jeudi 1 septembre 2016

Eric Zemmour sur RTL : "Emmanuel Macron, un faux jeune, un faux rebelle, un faux moderne"

La chronique d'Eric Zemmour sur RTL le 1er Septembre 2016.

L'ancien ministre de l'Économie prépare activement une éventuelle candidature à la présidentielle de 2017. Le journaliste dresse son portrait.



.

7 commentaires:

  1. qui est vraiment E.M le mythomane portrait de cet agent oligarchique
    Petithttps://www.facebook.com/notes/fran%C3%A7ois-asselineau-union-populaire-r%C3%A9publicaine/macron-symbole-de-lescroquerie-dun-monde-politique-en-perdition/10153642931667038


    RépondreSupprimer
  2. Macron est adepte du groupement des banques américaines Bilderberg avec son ancien patron rothschild.Sarkozy en fait parti aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Macron est adepte du groupement des banques américaines Bilderberg avec son ancien patron rothschild.Sarkozy en fait parti aussi.

    RépondreSupprimer
  4. bonjour,
    Macron est,comme ses pairs,un haut fonctionnaire pressé qui ne reste que 2 à 3 ans dans un poste pour déclarer ensuite qu'il en a fait le tour mais n'a rien laissé de tangible sauf les bus " Macron " dont l'examen montre qu'ils ne compensent pas en terme d'emplois le nombre de ceux abandonnés par la sncf par l'abandon des lignes du rail.
    Il tente un coup de poker qui ne peut réussir qu'avec une OPA réussie sur l'UDI pour mettre Bayrou à la retraite. Puis il continuera sa carrière en laissant dépités,des milliers d'orphelins crédules qui rêvaient comme en France le font des millions de citoyens qui n'ont aucune prise sur leur destin collectif.
    leo84

    RépondreSupprimer
  5. Macron une baudruche qui va vite dégonfler....

    RépondreSupprimer
  6. Est-ce hors sujet ?
    En apparence oui : l'époque de Macron n'est pas celle de Rocard.

    Toutefois, j'étais absent lors de la chronique de Zemmour sur Rocard (après le décès de ce dernier), chronique du 5 juillet.

    Sur le site de RTL, le 27 juillet, j'avais écrit une suite de 2 commentaires (sur ce site, un commentaire est limité à 500 caractères).
    Et j'ai eu de la chance : ils n'ont pas été censurés (les voies des modérateurs de RTL sont plus impénétrables que celles du "Seigneur").

    Je reprends ci-dessous le contenu de ces commentaires.


    Zemmour a raison.
    Les idées défendues par Rocard et qui l'ont emporté au PS, voire dans l'ensemble de la gauche, c'est le libéralisme mondialiste pour le plus grand bénéfice de la classe dominante (le capitalisme financier).

    Rocard, c'est aussi la jonction entre libéral et libertaire dont parle souvent Zemmour.

    En mai 1968, Rocard dirigeait le PSU.
    Il soutenait les "enragés", c'est-à-dire Cohn-Bendit, Geismar, ...
    Lors de la campagne électorale pour les législatives de juin 1968, il critiqua avec virulence le PCF (où Georges Marchais "montait") (1) qui se méfiait des "soixante-huitards".

    Constatons qu'une partie de la CFDT était sur la même ligne que Rocard.
    Moins son dirigeant de l'époque Eugène Descamps que le futur "patron" (à partir de 1971) Edmond Maire (2).

    En 2016, on voit où la ligne Rocard-Maire a conduit la CFDT.

    (1) En mai 68, le secrétaire général du PCF était Waldeck Rochet. Mais, G. Marchais commençait à y être très influent.

    (2) Lors des obsèques de M. Rocard, c'est E. Maire qui a prononcé son éloge funèbre.

    RépondreSupprimer
  7. Je viens d'écouter cette chronique.
    Zemmour tient la forme.
    Je crois qu'il a tout dit sur Macron, sur ce qu'il représente.
    Pour quelqu'un comme moi qui s'intéresse à la politique depuis plus d'un demi-siècle, on a le "kennedysme" (ou "trudeauisme") français de Lecanuet-1965 à Macron en passant par Rocard (libertaire de 1968, libéral des années 70 à nos jours, bref libéral-libertaire).

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.