samedi 3 mai 2014

Eric Zemmour dans "Ça se dispute" sur I-Télé le 2 Mai 2014

Exceptionnellement avec Claude Askolovitch face à Eric Zemmour.

Au Sommaire :
- Valls, un mois à Matignon : quel bilan
- Scission au PS : 41 frondeurs peuvent-il bloquer Valls ?
- Alstom : L’Etat peut-il tout ?
- Béziers : Couvre-feu pour les moins de 13 ans
- Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?











.

233 commentaires:

  1. Je me demande si je ne préfère pas Askolovitch à Domenach ...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    je me présente, je me nomme François, j'ai 51 ans.

    Mon histoire : ancien militant de la LCR (+ de 10ans) passé au PS (pratiquement 10 ans)
    aujourd'hui, j'ai rejoins DLR(Nicolas Dupont Aignan).
    Mr Askolovitch nous sert toujours les mêmes pensifs... le multiculturalisme serait la solution,
    la mondialisation dans sa forme la plus agressive (je cite : le cas Good year selon MR A , c'est dégueulasse mais nous n'avons pas le choix), il nous faut l'accepter... Et tous ceux qui s'y opposent ne seraient que des ringards, des nostalgiques du Boulangisme...etc...
    Certes le monde a changé, mais comme l'a si bien dit Eric Zemmour, ce changement fut le fruit
    de la volonté politique de certains de nos dirigeants et non le fruit des contingences ou encore moins un phénomène naturel...
    Comme la chose serait fort commode pour tous les zélateurs d'un libéralisme outrancier que de faire admettre que nous ne pouvons plus rien faire contre ce qui, de toute évidence, revêtirait un caractère inéluctable.
    Heureusement, que l'humanité ne s'est pas contentée de considérer qu'il nous fallait subir les évènements et qu'elle a, bien des fois, cherchée à influer sur leur cour. L'idée d'un monde sans monarque de droit divin pouvait paraître inconcevable aux hommes du 18e siècle et pourtant il y eu 1789, et ce fût la remise en cause progressive de l'ancien régime...et de ce royaume de
    France qui n'était qu'une mosaïque de provinces, de villes, de privilèges, de droits seigneuriaux...parachevant la construction de "l'Etat moderne".
    Et que dire de ceux qui se levèrent pour résister à l'horreur du Nazisme...
    Comment peut on faire croire que ce qui existait, hier, c'est à dire jusqu'aux années 90, des échanges disciplinés par une volonté politique, le contrôle des frontières(ce qui n'a jamais voulu dire émigration zéro, je suis moi même descendant de migrants espagnols),l'affirmation
    de l'idée de Nation (et non nationalisme), renouer avec une monnaie nationale seraient éculées.
    Certes, il y aurait peut être des tensions avec certains de nos partenaires économiques, mais
    pour le coup, s'imaginer que le monde auquel nous invite mr A serait pour nous la seule issue alors qu'il ressemble de plus en plus à la chronique d'une mort annoncée, (quid de la promesse Mastrichienne qui devait nous protéger du reste du monde...) autorisez nous à pouvoir émettre des doutes.
    Mr A qui dénonce les idéologies d'hier, n'est jamais que le promoteur de l'idéologie dominante actuelle.
    L'histoire n'est pas écrite, comme le disait un poète sud américain "le chemin n'existe pas, il se fait en marchant".
    Pour la petite histoire, à l'adresse de mr A, qui se rend dans les cinémas des quartiers populaires comme d'autres se rendent au zoo de Beauval les fins de semaine, je vais, moi
    qui fut l'enfant d'un de ces quartiers, scolarisé ma petite fille de 7 ans dans l'école de mon village en attendant que ses parents, qui vivent dans un quartier ou le communautarisme a fait des dégâts, puissent vendre leur petite maison.
    Les raisons : elle est l'objet d'insultes de la part d'autres enfants car elle est blonde, elle n'est jamais invitée à un anniversaire, les invitations qu'elle lance n'aboutissent jamais, Mr A j'ai souffert du racisme lorsque j'étais enfant, ce fut l'une des causes de mes engagements de jeunesse, aujourd'hui ma petite fille en est la victime ....., contrairement, à ce que disait un
    chanteur français la couleur du désespoir ne s'habille pas uniquement de noir...
    Cessez d'asséner des pensifs que vous érigez comme autant de fausses vérités.
    Mr Zemmour fait preuve d'une plus lucidité que vous ne pourriez le penser, j'espère qu'il ne sera pas réduit au rôle de "Cassandre". Heureusement qu'il est des hommes, pour qui, le mot
    résister à du sens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. François
      Vous avez tout à fait raison mais malheureusement beaucoup d idéologues ne voient et n entendent rien.
      Maintenant les filles doivent être brunes et voilees de préférence. M. Askolovitch ne doit pas souffrir de ce sexisme et racisme anti blanc. Il habite certainement un quartier chic.
      Betty

      Supprimer
    2. @ françois

      Pour Askolovitch, ce n'est même pas la peine de discuter avec ce genre de personne, il serait capable de vous dire tout est son contraire dans une même phrase - Quand il a voulu s'attaquer à l'histoire, là, il a eu un problème, Zemmour, c'est son rayon, il s'est pris un revers et il n'a pas insisté. Le monde n'a pas changé par sa volonté mais comme le dit Zemmour et l'écris très bien MICHEA, le "modernisme" à été pensé par une élite qui a profité des circonstances (comme toujours d'ailleurs) des drames de la guerre (civile ou entre nations) pour imposer une société libérale basé sur le "doux commerce" qu'ils ont présentés comme étant celle qui empêcherait les hommes de s'entretuer. on voit le résultat aujourd'hui . la guerre de tous contre tous. ¨Pour ma part, cela fait longtemps que je ne regarde plus les infos des médias de masse, je m'informe sur les médias alternatifs, je suis des chroniqueurs comme zemmour et bien d'autres philosophes, économistes que l'on ne voit que trop rarement dans les médias officiels et puis je bouquine, j'ai compris qu'avoir un peu de connaissance, c'était un atout aujourd'hui - bienvenu sur ce blog.

      Supprimer
    3. "Pour Askolovitch, ce n'est même pas la peine de discuter avec ce genre de personne"

      Au contraire, faut accepter le débat histoire de leur porter la contradiction. Eric Zemmour l'a bien compris.

      Supprimer
    4. Excellente analyse de Zemmour.On se demande si As vit dans le même monde que le commun des mortels!Qu'il aille visiter les collèges et les lycées de la banlieue parisienne!!!!!!!!!

      Supprimer
    5. Pour une fois je trouve un contradicteur de la taille de Zemmour. Il est trop fort pour Domenach. Je suis generalement un fan de Zemmour sauf sur son pessimisme legendaire de l'avenir de la France et de sa place dans le monde. pour moi il est prisonnier d'une certaine grandeur que la France avait au moins jusqu'a l'epoque du General De Gaule. Malheureusement, le monde a change et que se soit a cause des decisions de certains politiciens ou non, c est une fait il a change. les solutions de l'avenir ne pourrons pas etre trouve dans le passé. c est pourquoi si j'approuve le point de vue sur les sujets societaux de Zemmour, je pense que Askolovich a raison. actuellement, l'important est de faire travailler les gens que l'entreprise soit francaise ou non. cette politique permettra avec le temps de construire des groupes assez solides pour aller acheter des compagnies a l'exterieure. refuser aux autres de s'installer chez vous entrainera automatiquement la reaction identique en face et au final se sera perdant perdant. Lutter contre la mondialisation n'a de sens que si tout le monde le fait en meme temps. si la frnace le fait toute seule, elle sera aussi toute seule a en payer le prix.

      Supprimer
    6. "Je suis generalement un fan de Zemmour sauf sur son pessimisme legendaire de l'avenir de la France et de sa place dans le monde. pour moi il est prisonnier d'une certaine grandeur que la France avait au moins jusqu'a l'epoque du General De Gaule. Malheureusement, le monde a change et que se soit a cause des decisions de certains politiciens ou non, c est une fait il a change. les solutions de l'avenir ne pourrons pas etre trouve dans le passé."

      La France peut être relevée en utilisant des méthodes du passé (notre génération est hyper prétentieuse en croyant qu'elle "invente" tout), mais pas totalement à l'identique.
      Faut s'adapter lorsqu'on ne domine pas, ce qui ne signifie pas faire tout comme les autres.


      "Lutter contre la mondialisation n'a de sens que si tout le monde le fait en meme temps."

      Il y a le 1 avant le 2, le 3 et caetera... N'oubliez pas que la plupart sont des suiveurs, et donc que les meneurs sont toujours une minorité.

      Supprimer
    7. @ Fred Moin

      "Malheureusement, le monde a change et que se soit a cause des decisions de certains politiciens ou non, c est une fait il a change."

      REP/ C'est l'excuse des chantres du libéralisme depuis deux siècles, "le monde a changé", c'est inexorable, l'humanité évolue - bla, bla bla, tout cela pour faire accepter une société mondialisé or ceci est une fable, certes l'évolution dans le domaine de la science a évolué mais est-ce que cela veut dire que les êtres humains doivent évolués comme la science ? - Non, à moins de considérer que ce sont les êtres humains qui sont au service de la science et non l'inverse, ce qui, hélas, est l'idéologie que veulent nous imposer les "Modernes".

      "actuellement, l'important est de faire travailler les gens que l'entreprise soit francaise ou non. cette politique permettra avec le temps de construire des groupes assez solides pour aller acheter des compagnies a l'exterieure.

      rep/ Ben voyons, Si vous croyez que c'est pour donner du travail que cette multinationale veut prendre Alstom, vous êtes naïf, c'est le recul social qui est annoncé avec encore plus de pouvoir pour le grand patronat, ces derniers, appliqueront ce qu'ils font si bien en Amérique, les licenciements arbitraires, le temps de travail illimité et les salaires qui doivent satisfaire la compétition, ha le monde idéal vus par les néolibéraux, çà arrive en 2015 avec les accords transatlantiques.

      "Lutter contre la mondialisation n'a de sens que si tout le monde le fait en même temps. si la France le fait toute seule, elle sera aussi toute seule a en payer le prix.

      " Et le Japon ? Et la Suisse ? Vous croyez que nous serons le seul pays a avoir sa souveraineté, sa monnaie ? 95% de pays ont leurs monnaies, leurs frontières, leurs taxes, il n'y a que cette union européenne qui est ouvert aux quatre vents. Une union Européenne qui a été fondé sur le modèle allemand et dont le souhait est de s'unir aux américains, De Gaulle l'avait compris, c'est pour cela qui a sorti la France de l'OTAN et que Sarkozy nous y a fait revenir.

      Supprimer
    8. Le monde a pourtant changé, dans le sens que les rapports de force changent. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a rien à faire.

      Il n'y a pas à nier un fait parce que d'autres en usent jusqu'à l'extrémisme.

      Supprimer
    9. ce n'est pas le monde (humain) qui a changé mais l'idéologie ou la philosophie (libérale) qui régie notre société, ce qui veut dire que rien n'est irrémédiable, bien au contraire, la possibilité de retrouver des valeurs "humaines" et changer de vision concernant la politique n'est pas utopique, depuis deux siècle et plus, nos élites bien pensantes ont enfermées notre société dans cette idée qu'en dehors de la philosophie libérale du droit et du marché, le monde serait perpétuellement voué à se déchirer (guerres de religion, civile ou autres) d'ailleurs encore aujourd'hui, certains politiques, voir même des journalistes disent que s'il n'y aurait pas cette union européenne, il y aurait encore la guerre entre la France et l'Allemagne, ce qui est totalement absurde.

      Supprimer
    10. Evidemment qu'il y a une idéologie qui pousse à la concurrence totalement inégale en vue de réduire les biens de la majorité du peuple (je prends que le cas de la France ici), mais il est logique (ni morale ni patriotique, mais c'est autre chose...) que le patron et les actionnaires cherchent à faire le maximum de bénéfices et à payer le moins cher le salarié dans cette union européenne qui troue les frontières comme du gruyère.

      Il y a toujours eu cette idéologie ou philosophie libérale, mais c'était principalement d'autres peuples que les nôtres qui en subissaient les mauvaises conséquences.

      Le politique "français" doit penser avant tout aux INTERETS de la "France" (nous sommes d'accord qu'il soit corrompu ou pas, c'est secondaire), pas à des valeurs "humaines". Ni à se positionner en moralisateur.

      Honnêtement le monde est voué à se déchirer, parce que chaque pays n'a pas les mêmes ressources que les autres, et que l'ambition humaine concernant le pouvoir/la richesse, ainsi que le besoin de plus d'espace/ressources énergétiques en tous genres pour une espèce humaine en perpétuelle croissance/expansion démographique, poussera toujours aux conflits (energétiques, militaires, monétaires, nutritionnels et caetera...).

      Maintenant ceci n'empêche pas les échanges plus ou moins égaux avec les autres pays, mais étant donné que ce n'est pas du tout ce que veulent qui vous savez...

      La plupart des puissants (les super/hyper-privilégiés) veulent comme toujours beaucoup plus que les autres, et ils utilisent le prétexte d'un FAIT pour le pousser à son extrémité afin de remettre partout où ils pourront l'esclavage au goût du jour.

      Il y a une raison principale s'ils ne font rien pour empêcher la croissance de la démographie humaine. Elle servira en temps voulu de prétexte à certains accommodements...

      Supprimer
    11. "mais il est logique (ni morale ni patriotique, mais c'est autre chose...) que le patron et les actionnaires cherchent à faire le maximum de bénéfices et à payer le moins cher le salarié dans cette union européenne qui troue les frontières comme du gruyère.".

      REP/ Dans cette optique libérale, pas de problème, c'est logique -

      "Il y a toujours eu cette idéologie ou philosophie libérale, mais c'était principalement d'autres peuples que les nôtres qui en subissaient les mauvaises conséquences.

      REP/ benjamin constant ( 1767-1830) Adam smith (1723-1790), Thomas hobbes (1588-1679) auguste comte( 1778- 1857) ect.. Un peu les apôtres du libéralisme, du monde "moderne" dont le départ véritable se situe certainement au début du 19e siècle, pas sure qu'ils ont pensés ce modernisme capitaliste de la manière dont les élites le présentent aujourd'hui.

      Le politique "français" doit penser avant tout aux INTERETS de la "France" (nous sommes d'accord qu'il soit corrompu ou pas, c'est secondaire), pas à des valeurs "humaines". Ni à se positionner en moralisateur.

      REP/ Deux choses. Tout d'abord, les élites au pouvoir et cela depuis la chute de De Gaulle ne pensent plus français mais mondialisation, là, çà ne fait aucun doute, Ensuite, un politicien n'est pas obligé pour exercer sa fonction d'être moraliste ou religieux, nous sommes d'accord mais doit-il pour autant inciter le peuple à ne pas l'être ? Or, dans la philosophie libérale, toute notion de bien et de mal et abstrait et doit être abolie, c'est comme çà, que n'importe qui peut, s'il est suffisamment médiatique et appuyé par un lobby ou une association, demander n'importe quoi, on voit les conséquences aujourd'hui de certaines dérives, et l'obtenir sous le simple fait que l'Etat n'a pas à faire de jugement de valeur. et là, c'est illimité.

      "Honnêtement le monde est voué à se déchirer, parce que chaque pays n'a pas les mêmes ressources que les autres....

      REP/ Le monde se déchire non pas à cause de tous les êtres humains mais à cause d'une minorité qui depuis toujours, tire les ficelles du malheur pour s'enrichir, tant que personne ne les montreront du doigt, ils continueront à semer la misère ici-bas. le malheur, ce n'est pas une fatalité, c'est le résultat de la cupidité d'un noyau de nantis.

      "Maintenant ceci n'empêche pas les échanges plus ou moins égaux avec les autres pays, mais étant donné que ce n'est pas du tout ce que veulent qui vous savez...

      rep/ c'est pour cela qu'il serait bon de faire entendre sa voix et de refuser que ces gens décident pour nous. pour conclure, certains et pas des farfelus, pensent que les puissants songent à remplacer une bonne partie de l'humanité, par des machines qui obéiront sans protester à tous leurs caprices et ils reviendront moins chers et seront plus efficaces, la cybernétique permet beaucoup de choses, d'ailleurs ce fut une drôle d'avancée après la seconde guerre.

      Supprimer
    12. L'intérêt du patron et des actionnaires sera toujours de faire le maximum de bénéfices tout en payant le moins cher possible les salariés. Et ceci n'est pas que lié au système libéral.
      De plus l'on ne fera jamais disparaître cette manière de faire, l'on peut que réduire son expansion par le retour à une certaine maîtrise des frontières.

      Ensuite, la plupart des élites pensent "leurs intérêts". Des intérêts qui se traduisaient avant par ce que permettait de s'emparer le royaume de France, l'empire, ou la nation.
      Le peuple ne devrait pas tout attendre des politiques. Il ne devrait pas avoir une morale se basant d'après les faits et gestes des politiques.

      Détrompez-vous car les notions de bien et de mal ne s'effacent pas, elles désignent qu'est-ce qui est bien ou mal en fonction de qui dirige plus ou moins le monde.

      L'état devrait jouer beaucoup plus souvent la carte du "est-ce que c'est l'intérêt de la nation ou pas?".
      Il lui arrive de la jouer, mais c'est quasi systématiquement en faisant durant toute la partie le jeu de l'adversaire...

      Les besoins d'un croissance démographique nécessitent une expansion territoriale, qui se traduit par l'accaparation, via les différents types de guerre, des ressources des autres.

      Il y aura toujours des gens, des nations, dans le malheur. Et ce à cause des ressources n'étant pas du tout les mêmes d'un lieu à un autre. Des phénomènes naturels et caetera...
      Mais encore une fois les élites mondialisées prennent un FAIT comme prétexte à leur manière d'agir, qui est pour beaucoup de l'idéologie de soumission des peuples et des nations.

      Pour finir, et qui a un rapport avec la dernière partie de votre commentaire, il y a par exemple la puce RFID.

      Supprimer
    13. "De plus l'on ne fera jamais disparaître cette manière de faire, l'on peut que réduire son expansion par le retour à une certaine maîtrise des frontières.".

      REP/ On peut le réglementer, c'est à dire, les actionnaires peuvent augmenter leurs capitaux sur la base des bénéfices de l'entreprise mais pas sur les marges qui concernent les employés - il doit y avoir une séparation entre le fruit du travail et le fonctionnement de l'entreprise.

      "Le peuple ne devrait pas tout attendre des politiques. Il ne devrait pas avoir une morale se basant d'après les faits et gestes des politiques.".

      REP/ Ce n'est pas à ce genre de valeurs" que je pensais mais à des valeurs qui disparaissent de plus en plus aujourd'hui comme par exemple "l'entraide" au lieu de l'égoïsme" ect... Orwell appelait çà la "common decency".

      "Détrompez-vous car les notions de bien et de mal ne s'effacent pas, elles désignent qu'est-ce qui est bien ou mal en fonction de qui dirige plus ou moins le monde.

      REP/ Je ne dis pas le contraire mais dans un système libéral, cette notion n'existe pas, elle est abstraite.

      "L'état devrait jouer beaucoup plus souvent la carte du "est-ce que c'est l'intérêt de la nation ou pas?".
      Il lui arrive de la jouer, mais c'est quasi systématiquement en faisant durant toute la partie le jeu de l'adversaire...

      REP/ Nous en avons l'exemple avec Alstom. un fleuron de l'industrie française qui va être vendu probablement aux américains alors que l'Etat aurait tout intérêt à garder Alstom d'après l'avis de certains économistes et d'autres.

      Les besoins d'un croissance démographique nécessitent une expansion territoriale, qui se traduit par l'accaparation, via les différents types de guerre, des ressources des autres.

      REP/ C'est la logique de ceux qui veulent toujours plus de pouvoir mais ce n'est pas inévitable, une fois encore, certains (cette minorité nauséabonde) à bien trop de pouvoirs grâce à l'argent et agit en toute impunité.

      Il y aura toujours des gens, des nations, dans le malheur. Et ce à cause des ressources n'étant pas du tout les mêmes d'un lieu à un autre. Des phénomènes naturels et caetera...

      REP/ C'est vrai mais ce n'est pas inéluctable, comme je l'ai écris, ce n'est pas parce que cela parait évident que cela ne peut être autrement, les causes, on les connait, on ne s'y attaque pas, c'est tout.

      Supprimer
    14. Je rebondis sur cette réflexion (et m'immisce de manière un peu impolie, mais tant pis, dans votre très intéressante discussion) :

      " L'intérêt du patron et des actionnaires sera toujours de faire le maximum de bénéfices tout en payant le moins cher possible les salariés. Et ceci n'est pas que lié au système libéral. "

      Absolument et on ne devrait pas lui demander d'être autre chose. Mais c'est précisément là que la politique intervient. La politique doit être au service des petits et imposer des règles, un cadre et des limites à cet "animal à profit". Que l'entrepreneur, le capitaliste, le patron ou l'actionnaire mettent toute leur ingéniosité au service du profit n'est pas choquant en soi. Cependant la politique, qui représente les masses doit le limiter, dans l'intérêt du peuple, comme du capitaliste. Comme une énergie brute qu'on canalise.
      Le problème actuel en Europe c'est précisément que l'absolu contraire est pratiqué par l'instance dite de régulation, qui n'est en réalité qu'un système normatif dont le but est de casser toute régulation au nom de la foi au libéralisme (DSK, Pascal Lamy et consorts). Ce qui se donne encore l'air de fonctionner, en dépit de ce défrichage politique, c'est parce qu'on est encore à dévorer le capital accumulé par les états nations. Exemples types : Alstom ou Airbus qui seront dépecés sur l'autel du libéralisme et de la libre concurrence.
      Les libéraux ont un côté mystique, ils ont foi en la liberté du marché. Même si globalement ils détestent les religions (certains assument cependant et voit Dieu dans le marché), ils sont les plus religieux dans leur appréhension du monde. Ils croient en un pouvoir qui régenterait les forces du progrès. Pour eux l'Histoire est le récit du parcourt qui mène vers ce monde idéalisé, totalement contrôlé par cette force dont l'origine et plus encore la nature sont assez obscures.
      Cela dit nos libéraux européens sont à la fois victime de leur foi et des circonstances historiques : les guerres mondiales les ont convaincus, par un tour de bonneteau mental dont ils sont spécialistes, du bien fondé de leurs idéaux et ont saisi l'opportunité. Résultats : ils les appliquent avec la bienveillance de l'Oncle Sam, premier profiteur (et qui a trouvé cette combine pour ne plus avoir à venir régler nos conflits) et la complicité allemande, cette dernière n'ayant d'autre projet que d'assurer la prospérité à moyen terme de ses retraités depuis que sa démographie décline.
      En conséquence, les libéraux européens continueront à sacrifier, jusqu'à extirper la dernière goutte de sang, et on les laissera faire jusqu'à ce les petits vieux de chez nous ne croient plus que leur retraite est garantie par la survie l'Euro. C'est le dernier fil qui empêche encore cette machine infernale de toucher son point de rupture.

      A ce moment là, par l'abstention et l’extrémisme nous obligerons nos élites à franchir une étape supplémentaire dans l'aveu de leur dessein post-démocratiques. Ils nous ont déjà supprimé le référendum et bien la pantomime électorale toute entière ne suffira plus. Ils se souviendront alors qu'il y a un article 16 dans la constitution...

      Supprimer
    15. Rien a ajouter, je suis d'accord avec cette analyse. je rajouterais seulement qu'aux dernières nouvelles, le gouvernement socialiste recule en ce qui concerne Alstom, est-ce qu'ils sont sincères et ils réalisent que vendre Alstom est une erreur pour la stratégie industrielle française ou est-ce qu'ils attendent après les élections ??? - affaire à suivre -

      Supprimer
    16. Castillo2000:

      Les "valeurs" de la plupart des gens, c'est surtout très lié au contexte et aux circonstances...
      Nous avons des points de vue divergents sur le reste, mais passons...

      Supprimer
    17. Iskander The Great

      Rien d'impoli à ce que vous participiez à cet échange de propos, et même que ceci me fait très plaisir.


      "Pour eux l'Histoire est le récit du parcourt qui mène vers ce monde idéalisé, totalement contrôlé par cette force dont l'origine et plus encore la nature sont assez obscures."

      Exactement. Nous avons le même avis sur le reste.

      Supprimer
  3. de la frite a la kalachnikov ont est pas sortie de l’auberge ??

    RépondreSupprimer
  4. Askolovitch est un bien meilleur contradicteur que Domenach même si je ne suis pas toujours bien d'accord avec lui...

    RépondreSupprimer
  5. Alors pour commencer, Askolovitch est égal à lui même, ce n'est pas la mauvaise foi qui l'étouffe, au sujet de l'Union européenne, il évite tous les sujets qui dérangent comme l'Euro qui plombe l'industrie et notre économie, le fait du libre échange qui permet le dumping et bien sur le travailleur détaché, par contre, il va dire que c'est la faute des français si la situation est critique et pas la commission européenne lorsque Zemmour lui rétorque qu’effectivement ce sont les français mais les élites, à nouveau, il se défile, il évite tous les sujets qui met en cause, l'Union européenne ou l'immigration - Il fait le bête, oblige zemmour a se répéter et tente par des questions douteuses à provoquer zemmour pour qu'il "dérape" témoin cette question - qui sont ces jeunes ? askalovitch c'est le genre plenel, barbier et toute cette clique de vendus qui osent se dire de gauche alors que plus engagé au système qu'eux tu meurs, c'est le genre chiens de garde que décris serge halimi dans son film - puant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Askolovitch a un style et un comportement agaçant. Il a l'art de faire des déclarations sentencieuses qui sont démenties par les faits. Je me souviens qu'il nous avait dit en 2002 pendant la campagne électoral que Jospin avait dors et déjà gagné. Maintenant il ne dit pas que des sottises, son analyse sur la gauche municipale est tout à fait juste et mieux : on apprend des choses à ce sujet quand il en parle. C'est vrai qu'il a essayé de piéger Zemmour, mais c'est un jeu d'Arène à mort et tous les coups y sont permis. Zemmour n'est pas tombé dans le piège (même si je crains qu'avec sa chronique d'hier, il ne s'y soit finalement placé lui-même).

      Par ailleurs j'ai un petit faible pour Barbier, c'est un chantre du système établi, un rêveur européiste de mauvaise foi à la Domenach, mais j'aime bien son côté lyrico-emphatique. Il y a des choses à prendre, même chez nos adversaires.

      Supprimer
    2. Il a mentionné le Japon, qui selon moi a une politique efficace en matière d'immigration.

      Supprimer
    3. harry callahan8 mai 2014 à 12:31

      Vous avez entendu parlé des tres recentes declarations d'Abe sur ce sujet ?

      Supprimer
    4. Il habille ça de bons sentiments, mais en fait c'est lié à plusieurs causes.
      En voici deux pour l'exemple:

      1: Le faible taux de fécondité (l'un des plus bas au monde) qui entraîne une perte de la population active concernant le travail salarié.
      2: Le nombre de plus en plus important de sexagénaire, et beaucoup plus encore (le Japon détient le reccord mondial de l'espérance de vie, et Okinawa celui des centenaires par nombre d'habitants).

      Supprimer
    5. La comparaison avec le Japon est de toute manière discutable. Ils ont peu de petite délinquance minable comme chez nous, par contre ils ont le taux de suicides le plus élevé de la planète. Difficile de savoir ce qu'on préfère.
      C'est toujours compliqué de faire des comparaisons sans prendre en compte la totalité des données. Ne serait-ce que la géographie (cardinale selon moi). Le Japon est un archipel au bord d'un continent gigantesque et d'un Océan encore plus gigantesque, ça aide à limiter l'immigration. La France est au milieu des zones d'échange entre l'Europe du nord et la Méditerranée. ça nous oblige mécaniquement à trouver d'autres solutions.

      La perte de population active au Japon explique certainement aussi pourquoi les Japonnais poussent aussi fort la recherche en robotique. Si les robots pouvaient leur permettre d'éviter de faire venir des immigrés pour compenser, ce serait une vraie révolution pour le coup.

      Supprimer
    6. harry callahan8 mai 2014 à 14:54

      D'autant que la culture japonaise n'a aucun probleme avec la robotique, pas de "mythe du golem" ou de "l'homme n'a pas a se prendre pour dieu en parodiant la vie" au Japon...

      Apparemment Abe a aussi mis en avant le travail des femmes.
      (Qui pour beaucoup se consacrent exclusivement a leurs enfants quand elles en ont)


      Oui enfin Albion est aussi une ile, et n'a aucun probleme avec l'immigration...
      Mais c'est vrai qu'on ne peut pas vraiment comparer, c'est une ile dans un autre contexte.
      (Je crois pas que le Japon ait jamais eu d'empire colonial sur une longue durée d'ailleurs.)

      Supprimer
    7. Il y a des raisons profondément historiques, qui remontent à plusieurs siècles, au fait que les japonais, toutes classes sociales confondues, ne veulent pas d'une immigration de masse.

      Le japon possède aussi effectivement le triste reccord du taux de suicides le plus élevé au monde... Pour beaucoup de japonais il est préférable de s'oter la vie que d'être perçu (par soi même ou pas les autres) comme un poids pour la société... Ils peuvent aussi devenir larbins de Yakuza...

      Exact, ils sont très avancés en robotique, et ont des rapports sociaux avec ces machines qui laissent pantois...

      Ha oui, j'oubliais, Tôkyô a le reccord de la ville la plus peuplée au monde (loin devant la deuxième, Mexico). Ca donne une vue de l'esprit du problème que poserait là-bas une immigration plus ou moins importante.

      Supprimer
  6. j'ai vécu dans une famille socialiste cependant j'en ai marre des zigzag idéologistes de la gauche. Je préfère encore le pragmatisme froid de la droite. Hollande et toute sa génération en est la preuve, leurs mensongent ne tiennent pas devant le concret et ils accumulent les mensonges. Sauf que notre génération oublie moins vite grâce à internet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Sauf que notre génération oublie moins vite grâce à internet."

      Il ne vous aura pas échappé que nous sommes dans un monde faisant de plus en plus dans l'instantané. Et comme une information en chasse une autre...

      De plus internet provoque aussi une certaine forme de procrastination (qui se traduit par une vision simpliste des choses) chez beaucoup de gens.

      Supprimer
    2. @ françois.

      Voici en ce quelques lignes, ce que résumait fort bien les premiers débats sur la nouvelle société, la société du progrès et du doux commerce comme le prétend encore nos élites mondialisées -

      Pour Frédéric Bastiat (1801-1850) " dés lors, plus de crainte à avoir d'un peuple de démons, c'est l'économie enfin libre de se développer selon ses propres lois naturelles et protégée par l'Etat idéologiquement neutre qui se chargera d'elle-même d'éduquer moralement les humains et d'installer progressivement dans leur cœur, la fraternité véritable, sous l’œil émerveillé de Dieu, cela bien entendu, sans qu'il soit jamais besoin d'exercer sur eux la moindre contrainte juridique, ni même de les rappeler à un quelconque devoir, en ce sens, LA CROISSANCE ECONOMIQUE est bien l'énigme résolue de l'histoire, le secret du "progrès" et de la société se perfectionnant sans cesse.".

      Victor considérant ( 1808-1893) lui répond.

      "la lice est ouverte, tous les individus sont appelés au combat, les conditions sont égales pour tous les combattants, fort bien, on n'oublie qu'une seule chose - c'est que sur ce grand champ de guerre, les uns sont instruits, aguerris, armés jusqu'aux dents, qu'ils ont en leur possession un grand train d'approvisionnement, de matériel, de munitions et de machines de guerre, les autres sont dépouillés, nus, ignorants, affamés, obligés pour vivre et faire vivre leurs femmes et leurs enfants, d'implorer leurs adversaires pour un travail quelconque et un maigre salaire" -

      EXTRAIT du livre de JC Michéa. L'empire du moindre mal -

      Cet extrait, un peu long, je vous l'accorde, démontre parfaitement la réalité de notre société et le grand mensonge des défenseurs du libéralisme social et économique. A l'époque, il y avait encore de vrais débats, il ne se contentait pas de dire comme Askolovitch, " c'est vrai mais que pouvons-nous y faire, c'est comme çà..."

      Supprimer
    3. "la croissance est la solution, non le problème.".

      Georges W. Bush 14 février 2002.

      Supprimer
    4. harry callahan3 mai 2014 à 19:11

      L'idée de croissance infinie dans un monde fini est assez curieuse...

      Askolovitch, vivement qu'un journaliste aussi competent que lui mais payé 2 fois moins soit selectionné par son employeur.

      Il reviendra nous parler du "on a pas le choix".

      Supprimer
    5. "L'idée de croissance infinie dans un monde fini est assez curieuse..."

      C'est hélas ce genre d'ineptie qui depuis le début du 19e fait son chemin.

      Askolovitch, vivement qu'un journaliste aussi competent que lui mais payé 2 fois moins soit selectionné par son employeur.Il reviendra nous parler du "on a pas le choix".

      Askolovitch, c'est le genre de philosophe à la BHL, autoproclamé droitdelhommiste parce que çà fait bon genre chez les bobos branchés qui arpentent les cocktails et les plateaux TV. çà me rappelle un sketch des inconnus ou ce genre de gugusse apparaît dans la peau d'un chanteur qui caricature patrick bruel et florent pagny (florent brunel) joué par bernard campan : quelques extraits " la guerre je suis contre mais totalement CONTRE mais quand même, il faut reconnaître que c'est nécessaire....OU ..." il y a des soirs je me couche, généralement vers 6 heures du matin et je pense au tiers monde, tout çà, j'arrive pas à m'endormir pendant un quart d'heure..." -

      Supprimer
  7. Castillo2000
    Bravo vos propos sont toujours aussi pertinents.
    Betty

    RépondreSupprimer
  8. En conclusion Claude Askolovitch serait "puant". Marrant de constater que c'est aussi la manière de faire de ces gens envers ceux qui défendent la nation.

    Le discours de bac à sable a toujours autant de l'avenir...

    RépondreSupprimer
  9. "Le discours de bac à sable a toujours autant de l'avenir..."

    Je vous fais confiance sur ce point, vous êtes inimitable.

    RépondreSupprimer
  10. Il est quand même saisissant de constater que économiquement, Askolovitch a un discours de droite libérale et Zemmour un discours de gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce qui a fait dire à Zemmour et presque hurlé Askolovitch, que bientôt, il y aurait deux grands partis, l'UMP qui représenterait la droite et le Front national, la gauche ouvrière - J'ai failli m'étouffer de rire en voyant la tête d'Askolovitch.

      Supprimer
  11. Askolovitch etait insupportable, a couper la parole de facon grossiere.
    Il s ecoute parler de facon evidente. artefact non ;) pauvre type ..c est la caricature du gars qui se croit intelligent, irrespectueux et qui tourne a vide et vite, en attendant un positionnement qui lui permettra d eclairer son ego. Oust !
    Zemmour pareil a lui meme. et quelque soit le fond; c est un gars sincere. qu on apprecie.
    Maintenant sur le fond, zemmour a ete superieur, comme toujours.
    Comme Askolovitch est le genre de gars a scruter les commentaires car il a besoin de chatouiller son ego, tu dois me lire. alors je te le dis ; t es pas bon. et ca se sent a des kilometres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. exactement çà, askolovitch n'argumente pas, il écoute et il essaie de te contredire, en essayant de te tromper par des questions plus ou moins sournoises. ce n'est pas un débatteur, il ne défend pas son idéologie, contrairement à ce que l'on pense, il essaie seulement de te prendre en défaut - un soldat du politiquement correct -

      Supprimer
  12. J'ai jubilé une fois de plus sur votre façon de voir entre les images et d'écouter entre les phrases, je parle là du film "Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu". Bien que tout est ensucqué dans l'humour et que tout le monde "y a droit", le couple de "vieux français" est dans le fond le vrai looser et la cible de l'affaire...?!

    RépondreSupprimer
  13. Deux juifs qui discutent des affaires de la France et des goys qui commentent (de moins en moins nombreux, ceci dit)... + le robot Estelle Coué "Très belle émission"... quelle dérision, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan4 mai 2014 à 12:01

      J'ai fais le pari interieur que quelqu'un ne pourrait pas s'empecher...

      Supprimer
    2. C'est fait! Ouah, prononcez le mot "juif" et boum, je suis un inférieur, j'ai des déboires de personnalité (?), je ne suis pas méchant mais idiot et encore aigri, pathétique... merde, je savais pas tout ça, je ferai attention la prochaine fois!

      Supprimer
    3. Vous pouvez rajouter Betty, Air du temps et Castillo2000 en robots.

      Supprimer
    4. @ Robin Girard

      "... merde, je savais pas tout ça, je ferai attention la prochaine fois!"

      Rep./ - Ce n'est pas grave, vous avez certainement d'autres qualités que l'intelligence, elles sont peut-être plus longues à se voir, c'est tout.

      Supprimer
    5. "Vous pouvez rajouter Betty, Air du temps et Castillo2000 en robots.

      Ha Kami....Inégalable.

      Supprimer
    6. Des comme vous, y en a des tas.
      Même que c'est pour ça qu'une minorité de gens dirigent la plupart des autres.

      Supprimer
    7. Vous êtes trois les mecs, toujours les mêmes. Ca sent la fermeture, ce site. Harry machin va se ramener avec ses liens, son superbe détachement, il y en a toujours un qui s'en prend à l'islam et patati et patata... Comment faîtes-vous pour rester après des années de parlote abstraite?

      Sujet de débat: la France est juive. Qui pourra le contredire?

      Supprimer
    8. On ne peut rien vous opposer, Robin Girard, vous détenez l'explication suprême : les juifs contrôlent tout. Bien qu'ils s'opposent sur à peu près tous les sujets, Askolovitch et Zemmour sont juifs. Ah mais tout s'explique alors! Leur opposition n'est que factice, elle est orchestrée par d'autres juifs afin de faire croire qu'il existe un pluralisme d'idées dans les médias. Etc. etc., sur n'importe quel sujet, les juifs, les juifs... Ma foi si vous avez trouvé votre confort intellectuel, tant mieux pour vous. Mais ne vous sentez pas obligé de le partager, on s'en passerait très bien, merci.

      Supprimer
    9. Robin Girard:

      Est-ce que t'es censuré? Non. Donc t'es libre d'écrire comme toute personne voulant le faire.

      D'un point de vue personnel les religions monothéistes sont autant nuisibles les unes que les autres.

      Et l'Islam n'est surtout pas une fixette d'intervenants comme moi ou Harry Callahan. L'Islam est la cause de la plupart des problèmes de la France pour des gens comme Air du temps, Betty et Castillo2000, qui représentent ici l'ABCdaire de la bêtise ambiante de la société.

      Supprimer
    10. @ gaze

      Je ne peux rien ajouter de plus, vous avez tout dit et peut-être que vous venez de parler pour la majorité de ce blog.

      Supprimer
    11. @ Kami.

      "Est-ce que t'es censuré? Non. Donc t'es libre d'écrire comme toute personne voulant le faire.".

      REP/ Je tiens à préciser une chose, je ne m'associes pas et ne m'associerais jamais avec qui que ce soit qui stigmatise une religion quelle qu'elle soit, pas plus qu'une race .

      Ensuite, mon pauvre Kami, je ne m'abaisserais pas à votre niveau, en ce qui concerne vos attaques qui sont toutes puérils, prenez donc un peu de distance avec ce blog, ouvrez un bouquin, informez-vous un peu...bref grandissez un peu, çà vous sera utile, je le crois.

      Supprimer
    12. Ce blog reste intéressant étant donné que l'on peut y lire autre chose de beaucoup plus fin, plus intélligent, plus lucide, plus subtil et caetera que vos amalgames et votre perception simpliste du monde.

      L'on se forge un avis reposant sur des arguments solides en acceptant également de lire/d'écouter ce qui ne va pas en notre sens.
      Parce qu'autrement, on tombe comme vous dans une idéologie du bien absolu contre le mal absolu.

      D'ailleurs c'est un signe de votre simplicité d'esprit si vous plaisez tant aux potiches de service.

      Supprimer
    13. Bon, je vois que le débat ne part pas dans la bonne direction. Pourquoi n'y a t-il que les juifs pour s'intéresser à la France? Et quand je dis juif, je devrais dire juif télévisuel car ça n'a rien à voir avec la religion. Ca m'étonnerait beaucoup que Zemmour ou Askolovitch fréquentent la synagogue!

      Zemmour est-il remplaçable par un non-juif? Non, à l'évidence. ll occupe une place droitière, patriotique qui lui vaudrait, s'il n'était pas juif, un traitement équivalent à celui qui fut réservé tout au long de sa vie à Jean-Marie Le Pen. Donc, ne dîtes pas que la question de la judéité ou de la sur-représentation juive dans les médias est mineure ou dérisoire car c'est faux. Elle est capitale. Lorsqu'une communauté particulière est sur-représentée dans un domaine, il est évident qu'elle exerce une pression. Zemmour est accepté dans sa position iconoclaste parce que juif. Aucun blanc non-juif pourrait se permettre de défendre les couleurs de la France comme il le fait (si vous en connaissez un, merci de me le faire savoir) à moins, évidemment, d'être stigmatisé en permanence (Le Pen, NDA).

      Les limites de Zemmour, c'est justement qu'il ne critique jamais cette sur-représentation, qui est réelle, qu'il ne critique jamais Israël, qu'il ne parle jamais du 11 septembre non plus.

      Si on est libre de parler de tout, alors on est libre de parler du "lobby juif" (dixit Raymond Barre et Mitterrand). Or, ça n'est pas le cas, on ne peut le faire. Quand je vois deux juifs parler de la France, je suis moyennement intéressé, voyez-vous. J'aimerais bien que les juifs télévisuels arrêtent de représenter les blancs dans leur ensemble, arrêtent de parler au nom de tout le monde alors qu'ils ne sont que.. 0,5% de la population et qu'ils ont des tendances communautaristes bien marquées.

      Supprimer
    14. @ Kami

      oui c'est vrai, c'est tellement intelligent ce que vous écrivez permettez-moi seulement de bailler avant...

      Supprimer
    15. @ Robin girard

      Personnellement, je trouve que votre analyse est assez réductrice, vous vous occupez de stigmatiser une communauté alors que je pense que le vrai coupable, c'est ce système qui permet à une minorité de s'enrichir aux détriments de la grande majorité, système qui a été mis en place par des élites depuis deux siècles et plus et dont nous payons aujourd'hui encore plus le résultat,et là, il n'y a pas que les juifs mais aussi les arabes, les chinois, les russes ect..ect...Savez-vous qu'aux USA, les 1% les plus riches détiennent 70% des actifs financiers - 400 personnes possèdent au total une fortune 1570 milliards, dépassant celle de 155 millions d’américains. en France, Les 500 plus fortunés se sont enrichis de 25 % en un an, est-ce que se sont des juifs uniquement ? Bernard Arnault, Liliane Bettencourt , Gérard Mulliez Bertrand Puech Serge Dassault François Pinault ..ect ..Il ne suffit pas de regarder que d'un seul bout de la lorgnette mais de voir aussi l'ensemble, c'est à dire, la politique néolibérale qui est en place dans le monde entier ou du moins dans la plupart des pays dont une minorité de privilégiés se sont enrichis.

      Supprimer
    16. C'est une façon d'élargir le problème afin de noyer le sujet car je ne parlais pas de ça précisément. Je veux bien croire que les juifs sont intégrés et qu'ils ne sont "que" Français mais ça n'est pas vrai, c'est naïf. Lorsque Finkielkraut (2005), que j'ai déjà cité, dit à Haaretz que la France "mérite notre haine", il est juif ou Français? Aujourd'hui à l'Académie...

      Supprimer
    17. Robin Girard:

      De votre point de vue il faudrait moins de juifs qui s'expriment dans les médias? L'on pourrait avoir votre solution?

      Supprimer
    18. @ Robin Girard

      C'est une façon d'élargir le problème afin de noyer le sujet car je ne parlais pas de ça précisément....

      Rep/ Je ne noie rien du tout, je vous dis ce que je pense et qui concerne la société d'aujourd'hui mais vous, apparemment, votre obsession, ce sont les juifs, désolé mais çà ne m'intéresse pas, je ne juge pas un être humain, ni pour sa race, ni pour sa religion, pour moi, si je dois le juger, c'est sur ces actes.

      Supprimer
    19. Je poserais les mêmes questions si les arabes dominaient les médias, par exemple ou les Mayottais mais évidemment, ça n'est pas le cas. Les Mayottais dominent peut-être le ramassage des ordures à Paris, pourtant, ça ne leur donne pas un pouvoir exorbitant, on est d'accord... (ou pas?)

      Monsieur de la Castille ne comprend pas qu'être juif "télévisuel", comme je l'ai précisé, ça n'a encore une fois rien à voir avec la religion. La plupart des juifs Français télévisuels sont laïcs. Ils prétendent représenter la communauté juive qui elle, est beaucoup plus croyante et la communauté des blancs toute entière alors que sur bien des sujets, à commencer par Israël, ils réagissent de façon communautaire. Le Français de base est un naïf à l'endroit des juifs car il pense "religion" alors qu'il faut penser caractère.

      Comment faire pour ajuster le nombre de juifs télévisuels à leur stricte représentation démographique? Rien que cette suggestion serait taxée d'antisémitisme ultra à notre époque! Vous savez très bien que l'accusation d'antisémitisme est lancée à tout va, pour faire taire un individu, terrorisé par le souvenir de la guerre. La domination communautaire des médias a bel et bien des conséquences néfastes pour la liberté d'expression.

      Supprimer
    20. Loin de moi l'idée de chercher à taxer un individu d'antisémite ou de raciste. Il y a mieux à faire...

      Il est clair qu'Eric Zemmour profite d'une légère tolérance à cause de ce que vous savez, et il le sait, mais cela ne devrait poser aucun problème étant donné qu'il pense avant tout aux intérêts de la France.
      D'ailleurs vous avez remarqué que par exemple le duo Alain Finkielkraut/Elizabeth Levy lui reprochent certaines de ses fréquentations, mais que cela ne l'empêche pas de continuer et de ne pas s'en cacher.

      Il mérite beaucoup mieux que se faire renvoyer à la case "juif"?

      Supprimer
    21. Lui-même pense certainement qu'être juif, c'est bien suffisant et même exceptionnel. Souvenez-vous du: "Je suis un Israëlite français." Les Français ne comprennent rien aux juifs, je crois, en font un problème superficiel de la religion. Douteriez-vous d'appartenir à une communauté d'exception quand celle-ci est présente dans tous les pays évolués, est à la fois hyper-intégrée et hyper-communautarisée, est arrivée en masse aux bonnes places?

      La seule solution pour contrer la sur-présence juive dans les médias ou ailleurs serait, au fond, de faire monter les autres communautés, donc malheureusement, de passer dans une société communautarisée, à l'américaine, ce que précisément combat ZZ. Mais sa république universelle à la papa n'existe plus et les juifs communautarisés sont largement responsables de sa mort, à cette république universelle, à force de lobbying victimaire (merci Chirac, 1995). Non seulement les juifs communautaires sont imbattables en rente durable de victimisation grâce à l'holocauste mais de plus, instituée comme LA communauté intouchable depuis les années 90 (loi Gayssot, abandon par Chirac de la jurisprudence gaullo-mitterandienne), ils défendent aux autres de faire pareil (Hollande refuse au CRAN une indemnisation de l'esclavage, "impossible réparation", dit-il, mai 2013).

      Donc, ne nous voilons pas la face: la France est totalement dominée par une petite communauté hyper-ramifiée dont les organes principaux sont le CRIF, la LICRA, la LDJ. Vous faîtes une quenelle et vous risquez de perdre votre boulot, de vous faire tabasser par des nervis mi-français mi-israëliens, d'aller en prison même.

      Et ZZ évidemment, ne dépasse pas cette question car sinon, il serait le relaps de sa propre communauté. Son rêve de la république universelle dépassée est en fait, un alibi commode qui lui permet de survivre et de ne pas dénoncer les abus de sa propre communauté.

      Supprimer
    22. @ Robin girard

      Dieu - si je puis le dire ainsi - que votre combat est d'une importance capital - les juifs sont plus à la télé que les autres minorités visibles, là est donc la plus grande injustice sociale que l'humanité à connue depuis sa création. il faut donc plus de parité, plus de noirs, plus d'arabes, plus de femmes et les chinois, on en parle jamais, il est vrai cela, se font plus discrets, les idiots ! Donc résumons : Il faut licencier les "hommes - blancs" catholiques ou non qui sont majoritaires et on va faire un compte égal pour que ceux qui n'ont que ce souci dans notre société, le multiculturalisme à la TV ne nous fasse pas une dépression nerveuse, tant qu'au 5 millions de chômeurs et au 10 millions d'êtres humains, rien que dans notre pays, qui sont au seuil de la pauvreté, (aux USA, ils sont 49 millions) ceux-là, ils peuvent attendre que l'on règle d'abord la question de la parité entre les hommes et les femmes, entre les diverses religions ou ethnies, dans le travail et l'audiovisuel - Je vais vous dire, vivement que l'on retrouve la souveraineté dans notre pays et que sans négliger les "minorités" en respectant toutes les religions, on s'occupe des revendications de la majorité des citoyens français, suffit les revendications à caractères ethniques ou religieuses, franchement c'est le derniers des soucis de la grande majorité des ouvriers de notre pays.

      Supprimer
    23. Robin Girard:

      Eric Zemmour défend une certaine idée de la France qui est aussi plus ou moins la mienne. L'opinion qu'il aurait ou pas des juifs et d'Israel ne m'intéresse pas.

      Il y a un autre sujet qui vous intéresse à part celui-là? Parce que vous faites comme Betty à prendre une conséquence pour une cause.

      Supprimer
    24. "et les chinois, on en parle jamais, il est vrai cela, se font plus discrets, les idiots !"

      Pour les chinois, il y a les triades qui gèrent. Les japonais se font discrets pour une question de moeurs consistant à l'être dans un pays qui n'est pas le sien.

      Supprimer
    25. Vous pouvez encore élargir le débat à la finitude de l'Univers dans 1000 millions de 1000 milliards d'années. Que ferons-nous alors? Faut-il se préparer maintenant? Tout le reste paraît dérisoire, n'est-ce pas?

      Vous qui, en général (je veux dire les trois débatteurs restants du site) suivez la ligne zemmourienne anti-multiculturaliste, vous ne voyez pas qu'il y a une seule et même communauté qui agit de façon communautarisée tout en prétendant, par sa présence médiatique constante à l'universalité... La république universelle de ZZ n'existe pas, un point, c'est tout et elle n'existera plus. Votre idole est dépassée.

      Je n'ai pas voulu du multiculturalisme, ZZ non plus mais depuis les années 90, ça y est, on est en plein dedans. Et comme les blancs chrétiens sont trop cons ou trop faibles pour s'imposer à nouveau, comme modèle dominant, que nous reste t-il d'autre que la discrimination positive, qu'une forme de discrimination positive?

      Supprimer
    26. "Votre idole est dépassée."

      Je n'ai pas d'idole.


      "Et comme les blancs chrétiens sont trop cons ou trop faibles pour s'imposer à nouveau"

      Le problème est que vous renvoyez tout aux communautés et à la religion...

      Supprimer
    27. @ Robin girard

      "Tout le reste paraît dérisoire, n'est-ce pas?"

      REP/ Oui le fait qu'il n'y a pas "votre" parité à la TV, c'est totalement dérisoire voire indécent au regard des vrais problèmes de notre société.

      "Et comme les blancs chrétiens sont trop cons ou trop faibles pour s'imposer à nouveau, comme modèle dominant, que nous reste t-il d'autre que la discrimination positive, qu'une forme de discrimination positive?
      REP/ Croyez-le ou non, les blancs-catholiques ont d'autres préoccupations que de parader en masse dans les médias et d'ailleurs, je voudrais rétablir une réalité de l'audiovisuel :

      Par contre, si vous voulez mettre l'accent sur le fait que la grande majorité des médias sont de gauche voir d'extrême gauche, là, c'est plus une réalité, comme le fait que la magistrature est dominé par un syndicat de gauche, là aussi, c'est une réalité tout comme le corps enseignant qui est majoritairement de gauche, çà ne vous pose pas un problème de représentation ? ha non, vous ce qui vous intéresse, c'est de remarquer que Zemmour est un juif et qu'à cause de cela, la TV est dominé par les juifs. Je crois plutôt que ce qui vous dérange, c'est que Zemmour parle de l'immigration et de l'islam comme étant un danger pour le modèle français, il me semble que c'est cela votre cheval de bataille sauf que sur ce sujet, beaucoup de français pensent comme lui.

      Supprimer
    28. Robin Girard, vous faites fausse route en ne voyant qu'une emprise juive sur la France, c'est précisément là où le système veut vous mener : il se servira de vos propos pour montrer que toute remise en cause de ce système mondialiste, libéral, multiculturaliste est antisémite. D'ailleurs, Joffrin, Serge July, Laurence Parisot, etc., etc. sont-ils juifs? A l'évidence non. L'ennemi est l'oligarchie économique, politique et médiatique qui veut liquider les nations pour accroitre son pouvoir; et même pour certains (ne jamais sous-estimer la force des idéologies) changer radicalement de société au nom des idéaux libéraux-libertaires qui se sont imposés depuis mai 68.

      Supprimer
    29. Un site "entièrement consacré à Eric Zemmour" depuis 2007, avec des types que je retrouve des années après commentant le moindre mot du mentor, si ça n'est pas de l'idolâtrie, ça y ressemble...

      Vous êtes fondamentalement une bande de branleurs qui n'a rien à foutre de sa soirée. Faut pas non plus être trop prétentieux, messieurs; ce qu'on fait ici est de l'enculage de mouches. Personnellement, je n'ai pas d'ennemi et je ne tiens pas à m'en faire et de plus, ajouterais-je, à moi seul, je n'arriverai pas à vaincre "l'oligarchie économique (pléonasme)" ou quoi que ce soit. J'ai voté FN en 2012, pour la première fois de ma vie, eh bien, ma vie n'a pas fondamentalement changé ni la marche de la France ni autre chose d'ailleurs.

      PS: Castillo de la Manche, vous êtes un enfonceur de portes ouvertes exceptionnel. Pour un peu, on vous prendrait pour Bourdieu.

      Supprimer
    30. @ Robin girard

      "Un site "entièrement consacré à Eric Zemmour" depuis 2007, avec des types que je retrouve des années après commentant le moindre mot du mentor, si ça n'est pas de l'idolâtrie, ça y ressemble.

      REP/ C'est je crois le nom du site, excusez-nous d'apprécier un chroniqueur qui sort de la mouvance, Pour le reste, croyez-le,ce n'est pas parce que l'on a une bouche, qu'il est indispensable de l'ouvrir, çà ne vous rendra certainement pas plus intelligent mais çà polluera moins ce forum, d'avance merci.

      PS./ Je vais vous faire une confidence, ce n'est pas le FN qui a été élu en 2012 , c'est le Parti Socialiste, n'étant pas au pouvoir, le FN ne peut pas faire grand chose pour vous, je sais, j'enfonce encore une porte ouverte mais pour des gens comme vous, c'est utile, non ?

      Supprimer
    31. Robin Girard:

      Il ne vous aura pas échappé que les intervenants ne sont pas à l'origine du nom du blog. Et il y aurait selon vous une date limite de présence à ne pas dépasser?
      Je préfère répondre aux commentaires des autres intervenants que commenter tout ce que dit Eric Zemmour, qui n'est pas en ce qui me concerne un mentor.

      Il n'y a rien qui vous permette de savoir ce que fait l'un ou l'autre de sa vie. Et comme vous n'avez rien de mieux à faire que tirer des plans sur "la comète", voici mon cadeau:
      https://www.youtube.com/watch?v=dWYXsf7ghyk
      Le personnage crie:
      燃えろ! オレの小宇宙よ! ペガサス彗星拳!
      Moero! Ore no Cosmo yo! Pegasus suiseiken!
      Brûle, mon Cosmos! (c'est le terme générique, mais la traduction correcte serait "microcosme") Le point comète de Pegasus! (Pégase)


      "Personnellement, je n'ai pas d'ennemi et je ne tiens pas à m'en faire"

      Faut rire?

      Supprimer
    32. harry callahan6 mai 2014 à 11:46

      Mr Robin Girard, meme si votre reedition du "protocole des sages de Sion" date de l'année dernière, ca reste une reedition.

      Vous venez de decouvrir que le lobby communautaire juif existe.
      ("Les" lobbys memes)

      Bravo, bel exploit.

      Il vous rester a completer votre marche vers l'illumination en concluant donc que le monde est controlé par les juifs.

      Remarquez c'est bien l'effet prevers des communautaires qui veulent empecher qu'on parle du sujet ou qui avancent masqués, et aussi du modele multiculturel exterieur a la France.

      Il ne vous reste plus qu'a adherer a ER de Soral et de vous unir avec musulmans. noirs communautaires. etc, avec un point commun : l'ennemi c'est le juif.

      Et ce qui est le plus drole avec Soral, c'est qu'il passe son temps a denoncer les vilaines "lumieres" et veut unir tout ce beau monde dans une "republique black blanc beur" du moment qu'on vire les juifs !

      (Ce type est contradictoire en plus d'etre affabulateur patenté...)

      Donc qu'il y ait des juifs communautaires nuisibles on sait, que ce soit eux qui controle tout, on vous le laisse.

      Bon sinon a propos de Zemmour, vous reclamiez une video ?:

      http://www.youtube.com/watch?v=rMmY9Ka_lTc

      J'espere que vous appreciez le final...Il nous manquait que l'autre cinglé obsessionnel pour enfoncer le clou.

      Donc ceci pour dire que Zemmour malgré sa judaité, est capable de dire quelques trucs interessants.

      Et c'est particulierement drole de voir que Mr l'eclairé s'imaginer que tout va changer parce qu'il vote FN depuis 2012 !!!
      ( Je connais des gens qui votent FN de puis les 80's, c'est beau le reveil tardif...)

      Je vous sortirai pas les innombrables accusations de "sionisme" proferés a l'encontre du FN...

      (Caramba, encore raté !)

      Le net, a part ca, a permis de diffuser des informations (Sur votre copain Valls "quand meme" eternellement lié a la cause palestinienne, ce departement francais bien connu).

      C'est tout.

      Si commenter sur le net ne va pas plus loin que ca (Et c'est deja ca, mais c'est tout), c'est ce que vous avez fait vous meme, vous vous ravallez au niveau des autres que vous brocardez, attention....

      Donc on doit vous souhaiter d'avoir une vie en dehors du net.
      (Imaginez, ca doit etre le cas de pas mal de gens...Peut etre meme de ceux qui commentent sur ce site.)

      Supprimer
    33. Ah bonjour Harry, j'attendais votre forte parole de doyen zemmourien. Vous vous trompez du tout au tout concernant Soral (que je connais bien, autant que ZZ), il n'est pas antisémite (ni même frappadingue), c'est même sans doute un des mecs qui connaît le plus le monde juif et qui s'y intéresse, en tous cas. Le monde n'est pas contrôlé par les juifs mais ce peuple là, cette race, je ne sais comment l'appeler, forme une population à part, extraordinaire au sens propre, aussi bien sur les plans religieux et moral que pratique et quotidien. Les réflexions pavloviennes de Castillo de la Mancha réduisant les juifs au judaïsme sont d'une pauvreté de Français basique extraordinaire aussi. Le Français a du mal à considérer le monde juif comme autre chose qu'un phénomène religieux, ce qui est stupide.

      Soral n'a pas de but politique (c'est un critique social, rien de plus) alors que ZZ a un but imaginaire et dépassé. Voilà où nous en sommes. Mais les deux ont souvent des positions très proches. L'un est ostracisé médiatiquement, ce qui est injuste.

      Désolé, je ne regarde pas les liens. Ca m'ennuie. Mais je tiens à dire ici qu'il y a quand même de la tenue, personne ne s'énerve trop, c'est bien (pas comme sur Google+). Sinon, j'ai déjà tout dit.

      Supprimer
    34. @ Robin girard

      " Les réflexions pavloviennes de Castillo de la Mancha réduisant les juifs au judaïsme sont d'une pauvreté de Français basique extraordinaire aussi. ".

      REP/ Il est vrai, que votre niveau intellectuel surpasse les pauvres petits français de la masse que nous sommes (ou particulièrement moi) - Dénoncer qu'il y a trop de juifs à la télé et se rendre compte que la vie n'a pas changé après avoir voté le FN en 2012, voilà deux constats de votre part qui situe votre génie sur un plan intellectuel - En faite, la réalité de votre démarche somme toute assez banale, c'est que vous ne supportez pas que l'islam, les musulmans, les noirs, les arabes ne sont pas plus mis en avant dans les médias alors que d'après vous et les Soral, Dieudonné et consort, les juifs, comme zemmour, ont le monopole des médias, pour vous rendre heureux, il faudrait un Soral ou un Dieudonné dans des émissions faisant l'éloge du multiculturalisme heureux, de la chance de la France ou de la repentance éternelle de cette dernière .bla - bla - bla -, Comme je le dis, une démarche banale qui colle à une personne banale.

      Supprimer
    35. harry callahan6 mai 2014 à 13:29

      Le lien etait tres court mais montrait Zemmour admettre sans difficultés qu'il y avait beaucoup de juifs parmis les journalistes face a ses interlocuteurs de France O.
      (La video date de plusieurs années.)

      Soral a une personnalité de post 68tard.

      Son attractivité vient de là, un type comme De Benoist par exemple, est aussi communicatif qu'une porte de prison tout en ayant un discours parfois proche, mais Soral est un très bon showman...

      Au detriment de la rigueur.

      il est adapté a l'epoque tout en deplorant ses effets, c'est un hybride.

      Le judaisme est très complexe en effet, c'est pour ca que les raccourcis...

      Soral est metapolitique, il a une "ligne politique", si on veut etre positif, il veut ramener des francais "issus de l'immigration multiculturelle" dans le "giron de la France".

      Mais sur les bases contradictoires et avec les juifs plus ou moins comme boucs emissaires, tout en important des problematiques pas francaises du tout.

      Soral admet de lui meme aujourd'hui que son obsession sur les juifs le conduit a arreter "un peu" d'etre outrancier ("L'antisemite du mois" en rubrique dans ces videos...Mais Soral n'est pas antisemite !).

      Mais Soral sans outrance, c'est plus Soral.

      La ou vous avez raison c'est que c'est un mediatique et qu'il ne sera jamais reelement politique.

      Pas de regret la dessus.



      Supprimer
    36. Oui, il est évidemment injuste qu'une population nombreuse de noirs et d'arabes francisés ne soit pas plus représentée dans tous les milieux, médiatique, économique et politique compris alors qu'une population minuscule, etc est sur-représentée. Les juifs n'y sont pour rien sauf que c'est très énervant lorsqu'un Julien Dray parlait au nom des immigrés, par exemple, qu'il n'était pas.

      Supprimer
    37. Eh ben voila, faut pas être timide, votre combat - Et celui de Soral et Dieudonné et consort - c'est que l'on mette les noirs et les arabes plus en avant dans les médias - Bon, a t-on, tout de même le droit - en ce qui me concerne, de vous dire que je ne reconnais AUCUNES COMMUNAUTÉS, qu'elle soit juive, arabes, africaines ou autres, la seule communauté pour moi, c'est la communauté française, il serait grand temps que l'on arrête de donner la parole exclusivement à toutes les minorités de notre pays, cela depuis les années 80 et qu'au contraire, on donne la parole aux citoyens français, déjà çà éviterait beaucoup de problèmes et çà éviterait les nombreuses revendications des uns et des autres. Je vote le FN parce que c'est, pour l'instant le seul parti qui met en avant la nation et non le communautarisme.

      Supprimer
    38. harry callahan6 mai 2014 à 13:53

      Un peu de "discrimination positive" pour qu'il y ait plus de diversité en France ?

      Le probleme de votre beau discours, c'est qu'il enterine la desintegration.

      Par peur des reaction si on sert la vis ?
      En fin de compte les etats unis d'europe multiculti et communautaire, allons y, vu que la France est morte.

      De toute facon on vit une epoque de transition, mais rien n'est ecrit.

      Dray etait et reste un manipulateur, loin d'etre le seul.
      Au moins cet individu est largement decridibilisé aujourd'hui-

      Ses rollex suffisent largement...

      Supprimer
    39. Imaginez que Le Pen ait gagné en 2002, eh bien, Soral n'aurait pas existé aussi fort sur internet au cours des années 2000 ni même ZZ d'ailleurs! Vous ne pouvez pas faire l'impasse, Harry, sur le fait que Le Pen, politicien, breton chrétien, a été toute sa vie diabolisé, outragé, rejeté par une classe politique soudée, à commencer par les socialos et SOS-racisme des années 80. Puis Chirac, qui l'avait rencontré plusieurs fois, s'y est mis aussi. La droite aurait pu durablement garder le pouvoir et faire des réformes importantes alliée à "l'extrême-droite". Au lieu de ça, on a eu Chirac.

      Aujourd'hui, les idées lepénistes sont à la mode alors que le "Menhir" approche de sa fin et que sa fille oriente le parti vers le centre-gauche féminisé, pédalisé (Philippot l'énervant), boboïsé et "sionisé" comme vous avez dit aussi. Tout ça pour ça!

      Soral a au moins compris que cette immigration qui a été la pierre de touche de la défaite lepéniste de 2002, une immigration par millions dont on ne pouvait se défaire, eh bien, il fallait l'éduquer, lui faire comprendre que ses mentors socialistes étaient des belles salopes vendues, de vraies crapules. Encore en 2012, Flambinoïde a gagné grâce aux immigrés fraîchement francisés mais depuis, la vapeur s'est retournée (JRE, par exemple). Quand Soral remplit des salles d'immigrés francisés à Bordeaux ou ailleurs qui autrement auraient été happés par la délinquance ou la haine de la France, je dis bravo, merde!

      La France est morte... vous le dîtes donc on est d'accord là-dessus. C'est un mort-vivant avec quelques soubresauts (2002, 2005). A partir de là, ne défendez plus la république laïque puisque factuellement, elle n'existe plus.

      Supprimer
    40. harry callahan6 mai 2014 à 14:25

      "Vous ne pouvez pas faire l'impasse, Harry, sur le fait que Le Pen, politicien, breton chrétien, a été toute sa vie diabolisé, outragé, rejeté par une classe politique soudée"

      Il a adoré ca et en a meme redemandé...

      "La droite aurait pu durablement garder le pouvoir et faire des réformes importantes alliée à "l'extrême-droite". "

      Pas cette droite là, elle a evolué en interne, tout comme la gauche.
      Elle ne voulait plus "reformer".

      "sa fille oriente le parti vers le centre-gauche féminisé, pédalisé (Philippot l'énervant), boboïsé et "sionisé" comme vous avez dit aussi. Tout ça pour ça!"

      J'ai dit que des gens accusaient le FN d'etre sioniste, je n'ai pas verifié sur place et je deteste l'expression "sioniste", elle est delirante, trop reductrice et beaucoup trop centrée sur le moyen orient.

      Marine Le Pen est en adequation avec son epoque.

      Je ne crois pas que Le Pen ait eu la moindre chance de gagner en 2002, et surement pas que l'immigration ait ete responsable de sa defaite.

      En 2012 Hollande a tout de meme surtout gagné parce que les gens voulaient virer Sarkozy !

      "Quand Soral remplit des salles d'immigrés francisés"

      De francais donc ? S'ils vont voir Soral c'est qu'ils sont sensibles a ce coté là.
      Les immigrés eux memes ne peuvent qu'etre moyennement sensible a ce que raconte Soral...Ils ne sont pas francais...

      Soral est toujours marginal, et il en raconte des conneries...il faut vraiment esperer que ceux qui peuvent venir a la politique par son biais vont se faire leur propre culture et se detacher des raccourcis.

      Jamais je n'ai dit que la France etait morte.
      La Republique laique est juste son regime actuel, mais de là a vouloir du communautarisme mal digeré a la place, ne comptez pas dessus.

      De toute facon les rapports de force decideront.

      On verra si les gens ont une resilience ou pas.

      Mais si vous pensez que la France est morte, j'espere que vous avez la double nationalité, parce que je connais des gens qui ont vu leur pays disparaitre, et vous n'imaginez pas ce que ca veut dire.

      Supprimer
    41. "La France est morte... vous le dîtes donc on est d'accord là-dessus. C'est un mort-vivant avec quelques soubresauts (2002, 2005). A partir de là, ne défendez plus la république laïque puisque factuellement, elle n'existe plus."

      En ce qui me concerne défendre ce qui n'est plus fait partie de mes prérogatives.

      Supprimer
    42. C'est assez Marrant de parler du FN à la manière de ces nostalgiques qui sont encore ou ont quittés le parti, parce qu'ils auraient voulus Bruno Gollnisch au lieu de Marine, ils ignorent que JM Le pen n'a jamais voulu le pouvoir, il ne s'imaginé même pas au second tour en 2002, il n'a pas protesté une seule fois qu'on lui refuse le débat, le FN de JM le pen, n'a jamais été un parti, c'était une sorte d'association de contestataires, de revanchards alors que Marine, c'est tout le contraire, à l'inverse de son père, elle veut le pouvoir, elle a fait du FN, un vrai parti politique, elle a fait un vrai projet, elle s'est entourés de vrais politiciens, merci Mr Philippot, un ton au dessus d'un Soral qui n'a pas accepté que le combat ne se situe pas au niveau du communautarisme. J'ai commencé à voter pour le FN en 2012 après avoir voté l'ump et surtout après mettre rendu compte du vrai changement du FN, jamais je n'aurais voté pour JM le pen - Une politique, çà ne se base pas sur l'immigration mais sur un TOUT et Marine a répondu à ce tout. La France ne mourra pas tant qu'il y aura de vrais français pour la défendre et pour y croire jusqu'au bout -

      Supprimer
    43. "je connais des gens qui ont vu leur pays disparaitre, et vous n'imaginez pas ce que ca veut dire."

      Ressenti difficilement exprimable par des mots...

      Supprimer
    44. "J'ai dit que des gens accusaient le FN d'etre sioniste, je n'ai pas verifié sur place et je deteste l'expression "sioniste", elle est delirante, trop reductrice et beaucoup trop centrée sur le moyen orient.".

      REP/ Harry, ne savez-vous pas que ceux qui sont contre l'islam qui s'étale dans notre pays sont forcément sioniste - Le FN reçoit toutes sortes de diabolisations - c'est un parti fasciste, nazis, racistes, antisémite sioniste (oui, je sais, c'est paradoxale) homophobe et pour les homos à la fois (marine n'étant pas présente au mariage pour tous) xénophobes ect - ect - çà dépend du moment -

      Supprimer
    45. "JM Le pen n'a jamais voulu le pouvoir, il ne s'imaginé même pas au second tour en 2002"

      Nous avons des informations différentes concernant la deuxième partie de votre phrase...

      Supprimer
    46. harry callahan6 mai 2014 à 15:11

      "Ressenti difficilement exprimable par des mots..."

      Parlez avec des anciens allemands de l'est par exemple (Il faut litteralement les "accoucher" parfois) ou pire encore, d'anciens yougoslaves.

      Ou meme un Indien.
      (Agé, il en reste, qui ont vecu la partition de leur pays)

      Ca va bien de pretendre qu'un pays est mort, mais certaines personnes au siecle dernier ont changé 4 ou 5 fois de nationalité.

      Ca n'a rien d'une vue de l'esprit ou d'un discours theorique, c'est tres concret materiellement en plus du trauma identitaire.

      "ceux qui sont contre l'islam qui s'étale dans notre pays sont forcément sioniste "

      De toute facon on a pas a etre "contre l'islam".

      Les musulmans se conforment aux lois, c'est tout.

      S'ils veulent changer la loi qu'ils se fassent elire.

      Les plus radicaux ne le feront jamais.




      Supprimer
    47. Un dernier mot là dessus, Même Zemmour parfois a dut mal a le comprendre, Je crois que Marine a fait prendre une autre dimension à son parti, c'est à dire, qu'elle a refusé qu'il reste comme un parti je dirais "partisan" - je crois qu'elle a compris, vu le nombre d'ouvriers et de jeunes qui votent aujourd'hui le FN, qu'elle devait changer sa politique, son père était libéral, Marine ce n'est pas du social pur, c'est une sorte de "social-républicain" -L'Etat au service du peuple mais pas à outrance - Alors que certains croient que le FN est encore celui de JM le pen avec pour dada, l'immigration -

      Supprimer
    48. De toute facon on a pas a etre "contre l'islam". Les musulmans se conforment aux lois, c'est tout.S'ils veulent changer la loi qu'ils se fassent elire.Les plus radicaux ne le feront jamais

      REP/ La vérité, c'est que personne (enfin ceux qui ne sont pas des fanatiques) n'est contre l'islam, je vais parler du FN, il n'est pas contre l'islam simplement, il demande qu'aucunes religions ne viennent empiéter sur le domaine public. Chacun dans notre pays a le droit de pratiquer sa religion mais dans le privé, les catholiques, dans les églises, les juifs dans les synagogues et les musulmans dans les mosquées - si les choses seraient ainsi, point de problème sauf que malheureusement, depuis les années 80, nous avons donné trop de pouvoirs aux minorités qui aussitôt, la porte ouverte, ce sont empressées pour exiger des concessions d'ou les repas halas ou casher, les piscines pour les femmes ect...çà demande les changements de noms des rues, la repentance de la France, la discrimination positive, la représentation à la TV ect...Derrière tout çà, il y a une volonté politique de détruire le modèle français afin d'arriver à cette fameuse Europe des Etats unis dont les accords transatlantiques de 2015 sont l'aboutissement d'un long processus entamé depuis des dizaines d'années.





      .

      Supprimer
    49. Harry Callahan:
      Je le sais que trop que c'est un traumatisme...

      Castillo2000:
      Il y a quand même tout un tas d'idiots, voyant la solution que dans les affrontements intercommunautaires, qui vont dans ce parti.
      Les dirigeants font selon moi volontairement dans le flou sur cette question.

      Supprimer
    50. Ouhla, si vous répondez point par point, on n'est pas couché! De l'esprit synthétique, messieurs sinon ça va durer longtemps encore c'te histoire!

      JMLP a tellement été diabolisé en 2002 qu'il a bien perdu à cause de l'immigration parce que tous les votants du deuxième tour ont voté "contre" un méchant épouvantail raciste; c'était l'argument principal et "fallacieux" de Chirac. Immigration massive/France accueillante contre FN. Et d'ailleurs, je ne vois vraiment pas pourquoi vous dîtes qu'il ne voulait pas le pouvoir. Il en aurait été très capable.

      Le sentiment sur l'immigration a changé et aujourd'hui, les idées lepénistes sont plus diffusées mais à l'époque, c'était une révolution impensable la seule présence de Le Pen au second tour. Les mentalités ont quand même été bouleversées tandis que le monde médiatique s'est radicalisé contre lui aussi.

      Depuis les années 80, vous le savez, la gauche au pouvoir perd son électorat principal ouvriériste et se rattrape avec les immigrés et de plus en plus avec des sections minimes de l'électorat (LGBT). Je crois, au contraire que l'immigration est bel et bien le problème prioritaire, avec le chômage depuis ces années-là.

      La France est morte... c'était ironique peut-être, d'accord. Je ne vois pas d'avenir à ce pays, malheureusement.

      Et l'anti-sémitisme de Soral... non, je n'y crois pas. Il a été certes soûlant avec son anti-sémite du mois mais il est en guerre, Soral contre des officines (CRIF, Licra) qui le font chier nuit et jour, qui lui veulent son pognon, le couler, qui le salissent. Ecoutez, qui est le plus délirant? Le vieux Cukiermann qui assimile anti-sionisme à anti-sémitisme (repris par Valls en public), l'avocat Jakubowicz pour qui la quenelle est un "acte de sodomisation des victimes de la Shoah"...??! Les "élites" juives sont en plein délire depuis quelque temps.

      Supprimer
    51. "à l'époque, c'était une révolution impensable la seule présence de Le Pen au second tour."

      La majorité du peuple est d'une naïveté... Il lui faudrait lire du Cicéron.


      "La France est morte... c'était ironique peut-être, d'accord. Je ne vois pas d'avenir à ce pays, malheureusement."

      Il lui faudra peut-être attendre de mourrir complètement pour revivre de nouveau...


      Pour le reste, Dieudonné et Alain Soral tendent aussi le bâton pour se faire battre...

      Supprimer
    52. "l y a quand même tout un tas d'idiots, voyant la solution que dans les affrontements intercommunautaires, qui vont dans ce parti.
      Les dirigeants font selon moi volontairement dans le flou sur cette question."

      REP/ Qui a t'il de flou ? - je pose la question, qu'est-ce que la préférence nationale ? pour les détracteurs du FN, c'est donner la préférence aux français de souche vis à vis des autres français issue de l'immigration (j'ai entendu ce gros mensonge de la part de Cambadellis) alors qu'en faite, c'est donner la priorité aux citoyens français de souche ou de d'origines étrangères vis à vis des étrangers qui viennent dans le pays -

      Supprimer
    53. J'oubliais et je me répète - le FN de JM le pen et le FN de Marine le pen, sont deux choses différentes, je le sais, çà agace beaucoup de monde - d'abord les politiciens réunis de l'UMP UDI PS Front de gauche et les verts, parce qu'avec JM Le pen ils n'avaient qu'à attendre une de ses "phrases" politiquement incorrectes" pour aussitôt en faire les choux gras dans les médias, aujourd'hui, c'est moins "amusant" pour eux, ils cherchent n'importe quoi mais dans l'esprit de la majorité des électeurs, la pilule ne passe plus alors ils s'attaquent au programme économique (sans trop de succès d'ailleurs) c'est sure que certains militants du FN sont déçus, ceux qui faisaient de l'immigration, de la religion islamique leur seule préoccupation, un peu comme ceux qui font des juifs leur unique raison de combat ou ceux qui voudrait que Marine le pen défende toutes les revendications des catholiques, je ne sais pas si le FN arrivera un jour au pouvoir mais une chose est sure, c'est qu'aujourd'hui, c'est un vrai parti et contrairement à ce que pensent certains, il dérange beaucoup les élites néolibérales .

      Supprimer
    54. harry callahan6 mai 2014 à 19:43

      " à cause de l'immigration parce que tous les votants du deuxième tour ont voté "contre" un méchant épouvantail raciste; c'était l'argument principal et "fallacieux" de Chirac"

      Le Pen etait surtout un vieux poujadiste avec une image de nationaliste a l'ancienne, avec des anciens de l'OAS, voire des collaborateurs ou ex SS francais dans les fondateurs de son parti.

      Pas raciste parce que "contre les immigrés", pas directement mais raciste parce que lié aux ideologies raciales d'avant 45 dans l'imaginaire de beaucoup de gens.
      Bref un homme de sa generation (Je ne dit pas que Le Pen corresponds a tout ca, je parle de l'image qu'il avait).

      En gros Le Pen etait un "nazi"(Ca me depassera toujours qu'un non allemand puisse se reclamer du nazisme) anti-democrate (Avec tout ces putschiste ex OAS liés au FN), ca marchait a l'epoque.

      Ce qui se passe en ce moment c'est que 1945 c'est loin.
      D'autant plus qu'un des acteurs de l'apres 45 est mort et l'autre fatigué.
      (Et le fatigué avait des lois raciales et a exterminé ses "natives". Ce qui donne le droit moral a Obama de donner les lecons a l'Afrique sur "l'homophobie" ou a la France sur le voile...)

      Tout est tres confus aujourd'hui.

      Mais il y a une chose dont je suis de plus en plus sur: la gauche-droite qui hurle au racisme se fout des immigrés, elle a peur qu'en bloquant l'immigration, on bloque les droits individuels. C'est ca le gros epouvantail.
      Les petits "droits" individuels.
      C'est aussi cause de ca que Le Pen etait un epouvantail.
      Et aujourd'hui c'est encore plus evident.

      Quitte a vivre dans des immeubles securisés, sauf que arrivé a un certain stade, ca ne tiendra plus, parce que le loyer de l'immeuble est trop cher...

      Et le racialisme n'est pas un monopole de la pensée européene d'avant 45, que ca se voit de plus en plus, pas seulement par l'immigration mais par les regimes/cultures d'autres pays qui n'ont pas a payer 45 aussi cher et qui pesent de plus en plus.

      On est en effet plus dans les années 80.

      Mais certains le refusent et s'y accrochent, on comprends, ils doivent leur place a cette epoque precise et a ses totems revolus...

      Supprimer
    55. Ah ouais? Bon, très belle émission alors...

      Supprimer
    56. Castillo-Estramadure, le FN n'était pas un parti politique ni dans les années 80, ni dans les années 90? Ah bon...

      Vous parlez un peu comme le responsable frontiste de la propagande de votre département.

      Supprimer
    57. @ Robin girard

      Estropier mon pseudo dénote une fois de plus ou se situe votre maturité mais bon, je ne m'attends pas à grand chose de votre part et oui, le FN n'étais pas un parti , ni dans les années 80 et 90 et jusqu'aux élections de 2007 - un parti politique "sérieux" s'implante partout sur le territoire or jusqu'en 2007 hormis deux intermèdes, participation à l'assemblée grâce à Mitterand et la proportionnelle et quelques Mairies raflées en 1995 qui fut un fiasco parce que certains crus bon d'en faire un laboratoire en outrepassant leurs droits, le FN ne fit que de la politique idéologique et non politicienne, JM Le pen était plus connu pour "ces dérapages" et son idée fixe de l'immigration que sur son programme social et économique, c'est tout l'inverse aujourd'hui, sur toutes les questions politiques, le FN a un projet, 3e parti de France, près de 18% aux présidentielles, il a augmenté dans tous les sondages en crédibilité et fait son meilleur score aux municipales, il est en voie d'exploser son record aux Européennes et beaucoup le voit au second tour des présidentielles de 2017. 1e chez les ouvriers, 1er chez les jeunes - Pour quelques années à sa tête, Marine a fait faire un grand pas au FN c'est indéniable.

      Supprimer
    58. Faudrait aussi prendre le contexte (économique, social et caetera...) en considération!

      Supprimer
    59. harry callahan6 mai 2014 à 22:53

      Historiquement le FN aurait pu devenir un parti de gouvernement, avec de spossibilités de responsabilités locales serieuses a l'epoque ou Megret a essayé de le pousser dans cette direction.

      Mais le FN est une PME familliale, proprieté exclusive des Le Pen.

      Supprimer
    60. Ah, c'est plus clair cette fois, Clint. Vot' message d'avant, c'était à l'heure de l'apéro du soir, c'était pas très clair pour moi.

      J'ai aussi L'Homme qui valait trois castillos, Et pour quelques castillos de plus, Castillon et les sept nains, Casse à Mabillon, Casse-toi pour de bon, enfin votre pseudo est génial pour l'imagination, excusez, hein...

      Supprimer
    61. @ robin girard

      "J'ai aussi L'Homme qui valait trois castillos, Et pour quelques castillos de plus, Castillon et les sept nains, Casse à Mabillon, Casse-toi pour de bon, enfin votre pseudo est génial pour l'imagination, excusez, hein..."

      Pas de problème, c'est de votre age... mental bien sur.

      A harry :

      Mais le FN est une PME familliale, proprieté exclusive des Le Pen.

      REP/ Comme la monarchie de l'époque, moi du moment qu'ils gouvernent bien, ils peuvent mettre même le cousin, la tante et la grand mère. LE PEN.

      Supprimer
    62. j'oubliais les bush aux USA, le père, le fils et le....il me semble qu'il y a un autre bush qui va se présenter comme futur président, certaines rumeurs disent qu'Obama ne serait plus en odeur de sainteté.

      Supprimer
    63. Ben alors faudrait voir à ne plus mépriser ne serait-ce que les royalistes...

      Supprimer
    64. harry callahan7 mai 2014 à 06:50

      "Vot' message d'avant, c'était à l'heure de l'apéro du soir, c'était pas très clair pour moi."

      Ce que je voulais dire surtout c'est que ca n'est pas l'antiracisme qui a tenu Le Pen hors du pouvoir lors d'elections mais la peur d'un Le Pen fasciste anti democrate.

      Aujourd'hui les deux sont de moins en moins credibles.

      Si le FN n'avait pas ete le jouet personnel des Le Pen, ce que la fille essaie de faire aujourd'hui, aurait peut etre pu arriver dans les années 90...

      Cela dit ce n'est pas la seule "dynastie politique" en France.

      (Un president ne peut etre elu plus de deux fois aux USA, donc Obama ne pourra pas se representer.)

      Supprimer
    65. (Un president ne peut etre elu plus de deux fois aux USA, donc Obama ne pourra pas se representer.)

      rep/ Exact - n'empêche qu'il n'est plus en odeur de sainteté (une question - avons-nous sa côte de popularité comme nous l'avons de hollande ?) bref, comme je le disais, je crois qu'un autre bush est sur les rails pour se présenter aux élections présidentielles - savez-vous aussi qu'Obama a essuyé un refus d'Israël sur la question de l'Ukraine ? - refus dont n'a pas apprécié Obama mais qui fait penser que son image est ternie parmi "les grands financiers sionistes, les maîtres de ce monde" - lol ! - je n'ai pas pu m'en empêcher, dés que l'on parle d'Israël "Soral Bis" est en transe.

      Supprimer
    66. Puisque l'on parle du FN je suis toute l'actualité du front nationale dans les médias et je peux vous assurer d'une chose, c'est que la moitié du temps, les divers journalistes posent les mêmes questions visant UNIQUEMENT à diaboliser le FN, on reparle des Mairies FN alors que nous approchons des élections européennes, on reparle de chaque actions, celles qui semblent les plus mauvaises, ou on parle d'antisémitisme, ou on parle de JM le pen et de ses propos, de la présence de Marine le pen au parlement....Alors, il faut que chaque politicien du FN répète les mêmes réponses...Pendant ce temps, on ne parle pas ou peu des accords transatlantiques, du fédéralisme que l'UE veut nous imposer, de l'immigration, des travailleurs détachés ect...C'est une véritable dictature notre pays, c'est pas croyable.

      Supprimer
    67. Il y a dictature (ne pas confondre avec tyrannie) et dictature...

      Supprimer
  14. Askolovitch a peut-être eu la consigne de contredire Zemmour coûte que coûte, mais n'ayant aucun argument de recevable, il a essayé de l'emmener sur des terrains glissants. Pathétique.

    RépondreSupprimer
  15. @ harry callahan

    "J'ai fais le pari interieur que quelqu'un ne pourrait pas s'empecher...

    rep/ Vous savez, le genre de personne qui se sert de la religion ou autres, pour insulter les gens, tels insultent les juifs, tels insultes les musulmans, tels insultent les chrétiens ou les noirs, les arabes, les blancs...ect - le font pour masquer leurs infériorités, leurs déboires de personnalités, ils ne sont pas méchants, ils sont idiots et c'est cette ignorance qui les rends aigris, pathétiques, bref indifférents. Encore un peu, et ils n'existeront plus, ils ne seront même pas un souvenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon cette intermède passé, je ne peux m'empêcher puisque " le monde merveilleux du capitalisme libéré" est le sujet de vous écrire encore cet autre extrait du livre de Michéa-

      " Et ce n'est assurément pas un hasard si les différents discours qui célèbrent à présent le capitalisme (c'est à dire le processus tenu pour inéluctable, qui élimine toutes les frontières concevables au profit du marché mondial unifié) reposent tous sur l'idée que l'avenir de l'humanité n'est lisible qu'à partir des seules contraintes DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE, elle-même dépendante du progrès incessant des nouvelles technologies." -

      Pour tous les libéraux de l'économie, ( sans doute la presque totalité des élites qui se sont succèdés au pouvoir depuis Pompidou) la croissance illimité grâce au progrès lui aussi illimité est la nouvelle religion qu'il faut adorer sans la moindre restriction sous peine de passer pour un réactionnaire, un illuminé ou pire. Pas étonnant cette fronde envers tous ceux qui contestent la monnaie unique ou la politique du libre échange. Déjà, et Zemmour l'a fait remarqué, ce débat enflammé autour de la politique qui doit être mis en place dans le monde, occupés les assemblées ou les médias, il y a deux siècles ou plus mais j'ignore si le racisme ou le fait religieux était autant mis en avant par les différents orateurs qu'ils soient philosophes ou politiciens, il est vrai SOS racisme n'existait pas à ce temps-là.

      Supprimer
  16. J'écoute depuis plusieurs années Mr Zemmour pour ses commentaires qui sont plus que réalistes et je trouve qu'il est l'un des seul à ne pas pratiquer la langue de bois depuis des années il a d'ailleurs été plus que critiqué pour ça parfois mit au pilori par ces confrères alors maintenant que tout va mal on s'en réfère à lui en disant tien il ne disait pas que des conneries ZEMMOUR alors qu'il soit juif, catho, athée, musulman etc je m'en fou, c'est l'un si ce n'est le seul a ne s'être jamais désavoué bande de béotien, il est réaliste et avant de dire quelque chose il a tjrs étudié son sujet il ne parle donc pas à tord et à travers comme certain, et il prend tjrs de très bonne référence. Les Mals embouchés allez y prenez sa place et je vous applaudis à l'identique !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "il est réaliste et avant de dire quelque chose il a tjrs étudié son sujet il ne parle donc pas à tord et à travers comme certain"

      Pas toujours. Mais comme personne ne connaît tous les sujets de manière profonde...

      Supprimer
  17. Mon cher lodjes, vous venez de mettre le doigt dessus la réalité, si Zemmour n'aurait pas cette popularité d'être un politiquement incorrect, ces détracteurs se ficheraient totalement de lui mais ce qui agacent non seulement ceux qui fustigent, les professionnels de l'indignations et de la revendication, cela depuis les années 80, c'est que Zemmour a un aura auprès de la couche populaire alors que ceux qui le critiquent, ne sont que des illustres anonymes aux yeux de l'opinion. Tout çà, n'est qu'une banale affaire de jalousie comme hélas il en existe depuis Abel et Caïn -

    RépondreSupprimer
  18. Askolovitch est insupportable sur le fond mais surtout sur la forme.
    Quand vient son tour il débite ses arguments à (trop) grande vitesse sur un ton monocorde en donnant l'impression de réciter un mantra sur pilote automatique. Il débite tout cela comme si c'était évident et multipliant les digression. On se dit qu'il pourrait parler ainsi pendant des heures sur tous les sujets.
    Il coupe ostensiblement la parole à son interlocuteur en montrant bien qu'il ne veut pas laisser passer de contre vérité, étant entendu que seul lui la détient, la vérité. Et il met dans le paquet des "contre vérité" les raccourcis de conversation employés par Zemmour (C'est Bruxelles qui dicte la politique française). Il oblige ainsi Zemmour à tout expliquer depuis le début, sous le feu de ses questions entendues. Il montre bien, Askolovitch, qu'il est davantage là pour (tenter) de prendre Zemmour en défaut que pour expliquer son propre point de vue.
    Même l'animatrice, d'habitude placide, amusée et en connivence avec les Zemmour et Domenach n'en croit pas ses oreilles. Je ne l'avais jamais vu faire cela avant mais, héberluée, elle a été obligée de faire une remontrance à Askolovitch.
    Askolovitch passe une bonne partie du débat à couper la parole à Zemmour puis à ne pas le regarder. Il "débat" avec Zemmour avec les yeux et le regard tournés vers l'animatrice. Quel mépris pour son contradicteur !
    Askolovitch est un faux démocrate bouffi d'orgueuil qui veut révéler au monde ce qu'il faut penser pour penser bien. C'est un croisé du "vivre ensemble" qui se bat pour "stigmatiser" les réac car il "vomit" ceux qui tiennent des propos "nauséabonds".
    Il lutte contre l'intolérance en ne faisant montre d'aucune tolérance face à son contradicteur : et, de surcroit, il se pique de dénoncer les contradictions de Zemmour....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez tout dit. et je vous en remercie

      Supprimer
  19. elle est quand même vachement attirante la léa ... (dsl pour ce comm qui n'a rien à voir)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus elles sont ... plus elles sont ...

      Il y a des exceptions, mais qui sont toujours la minorité.

      Supprimer
    2. harry callahan6 mai 2014 à 11:49

      http://www.youtube.com/watch?v=5_89xbnKYaM

      Supprimer
    3. Et après elles osent encore dire que c'est une condition qu'on leur "imposent" pour être dans le petit écran.
      La vérité est qu'elles en jouent, mais qu'elle préfèrent dire que c'est une condition imputable qu'aux mâles.

      Supprimer
    4. harry callahan7 mai 2014 à 06:40

      Beaucoup de femmes assument encore toujours pleinement de jouer de leur seduction.
      Heureusement...
      De toute facon les rapports hommes femmes ne seront jamais simples et denués d'ambiguités.

      Une chose que le verbiages d'ideologues en la matiere prendra toujours difficilement en consideration.

      (Je suis diplomate...)

      Joli decoleté en effet sinon, meme si a tout prendre, j'aurai preferé Maya dans ce genre de digressions...

      Supprimer
    5. Ouf, Castagnette n'a rien à dire de ce côté-là sinon ça risque d'être chiant...

      Supprimer
    6. débile... (j'ai pas pu m'en empêché.)

      Supprimer
    7. Plus ou moins dans le même genre: https://www.youtube.com/watch?v=d3RfqeCKWH8

      Je trouve ça improductif et stérile toutes vos simplications genre 'débile, troll, lol" et caetera... Ah ça y est je sens venir la paranoïa genre Romain Girard serait peut-être un autre moi ou une connaissance...

      N'empêche que Romain Girard vous pourriez au moins écrire le pseudonyme de votre interlocuteur correctement! (preuve que je reste intellectuellement honnête malgré mes mésententes avec Castillo2000).

      Supprimer
    8. Eh, 176 commentaires en partie grâce à mes interventions punchy, j'ose le croire, alors vous plaignez pas trop... je le fais revivre votre blogue moribond!

      Supprimer
    9. Nous préférons la qualité à la quantité...

      Supprimer
    10. harry callahan8 mai 2014 à 12:26

      "votre blogue"

      Mais c'est juste un blogue...On en est pas non plus proprietaires !
      (Le jour ou internet est coupé, ca va faire un drole d'effet a certains...)

      Enfin bon c'est effectivement drole d'avoir un militant masqué d'SOS racisme petri de multiculti et de discrimination positive qui vient nous donner des theories de vivre ensemble et nous assener que la France est morte, enfin !

      Et qu'on la :"ferme a tout jamais" comme dit son idole schizo.

      Vous le faites peut etre pas toujours exprès, mais vous etes drole !

      Supprimer
  20. Pour Alstom:
    En 2004, l’Etat français prend 21,36 % du capital pour 720 millions d’euros dans le cadre

    d’une aide de 2,8 milliards d’euros.
    Dès 2006, l’Etat cède ses parts dans Alstom à Bouygues et réalise une confortable plus-value

    de 1,26 milliard d’euros.
    C'est qui? Qui a payé pour l'aide...les contribuables...pour "sauver" des emplois...cet argent et

    comme le financement des banques, c'était pas pour que d'autres se remplissent les poches

    et se frottent les mains...
    Depuis 2013...1300 emplois sont supprimés, un plan de cessions de 1 à 2 milliards d'euros

    est lancé...
    Une offre ferme de l'américain GE de 12,35 milliards d'euros...pour tout le lot?
    Alors que sur Boursier.com: Le chiffre d'affaires semestriel d'Alstom s'est élevé à 9,7 milliards

    d'euros, en hausse de 4%. soit presque 20 Milliards par an! Et que sur des filliales d'Alstom...il

    y a du travail pour 4 ans...
    Alors il faut faire 120 Milliards pour rester Français?!
    Les grands patrons sont payés une fortune, ils promettent monts et merveilles mais il sont justes des marionettes aux ordres d'actionnaires...
    Et les actionnaires ont les connaient...pour une partie, se sont les mêmes qui ont acheté les

    oeuvres d'art pour une bouchée de pain à une certaine période...
    Et ils ont le pouvoir maintenant...
    Gervais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'admire Zemmour, il est d'origine juive, berbère, c'est un vrai patriote, pas comme certains moutons, il défend la France et dit la vérité sur la réalité de ce qui se passe et les conséquences, grâce aussi à son érudition et à son attachement à l'Histoire.
      Il est remarquable, il doit continuer de débatte et se battre! La vérité vaincra!
      Les autres, ses opposants sont incultes ou s'obstinent à fermer les yeux car ils sont tellement endoctrinés et achetés par le système et défendent leurs intérêts et leurs "proches"...
      Ce sont pour certains des traîtres à la nation, des faux&lèche cu!
      Un ex: Edouard Martin, comme pour le 1er Ministre, il utilise la présence médiatique...
      Un qui est acheté et qui se fait soufflé les réponses par Bhl.
      L'autre après avoir reçu l'argent sous la table, a reçu un bon poste au ps...j'aurai compris qu'il aille chez Poutou ou chez le traître socialiste qui a voté Maastricht, cette Europe de la finance.!
      Il y a pas assez d'adjectifs...
      Le grand problème dès la scolarité, on se fait endoctriné...et par les médias surtout aux ordres de la bien pensante...qui elle favorise ceux d'en haut, et certains d'en bas, et c'est tjs les mêmes!
      Et c'est tjs les mêmes, ceux du milieu et les oubliés qui endurent ça!
      Un ex: je remercie l'anonyme qui a posté les infos...
      http://www.valeursactuelles.com/barbarie-ordinaire-%C3%A9vry
      On a parlé presque que l'histoire du viol de la canadienne par des policiers, en long et en large, alors que trois turcs et un marocain ont fait des actes horribles à une jeune fille à Evry.
      Une personnalité médiatique ne voulait pas que ça s'ébruite!

      Vive la France, les autres pays européens et les pays du Monde..
      Pour un vrai changement!
      Gervais

      ps: désolé pour l'espace en-haut

      Supprimer
    2. @ Gervais

      ENFIN un message intéressant qui parle de la société et de ses enjeux, de ses combines politiques néolibérales que diverses infos politiques-politiciennes essayent de noyer - vous remarquerez que l'on ne s'attarde pas trop sur Alstom, par contre, le mariage pour tous, le cannabis et toutes les infos qui n’intéressent qu'un petit noyau de personnes, çà passe 24 h sur 24 - très intéressant ce que vous nous rapportez, dans cette histoire, nous voyons ô combien le grand patronat, comme le dit Zemmour, n'est plus français, il est mondialiste comme son homologue américain- business, business et servons-nous du peuple, des contribuables pour soit, combler nos déficits (là, ils sont patriotes) soit financés nos recherches ou palier à la concurrence en baissant les salaires ou réduire les coûts du travail. c'est ces"oligarques" qui sont la cause de tout ce qui se passe dans notre pays et dans le monde, non à cause de la religion, l'ethnie ou je ne sais quoi qui ne sont que des épiphénomènes.

      Supprimer
    3. Alstom :" en voulant être patriotiques de manière obsessionnelle, nous subissons ce jeu des financiers" - propos de Yannick Jadot Europe écologie les verts -

      En d'autres termes, il faut plus d'Europe, plus de libre échange, plus de flexibilités pour les financiers pour qu'ils puissent encore plus s'enrichir sous peine de délocalisations - c'est ce qu'Askolovitch constate et que l'on ne peut "rien faire" - c'est le progrès, le nouveau monde, la réalité du 21e siècle, bref toutes les affirmations quotidiennes que nous assènent chaque jour les politiques, les économistes et divers experts, dans les médias de masse en précisant que le contraire, c'est le désastre, c'est une France replié, toute seule, abandonnée, impuissante...ect..ect.

      Supprimer
    4. voici un lien sur Alstom, olivier delamarche qui débat avec Pierre Sabatier sur BFM business - c'est très intéressant - vous verrez que le rôle de l'Etat n'est pas inutile et pourtant, conformément a la politique européenne...

      https://www.youtube.com/watch?v=-xZQ8NZ6dc0

      Supprimer
  21. marco leclerc5 mai 2014 à 14:24

    Ouais bon. Je suis québécois, je ne connais pas Askolovitch mais j'espérais avoir affaire à un esprit plus éclairé que le pauvre Domenach.

    Je me suis trompé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis québécoise comme le savent les habitués du blog; et franchement le petit dernier n'aura pas fait d'ombre à Domenach. Ils en ont pas marre du même discours répété en boucle. "Le vivre ensemble" . Faut-il avoir une méconnaissance de la nature humaine. Comme si toutes les cultures se valaient et étaient conciliables.

      "Il faut savoir quels enfants sont dehors...." dit Zemmour. Et l'autre qui aimerait bien lui faire dire lesquels pour lui faire un procès. Quand on a pas besoin de préciser, c'est que tout le monde connaît la réponse.

      Supprimer
    2. @ Korat -

      voici ce que disait déjà Rousseau de ces gens comme Askolovitch -

      " Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher au loin dans leurs livres des devoirs qu'ils dédaignent de remplir autour d'eux, tel philosophe aime les tartares pour être dispensé d'aimer ses voisins, quiconque a fréquenté de près ces gens-là ne peut avoir aucun doute là-dessus. "

      Supprimer
  22. Le Groupe Canal + vient d'envoyer son piti soldat bobo capitalo humaniste pour punir la remarque de Zemour sur la chaine anti peuple Français....vive Zemour et vive la France

    RépondreSupprimer
  23. "Le Groupe Canal + vient d'envoyer son piti soldat bobo capitalo humaniste pour punir la remarque de Zemour sur la chaine anti peuple Français....vive Zemour et vive la France"

    vous pouvez apporter plus de précisions ? Que s'est-il passé ? Merci.

    RépondreSupprimer
  24. @ Robin Girard

    Vous dites : "la France est juive..." La France n'est ni juive ni maghrébine, ni autre chose qu'elle-même si l'on s'attache à penser à son histoire, sa grande culture, sa grandeur. Si elle attire autant de visiteurs, c'est bien que cette France-là s'impose dans les esprits. C'est cette France-là que Zemmour aime, c'est pour elle qu'il se bat et seulement pour cela,il mérite de l'admiration. Quelqu'un qui aime son pays de nos jours quelle rareté, et donc que c'est précieux.

    Maintenant d'un point de vue social et politique, si les dirigeants la vendent, la prostituent la déguisent, la jettent et surtout s'il n'y a personne pour la défendre, la sauver lui redonner son visage. Si tout le monde lui préfère le confort et l'indifférence, la France vivra dans les esprits et mourra dans la réalité, mais ne sera jamais quelque chose d'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je dis, c'est que la France de Zemmour, que vous avez l'air d'aimer, de suivre, ici, de façon générale, cette France est un rêve tout simplement, qu'elle n'existe pas, plus et que ce n'est pas ZZ avec ses petits bras qui va la ressusciter.

      Elle n'existe pas d'autant plus que le fossoyeur numéro 1 de cette France-là, c'est bien la communauté juive organisée qui s'est arrogé une place et des prérogatives exceptionnelles dans la république. Les pédés qui s'organisent par exemple, de nos jours, pour faire passer leurs théories délirantes à l'école ne font que suivre la tendance communautariste ouverte par la communauté juive organisée (à distinguer des juifs banals du quotidien). Et j'ai rajouté que si ZZ est toléré en tant que droitier et patriote, c'est bien parce qu'il est juif car les autres goys qui tiennent la même position peu ou prou, JMLP, NDA ou même Soral ont été ostracisés, exclus des médias et sont encore l'objet de la même haine de la part d'un système médiatique hyper-communautarisé. C'est pas compliqué, bon dieu. Je ne dis pas que ZZ n'est pas courageux.

      Supprimer
    2. "Ce que je dis, c'est que la France de Zemmour, que vous avez l'air d'aimer, de suivre, ici, de façon générale, cette France est un rêve tout simplement, qu'elle n'existe pas, plus et que ce n'est pas ZZ avec ses petits bras qui va la ressusciter.".

      REP/ La France multiculturaliste, ce n'est pas seulement Zemmour qui ne la désire pas mais la majorité des français donc... Pour le reste, votre haine des juifs est maladif - soral sort de ce corps !

      Supprimer
    3. harry callahan6 mai 2014 à 13:45

      "Et j'ai rajouté que si ZZ est toléré en tant que droitier et patriote, c'est bien parce qu'il est juif"

      Et populaire.
      Ca le protege dans une certaine mesure.

      Il a ete tres souvent pris a parti par sa propre communauté, et a eu des procès.
      (Il a quand meme vu ses emissions sur RTL reduites, mais toujours pareil, jusqu'a quel point a cause de son discours ? )

      Soral n'est pas du tout academique (Zemmour a fini dans les grands medias mais ce n'est pas un culturo mondain arriviste, il a suivi un cursus) et vu son caractère, pas etonnant qu'il se soit fait ostraciser, ca compte un petit peu.

      Le Pen et NDA c'est encore autre chose, ce sont des politiques, et pas de la meme generation, ca compte.

      Vous ne pouvez pas tout reduire a la judaité de Zemmour.

      C'est d'ailleur le meilleur cadeau que vous faites au communautaires juifs les plus radicaux.

      Supprimer
    4. @Robin Girard

      Mais vous ne l'aimez pas vous la France? Imaginez que la majorité des français l'aimaient autant que Zemmour, que vous vous entêtez à ne voir que comme un juif, ceux qui s'acharnent à la détruire feraient leur valise ne croyez-vous pas.






      Supprimer
    5. "Ce que je dis, c'est que la France de Zemmour, que vous avez l'air d'aimer, de suivre, ici, de façon générale, cette France est un rêve tout simplement, qu'elle n'existe pas"

      Mettons que ce soit vrai, chose que je suis loin de penser, c'est mieux que votre France communautarisée jusqu'à la moelle.


      "Les pédés"

      Les apocopes, en discours politique, c'est péjoratif...


      Pour Alain Soral, il est aussi victime de sa manière de faire. Il n'est pas du tout étonnant que les émissions audiovisuelles tolèrent plus un caractère à la Eric Zemmour.

      Supprimer
    6. harry callahan6 mai 2014 à 23:06

      "Il n'est pas du tout étonnant que les émissions audiovisuelles tolèrent plus un caractère à la Eric Zemmour."

      Evidement mais faire admetre ca a un suivant de Soral, qui ne voit que comme raison a son "eviction" des medias, ses tirades redondantes sur le "pouvoir de la communauté juive sur la France", c'est difficile.

      Desolé mais Soral a beaucoup de traits de comportements et d'attitudes qui sont un repoussoir pour les grands medias.

      Dans un debat j'ai rarement vu Zemmour s'emporter comme Soral le fait, c'est d'ailleurs une de ces qualités, etre un bretteur, certes, mais qui respecte la parole de son interlocuteur, meme un antagoniste total.

      "j'ai baisé ta femme", c'est pas trop un argument utilisé par Zemmour pour demontrer son "esprit de chevalerie".

      Soral prefere le monologue, remarquez, ca lui evite les reponses en dessous de la ceinture quand quelqu'un n'admet pas "qu'il a raison sur tout".

      Mais bon, c'est son style, on adhere ou pas...
      (Personnellement je me force a l'ecouter parce qu'il represente un certain courant d'opinion)

      Supprimer
    7. ""j'ai baisé ta femme", c'est pas trop un argument utilisé par Zemmour pour demontrer son "esprit de chevalerie".

      Il manque de "courtoisie".

      N'empêche qu'il aurait pu éviter, même si l'autre est une greluche.
      La télé poubelle où dire que l'on est "journaliste" méritait un triomphe: https://www.youtube.com/watch?v=8vFO1Uwfw5Y

      Robin Girard:
      Muriel Cousin se dit adepte de Pierre Bourdieu.

      Supprimer
    8. harry callahan7 mai 2014 à 06:54

      Sans commentaires kami...

      Supprimer
    9. Je le vois comme un juif parce qu'il est juif, quoi. Vous êtes trop "français", les uns et les autres, vous vous acharnez à gommer ce qui est naturel pour résider là-haut, dans le domaine des idées abstraites. Quand je vois un noir, je m'aperçois qu'il est noir avant de savoir s'il est Français ou s'il parle français, vous voyez. Votre France républicano-zz n'existe plus, je me répète, c'était celle de la IIIe République où la seule minorité agissante, c'était les juifs justement (avec les protestants également). Aujourd'hui, le tableau est complètement différent et la CJO (communauté juive organisée) ne peut prétendre accaparer les bonnes places médiatiques et politiques. C'est une question de justice et de bon sens.

      ZZ est populaire, évidemment mais ça ne veut pas dire que les "Français" se sentent représentés par ce que dit un journaliste politique, attention. Je vous répète aussi que vous n'êtes pas très nombreux sur ce blogue que j'ai connu plus fréquenté. Est-ce que les Français ont reconduit N. Sarkozy à la présidence, qui pourtant, marquait une rupture, du moins en intention avec la socialie mitterrando-chiraquienne? Non, les "Français", ça ne veut pas dire grand chose et surtout, il n'y a pas de masse pensante française qui aurait une volonté claire de changement.

      Je suis un sceptique donc je ne cherche pas à défendre Soral coûte que coûte. Il mérite son sort en partie, sans doute. Mais vous savez très bien que l'espace médiatique est une centrifugeuse qui exclut ceux qui ne lui reviennent pas et que nous sommes à une époque où l'on accable des gens en les salissant, non en les combattant face à face. Enfin, déjà, travailler dans un journal ou à la télé, c'est pas glorieux, je trouve...

      Nous ne sommes plus dans la république que vous défendez vainement et nous ne sommes pas encore dans une société communautarisée donc c'est à nous d'inventer une nouvelle forme de société qui prenne en compte l'état actuel des choses. De toute façon, nous subissons une très forte influence américaine depuis 45, il était fatal que nous nous américanisions un peu...

      Supprimer
    10. Je rajouterais d'ailleurs que ZZ est minoritaire au sein de sa propre communauté, je crois... sa défense et illustration vieillotte de la tradition laïque française n'est plus partagée par la communauté juive qui, elle, se gargarise d'Israël à tout va...

      Supprimer
    11. harry callahan7 mai 2014 à 13:45

      "Je le vois comme un juif parce qu'il est juif, quoi."

      Si un juif dit que le ciel est bleu je ne considere pas que c'est de la "propagande thalmudo-sioniste", mais, a moins d'etre completement daltonien, que c'est un fait indiscutable.

      C'est tout.

      (Apres Zemmour dit aussi des conneries, mais on m'aura compris. Ca marche avec n'importe qui...)

      Et aussi, la France n'est pas que la republique.

      Je ne crois pas non plus a "un retour en arriere".

      L'interet minimum d'un Zemmour est qu'il pousse les gens a avoir une image de la France plus positive (Du moins a mon avis).

      Apres rien n'est ecrit, encore une fois...

      Supprimer
    12. @ Robin Giard

      Dieu merci, vous êtes minoritaire dans notre beau pays la France. Ce n'est pas "notre France" qui n'existe plus, c'est la vôtre qui n'a jamais existé, celle qui consiste à définir comment un français doit être selon vos critères issues d'un manichéisme désignant les uns comme les coupables "les juifs et accessoirement ceux qui les défendent et les autres " les justes" " qui dirons-nous ? les arabes, les français blancs que sais-je ? ceux qui se fondent dans l'esprit narcissique d'un Soral ou d'un Dieudonné dont le seul vrai combat, ne peut être que la lutte entre les races. Oui Dieu merci, que vous n'êtes que des perdants, qu'une minorité qui ne vit que de rancœurs et de la haine des autres, un groupuscule voués à l'indifférence et à l'oubli.

      Supprimer
    13. Il le fait à tout le monde, ça, prêter des choses qu'on n'a pas dîtes, Castillo? Je n'ai pas dit un mot sur l'islam et vous m'avez prêté des trucs sur l'islam, il a fallu que j'écrive "juif" pour que, ça y est, je sois anti-sémite... maintenant, c'est la "haine" qui m'anime, bien entendu... quelle plaie, ce type.

      Vous avez l'envergure d'un secrétaire départemental à la propagande, je vous l'ai dit. Tout ce que j'ai pu lire de vous, je le savais déjà ou alors, c'était du prémâché frontiste. Arrêtez de vouloir "penser", tout le monde n'est pas doué pour ça, parlez-nous de votre vie au Fn, au moins, on apprendra peut-être quelque chose...

      Supprimer
    14. "Il le fait à tout le monde, ça, prêter des choses qu'on n'a pas dîtes"

      Nous sommes plusieurs à l'avoir remarqué, et à l'avoir écrit. Mais rien ne change...

      Supprimer
    15. @ Robin Girard

      De quoi avez-vous peur Mr Robin Girard qui vient sur un blog pour insulter les gens ( vous nous avez traitez de branleurs et autres) qui écris - "Je le vois comme un juif parce qu'il est juif, quoi......ou Quand je vois un noir, je m'aperçois qu'il est noir avant de savoir s'il est Français ..." Qui depuis deux jours nous fait un procès sur la représentation des juifs dans les médias source de tout les maux et maintenant, il joue les pleureuses parce que je lui fait - selon lui -un procès d'intention - N'avez-vous pas écris " Oui, il est évidemment injuste qu'une population nombreuse de noirs et d'arabes francisés ne soit pas plus représentée dans tous les milieux, médiatique, économique et politique compris alors qu'une population minuscule, etc est sur-représentée. " - Vous n'avez même pas le cran de défendre vos idées, vous venez déverser votre haine et après vous m'accusez de vous le reprocher - est-ce moi qui depuis deux jours n'arrête pas de faire une fixation sur les juifs alors que ce n'est même pas le propos de ces vidéos ? - Vous voulez que je mettes en place tous vos commentaires depuis que vous êtes sur le blog ? - Il n'y a que vous qui parlait des juifs alors que tous les autres parlent d'autres choses, alors que l'ont fais tous pour orienter le débat sur des sujets plus important -

      Supprimer
    16. @ Kami

      "Nous sommes plusieurs à l'avoir remarqué, et à l'avoir écrit. Mais rien ne change..."

      REP/ Vous allez toujours ou le vent tourne décidément, vous savez ce que l'on pense des gens qui sont une fois dans un camp, une fois dans l'autre...Vous allez écrire que depuis deux choses, nous n'avons pas de ce rigolo, les mêmes messages qui concerne les juifs et dont Zemmour est leur représentant ? vous allez dire que le sieur ne nous traite pas de branleurs, de parler de n'importe quoi, d'être en adoration devant Zemmour ? je crois même que vous lui avez fait remarqué d'ailleurs, tant que pour le reste, je vous signale que vous êtes LE SEUL a dire que je vous prête des "intentions" et nous savons, tout les deux la raison -

      Supprimer
    17. Je ne suis dans le camp de personne. Je remarque que Romain Girard a raison sur le fait que vous prêtez quelques fois des propos aux gens qu'ils n'ont pas tenus.

      Harry Callahan vous l'avait aussi signalé dans un commentaire.

      Je trouve aussi que Romain Girard fait une fixette sur les juifs, en plus d'écrire qu'à propos de représentations communautaires, et ç'est soporifique.

      Vous écrivez des trucs contradictoires genre vous méprisez tout régime politique autre que cette démocratie, mais qu'importe qui gouverne tant qu'il gouverne correctement.
      Faudrait savoir...

      J'en passe et des meilleurs...

      Votre technique du rouleau compresseur et du marteau-pilon, ça fonctionne avec certains mais pas avec d'autres...

      Sur ce continuez de tout simplifier genre tel interlocuteur est obligatoirement dans le camp de bidule parce qu'il est d'accord avec lui sur une seule de ses phrases...

      Supprimer
    18. Alors maintenant j'ai peur (après la haine et aussi l'aigreur dont je me souviens)... j'ai peur d'un type derrière un écran dont je ne sais rien à part qu'il est frontiste... je pars du principe que derrière un écran comme nous le sommes, c'est très difficile de deviner les sentiments des autres. Vous affabulez, c'est bien le mot. Moi, je ne vous prête aucun sentiment; je sais ce que je ressens vis-à-vis de vous (ennui) mais ça vient de moi.

      Je pourrais parler des juifs pendant des jours si ça me plaît. J'approfondis les choses et je ne me contente pas de votre style copié-collé. J'ai parlé des animaux et je parlerai d'autres choses aussi. J'ai tendance à aller au fond des choses, désolé (et j'aime bien susciter les réactions des autres, certains esprits empathiques l'auront compris).

      Quant à branleur, qu'est-ce que tu veux je te dise... Excuse-moi monsieur, j'le f'rai plus, voilà. Oui, c'est plus ou moins de la branlette, ce qu'on fait ici. C'est moins sympa que de se retrouver à boire un canon et je pense ne pas rester bien longtemps d'ailleurs. Le monde virtuel me fait vite chier.

      Oui, compile tout ce que j'ai dit et n'écris plus. Ferme là à tout jamais aussi. Ecoute les autres, enfin lis plutôt.

      Supprimer
    19. @ Kami

      Je ne suis dans le camp de personne. Je remarque que Romain Girard a raison sur le fait que vous prêtez quelques fois des propos aux gens qu'ils n'ont pas tenus.

      REP/ N'a t'il pas écris que les juifs étaient sur représentés dans les médias et que nous des branleurs ?

      "Harry Callahan vous l'avait aussi signalé dans un commentaire.".

      Rep/ Lequel ? - Vous, par contre, vous tenez des propos à l'encontre des autres, comme les traiter de Robot" simplement parce qu'ils ne pensent pas comme vous, vous voulez que je retrouve vos propos ?

      "Je trouve aussi que Romain Girard fait une fixette sur les juifs, en plus d'écrire qu'à propos de représentations communautaires, et ç'est soporifique..

      REP/ Encore heureux que vous l'admettiez.

      "Vous écrivez des trucs contradictoires genre vous méprisez tout régime politique autre que cette démocratie, mais qu'importe qui gouverne tant qu'il gouverne correctement.
      Faudrait savoir..

      REP/ Ce qui est contradictoire, c'est ce que vous écrivez - Pour élire un président, il faut voter pour un parti, c'est notre constitution, est-ce que je dois être CONTRE cela ? - Je dis qu'il faut voter parce qu'encore aujourd'hui, c'est notre moyen de démocratie mais chacun est libre de faire ce qu'il veut simplement, tant que nous n'aurons pas une autre démocratie, les partis seront élus.

      "Votre technique du rouleau compresseur et du marteau-pilon, ça fonctionne avec certains mais pas avec d'autres...

      REP/ Je n'empêche personne de débattre mais personne ne m'imposera sa vision - je remarque qu'à part VOUS et l'autre qui fait une fixette sur les juifs, je n'ai aucun problème avec les autres - être pas d'accord avec quelqu'un ne veut pas dire que je ne respecte pas son point de vue.

      "Sur ce continuez de tout simplifier genre tel interlocuteur est obligatoirement dans le camp de bidule parce qu'il est d'accord avec lui sur une seule de ses phrases.".

      REP/ Avouez tout de même que votre intervention n'était pas très approprié d'autant que sur ce coup-là, il me semble n'être pas le seul a le penser.

      Supprimer
    20. @ Robin Girard

      Ce que je retiens, c'est que l'on se connait pas et que votre opinion sur moi, m’indiffère totalement ensuite le reste de votre diatribe....

      Supprimer
    21. @Robin Girard

      Eh bien dites donc vous!

      "Un juif est un juif " dites-vous. Zemmour est juif, Enlevez le "un" pour ne pas frôler le vrai racisme, là. Attachez-vous à ce qu'il dit et ce qu'il fait. Après on pourra discuter. Robin Girard est français( et non pas "UN" français ce qui laisserait la place à tous les préjugés possibles, comprenez?)
      Alors? Qu'est-ce qu'il préconise pour améliorer le sort de son pays? Ça c'est plus intéressant.

      "travailler dans un journal ou à la télé, c'est pas glorieux". Si "le glorieux" tenait à la fonction, Hollande devrait être porté aux nues. Hors chacun sait que ça ne l'a pas rendu moins "normal". Il est la risée du monde entier et malheureusement entraîne son pays dans le ridicule.

      Quant à s"américaniser" que vous voyez comme "une fatalité" , il faut bien mépriser
      votre culture pour vous souhaiter une telle dérive. Vous les trouvez "glorieux" vous les américains? Dites-moi en Quoi. Je demeure à 2 heures de leur frontière et à six heures de New-York. Quand j'y vais ce n'est pas pour m'inspirer de leur mentalité et les québécois ont beau être bilingues et subir toutes leurs conneries, pas un se voit américain ou n'aspirerait à le devenir. Ce serait trop long de vous expliquer les raisons de ne pas trop s'en approcher.

      Supprimer
    22. Pas d'anti-américanisme primaire, cher cousin (ou cousine, d'ailleurs, êtes-vous une femme?)! Je suis allé aux Etats-Unis, côte Est, je connais un peu leur pays et oui, j'en suis tombé amoureux. Et d'ailleurs, j'aimais une Américaine aussi donc ça aidait. J'aime tous les peuples qui sont fiers d'être ce qu'ils sont donc les Québécois, vous devez défendre la langue française et votre héritage. Depuis De Gaulle, la France vous ignore, c'est moche. Si j'ai l'occasion de repartir là-bas, j'aimerais découvrir absolument la Louisiane, la Nouvelle Orléans et les cajuns.

      La France est un vieux pays, c'est ce que je pense. Nous n'avons pas la force de continuer bien loin. Les Etats-Unis sont un pays jeune, le Québec a de l'avenir aussi et ce sera à vous de prolonger la civilisation française mais nous, c'est fichu. Je suis Français mais je suis aussi un peu auvergnat, parisien, charentais et bourguignon. Le Français se définit par une appartenance régionale ou ethnique. Ce que nous avons réussi à faire, à amalgamer des régions qui ne parlaient même pas le même patois, peut-être réussirons à le faire en ce qui concerne les vagues d'immigrés que nous avons fait venir, peut-être pas. Mais je crois que le modèle que défend ZZ est dépassé car il concernait une France d'avant ces vagues populeuses qui sont toutes concentrées en ville, d'ailleurs. Je ne suis pas prophète et je souhaite du bien à mon pays mais je sens que les Français, amalgame douteux aujourd'hui, ne sont pas vraiment concernés par le sort de leur pays. Il y a beaucoup trop de Français pauvres, beaucoup trop d'immigrés non francisés ou à peine. La tâche est rude et le système politique est très "conservateur" mais à gauche. Depuis la révolution, nous n'avons pas trouvé de système politico-social vraiment stable. Au bout de cinquante ans, tout est remis en cause.

      Supprimer
    23. Le branleur ici, c'est Romain Girard.

      Nombreuses sont les personnes ici qui ne pensent pas comme moi. Est-ce que j'ai un problème avec la plupart? Non!
      Parcontre faut réagir face aux idioties de par exemple Betty genre "les musulmans sont tous mauvais". C'est du même niveau que les fixettes de Romain Girard.

      Je n'ai pas besoin de vous pour voir, et écrire, que Romain Girard prend une conséquence pour une cause.

      Mettre dorénavant un morceau de papier dans une urne c'est estimer que l'on a fait son devoir, que l'on agit, qu'on ne laisse pas faire ceux qui font que profiter de la plupart des français. Hors tout ça c'est du pipo, et depuis plusieurs décennies.

      Je ne suis pas contre ce principe, mais encore faudrait-il qu'il permette de protéger et défendre réelement les intérêts des français. Et comme ce n'est pas du tout le cas.

      Mais non, faut voter le FN qui réussira là où les autres ont échoués, parce qu'ils ne voulaient pas réussir.
      Je vois effectivement que le FN est le parti le plus patriotique depuis longtemps, mais je vois aussi que ces idées sont très loin de suffirent pour relever la France.

      Donc voter pour lui seulement parce qu'il serait mieux/moins pire que les autres, c'est très loin d'être suffisant étant donné que ce n'est du tout difficile de penser davantage aux intérêts du peuple français que la quasi totalité des partis politiques.

      La démocratie, pourquoi pas, mais une démocratie qui ne se donnent pas les moyens de se défendre et se protéger de certains autres pays (je ne vois pas en quoi votre FN fait mieux à ce niveau là), non merci...

      C'est votre manière de faire, pas votre être en tant que tel, qui me pousse à réagir.
      Il y a des gens qui combattent tout ce bordel depuis longtemps (moi, ça fait 20 ans) et avoir lu de votre part que ce blog manquait de patriotes (peu importe le terme, on a compris à quoi vous faisiez allusion) c'est prendre les autres pour des cons.

      Je ne pense pas avoir de leçon à recevoir d'un mec qui a compris qu'il faisait erreur depuis peu.

      Supprimer
    24. Arrêtez vos tournures de phrases donnant l'impression que l'autre ne connaît pas obligatoirement l'information que vous proposez (les incessants "vous devriez allez voir", et j'en passe) et j'arrêterai immédiatement de "RE"agir face à cela.

      REagir face à cela alors que je pourrais n'en avoir que faire, c'est mon côté chiant (tout le monde en a un...).
      Mais encore une fois je fais dans ce message que dans la REaction.

      Prenez en compte le fait qu'on est pas des boeufs qui s'abrutissement devant la plupart des mensonges de la télévision.
      Il est parfaitement clair que les habitué(e)s de ce blog se renseignent ailleurs. Vous n'êtes pas du tout le seul à le faire alors cessez de faire comme si vous étiez le seul.

      Maintenant nous avons quand même des échanges intéressants, et que beaucoup d'autres blogs ne proposent pas (beaucoup d'endroits sur internet font que dans le communautaire des uns ou des autres...).

      Tout le monde ici pense ce qu'il veut. J'apprécie beaucoup les interventions de certains habitués (je sais très bien qu'ils pensent que je devrais être moins virulent (ils ont raison) et ce même s'ils ne me le font pas savoir)

      Mais que par exemple Betty la ramène alors qu'elle pense que "tous les musulmans sont mauvais", c'est vraiment insupportable.

      Imaginons que chaque religieux dise ouvertement que tous ceux des autres sont mauvais, c'est la guerre directe.
      Betty craint la guerre? Elle fait au contraire tout pour que ça arrive. Je le sais d'expérience...

      Et l'autre Air du temps qui parle de "resistance" et se croit Gaullienne parce que ses parents le sont.
      Elle me prend pour un envahisseur? C'est quoi cette simplicité à se croire 100% pure quelque chose uniquement parce que nos parents le sont.
      L'on croirait lire un aristocrate se croyant supérieur que parce que de tel sang...

      Honnêtement Castillo2000 c'est quand même infiniment plus intéressant de débattre avec vous (même si des fois ça clash, mais c'est pas grave...) qu'avec ces simplettes.

      Ne prenez pas nos mésententes trop au sérieux (je sais, vous allez me répondre que vous ne le faites pas, mais je précise quand même).

      Je devrais embaucher Harry Callahan comme diplomate (même si je sais qu'il ne manque pas d'aplomb en cas de réel problème)

      Supprimer
    25. "mais nous, c'est fichu."

      Je tuerai sans le moindre remord quiconque viendra chez moi pour tenter de me déposseder de ce que j'ai.
      J'invite l'élite ou le communautaire à venir tenter sa chance si c'est ce qu'il veut...

      Supprimer
    26. Dis donc kami, vous nous avez fait un sacré monologue ! - Bon, c'est votre droit de passer cela - Sans revenir sur tout ce que vous avez écris, je dirais qu'effectivement chacun à sa façon de réagir - moi, je pense qu'il faut aller voter, surtout aux européennes, parce que lorsque l'on sait (grâce aux médias alternatifs, à tous ceux, intellectuels de tous bords, artistes ou autres) dénoncent de puis longtemps ce que nous préparent l'oligarchie financière, c'est clair qu'il faut faire quelque chose, parce que cela ne va pas s'arranger tout seul - Deux choses - Jamais, parce que je respecte, quoi que l'on puisse le penser, je ne forcerais quelqu'un à voter pour le parti que je vote - je pense avoir était sincère en ne me cachant pas sur mon vote - chacun fait ce qu'il veut, il y a d'autres partis qui ont des projets intéressants - D'après ce que je sais, l'abstention va battre des records, que dire ? sinon que chacun fait ce qu'il veut, si cette solution va arrêter l'oligarchie financière que dénonce beaucoup de gens alors je dis - tant mieux et bravo - nous verrons bien - ensuite, je crois qu'il est clair que l'ennemi, à mon sens (et tant pis si j'enfonce des portes ouvertes) c'est cette élite financière qui a spolié les peuples et qui veut imposer un monde dont la grande majorité des êtres humains risquent de plonger dans la misère, ce n'est pas une lutte contre un pays, une race, une religion mais contre une caste, je pense que beaucoup dans ce blog l'ont compris, je n'en doute pas - pour conclure, moi j'y crois, je pense qu'il est possible, d'une manière ou d'une autre de reprendre le pouvoir et quand je dis çà, je ne pense pas seulement par la victoire du FN.

      Supprimer
    27. Est-ce que l'abstention va changer la donne? Il est clair que non.
      Est-ce que voter changera la donne? Mon expérience me dit que non.

      De mon point de vue les défenses françaises ne correspondent pas du tout aux armes des assaillants...

      Supprimer
    28. Nous sommes déjà dépossédés de tout, législativement, diplomatiquement, militairement, économiquement... la France est un pays gadget. Je le déplore mais c'est ainsi. La culture française survivra ailleurs, au Québec, dans nos anciennes colonies d'Afrique. D'ailleurs, les jeunes le sentent et se barrent.

      La "réaction" a eu lieu mais elle n'a pas suffi (2002, 2005) ou elle a été étouffée. La France est maintenant un pays de bobos, "de salariés de bureaux hermaphrodites", "à la psychologie femelle" (devinez qui?) ou un "hôtel" comme dit Attali, salariés qui prennent douze fois l'avion par an et pour qui leur pays n'est qu'une plate-forme de travail. Les Français ne se soulèvent pas contre la misère car ils sont largement assistés, ils ne se soulèvent pas contre la théorie du genre car ils sont dégénérés et indifférents, kikouisés (tiens, c'est nouveau)...

      Supprimer
    29. Je tente d'expliquer à des gens depuis presque 15 ans que des trucs comme "Les restaurants du coeur" habituent de plus en plus de gens à de moins en moins avoir, et que cela empêche de se rebeller autrement que par les mots, mais cela fait presque 15 que l'on me traite limite de "monstre sans coeur" à cause de ce que je pense de tout ça...

      Et après l'on vient me balancer que les gens se réveillent...

      Supprimer
  25. Canal+:
    Quand j'ai vu Maïtena Biraben du supplément, aller faire courbette pour amener un gâteau d'anniversaire à Daniel Cohn-Bendit à Francfort...la coupe était pleine...trop d'honneur (même au Conseil de l'Europe), pour un fouteur de mrd, fourbe, Anti-français et allemand et le comble pédophile en puissance...
    Grace à un type comme lui...il a ouvert le champ à la Mondialisation sans limite...à ouvrir l'espace Schengen à tous...et permis la concurrence déloyale et la délocalisation massive, en d'autre terme fait le jeu des ploutocrates européens, des multinationales du cac40 et les actionnaires qui n'attendaient que ça, pour se remplir les poches jusqu'à s'étouffer aux détriments des ouvriers et travailleurs de toutes les classes!
    Je lui envoie pas des fleurs à Rosen...
    Gervais

    RépondreSupprimer
  26. Avec Delors et compagnie...

    Gervais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Daniel Cohn-bendit a surfer sur la vague d'une grande organisation fomentés par de riches financiers, ce n'est qu'un idiot utile comme tant d'autres - comme le dit Zemmour - Tout comme les Delors et le reste de la mafia pro-européenne, des marionnettes au service du grand patronat, ceux-là, ne se présente, que très rarement devant les médias et pourtant, ce sont eux qui dirigent notre monde et qui s'enrichissent.

      Supprimer
  27. J'adore ZEMMOUR c'est un homme, un vrai et non un produit de la théorie du genre, intelligent, pertinent, beaucoup d'humour et l'humour de droite c'est autre chose que l'humour de gauche, c'est un journaliste qui informe, vous fait réfléchir et vous apprend à bien discerner le vrai du faux alors que les français baignent dans les "merdias" en permanence mais aujourd'hui ces faux journaleux à la botte du pouvoir politique et qui plus est généralement à gauche pour ne pas subir la lutte des classes privilégiées : à ce titre pourquoi a-t-on si peu d'information sur ces journalistes ou "dit" journalistes alors qu'ils se contentent de lire des fiches, et que dire quand l'un commence une phrase et l'autre la finit ? J'aime beaucoup Zémmour pour sa spontanéité et son insolence !!! Ce n'est pas un faux cul comme ailleurs dans les merdias hélas. Continuez Eric nous sommes là avec vous et nous on te soutiendra toujours pas comme les grandes gueules de RMC qui aboient et ne font qu'aboyer mais c'est ce qu'on appelle des jeux de rôle comme les syndicats sont dits "acteurs sociaux" et le mot acteur c'est synonyme de "comédien" et après on fout les ouvriers dehors comme la gauche sait si bien le faire depuis son arrivée en 1981 !!! Ce juif berbère est un homme respectueux de la France et un modèle de pertinence et d'intelligence citoyenne pas comme ces troupeaux de moutons qui bêlent à la moindre promesse : aujourd'hui on a Hollande et le reste...Il est grand temps que les français ouvrent et réfléchissent aux remarques de éric zemmour; Je ne loupe aucune de ses interventions surtout sur RTL les mardi et vendredi encore moins Paris Première. ZEMMOUR dérange eh bien NOUS ça nous arrange...Vive Zemmour!!!

    RépondreSupprimer
  28. Je vous mets cette préface, un peu longue à lire certes mais ô combien importante, elle concerne ce qui est entrain de se passer entre l'UE, les Etats unis et d'autres pays, dans le dos des citoyens, un avant gout des accords transatlantiques :

    L’Accord sur le commerce des services (TISA) « TISA » pour Trades in Services Agreement.

    Considérer les services publics comme une marchandise, c’est se méprendre sur le concept même de service
    public. L’Accord sur le commerce des services (ACS), dont les négociations se déroulent actuellement dans le
    plus grand secret et de façon non conforme aux règles de l’Organisation mondiale du commerce, constitue une
    tentative délibérée de privilégier les bénéfices des entreprises et des pays les plus riches au monde, au détriment
    de ceux qui sont le plus dans le besoin.
    Les services publics ont pour objectif de fournir des services économiques et sociaux essentiels, tels que les
    soins de santé ou encore l’éducation, et ce, de façon abordable, universelle, et en réponse à un besoin. Si les
    services publics existent, c’est parce que les marchés ne délivreront pas ces résultats. De plus, les services publics
    représentent un maillon déterminant pour garantir une concurrence juste en affaires, et une réglementation
    efficace nous permettra en outre d’éviter les catastrophes environnementales, sociales et économiques, telles
    que le réchauffement de la planète. Les accords commerciaux promeuvent en toute connaissance de cause
    la commercialisation, et définissent les biens et les services à la lumière de leur potentiel d’exploitation par
    les entreprises mondiales, en vue d’engranger des bénéfices. Même les plus fervents partisans des accords
    commerciaux reconnaissent qu’il y a des gagnants et des perdants dans ce jeu truqué.
    Du côté des gagnants, on retrouve généralement de puissants pays capables d’asseoir leur pouvoir, les
    multinationales qui sont les mieux placées pour exploiter les nouveaux accès aux marchés, et les consommateurs
    les plus aisés, qui peuvent se permettre des importations coûteuses provenant de l’étranger. Du côté des
    perdants, on retrouve les travailleurs/euses confronté(e)s à des licenciements et à des diminutions de salaire, les
    usagers des services publics, ou encore les petites entreprises locales qui ne peuvent rivaliser face aux grandes
    multinationales.

    (suite)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (suite et fin)

      L’ACS s’inscrit dans cette nouvelle vague inquiétante d’accords commerciaux et d’investissement, reposant sur
      des pouvoirs juridiquement contraignants qui institutionnalisent les droits des investisseurs et interdisent toute
      intervention des Etats dans un large éventail de secteurs indirectement liés au commerce.
      En cas d’échec d‘une tentative de privatisation, l’ACS empêchera les gouvernements de reprendre le contrôle
      des services publics, restreindra les réglementations nationales sur la sécurité des travailleurs/euses, limitera
      les réglementations environnementales, les mécanismes de protection des consommateurs et les autorités de
      réglementation dans les domaines tels que l’homologation des établissements de soins de santé, les centrales
      énergétiques, les centrales d‘élimination des déchets, ainsi que les accréditations des écoles et des universités.
      Cet accord considérera les travailleurs/euses migrant(e)s comme des marchandises et limitera la capacité des
      gouvernements à garantir leurs droits. Les normes du travail doivent être définies par la structure tripartite de
      l’Organisation internationale du Travail (OIT), et non par des accords commerciaux.
      Aussi incroyable que cela puisse paraître, dans le sillage de la crise financière mondiale, l’ACS tente également
      de déréglementer davantage les marchés financiers. Nous savons que les grandes entreprises sont fortement
      impliquées dans les négociations sur l’ACS.
      Nous savons que la dernière fois qu’un tel accord global sur les services a été négocié (AGCS), des vagues de
      protestation ont émergé à l’échelle mondiale. Enfin, nous savons que d’importants efforts sont déployés pour
      veiller à ce que les négociations sur l’ACS restent secrètes.
      Au vu des enjeux importants pour la population et pour notre planète, c’est un véritable scandale. Qui,
      dans un pays démocratique, acceptera que son gouvernement approuve en secret des lois qui déplacent
      fondamentalement le pouvoir et la richesse, qui lient les futurs gouvernements et qui restreignent la capacité
      d’une nation à offrir des services à ses citoyen(ne)s ?
      Les textes de l’Accord sur le commerce des services, qui font actuellement l’objet de négociations, doivent être
      publiés afin d’être soumis à l’opinion publique avant d’être adoptés. L’ACS ne doit couvrir aucun service public, ni
      restreindre la capacité de réglementation d’aucun gouvernement dans le meilleur intérêt de la population. Les
      services publics ne doivent pas être commercialisés.

      Rosa Pavanelli
      Secrétaire générale
      Internationale des Services Publics

      Supprimer
    2. harry callahan6 mai 2014 à 23:16

      La notion de service public n'est pas meme aux etats unis qu'en France...

      D'ailleurs l'entretient des infrastructures vitales dans ce pays est parfois....Sans commentaires.

      Pas assez "rentable".

      En meme temps, vu la taille du pays, ce ne sont pas les villes fantomes qui y manquent.

      Toujours la meme histoire, c'est comprehensible, d'une certaine facon, qu'ils essaient de plaquer leur modele sur d'autres pays.

      Mais ca ne peut pas marcher, c'est tout.

      Castillo, le nombre de gens qui connaisse ce traité est consequent.
      Un ami allemand m'en a meme parlé d'une facon que vous ne renieriez pas.

      C'est lent, mais les gens comprennent ce qui se passe.

      C'est deja un premier pas.

      Supprimer
    3. J'espère seulement qui ne sera pas trop tard .

      Supprimer
    4. Reste-t-il seulement une boîte de Pandore qui n'ait pas été ouverte?

      Supprimer
    5. voici un extrait d'un texte sur une trilatérale dont les médias de masse ne parlent jamais -

      Dirigeants des multinationales, gouvernants des pays riches et partisans du libéralisme économique ont vite compris qu’ils devaient se concerter s’ils voulaient imposer leur vision du monde. Dès juillet 1973, dans un monde alors bipolaire, David Rockefeller lance la Commission trilatérale, qui va marquer le point de départ de la guerre idéologique moderne. Moins médiatisée que le forum de Davos, elle demeure très active, au travers d’un réseau d’influences aux multiples ramifications.Il y a trente ans, en juillet 1973, à l’initiative de M. David Rockefeller, figure de proue du capitalisme américain, naissait la Commission trilatérale. Cénacle de l’élite politique et économique internationale, ce club très fermé et toujours actif de hauts dirigeants a suscité nombre de controverses, surtout à ses débuts (1). La Commission entend alors devenir un organe privé de concertation et d’orientation de la politique internationale des pays de la triade (Etats-Unis, Europe, Japon). Sa charte fondatrice résume : « Centrée sur l’analyse des enjeux majeurs auxquels font face l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest et le Japon, la Commission s’attache à développer des propositions pratiques pour une action conjointe. Les membres de la Commission regroupent plus de 200 distingués citoyens provenant des trois régions et engagés dans différents domaines (2). » (suite)

      Supprimer
    6. (suite) La création de cette organisation opaque, où se côtoient à huis clos et à l’abri de toute compromission médiatique des dirigeants de multinationales, des banquiers, des hommes politiques, des experts de la politique internationale, ou encore des universitaires, coïncide à ce moment avec une période d’incertitude et de turbulence dans la politique mondiale. La gouvernance de l’économie internationale semble échapper aux élites des pays riches, les forces de gauche paraissent de plus en plus actives, en particulier en Europe, et l’interconnexion croissante des enjeux économiques appelle une coopération plus étroite entre les grandes puissances. La Trilatérale va rapidement s’imposer comme un des principaux instruments de cette concertation, soucieuse à la fois de protéger les intérêts des multinationales et d’« éclairer » par ses analyses les décisions des dirigeants politiques A l’image des rois philosophes de la cité platonicienne contemplant le monde des idées pour insuffler leur sagesse transcendante dans la gestion des affaires terrestres, l’élite rassemblée au sein de cette institution fort peu démocratique ­— et que la démocratie inquiète dès lors que des groupes autrefois silencieux s’en mêlent — va s’employer à définir les critères d’une « bonne gouvernance » internationale. Elle véhicule un idéal platonicien d’ordre et de supervision, assuré par une classe privilégiée de technocrates qui place son expertise et son expérience au-dessus des revendications profanes des simples citoyens : « Un lieu protégé, la Cité trilatérale, où la technè est loi, commente Gilbert Larochelle. Et, postées en surplomb, des sentinelles veillent, surveillent. Le recours à l’expertise ne relève point d’un luxe, il offre la possibilité de mettre la société face à elle-même. Le mieux-être ne vient que par les meilleurs qui, en leur hauteur inspirée, produisent des critères pour les relayer vers le bas (suite et fin)

      Supprimer
    7. (suite) Les attentats du 11 septembre 2001 ont fourni une nouvelle occasion de rappeler, lors de la rencontre de Washington en avril 2002, la nécessité d’un « ordre international » et d’« une réponse globale » auxquels les principaux dirigeants de la planète sont enjoints de collaborer sous la houlette américaine. Lors de cette réunion annuelle de la Trilatérale, MM. Colin Powell (secrétaire d’Etat américain), Donald Rumsfeld (secrétaire à la défense), Richard Cheney (vice-président) et Alan Greenspan (président de la Réserve fédérale) étaient présents La seconde idée fondatrice, qui découle de la première, est le rôle tutélaire des pays de la triade, en particulier des Etats-Unis, dans la réforme du système international. Les pays riches sont invités à s’exprimer d’une seule voix et à unir leurs efforts dans une mission destinée à promouvoir la « stabilité » de la planète grâce à la généralisation du modèle économique dominant. Les démocraties libérales sont le « centre vital » de l’économie, de la finance et de la technologie. Ce centre, les autres pays devront l’intégrer en acceptant le commandement qu’il s’est donné. ...ect -

      C'est un peu long mais réellement intéressant lorsque l'on veut y voir plus clair sur ce qui se passe aujourd'hui et la volonté de nos élites pour unifier l'Union européenne aux Etats unis.

      Supprimer
    8. je rajouterais juste que la fameuse loi du 3 janvier 1973 - (loi appelé "loi Rothschild - encore et toujours un grand financier) est le début de l'endettement de notre pays - je ne crois absolument pas au hasard.

      Supprimer
    9. Cette "commission trilatérale", les Américains aiment beaucoup les commissions, me fait un peu penser à la Sainte Alliance que les royaumes d'Europe ont formé après la chute de Napoléon. En juillet 1973, après les révoltes estudiantines et sociale de la fins des années 60 (et le terrorisme d'extrême qui a suivi), mouvements qui se donnaient des faux airs de printemps des peuples, il fallait bien que les tenants du pouvoir mettent en place des mécanismes de défense de leur impérium.

      Si, comme vous le suggérez, ces financiers pensaient asservir définitivement les états en les forçant à s'endetter, ils se sont trompés. Car la dette pour un état n'a pas le même sens que pour un particulier, un état a du temps et peut toujours finir par se désendetter en se mettant en banqueroute ou en dévaluant. Au début du 18ième siècle l'effondrement du catastrophique système de Law a ruiné beaucoup de gens mais a paradoxalement permis au Régent de réduire la dette monumentale de la France laissée par Louis XIV.
      A un moment Askolovitch m'a agacé car il a dit, sentencieux " Quand vous et moi avons des déficits, on doit faire des économies" A ça il fallait lui répondre : vous comme moi ne sommes pas un état. L'état n'est ni un particulier, ni une entreprise, confusion que font souvent les gens. L'état est l'expression physique, concrète de la nation, qui est elle-même l'incarnation du peuple. Les opérations comptables qui le concernent n'ont rien à voir avec celles d'une société d'affaires, car elles obéissent à d'autres règles qui sont principalement liées à leurs missions dites régaliennes. L'illustration la plus simple, car la plus visible, est les Etats Unis et leurs déficits abyssaux. Bien sûr on sait pourquoi : ils ont un budget de l'armée qui est, paraît-il, équivalent à la somme de tous les budgets d'armée du reste des pays du monde. D'un autre côté, si les USA décidaient d'un coup d'éteindre le GPS par exemple, parce que ça coute trop cher, ou bien réduisaient leur armée drastiquement au point de ne plus laisser de troupes ou de flottes dans le reste du monde, le commerce mondialisé en prendrait un sacré coup. Plus une route maritime ne serait sûre. Une mondialisation a besoin d'une force de police, autrefois c'était la Royal Navy, aujourd'hui c'est l'US-Navy.
      La France c'est la même chose, en plus petit et à son échelle (on connaît nos capacités sur le théâtre africain par exemple), même si je pense qu'il y a une autre dimension un peu moins rationnelle dans les largesses financières qui nous sont accordées. Je pense, c'est ma théorie, que le reste du monde, ses élites en particulier, en dépit de la victoire sur la révolution française puis sur son petit fils que fut le communisme, en ont encore peur. Ce dont ils ont le plus peur c'est de mettre le peuple français dans une situation désespérée car ils craignent sa capacité à inventer des solutions qui se transforment en force de chaos. Pour éviter ça, ils font comme Napoléon avec Paris, ils s'assurent que le prix de pain ne dépasse pas un certain niveau, quitte à y aller profondément de leur poche.
      Il me semble que c'est la dernière manière remarquable pour notre pays de compter sur la scène du monde. La construction européenne a cela pour objectif : dissoudre la France et couper les nerfs de son peuple pour le neutraliser, mais en attendant nous serons sous perfusion jusqu'à ce qu'ils estiment que nous ne sommes plus dangereux. Lorsque cette sagesse les quittera, parce qu'arrivera aux commandes de l'économie une génération moins intelligence mais surtout avec une culture historique moins poussée, là... Ils auront le chaos.

      Supprimer
  29. Deux réflexions courtes: la première sur la finance " la pieuvre " elle a une tête et plusieurs bras. Pour changer son emprise il est trop tard, les dirigeants ont été formate dans les grandes écoles.
    Concernant le multiculturalisme de la France, je ne crois pas que les francais la veulent ils la supportent car on leur rabache tous les jours que c est bien. Ce matin Apathie a fait l éloge du film , qu est ce qu on a fait au bon dieu, film qu on dirait sorti tout droit d un ministère pour dire au francais qu il faut accepter tout changement en France.
    Moi cela ne me convient pas.
    Betty

    RépondreSupprimer
  30. @ betty

    "Deux réflexions courtes: la première sur la finance " la pieuvre " elle a une tête et plusieurs bras. Pour changer son emprise il est trop tard, les dirigeants ont été formate dans les grandes écoles.".

    REP/ Je suis d'accord avec vous - Beaucoup d’analystes ont notés que l'école a été une des armes de ceux qui ont voulus cette mondialisation - professeurs formatés pour des élèves formatés ou accessoirement ignorants - le savoir remplacé par une pseudo-pédagogie.

    Concernant le multiculturalisme de la France, je ne crois pas que les francais la veulent ils la supportent car on leur rabache tous les jours que c est bien. Ce matin Apathie a fait l éloge du film , qu est ce qu on a fait au bon dieu, film qu on dirait sorti tout droit d un ministère pour dire au francais qu il faut accepter tout changement en France.

    REP/ On entend toujours cette rumeur que la France suit à pas à pas l’Amérique, nos élites ont deux grands modèles, l’Allemagne et surtout l’Amérique (ils haïssent la France, pays de beaufs) - Pour l'amérique, vous avez Hollywood qui sort des films de commande ou on voit ô combien, les américains sont les plus humanistes, les plus honnêtes, les films de propagandes ne manquent pas, c'est idem pour la France, l'industrie du cinéma, comme pour l'école est majoritairement de gauche, malheur à celui qui fera un film ou trop d'immigration tue le modèle social, le modèle culturel français ect...La presse et les société en première ligne suivit de la justice (autre corporation de gauche) s’emploieront à le diaboliser jusqu'à ce qu'il ne trouve plus une occasion de s'exprimer ( c'est cela la liberté d'expression de nos défenseurs des droits de l'homme autoproclamé) - En conclusion, tant que l'on ne fera pas le ménage, dans toutes ces "corporations", on sera pris en otage par cette intelligentsia - (école, magistrature, médias, associations, syndicats, artistes du showbizz" cinéma/chanteurs et bien sur, les "experts" "labellisés modernistes" sociologues, économistes, psychologues..." -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan7 mai 2014 à 10:52

      Essayez de garder a l'esprit que beaucoup d'americains se sentent tres eloignés de leur gouvernement et n'aiment pas leur propre "multiculturalisme".

      (Très surpris de realiser que des mouvements metapolitiques americains suivent de très près ce qui se passe en Europe, et meme encore plus fort...Certains americains s'imaginent serieusement revenir sur place !).

      En ce qui concerne la finance, elle scie la branche sur laquelle elle est assise a cause de son court termisme.

      Et justement, comme elle est "a plusieurs tetes" antagonistes, c'est des ces opposition que les portes de sorties peuvent survenir.

      Pas question d'idealiser Poutine, mais il a su mettre des olligarques russes au pas en les montant les uns contre les autres.
      (Poutine est lui meme devenu un olligarque...Il est immensement riche).

      Definitivement rien n'est joué.

      Supprimer
    2. "Très surpris de realiser que des mouvements metapolitiques americains suivent de très près ce qui se passe en Europe, et meme encore plus fort...Certains americains s'imaginent serieusement revenir sur place !"

      Cela ne me surprend pas. Les américains "de souche" sont en train de se faire déborder par leur immigration hispanique. Comme ils ont un système d'enseignement jusqu'à l'université qui est tout à fait exécrable, ils sont dans l'incapacité de produire leur propre futurs cerveaux.

      En effet Harry, le court termisme est mortifère comme vous dites. Pour pallier à cela il faudrait une profondeur de réflexion historique que par essence la finance ne peut pas avoir. D'où l'intérêt du politique, qui lui est en capaicté d'avoir cette profondeur.

      Supprimer
    3. harry callahan8 mai 2014 à 12:19

      "Les américains "de souche"

      Ils sont parfois encore dans des reserves ceux là...

      En fait, ceux dont vous parlez, il s'agit d'americains de souche européene.

      "D'où l'intérêt du politique, qui lui est en capaicté d'avoir cette profondeur."

      Ca rejoint ce que vous avez dit sur le fait qu'un etat n'est pas un particulier.
      On investit parfois en theorie pour une generation par exemple.

      Supprimer
  31. Non effectivement rien n'est joué, il y a un combat entre deux adversaires aujourd'hui, le peuple et les financiers - Quand la majorité des peuples, ceux des ouvriers auront compris qu'ils ont été spoliés de leurs droits par des oligarchies financières, ce sera là un vrai réveil. Bien sur que la majorité du peuple américains sont autant de personnes qui pensent comme tous les "ouvriers" de l'Europe, c'est pour cela qu'il reste encore un espoir - Poutine est un cheveu dans leur soupe puisqu'il reste le modèle qu'il faut abattre pour installer le modèle impérialisme américain or comme le dit Zemmour, Poutine a le modèle du patriarche, du président et rayonne en personnage du 19e - un pied de nez aux oligarques de la pensée moderniste - tous ces think tank qui sont un peu partout pour organiser une gouvernance mondiale sont autant de satellites mafieuses au service de la finance, trouvez-vous normal que ce sont des technocrates non élus qui dirigent les pays ? trouvez-vous normal que ce sont des financiers comme Rothschild, Rockfeller et bien d'autres qui dictent la loi qu'il faut suivre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autre chose : les OGM - dont Monsanto est la multinationale qui fait polémique - Savez-vous -
      l'assemblée a voté l'interdiction du MON810, de la firme américaine Monsanto or Les quatre-vingt-un sénateurs UMP à avoir signé ce recours jugent notamment que « la primauté du droit communautaire » et du droit international sur le droit français n'est pas respectée en la matière. Ils expliquent également que le texte voté lundi ne respecte pas le principe de précaution tel qu'édicté par la Charte de l'environnement et qu'il manque « aux principes de clarté et de précision ». L'UMP dont on connait l'idéologie néolibérale de ses élites (pas tous mais les conservateurs comme guaino ou wauquiez encore que ? sont vraiment minoritaires) montre leurs vrais visages mondialistes et totalement pro-américains - je me souviens d'un des proches conseillers de Sarkozy, alain Minc grand adorateur du système anglo saxons vantait dans un canard la politique économique de la caste américaine et se lamenter qu'en France, on soit si réticent. Apprenez donc que lorsque les accords transatlantiques se feront, ce genre d'interdiction ne sera plus possible sinon l'Etat se retrouvera devant un tribunal privé et très probablement condamné . Ce n'est pas de la fiction croyez-le.

      Supprimer
    2. harry callahan7 mai 2014 à 12:23

      "Poutine est un cheveu dans leur soupe puisqu'il reste le modèle qu'il faut abattre pour installer le modèle impérialisme américain"

      Il ne peuvent pas l'abattre et composent avec.

      Meme Brzeziński l'a officiellement integré dans sa doctrine, et l'a dit publiquement.

      C'est pour ca que j'insiste, il ne faut pas idealiser Poutine.

      On peut apprecier sa facon d'avoir reussi a sortir la Russie de sa crise des années Yeltsine, ses proffessions de foi patriote, son attachement publiquement a une culture traditionnelle, mais il est desormais integré dans le jeu

      (Des societes petrolieres americaines travaillent avec les russes, les grandes societés russes ont des comptes sur des banques du grand systeme financier mondial-il y a des alternatives-).

      La russie est dans le systeme.

      "trouvez-vous normal que ce sont des technocrates non élus qui dirigent les pays ?"

      Castillo, la puissance des multinationales "non elues" avait bien generé les lois anti-trust aux USA...

      Ce qui est grave c'est le niveau de pouvoir ahurisant, et aussi que le volet finance se soit sustitué a l'industrie etc, parce que plus rentable, mais avec une base largement moins concrete et controlable.
      (Ca commencé a la fin des années 70)

      (Peut pas m'empecher de penser a ce vieux film de Verneuil "mille milliards de dollars"...)

      L'interet c'est qu'il vont peut etre devoir se montrer un petit peu plus ouvertement si les peuples se revoltent, ne fusse qu'en votant mal.

      Peut etre...

      Je sais aussi pour les tribunaux commerciaux privés.

      Dites vous bien que l'amerique cherche a imposer son corpus juridique sur les transactions en constituant une enorme zone commerciale qui y sera soumise, pour essayer d'en faire un standard mondial incontournable (Pour les chinoix notamment).

      Les limites militaires (relatives) peuvent se compenser dans d'autres domaines.

      Supprimer
  32. J'ai appris, hier qu'une des manifestations pour le travail le dimanche avait été manipulé par deux géants du commerce ( Castorama et Leroy-Merlin) - infos de Marianne (pour une fois, faut reconnaître à ce magazine de gauche, son honnêteté) - bref - voici quelques brides de l'article.

    "Affaires Cazuhac, DSK, Kerviel, Bettencourt, dans « Jeu d'Influences », un livre et un documentaire diffusé ce soir sur France 5, le journaliste Luc Hermann propose une enquête sur les stratèges en com qui conseillent ces personnalités prises dans la tourmente. Une influence parfois exagérée, mais aussi de vrais talents de metteurs en scène. Un exemple avec le mouvement des « Bricoleurs du dimanche », le mouvement des salariés des enseignes Castorama et Leroy-Merlin favorables au travail dominical. Une action en fait pilotée par une agence de communication mandatée par les dirigeants des deux entreprises. les Bricoleurs du dimanche », un mouvement spontané de salariés de Leroy-Merlin et Castorama tous super-enthousiastes à l’idée de passer leurs week-ends à bosser. Des acharnés du taf regroupés en collectif de travailleurs pour faire pression sur le gouvernement. Dans Jeu d’influences (1), une enquête sur les « spin doctors », ces gourous de la communication de crise qui conseillent politiques et grands patrons, le journaliste Luc Hermann révèle le détail de l’opération de communication « Travail le dimanche ». Une mobilisation entièrement pilotée par une agence de communication mandatée par les directions de Castorama et Leroy-Merlin et financée par les deux mêmes groupes. Des concurrents féroces unis dans une vaste opération de lobbying. ..."

    çà vous donne une idée du monde actuel, basé sur le mensonge, la fabrication de l’événement, pour obtenir un avantage dans la société. ce n'est pas nouveau, en Allemagne, il est possible d'engager des figurants pour faire une manifestation - çà vous explique ô combien les dirigeants de notre société, les élites financières se foutent de notre "poire" depuis des dizaines d'années.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "çà vous explique ô combien les dirigeants de notre société, les élites financières se foutent de notre "poire" depuis des dizaines d'années."

      C'est que maintenant que vous en prenez conscience... Mieux vaut tard que jamais, mais ce fut très long... Trop long...

      Supprimer
  33. "C'est que maintenant que vous en prenez conscience... Mieux vaut tard que jamais, mais ce fut très long... Trop long...".

    REP/ Il me semble que c'est ce que je dénonce depuis ma venue sur ce blog, enfin quand j'en ai la possibilité et que je ne passe pas mon temps à me justifier contre des "attaques" dont je me demande encore la raison -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca donne tout autre chose si je désire attaquer quelqu'un...

      Je souligne uniquement le fait que la plupart des gens se font endormir depuis plusieurs décennies, et que ce n'est pas en l'hurlant maintenant du haut des toits que le peuple français retrouvera instantanément de quoi se protéger et se défendre.

      Ca pourrait être un autre que vous qui agirait de cette manière que ma réponse serait la même.

      Supprimer
  34. Qui hurle ? -cela fait longtemps que des gens se sont réveillés, çà ne date pas d'aujourd'hui - moi, j'en parle depuis quelques temps, ce blog n'est pas mon point de départ, par contre, beaucoup de personnes écrivent sur ce sujet ou essayent d'alerter l'opinion depuis des dizaines d'années, grâce à internet, l'appel se fait entendre - comme le disait récemment Dieudonné au congrés des dissidents en Belgique -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est votre point de vue. Mon point de vue est que beaucoup des gens qui selon vous et d'autres se "réveillent" critiquent effectivement le pouvoir, mais font aussi dans les conflis communautaires.
      Ils ne se donnent pas les moyens tangibles de contrer le pouvoir qui se joue d'eux.

      Supprimer
  35. Le cran saisit le CSA et réclame la tête de Zemmour pour sa chronique du 6 mai sur RTL : http://ldh-toulon.net/Eric-Zemmour-et-Thierry-Mariani

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.