mercredi 18 juin 2014

La chronique d'Eric Zemmour du 17 Juin 2014 sur RTL.

Éric Zemmour : "Une grève à la SNCF, c'est comme l'Histoire vue par Shakespeare"



.

19 commentaires:

  1. Salaire d'un conducteur de TGV: en formation à 2200€ /3 200€/4 950€+ en fin de carrière...
    à celà il faut ajouter les avantages et primes: - 25 heures par semaine - Gratuité des soins (sur leur temps de travail) couvert à 100%(pas besoin de complémentaire) - Gratuité de transport pour les agents et les membres de la famille - prime de parcours - prime de fin d'année - prime de travail - prime de parcours - prime de TGV - prime de sallisure (ancienne prime charbon) - gratification de vacances - gratification annuelle d'exploitation - allocation de déplacements - prime de dividende salarial annuelle de 300/400€,...
    La retraite à 50ans et une pension à partir de 1550€ par mois...que demander +...
    Bref, si c'est pas le même cas pour tous, on comprend qu'ils veulent défendre leurs privilèges...
    Mais une fois la libre concurrence du rail...avec les trains allemands, italiens,...la Sncf pourra mettre la clé sous la porte de la gare...Avec l'ouverture à la concurrence dans tous les secteurs...des millions d'emplois ont été et seront détruits...les politiciens pro européen dont les mollassons centristes continuront à dire vive l'Europe...

    Le déficit du réseau ferroviaire est de 44 Milliards € !
    La SNCF coûte au contribuable quelques 10 Milliards € par an
    Le coût de la grève est estimé à 80 Millions € voir +...

    ll est temps de mettre à égalité le Public et le Privé au niveau des retraites!
    Le gouffre des déficits publiques doit être stoppé...

    Gervais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en formation (au début)...
      ...c'est pas le même cas pour tous...
      Merci à l'anonyme de son témoignages et de ces informations.
      Voici des renseignements sur les salaires et primes...
      http://paiecheck.com/2012/08/27/salaire-dun-salaire-conducteur-de-train-et-tgv-a-la-sncf/
      http://costkiller.net/salaires/couts-salaires-Salaire-SNCF-salaire-conducteur-TGV-hoax-rumeurs.htm
      http://www.lefigaro.fr/retraite/2007/09/18/05004-20070918ARTFIG90050-regimes_speciaux_la_politique_de_l_autruche_a_assez_dure.php
      http://paiecheck.com/2012/08/27/salaire-dun-salaire-conducteur-de-train-et-tgv-a-la-sncf/
      http://costkiller.net/salaires/couts-salaires-Salaire-SNCF-salaire-conducteur-TGV-hoax-rumeurs.htm
      http://www.lefigaro.fr/retraite/2007/09/18/05004-20070918ARTFIG90050-regimes_speciaux_la_politique_de_l_autruche_a_assez_dure.php
      Gervais

      Supprimer
  2. Ne pas confondre le conducteur TGV et le cheminot de base qui ne bénéficie pas de la majorité des avantages que vous énumérez!!

    RépondreSupprimer
  3. Chronique excellente -

    RépondreSupprimer
  4. Déjà il n'y a pas de salaire en formation d'un conducteur TGV puisque pour faire la formation TGV il faut au minimum avoir 9 années de conduite. La moyenne étant de 12,5 ans de conduite sur d'autres types de train pour accéder à la formation TGV.
    Temps de travail 35h par semaine avec un calcul glissant sur 6 mois car quand la semaine fait 6 jours: 6*8 ça fait 48 heures donc forcément il n'est pas possible de faire 48h toutes les semaines pour respecter les 35h.
    Gratuité des soins sur temps de travail: Il faut sauter en marche pour se faire soigner? Faux et d'ailleurs j'ai aussi une mutuelle complémentaire
    Gratuité des transports pour la famille: Il faut nuancer car ce sont les parents, enfants et le conjoint qui peuvent en bénéficier. Le nombre de voyage limité à 4 dans l'année. Dans mon cas pas d'enfant, ma femme est à la SNCF et mes parents étaient aussi à la SNCF donc je n'en fait profiter personne et honnêtement à passer ma vie dans les trains je ne le prend jamais quand je ne travaille pas.
    Prime de fin d'année c'est en gros le 13ème mois qui existe dans certaines entreprise
    Alors les primes de parcours, prime TGV, … en fait on appelle ça la "prime de traction" mais pour le service administratif le vrai nom "prime de travail" donc vous citez plusieurs noms différents qui ne représente qu'une seule et même prime. C'est une prime de rendement car pour faire des km, il faut faire des journées chargées et plus on fait de km plus cette prime est importante (en gros en brut c'est 40% du traitement de base et forcément quand on est en congé ou malade c'est 0 ce qui explique le très faible taux d'arrêt maladie chez les conducteurs. Sans copter l'intérêt de partir en vacance à cheval sur 2 mois pour ne pas se retrouver avec 0 euro de prime pendant un mois.
    Prime de salissure (ancienne prime de charbon): Alors là j'éclate de rire. La prime de charbon (disparue en 1974) n'était pas là pour compenser la "salissure". Pour un trajet de A à B, il était déterminé qu'un mécanicien (ancien nom de conducteur) avait besoin de X quantité de charbon. S'il en utilisait moins, une partie de l'économie réalisée par sa gestion du charbon lui était reversé donc rien à voir avec la salissure mais quand on ne connait pas forcément on brode mais mal.
    Allocation de déplacement: Ce sont des remboursements de frais qui sont au taux légal de l'URSSAF comme le perçoit un routier qui ne dors pas chez lui tous les soirs (et nous ne sommes pas chez nous tous les soirs) c'est censé couvrir les frais pour se nourrir comme prévu par l'URSSAF. Les frais de couchage ne sont pas remboursés puisque nous sommes logé dans des foyers pendant nos déplacements et donc aucun frais à avancer.
    Prime de dividende salarial oui comme dans de très nombreuse grandes entreprise ou grand groupe. 400 euros je n'ai jamais vu autant c'est entre 0 et 300 euros. Il y a 2 ans ce fut 0. Je ne suis pas pour cette prime qui pour moi doit soit être investie dans le réseau soit revenir à l'Etat car jusqu'à aujourd'hui nous sommes un EPIC (demain on verra).
    Avec un peu plus de 15 ans d'ancienneté (je ne suis pas au TGV car pour y aller faut qu'il soit présent en auvergne, normandie, … tus pas de TGV), je perçois 2650 euros net mensuel toute primes, allocations confondues et avec la vie de centaines de personne derrière moi (je fais du voyageurs et plus de fret. C'est fini le temps de la polyvalence…)
    Retraite à 50 ans c'est faux c'est 54,5 ans et avec la nouvelle réforme des retraite qui sera votée en fin d'année ce sera 57 ans. Mais pour partir à taux plein il faudra 43 années de cotisation donc 57-43= 14 et j'en connais peu qui commence à conduire à 14 ans. Quand la retraite était possible à 50 ans avec 37,5 annuités je connais peu de gens qui ont commencé à travailler à 12,5 ans donc personne n'avait sa retraite à taux plein mis à part en partant plus tard en retraite.

    RépondreSupprimer
  5. Pour poursuivre sur la dette de la SNCF de 44 milliard. Avant 1997 on aurait pu dire la dette de la SNCF mais aujourd'hui c'est la dette de RFF + les 8 milliards de dette de la SNCF…
    Cette dette ce sont les politique qui ont voulu du TGV pour laisser une trace de leur passage en faisant faire des emprunts à la SNCF. Faire faire des emprunts tout en sachant que ce n'était pas viable. En 1997, ils ont séparé les rails du reste en créant RFF pour soi-disant réduire le déficit mais la raison était plutôt d'obéir à la directive européenne de 1991 sur l'ouverture à la concurrence (directive 91/440). Entre 1997 et 2014 la dette n'a fait que croitre mais avec des emprunts qui obligent à rembourser 1,3 milliard d'intérêt par an comment aurai-t-il pu en être autrement? Les grands gagnants depuis le début du TGV ce sont les banques…
    Aujourd'hui ils prétendent réunifier SNCF et RFF mais c'est faux. En fait la SNCF sera encore plus découpée car de 2 EPIC (RFF et SNCF) on passera à 3 EPIC qui seront SNCF réseau (ex RFF), SNCF mobilité (ex SNCF d'aujourd'hui) et une maison mère qui sera "SNCF" dont les deux filiales seront SNCF réseau et SNCF mobilité. Chacun de ses EPIC aura son dirigeant, son conseil d'administration, ses directions, ... donc encore plus de dirigeants, … mais je vous rassure pas de personnel en plus sur le terrain. En fait ce sera l'inverse il est prévu de "faire plus et mieux avec moins". Bref pas vraiment une réunification comme ils aiment le laisser croire. En fait c'est ce qu'ils appellent le "quatrième paquet ferroviaire" chacun d'eux étant une ouverture progressive à la concurrence. Le FRET c'est depuis 2003 et pourtant la part du transport ferroviaire de marchandise n'a cessé de chuter pour se reporter sur la route. L'arrivée de la concurrence n'a créé aucune dynamique dans le secteur et certaines entreprises comme Veolia Cargo ont mis la clef sous la porte.
    Comme en 1997, c'est pour réduire la dette qu'ils disent. En fait pour réduire le déficit il est dit que ceux qui vont financer les lignes seront l'Etat et les collectivités locales (donc nos impôts). Sachant que le matériel roulant est déjà financé par les collectivités locales (paf encore un peu plus sur les futurs impôts locaux). Collectivité locales qui mettront gratuitement à disposition le matériel roulant à des entreprises privées (comme sera bientôt SNCF). Bref faire payer au prix fort un service financé par les impôts (Cuvilliers a dit "l'effort devra être supporté par les clients et le personnel de la SNCF"). Même l'Angleterre pourtant libérale finance l'achat de matériel pour les entreprises privées. Un moment il faut choisir, soit une entreprise privée est autonome soit c'est un bien public mais pas "l'impôt finance ce qui coute cher et tu ramasses les bénéfices.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais si la France (et ce n'est pas la seule) a nationalisé les chemins de fer en 1937 c'est parce que les compagnies faisaient faillite. Dès 1848 une compagnie avait été nationalisée puis privatisée en 1857 quand l'Etat eut fini de construire les lignes qu'elle n'avait pas pu terminer.
    En 1878 suite à la faillite de nombreuse compagnie la France créa "l'administration des chemins de fer de l'Etat" pour maintenir ce moyen de transport et donc maintenir l'économie française. En 1908 la compagnie de l'Ouest fit faillite à son tour et devînt propriété de l'Etat. D'autres compagnies suivirent au fil des années jusqu'à ce qu'il soit décidé de tout nationaliser en 1937 en créant la SNCF dont la mission était: 1- Maintenir un service sur le territoire national. 2- Unifier la réglementation ferroviaire. 3- Exploiter tous les réseaux comme un seul et unique (création des correspondances, …)
    L'Europe ne veut pas faciliter la vie des citoyens mais juste permettre à une poignée de gagner de l'argent sur des lignes rentables mais nombre de lignes ne le sont pas. La SNCF (sauf TGV qui est un système économique à part) c'était un tarif au km et les bénéfices dégagés sur les lignes rentables permettaient d'assurer un service sur les lignes non rentables. En ouvrant à la concurrence ce système là, les lignes non rentables n'ont plus beaucoup d'avenir. Par exemple la poste n'est plus présente partout et pour un recommandé il faut faire plusieurs kilomètre. Pour les colis maintenant c'est une filiale, EDF les tarifs s'envolent, …
    J'ai essayé de faire court en faisant l'impasse sur bon nombre de points mais le sujet est vaste. Je ne cherche pas à légitimer quoi que ce soit mais juste à expliquer ce que le gouvernement prend soin de passer sous silence.

    RépondreSupprimer
  7. http://labogenere.fr/2014/06/videos-de-la-journee-sexisme-jeux-video-et-culture-geek/


    est ce normal que l on nous face l apologie de l athéorie du genre en mettant un lien sur un cite de jeux vidéos ( jeuxvidéos.com) et surtout en prennant comme excuse le sexisme qui existe?

    aprés ils vont nous dire y a pas de théorie du genre. je le post ici pour que bcp de monde le sache

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan21 juin 2014 à 09:51

      En gros le chevalier qui sauve la princesse c'est sexiste ?

      Sans etre specialiste, autre chose m'a frappé dans beaucoup de jeux videos, particulierement medievaux: les joueurs doivent souvent accumuler des fortunes invraisemblables (En or ! Comme quoi...) d'une facon ouvertement irrealiste (C'est sans doute pas le but, le realisme, evidement).
      Mais dans des jeux ou dans la periode historique, le tout venant voyait souvent rarement une piece de monnaie au quotidien, il y a un coté grotesque.

      Cela dit ces jeux sont souvent fabriqué avec pour objectif un marché principal, ou l'histoire medievale est un phantasme, etant donné l'histoire du marché en question...
      (Meme si c'est anecdotique et qu'en Europe ou au Japon, c'est bien le meme type de jeu qui est vendu...)

      Supprimer
    2. Pour Anonyme:

      Faudrait déjà commencer par NETTOYER les forums de jeuxvidéos.com, qui sont une véritable honte à l'intelligence humaine!

      Supprimer
    3. harry callahan21 juin 2014 à 18:40

      La clientèle de ce genre de forum a quel age ?
      (On va pas s'etonner que des gens de 14 ans soient "primaires")

      Supprimer
    4. Il y en a beaucoup d'adultes qui préfèrent rester dans une enfance ou une adolescence fantasmée.
      Le problème ne vient de ce qu'ils regardent, de ce qu'ils lisent, de ce à quoi ils jouent. Mais de la manière avec laquelle beaucoup le font, qui se traduit par un désintéressent vis-à-vis de la plupart des autres sujets.

      Supprimer
    5. harry callahan21 juin 2014 à 22:23

      ...C'est confortable, marketable, et "utile".

      "Adolescent" c'etait marginal avant 1950.

      Supprimer
    6. Selon moi les jeux vidéos ne sont pas plus sexistes que n'importe quel autre média comme la télévision. L'industrie du Porno y sert autant de référence esthétique que n'importe où ailleurs (pour la faire courte, le canon Nabilla y est aussi généralisé qu'ailleurs).
      Cependant, comme toutes choses, c'est compliqué. Sous l'appellation très générique de jeux vidéos, on trouve de tout. Cela va du casse brique au jeu de Tir en passant par les jeux de rôle ou d'action pure. Pour le genre plus spécifique dont parle Harry, les jeux à coloration médiéval, il est vrai qu'on trouve des jeux très basiques où le but est l'accumulation d'or. Et puis il y a aussi des éditeurs qui cherchent le réalisme historique, avec toutes les limites que cela comporte. Paradoxe Interactive, des Suédois, ne sont pas trop mal à ce point de vue, même si ça s'adresse à une communauté plus réduite que certaines énormes productions. Mais il en va des jeux comme des films : chacun peut trouver ce qu'il lui plait, l'essentiel étant que la diversité existe.

      Supprimer
    7. harry callahan22 juin 2014 à 00:03

      Ce studio suedois il s'agit apparement de jeux de strategie ou "wargames", c'est deja un public plus restreint.

      (Mais bon il faut sans doute interdire parce que les dirigeants historiques ne repsectent pas assez la parité...)

      Mais c'est evident que les jeux videos n'echappent pas a l'ideologie.
      (Me rappelle d'un jeu americain des années 90 ou Saddam Hussein etait representé sans le nommer sous le sobriquet de "fou dangereux").

      Supprimer
  8. À la suite de la chronique ci-dessus, certains commentateurs (site RTL) félicitaient Zemmour mais faisaient un contre-sens total : ils étaient aussi virulents contre les cheminots que bon nombre de journalistes et politiciens libéraux de droite et de gauche et ils faisaient comme si c'était la position de Zemmour.

    Or, on constate que cette chronique est beaucoup plus équilibrée.
    Certes, Zemmour déplore les inconvénients de ce conflit pour les usagers.
    Mais, il comprend cette grève contre une réforme qui va dans le sens des volontés de l'Union Européenne.

    Ce qu'il a dit à "ça se dispute" de cette semaine est encore plus net.
    Comme Léa Salamé disait que Valls est ferme envers les cheminots et conciliant envers les intermittents, Zemmour dit : "il est ferme avec les ouvriers authentiques (les cheminots) et conciliant avec ce que les bobos adorent, moi j'aurais fait le contraire".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. harry callahan21 juin 2014 à 05:09

      Exact c'est du meme niveau que "l'exception culturelle" preservée, mais par contre le prolo beauf, on peut delocaliser son travail, ou le metre en concurence avec l'immigration
      (Exploitée egalement au passage)

      On a bien changé de clientèle a "gauche"...

      Supprimer
  9. Intermittents du spectacle...il faut faire un tri...quand on voit les associations qui placent (pistonnent) leurs "copains"(nouveaux arrivants)...dans certains postes...et qui reçoivent après des primes élevés par rapport à d'autres qui sont dans des secteurs où le travail est "pénible"!
    En + vu la crise, il y a de +en+ de sdfs français avec des guitares, accordéons, ou avec harmonicas(comme l'exemple en Allemagne où un sfd à réussie à sortir de la misère)...qui sont oubliés...
    Il est temps que les vraies injustices...dans notre Pays!
    Gervais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...primes->indemnités
      Gervais

      Supprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.