lundi 15 décembre 2014

Eric Zemmour dans "Ça se dispute" sur I-Télé le 12 Décembre 2014.

Au Sommaire :

- Loi Macron : vivement dimanche !
- Notes à l'école: des chiffres ou des lettres.
- Marine Le Pen : la torture à la question.
- Feux de cheminée: Ségolène Royal rallume la flamme.



.

26 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je suis jeune professeur agrégé de mathématiques et mes élèves de terminale S sont exécrables, incommensurablement lacunaires dans tous les rudiments de la discipline : manipulation algébrique d'équations, géométrie du triangle et donc des polygones, calcul sur les entiers relatifs, compréhension de ce que sont les rationnels (donc des fractions) et arithmétique en général, théorie computationnelle des ensembles (base). Ils n'ont peu ou prou jamais réfléchi et sont en conséquence dénués de toute interdéfinition philosophique de la science (ce qui aide considérablement dans sa pratique). Ils n'arrivent qu'exceptionnellement à enchaîner plus de deux opérations mentales sur un objet et font de systématiques erreurs d'étourderie, lesquelles se surajoutent aux déficiences permanentes du raisonnement. Supprimer les notes émancipera l'ignorance, puisque la nullité n'espère qu'une chose : que l'on cesse de la nommer. Et non pas pour se corriger (ainsi que le pensent nos pédagogues et tous ceux qui savourent, dans les couloirs des IUFM et les antichambres ministérielles, de n'avoir jamais croisé un élève), mais pour que rien n'entrave sa fatuité.

    Cordialement,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La nullité n'espère qu'une chose: qu'on cesse de la nommer! Oui, c'est ça, très bien!

      Mais pouvez-vous nous dire où vous enseignez exactement? Ca serait utile.

      Sinon, je pense que c'est vous l'anomalie car en principe, les profs sortis des IUFM sont aussi mauvais et déréglés que possible, de façon justement à rester au niveau des élèves. Vous avez dû tricher...

      Supprimer
    2. Parfois on reste plusieurs jours sur un même sujet et d'autres fois on passe trop vite. Et comme ce n'est pas un forum votre témoignage tellement intéressant semble passer inaperçu. Je voulais vos témoigner ma sympathie. Quel métier ingrat vous faites !

      Supprimer
    3. oublié de signer
      Jean

      Supprimer
    4. A quoi sert le théorème de Pythagore, les inéquations, etc...si les élèves seront au chômage ou ex: ils auront un job à temps partiel chez mcdo,...
      Je suis pour le maintien des notes, sinon tout s'effondre...et la nullité entraîne les élèves moyens et t/bons vers l'abysse de la médiocrité et de l'en foutisme!
      Mais le Système se moque de ça, ce qu'il veut ce sont des consommateurs dociles avec des addictions, qui ne savent pas penser, que des oui-oui...mais le problème sans travail, sans moyen,...ah oui l'Etat va faire des dettes, va augmenter des impôts, des taxes,...et donner des allocations et des aides pour consommer...un cercle vicieux.
      Il y aura toujours des gogos pour payer...regardez dans la boite à lettre!
      Gervais

      Supprimer
    5. Par-delà les résultats strictement mathématiques, vous négligez la spontanéité des recours qu'effectue votre intelligence à des parangons syllogistiques établis lors de pratiques mathématiques étant élève, et cela pour traiter de questions de la vie courante sans rapport apparent avec les mathématiques. Tous les domaines de notre intellectualité se portent mutuellement secours : augmenter leur nombre, c'est accroître nos perspectives. Quant aux mathématiques elles-mêmes, elles sont de première valeur pour une raison double. D'une façon directe : elles entraînent au mieux, puisqu'en grande pureté, à la logique (cohérence), aux analogies, aux généralisations, et aux statistiques. C'est-à-dire nous arment contre les quatre grands leviers de l'enfumage du politico-médiatique. Et d'une façon indirecte : abandonner l'exigence d'une compétence mathématique, c'est déposséder l'enfant d'une grande source d'objectivité, lui en dissimuler la notion elle-même. Comment le savoir est-il construit ? Qu'est-ce qu'une preuve théorique (preuve dont le sens ne varie pas lorsqu'on travaille en politique, sociologique, psychologique, philosophique, etc) ? Ces questions sont à la charge quasi exclusive de la classe de mathématiques. Les mathématiques sont l'école de l'hypothético-déductif, les méconnaître rapproche du strict factuel : moins de prédictions, moins de pensées de la contingence et de l'alternative, moins de réflexions selon l'axiomatique d'un idéal (politique ou simplement existentiel) (au mieux, on conservera l'imitation de schémas déjà posés). Mais pas d'inquiétude, nous continuerons à obtenir nos médailles Fields et nos prix Nobel puisque la chaîne de l'excellence française : écoles privées > MPSI/MP* > X/ENS Ulm est intacte depuis toujours. On réforme le peuple jusqu'à ce qu'il porte le principe de son échec.

      Les profs sont bons (très souvent passionnés et zélés, ce qui est une chance formidable quand on y pense). Seulement, ils obéissent aux directives qui émergent de l'écran hiérarchique. De même si vous étiez mécanicien automobile et si votre patron vous demandait d'opérer selon une méthode qui vous paraîtrait calamiteuse, vous vous exécuteriez tout de même. Croyez-moi, si on foutait la paix aux profs : parents comme académies, les gosses se porteraient mieux.

      Supprimer
    6. Il n'y a pas de preuve en politique, sociologie, psychologie et philosophie, dans l'ensemble des sciences humaines... ça n'est pas scientifique, attention.

      Supprimer
    7. Oula. Simple. Je postule l'étatisme, conséquence : je suis contre la privatisation. C'est une implication théorique quand bien même elle concerne des réalités, sa preuve est immédiate. On pourrait construire des choses plus complexes en grossissant l'hypothèse d'axiomes non contradictoires. Les choses sont un peu plus compliquées que science ou pas science. À un certain degré, la réflexion passe nécessairement par une scientifisation du réel.

      Supprimer
    8. Vous pouvez postuler l'étatisme et la privatisation en même temps. C'est comme les règles de grammaire qui souffrent des exceptions!

      Un politicien qui ne changerait jamais d'avis selon les circonstances ou qui n'admettrait pas la nécessité de profiter de certaines circonstances allant contre ses propres conceptions serait un idiot, bientôt figé dans une posture indépassable. Je vous rappelle que les "théoriciens" en général se plantent, comme Rocard ou Jospin.

      Je ne fais pas l'éloge de l'opportunisme pur mais un politicien n'est pas un théoricien;les plus mauvais politiciens sont de faux prêtres en réalité car ils ne dévient jamais de leurs conceptions de nature quasi théocratique: on en a un bon exemple avec l'euro!

      Quant aux sciences humaines, elles s'alimentent les unes aux autres et ne décrivent, à elles seules, qu'une partie du réel.

      Supprimer
  2. Je suis agrégé de mathématiques moi aussi.
    Zemmour a raison : la vérité n'est pas bonne à dire.
    Une note n'est pas un indicateur parfait du niveau d'un élève, mais c'est un indicateur du niveau quand même, et c'est ce qui dérange. Il ne faut plus parler du niveau, mais des compétences, c'est tellement moins blessant.
    Le problème est tellement grave dans l'éducation que l'amputation est le seul remède, qui, même s'il ne permettra pas de soigner, atténuera la douleur jusqu'à la fin de vie.

    RépondreSupprimer
  3. Des compétences? Mais quelles compétences? Les élèves, surtout en filière générale n'acquièrent pas de compétences, vous êtes d'accord avec moi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que les élèves accumulent des compétences. Comprendre la relation réglée qu'une collections d'objets peut entretenir avec une autre collection est une compétence, c'est la notion de fonction. Si vous entendez par compétence quelque chose de pratique, en effet, non. Seulement le monde se complexifiant (le numérique, la robotique, internet), l'assise théorique sur laquelle est bâtie la pratique est de plus en plus monumentale et l'on doit demeurer longtemps à assimiler des savoirs théoriques avant d'accéder à une pratique. Pour reprendre l'idée du mécanicien automobile, à présent, leur instruction est insuffisante en matière théorique pour qu'ils puissent avoir la compétence de réparer les automobiles de nouvelle génération. Le savoir qu'ils n'ont pas a été délégué par extension d'une compétence (d'ingénieur) dans les ordinateurs de diagnostic qu'ils utilisent. En terme, sans assistance, seul un ingénieur peut réparer une Audi qui sort aujourd'hui de l'usine.

      Supprimer
    2. Oui, pour moi, une compétence, c'est visser, monter un pneu, raboter, des trucs comme ça. Sinon, ce sont des savoirs, des connaissances. Mais je disais la filière générale car il y a des filières évidemment où les deux sont très vite mélangées.

      La division du travail malheureusement retire à l'ouvrier ou à l'employé des connaissances générales qu'il avait auparavant. Mais tous les gens manuels que j'ai connus s'intéressent à leur métier à partir de leur pratique.

      Supprimer
    3. On pourra distinguer : L'association fonctionnelle en la voyant comme une compétence intellectuelle, de Marignan 1515 qui peut se nommer connaissance. Ce sont deux choses qui se passe dans les hémisphères cérébraux pourtant l'une d'elle s'apparente clairement à une compétence : je reçois un objet/une situation et j'y applique une méthode, ici intellectuelle, ailleurs pratique, tandis que l'autre à un savoir dans son intégrité et sa fixité.

      Supprimer
  4. robespierre memory17 décembre 2014 à 09:16

    oui ce debat sur la suppression des notes,cela ne va mener nulle part: ils ferons ce qu'ils voudront: l'education nationale est toujours un temple,un endroit sacré ou s'est extremement difficile de s'y attaquer: je sais de quoi je parle, je me suis assez frité avec directeur et certaines instit's:
    bref! quoi dire de plus,c'est tellement contradictoire, complexe: bien sur, deux fois bien sur qu'il faut garder la notation comme curseur via le niveau,la temperature du moment, d'un certain moment de travail d'un élève: je pense que c'est au contraire extremement bénéfique et motivant pour nos enfants: si des connards et connasses commencent a remettre en question le systeme des notes..............evidemment, beaucoup d' enfants (au niveau bas) vont ce réfugiés dans cet échapatoir pédagogique ou faussement pédagogique: et leurs parents de meme: car ils ne verront pas la vérité, la sacro saint vérité sous leurs yeux quand ils regarderont les évaluations ou les carnets scolaire d eleurs chérubins(quand ils prennent la peine de les regarder) car cela aussi il faudrait en parler: du laxisme, de l'incivilité des élèves MAIS aussi de certains enseignants: la politesse qui disparait au fil du temps dans nos ecoles publique: le reglement interieur donné aux parents en debut d'année n'est la que pour faire beau, car au fil de l'année, sur le terrain, dans la pratique ;il en est tout autre:
    des instit's qui ne disant pas bonjour,un directeur rancunieé avec des parents qui auraient osé apporter une critique sur son travail (cette critique qui peut etre légitime),le laxisme, le tutoiement entre éleves et institutrices (teurs) des le CP. bref!!!tellement de choses es a revoir dans l'enseignement primaire et surement collège: oui je pourrais décliner,décliner a l'infini HELAS.
    basta!

    RépondreSupprimer
  5. Monsieur Zemmour ,
    Je tiens à vous apporter mon modeste soutien néanmoins plein et entier et surtout sincère.Je vous considère comme un fervent patriote tant lucide que courageux.C'est pour cela que des journaleux tes que Bourdin et Brunet(lâche)puis des politiciens soit amers(Mélenchon )soit envieux attisent la haine possible de fous de dieujusqu à????
    Soyez prudent !
    De tout coeur avec vous !

    RépondreSupprimer
  6. A quoi sert E. Zemmour ?

    A faire diversion en affirmant par exemple que les musulmans «vivent entre eux, dans les banlieues», que «les Français ont été obligés de quitter» …que, «cette situation d'un peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile» dit-il. Rien que ça…
    Donc, avant qu’il ne soit trop tard, pourquoi ne pas envisager de « les déporter » par charters et par bateaux Ibn Batouta... Un nouvel Exodus, en quelque sorte… et pourquoi pas vers la planète Mars, tant qu’on y est ?
    Zemmour défend une laïcité judéo-chrétienne et fait des autres « étrangers », des « êtres étranges », un épouvantail utile pour le lobby qui le met en scène et pour le FN qui a accepté de jouer le jeu du système en rentrant dans les rangs. L’islam devient une phobie sur laquelle Marine et Eric surfent.
    Zemmour, provocateur utile, et Marine même combat !
    Comme des échéances électorales approchent et que les partis de l’alternance n’ont ni le courage ni la volonté de proposer de vraies solutions aux problèmes des citoyens et ne voient pas d’issue à la pagaille créée par les mercenaires du Daech… à l’extérieur, il faut jouer sur la fibre nationale pour récupérer des électeurs.
    Pour revenir à mon cousin Zemmour il est hors de question que je parte en le laissant dans ce pays « antisémite ». Si d’aventure je suis déporté vers la planète Mars par exemple, là au moins il y aura de la place et on ne dérangera personne.
    Eric, prépare ta valise ; l’heure de l’exode involontaire a sonné.
    Hamid Benzekri

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Henri et Kama-oula-hop, qu'attendez-vous? Un soralien envahisseur! Un Arabe refrancisé dans le mauvais sens!

      Nous vous attentons au Front national, monsieur (dans lequel ZZ refuse de venir).

      Supprimer
    2. Donnez moi votre adresse et je viendrais vous voir pour m'aider à me remettre dans le bon sens... Vous avez l'air d'être un homme BON et bon rime avec gentil...

      Supprimer
    3. "Nous vous attentons au Front national"

      Ha parce que vous etes au front national maintenant ?
      Ils ont voulu de vous en fin de compte ?

      Vous n'allez pas suivre le gourou dans son nouveau "parti" ?

      Remarquez, il y a de toute facon un coté suiveur quand on est dans un parti...
      Ca peut correspondre a des gens.

      "une laïcité judéo-chrétienne"

      Chretien a l'origine acceptée par pas mal de juifs et de musulmans en France, en effet...

      "jouer sur la fibre nationale"

      Ha et bien qui donc joue là dessus ?
      Les medias qui sont remplis de journalistes "nationalistes" ?

      Il va pas etre content le perroquet de Soral, vous n'avez pas l'air convaincu par le "nationalisme"
      (Notez que moi non, plus, le patriotisme c'est autre chose).

      En guise de reponse, en ce qui me concerne deux affirmations sont fausses:

      "Les musulmans sont responsables des problemes de la France"
      "Les juifs sont responsables des problemes de la France"

      Ces deux phrases sont fausses et y croire c'est effectivement de la diversion.

      Mais un clone de Soral ne peut pas comprendre.

      Supprimer
  7. Bravo Mr. Zemmour, continuez à dire la vérité que ces bons à rien et mauvais en tout, genre apati,doménach et consor,probablement eunuques, n'osent pas, pour garder leur éxonération de 40% sur leurs revenus annuels, afin de ne payer d'impots que sur 60% de leur revenu annuel. Cela s'appelle des faux derches. et j'en passe.

    RépondreSupprimer
  8. Bravo Mr Zemmour le peuple Français en à marre du politiquement correct et merci d'être le porte parole de la pensée d'une majorité , il faut du courage et de la conviction pour affronter cette bande de politicien carriéristes et de ces médias qui sont à leurs bottes
    Surtout n'arrêter pas car vous avez raison

    RépondreSupprimer
  9. Cher Monsieur Zemmour,

    Bravo pour tout ce que vous dites, vous avez entièrement raison !

    Malheureusement, pour des raisons uniquement électorales (2017), le gouvernement en place vous combattra toujours...

    Courage, cher Monsieur Zemmour et cordiales salutations d'une Suissesse.

    RépondreSupprimer
  10. robespierre memory18 décembre 2014 à 09:29

    ouh!!!!la!!la!!!un vrai fan club:
    zemmour peut-etre excellent dans certaines crtitique sur la société,l'ecole.............mais son grand fond de commerce commence sincèrement a gonfler:oui cela devient lourdingue et permet aux plus timide de se lacher, de sortir leurs vrai fond de pensée qui n'est que racisme camouflé par des arguments plus ou moins bien construit.
    sincèrement j'aimais bien eric zemmour: vu en conférence: mais deja une chose clochait: que des gens aisés ou prochede ce milieu venaient l'écouter?????????????pas ses populaires qu'ils aiment tant défendre: oui bizarre VOUS AVEZ DIS BIZARRE.
    je pense que tout comme dieudonné via les juifs(sioniste: etat d'israel:extreme droite d'israel)il a été tro loin: il s'est senti pousé des ailes au vu des milliers de gens qui le suivaient: il n'a pas mis le frein qui etait nécessaire a stoper son discours qui peut etre entendu, mais avec de la modération: ce seraitplus sage, mais j'ai bien peur que mr zemmour voudrait qu'il n'y ai presque plus de francais musulman dans notre pays: et ça je ne peux le suivre sur ce terrain: réguler l'immigration(oui) expulser un type ou une femme en situation irrégulière qui commet un delit (oui) plus de démagogie et une politique plus étriote a controler l'immigration(deux fois oui) d'accord aussi sur le fait que nous ne pouvons plus acceuilir personne d'etrangers: je dis bien personne et dans ses conditions: PLUS DE CHINOIS, plus d'anglais,plus d'allemands,plus de russes: car si c'est seulement les magréhbins?????????????????c'est de la foutaise et de la discrimination raciale N'EST CE PAS.
    basta!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, au non de la non discrimination, on n'accepte plus que des européens comme les allemands puissent s'installer chez nous (ou que des français puissent s'installer en Allemagne aussi), on créé des murs à l'intérieur même de l'Europe. Ca va un peu loin aussi non ????

      Jean-Luc

      Supprimer
  11. "réguler l'immigration(oui) expulser un type ou une femme en situation irrégulière qui commet un delit (oui) plus de démagogie et une politique plus étriote a controler l'immigration(deux fois oui) d'accord aussi sur le fait que nous ne pouvons plus acceuilir personne d'etrangers: je dis bien personne et dans ses conditions"

    Ca n'est pas du tout le programme de Mélenchon, au contraire!

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.