mercredi 11 juin 2014

La chronique d'Eric Zemmour du 10 Juin 2014 sur RTL.

Eric Zemmour : "Jean-Marie Le Pen a commis une faute de temps"



.

106 commentaires:

  1. La faute politique, rétorquait-il en substance, c'est de suivre la pensée unique.
    Selon moi, ce n'est pas avec des propos aux limites de la décence ou très inconvenants, et qui vont dans le sens de passions faciles et indéfendables que l'on s'affranchit de la pensée unique, c'est en défendant des positions qui, sur le fond, sont radicalement différentes ou opposées à cette pensée. (On peut et on doit s'exprimer, dans ce but, d'une façon irréprochable)
    La faute de temps ? C'est quand même un détail de l'histoire.
    thomas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est plutôt drôle JM Lepen, il a le parlé beau et l'éloquence des vieux tribuns antiques comme les gracques. On ne se lasse pas de l'écouter. Le problème c'est qu'une vidéo sur un blog, ça prête trop facilement le flanc et Marine saute en effet sur l'occasion pour se débarrasser de son encombrant papa.
      Par contre dans sa défense, il nous prend vraiment pour des imbéciles. "Je ne savais pas que P Bruel était juif", dit-il. Je me souviens d'une époque où ils étaient en conflit dans les années 90 où il l'appelait "Monsieur Benguigui " (le vrai nom de Bruel), plus juif que ça c'est difficile. Alors soit il perd la mémoire, soit il est de mauvaise foi. Vu le personnage, je penche pour la deuxième possibilité.

      Supprimer
    2. harry callahan12 juin 2014 à 17:52

      Le Pen est un comique, genre le "diable" du theatre de guignol a l'ancienne.

      Avec un leger mepris pour son public.
      (Mais on a vraiment l'impression que l'essentiel de son public est a gauche, ca doit expliquer en partie...)

      Supprimer
    3. Je ne crois pas que Marine ai sauté sur l'occasion, JM Le pen fait parti encore du groupe parlementaire mais il faut reconnaître que soit, il est devenu "gâteux" et c'est un boulet, soit il est conscient et là, c'est grave - Les média et les adversaires du FN passent leurs temps à traiter le parti de Marine d'antisémite, de raciste et ils scrutent, inventent, créer des polémiques à défaut d'arguments sur la politique et voilà que JM le pen sort le bâton pour que leurs adversaires puissent les frapper - si çà, ce n'est pas une faute politique, qu'est-ce que c'est ? - Ce n'est pas Marine qui a tué son père mais sur ce coup, on se demande si ce n'est pas le père qui veut tuer sa fille - Peut-être qu'elle est en passe de réussir là ou il n'a jamais cru la chose possible - question d'ego -

      Supprimer
    4. Lepen père est en fait une sorte d'anarchiste. Il se moque bien d'arriver au pouvoir, ni même que sa fille y parvienne. Il tient un rôle et il l'aime. Les vidéos de son blog ont un côté un peu suranné, avec sa groupie stylée Félix Potin qui lui tient le crachoir, à la fois touchant et pathétique. Un vieux renard comme lui sait très bien ce que sa fille est en train de faire, muer un conglomérat de partis d'extrême droite en un grand conglomérat "patriotique". La synthèse qui n'a pas pu être faite dans les années 90, car l'Europe n'avait pas encore fait les dégâts qu'on connait aujourd'hui. Il essaye de lui casser sa baraque car il y est sincèrement hostile : il ne faut pas oublier que c'est un poujadiste à l'origine, puis reaganien dans les années 80, alors faire affaire avec des étatistes chevènementistes ou gaullistes relève de l'hérésie pour lui. Mais ses cris se perdront dans la nuit car sa fille considère, après les résultats des européennes, que sa stratégie a montré son efficacité.

      Moi je ne suis pas encore convaincu et je pense que le père n'a pas forcément tort : si la synthèse est possible, je ne suis pas certain que ce soit quelqu'un s'appelant Lepen, fut-elle une femme, qui puisse y parvenir. Il faut se méfier des baudruches européennes. Même si comparaison n'est pas forcément raison, je n'oublie pas que les Verts, après les précédentes européennes, croyaient qu'ils allaient dévorer le PS tout cru, pour finir à 2 % à la présidentielle... Il ne faut pas oublier que le système politique a évolué de sorte à favoriser les partis en place et à moins d'un effondrement totale du pays, cela risque de durer encore quelques temps.

      Supprimer
    5. "Un vieux renard comme lui sait très bien ce que sa fille est en train de faire, muer un conglomérat de partis d'extrême droite en un grand conglomérat "patriotique".

      La vitrine du FN se veut "officiellement" patriotique, mais de mon point de vue c'était surtout un parti fantoche, qui devient maintenant un repère de gauchistes...

      Supprimer
    6. harry callahan13 juin 2014 à 01:43

      "soit il est conscient et là, c'est grave"

      JMLP est parfaitement conscient.

      Mais j'aurai cru que sa fille pourrait mieux s'entendre avec lui.
      Pas tres reluisant ces chamailleries familliales pour un"bon mot" dont le guignol Le Pen ne peut pas se passer.
      Si un jour il ecrit ses memoires, ce sera une vraie farce...

      Sinon Iskander, je suis totalement d'accord pour votre vue du FN.

      Idem Kami, le Fn est une auberge espagole depuis toujours, et c'est loin , tres loin d'etre fini.

      Rien que sur ce blog , on a eu quelques vues de ce que certains attendent de ce parti et c'est extremement contradictoire.

      Impossible de savoir comment ce parti va evoluer, du coup.

      Supprimer
    7. Le ps a un passé tumultueux en ce qui concerne l argent et des élections régulières, l ump est actuellement dans la tourmente avec des millions envoles et des soupçons d affaires pas très propres mais pour tout le monde le plus grave c est un vieux monsieur qui a du mal à garder une place q u il a occupée depuis trop longtemps et qui se fait remarquer par tous les moyens. Il n a plus beaucoup d importance, les médias devraient l ignorer cela serait plus intelligent.
      Pour la guerre des chefs il me semble qu elle existe dans d autres partis, pourquoi se focaliser sur le FN ?
      Betty

      Supprimer
  2. Zemmour pourrait penser à s'arranger sur le plan vestimentaire, le col à moitié dans le pull, on dirait qu'il vient de sortir de son lit - pour le reste, il a tout a fait raison - les cris d'orfraies de nos habituels "humanistes" dont la plupart sont des exilés fiscaux ne convint plus le peuple d'autant que plus personne ne tombe sur le panneau des "mots" certes au raz des pâquerettes mais que l'on fais dire - tout et n'importe quoi" - il y a deux erreurs, ceux qui passent leurs temps à diaboliser le FN plutôt que de s'occuper des problèmes du chômage, du recul social et de la désindustrialisation et JM Le pen - Les uns ont des années de retard, leurs numéros sur le fascisme ne rencontre plus d'écho auprès de l'opinion, faut dire que leurs arguments sont de plus en plus "tirés par les cheveux" et les citoyens ont d'autres soucis qu'ils aimeraient voir régler et puis l'autre, JM le pen qui se croit encore sous le règne de la monarchie - Roi à vie et au diable, la révolution ! Sauf que l'on a coupé la tête au dernier Roi de France et pas sure que son étiquette de "souverain à titre d'honneur" ne le sauve éternellement de la guillotine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  3. Très juste Thomas,
    On ne combat pas la pensée unique, en alimentant ses "fournées". Vu ses antécédents, c'est bien difficile de lui prêter l'innocence du sens premier du mot. Il vieillit mal le père Le Pen.
    Il a surtout du mal à comprendre que le combat de sa fille n'est pas le sien.

    RépondreSupprimer
  4. harry callahan11 juin 2014 à 18:01

    "on dirait qu'il vient de sortir de son lit "
    C'est surement le cas...

    RépondreSupprimer
  5. Eric, ton col, par pitié...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Estelle va lui en glisser un mot.

      Korat

      Supprimer
  6. « Une complicité auquel personne ne croit »... Regrettable barbarisme, cher Zemmour.

    RépondreSupprimer
  7. Et par pitié, arrêtez de rebaptiser « Bruckselle » la ville puissamment chantée par Jacques Brel !

    RépondreSupprimer
  8. Maintenant Korat, je pense qu'il faut admettre que dans la façon de présenter leur tragédie, les juifs ont introduit un élément très dangereux et (car) impossible, absolument impossible, à savoir : il y aurait d'un côté, le mal pur, et de l'autre, l'innocence pure.
    Il faut craindre la réutilisation et la postérité de ce principe.
    thomas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps, ce n'est pas seulement une façon de le présenter. Si quelqu'un a pour objectif l'extermination total de gens au nom de critères raciaux très discutables, difficile de ne pas passer pour une victime et l'autre pour un bourreau.
      Moi c'est principalement à Hitler et sa bande que j'en veux, à cause de ce qu'ils ont perpétré, on ne peut plus rien dire et surtout les nations ne peuvent plus rien faire. On veut empêcher la burqa ? C'est liberticide. On veut renvoyer les immigrés inutiles ? C'est du fascisme. Tout ce qu'on faisait tout naturellement autrefois au nom de notre intérêt national est désormais interdit car suspect d’Hitlérisme. D'ailleurs cela relève d'une confusion habilement entretenue par les parangons du libéralisme, qui consiste à fourguer l'état nation à la française et l'état racial national socialiste allemand dans le même sac. Un scandale quand on a un minimum conscience de ce qu'est justement la France (L'essentiel de "Mein Kampf" est consacré à l'horreur qu'inspire la nation française à Hitler, pour lui c'était le pire des ennemis) .
      Pendant ce temps là, les Israéliens, qu'il faut bien distinguer des juifs, eux ne se privent pas d'exercer les prérogatives nationales et ils ont bien raison ! Les arabes n'en finissent pas de le dénoncer d'ailleurs, mais ce qui marche sur des vieilles nations européennes confites dans la culpabilité est moins efficace sur un état jeune qui lutte pour sa survie.
      Pour revenir plus spécifiquement aux israélites français, eux sont tiraillés. Vous avez les Zemmour qui hurlent leur amour de l'ancien système où l'assimilation était si totale qu'on pouvait à peine les distinguer des autres français et en face les BHL qui sont d'abord fidèles à leur origines juives et qui veulent faire de la France une Amérique communautarisée en petit où "l'étau assimilationniste" est desserré. Pour ces derniers, la Shoa est un outil fort pratique. Cela dit, entre ces deux extrêmes, il y a des nuances, des juifs qui aiment bien l'assimilation et la France, mais Israël aussi. Ceux à la Finkielkraut par exemple, qui sont amoureux de la culture française mais sioniste dans l'âme. Ce qui provoque un paradoxe : ils veulent deux choses contradictoires, être français au nom de la dette culturelle qu'ils ont envers la France mais aussi être israélien au nom de la fidélité aux origines (et à la sécurité qu'induit selon eux l'existence d'un état juif). C'est très complexe.

      Supprimer
    2. "Moi c'est principalement à Hitler et sa bande que j'en veux, à cause de ce qu'ils ont perpétré, on ne peut plus rien dire et surtout les nations ne peuvent plus rien faire.
      On veut empêcher la burqa ? C'est liberticide. On veut renvoyer les immigrés inutiles ? C'est du fascisme."

      En même temps l'Etat-nation pourrait se donner les moyens de répondre défavorablement aux professionnels de l'indignation au lieu de les entretenir...

      Supprimer
    3. harry callahan13 juin 2014 à 18:19

      L'etat nation c'est pas allemand de toute facon...
      (Ils sont federaux par nature)

      Supprimer
    4. @thomas

      Oui, bien sûr ce qui ressemblait à une revendication victimaire sans égal a fini par exacerber tout le monde et donner le mauvais exemple à d'autres. La culpabilisation de l'autre a ses limites dans le société comme chez les individus. Notre époque atteint des sommets dans le genre. Mais il me semble que c'est une autre question que celle soulevée par Le Pen père. Ce dernier fait dans le travail de sape contre la politique de sa fille.

      En plus de n'être pas très élégant, un tel acharnement ne peut susciter de sympathie quelque soit l'orientation politique de chacun.

      Korat

      Supprimer
  9. age mental etc13 juin 2014 à 17:52

    @ Iskander, Callahan, Kami: en plein dans le mille sur le futur ex-parti du vieux JMLP.

    Auberge espagnole qui ne cessera jamais complètement d'être le Radeau de la Méduse de ses débuts et le joujou personnel de son fondateur des 72, lequel demandera tout de même le report de voix sur Giscard en 74.

    Apres sa période poujado-reaganienne, il échouera, durant les années 86-98, dans la seule tentative vraiment sérieuse d'ouverture, de 'rassemblement' (déjà) et de cette professionnalisation qui manquera toujours tant a son parti, car elle le déposséderait de son contrôle ultime.

    Car il doit choisir entre Mégret et sa propre survie, un petit sous-numéro de clown au milieu de la tragi-comédie Mitterrand-Chirac - dont l'épisode de l'élection de 2002. Avec en fonds de décor l'histoire de la droite de la droite dans la mouvance du Club de l'Horloge, et de l'Etatisme entre Gaullisme et Socialisme.

    Au fonds, et la je trouve que Zemmour ne va pas assez loin dans l'analyse, c'est plutôt le père qui est en train de tuer la fille, car il n'a pas envie qu'elle réussisse a faire du parti une organisation "éligible". Car "éligible", cela serait presque plus insultant que d'être élu sur un gros coup de colère populiste, le fantasme JMLP de base, lequel doit rester un fantasme pour que le clown puisse continuer son numéro.

    Car cela impliquerait le processus de normalisation que la fille a déjà entamé. Ce qui est moins lié au rejet des vieux tabous et des positions qui fâchent, qu'a la capacité a passer du statut de paria clownesque a celui de partenaire de coalition incontournable, avec son prix en ministres et député(e)s, qui soit capable de proposer une alternative politique et économique crédible.

    Entretemps, la nature ayant horreur du vide, l'auberge espagnole populiste se remplit surtout des laissés pour compte de la globalisation, du ras-le-bol anti-immigration, des paumés un peu aigris de la gauche qui rêvent du salut par encore plus d'Etat, des amateurs de schémas économiques introvertis qui relèvent également du tragi-comique, et de tout ce qu'on a envie de voir sur le menu antisystème, anti-globalisation, anti-élite, anti-US, anti-EU, anti-tout.

    En tout cas, des électeurs peu susceptibles de refranchir le Rubicon vers une faction de la droite classique, qu'elle soit libérale, ou néo-gaulliste, ou néo-statiste donc tôt ou tard rejoignant les bons vieux principes de rente Socialo, comme toujours en France. (...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "c'est plutôt le père qui est en train de tuer la fille, car il n'a pas envie qu'elle réussisse a faire du parti une organisation "éligible".

      Eligible aux yeux de qui? Des votants ou de ceux qui dirigent plus ou moins les intentions de votes?


      "qui soit capable de proposer une alternative politique et économique crédible."

      Le problème est que le programme du FN se limite à l'Europe "nous impose" et "nous empêche de faire".

      Supprimer
    2. @ age mental

      "Entretemps, la nature ayant horreur du vide, l'auberge espagnole populiste se remplit surtout des laissés pour compte de la globalisation, du ras-le-bol

      - Comment vous dites çà " l'auberge espagnole populiste" ... En novlangue. Parce que moi, je ne vois que des citoyens qui votent un parti républicain ( oui Mr Peillon) ,

      "anti-immigration, des paumés un peu aigris de la gauche qui rêvent du salut par encore plus d'Etat...

      REP Ha des "paumés " Monseigneur, il est vrai qu'ils étaient plus intelligents en votant les socialistes ou le front de gauche, pour le résultat que l'on connait aujourd'hui, je trouve plutôt que ces "paumés" plutôt intelligents de ne plus se faire prendre pour des cons.




      "des amateurs de schémas économiques introvertis qui relèvent également du tragi-comique, et de tout ce qu'on a envie de voir sur le menu antisystème, anti-globalisation, anti-élite, anti-US, anti-EU, anti-tout. ".

      REP/ Là, c'est du niveau de votre pseudo, je ne m'attarderais pas à y répondre.

      Bref. Le FN a de beaux jours devant lui, faudra vous y faire.

      Supprimer
    3. harry callahan13 juin 2014 à 22:15

      Le syndrome Kerensky...

      "Bref. Le FN a de beaux jours devant lui, faudra vous y faire."

      Ca va y avoir du show...

      Est ce que vous etes capable de ne pas prendre ce genre de tirades acides comme une attaque personnelle ? Parce que je crois vraiment pas que le but soit de vexer gratuitement, juste entre autres, d'inciter a ne pas croire au pere noel.

      Supprimer
    4. @ Harry callahan

      Est ce que vous etes capable de ne pas prendre ce genre de tirades acides comme une attaque personnelle ? Parce que je crois vraiment pas que le but soit de vexer gratuitement, juste entre autres, d'inciter a ne pas croire au pere noel.

      REP. 6 millions d'électeurs aux présidentielles, 4 millions aux européennes, ce sont des électeurs (dont je fais parti) qui sont des citoyens comme n'importe qui, pas des racistes, fascistes, nazis, populistes, crétins et j'en passe. C'est clair ?

      Supprimer
    5. harry callahan13 juin 2014 à 23:11

      Comment qualifiriez vous les millions de gens qui ont voté UMP ou PS, NPA, Verts?

      Faut vous endurcir...

      Supprimer
    6. @ Harry callahan

      Comment qualifiriez vous les millions de gens qui ont voté UMP ou PS, NPA, Verts?

      rep/ Des citoyens ! . Avez-vous entendu un responsables du FN dire que ceux qui votent l'UMP, le PS, le front de gauche ou les verts, ce sont des "populistes", des racistes et je ne sais quoi...Avez-vous entendu ou lu d'un média traiter les électeurs (UMP, PS, verts ...) de "populistes" de je ne sais quoi...JAMAIS. Les seuls qui se font insulter, (la preuve sur ce blog, deux fois un anonyme s'en est pris à moi) ce sont les électeurs du FN, vous pouvez tourner la question comme vous le voulez, vous ne changerez rien à ce constat - En France, (pas en Corée du nord) beaucoup d'électeurs sont obligés de cacher qu'ils votent le FN par peur de se faire insulter, voir plus...Alors non, ne me dites pas que ceux qui votent les autres partis ont les mêmes traitements que ceux qui votent le FN - Je suis convaincus que si j'aurai dis que je vote n'importe quel autre parti, je n'aurai pas été autant agressé - Par contre, ce que je trouve assez amusant, c'est que je retrouve les mêmes attaques que subissent les responsables du FN mais jamais le moindre argumentation sur le fond hormis les caricatures habituelles visant - parait-il - à démolir le programme du FN - Tenez les questions sur l'avenir de l'Union européenne, le fait que des accords se font dans le dos des citoyens (preuve à l'appui) des think tank qui reçoivent des élus de la république depuis la fin de la seconde guerre (preuve à l'appui) et qui dictent la marche à suivre alors que personne n'en parle dans les médias - curieusement, çà n'intéresse personne, comme par exemple, la réforme territoriale - ( on commence : L'ARFE - Assemblée des régions frontalières européennes (charte de Madrid 1971 - Ensuite (Charte des langues régionales ou minoritaires) 1) disparition des frontières nationales au profit des frontières administratives 2) Montée en puissance des régions, à qui on transfère les autorités politiques, ces dernières pourront même traiter directement avec Bruxelles 3) possibilité de regroupement de région, en zone métropolitaines - nous arrivons, peu à peu, à la landernisation de la France sur le modèle allemand, d'ailleurs, cette union européenne ressemble - je me répète - à l'Allemagne en plus grand - Pas étonnant de trouver pour toutes les questions et les réformes qui concernent l'union Européenne, des allemands aux manettes -

      Supprimer
    7. harry callahan14 juin 2014 à 02:17

      Peut etre que vous prenez des gants avec les gens du PS et de l'UMP etc, mais ca n'a pas ete le cas de tout le monde sur ce blog, je peux vous l'assurer...

      Personne n'a jamais traité le fn de parti nazillon ici, il y a des limites.

      Sur l'UE on a une idée de la direction prise.
      Etant donné que c'est regionaliste pas etonnant que les allemands soient a l'aise avec ca.

      Mais le jour ou l'UE casse, ils vont payer aussi l'addition.

      Supprimer
    8. @ Harry callahan

      "Peut etre que vous prenez des gants avec les gens du PS et de l'UMP etc, mais ca n'a pas ete le cas de tout le monde sur ce blog, je peux vous l'assurer..

      Rep/ Vous faites du Domenach et consort qui "suppose" que lorsque l'on dit un "mot" forcement çà traduit la pensée que...Sauf que quelques fois - quand on dit noir, c'est noir et blanc, c'est blanc et en ce qui me concerne, ceux qui votent un autre parti que le FN, ce sont des citoyens, "adversaires" politique mais ce ne sont pas mes ennemis et croyez-le, majoritairement, c'est le cas pour les autres électeurs, plus soucieux de leurs avenirs que des querelles polico-politiciennes.

      "Personne n'a jamais traité le fn de parti nazillon ici, il y a des limites.".

      REP/ Je n'ai pas dit ICI mais vous n'ignorez quand même pas, qu'ailleurs, certains, on vite fait l'amalgame, racistes, antisémites, fascistes et nazis.

      "Sur l'UE on a une idée de la direction prise.
      Etant donné que c'est regionaliste pas etonnant que les allemands soient a l'aise avec ca.

      REP/ Donc vous êtes d'accord sur le fait que l'UE a été fait sur le modèle fédérale, politique et économique de l'Allemagne. c'est l'Allemagne en plus grand, ils n'ont pas réussis en faisant la guerre, par trois fois, ils ont réussis, avec la ruse et la "corruption" de nos élites politiciennes.

      Supprimer
    9. harry callahan15 juin 2014 à 18:08

      "Donc vous êtes d'accord sur le fait que l'UE a été fait sur le modèle fédérale, politique et économique de l'Allemagne."

      Pas directement de l'Allemagne.
      Qui est le federateur de l'Europe (Cette Europe) ?

      Je fais pas du Domenach, je vous dit que les epithetes fleuris ca arrive sur ce blog, et pas seulement pour le FN.

      Et pourtant on est pas non plus les rois de "l'amalgame".
      Sais pas, essayez de relativiser un peu et de voir les points de convergeance ou les elements de discussion interessants plutot que le reste.

      Enfin vous faites comme vous voulez.

      Supprimer
  10. age mental etc13 juin 2014 à 17:54

    (... suite)
    MLP comprend-elle que pour réussir, elle doit non seulement échapper au père, mais détruire le "FN du Vieux" (plutôt que le "vieux FN") pour le remplacer en construisant de zéro son véhicule a elle, comme en leur temps l'UDF, le RPR, et l'UMP ont été le véhicule de leur leader (reste a voir pour l'UMP, quant au PS...). En a t'elle la capacité personnelle, et est-il même souhaitable et viable que ce soit elle qui le fasse, avec ce nom "boulet" ?

    Car a part reconstruire toujours la même auberge espagnole, est elle, avec ses collègues, vraiment capable de proposer une alternative politique, qui permette vraiment de redresser la France ? De redéfinir les directions porteuses de la souveraineté, du pouvoir, et de la sécurité de la France ?

    De son rayonnement militaire, diplomatique, économique et culturel dans le Monde ? De calibrer proprement l'UE / UME et les organisations mondiales, de façon a permettre a l'état-nation de fonctionner de manière optimale, sans sombrer ni dans l'étouffement local, ni dans le diktat supra-national (dont choix de société et contrôle de l'immigration).

    De libérer les forces créatrices de la France, tout en éliminant la fiscalité punitive et la haine viscérale de la réussite matérielle et personnelle a un échelon mondial ? Ce qui semble être devenu la nouvelle forme d'"antisémitisme" des prétendus "patriotes économiques".

    Lesquels ne tiendraient pas 3 heures et encore moins 3 ans, dans une négociation musclée et de longue halène avec des Allemands, des Russes, des Chinois, des Japonais ou des Américains, mais aiment bien jouer les petits cadors dans leur 3 mètres-carrés d'impuissants protectionnistes et court-termistes.

    Pour l'instant, après le Radeau de la Méduse et l'auberge espagnole, le FN-RBM de MLP, c'est surtout une sorte de grosse météorite, agglutinant dans son sillage quelques petits boulets et beaucoup d'eau givrée, mais qui s'est déjà fait précéder d'une série de comètes et petits cailloux, qui ont déjà fait quelques dégâts marginaux.

    Comme elle s'apprête finalement a entrer dans l'atmosphère, va t'elle finir en combustion spontanée avec un beau feu d'artifice, ou atterrir, former un gros cratère accompagné de la déflagration du siècle. Qui d'un coup raillera de la carte les dinosaures de la politique et transformera la généalogie de l'univers connu ?

    Ou fera surtout un gros cratère, dans lequel le passage du temps, l'érosion et la montée des mers, rendront plus difficile pour les historiens futurs, le décodage d'une chute dans l'oubli, au milieu d'un univers surpeuplé, échauffé, et indifférent, d'une grande civilisation qu'on appelât, jadis, "La France".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarquable commentaire!

      Et pour faire plaisir au Caliméro du blog, qui prétend que l'immigration n'est pas le sujet numéro 1 du FN:
      Prenons le pamphlet du FN concernant les élections européennes du 25 mai 2014...

      "L'Union Européenne nous interdit: De maîtriser nos frontières et donc (à partir de là c'est du caractère noir en gras) d'arrêter l'immigration massive légale et clandestine"

      Pas la moindre proposition expliquant comment ils comptent maîtriser les frontières, qu'est-ce qu'ils ont prévu de faire concernant "l'immigration massive".
      Et une photo (la seule de la page...) du "Campement de Roms, Aulnay-sous-Bois, avril 2014

      Mais non, selon Caliméro ce n'est pas le sujet numéro 1, et le FN propose des solutions...
      L'utilisation de jus de citron n'a pas fait apparaître un texte autre que du slogan....

      Et pour le reste? Le tout se limite à "L'Europe nous interdit" de (tous les sujets y passent), mais ici aussi pas une seule proposition...

      Supprimer
    2. @ Age mental.

      La suite ne valant pas mieux, vous nous faites du "kami", beaucoup de phrases, peu d'ingéniosité - Soporifique. écrivez moins de phrases et je suis prêt à vous répondre point par point, déjà au niveau économique, là, à mon avis, vous n'y connaissez apparemment pas grand chose, pas plus qu'en géopolitique, par contre, j'attends toujours que vous me dites pour quelle politique et économie, vous préconisez, critiquer, c'est une chose, ne me dites pas que vous aussi, vous vous êtes abstenue !

      Supprimer
    3. @ Kami

      Puisque que je te manques autant vu que tu ne cesses de parler de moi, je te répondrais que lorsque tu connaîtras le programme du FN, je daignerais t'accorder un peu de crédit, pour l'instant, pour moi, tu fais le nombre, l'idiot utile.

      Supprimer
    4. harry callahan13 juin 2014 à 22:19

      Le Fn ne va faire que du temoignage ou des tentatives de ralentissements a l'UE (A eux d'avoir de l'imagination...Ca peut faire monter la sauce...), ils sont tres minoritaires, et la ligne en place n'a que peu de soucis a se faire.

      Supprimer
    5. @ harry callahan

      Ce n'est pas le plus important, parce que ce sont les élections présidentielles qui intéresse le FN et lorsqu'ils dénonceront les votes UMPS en faveur de plus d'Europe, en faveur d'un traité transatlantique qui va encore plus emmener de l'injustice sociale, là, même les militants et les médias de tout poil, corrompus par le grand patronat ne pourront empêcher la propagande du FN contre tous ceux qui auront votés pour la disparition de la France - croyez-le, les résultats du FN aux européennes, çà les agacent nos élites aujourd'hui, ils ont compris que l'opposition fictive entre l'ump et le ps, de moins en moins de citoyens y croient.

      Supprimer
    6. harry callahan13 juin 2014 à 23:26

      C'est ce que je vous dit: du temoignage, ca fait parti du changement de l'opinion.

      Ne vous inquietez pas, si le Fn arrive reelement en position d'approcher le pouvoir, va y avoir du mouvement a l'UMP et au PS. Peut etre de nouveaux adherents au Fn en perspective...

      On en est pas encore là.

      Supprimer
    7. Le FN, dans sa version Marine, i.e. qui veut gouverner, a un énorme soucis, un paradoxe, une quadrature du cercle insoluble. Je m'explique : le programme du FN, très gaullo chevènementiste aujourd'hui sous l'influence des Philipot et autres, pour être efficace ne peut s'appliquer qu'en intégralité (sur ses fondamentaux en tous cas, comme la réorganisation voire la disparition de la monnaie unique, la fin de la libre circulation, etc. ). Cela oblige le FN à gagner la majorité absolue ou presque (des mouvements comme celui de Dupont Aignan, ou même quelques restes de gauchistes étatistes pourraient se rallier mais ils pèsent très peu). Or cela, à moins d'un effondrement total du pays, c'est impossible aujourd'hui ou même après demain, parce que quand je parle d'effondrement cela signifie la famine en France. On pourrait développer pourquoi (euro des égoïstes petits vieux, intelligence des classes dominantes,...) mais je préfère faire court.
      Donc pas d'autre choix que de s'allier si le FN veut gouverner, obligé de faire une coalition avec d'autres. Or s'allier, ça signifie céder sur tous les points essentiels pour finalement n'opérer que quelques mesurettes classiques anti-immigré à la mode Pasqua, alors qu'il faudrait refaire des frontières et remettre en question la signature de la France sur maints traités qu'elle a imprudemment signés.

      Tout ça pour dire que le FN est coincé : gouverner en coalition signifie devoir renoncer à ses fondamentaux, ne pas le faire signifie ne jamais gouverner, même s'il devenait effectivement le premier parti de France.

      Au passage je pointe une contradiction dans le discours des militants FN (vous pourrez remonter ça aux réunions de parti Castillo) : ils ne peuvent pas prétendre que le FN est premier parti de France depuis les européennes et conserver leur expression "UMPS", car si le FN a fait 26 %, l"UMPS" a fait 35 %, ce qui met le FN deuxième parti de France.
      Cela a l'air anecdotique et pourtant c'est aujourd'hui le seul vrai clivage qui compte pro et anti européen. D'un côté les vieux, les profiteurs de la mondialisation et les ilotes de la fonction publique qui veulent sauver la caisse à tout prix et de l'autre les jeunes sans avenir et les doux rêveurs nostalgiques qui pensent encore que France est autre chose qu'un vieux prénom.

      Supprimer
    8. @ Iskander The Great

      Comme moi aussi, je veux faire court, je dirais que sur la première partie, vous ne faites que reprendre ceux qui pensent que sans "alliances" c'est impossible de gouverner, ce dont les responsables leur répondent - qu'hier, ils étaient pratiquement impossible (exception de 1995) au FN de gagner ou voir même de progresser sur une élection en deux tours or ce n'est plus vrai aujourd'hui, puisque depuis 2010, le FN a toujours progressé au second tour, de façon spectaculaire, voir aux législatives, aux municipales de gagner - D'autres parts, un tantinet "caricaturale" le fait qu'il faudrait "une famine" mais bon...

      REP/ ils ne peuvent pas prétendre que le FN est premier parti de France depuis les européennes et conserver leur expression "UMPS", car si le FN a fait 26 %, l"UMPS" a fait 35 %, ce qui met le FN deuxième parti de France.

      REP/ Vous oubliez deux choses, 1) le sondage réalisé parmi les abstentionnistes, à la question, si le vote devenait obligatoire, lequel des partis, vous voterez ? - Le FN arrive en tête - 2) En supposant au ralliement (ce n'est d'ailleurs, pas une supposition, puisque l'UMP et le PS, votent les mêmes lois) il n'est pas certains que la totalité des électeurs décident de voter pour cette coalition, autre sondage: Plus de 50 % des sympathisants UMP sont favorables à un rapprochement avec le FN et non avec le PS, de même, chez le PS, ils ne sont pas à 100% pour être en accords avec l'UMP (la branche socialiste, très à gauche) - pas confondre les Etats majors "parisiennes" et la base - Donc, s'il est vrai que pour que le FN arrive au pouvoir, il y a encore du chemin, croire que cela relève de la "fiction" est purement inexacte.

      "Cela a l'air anecdotique et pourtant c'est aujourd'hui le seul vrai clivage qui compte pro et anti européen".

      REP/ Précisons " pro-union Européenne et anti-Union européenne - La France si elle sort de l'union européenne telle qu'elle est, restera un pays européen - Ce qui ne l'empêchera pas de proposer de revenir à une union d'Etats nations comme durant l'époque du général De Gaulle. Au passage aussi, il y a des "vieux" qui votent le FN ou un autre parti qui prônent la sortie de l'union européenne - Tant qu'à la fonction publique, il s'agit de savoir laquelle, parce qu'au contraire, la politique néolibérale de l'union européenne préconise le démantèlement de la fonction publique (à un strict minimum) ..

      "et de l'autre les jeunes sans avenir et les doux rêveurs nostalgiques qui pensent encore que France est autre chose qu'un vieux prénom.

      rep/ Les jeunes sans avenir touchent toutes les classes sociales et pas seulement, ceux qui sont sans qualifications et ils sont de plus en plus nombreux mais ils vont vite être rejoins par les retraités de tout poil, vu que ces derniers sont de plus taxés, comme d'ailleurs...Tant qu'aux doux rêveurs nostalgiques...Faut voir ce que vous voulez dire mais moi je ne vois que des citoyens qui en ont assez de voir leurs pouvoirs d'achats reculer, assez d'êtres pris en otage par une multiplication de cultures qui ne correspondent pas à leur choix de vie, assez de devoir mettre la main à la poche pour rembourser une dette qu'ils n'ont pas creusés...ect..

      En conclusion. Le chômage et la dette de 2000 milliards d'euros, pour ne citer que çà, ce n'est pas les jeunes ou les "doux rêveurs" qui ont permis cela mais une politique qui est mené depuis plus de quarante ans, soit par la droite ( Giscard d’Estaing - Chirac - Sarkozy) soit par la gauche ( Mitterrand - Hollande)...

      Supprimer
    9. On voit quand on a affaire à un militant, la raison est toujours à géométrie variable. Dans un système démocratique, aucun parti n'arrive seul à plus de 50 % des suffrages. Les sondages sur les abstentionnistes ont seulement montré que le rapport de force reste équivalent, le FN n'est pas passé à 50 % pour autant. Même De Gaulle n'a pas fait 50 % à la première présidentielle, mais je comprends qu'un militant y croit.
      Sauf votre respect, vous commettez une faute d'aveuglement en ne voulant pas reconnaître que vos adversaires sont puissants. Harry vous l'a déjà fait remarquer lorsqu'il vous a montré que dans vos démonstrations vous comptiez comme négligeable les gens qui votent PS et UMP. Si on vous lit, on se demande comment ces partis ont encore une audience, or ils en ont. Vous savez quand on parle de chômage, certes il est à environ 10%, mais il reste encore une écrasante majorité qui a du travail et qui ne s'intéresse au chômage des autres que parce que leur propre emploi est potentiellement menacé. On n'est pas encore au 30 à 40 % de chômeurs des années 30. A mon avis vous allez pédaler dans la semoule encore quelques temps, car la majorité préfèrera toujours l'inertie aux grands bouleversement, car elle aura toujours peur que ce soit pire. C'est ce que je signifiais avec mon histoire de famine : pour amorcer un véritable chamboulement, il faut qu'une majorité de la population n'ait plus rien à perdre ou au moins qu'elle en ait le sentiment. Là, le système est parti pour crever doucement, de petits égoïsmes en grands égoïsmes, de rustine en rustine pour maintenir les gens dans la peur du déclassement tout en déclassant lentement d'autres. Dans ce contexte, je doute que le FN soit destiné à tirer les marrons du feu, avec ou sans Marine, si ce n'est par des gains de quelques ministères, à la mode 4ième république.
      Vous verrez, vous vous préparez de jolis désillusions de militant naïf quand votre championne passera des accords avec un UMP malin rebaptisé autrement. A ce moment là, vous viendrez nous expliquer que c'est le chemin de la raison, qu'il faut toucher au pouvoir pour apprendre. Vous vous direz forcément ce genre de chose car jamais vous ne pourrez admettre devant votre miroir que vous vous êtes mis au service non pas d'une cause, mais des ambitions d'un individu. C'est pourtant le triste sort réservé au militant et cela a quelque chose de touchant et pathétique à la fois.

      Supprimer
    10. @Iskander The Great

      "On voit quand on a affaire à un militant, la raison est toujours à géométrie variable."

      REP/ On peut, très cher, vous retourner le compliment -

      "Dans un système démocratique, aucun parti n'arrive seul à plus de 50 % des suffrages."

      REP/ Alors que dire des élus aux municipales et législatives qui ont été élus dés le premier tour mais bon..

      "Les sondages sur les abstentionnistes ont seulement montré que le rapport de force reste équivalent.

      REP/ Pardon - Qui s'ajouterait aux votants - Ceux qui auraient votés, parti majoritaire - le FN, les votes s'ajouteraient aux 25% - après je ne dis pas que cela aurait 50% - je ne reprenais que votre exemple aux Européennes -


      "Sauf votre respect, vous commettez une faute d'aveuglement en ne voulant pas reconnaître que vos adversaires sont puissants.

      REP/ Ha je ne dis pas qu'ils ne sont pas puissants, derrière eux, ils ont toutes les élites financières européennes et américaines, mêmes les médias sont avec eux, est-ce pour cela qu'il faut renoncer à les combattre ? - Non - Est-ce impossible de les battre ? - Non plus -

      "Harry vous l'a déjà fait remarquer lorsqu'il vous a montré que dans vos démonstrations vous comptiez comme négligeable les gens qui votent PS et UMP.".

      REP/ Négligeables, absolument pas mais croire qu'ils votent tous pareil, c'est inexact - vous partez sur un principe que les électeurs de l'UMP ou du PS, pensent le même chose - là, c'est une erreur.

      "Si on vous lit, on se demande comment ces partis ont encore une audience, or ils en ont.

      REP/ Une audience qui diminue entre le vote du FN ou de l'abstention - la propagande médiatique, l'enfumage politique des 40 dernières années ne font plus le même effet aujourd'hui d'ou les résultats des dernières élections -

      "Vous savez quand on parle de chômage, certes il est à environ 10%, mais il reste encore une écrasante majorité qui a du travail et qui ne s'intéresse au chômage des autres que parce que leur propre emploi est potentiellement menacé.

      REP/ Deux choses - d'abord merci l'éducation "libérale" du chacun pour soi, belle avancée sur le plan de la solidarité mais en plus, vous oubliez, que le chômage n'est pas la seule inquiétude, le pouvoir d'achat qui recule, l'insécurité, l'immigration qui va de plus en plus vers le communautarisme...Autant de préoccupations qui intéressent de plus en plus les citoyens, quel que soit le parti qu'ils votent

      a suivre

      Supprimer
    11. @Iskander The Great (suite et fin -

      "Vous verrez, vous vous préparez de jolis désillusions de militant naïf quand votre championne passera des accords avec un UMP malin rebaptisé autrement...ect)

      REP/ Ne vous agacez pas, restez apaisé - Ce que je vois aujourd'hui, c'est le rejet du peuple français (mais pas que), d'une société capitaliste sur le modèle anglo-saxon, que nous ont imposés les élites "mondialistes" après la seconde guerre - Je vais peut-être vous rafraîchir la mémoire - " Ces mêmes élites dont vous semblez reconnaître la légitimité, vous comme d'autres d'ailleurs, entre 1940-1944, la France était le dernier de leurs soucis, par contre l'occupant allemand, c'était un "bon client" qui leur a permit de continuer à prospérer et puis à la libération, est-ce que c'est la France qui a eu la faveur de ces élites financières, industrielles ? - Pas du tout, cette fois-ci, ce sont les américains, "leur nouvelle patrie" - d'ailleurs, peu de gens sont au courant de l'importance des américains pour la construction de l'union Européenne dont à la base, était d'empêcher que l'union soviétique ne s'empare de l'Europe et dire que nos "experts politiques" nous font croire que c'est "un grand secret" les accords transatlantiques alors que Henri Frenay,un résistant, a révélé en 1988, l'existence,de 1949 à 1959, par l’intermédiaire de leurs services secrets et du Comité pour l’Europe unie,versent l’équivalent de 50 millions de dollars actuels à tous les mouvements pro-européens dont Winston Churchill et consort.. une Union européenne qui est bien sous la tutelle de l'Amérique et dont ces derniers entendent bien concrétiser leur politique de conquête (dénoncé par De Gaulle, je crois en 64) en absorbant l'Union européenne pour faire de l'Amérique, un empire suffisamment grand pour contrer La chine. Alors le péril FN à côté de cela...

      PS - Dans ce blog, c'est assez curieux, il n'y a personne qui vote - on devrait rebaptisé ce blog, je crois - le blog des abstentionnistes - (comme c'est commode)

      Supprimer
    12. "Dans ce blog, c'est assez curieux, il n'y a personne qui vote"

      Mais vous n'en savez rien...

      Supprimer
    13. "on devrait rebaptisé ce blog, je crois - le blog des abstentionnistes"

      Le blog de celui qui pense tout comme le FN, mais qui ne le soutien pas, à cause du fait qu'il est un "machiste primaire", et qu'il n'ose pas dire ce qu'il pense de peur de perdre son travail. Dans vos rêves...

      Supprimer
    14. "Mais vous n'en savez rien..."

      rep/ Quand je pose la question, personne ne répond - hormis les sympathisant FN -

      Le blog de celui qui pense tout comme le FN, mais qui ne le soutien pas, à cause du fait qu'il est un "machiste primaire", et qu'il n'ose pas dire ce qu'il pense de peur de perdre son travail. Dans vos rêves...

      REP/ En tout cas, - 1) il a les mêmes idées que le FN - désolé mais c'est ce qui ressort de ces propos - 2) quel est le parti aujourd'hui qui partage ces idées ? - le FN, debout la république - le MRC - il n'a jamais caché sa proximité avec un chevênement mais ce dernier n'a jamais décollé - ensuite, je ne pense pas qu'un journaliste ai dis à l'antenne pour qui il vote et il n'a jamais ressorti d'aucuns médias, un seul qui vote le FN - du moins à ma connaissance - un machiste "primaire" ? - il ne s'en cache pas, ce n'est pas son analyse sur les femmes qui font sa popularité, loin de là mais plutôt son analyse politique - Zemmour n'est pas mon idole, c'est un chroniqueur dont les analyse me parle -

      PS - je croyais que vous aviez décidé de zapper mes messages, il est vrai que dès que l'on parle des abstentionnistes, çà vous rend dingues !

      Supprimer
    15. Je vais laisser un autre vous répondre étant donné que vous faites encore dans le simpliste et les amalgames.

      Supprimer
    16. harry callahan15 juin 2014 à 20:31

      " Ce que je vois aujourd'hui, c'est le rejet du peuple français (mais pas que), d'une société capitaliste sur le modèle anglo-saxon"

      Castillo le peuple, les peuples, ne rejettent rien de tout ca, faut se reveiller.

      Iskander vous l'a dit on est pas assez bas, la situation n'est pas assez degradée.

      Ca ne vous vient meme pas a l'esprit que le FN puisse se planter d'une facon ou d'une autre (C'est jamais arrivé avant), c'est ce qui est frappant.

      Dans ce cas là on se demande ce que vous ferez, parce que ca sera pas la fin de tout.

      Le Fn c'est un des elements de la vie politique, pas le sauveur unique et absolu.

      Mais bon vous faites comme vous voulez encore une fois.

      Supprimer
    17. Le problème avec ce mec n'est pas que l'on puisse ne pas être d'accord avec lui, mais le fait qu'il rejette systématiquement la moindre argumentation logique.

      Dernier essai:

      1: Etre contre l'immigration de masse, l'Euro (pour une monnaie nationale que l'on puisse ajuster en fonction du rapport de force/de nos besoins), pour une souveraineté nationale (armées, frontières et caetera...), et autres sujets, ne signifie pas que l'on a besoin obligatoirement du FN pour avoir ce genre d'idées, et vouloir ou pouvoir les mettre en application.

      2: Il y a des gens à l'UMP aussi qui partagent les idées d'Eric Zemmour. Des idées qui ne sont la propriété de personne.

      Rien à faire de savoir pour qui, ou quel parti, n'importe quel journaliste dise qu'il faille ou pas voter.
      Le truc n'a pas sa place ici. Même chose pour votre "ailleurs ils traitent le FN de nazi et compagnie".
      Et arrêter de geindre parce que vous avez été insulté par un idiot d'Anonyme.

      Rien à faire non plus de ce qui fait ou pas sa popularité. Il est soutenu par des gens qui sont très différents les uns les autres.
      La phrase "il ne vote pas FN parce que ce parti a une femme à sa tête" est autant débile que ceux qui balancent qu'il est contre les propos de telle personne à cause de sa couleur de peau.

      Eric Zemmour n'est pas non plus mon idole (certains ici, moi y compris, rejettent l'encartement de Zemmourien, Zemmouriste et autres...).
      Il faut me voir répondre à ceux/celles qui voudraient qu'il fasse ceci ou cela, qui voudraient qu'il n'utilise pas tel mot.
      L'on a pas à vouloir modeler Eric Zemmour, ou n'importe quel autre individu, à notre propre convenance.

      Mais continue de croire que nous sommes (moi et certains) anti FN, des faux patriotes, des gens qui ne connaissent rien, et ce uniquement parce que notre manière de faire n'est pas comme la tienne.

      Reste dans tes fantasmes...

      Supprimer
    18. @ kami

      Je vais laisser un autre vous répondre étant donné que vous faites encore dans le simpliste et les amalgames.

      rep/ On voit çà, sitôt après tu déverses rancœur habituelle, courageux mais pas téméraire - tu sais, tu es haut comme trois pommes vu l'esprit que tu as sur ce blog -

      Supprimer
    19. @ harry callahan

      j'ai écris " Ce que je vois aujourd'hui, c'est le rejet du peuple français (mais pas que), d'une société capitaliste sur le modèle anglo-saxon"

      Vous répondez " Castillo le peuple, les peuples, ne rejettent rien de tout ca, faut se reveiller.

      REP/ C'est vous qui devez chaussez des lunettes et de vous informez "au monde" parce que l'Europe, ce n'est pas que la France, la réalité que ne nous montre pas les médias de masse, elle est présente dans les médias alternatifs et pas seulement en Europe, parce que vous, tant que vous ne voyez pas une guerre civile en Europe, çà veut dire qu'il n'y a pas de grogne ? Dormez tranquille alors -

      "Ca ne vous vient meme pas a l'esprit que le FN puisse se planter d'une facon ou d'une autre (C'est jamais arrivé avant), c'est ce qui est frappant."

      Rep/ Ce que je remarque, c'est que vous vous focalisez sur le FN, çà évite les autres sujets - c'est pratique, non ?

      "Dans ce cas là on se demande ce que vous ferez, parce que ca sera pas la fin de tout.

      Rep/ Permettez-moi de vous retourner la question mais qu'est-ce que vous allez faire si le FN vient au pouvoir ? çà vous rend si malade que çà ?

      Supprimer
    20. @ kami

      "Le problème avec ce mec n'est pas que l'on puisse ne pas être d'accord avec lui, mais le fait qu'il rejette systématiquement la moindre argumentation logique

      REP/ Le mot "logique" n'existe pas dans ton vocabulaire.

      1) Mais bien sur que l'on n'a pas besoin du FN mais encore faut-il qu'il y a un parti qui puisse proposer cette politique et qui puisse être en position de prendre le pouvoir -

      2) Il y a des gens comme guaino par exemple à l'UMP mais ce ne sont pas une majorité et au vue de ce qui se passe, l'UMP va plus vers le centrisme que vers l'ex RPR -

      "Le truc n'a pas sa place ici. Même chose pour votre "ailleurs ils traitent le FN de nazi et compagnie".

      Rep/ Patience Kami, nous ne sommes pas encore en Corée du Nord donc, je dis ce que je veux d'accord ?

      Pour le reste, continues à vociférer, c'est fou, tu m'intéresses -

      Supprimer
    21. harry callahan15 juin 2014 à 22:42

      Castillo, rien que le succès de l'UKIP prouve a quel point votre phrase sur le rejet d'"une société capitaliste sur le modèle anglo-saxon" est a coté de la plaque...

      L'UKIP est a l'opposé absolu de cette idée là, quelle surprise, ce sont des anglais, et leur leader est un ex trader, et pourtant souverainiste ! Si vous prennez Alternativ Für Deutschland, c'est pareil ! Vous etes franco francais, mais faut se reveillez un peu !

      "C'est vous qui devez chaussez des lunettes et de vous informez "au monde"

      La plupart des informations que vous croyez "dissidentes" que vous citez je les connais, et vous le savez, curieux pour quelqu'un d'informé uniquement sur "le Monde"...

      "çà veut dire qu'il n'y a pas de grogne "

      Ca n'est pas parce que ca "grogne" que ca change.

      "Ce que je remarque, c'est que vous vous focalisez sur le FN"

      Inversion accusatoire...
      C'est vous qui ramenez tout au FN.

      Les autres sujets je les aborde regulierement , mais rarement dans les discussions avec vous...Parce que vous ramenez tout au FN...

      "vous allez faire si le FN vient au pouvoir ? çà vous rend si malade que çà ?"

      (Vous utilisez une rethorique de gauchiste. Manque plus que nauseabond...C'est comme vous voulez, c'est juste drole...)

      Mais le FN n'arrivera pas au pouvoir comme vous l'imaginez, pas tout de suite, pas dans les modalités que vous mettez en avant, on ne cesse de vous le dire en fait, mais vous n'etes pas d'accord, tres bien ! Le simple fait qu'on vous dise ca fait de nous des anti FN primaires, on "stigmatise" le FN si on le critique ! Voir on est anti-francais ou je sais pas quoi !

      Mais rien ne vous empeche de voir les choses comme vous le voulez...

      Supprimer
    22. @ harry callahan

      "Castillo, rien que le succès de l'UKIP prouve a quel point votre phrase sur le rejet d'"une société capitaliste sur le modèle anglo-saxon" est a coté de la plaque..

      REP/ Parce que Ferage est un libéral ? mais il milite pour la souveraineté de l'Angleterre ce qui n'est pas du gout, et des américains, et des allemands et de la commission européenne - Michael Sherwood, le vice président de Goldman sachs n'a pas hésité à dire, qu'en cas de sortie de l’Angleterre de l'UE, il ferait déménageait l'institue financière qui compte 5500 employés - Donc Ferage a été élu sur une politique souverainiste, à lui de voir mais Ukip, c'est un parti comme le FN, pas le peuple et l'Angleterre comme la France, ce n'est qu'un pays, pas toute l'Europe.

      "La plupart des informations que vous croyez "dissidentes" que vous citez je les connais, et vous le savez, curieux pour quelqu'un d'informé uniquement sur "le Monde".

      REP/ Oui, citez-moi en UNE et bien sur son historique.

      "Ca n'est pas parce que ca "grogne" que ca change.

      REP/ Jusqu'au jour...

      "Inversion accusatoire...
      C'est vous qui ramenez tout au FN

      Rep/ Ha non, moi, j'ai commencé par dire que je vote le Fn, certainement que j'approuve sa politique tant sur le plan national qu'international mais ensuite, j'ai beaucoup parlé de l'union européenne, des futurs traités avec les USA, de l'escroquerie des élites sur la banque de France en 1973, un parallèle avec la fed de 1913, également de la proximité de think tank avec des élus de la république, des journaliste et industriels...Des sujets qui sont éclipsés par des rappels sur le FN et son impuissance à se faire élire ou à être comme les autres.

      "Les autres sujets je les aborde regulierement , mais rarement dans les discussions avec vous...Parce que vous ramenez tout au FN.

      Rep/ Je vous lis et je n'ai jamais vu une seule fois ou vous parliez du fond sur l'union européenne, sur les sujets qui concerne la dette de notre pays, sur sa politique qui est mis en place ect...Que cela soit avec moi ou avec un autre.

      "(Vous utilisez une rethorique de gauchiste. Manque plus que nauseabond...C'est comme vous voulez, c'est juste drole...)

      Rep/ Ce n'est pas une réponse çà - moi ce qui me chiffonne, c'est qu'est-ce que çà peut bien foutre à ceux qui ne votent pas si demain le FN prend le pouvoir ? Parce que, curieusement, que la gauche ou la droite, de Giscard à Hollande,soit au pouvoir depuis plus de quarante ans, les abstentionnistes de ce blog, çà ne semble pas trop les gêner, pas plus que le fait que la France soit dans cette union européenne, pas plus que le risque d'un EU-USA se profile. chacun a le droit de penser ce qu'il veut, ou de ne pas dire pour qu'elle politique, il se reconnait mais bon, question "honnêteté"...

      Supprimer
    23. Vous savez Castillo, la seule légitimité qui tienne est celle qui vient du rapport de force. Ce que l'on essaye de vous expliquer, c'est que vous vous illusionnez sur la faveur que celui-ci semble donner au FN. Les gens se serviront de lui,mais si d'aventure votre championne arrive au second tour en 2017, elle aura droit à un petit 60 - 40 des familles, parce que les gens sont d'abord conservateurs et que le FN s'est mué en parti révolutionnaire. Les gens l'utilisent comme un épouvantail pour forcer le bourgeois à continuer à payer le système social qui assure la survie de la plupart. Un peu le dernier bastion de la déroute prolétaire de la luttes des classes.
      Je crois qu'ici, à part vous et quelques passants, personne n'est particulièrement pro ou anti-FN. Je ne crois pas travestir la pensée de la plupart en disant que nous ne sommes simplement pas dupes des démonstrations patriotiques en bleu blanc rouge d'un ancien parti de coalition d'extrême droite. Nous essayons de voir les choses avec un peu de recul, vous pouvez nous le reprocher, vu que vous êtes plutôt dans l'action que la réflexion, mais ne vous en étonnez pas.

      Sur vos histoires de complots américains pour faire de l'Europe une arrière cour américaine face à la Chine, je pense qu'il y a ce qu'on tente et ce qu'on arrive à faire. Ensuite, on a beau jeu de faire passer ce qu'on arrive à faire pour ce qu'on a tenté. Après la guerre le seul soucis des Etats Unis était de ne pas avoir à revenir en Europe une troisième fois. Ils ont donc appliqué ce que Keynes préconisait en 1919, à savoir chouchouter le vaincu en passant la France par pertes et profits. Pareil avec le Japon pour enferrer l'URSS à ses deux extrêmes.
      Une fois le mur de Berlin tombé, considérant leur victoire faite, ils se sont désintéressés du sort de la planète et ce n'est que récemment, après s'être aperçus que la Chine constituerait une menace d'ici quelques décennies, qu'ils ont commencé à ressortir du placard des plans comme les traités transatlantiques (qui soit-dit en passant ne nous protégeraient même pas contre le commerce Chinois, mais détruirait surtout la production chez nous). Ils réagissent au jour le jour, en fonction des circonstances et des courants, messianiques ou isolationnistes qui les traversent.
      Après vous, vous vous dites que le peuple va se dresser et défendre sa souveraineté contre ces violations indignes, parce qu'après tout la France ça compte. Il faut défendre son mode de vie. Oui, peut-être, mais d'abord ce n'est pas sûr car l'adversaire peut être assez malin pour ne pas se rendre assez insupportable. Tant que les gens ont à manger, ils peuvent supporter beaucoup (c'est ce que les bourgeois ont tiré comme leçon de la chute des aristocrates) et surtout pour la plupart le lien est difficile à faire entre, par exemple, la monnaie surévaluée et les problèmes économiques. Ils préfèrent croire ceux qui leur disent que sans l'Euro ce serait pire. Donc pas encore et surtout pas forcément par le truchement du FN, parce que ce n'est pas par la démocratie que la solution viendra, mais de ses cendres.

      PS : au sujet des élections, c'est amusant comme je reconnais bien là la mauvaise foi sophiste du militant. Je parle élections nationales et partis politiques et vous me répondez en argumentant sur les élections municipales, qui sont les plus endémiques qui soient. Comme si Bordeaux ou Hénin-Beaumont pouvaient se comparer à l'ensemble du pays.

      Supprimer
    24. @ harry callahan

      "Castillo, rien que le succès de l'UKIP prouve a quel point votre phrase sur le rejet d'"une société capitaliste sur le modèle anglo-saxon" est a coté de la plaque..

      REP/ Parce que Ferage est un libéral ? mais il milite pour la souveraineté de l'Angleterre ce qui n'est pas du gout, et des américains, et des allemands et de la commission européenne - Michael Sherwood, le vice président de Goldman sachs n'a pas hésité à dire, qu'en cas de sortie de l’Angleterre de l'UE, il ferait déménageait l'institue financière qui compte 5500 employés - Donc Ferage a été élu sur une politique souverainiste, à lui de voir mais Ukip, c'est un parti comme le FN, pas le peuple et l'Angleterre comme la France, ce n'est qu'un pays, pas toute l'Europe.

      "La plupart des informations que vous croyez "dissidentes" que vous citez je les connais, et vous le savez, curieux pour quelqu'un d'informé uniquement sur "le Monde".

      REP/ Oui, citez-moi en UNE et bien sur son historique.

      "Ca n'est pas parce que ca "grogne" que ca change.

      REP/ Jusqu'au jour...

      "Inversion accusatoire...
      C'est vous qui ramenez tout au FN

      Rep/ Ha non, moi, j'ai commencé par dire que je vote le Fn, certainement que j'approuve sa politique tant sur le plan national qu'international mais ensuite, j'ai beaucoup parlé de l'union européenne, des futurs traités avec les USA, de l'escroquerie des élites sur la banque de France en 1973, un parallèle avec la fed de 1913, également de la proximité de think tank avec des élus de la république, des journaliste et industriels...Des sujets qui sont éclipsés par des rappels sur le FN et son impuissance à se faire élire ou à être comme les autres.

      "Les autres sujets je les aborde regulierement , mais rarement dans les discussions avec vous...Parce que vous ramenez tout au FN.

      Rep/ Je vous lis et je n'ai jamais vu une seule fois ou vous parliez du fond sur l'union européenne, sur les sujets qui concerne la dette de notre pays, sur sa politique qui est mis en place ect...Que cela soit avec moi ou avec un autre.

      "(Vous utilisez une rethorique de gauchiste. Manque plus que nauseabond...C'est comme vous voulez, c'est juste drole...)

      Rep/ Ce n'est pas une réponse çà - moi ce qui me chiffonne, c'est qu'est-ce que çà peut bien foutre à ceux qui ne votent pas si demain le FN prend le pouvoir ? Parce que, curieusement, que la gauche ou la droite, de Giscard à Hollande,soit au pouvoir depuis plus de quarante ans, les abstentionnistes de ce blog, çà ne semble pas trop les gêner, pas plus que le fait que la France soit dans cette union européenne, pas plus que le risque d'un EU-USA se profile. chacun a le droit de penser ce qu'il veut, ou de ne pas dire pour qu'elle politique, il se reconnait mais bon, question "honnêteté"...

      Supprimer
    25. @ Iskander The Great

      Vous savez Castillo, la seule légitimité qui tienne est celle qui vient du rapport de force. Ce que l'on essaye de vous expliquer, c'est que vous vous illusionnez sur la faveur que celui-ci semble donner au FN..ect

      REP/ Deux choses - D'abord vous parlez de 2017 et honnêtement, pour l'avoir déjà écris, 2017, c'est trop court pour gagner...2022 c'est déjà mieux - Ensuite, vous partez sur l'unique principe que le vote FN n'est qu'un vote de contestation, c'était vrai sous JM Le pen, ce n'est plus la majorité aujourd'hui, le vote Fn est aussi un vote d'adhésion -

      "Les gens l'utilisent comme un épouvantail pour forcer le bourgeois à continuer à payer le système social qui assure la survie de la plupart. Un peu le dernier bastion de la déroute prolétaire de la luttes des classes.

      REP/ Hola, vous êtes un peu loin du compte. Au contraire, ceux qui mettent la main à la poche et qui ne veulent plus, ce sont ceux qui bossent et pas seulement les "haut" bourgeois -

      "Je crois qu'ici, à part vous et quelques passants, personne n'est particulièrement pro ou anti-FN

      Rep/ Non, ils sont abstentionnistes, ce qui est curieux, personne ne semble défendre la politique qu'il a voté - pas d'anti FN, un tantinet peut-être.

      "Je ne crois pas travestir la pensée de la plupart en disant que nous ne sommes simplement pas dupes des démonstrations patriotiques en bleu blanc rouge d'un ancien parti de coalition d'extrême droite

      Rep/ C'est à dire ? çà, c'est la rengaine habituelle, sur ce terrain, on peut y aller comme la francisque de Mr Mitterrand, la coopération de nos industriels et de nos banquiers durant l'occupation et qui n'ont pas été inquiété, je peux vous faire une liste...

      "Sur vos histoires de complots américains pour faire de l'Europe une arrière cour américaine face à la Chine, je pense qu'il y a ce qu'on tente et ce qu'on arrive à faire.".

      REP/ Mon cher, je suis disposez à vous soumettre les divers témoignages et documents qui attestent de la coalition entre les élites européennes et américains et c'est déjà là -

      "Après la guerre le seul soucis des Etats Unis était de ne pas avoir à revenir en Europe une troisième fois.

      Rep/ Ben voyons - C'est pour cela qu'on les retrouvent partout, dans les divers think tank ou qu'ils déclarent depuis la fin seconde guerre, la volonté de faire une union avec l'Europe par peur à l'époque de l'union soviétique et aujourd'hui, de la chine -

      "Une fois le mur de Berlin tombé, considérant leur victoire faite, ils se sont désintéressés du sort de la planète.."

      REP/ Rwanda, Yougoslavie, Irak, Libye, Syrie...Comme désintéressement...Allez donc sur le site de l'union Européenne pour voir depuis quand ils ont commencés à traités pour les accords transatlantiques -

      "par exemple, la monnaie surévaluée et les problèmes économiques. Ils préfèrent croire ceux qui leur disent que sans l'Euro ce serait pire.

      REP/ Aujourd'hui...

      "PS : au sujet des élections, c'est amusant comme je reconnais bien là la mauvaise foi sophiste du militant.

      REP/ Donc, je suis militant et sophiste - Bon -

      "Je parle élections nationales et partis politiques et vous me répondez en argumentant sur les élections municipales, qui sont les plus endémiques qui soient. Comme si Bordeaux ou Hénin-Beaumont pouvaient se comparer à l'ensemble du pays.

      REP/ Heu..Je regrette de vous l'apprendre mais les élections municipales et législatives se passent aussi sur le plan national et ils ont le même mode de fonction que les présidentielles ( à deux tours) hier, du temps de JM le pen, c'était une catastrophe ces élections hormis "l'accident" de 2002 - aujourd'hui, depuis 2010, les élections à deux tours pour le FN sont en progression - Et la classe médiato-politique le reconnait et ils sont loin d'êtres des militants -

      Supprimer
    26. harry callahan16 juin 2014 à 07:47

      "déménageait l'institue financière"

      La City va quitter Londres.
      Si vous le dites...

      D'autre part un autre modele de "societé" au sens plus large, je ne crois pas du tout que les populations le remettent serieusement en cause.
      Au moins en Europe.

      "Je vous lis et je n'ai jamais vu une seule fois ou vous parliez du fond sur l'union européenne"

      Bah c'est comme pour les USA, ou vous m'avez bombardé americanophile.
      Il y a eu une rumeur assez drole: l'UE aurait payé des "trolls" pour contrer les europeens sur le web.

      Vous devriez m'accuser d'en etre un en plus d'etre un agent de la CIA.

      J'ai jamais dit qu'il ne fallait pas voter ou de ne pas voter Fn.
      Je ne suis pas contrairement a vous, un militant...
      Je ne crois pas au "grand soir", c'est tout....
      Ca veut pas dire que le FN ne va jamais acceder au pouvoir, ca j'en sais rien.

      "qu'est-ce que çà peut bien foutre à ceux qui ne votent pas si demain le FN prend le pouvoir ?"

      Mais qui vous a dit que les intervenants etaient abstentionnistes ?!!
      Vous les connaissez ? Vous voulez que tout le monde dise pour qui il vote sur le blog ?
      Ca oblitere toute opinion politique de pas en faire etalage ?
      Faut arreter d'ecouter Zemmour parce qu'il est souvent discret (Pas toujours) sur le sujet dans ce cas !
      C'est pas parce que vous parlez de votre vote que tout le monde doit en faire autant, camarade !

      Question honneté en 2007 certains...Bref.
      Tout le monde a le droit de changer d'avis.

      Faut vous enfoncer dans la tete que vous n'allez pas faire passer une discipline de vote virtuelle sur ce blog, et traiter ceux que ca fait rire de vendus.
      On est pas au comité du parti...

      Supprimer
    27. @ Castillo

      "Heu..Je regrette de vous l'apprendre mais les élections municipales et législatives se passent aussi sur le plan national et ils ont le même mode de fonction que les présidentielles ( à deux tours) "

      Vous voyez, c'est ça un sophisme. Tenir un beau raisonnement qui se donne des apparences de logique alors qu'il est en réalité inepte car il met de côté une donnée fondamentale. Vous parlez comme si la France était une municipalité en plus grand. Bon... Si vous n'êtes pas à même de saisir qu'il y a plus qu'une simple différence d'échelle entre un pays et une ville, je ne sais pas ce que vous ambitionnez dans votre parti, mais vous allez rester militant longtemps (ou alors c'est que le FN est vraiment en manque de cadres).

      Mon laïus sur les Etats-Unis n'avait pas d'autre objet que vous avertir que même eux ont une vie intellectuelle et économique complexes et sont traversés par des courants qui les inclinent soit à s'isoler, soit à intervenir. Ce n'est pas un bloc monolithique les USA et même la sujétion des Européens est parfois de nature complexe. A vous lire, on a l'impression que les élites américaines et européennes fomentent des complots or c'est loin d'être aussi basique. Souvent ils ont une vision de la société, de ce qu'ils veulent qu'elle devienne et ils mêlent tout cela à leurs intérêts directs puis agissent en fonction. Le résultat n'est pas forcément, voire jamais, celui qu'ils escomptent. C'est pour cela qu'il faut nuancer les points de vue complotistes que vous serinez entre vous aux réunions de partis.

      " C'est à dire ? çà, c'est la rengaine habituelle, sur ce terrain, on peut y aller comme la francisque de Mr Mitterrand, la coopération de nos industriels et de nos banquiers durant l'occupation et qui n'ont pas été inquiété, je peux vous faire une liste..."

      Tant pis pour vous. Vous ne pouvez pas espérer gagner sur tous les tableaux. D'un côté profiter de ce que le FN a de sulfureux, de par son passé et son histoire, tout en en assumant pas l'opprobre qui va avec. Dupont-Aignan n'a pas le passé sulfureux, il fait 3 %, pourtant il n'y a pas de grosse différence dans les discours de fond, par contre il y en a dans le passé. Le FN bénéficie de son capital nationaliste (et anti immigration), mais il reste plombé par son passé. Une force et une faiblesse à la fois. C'est même pour ça que votre leader a créé le RBM, pour essayer de garder le capital tout en en évacuant le côté "malséant". Il me semble que le conflit entre père et fille vient principalement de là, parce que le "Vieux" connait la valeur symbolique de son Front National, nom qui n'avait d'ailleurs pas été choisi par hasard (en référence au temps où les communistes étaient français avant d'être internationalistes). Encore une fois, je ne suis pas sûr que ce soit lui qui ait tort sur cette question.

      Supprimer
    28. @ harry callahan

      La City va quitter Londres.
      Si vous le dites...

      rep/ D'abord il s'agit de Golman Sachs c'est un article des échos du 4 décembre 2013 - voici le lien -
      http://www.lesechos.fr/03/12/2013/lesechos.fr/0203165373523_goldman-sachs-menace-de-quitter-londres.htm

      "D'autre part un autre modele de "societé" au sens plus large, je ne crois pas du tout que les populations le remettent serieusement en cause.
      Au moins en Europe."

      REP/ C'est votre opinion mais si on faisait un référendum aujourd'hui, un peu partout, dans les pays qui sont dans l'union européenne, je doute que les peuples ont envies de continuer ce "modèle" de société.

      "Bah c'est comme pour les USA, ou vous m'avez bombardé americanophile.
      Il y a eu une rumeur assez drole: l'UE aurait payé des "trolls" pour contrer les europeens sur le web.

      REP/ Non, si j'aurai un jugement à faire, il serait tout autre mais bon..

      "J'ai jamais dit qu'il ne fallait pas voter ou de ne pas voter Fn.
      Je ne suis pas contrairement a vous, un militant.

      Rep/ Il y a des "caricatures qui ont la vie dure - je suis un militant parce que je vote le Fn et défend les opinions de ce parti - je croyais qu'être militant, c'était d'avoir la carte du parti, d'assister à des conférences ect...Or, bien au contraire que ce qui se dit, je n'ai commencé à voter le FN qu'en 2012, j'adhère à leur projet mais si demain, ils trahissent leurs " politique", croyez-vous que çà va me rendre malade ? - je voterais pour un autre parti qui correspondra à ma vision politique ou je ferais autre chose - point.

      "Mais qui vous a dit que les intervenants etaient abstentionnistes ?!!

      Rep/ En quoi est-ce un secret "déjà que nous sommes sur internet et sous des pseudos" est-ce "un problème" de défendre la politique pour lequel on a voté ? Peut-être parce que l'on craint d'affronter les critiques, ce dont je ne crains absolument pas.

      "C'est pas parce que vous parlez de votre vote que tout le monde doit en faire autant, camarade ".

      REP/ Caricature numéro 2.

      "Question honneté en 2007 certains...Bref.
      Tout le monde a le droit de changer d'avis.

      REP/ Mais je ne me cantonnes pas derrière l'abstentionnisme pour dire que je ne me trompe jamais et je ne suis pas le seul a avoir voté Sarkozy et avoir été trompé, par contre, il y en a qui l'ont votés Sarkozy et qui préfèrent ne pas l'avouer ou ceux qui ont votés Hollande - bah c'est plus que de l’honnêteté", c'est aussi avoir un peu de courage.

      "Faut vous enfoncer dans la tete que vous n'allez pas faire passer une discipline de vote virtuelle sur ce blog, et traiter ceux que ca fait rire de vendus.
      On est pas au comité du parti.."

      REP - Caricature numéro 3 - je suis donc un communiste d'extrême droite - on progresse - Bref, Moi, chacun fait ce qu'il veut, par contre, qu'ils en fassent donc de même pour ceux qui votent et donc, qu'est-ce que çà peut foutre à ceux qui ne votent pas que le FN soit à la tête de la France ? (Je sais, çà agace)

      Supprimer
    29. @ Iskander The Great

      "Vous voyez, c'est ça un sophisme. Tenir un beau raisonnement qui se donne des apparences de logique alors qu'il est en réalité inepte car il met de côté une donnée fondamentale. Vous parlez comme si la France était une municipalité en plus grand. Bon.

      REP/ Non, je dis que les élections municipales et législatives sont des élections à deux tours comme les présidentielles - Le FN aurait gagné beaucoup plus de Mairie, voir des députés si les élections auraient été à 1 tour ou à la proportionnelle pour les législatives - Bref; enchaînons..

      "C'est pour cela qu'il faut nuancer les points de vue complotistes que vous serinez entre vous aux réunions de partis."

      REP/ Caricature numéro 4 - Vous m'avez vu ou ai-je écris que je vais dans des réunions de parti - Pour le reste de votre couplet...j'y reviendrais à la fin.

      "Tant pis pour vous. Vous ne pouvez pas espérer gagner sur tous les tableaux. D'un côté profiter de ce que le FN a de sulfureux, de par son passé et son histoire, tout en en assumant pas l'opprobre qui va avec.

      Rep/ L'opprobe ? - citez. Par contre, il faut aussi répondre sur la francisque de Mitterrand et sur le rôle des banquiers et des industriels français pendant l'occupation et après, je vous donnerais la position de l'Amérique (la fed) dans les années 30 ...

      En conclusion, je dois bien avouer une chose, c'est l'ingéniosité des "élites" financières, politiques, médiatiques et autres académiciens, universitaires et j'en passe, pour avoir, depuis des dizaines d'années, aussi bien formater les esprits a un point que la majorité, répète en boucle la version officielle, tant sur le plan historique, politique, qu'économique. (Orwell était bien un visionnaire).

      Supprimer
    30. "pour avoir, depuis des dizaines d'années, aussi bien formater les esprits"

      Mais vous êtes notre maître à tous ici en ce qui concerne le formatage d'esprit...

      Supprimer
    31. Pour toi, ce n'est pas du formatage, c'est naturel - tu es un prototype !

      Supprimer
    32. harry callahan16 juin 2014 à 18:53

      "Mais je ne me cantonnes pas derrière l'abstentionnisme"

      Vous savez quoi ? Je suis unijambiste aussi, mais vous l'aviez surement deviné...

      Il suffirait que j'ecrive que j'ai voté Fn aux dernieres elections pour que votre vision change sur ce que je peux ecrire.

      (C'est dire si on vole haut)

      Ce qui serait encore plus drole ce serait que j'ai voté pour ce parti a l'epoque de Le Pen père. Parce que là du coup je deviendrais...potentiellement condamnable !

      (J'ai souvent discuté avec des gens dans ce dernier cas. Ils n'apprecient pas beaucoup la ligne que vous suivez. Par contre certains on les memes nuances sur le jeu electoral, les manoeuvres des partis, y compris celui pour qui ils votent.)

      Sais pas quoi vous dire de plus, le vote est secret (On se demande pourquoi ?), mais definitvement donner son vote supposé sur le net n'est garant de rien.

      Pouvez continuer a considerer le contraire si vous voulez.

      D'autre gens qui disent voter Fn ici n'ont jamais provoqué ces discussions un peu steriles. Ca n'empechait pas les echanges quand meme.

      Mais encore une fois faites comme vous voulez.


      Supprimer
    33. Il serait intéressant que Ouin-Ouin précise le pourquoi il vient ici? Parce que ce n'est certainement pas dans l'optique d'un échange d'opinions.

      Supprimer
    34. @ Harry callahan

      j'ai écris "Mais je ne me cantonnes pas derrière l'abstentionnisme"

      vous répondez - Vous savez quoi ? Je suis unijambiste aussi, mais vous l'aviez surement deviné...

      Rep/ je veux bien le croire.

      "Il suffirait que j'ecrive que j'ai voté Fn aux dernieres elections pour que votre vision change sur ce que je peux ecrire.

      Rep/ Autre caricature. ce n'est que votre interprétation.

      "Ce qui serait encore plus drole ce serait que j'ai voté pour ce parti a l'epoque de Le Pen père. Parce que là du coup je deviendrais...potentiellement condamnable !

      Rep/ Vous ne vous améliorez pas et ensuite...

      "Sais pas quoi vous dire de plus, le vote est secret (On se demande pourquoi ?), mais definitvement donner son vote supposé sur le net n'est garant de rien.".

      Rep/ Ha oui, c'est nous sommes surveillez mais ensuite ?

      "D'autre gens qui disent voter Fn ici n'ont jamais provoqué ces discussions un peu steriles. Ca n'empechait pas les echanges quand meme.".

      Rep/ Enfin un "mot" qui sort du lot " stérile " -


      Bon...

      Sinon vous avez fait la différence entre la city de Londres et la banque d'affaire américaine Goldman Sachs ?

      A propos de "relever le débat", il semblerait que la bundesbank, ne veut pas entendre parler de dévaluation, on se demande bien qui commande dans cette union européenne.

      * Petit rappel historique - Le traité franco-allemand signé par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer à l'Elysée, le 22 janvier 1963 - l'époque du couple franco-allemand - la France était une puissance respecté, qu'il fallait avoir comme partenaire, 41 ans plus tard... le 27 février 2004, Gerhard Schröder et George W. Bush signent un document appelé "Alliance germano-américaine pour le XXIe siècle ».....Les temps changent...Sauf peut-être pour l'Allemagne. (malin ces allemands tout de même)

      Supprimer
    35. @ Kami

      "Il serait intéressant que Ouin-Ouin précise le pourquoi il vient ici? Parce que ce n'est certainement pas dans l'optique d'un échange d'opinions.".

      Rep/ C'est pour le plaisir de te lire, tu ne l'as pas encore devinez ?

      Supprimer
    36. harry callahan16 juin 2014 à 20:39

      "Sinon vous avez fait la différence entre la city de Londres"

      Oui la city (Qui a d'ailleurs un statut special en Angleterre) est devenue une organisation communiste et souverainiste anti-capitaliste.
      (Allez...)

      Vous devriez nous parler du strapontin de Giscard...

      "Les temps changent...Sauf peut-être pour l'Allemagne."

      Entre 63 et 2004, juste comme ca , on est passé de la RFA/DDR a l'Allemagne reunifiée.
      Ca aide a peser, meme si c'est dans la ligne anglo saxonne classique.

      "c'est nous sommes surveillez mais ensuite ?"

      Arretez la paranoia...
      Aucune importance pour qui vous votez en ce qui me concerne sauf si vous le revendiquez. Ca devrait vous suffire.

      Supprimer
    37. @ Harry callahan

      Oui la city (Qui a d'ailleurs un statut special en Angleterre) est devenue une organisation communiste et souverainiste anti-capitaliste.
      (Allez...)

      Rep/ Vous avez oublié la banque d'affaire américaine Goldman Sachs, dont l'objet de ma question qui ne se portait pas sur la city mais bon, je vous l'accorde, vous ne pouvez pas tout savoir.

      "Vous devriez nous parler du strapontin de Giscard...

      REP/ Il y a un point qui vous intéresse - tenez le rapport avec la FED.

      "Entre 63 et 2004, juste comme ca , on est passé de la RFA/DDR a l'Allemagne reunifiée.
      Ca aide a peser, meme si c'est dans la ligne anglo saxonne classique.

      REP/ çà aide, çà aide oui..;et çà dépend selon Thilo Sarrazin, inutile de chercher sur wikipédia, c'est un économiste et historien membre du SPD- mais bon, la raison de la fable du couple franco-allemand est tout autre et puis, la France aujourd'hui, est un nain au niveau politique, on l'a vu sur la politique de l'Ukraine ou ce sont surtout les allemands à la manœuvre pour l'Europe et bien sur, les Etats Unis.

      Arretez la paranoia.Aucune importance pour qui vous votez en ce qui me concerne sauf si vous le revendiquez. Ca devrait vous suffire.

      rep/ Je ne faisais que reprendre vos mots " mais définitivement donner son vote supposé sur le net n'est garant de rien".

      Supprimer
    38. harry callahan16 juin 2014 à 21:43

      "a banque d'affaire américaine Goldman Sachs"

      Bah ils auront peut etre un dedomagement fiscal si leur ancien employé qui signe nos billets est de bonne humeur...

      "la France aujourd'hui, est un nain au niveau politique"

      Au niveau europeen, c'est sur, c'est d'ailleurs a ca que ca sert aussi pour le reste
      L'Allemagne au niveau international, est aussi tres limitée.

      (" inutile de chercher sur wikipédia": ha ha vous avez la memoire courte, on a deja parlé de Sarazin sur ce blog...)

      Supprimer
    39. @ harry callahan

      "Au niveau europeen, c'est sur, c'est d'ailleurs a ca que ca sert aussi pour le reste
      L'Allemagne au niveau international, est aussi tres limitée.".

      Rep/ L’Allemagne est la référence au niveau européen, les américains (Obama) traite surtout avec Merkel, l'union européenne est fondé sur le modèle Allemand, vous l'ignorez peut-être mais déjà dans les années 30, les américains, par la Fed, finançaient l'Allemagne pour contrer l'union soviétique -

      "(" inutile de chercher sur wikipédia": ha ha vous avez la memoire courte, on a deja parlé de Sarazin sur ce blog...)

      Rep/ C'est d'ailleurs moi qui a parlé, pour son livre qui a fait plus de deux millions de lecteurs, "l'Allemagne disparaît" - Je voulais être sure que vous vous rappeliez - la mémoire parfois...

      Supprimer
    40. harry callahan16 juin 2014 à 22:53

      Vous etes bien aimable.

      D'un point de vue concret: la France a toujours une influence internationale avec une presence dans le pacifique, l'Afrique, etc...(L'Allemagne n'a rien de tout ca), l'arme nucleaire et un siege a l'ONU.

      L'Allemagne n'a rien de tout ca.


      Supprimer
    41. @ Castillo

      Il n'y a pas grand chose à dire de plus sur Mitterrand ou sur les industriels français, comme Bettancourt ou Renault, qui n'aient déjà été dit. Ce sont des personnes amorales qui n'ont comme seul moteur que leur réussite personnelle. Quand on a compris ça on ne s'étonne plus de voir un décoré de la Francisque rejoindre la résistance au bon moment et passer, en l'espace d'une vingtaine d'années de la Cagoule à la SFIO (ou une de ses métastases, peu importe).
      Il n'y a pas nécessité d'un plan concerté pour parvenir à nuire au pays, c'est juste le travail des opportunistes, comme Jean Monet dans un autre registre, sur une nation déjà entrée en agonie pour d'autres raisons plus anciennes et plus profondes.
      En fait tous ceux que j'appelle des opportunistes n'ont pas toujours été aussi nuisibles au pays, ils lui sont même bénéfiques quand on les tient bien en laisse. Mais ça, c'était autrefois, du temps des grands Rois de France ou des Bonaparte (même Napoléon III a eu quelques vertus, bien qu'il fut un peu dépassé parfois). En France, c'est ainsi : la nation est structurée de telle sorte que pour fonctionner, il lui faut un chef légitime et fort. Marine est bien "mignonne", mais ni elle, ni personne actuellement en lice n'a le calibre pour assurer ce rôle. Rien n'est encore définitif, elle peut l'acquérir, mais les conditions pour que ce soit le cas sont actuellement hors de toute portée dans le système actuel. Il faut montrer et développer sa valeur au cœur du chaos, mais le vrai. Celui où on fête ses victoires dans un camp autour d'une ville assiégée, pas quand on peut encore sabrer le champagne à l'Elysée Lounge.

      Et l'opprobre, puisque vous rebondissez là-dessus, je ne vais pas me mettre en devoir vous rappeler tout le passé du FN et les outrances verbales de son dirigeant le plus fameux, ça a déjà été fait. Je vais juste vous rappeler que ce parti a été fondé, entre autre, par des anciens de la LVF, ce qui de mon point de vue est plus que suffisant. Pousser l'amour de la France au point d'aller se battre pour le compte de celui qui l'assassine, là c'est un peu trop. Les gaullistes (les vrais, pas les vendus à la Juppé ou Fillon) ont des travers, mais au moins celui là ils ne l'ont pas.
      Voilà, c'est tout ça l'opprobre.

      @ Tous : laissez tomber les histoires d’abstentionnistes : c'est une tactique. On prêche le faux pour savoir le vrai, pour évaluer la pénétration dans la population. Les votes sont à bulletins secrets, personne n'est contraint à dire pour qui il vote et c'est tout.

      Supprimer
    42. @ harry callahan

      D'un point de vue concret: la France a toujours une influence internationale avec une presence dans le pacifique, l'Afrique, etc...(L'Allemagne n'a rien de tout ca), l'arme nucleaire et un siege a l'ONU.

      Rep. Au rythme du budget de notre armée, bientôt nos soldats iront faire la guerre en stop, l'Arme nucléaire ? - pour l'instant - il me semble que Rocard voulait s'en débarrasser , pour le reste, les américains ou les chinois s'adressent à Merkel, çà veut tout dire.

      Supprimer
    43. @ Iskander The Great

      "Il n'y a pas grand chose à dire de plus sur Mitterrand ou sur les industriels français, comme Bettancourt ou Renault, qui n'aient déjà été dit.

      Rep/ Ou çà ? un des rares "animateur" politique (riposte) Serge Moati a révélé la francisque de Mitterrand dans un documentaire, ce n'est pas pour cela que l'on rabâche aux socialistes ce fait historique, de même louis Renault dont la collaboration "économique" a été démontré tout comme la plupart de nos autres industriels sans que cela fasse la UNE des médias -

      "Et l'opprobre, puisque vous rebondissez là-dessus, je ne vais pas me mettre en devoir vous rappeler tout le passé du FN et les outrances verbales de son dirigeant le plus fameux, ça a déjà été fait.

      Rep/ Ho la la, même ici, il y a la propagande des professionnels du chocage, Combien de millions de morts pour enrichirent les banquiers et les industriels de notre monde durant le siècle dernier ? - çà ne choque personne que c'est un mensonge qui a provoqué la guerre en Irak, comme dans d'autres guerres, non là - point d’opprobre mais des mots souvent sortis de son conteste, d'un bonhomme d'un autre temps et voilà le drame du siècle -

      "Je vais juste vous rappeler que ce parti a été fondé, entre autre, par des anciens de la LVF, ce qui de mon point de vue est plus que suffisant.

      Rep/ le maréchal Pétain fut investi, le 10 juillet 1940, par une Assemblée nationale composée, pour moitié, de la Chambre des députés, celle-là même qui avait porté au pouvoir le Front populaire, Pierre Laval, Marcel Déat (Socialistes) ou Jacques Doriot Parti communiste - Comme c'est curieux de ne jamais mentionner leurs étiquettes politiques à ceux-là -

      @ Tous : laissez tomber les histoires d’abstentionnistes : c'est une tactique. On prêche le faux pour savoir le vrai, pour évaluer la pénétration dans la population. Les votes sont à bulletins secrets, personne n'est contraint à dire pour qui il vote et c'est tout.

      Rep/ Merde, je suis découvert, je suis un agent de la CIA ...Bref.


      Supprimer
    44. harry callahan17 juin 2014 à 19:39

      "Au rythme du budget de notre armée, bientôt nos soldats iront faire la guerre en stop, l'Arme nucléaire ? - pour l'instant - il me semble que Rocard voulait s'en débarrasser"

      Ha ca vous avez parfaitement raison la dessus, mais ca n'est pas encore fait.

      D'autre part il n'y a pas de base militaire allemande a l'etranger (Comme a Djibouti pour la France), pas d'aire navale importante pour l'Allemagne dans le pacifique (On pourra la vendre pour eponger le trou de la secu), pas de rayonnement culturel et linguistique equivalent.

      Quand a intervenir a l'etranger, ca reste marginal (Mais c'est toujours drole de rappeller a un allemand tres anti militariste que son pays a suivi les USA en Afghanistan), il y a un trauma ce niveau qu'il ne faut pas negliger.

      "pour le reste"

      Pour le commerce surtout parce que l'allemagne est une puissance surtout commerciale et industrielle.

      Tres peu militaire, ca compte quand meme.

      En fait soyez Castillo, je suis d'accord avec vous sur les reproches de "passé douteux" du FN: tout simplement parce que la plupart des "historiques" qui furent a la lvf etc sont morts ou trop vieux.

      Il reste aussi des ancients de l'OAS comme Roger Holleindre, mais je le vois vraiment pas faire un coup d'etat a son age.

      C'est pas la ligne de ce parti, il veut un pouvoir par la voie legale, et donne des gages de respect de legalité (Apres on pourra toujours lui faire des proces d'intention) mais je ne vois pas le FN etablir une dictature.

      A propos de la collaboration il y a eu un nombre tres tres consequents de gens de gauche impliqués. Sans parler des communistes qui etaient des traitres a cause du pacte germano-sovietique
      (Thorez qui part a Moscou...)

      "Rep/ Merde, je suis découvert, je suis un agent de la CIA ...Bref."

      On se retrouve a la cantine alors...

      Supprimer
    45. @ harry callahan

      "Pour le commerce surtout parce que l'allemagne est une puissance surtout commerciale et industrielle.

      Rep/ Et çà, c'est sa grande force au niveau européen, faut dire qu'ils ont sus bien manœuvrer, aidés il est vrai par les américains et nos élites -

      "En fait soyez Castillo, je suis d'accord avec vous sur les reproches de "passé douteux" du FN: tout simplement parce que la plupart des "historiques" qui furent a la lvf etc sont morts ou trop vieux."

      rep/ Et aussi, comme je le rappelais, c'est que les autres partis comme les socialistes ont collaborés avec l'occupant et comme c'est curieux, ni les médias, ni les "experts historiens et politologues" des plateaux TV ne rappellent ces faits - Orwell disais vrai lorsque qu'il écrivait que pour gouverner au présent, il faut réécrire le passé -

      "On se retrouve a la cantine alors..."

      Rep. Yes.

      Supprimer
    46. @ Castillo

      Vous êtes quand même amusant comme contradicteur. Quand je vous parle du passé du FN, vous répondez " c'est injuste". Excusez moi mais cela m'est égal ! Peut-être que ça l'est mais ce n'est pas le problème parce qu'on n'y peut rien. Ce que je vous explique c'est que le FN a les avantages de ses inconvénients et vous me répondez comme un enfant qui s'estime injustement comptable du passé de ses parents. Sur le principe, certes, mais que vous le vouliez ou non ça compte. Pourquoi avoir pris une Lepen comme chef, si ce n'est pour l'avantage symbolique que cela confère ? Mais la médaille a un revers, que ce soit juste ou pas n'est pas la question car c'est bien sur ce revers que jouent vos adversaires. La preuve, votre Marine pourra donner tous les gages qu'elle veut, ils ne cesseront de la ramener au passé de son parti, jusqu'au ridicule d'ailleurs. Mais un monde de télé, le ridicule...

      Sur Mitterrand je ne suis pas tout à fait d'accord. La trahison du peuple de gauche lui est sans cesse reprochée par ceux qui sont encore un peu de gauche. Évidemment ils sont si peu nombreux aujourd'hui qu'on ne les entend guère. Mais ceux qui veulent savoir le peuvent et je vous ferais remarquer que le chef du PS n'est pas le fils de Mitterrand, alors que le chef du FN est bien la fille de Lepen. Vous prêtez donc plus le flanc aux attaques.

      Sinon vous n'êtes probablement pas un agent de la CIA, un vrai serait un peu plus subtil. Vous êtes juste un militant convaincu et bourré d'affects (cela dit, je ne vous le reproche pas, tout comme l'ensemble de nos échanges qui, s'ils sont emprunts d'acidité et parfois même de quelques ruades, me sont tout-à-fait plaisants. Je crois au vertu des échanges virils, pour apporter aux autres et s'apporter à soi-même, même si je reconnais parfois défendre une pensée qui n'est tout à fait la mienne. Cependant l'exercice me semble indispensable pour comprendre ce à quoi nous avons affaire. ).

      Supprimer
    47. @ Iskander The Great

      "Vous êtes quand même amusant comme contradicteur. Quand je vous parle du passé du FN, vous répondez " c'est injuste". Excusez moi mais cela m'est égal .

      Rep/ Je ne réponds pas c'est injuste, je vous dis que vous omettez certains vérités.

      "Peut-être que ça l'est mais ce n'est pas le problème parce qu'on n'y peut rien".

      Rep/ Vous peut-être mais pas pour ceux qui entendent rétablir certaines vérités.

      "que je vous explique c'est que le FN a les avantages de ses inconvénients et vous me répondez comme un enfant qui s'estime injustement comptable du passé de ses parents. ".

      Rep/ Vous avez une drôle de conception de l'analyse mais bon...c'est la vôtre.

      "Pourquoi avoir pris une Lepen comme chef, si ce n'est pour l'avantage symbolique que cela confère ?

      Rep/ Quel avantage symbolique ?

      " Mais ceux qui veulent savoir le peuvent et je vous ferais remarquer que le chef du PS n'est pas le fils de Mitterrand, alors que le chef du FN est bien la fille de Lepen. Vous prêtez donc plus le flanc aux attaques.

      Rep/ Que voulez-vous que je réponde à çà hormis que c'est d'une idiotie -

      "Sinon vous n'êtes probablement pas un agent de la CIA, un vrai serait un peu plus subtil.".

      Rep/ je suis du KGB alors...


      Bon et à part çà ?

      Supprimer
    48. Le KGB sont encore plus malins, les champions absolus étant les Anglais. Non, au mieux vous êtes de la DST.


      Si ma remarque sur Mitterrand, qui tente de vous faire comprendre pourquoi, selon moi, les attaques sur Mitterrand ont moins de portée sur le PS aujourd'hui, que les attaques sur JM Lepen n'en ont sur le FN (chose que manifestement vous déplorez), vous semble idiote, c'est qu'elle vous échappe. Pas grave, vous comprendrez peut-être mieux après ce qui va suivre.

      Vous trouvez peut-être mon analyse drôle, mais plutôt de pigner après les professionnels du choquages, vous devriez plutôt vous demander pourquoi leurs méthodes fonctionnent encore pour mettre l'ump et le ps réunis (et les Verts et toute la clique) encore devant vous aux élections, alors que vous détenez la puissance des "vérités à rétablir".
      Si vous vous demandez sincèrement quel est l'avantage symbolique, c'est tout simple : les militants FN, bien que Marine Lepen ait d'autres incontestables qualités, l'ont choisie aussi pour son nom. Je ne sais pas quel âge vous avez, mais vous n'ignorez pas que "Lepen" fut, du milieu des années 80 jusqu'à la moitié des années 2000 à peu près, l'incarnation du mal dans les média. Or aussi paradoxal que ce soit, cela donne une certaine puissance d'attraction. Faire reprendre le parti par un Lepen, bien qu'on puisse en dénoncer le caractère népotique, est toujours plus avantageux que par un autre comme Goldnish (Mégret avait tenté en son temps et il a échoué pitoyablement devant les légitimistes). Pourquoi ? A cause de la légitimité et parce que, que vous le vouliez ou non, Lepen est le FN (là-dessus le vieux a raison). Partout, mais particulièrement en France le nom compte, un vieil héritage de nos Rois sans doute. Si vous avez un doute, pensez que Napoléon III n'eut probablement jamais existé sans Napoléon Ier. Le mécanisme est le même. Pour peu que l'héritier montre un certain talent et une fenêtre s'ouvre. C'est de cela qu'il est question quand je parle d'avantage symbolique. Il y en a un autre : l'avantage d'être une femme. Je pense que JM Lepen peut bénir le bon Dieu de lui avoir octroyées uniquement des filles. Cela limite les attaques que l'on peut porter contre elle car cela prend à contre-pied les gaucho féministes qui l'auraient eu trop belle à l'accuser de misogynie si elle était un homme.

      Supprimer
    49. @ Iskander The Great

      "Le KGB sont encore plus malins, les champions absolus étant les Anglais. Non, au mieux vous êtes de la DST.
      Rep/ Si çà vous fais plaisir, va pour la DST.

      Bref. Pour tout ce que vous avez écris ensuite, que vous répondre ? Pourquoi le PS et l'UMP sont toujours au pouvoir ? - C'est simple et je vais me répéter, derrière eux, il y a une grosse organisation financière qui ont le pouvoir sur les médias comme sur les politique, c'est peut-être simple à dire, mais Internet a (enfin) donné la parole à ceux qui depuis des nombreuses années les combattent - Des auteurs, des médias (alternatifs) des associations, des philosophes qui étaient mis au placards parce qu'ils ne suivaient pas la pensée unique, aujourd'hui, ils se font entendre certes ce n'est pas gagné mais comme je l'ai déjà écris, ce n'est pas parce que çà semble impossible, qu'il faut refuser d'y croire ou au mieux combattre pour ses idées - Ensuite, faudrait demander à tous les militants pour savoir si c'est parce que c'est une le pen que Marine est au pouvoir, ce qui n'est pas forcément certain et après, que cela soit une le pen , si elle ne mène pas une politique cohérente, elle aurait échoué or vous ne pouvez pas le contester, depuis son arrivée, les résultats sont là et de l'avis de la majorité de ces adversaires, le FN est certainement plus redoutable, plus professionnel aujourd'hui qu'au temps de son père. Après, c'est de la politique-politicienne tout çà, çà n'a pas un grand intérêt -

      Supprimer
  11. harry callahan13 juin 2014 à 18:21

    "lequel demandera tout de même le report de voix sur Giscard en 74. "

    Ha tiens j'avais oublié ca...

    Le Pen est vraiment grotesque.
    De la pacotille integrale, du theatre, et c'est pas fini...

    RépondreSupprimer
  12. J'avoue que parfois je ne comprends pas.

    Au-dessus de tout pour moi se situe le sort de la France. Je suppose que ça rallie tout le monde.

    Maintenant, dans les forces politiques actuellement disponibles qui s'y trouve? Sur qui compter pour un simple petit coup de main. Sûrement pas Hollande et sa bande qui ont contribué à enfoncer ce pays sévèrement, non plus l'UMP qui avait déjà bien entamé le travail et qui pour le moment n'a point d'idées mais plein de petits chefs. Alors qui quoi pour tout de suite?

    Je ne prétends pas faire campagne pour le FN, mais s'il s'agissait pour la France qui se noie, de saisir la seule main tendue. Quitte à voir après.
    Peut-être que je me trompe mais je crois bien qu'Eric Zemmour, sans se prononcer pour le FN ou lui attribuer que des bons points n'est pas non plus en désaccord avec ses idées de base: refuser l'Europe tel qu'il est, faire un arrêt sur l'immigration, favoriser la France avant tout commercialement et sociétalement, stopper la dilution vitesse grand V de l'identité française....

    Alors, quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Korat

      Zemmour n'est pas en désaccord avec le FN mais peut-il le dire lui qui fait parti des médias. S'il est honnête avec ce qu'il dit, le FN est son parti comme le parti de tous les citoyens qui veulent vraiment garder la France telle qu'elle est et je pose la question à savoir quel est le parti qui aujourd'hui défend vraiment la souveraineté de la France hormis le FN ?

      Supprimer
    2. @ Korat

      Vous vous demandez pourquoi les souverainistes ne rallient pas plus de gens ? C'est tout simplement parce que ce pays ne se noie pas encore assez.
      Vous pouvez avoir 60 % de gens malheureux du sort de leur pays, si 25 % parmi ces 60 % franchissent le pas du vote souverainiste qui irrite le système (ça ne signifie pas que ce serait mieux avec le FN, en ce qui me concerne je suis à peu près convaincu que le FN au pouvoir se déballonnerait très vite devant l'ampleur de la tâche), il en reste 35 % qui pensent encore que changer le système en place ce serait pire. Le système en place, qui est loin d'être idiot, continue à entretenir cette idée. Pourquoi croyez vous que le reste du monde laisse la France s'endetter de manière démente à seul fin de maintenir son système social ? Parce qu'il sait très bien que si ce dernier explose, Marine Lepen serait encore la solution la plus modérément inespérée pour eux, alors que bien pire pourrait surgir du chaos Français. Le monde n'a pas oublié que c'est de France que sont parties les ondes de choc qui ont détruit les anciens systèmes politiques dont sont nés les actuels. Ils n'ont pas envie de subir le même sort, alors ils payent. Moi j'attends le jour où ils cesseront d'avoir la sagesse de payer, soit que le coût sera devenu trop élevé, soit qu'ils auront oublié la nature de ce qui les menace. Si ce temps revient un jour, ce sera la dernière chance de notre pays de reprendre la tâche magnifique et monumentale qui est la sienne depuis que Rome est tombée en 476 et qu'un roitelet nommé Clovis a posé son séant sur le trône des Gaules.

      @ Castillo

      Il y a Debout la république aussi.

      Supprimer
    3. "@ Castillo

      Il y a Debout la république aussi."

      Le Caliméro du blog a écrit que Nicolas Dupont-Aignan est un carriériste. Donc le seul parti qui n'est pas carriériste, et qui ne comporte pas de carriéristes, est celui en lequel il croit.
      Rien de plus normal venant de la part d'un idolâtre.

      Supprimer
    4. Debout la république et l'UPR aussi d'Asselineau ( Dupont aignan et asselineau sont assez curieux, ils ont le même langage que le FN mais ils passent plus de temps à critiquer le FN que les partis qui sont au pouvoir - Je veux bien qu'ils ne s'unissent pas au FN pour les élections internes mais européennes ? - En tout cas, et c'est bien dommage pour eux, ils n'ont aucuns représentants, çà ne gène pas l'ump et le ps de s'allier, EUX, pour certaines élections - je ferais remarquer que le FN a déjà soutenu des propositions du front de gauche, l'inverse n'est pas vrai - une fois de plus, pour un parti que l'on dit "extrême" ou "sectaire"

      Supprimer
    5. @ Iskander,

      Oui, je comprends votre réponse. On peut constater à peu près a même chose partout.

      La France dites-vous ne se noie pas encore assez. Seulement voilà, ceux qui voient venir les coups et las coûts ont peur en même temps à la noyade sans retour. Ça commence à ressembler à la roulette russe. En même temps, il est vrai qu'il a fallu que le peuple meure de faim pour qu'advienne la révolution.

      "Il y a DEbout la République" J'aime bien le discours de Dupont-Aignan, mais que peut-il faire seul? Le temps que ce parti compte sur la scène politique, le sable mouvant aura fait son oeuvre.

      Idéalement, quand une situation est à ce point grave et urgente, il faudrait que tous les partis qui ont la volonté de sortir le pays de la dèche oublie leurs spécificités, et leur marque de commerce et se concertent sur un action commune bien circonscrite.

      Korat

      Supprimer
  13. harry callahan13 juin 2014 à 22:21

    "quel est le parti"

    Et oui, le parti...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha oui, c'est vrai, ce n'est pas un parti, c'est....ce qu'on voudra.

      Supprimer
    2. harry callahan13 juin 2014 à 23:07

      C'est un parti avec ses limites et ses faiblesses qui peuvent evoluer...Qui fait aussi parti (Et depuis longtemps) d'un jeu politique qui va aussi evoluer.

      Supprimer
  14. C'est un parti avec ses limites et ses faiblesses qui peuvent evoluer...Qui fait aussi parti (Et depuis longtemps) d'un jeu politique qui va aussi evoluer.

    REP/ oui...c'est clair.

    RépondreSupprimer
  15. Je me demande si EZ ne file pas un mauvais coton, ce n'est pas sa personne qui compte, mais les idées, la vision qu'il représente.
    Or, je vois que le CSA met sérieusement en garde RTL (où Calvi devrait remplacer, hélas, Bazin) , et je vois que EZ continue à employer des mots et des formules dangereuses comme "racaille" (ca se dispute)
    Il devrait, selon moi, tenir compte du fait que l'on vit dans une société de culs-bénis, et que le sport préféré de certains intellectuels est de faire un procès à propos des mots.
    Comme il en a les moyens, modestement, je souhaiterais qu'il compte davantage sur le sens profond de ce qu'il dit plutôt que sur des mots chocs.
    thomas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore une fois il représente que lui même...

      Supprimer
  16. @ thomas

    Depuis les années 80, dans notre pays, c'est la dictature des associations "antiracistes", elles sont là pour empêcher tout débats de fond sur des sujets comme l'immigration, c'est la même chose sur l'Euro ou sur l'union européenne, des sujets tabous, interdits par nos politiciens, parce qu'elles sont utiles à la classe financière.

    RépondreSupprimer
  17. C'est plus grave que ça. Notre Occident, et particulièrement la vieille Europe est tellement aseptisé, frigidifié, cul-bénifié, coincé, contrôlé (tendance Orwell) pour de multiples raisons (sécurité, technocratisme, médias, bienfaisance, bien-pensance etc) que je crains que cela ne débouche sur un exutoire trop connu : la guerre.
    thomas

    RépondreSupprimer
  18. Concernant les propos de Jean-Marie Le Pen.
    Quand la polémique a commencé, je ne les trouvais plus sur internet (et je me méfie des extraits trop courts isolés de leur contexte).
    Puis, j'ai retrouvé cette vidéo sur le site de Soral qui a décidé de diffuser "le journal de bord" de JMLP depuis qu'il n'a plus sa place sur le site du FN.


    D'abord, dans cette vidéo de 21 mn, les cas Madonna et Bedos sont abordés au bout de 12mn34. 30 secondes plus tard, JMLP dit : "j'en reparlerai à la fin". Preuve que ce qu'il a dit est bien prémédité.
    Allons à 16mn10 : on reparle de Madonna et Guy Bedos ("on va les pacser"). "Bedoche" compare Marine LP à Hitler et "Maldonna" parle de "fascisme". Voilà un "couple de pauvres cons" dit JMLP.
    17mn11 : Noah qui s'était engagé à ne plus chanter en France. "Cochon qui s'en dédit".
    17mn30 : Bruel. "Ah, ça ne m'étonne pas. Bon, on fera une fournée la prochaine fois".

    RépondreSupprimer
  19. (Suite).

    Alors, que penser de cette "vanne" de JMLP ?
    On connait "l'humour" un peu particulier de JMLP. Ce fut souvent plus grave dans le passé.

    Qui peut être victime de cet "humour" ?
    Personnellement, je n'en vois qu'une : le FN.
    Car, il est bien évident qu'avec cette "vanne" assez bénigne mais venue de quelqu'un qui en a dit d'autres depuis 30 ans, il gêne les négociations de Marine LP pour former un groupe au parlement européen.
    Ce qui explique la réaction de la présidente du FN : "faute politique".

    Notons un paradoxe (apparent du moins).
    En dehors de G. Collard, la réaction la plus virulente a été celle de Louis Aliot. Or, il est presque de "la famille" et il fut le dernier secrétaire général du président (actif) Jean-Marie LP.
    En revanche, le gaullo-chevènementiste Florian Philippot, qui n'est pas de "la famille" et ne vient pas "du sérail" est plus modéré. Il déplore la "perte de temps" mais se réjouit de préciser que le FN est contre tout racisme.

    RépondreSupprimer
  20. (Suite et fin).

    Y a-t-il d'autres "victimes" des propos de Jean-Marie Le Pen ?
    Les Français juifs ?
    Si ces derniers pouvaient être inquiets lorsque JMLP parlait, dans les années 80, du "détail" et de "Duraffour-crématoire", ils peuvent constater que, depuis près de 30 ans, les propos de JMLP n'ont pas fait le moindre mal à un seul Français juif.
    Zemmour le montre bien dans son commentaire. De nos jours, les juifs ont moins à craindre l'antisémitisme d'extrême-droite que celui d'intégristes musulmans.

    Notons que JMLP, qui aime (un peu trop) "jouer" avec ce sujet avait dit en 2002 : "les seuls journalistes qui me respectent sont Éric Zemmour, Élisabeth Lévy et Serge Moati". Zemmour avait constaté que les 3 sont juifs.

    Reste qu'on est dans un "sketch" qui commence à être "usé jusqu'à la corde".
    Jean-Marie Le Pen lance des propos provocateurs.
    Immédiatement, toute la bien-pensance (associations "anti-racistes", bobos de gauche et parfois de droite, ...) se déchaine, voyant "le fascisme" à nos portes.

    Quel paradoxe !
    Le plus gênant pour le FN semble être Jean-Marie Le Pen.
    Mais, les meilleurs agents électoraux de ce parti ("Marine leur dit merci" a écrit Jean-François Kahn) sont les bien-pensants qui sont prêts à toutes les compromissions mais jouent à se faire peur en "combattant" un "danger fasciste" totalement imaginaire.

    Dernier point.
    Le M'PEP est une organisation communiste, composée d'anciens membres du PCF.
    Un des plus connus est Nikonoff qui avait appelé (à titre personnel) à voter pour Dupont-Aignan au 2e tour des législatives de 2012.
    Le M'PEP, hostile à l'UE, a appelé (comme le POI et le MRC de Chevènement) à l'abstention lors des Européennes.
    Ce mouvement n'a aucune sympathie pour le FN.
    Mais, il trouve totalement stupide la diabolisation du FN.
    Il fait d'ailleurs un constat évident : alors que le fascisme et le nazisme d'avant-guerre avaient de forts soutiens dans la haute finance, le FN n'a de nos jours aucun soutien (bien au contraire) de ce côté-là.

    RépondreSupprimer
  21. harry callahan18 juin 2014 à 17:56

    "le FN n'a de nos jours aucun soutien (bien au contraire) de ce côté-là."

    On se demande d'ailleurs ou serait le FN sans l'heritage dont a beneficié Le Pen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'héritage en question date de 1976.
      Notons aussi que, lorsque le FN est apparu en force (européennes de 1984), il avait des scores corrects à Neuilly et dans certains arrondissements de l'ouest parisien.
      JMLP a-t-il cru avoir des soutiens du côté de la finance ? Il avait présenté un temps sa fille ainée (Marie-Caroline) à Neuilly. Le programme de l'époque était très reaganien, etc ...

      Mais, très vite (dès 1986 et de plus en plus ensuite), on a constaté que ces villes et ces quartiers "bourgeois" votaient de moins en moins pour le FN.
      En 2002, le MEDEF a pris ouvertement position contre Le Pen.
      Plus récemment, Laurence Parisot a écrit un pamphlet contre Marine Le Pen alors qu'elle était encore présidente du MEDEF.

      L'analyse du M'PEP est que les milieux d'affaires soutenaient les fascistes et nazis avant guerre pour contrer le "danger communiste".
      Celui-ci n'existant plus, ces milieux préfèrent la mondialisation et ses agents comme l'UE.

      Avec la fin du communisme et aussi l'hostilité de plus en plus nette des milieux de la finance à son égard, le FN a effectué dès le début des années 90 un "virage" anti-atlantiste (hostilité à la guerre du Golfe) et amorcé (plus lentement) un "virage" "marxisant" (net depuis que Marine LP est à sa tête).

      Supprimer
    2. harry callahan19 juin 2014 à 15:53

      "Laurence Parisot a écrit un pamphlet contre Marine Le Pen alors qu'elle était encore présidente du MEDEF."

      Des positions (Mediatiques) anti-immigration a l'epoque de Sarkozy ont aussi ete brocardées par le MEDEF...

      Supprimer
  22. harry callahan18 juin 2014 à 17:57

    (Cela dit : est-ce que c'est appellé a durer....?)

    RépondreSupprimer
  23. En toutes objectivités, on peut réécouter mille fois la vidéo, franchement on peut dire tout et son contraire comme par exemple Ioulia Timochenko accusée d'avoir dit que les 8 millions de pro-russes doivent être tués à l'arme nucléaire" Qu(est-ce que nos journalistes et artistes et politiques n'auraient pas dit si c'est un politicien qui est contre "leur politique" qui aurait dit çà - il aurait été traité d'être hitler, d'être un monstre qu'il faut exterminés et que sais-je ? Sauf que Ioulia Timochenko est une pro-européenne alors pas touche - c'est proprement scandaleux et ceux qui on un minimum d'objectivité, même s'ils ne votent pas le FN sont obligés de le reconnaître.

    RépondreSupprimer
  24. harry callahan18 juin 2014 à 20:51

    Bah vous avez Hillary Clinton qui a un vocabulaire tres "diplomatique" a propos de Poutine aussi.

    "Evil empire strikes back"

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.