mardi 22 avril 2014

Eric Zemmour dans "Ça se dispute" sur I-Télé le 18 Avril 2014

Au sommaire, entre autres :

Invité à répondre sur la question du "Français de souche", que Tariq Ramadan estime être "un immigré de plus longue date", Eric Zemmour estime ne pas être un "immigré", car la France est "venue le coloniser".










Merci également à News360x.

.

30 commentaires:

  1. Ni l'un ni l'autre n'ont parlé des tendances pédophiles de Cohn-Bendit qui n'a toujours pas fait l'objet d'une enquête alors qu'il en parlait ouvertement dans une émission d'Apostrophes, il y a longtemps et qu'il a même reconnu ces tendances, publiquement. Zemmour le trouve même "sympathique".

    Quant aux animaux, je ne suis pas étonné par "l'indifférence" de Zemmour à leur endroit (apparemment, Domenach l'est aussi); il fait justement partie de ces vieux barbons pour qui l'animal est une chose. Ca ne le grandit pas. On peut éventuellement lier les deux problèmes d'ailleurs; leur manque de sensibilité affichée les rend à la fois poltrons et convenus (sur la pédophilie de CB), railleurs et goguenards d'autre part, c'est à dire là encore "vieux cons" et convenus alors qu'enfin, les choses bougent dans le bon sens pour les animaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et concernant Cohn bendit, on remarquera également que son retrait de la vie politique coïncide étrangement avec le fait que les verts allemands se font rattraper par des histoires de pédophilie justement...

      Timing timing...

      Supprimer
    2. Eric Zemmour fait seulement dans autre chose que la morale.

      Je suis pour que les animaux cessent d'être considéré en tant que meuble (en plus je suis végétarien), mais tout ça va mener à engorger les tribunaux et autres de tout un tas de querelles d'humains concernant les animaux...

      Supprimer
    3. "les verts allemands"

      Exact le parti "alternative für Deutchland", par exemple, ne les a pas ratés lors des dernières elections ("nos enfants ne sont pas un touchpad").

      Cohn Bendit est obsolete. On ne va pas plaindre d'en etre debarassé...

      Supprimer
  2. Cohn-bendit n'est qu'un des paravents de ceux qui agissent dans l'ombre dont deux noms apparaissent pour qui veulent se donner la peine, jean Monnet est l'un d'eux, personnage qui pourrait être considéré comme un agent américain, un anti-français, un peuple qu'il déteste au point d'être un des instigateurs qui fit émerger cette union européenne néfaste, pro-américaine - Cohn bendit n'a que profité de la vague, lui ou un autre...Pour la question des français de souche, pour moi, celui qui est français, c'est celui qui respecte les valeurs de la France, celui qui aime son pays et ne passe pas son temps à y reprocher quoi que ce soit - Domenach prétend que l'immigration est bien intégré, ou même, qu'elle rapporte à la France, tant culturellement qu'économiquement, franchement, je veux croire qu'il a une idéologie mais avancer ce genres d'arguments c'est soit être totalement idiot - je ne le crois pas qu'il le soit - pas plus qu'il soit aussi naïf alors est-ce tout simplement de la mauvaise foi ?

    RépondreSupprimer
  3. Oui mais voilà, l'humanisme nouveau est arrivé, porté par la vague du mondialisme; L'humanisme nouveau et sa religion des 3B : bien-pensance, bienséance, bienfaisance. Alors les Français de souches si anciennes qu'ils ont eu le temps depuis des générations de se franciser génétiquement, c'est dépassé. (Parce que moi je suis certain que la culture, lentement, passe dans les gènes)
    thomas

    RépondreSupprimer
  4. "personnage qui pourrait être considéré comme un agent américain"

    Ce serait meme officiel d'apres les archives diplomatiques americaines.

    "Quant aux animaux, je ne suis pas étonné par "l'indifférence" de Zemmour à leur endroit "

    Une partie des gens "non indifferents" nous expliquent aussi que l'homme "detruit la planete" et est "inhumain avec les animaux"(sic).
    En general ce qui suit est une lecon de morale qui sera bien pratique pour faire accepter des baisse de droits et des privations au profit...Des animaux bien sur...

    Ce qui est encore plus drole, mais pas etonnant une seconde, c'est de nous montrer des chiens et des chats qui sont loin de "souffrir" le plus...

    Le numero du francais "de souche" est un classique.
    Tout comme il est acceptable qu'un egyptien vivant en suisse nous definisse la France et nous donne des lecons.

    Mais peut etre qu'il faut envoyer des "agents francais" en egypte pour parler aux coptes sur place (Et comparer le traitement qu'ils subissent...).





    RépondreSupprimer
  5. Ah Nicolas, si vous n'existiez pas il faudrait vous inventer !

    RépondreSupprimer
  6. Je remarque que les zemmouriens n'ont pas franchement évolué sur ce site, qu'ils ne sont pas vraiment originaux (forcément, ils font du Zemmour) et qu'ils ne se cassent pas la binette concernant certains problèmes..."halte à la morale par-ci, halte à la morale par-là"... ça les rend intelligents, je suppose.


    Je ne ferais pas de digression sur la morale; à chacun d'imaginer un monde sans morale et comment cela serait supportable... d'ailleurs, Zemmour est très moraliste (et juif aussi: plus moral, tu meurs).

    Le problème des animaux n'a rien à voir avec la morale. Zemmour est un productiviste façon années 60 donc il s'en fout des animaux parqués pour en faire du jambon fade de supermarché. Il a raison lorsqu'il dit que les écologistes, tous de gauche, ne font pas leur boulot mais s'occupent de problèmes futiles dits "sociétaux", d'où il faut tirer qu'un écologiste authentique est nécessairement un réactionnaire d'où je tire encore que Zemmour, réactionnaire, devrait être écologiste...

    Il n'est pas conséquent car la critique du capitalisme mondialisé induit forcément une remise en cause des méthodes industrielles concernant l'élevage et l'agriculture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'on a l'impression de lire du 100% Soral...

      Supprimer
    2. Soral est un punk crypto-communiste qui n'a pas de programme. Il en veut sérieusement aux juifs qui, à mon avis, ne l'ont pas laissé faire du cinéma, injustement. C'était sa passion.

      Il y a une petite guéguerre Soral-Zemmour mais je ne sais pas qui a piqué les idées de l'un ou de l'autre. Soral se complaît dans son ostracisation médiatique mais est plus curieux et complexe que Zemmour qui se borne à répéter les mêmes choses. Il se réfère à Proudhon, à Clouscard, il a l'humilité de croire qu'il a eu besoin de maîtres pour articuler quelque chose... quels furent les maîtres de Zemmour? Zéro, il n'en parle jamais! Napoléon, Louis XIV?

      Je suis assez grand, je crois (36 ans) pour penser par moi-même...

      Supprimer
    3. @ Robin Girard


      ....d'ailleurs, Zemmour est très moraliste (et juif aussi: plus moral, tu meurs).


      REP/ Rien que cette phrase vous honore, quelle originalité !

      Supprimer
  7. Il y une difference entre une lecon de morale et etre moral.

    A propos de religion, le pharisianisme ca parlera a certains...
    (Cahuzac, a defaut...)

    "Zemmour est un productiviste façon années 60 donc il s'en fout des animaux parqués pour en faire du jambon fade de supermarché. "

    J'en suis bien moins sur que vous.
    (Reportez vous a ses demandes de controle des chaines de production alimentaires...)

    "un écologiste authentique est nécessairement un réactionnaire"

    Peut etre, peut etre pas, mais en tout cas l'ecologie est plutot historiquement "de droite".

    Encore une fois vous aurez remarqué: dans le sujet on ne nous montre pas les elevages en batterie ou les vaches nourries a coup de...viandes animales en farine ( ! ).

    Mais des animaux de compagnie (Symapthiques, mais de loin ceux qui soufrent le moins).

    C'est la facon d'aborder le sujet qui n'est pas du tout dans votre optique, ni dans une optique suffisement serieuse, et encore moins "ecologique"...Enfin a mon humble avis.

    RépondreSupprimer
  8. J'en suis contrariée mais pas surprise que Zemmour soit indifférent à la cause animale :
    pour nombre de Juifs, il y a une sorte d'indignité pour un humain à se soucier d'un animal
    (Arielle D. disait un jour que BHL était insensible aux animaux mais tolérait son chat à elle).
    Pourtant, le livre des Proverbes demande au juste de prendre soin de son animal domestique
    (12 : 10)..... Carlyle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La parabole de l'arche de Noé (dont Hollywood a fait un film récemment) n'est-elle pas juive? Toute la faune y est sauvée, en plus de l'espèce humaine.

      Zemmour est un juif assimilé; "c'est n'importe quoi, c'est le genre de mec qui regarde l'Holocauste, les pieds sur la table en bouffant du cochon pas casher, vous voyez?" (Desproges)

      Supprimer
  9. Franchement, le statut juridique des animaux... je m'assoie toujours dessus. (cf meubles)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore les animaux et je serais franchement contre toutes atrocités que l'on puisse leurs faire mais entre un être humain et un animal, il y a pas photo, je suis plus concerné quand j'entends ou je vois des hommes, des femmes ou des enfants dans la misère, qu'un chien ou un chat - au lieu de faire des statuts juridiques qui ne seront là que pour engraisser les avocats et autres juristes de tout poil, faisons des lois pour défendre les plus démunis, ceux qui sont les victimes de ce monde capitaliste -

      Supprimer
    2. Même les hommes emprisonnés ont plus de liberté de mouvement que les truies ou les poules pondeuses. Même les nazis n'ont pas imaginé des conditions de détention aussi dégueulasses: les prisonniers et déportés pouvaient bouger, aller dehors par moments, fouler l'herbe, voir le soleil... peut-être que les communistes asiatiques ont fait pire, je ne sais pas.

      Sinon, je suis comme Zemmour, l'humanisme à distance ne m'émeut pas et je ne prétends pas ressentir de la compassion lorsque 100 000 bonhommes (et animaux, du reste) périssent dans un tremblement de terre contre lequel on ne peut rien. Les survivants doivent se débrouiller comme nous nous sommes toujours débrouillés aussi, au cours de notre histoire.

      La législation concernant la nature n'est pas harmonisée mais c'est un bon pas. Aujourd'hui, l'Etat protège la réintroduction des prédateurs par exemple, loups, lynx, ours. Vous imaginez la différence avec avant! Loups et lynx avaient disparu.

      Supprimer
    3. Si la crise s'agrave on verra si vos preventions a l'egard des animaux depasse celle pour votre famille. Je ne dis pas autre chose.

      Supprimer
    4. Ce n'est qu'une formulation.

      "Si la crise s'agrave, vos preventions a l'egard des animaux depasseront elles celle pour votre famille ?"

      Si vous preferez...

      Supprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. @ Robin Girard - Chacun son opinion, c'est çà le débat démocratique mais comme je l'ai écris, un animal ne sera certainement pas ma priorité en face d'un être humain - je suis et resterais plus attentif à l'amélioration de la condition de vie des êtres humains que sur celle des animaux même si je conçois qu'il faut en respecter l'espèce -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute manière le débat n'est même pas là.
      Il est clair que ce nouveau statut juridique des animaux ne les empêchera pas de continuer de subir par exemple les atrocités liées aux tests de produits cosmétiques.

      Supprimer
    2. C'est pour ca que je soulignais qu'on nous montre en general sur ce sujet des animaux de compagnie, pas ceux que l'on continue, loi ou pas, de traiter de facon "industrielle", dira-t-on poetiquement.

      L'alternative c'est acheter local, le plus possible, pour autant que le local soit un peu plus humain avec les betes, si j'ose dire...
      (Et puis penser local, c'est penser pour nous !)

      Ca evite aussi un peu les intermediaires de la grande distribution.

      Supprimer
    3. Je suis tout à fait d'accord avec vous, "Harry". Je conseille à tous les ignorants d'aller faire un tour dans une porcherie industrielle ou une ponderie du même acabit. Si on emmenait les enfants voir ça, d'ailleurs, ils détesteraient, certains seraient malades, "l'éleveur" serait insulté... Enfin, vous voyez ce que je veux dire; c'est un monde opaque à qui la publicité fait beaucoup de mal... et pour cause.

      Vous avez raison, aussi, tout le système alimentaire est devenu non local et c'est pourquoi on achète une soi-disant viande préparée qui a été conditionnée dans tel pays, avec un animal dont on est même pas sûr ou même parfois des mélanges d'animaux de pays différents; éleveur, agriculteur, acheteur en gros, conditionneur, transporteur, abatteur, financier, joueur... toutes ces opérations sont maintenant hyper-sériées, complètement éclatées d'un pays à l'autre et font partie du monde globalisé financiarisé. Donc, sous le signe de la soi-disante rentabilité rationnelle, on arrive à un chaos absurde, inhumain, complètement irrationnel, avec des conséquences néfastes sur la santé humaine (obésité, maladies cardio-vasculaires), sur l'environnement évidemment (nitrates, pesticides, raréfaction des espèces).

      Il n'y aucune différence pour moi entre la sauvegarde du monde animal et celle du monde humain car l'environnement dont nous sommes partie, évidemment, est une économie globale. L'industrie agro-alimentaire a détruit des milliers d'emplois d'éleveurs et d'agriculteurs; chaque année, vous le savez, il y en a encore moins. Pas mal de suicides dans ces milieux-là, d'ailleurs. La nourriture devrait échapper au marché globalisé; il est absurde de retrouver dans nos supermarchés des tomates d'Espagne, du Maroc, des avocats d'Israël, des poires d'Argentine... tout ça est absurde aussi bien sur le plan alimentaire basique que sur le plan économique car ce système de rentabilité aveugle n'a aucune durée, aucune stabilité en fait. Les ouvriers français d'aujourd'hui seront remplacés par des Roumains demain, à moindre coût, ce qui n'a pas empêché les abattoirs GAD de fermer, par exemple.

      Nous sommes dans la même galère, humains et animaux...

      Supprimer
  12. Je peux encore à ce jour compter sur les doigts d'une main les fois où je n'ai pas été d'accord avec Zemmour. Même si ce n'est que sur la forme. Quand il s'avisait de donner son avis sur des chanteurs de variétés, je pense à la pauvre Gaga, inutilement ridiculisée d'autant plus qu'elle ne comprenait rien, franchement pas de son niveau, sur les prénoms français et ce dernier CSD sur la condition animale.

    RépondreSupprimer
  13. Merci EZ de nous donner une autre idée de la France et des français de souche et merde à Doménach et ses idées gaucho bobos

    RépondreSupprimer
  14. Je suis tjrs d'accord avec EZ à presque 100%, C qq'un de censé, intelligent, cultivé, enfin pour moi il a ttes les qualités d'un excellent journaliste, chroniqueur ! Pkoi ce genre de personne n'est - il pas dans un gouvernement ? comme certains économistes de l'émission C dans l'air ???...

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.