, je reste persuadé que les ricains sont derrière tout çà, ils n'agissent pas seulement en Europe mais partout dans le monde, c'est de la géopolitique - le pouvoir, c'est dans la tête de ces gens-là - L'idée qu'ils montent une opération dans le dos des peuples américains, ce n'est pas seulement des rumeurs -

    RépondreSupprimer
  15. ah Lea génial les bobos pour sur comme dis Zemmour crétin de mondialiste !

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.