vendredi 23 septembre 2016

Eric Zemmour sur RTL : Prisons - "Le plan Urvoas, c'est comme au Monopoly"

La chronique d'Eric Zemmour sur RTL du 22 Septembre 2016.

Le gouvernement veut construire entre 10.000 et 16.000 nouvelles cellules d'ici à 2025. Éric Zemmour n'est ni conquis ni surpris par cette annonce.



.

20 commentaires:

  1. Encore une analyse clairvoyante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Destinée aux mal-voyants et mal-comprenants; en fait, ce n'est que
      de la monopolytique !

      Bouygues/Sofitel s.a.

      Supprimer
    2. Après l’appel lancé par des militants algériens via une pétition lancée au mois de mai 2016, voici que la chaîne française France24 publie des images de 18 000 crânes appartenant à « des insurgés algériens de Zaâtcha, massacrés par l’armée française en 1849 et entreposés depuis 1880 dans les sous-sols du musée de l’homme à Paris » écrit le magazine algérien d’histoire Mémoria.

      En effet, France24 vient de publier des images frappantes sur des crânes cachés par les autorités françaises depuis plus d’un siècle dans les sous-sols d’un musée parisien et appartenant à des résistants algériens. « Plus de 150 ans après leur mort, les crânes de ces résistants font partie des collections anthropologiques du Musée de l’Homme à Paris » révèle la chaîne de télévision française.

      Alors que l’Algérie exige de la France la reconnaissance officielle de ses crimes commis durant sa colonisation de l’Algérie (1830-1962), la chaîne française, qui a enquêté sur les dessous d’une affaire datant d’il y a 150 ans, se demande comment les crânes de ces valeureux résistants algériens sont arrivés à Paris.

      Rappelons qu’environs 10 millions d’homicides ont été commis par la France durant 132 ans de colonisation en Algérie, selon des chiffres avancés par la Ligue Algérienne de la Défense des Droits de l’Homme (LADDH).

      Supprimer
    3. Pourquoi ne pas faire pareil avec ceux qui étaient en Algérie avant la France?

      Supprimer
  2. Bravo Zemmour ! Toujours aussi percutant !

    RépondreSupprimer
  3. bonjour,
    La vision, toujours et seulement idéologique des problèmes sociétaux (prisons,écoles,culture et autres ) par nos politiques est pilotée par le boboland parisien hors sol.
    Pour le sujet, il faut partir des pathologies diverses des détenu(e)s.
    Combien d'entre eux ne relève que de soins psycho-affectifs?
    D'autres, comme les apaches, ne relèvent que de l'éloignement de la société. C'est donc un enfermement diversifié qu'il faut mettre en place. c'est plutôt 100 000 places spécialisées en plus qu'il faut trouver si on considère que l'important est de préparer la sortie et la réinsertion.
    leo84.

    RépondreSupprimer
  4. Aux USA le business des prisons rapporte de l'argent. Se faire du pognon en incarcérant les racailles... Encore un business dont la France étatiste se prive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Aux USA le business des prisons rapporte de l'argent."

      A qui, et qu'est-ce qui est fait avec ce fric?

      Supprimer
    2. Il y a des prisons privées aux usa.

      Supprimer
  5. Hors sujet :
    Je viens de voir sur canal+ une emission intitulée 'Les Paris du globe-cooker. Fred Chesneau le globe cooker, explore les traditions culinaires de 12 communautés étrangère installées à Paris et banlieue.
    Dans cette emission, il se rend chez une famille venue de Turquie. L'un des fils né en France, a pris un prénom français. L'autre fils né en Turquie, attend sa naturalisation pour prendre un prénom français qu'il a déjà choisi.

    RépondreSupprimer
  6. BENUR:

    La vrai question est de" savoir si la nourriture dans ces nouvelles prisons sera hallal et si le wifi sera de bonne qualité. Autre inquiétude: aura-t-on la télé en couleur avec Canal + ?
    Voilà les bonnes questions. Prévoir également une salle de gym conforme à notre époque...Aura-t-on des Imams indépendants du pouvoir, libres de prêcher à leur convenance ???? Tout est là !!!

    RépondreSupprimer
  7. METSSALA voudrait répondre au dénommé BENUR.

    Pour moi la vrai question de de savoir sur quelle ile bien isolée va-t-on construire cette prison modèle ?
    Je propose un pays attrayant comme l'Algérie. L'Algérie a de belles plages de sables chauds et fins et un beau désert. On pourrait leur en confier la gestion. Je sais que c'est un peu tiré par les cheveux comme idée mais notez quand même que ca part d'un bon sentiment. L'idée tient la route, elle a du mérite.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. MESSALA. (Correctif)
    Pour moi la vrai question de de savoir sur quelle ile bien isolée va-t-on construire cette prison modèle ?
    A défaut d'iles sous le coude disponibles, je propose une innovation. Faisons appel à un pays attrayant comme l'Algérie par exemple. L'Algérie a de belles plages de sables chauds et fins et un beau désert. On pourrait confier la gestion de l'établissement aux autorités de ce pays. Des accords internationaux sont toujours possibles. Je sais que cela semble un peu tiré par les cheveux comme idée mais tout compte fait après moult réflexions, je dirais finalement pas tant que çà. Et notez bien quand même que ca part d'un bon sentiment. Ce serait dans tous les cas un projet comme on dit indéniablement "gagnant-gagnant".
    Ne riez pas, ne riez pas....

    RépondreSupprimer
  10. BENUR:

    Pour le financement je propose de saines occupations. Des travaux forces me semblent judicieux.
    Certes au prealable il faudra se donner les coudes franches.
    D'abord on suprime ce rassemblement de vieux croutons qui s'affale au Senat ainsi que divers institutions dont l'unique objet est d'empecher le parlement et on met des limites a Bruxelle sur son pouvoir de nuisance.
    On retablit de fait les comptes publics. N'est-ce pas la une decision pleine de bon sens ?
    Apres cela on organise le rapatriement des "pas contants", des divers "mal-dans-leur-peau-chez-nous". Coherant non ??

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.