lundi 12 mai 2014

Eric Zemmour dans "Ça se dispute" sur I-Télé le 9 Mai 2014 & réponse au CRAN

Eric Zemmour a répondu au CRAN, faisant suite à la chronique du 6 Mai 2014 sur RTL.



Vous pouvez réagir à ce sujet en commentaire.


L'émission en intégralité :




Merci à News360x pour l'émission intégrale.

.

60 commentaires:

  1. Korat,

    Oui, c'est vrai il a le droit de penser ce qu'il veut des femmes M. Zemmour. Moi ça ne m'empêche pas de dormir et je n'élirai pas domicile pour autant dans ma cuisine dans la seule compagnie de mes casseroles. J'ai du mal à imaginer sa femme comme une demeurée qui ne sait rien faire d'autre que préparer une omelette. Mais justement Eric Zemmour arrêtez de provoquer avec ça. Moi, je ne vous crois pas mais pourquoi vous aliéner inutilement une partie de la population juste pour ça alors que votre combat pour le reste est si primordial.

    Dites plutôt que pour le foot, vous préférez être entre hommes. C'est tout. Ça peut se comprendre. Mais les citations bêtes qui renvoient les femmes aux maudites casseroles, de grâce....par pitié, pas vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire à manger, et remplir principalement cette fonction, n'a rien d'un sous rôle. Je suis un homme qui se fait à manger tout seul en plus de toutes les tâches ménagères, et ceci ne me pose aucun problème.

      Supprimer
    2. Kami,

      Vous me comprenez j'en suis sûre. La fonction en soi n'est pas en cause, pas davantage quand il est question d'un métier, mais l'expression redondante de retourner les femmes à leurs casseroles, c'est tout autre chose. Vous savez bien ce que cela sous-tend. Et malheureusement, ces clichés nous sont servis par des hommes qui ne méritent habituellement pas l'admiration dont joui Zemmour pour le reste de ces propos, à juste titre.

      J'exprime ce bémol et regrette qu'il n'abandonne pas cela à d'autres.

      Je suis d'accord avec le reste de son propos. Mais pour moi, cette posture vis-à-vis des femmes lui font ombrage.



      Korat

      Supprimer
    3. Evidemment Korat que je vous comprends, et même parfaitement.

      Cette expression sous-tend que les femmes sont inférieurs aux hommes en tant qu'êtres vivants. Jusqu'à preuve du contraire ce n'est pas ce que j'entends de la part d'Eric Zemmour, qui a dit avoir de l'admiration pour sa mère et sa grand-mère.

      L'on peut entendre la même chose sortant des bouches de deux personnes sans que le fond soit le même.

      Supprimer
    4. "la plupart du temps" après le "sous-tend".

      Supprimer
    5. Je crois que ZZ combat le féminisme. Si le féminisme n'existait pas, il ne parlerait jamais des femmes. Et si le féminisme n'existait pas, les femmes seraient plus heureuses, les hommes aussi. Dans nos sociétés, des millions de femmes seules obligées de prendre un travail sans intérêt ou de vivre d'allocs, autant d'enfants sans père fixe, la déresponsabilisation des hommes, et pour finir, Conchita Wurst, mélange homme-femme hideux: voilà le résultat de tant d'années de féminisme, résultat plus négatif que positif, il me semble.

      Les femmes entre elles parlent systématiquement de ce qu'elles ont pris pour habitude de rejeter publiquement: cuisine, décoration, bambins, courses...

      Supprimer
    6. Mais pourquoi pensez-vous du reste qu'une femme dans sa cuisine, une femme au foyer est une demeurée? C'est fou, ça! Quel est le lien entre idiotie et cuisine?

      Faut-il croire alors que les cuisiniers réputés, tous masculins, sont des pauvres types sans cervelle? Certains sans doute mais pas plus que la moyenne...

      Supprimer
    7. harry callahan13 mai 2014 à 09:30

      Ces histoires de feminisme sont limités aux pays occidentaux.

      Conchita Wurst ne represente un probleme que si elle s'imagine etre en elle meme un programme politique, sinon on peut considerer ca comme une sorte de Madame Butterfly (Donc rien de nouveau).

      D'ailleurs les feministes qui se battent pour des droits salariaux egaux, par exemple, n'ont rien de choquant.

      En revanche les adeptes du "gender bending" ne se rendent pas compte que les droits individuels sont le cadet des soucis de ceux qui sont derriere eux.

      Si le genre est une vue de l'esprit, et que la biologie n'existe pas, je propose qu'on fasse des competitions sportives mixtes.

      Le ridicule de la situation sera difficile a cacher...

      Supprimer
    8. Ouais, en gros, Kami, t'es seul et tu te fais chier, quoi.

      Supprimer
    9. Les éléments perturbateurs, ça dérange, et ce partout... Mais ça me va tant que tout se passe correctement avec certains intervenants.

      Tu vois bien qu'on est tous plus ou moins différents ici.

      Supprimer
    10. Les éléments perturbateurs, ça dérange... ou bien 0 -----------------------
      |
      |
      |
      Le Soleil, c'est jaune /---------------------- au choix --
      La pluie, ça mouille \
      BHL est con

      Supprimer
    11. @Robin Girard,

      "Je crois que ZZ combat le féminisme". Vous le croyez?...Alors que tout le monde le sait depuis qu'il parle.
      Non je ne suis pas féministe, loin s'en faut.

      "les femmes entre elles parlent SYSTÉMATIQUEMENT....cuisine,décoration.bambins courses".
      C'est ce genre de clichés réducteurs qui tapent sur les nerfs à la fin...Je ne parle pas souvent en ce qui me concerne de ces sujets qui relèvent du quotidien et ennuient les autres.

      "Quel est le lien entre idiotie et cuisine?" Aucun. J'en veux pour preuve votre dernière remarque à Kami. Ce n'est pas lui que je défends, il peut le faire tout seul, mais la bonne santé du blog. Ça vous échappe encore que des disputes constamment attisées énervent tout le monde sur ce blog?

      Korat

      Supprimer
    12. qui vous ennuie... mais la plupart des femmes que j'ai connues ou qui sont autour de moi ont des préoccupations très terre à terre. Et je m'en fous, d'ailleurs, c'est très bien comme ça.

      Arrêtez avec les clichés, il n'y a pas de clichés. Il y a des réalités qu'on veut nier au nom de quelque idéologie, c'est tout.

      Il faut tout prendre, je crois! ZZ est conservateur et il l'illustre dans sa vie privée aussi. Je me suis peut-être planté d'ailleurs lorsque j'ai dit que ZZ n'était pas très croyant, il l'est sûrement.

      La femme n'a pas changé alors qu'elle est beaucoup plus seule qu'avant, l'homme lui, déresponsabilisé. Les femmes ont l'impression de vivre avec les acquis du féminisme alors qu'énormément sont des femmes seules, avec enfants, la trentaine passée (profil type du site de rencontre, par ex.). Les hommes ont plus gagné à ce dérèglement des moeurs que les femmes; la contrainte du mariage était faite pour stabiliser les hommes, par exemple mais maintenant... les gens se marient en sachant bien qu'ils se remarieront ou que ça va durer un temps et c'est tout... les enfants trinquent, comme on dit. Il est juste finalement de dire que "les enfants n'appartiennent plus à leurs parents" ou plus précisément à leurs pères...

      Supprimer
    13. Je blaguais sinon, avec K. Coule, la Québécoise.

      Supprimer
    14. @Robin,

      "je blaguais..." Ah bon...

      Je ne vous appellerai jamais le Français par politesse. Puis-je en espérer autant.
      Merci d'avance.
      Korat

      Supprimer
    15. Robin Girard, qui d'un air hautain terasse la Chimère idéologique d'une Clémentine Autain hystérique.
      Son médaillon d'Autun représentant Bellérophon lui donnant son bon teint.

      Supprimer
    16. Hystérique, n'exagérons rien...

      Ah bravo, très bien, effectivement, c'est une mosaïque du musée d'Autun.

      Appelez-moi comme bon vous semble (je suis hyper-blindé contre "Robin des bois"). Korat, ça ne fait pas très québécois, c'est dommage...

      Supprimer
    17. Mais dîtes-moi, quel est le problème au Québec? Avez-vous un genre de ZZ local? Comment est la société québécoise au juste? Les médias aussi sont concentrés et conformistes, je suppose?

      Supprimer
    18. harry callahan13 mai 2014 à 23:47

      Il paraitrait que Richard Martineau serait sur une ligne relativement proche de Zemmour au Quebec.

      Supprimer
    19. @Robin,

      "...le problème au Québec?" Ce serait déjà bien s'il n'en avait qu'un. Vous expliquer comment est la société québécoise, je n'en aurais pas le courage sur un blog. De temps en temps, j'en donne quelques bribes à mon corps défendant car je ne veux pas encombrer le blog avec le Québec qui est là pour Eric Z.

      Je peux vous dire qu'on a des problèmes communs et que ce serait bien de travailler ensemble parfois. C'est dans les plans. Déjà, je peux vous dire qu'on tient à bout de bras, depuis la conquête anglaise en 1759 sur les Plaines d'Abraham, notre fait français: la langue d'abord, puis la culture complètement sans rapport avec les 9 autres provinces du Canada. Mais ça, je crois que vous le saviez déjà.


      Harry,

      Que vous dire de Richard Martineau? Non ce n'est pas un Zemmour. Il a deux émissions télé. Parfois, il va rétablir certaines vérités mais le lendemain il dérape. Bref pas fiable et surtout, pas très intelligent, selon moi. Mais, je suis bien exigeante à cet égard, ce n'est pas pour rien que j'aime Zemmour.

      Un de nos journalistes chroniqueurs des plus intelligents c'est Mathieu Bock-Côté. Il est jeune et ses analyses sont brillantes. Il est indépendantiste, aime la France et fait souvent des critiques de politiques et d'écrivains français en rapport avec les questions politiques de l'heure au Québec. Il a en plus de la culture.

      Autrement la bien-pensance règne aussi chez-nous dans les médias. Chez les artistes aussi. Mais que voulez-vous? C'est la maladie du siècle et je ne m'y fais pas du tout.

      Korat

      Supprimer
    20. Oh, vous êtes trop modeste... il n'y a pas que ZZ qui nous intéresse ici, heureusement! J'ai une passion pour l'Amérique (et pas seulement pour les Américains, HC), du nord au sud...

      J'ai peur que votre langue, qui n'est pas tout à fait du français, soit truffée d'anglicismes, même protégée... ça se voit dans les films; les mots banals de l'américain (nice, big) sont employés au Québec. Ici, il y a quand même plus de résistance, les jeunes emploient des mots anglais mais les oublient ensuite. Je me trompe? Si je vous dis qu'il faudrait nettoyer les rues de Montréal et des autres villes de tous les noms anglais, vous allez me trouver intolérant?

      Si vous n'étiez pas bien-pensante, vous seriez plutôt du genre traditionnelle, non, c'est à dire cuisine et décoration? La fille pas comme les autres aujourd'hui, c'est justement une femme au foyer!

      Ne prêtez pas attention à mes divagations. Je ne suis qu'un homme.

      Supprimer
    21. harry callahan14 mai 2014 à 09:42

      Tout les canadiens anglophones avec qui j'ai parlé des quebecquois ont toujours manifesté une gene palpable au minimum...
      A chaque fois le sous entendu c'est "ils nous emmerdent ces quebecquois", avec leur particularisme.

      Mais les quebecquois que je connais sont vraiment chaleureux et fiers, c'est toujours un plaisir d'en rencontrer.
      Et les anglicismes sur le francais, c'est sans doute inevitable et puis ca a un coté charmant ("chopiner", c'est toujours mieux que shopping, que les francais utilisent)...

      Je connais Mathieu Bock-Côté.
      Interessant en effet.

      Supprimer
    22. @Harry,

      Vous dites "faire du shopping" alors qu'au Québec on dit "aller magasiner". Chez nous, on truffe moins nos phrases de mots anglais comme on le fait en France, souvent pour montrer qu'on est dans le coup. Chez-nous c'est le contraire, la grande majorité des gens s'efforcent de ne pas le faire, un peu comme une résistance et quelqu'un qui emploie plein de mots anglais dans son langage n'est pas bien considéré. Ce qui explique que beaucoup de québécois sont surpris en arrivant en France: par exemple, on ne parle jamais de "cake" surtout prononcé à la française mais on dit gâteau.
      Vu qu'on a peur de perdre notre langue, on a le réflexe d'évacuer le plus possible les mots anglais. La difficulté qui nous guette plus que vous c'est l'anglicisme d'acception i.e. une formulation qui semble française mais qui est du calque de l'anglais. Comme une traduction littérale. On dira par exemple "faire du sens" au lieu de avoir du sens; on traduit directement de l'anglais "make sense".

      Korat

      Supprimer
    23. Et vous, vous en faîtes des gâteaux?

      Supprimer
    24. A Robin,

      Tiens! je ne retrouve plus votre petite phrase: "et vous,vous en faites des gâteaux"?

      Ne vous inquiétez pas, je sais ce que vous vouliez répandre sur mes propos. Vous ne pouvez pas vous empêchez d'en mettre un peu partout. La phase anal mal réglée. Les gens du blog auront peut-être jugé de l'enlever par délicatesse ou parce que par trop insignifiant. Merci à eux, si c'est le cas, mais vous ça ne vous gênera pas "blindé" comme vous êtes dites-vous.

      Ouiiiiii, je fais des gâteaux. Je fais aussi des "tartes" . Et à certaines occasions, je dois me retenir de m'en servir à d'autres fins que de m'en nourrir.

      Vous me poser des questions sur le Québec? Voilà une dernière réponse: s'il y a une sorte de français qu'ils ne peuvent pas piffer. Ce sont des comme vous qu'ils appellent des "picosseux".

      Je savais que c'était tellement contre-productif de vous répondre. Aussi, ignorez-moi
      car c'est certain que moi je le ferai.

      Supprimer
    25. "Je fais aussi des "tartes" . Et à certaines occasions, je dois me retenir de m'en servir à d'autres fins que de m'en nourrir."

      Le tout me fait penser à cet extrait de cette superbe série: http://www.kaamelott.info/livre-3/07-le-porte-bonheur.html

      Supprimer
    26. Ah oui, quand même, je ne pensais pas avoir affaire à une intello aussi mal embouchée que ça. "La phase anal(e) mal réglée (réglée?)"... fan de Woody Allen?

      Bon, je laisse tomber les rennes et les intellos du Québec.

      Supprimer
  2. Très belle réponse d'Eric Zemmour. Supprimons ces associations qui vivent grassement sur nos deniers !

    RépondreSupprimer
  3. Concernant l'intervention de Nicolas Domenach sur le Japon où, selon lui, à partir de 20h00, on se fait agresser dans le métro autant que dans n'importe quel autre pays, je tiens à m'inscrire totalement en faux contre cette assertion purement gratuite. M. Domenach devrait rapidement changer de sources d'information sur le Japon. J'y ai résidé plus de 15 ans, ai pris le métro quasiment tous les jours à toutes les heures de service, suis rentré du travail comme beaucoup de Japonais vers 22h00, ai très souvent emprunté la dernière rame passé minuit, me suis endormi dans le métro, le train de banlieue ou le shinkansen des milliers de fois, sans jamais, je dis bien JAMAIS m'y sentir en danger d'une façon ou d'une autre. Il faut arrêter de balancer n'importe quoi pour "pondérer" ce qui dérange. Les faits de la délinquances sont là (il suffit d'un peu d'observation autour de soi pour comprendre de quoi il retourne) mais aussi les chiffres de l'effondrement du niveau scolaire, qui font eux aussi ressortir une étrange corrélation entre homogénéité ethnique et performance aux tests menés par les organismes internationaux chargés du contrôle des niveaux éducatifs. Or ce n'est pas en niant les réalités - ou en tuant celui qui dit la vérité, comme le chantait Guy Béart - qu'on pourra apporter des réponses satisfaisantes aux problèmes de notre époque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'associe à votre commentaire.
      Ayant séjournée au Japon, en tant que femme seule ( 23 ans à l'époque ), je n'ai JAMAIS connu une seule impression d'insécurité. Mes amis français y vivant encore le confirment également. La raison est principalement liée à la culture du peuple japonais.

      Supprimer
    2. Merci. Effectivement, une certaine culture est à évoquer parmi les causes de cette relative sûreté qui règne au Japon, mais aussi peut-être l'existence - et pas seulement théorique - de la peine capitale. Vous savez, cette sanction dont les experts nous serinent qu'elle ne serait pas dissuasive. À ce propos, personne ne leur demande jamais à ces beaux experts-là comment ils le savent que cette peine n'est pas dissuasive, vu qu'il leur est impossible de savoir combien de meurtriers potentiels auraient bien pu commettre un crime qu'ils n'ont finalement pas commis sans en informer qui que ce soit. Dans les années 1920 est née la science-fiction, quelques décennies plus tard la politique-fiction, et maintenant nous en sommes à la crimino-sociologie-fiction.

      De toute façon et de manière plus large, il est patent que de nos jours on a le droit sous couvert de liberté d'expression, d'affirmer n'importe quoi. Un jour ou l'autre, il faudra que cela cesse et que chacun redevienne réellement responsable de ce qu'il soutient, peut-être au moyen ancestral du pari qui, avant d'être une distraction, fut un outil efficace de la responsabilisation des individus: et quand on n'est pas sûr de soi, mieux vaut maîtriser le subjonctif, le conditionnel... ou carrément garder pour soi ses hypothèses mal fondées.

      Supprimer
  4. Heureusement qu'il y a Nicolas Domenach pour rectifier les contre verities de Éric Zemmour, mais cela n'empêche pas au mal de se répandre malgré tout. C'est navarant.!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan13 mai 2014 à 09:38

      C'est vrai que Domenach fait tres vieil archange du bien qui va terrasser le mal incarné par le diabolique Zemmour. Je n'y avais pas pensé, mais visuellement, pour de la telé realité ou une pub pour la lessive qui lave plus blanc, ca aurait de l'allure.

      Comme illustration pour un conte pour enfant aussi.
      Avec Zemmour pourvu de cornes d'une queue fourchue et d'un trident, et Domenach avec une aureole.
      "St Georges Domenach terrassant le Dragon Zemmour".

      Et le Bien sortira vainqueur du Mal.

      Supprimer
    2. très drôle, rira bien qui rira le dernier dans une France déchirée.

      Supprimer
    3. Culpabilisation des français, combat contre les quelques valeurs qui nous restent et qu'on partage au quotidien en dehors de toute idéologie et autour desquelles les français pourraient se retrouver . Voilà le combat de la gauche et voilà ce qui déchire la société depuis deux ans! Et ils osent revendiquer ça au nom du progrès!

      Supprimer
  5. La vérité n'est pas toujours bonne à dire ...

    RépondreSupprimer
  6. Domenach devrait sortir du 7 ème arrondissement et ouvrir les yeux, Zemmour a raison sur toute la ligne !

    RépondreSupprimer
  7. Domemach a perdu toute forme de crédibilité en affirmant que le Japon est un pays dangereux.....

    RépondreSupprimer
  8. Est-ce normal que Léa S. se donne des airs d'indignation et s'associe aux propos de Domenach?

    Est-elle supposée d'animer ou de débattre?

    C'est fou mais comment ces bien-pensants peuvent-ils tenir le coup contre une réalité aussi insistante. Quand j'ai lu cette semaine que des policiers chinois ou/et japonais vont devoir venir protéger les touristes de leur pays quand ils viennent en France, j'avais de la peine pour cette pauvre France. Beau message en vérité : 1) c'est le bordel en France 2) les autorités ne sont pas foutu d'y remédier 3) les français n'ont aucun souci de leurs visiteurs.

    Et avec ça, les médias continuent leur rengaine à gogo et sont contents. Personne ne saisit que ce n'est pas à Eric Z. qu'il faut faire des procès mais à toute cette bande d'inutiles qui continuent de tourner le dos au réel et désinformer ceux qui les écoutent.

    Korat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des policiers chinois. J'espère que la police japonaise a autre chose de mieux à faire...

      Supprimer
    2. Absolument d'accord à propos de Léa Salamé ,je me suis souvent fait la remarque .....mais dans le fond ,celà n a rien d étonnant !!...passons sur ça,ce n est qu un détail....En revanche,sur le fond du discours de Zemmour sur l'hétérogénéisation de la société et tout ce qu elle engendre comme conséquences-néfastes- pour la France,,moi qui suis lyonnaise d'origine maghrebine,je le ressens chaque jour dans mon environnement,et même si je reste vigilante ,je pense qu il est parfaitement sain de l exprimer...
      Je suis d'accord avec Zemour sur l immigration de masse,jusqu au phénomène de remplacement des français de souche par -nous-, les descendants de l immigration nord africaine dans des zones de plus en plus étendues :si Domenach en doute encore,qu il vienne passer une journée chez moi à Lyon et nous irons nous promener ,bien au delà des cités ,je vois qu il ne porte pas de lunettes donc ça devrait pas être trop difficile de lui faire voir la réalité en face ...du moins, j ose l espérer!

      Supprimer
    3. le terme français de souche me fait rire surtout quant il est employé par des français qui sont loin d’être de souche
      ni vous mademoiselle ni zemmour ne le sont !!!
      alors expliquez nous mademoiselle (ou madame veuillez me pardonner) de quel droit vous permettez vous de critiquez vos semblables ?
      je pose la même questions a zemmour puisqu'il est maghrébin lui aussi ?!

      Supprimer
    4. @ Kami,

      Des policiers chinois. D'accord. Les japonais sont peut-être plus braves. Comme je disais quel beau message quand même.

      Korat

      Supprimer
    5. Le Français de souche existe, c'est à dire qu'il se trouve qu'il ne connait dans son ascendance que des Français. C'est mon cas, c'est ainsi. Ça ne fait pas de moi un meilleur homme et je dois me battre pour exister en essayant de faire le bien autour de moi. Cela ne me donne pas des droits mais cela ne doit pas m'en en lever non plus, je respecte tout le monde, on me doit le respect. Quand je vais à l'étranger (souvent) j'observe et aime les autres et ne m'impose jamais.

      Supprimer
    6. Ici Bobotox.
      @Korat : Parfaitement sur tout ce que vous dites, cela donne l'impression de la réalité que l'état français n'est pas capable d'assurer la sécurité tout simplement, c'est déplorable, car il s'agit là de simple délinquance. Et aussi cela met en évidence les lacunes de notre justice

      Supprimer
    7. harry callahan14 mai 2014 à 09:51

      "le terme français de souche me fait rire"

      Objectivement quand vous savez que la majorité des francais (Et oui encore) peut remonter son arbre genealogique au XVI eme siecles grace aux registres paroissiaux, au minimum, "francais de souche" ca n'a rien d'un phantasme.

      La realité c'estque personne n'aurait eu l'idée d'utiliser ce mot sans tout un tas d'individus qui revendiquent parfois agressivement ou ouvertement avec haine contre la France, d'autres origines, tout en ayant des papiers francais.

      Mais eux ont le droit, ca ne fait "pas rire"...

      "Francais de souche", c'est un symptome du trouble, mais surement pas le premier.

      Ca gene aussi certains, parce que c'est une vision charnelle et enracinée de la France par opposition a une construction intellectuelle ("La Republique" par exemple), et surtout que c'est encore la majorité des francais sans doute...

      Supprimer
    8. Elle doit avoir une phase anale mal réglée, la Léa, cherchez pas plus.

      Supprimer
    9. "Le terme français de souche me fait rire surtout quand il st employé par des personnes qui sont loin de l'être.........alors expliquez nous mademoiselle de quel droit vous vous permettez de critiquer vos semblables... Je pose la même question à Zemmour puisqu'il est maghrebin lui aussi".

      Réponse


      cher monsieur,je constate que vous avez déjà reçu bon nombre de répo nses à votre question, mais je tiens quand même à vous donner mon avis ...(pour Zemmour, faudra lui demander à lui directement ...)

      tout d abord,tout le monde a le droit de "critiquer" ,moi j appelle ça la libre pensée ... il ne me semble pas avoir critiqué qui que ce soit ici mais bon ,passons ...
      Monsieur, en tant que descendante de l immigration algérienne,et fière de l'être,je revendique une FRance de souche!!,et vive cette France là!!.. parceque si elle n avait pas existé ,mon père n'aurait pas trouvé la France qu'il a trouvée quand il a débarqué de son ALgérie chérie , un jour de 1946!!

      Aujourd'hui, avec l'immigration de masse qui est passée par là, les nouveaux arrivants se rendent à peine compte qu ils viennent de passer une frontière ...d'où une une intégration de plus en plus compromise,pour nous tous d ailleurs.C'est un simple constat...

      Supprimer
  9. Certes.
    Remarquez, je suis d'origine paysanne (viticole) en partie et le terme de souche me convient bien!... (Lot of laughs) mais je n'en ai jamais fait état d'aucune supériorité envers mes compatriotes, si divers soient-ils.

    RépondreSupprimer
  10. harry callahan14 mai 2014 à 10:25

    "mais je n'en ai jamais fait état d'aucune supériorité envers mes compatriotes, si divers soient-ils."

    Je vous l'ai dit c'est un symptome, plus qu'une histoire de "superiorité".

    Vous etes ce que vous faites...

    RépondreSupprimer
  11. (suite) : Vous l'expliquez très bien d'ailleurs.
    EZ a dit qu'il n'était pas "de souche" mais en tout cas la greffe a bien pris! (lol encore) et les F. de souche (les souchiens comme vomissait l'autre) lui doivent reconnaissance et respect car il parle hautement en tant que Français comme rares sont ceux à le faire dans les médias.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin, bref on se comprend.Globalement le problème c'est cette pensée de gauche qui veut politiser et hiérarchiser , instrumentaliser toutes les mêmes les plus simples et naturelles

      Supprimer
    2. toutes les différences.
      (problèmes avec smartphones, fenêtres de réponse trop réduite, erreurs de doigté en conséquence. Sorry

      Supprimer
  12. Je ne comprends pas la remarque de Nicolas Domenach. J'ai vecu 5 ans au Japon, a Tokyo, et n'ai jamais ressenti aucun sentiment d'insecurite. Je n'en dirai pas de meme de mes annees dans le 18ieme arrondissement de Paris. Je ne suis malgre tout pas sur qu'il faille prendre le Japon comme exemple: c'est une culture trop eloignee de la notre; Par contre, que nous ne sachions pas gerer l'integration des etrangers appelle une limitation de leur nombre me semble necessaire.

    RépondreSupprimer
  13. Il faut être stupide pour ne pas constater la forte augmentation de la petite criminalité en France, que l'on soit résidents ou touristes. Elle est en augmentation réelle, tous les chiffres le prouvent,,,, Nier cela est idiot et n'avance à rien..

    Michel Zim

    RépondreSupprimer
  14. Domenach, une fois de plus, pratique la langue de bois, et une fois de plus, zemmour a raison.
    Il y a belle lurette que je ne vais pas de nuit dans certains quartiers Toulousains ( le Mirail), alors que j'y ai vécu 10 ans (avant le grand remplacement)
    D'ailleurs, même les flics n'y mettent pas les pieds hormis en patrouille

    Stephan_Toulousain

    RépondreSupprimer
  15. ERIC ZEMMOUR a entièrement raison;; consultez les cahiers de garde à vue des commissariats de police et des gendarmeries et vous constaterez la vérité.. LISEZ LES PRESSES REGIONALES et vous verrez l'origine des délinquants// REGARDEZ LES EMISSIONS 90' ENQUETES/ ZONE INTERDITE/ YOU TUBE (les racistes contre LA FRANCE/ L'ISLAM QUI FAIT PEUR) etc... etc... soyez réalistes!!!!!!! MAIS CHUT!! Je vais être catalogué "raciste" Eh bien non, je suis REALISTE!!!

    RépondreSupprimer
  16. J ai voyage enormement au Japon et je vis actuellement dans un pays dit homogene en Coree du sud et je peux vous dire qu je n ai jamais été ou vu une agression dans le métro et ce a n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Les gens dorment dans le metro et les trains de banlieu sans aucuns soucis. Les jeunes femmes ne sont font pas agressees et meme pas derangees par des "ouech t'es bonne". Ce qui, il faut le dire arrive tres frequemment dans les grandes villes francaises.
    Je suis tres bien place pour comparer avec Paris, pour y avoir habite 4 ans pendant ma these. Et a chaque fois que ma compagne, vietnamienne, ou moi avons eu des soucis c'etaient des jeunes gens ne parlant a peine francais, surement des Roms, tentant de nous voler nos portes feuilles ou des fameux "jeunes des banlieues" c est a dire noirs ou magrebin qui venaient chercher l'embrouille. Je ne compte meme plus le nombre de fois ou des jeunes etudiantes (asiatique pour la plus part) de mon laboratoire arrivaient toutes affolees parcequ'un "grand noir" avait voler leurs i-phones. Et ce qui m inquiete, c est que j ai vu les meme comportement par les memes minorites, dans ma petite ville natale de province rurale. J'en suis meme venu a deconseiller a mes amis coreens la visite de la France et surtout Paris, ou alors y faire tres tres tres attention.
    Je tiens aussi a dire que le probleme ne vient pas de l immigration des etudiants etranger qui se comportent generalement exemplairement et ont honte du comportement des immigres de deuxieme ou de troisieme generation. J ai de nombreux amis venant d Afrique qui travaille en France dans de grands groupes a des positions importantes. De meme un des mes amis proche, un malien, ayant fait ses etudes en France est maintenant Professeur dans une grande universite americane. Je pense clairement que le mal est ailleurs et vient en grande partie de l incompetence de nos politiques.

    PS: veuillez m excuser pour les accents manquant, l accentuation francaise n'est pas incluse dans les claviers Coreens.

    RépondreSupprimer
  17. harry callahan19 mai 2014 à 11:39

    Qui plus est, les tensions et prejugés raciaux de noirs ou de maghrebins a l'egard des asiatiques sont réels.

    Et en plus certains individus savent parfaitement que les clandestins chinoix dans certains quartiers (Juteux benefices pour les triades) sont des cibles ideales car ils ne peuvent porter plainte.
    Evidement ca n'est pas ecrit sur votre tete que vous etes clandestins, donc ils attaquent potentiellement toute personne asiatique.

    Mais bon si la Chine fourni la police a la France...Si ca pouvait s'etendre aux prisons(Ou plutot aux juges), ca deviendrait subitement tres dissuasif sans doute.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.