mardi 8 avril 2008

Zemmour face à Alain Peligat, membre de l'Arche de Zoé


79 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. mais quesqu' il à été foutre au Tchad francis Cabrel?

    RépondreSupprimer
  4. On rejoint la même problématique que l'émission avec Bernard-Henri Lévy.
    Eric Zemmour y avait cité une délicieuse phrase de Jean-Jacques Rousseau, en laquelle je crois aussi : "Défiiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher au loin des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares pour être dispensé d’aimer ses voisins".

    RépondreSupprimer
  5. Je ne vois pas pourquoi sous le prétexte du bon cœur on devrait ignorer les lois d'un pays, et surtout abuser de la crédulité de ces pauvres gens en leur promettant monts et merveilles.
    Quelle honte.
    Il faudrait parfois lier le cœur à la raison pour certains ...

    RépondreSupprimer
  6. Ces humanitaires ne sont que des néo-colonialistes: on(certains intellectuels gauchisants) disait au 19ème siècle: "les peuples supérieurs ont le devoir d'aller civiliser les sauvages"...Raisonnement ayant conduit à la colonisation, qui a, il est bon de le rappeler, été faite dans un but humanitaire...
    Depuis, la conquête militaire des "sauvages" en vue de leur apporter la "civilisation" (comprenez civilisation occidentale avec morale chrétienne, démocratie, capitalisme...bref, que des concepts infiniment supérieurs à ceux qui sont la base des moeurs traditionnelles des "sauvages") ayant été jugé contraire aux droits des peuples à disposer d'eux-mêmes, la méthode a changé.
    Il faut bien voir que ces "humanitaires" sont en fait des racistes, à savoir des gens persuadés de la supériorité de leurs valeurs, de leur civilisation, par rapport aux systèmes de valeur traditionnels des "sauvages", jugés "inférieurs" et nuisibles... Et des racistes intolérants et expansionnistes qui plus est, puisqu'ils sont prêts à tout pour imposer leur culture: conquête militaire dans un premier temps, puis, devant l'indignation légitimedes peuples colonisés, les moyens ont un peu changé: on préfère les pressions politiques sur des gouvernements d'ex-colonies en position de faiblesse dans les négociations économiques, le financement massif et occulte de partis d'opposition, la propagande télévisuelle omniprésente...Mais parfois, les "sauvages" se montrant trop réfractaires au "progrès" et ne n'abandonnant pas leur culture assez vite à leur goût, ils reviennent aux bonnes vieilles méthodes, jugeant que les lois des "sauvages" ne leurs sont pas applicables, à eux, les occidentaux supérieurs; ils invoquent donc, pour se légitimer, un "droit d'ingérence", et kidnappent des enfants à leurs familles, font des mises en scènes pour tromper les autorités, pour finalement les faire émigrer en France...
    La logique colonialiste reste la même, seule les méthodes changent...Avec parfois quelques rechutes, comme avec l'invasion de l'Afganistan puis de l'Irak en invoquant des prétextes douteux.
    Tout est dit...

    RépondreSupprimer
  7. Effectivement , pas mal de gens qui ont poussé le colonialisme en France au XIXeme siècle etaient des socialistes du moment (Jules Ferry...).

    L'époque n'etait pas la même, mais il faudrait vraiment que les gens se renseignent sur les actions concrètes, et arretent de se baser sur les postures ou des déclarations d'intention pour avoir un jugement.

    Mais c'est loin d'être le cas.

    Cette "Arche de Zoé" respire la clarté...
    ("J'achète un enfant, je peux choisir la couleur des yeux ?").


    Après tout s'il sont au dessus des frontières, des lois et de l'Etat, qu'ils se débrouillent sans ce dernier.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Pour ceux qui ne font rien pour soulager la misère du monde, rien de concrêt, qu'au moins ils aient la pudeur de ne pas critiquer systématiquement ceux qui s'emploient, parfois maladroitement peut-être, à faire quelques chose !

    Ce quelque chose qui nourrit des bouches affamées, qui soulage des gorges assoiffées ne leur sera pas reproché par l'instance supérieure que chacun s'entend à placer au sommet du bien.

    RépondreSupprimer
  13. Sauf que l'ingérence n'est pas un droit international, c'est un concept de certains occidentaux.

    Maintenant si vous voulez, montez une armée et declarez la guerre a tout les pays qui le refusent.

    Bonne chance Superman.

    (Mais certains pays vous prendront en otage avant, et c'est votre pays qui paiera pour votre liberation.)

    Il faudra un jour comprendre que le monde réel et vos phantasmes, c'est different.

    C'est aussi realiste que de s'imaginer que vous pouvez accueillir tout les orphelins de la terre dans votre 2 pieces...

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  21. Un gouvernement élu, ca sert a quoi selon vous ?
    Les accords commerciaux, la cooperation, dans un cadre légal vous en avez entendu parler ?

    (Un gouvernement, ca peut même sortir des gens douteux comme ceux de cette "arche" de l'embarras.Comme quoi c'est pas si mal d'être francais parfois...)

    Vous avez idée que certains de vos concepts sont occidentaux ?

    Les droits de l'homme, certains pays ou les gens cherchent a MANGER, ca ne signifie pas grand chose.

    Avant de s'occuper des orphelins, si on evitait qu'ils le deviennent ?

    Vous connaissez le proverbe, il est bien plus utile d'apprendre a un affamé d'apprendre a pêcher que de lui donner du poisson ?

    Le moralisme est fatiguant de gauche ou de droite.

    Les bons sentiments et la naiveté ca n'a rien d'obligatoirement efficace c'est tout.

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  23. De quel gouvernement voulez-vous parler ? Soyez précis !

    Si vous parlez du gouvernement Français, nous sommes d'accord sur le fait qu'il a joué certainment un rôle positif dans la sortie de cette affaire.

    Pour ce qui a trait au gouvernement tchadien, je ne ferais pas de commentaire . C'est de la justice tchadienne dont je parlais précédemment ! Ce qui n'est pas exactement la même chose.

    Sur le reste vous me donnez l'impression d'enfoncer souvent des portes ouvertes...ET votre discours manque de rigeur.

    Vous passer d'un sujet majeur à un autre sans que l'on comprenne à qui tout cela s'adresse !!

    Quand aux bons sentiments, je prendrais une dernière fois la peine de dire qu'ils sont un préalable indispensable à l'action ! Effectivement, un peu de naiveté ne fait pas de mal non plus ! Cela rend la vie en tout état de cause plus suportable. Si l'espérance est à ce prix, je suis preneur.

    Quand je suis en panne sur le bord de la route , j'apprécie toujours que quelqu'un vienne à mon aide quand j'en éprouve la nécessité.

    Et je suis frappé de constater que le plus souvent ce sont des étrangers qui s'arrêtent...

    RépondreSupprimer
  24. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  25. Si nous avons été colonialiste c'est parceque des bien-pensants de gauche avait décrété qu'il était de notre devoir d'apporter civilisation et bienfaits modernes aux sauvages... Aujourd'hui les bien-pensants toujours de gauche veulent absolument que l'on aille faire le bonheur de l'Afrique alors qu'elle ne nous demande rien... Je trouve le parallèle évident...

    RépondreSupprimer
  26. Le colonialisme n'a pas été le fait uniquement des "bien-pensants" de gauche (Il a commencé tôt apres tout, les comptoirs indiens etc...), mais c'est totalement exact que Deroulede ou le Duc de Broglie y etaient très hostiles fin XIXeme siecle.La droite ne voulait pas de "l'aventure coloniale".

    Même Leon Blum a eu des propos colonialistes.

    Mitterand a par ailleurs envoyé le contingent en Algerie, c'est assez connu maintenant...

    C'est le même genre de mythe qui fait croire que la collaboration fut limitée a la droite.Laval etait socialiste...
    Ou que les communistes etaient tous anti-guerre par patriotisme ou anti-fascisme en 1939 (A l'epoque du pacte germano-sovietique, certains etaient prets a trahir la France au profit de l'URSS alliée de l'Allemagne Nazie).

    il est indispensable que l'image soit releguée derrière les IDEES REELES et les ACTES.

    Un des plus gros problèmes actuels.
    On ne vote plus que pour une image, et même quand les politiques presentent un programme plus ou moins flou, ils le trahissent allègrement, c'est presque admis que c'est un jeu de menteur...

    "La gauche est humaniste et progressiste, la droite reactionnaire et retrograde.".

    C'est loin d'être aussi simple.

    RépondreSupprimer
  27. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  28. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  29. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  30. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  31. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  32. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  33. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  34. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  35. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  36. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  37. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  38. Vous ne sauriez avoir raison à si bon compte.

    Je n'ai pas voulu dire tout ce que vous me prêtez ?

    Venir en aide autant qu'il nous est permis est une évidence, un devoir humanitaire qu'il n'est pas nécessaire d'écrire pour qu'il soit !

    Devant l'aporie magistrale du refus armé, j'admets mes limites. Je ne suis pas super man !


    Cela, étant,pensez-vous que l'inaction suffira à nous épargner des reproches qui nous sont fait là où se porte votre regard ?

    Pensez-vous que devant notre lâcheté, notre crainte bien comprise, l'adversaire auto proclamé reculera ????

    Des "justes" n'avons-nous rien à reprendre ?

    RépondreSupprimer
  39. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  40. hoooo francis!!! l' humanitaire, c' était mieux avant!

    RépondreSupprimer
  41. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  42. On voudrait figer le regard du colonialisme sur ses pires instants et par là en exclure les facteurs les plus positifs que sont ses développements économiques et culturels les plus marquants en ces lieux, en ces contrées qui en affirmaient l'impérieux besoin.

    Pourquoi salir délibérément et systématiquement l'action des hommes au prétexte qu'ils sont de culture occidentale ? VRAIMENT POURQUOI ??

    Pour ce qui a trait à l'Arche de Zoé, je voudrais rappeler que ses acteurs ont été jugés dans des conditions infâmes, dans une parodie de justice qui ne peut faire honneur à l'institution qui la rendue !

    En conséquence de quoi, leur culpabilité reste encore à démontrer !

    L'ingérence est un devoir humanitaire quand la vie, la santé d'un enfant est en cause et qu'il nous est permis d'agir pour la sauver. Simple et basique !

    Si c'est ça être naif....

    RépondreSupprimer
  43. Pourquoi les commentaires sont-ils supprimés ? Pour une fois que des gens intelligents, même si d'opinion différente, s'expriment sur un blog ! Non à la censure :(

    RépondreSupprimer
  44. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  45. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  46. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  47. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  48. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  49. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  50. J'avoue ma grande ignorance sur bien des sujets. Et je poursuis à m'intérroger sur ceux-là que l'on aborde ici...

    Je suis pret à admettre avoir eu tord, dans la mesure où l'on me le permette.

    Peut-être, sur la question de l'humanitaire que quelque chose m'a échappé...

    Peut-être que vouloir faire le bien, y tremper sa chemise n'est pas bien en soi ??

    J'attends que l'on me dise en quoi cela procède de l'inaccepatble...

    Je ne suis pas de gauche et je trouve ces compartiments gauche-droite qui se voudraient étanches indignes de la condition humaine.

    Après tout De Gaulle était de droite, Malreau également...

    RépondreSupprimer
  51. il faud bien séparer les idées et valeurs de basse des politique et des programmes d' aujourd' hui.

    les idées et valeurs ne peuvent pas etre enfermé dans des compartiment étanche, je suis d' accord, mais les hommes, les politiques et les programme d' aujourd' hui oui.

    c' est pour cela que je condamne la gauche, toute la gauche d' aujourd' hui, les homme qui la repésente, leur politiques, leur programmes.

    je pense que si on regarde les programmes et que on lit entre les lignes, le pen est bien plus à gauche que royal, besencenot et les autres.
    seulement, lepen, il veut faire de la politique que pour les francais, tout les francais, jaune, blanc, noir, beur, mais francais d' abord comme il dit.
    ce qui est la moindre des chose quand on ce dit homme politique élu par le peuple, pour le peuple (francais).
    les autres, ils sont plutot internationnalistes, universalistes, avec de grandes idée de générosité pour la terre entière, du coup, ils oublient de s' occupper du peuple pour qui et par qui ils ont été élu.
    ils font du social humanitaire internationnal affectif avec l' argent des autre (les francais).
    quand une bande de gauchiste 68 sur le retour vont faire n' importe quoi dans un pays étranger sous prétexte de grand sentiment et que ca nous coute des sous qui pourraient mis ailleur, dans la formation technique des jeunes par exemple, il ne faud pas s' étonner que le francais qui gagne 6500F en CDD, qui donne les 3/4 de son salaire pour se loger et se demande si il vas pas finir par dormir dans sa voiture soit un petit peu irrité par cette affaire.
    "ce salaut de pauvre francais, il est pas généreux avec les pauvres petits affricains...", c' est facile à dire quand on est un politique ou un bobo à l' abri du besoin.
    la charité et la compassion passe d' abord pour les gens qui vive sur le sol nationnal et qui souffrent, les autres aprés.
    De plus un pays prospère est bien plus éfficasse pour en aider un autre, qu' un pays de chomeurs.
    c' est cruel mais c' est comme ca, dans cette affaire de l' arche de zoé, qui à gagné? personne.

    RépondreSupprimer
  52. Dans l'Arche de Zoé personne n'a encore rien payé des sommes astronomiques réclamées sans fondement par la justice Tchadienne!

    Personnellement, je me trouve des points communs et beaucoup de sympathie envers Monsieur Kouchner, cependant que je me sens plus à droite qu'à gauche. Ce n'est qu'un exemple...

    De vous à moi, il est un sujet majeur qui nous fait face et qui dépasse toutes nos divisions; celui de l'écologie et des risques climatiques auxquels nous allons être confrontés.

    RépondreSupprimer
  53. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  54. Pour en revenir (plus haut) à Jean Jacques Rousseau, dont Eric Zemmour faisait sienne la suivante citation : "Défiiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher au loin des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares pour être dispensé d’aimer ses voisins",
    je me permets de rappeler que ce philosophe savait de quoi il parlait effectivement.
    N'avait-il pas lui-même abandonné ses propres enfants à l'assistance publique ?

    Cela étant, on ne battit pas un raisonnement sur une citation. Bien des têtes innocentes sont tombées à ce prix !

    RépondreSupprimer
  55. Merci à Awarenest de son commentaire sur l'intervention d'Eric Zemmour face à Alain Péligat chez Ruquier le 5 avril. Beaucoup en ont été indignés sans savoir où l'exprimer ! Découvrant ce site aujourd'hui, je copie le message que j'avais mis le lendemain sur celui de "On n'est pas couché". Il s'adresse tout autant à Eric Zemmour.

    Lundi 7 avril 08
    à Laurent Ruquier

    Etes-vous content de vous ? Toute votre équipe est-elle réellement fière de votre émission de ce samedi ? A-t-elle fait un bon score ? Rien ne vous gêne vraiment ? Avez-vous vu le visage d’Alain Péligat quand il en est sorti, la mort dans l’âme ?
    Ignoble procédé ! Vous l’avez invité, bonne pioche pour l'audimat, en lui faisant miroiter un temps et une liberté de parole dont le pauvre vous remerciait avec émotion en arrivant sur le plateau : s'il avait à démontrer sa naïveté dans son rêve d'humanité, la preuve est faite !!
    Qu’importe la traitrise (car si vous lui aviez tenu le même discours avant l’émission que pendant, il n’y serait sûrement pas venu !) une fois assuré d’un sujet accrocheur, vous nous avez offert le peu ragoutant spectacle du lynchage moral d'un homme à terre !
    Trois nantis à qui tout réussit, forts de leurs positions, du haut de leurs certitudes, flinguant à tir nourri cet homme en détresse venu, à peine sorti de prison, avec l’espoir d’être compris, de pouvoir s’expliquer sur cette malheureuse histoire qui ravage sa vie, celle de sa femme et de ses six enfants.
    A vous trois, vous l’avez empêché de parler chaque fois qu’il a tenté d’avancer un argument plaidant en sa faveur. Pourtant vous savez bien qu’il en aurait eu...
    Vous avez préféré vous ériger en juges, alors qu’une action judiciaire est en cours, et en quelques minutes délivrer votre verdict : l’opprobre. Accompagné de l’ironie d’Eric Zemmour sur ce « sentimentalisme » de pacotille avec lequel il est urgent d’en finir, entre gens éclairés, experts de la juste mesure en matière de compassion !
    Devant les images que nous avions tous vues en détournant les yeux d’horreur de ces petits squelettes d’enfants du Darfour brûlés vifs, attachés à leur poteau, ce « sentimentalisme » avait poussé quelques pompiers, infirmière, médecin et sauveteurs patentés à tenter d’en arracher au moins quelques-uns à l’enfer.
    L’entreprise était risquée. Elle a capoté, dérapé. Pourquoi, comment ? Nous savons tous qu’il y a des zones d’ombres. Il appartient à la justice d’y voir clair et d’en juger.
    Mais pas à vous ! Et dans une époque où le cynisme partout mène la danse, la compassion qui les animait, aurait, du moins, mérité d’être soulignée et saluée avec respect.
    Mais il était plus dans le vent du jour de crier haro sur le baudet. Trois heures avant, Ardisson lançait déjà, pour amuser, au passage, des mots d’une incroyable dureté envers Emilie Lelouch.
    Pensez donc ! Cette indemnisation qui leur est réclamée, et dont vous n’avez même pas relevé le montant insensé : pas question de manifester la moindre sympathie devant leur accablement ! Qu’en aurait pensé le téléspectateur-contribuable si prêt à s’émouvoir – à juste titre cette fois, monsieur Zemmour ? - quand il craint d’y être de sa poche !
    Alors qu’importe sa désillusion et celle de tous les siens. Vive le cynisme ! Vive l’audimat !
    Je sais bien que ni vous, ni Ardisson, n’avez rien à en faire, mais je vous le dis quand même : je ne vous regarderai plus jamais ! Ni l’un, ni l’autre. Dommage, vous m’amusiez bien. Mais vos jeux du cirque sont devenus trop cruels, ils font trop bon marché de la souffrance des autres, surtout quand il n’y a rien à craindre de leur riposte ! Je vous boycotte.

    RépondreSupprimer
  56. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  57. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  58. Awareness, Mitterand, et une bonne part des caciques encore actifs de son entourage sont de droite a ce moment là !

    C'est un peu leger comme definition

    RépondreSupprimer
  59. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  60. La remarque n'est pas sans fondement. Effectivement beaucoup de ceux-là ne sont pas très vraisemblables. Pourtant on vote toujours pour eux. C'est qu'ils sont SANS DOUTE très habile ou que leurs électeurs sont vraiment très....

    RépondreSupprimer
  61. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  62. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  63. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  64. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  65. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  66. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  67. Saviez-vous, bien que cela n'ait rien en commun, rien à voir avec ce qui nous amène ici que...(de source AFP)

    Des leaders des Albanais du Kosovo, dont l'actuel Premier ministre Hashim Thaçi, auraient trempé dans un trafic d'organes prélevés sur des prisonniers serbes. C'est ce qu'avance dans un livre témoignage Carla Del Ponte, ancien procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

    Environ 300 prisonniers, dont des femmes, des Serbes et d'autres ressortissants slaves, ont été transportés au courant de l'été 1999 depuis le Kosovo jusqu'en Albanie où ils étaient enfermés dans une sorte de prison et où des chirurgiens prélevaient leurs organes, écrit la juriste devenue ambassadeur de Suisse en Argentine après avoir dirigé pendant huit ans le parquet du TPIY,

    "Ces organes étaient ensuite envoyés depuis l'aéroport de Tirana vers des cliniques à l'étranger pour être implantés sur des patients qui payaient", affirme Mme Del Ponte dans ce livre "La chasse, moi et les criminels de guerre" ("La Caccia"), sorti ce mois-ci en italien en Italie et écrit en collaboration avec Chuck Sudetic, un reporter du New York Times.

    "Les victimes privées d'un rein étaient de nouveau enfermées dans une baraque jusqu'au moment où elles étaient tuées pour d'autres organes", précise-t-elle.

    "Les dirigeants d'un niveau intermédiaire et élevé de l'UCK étaient au courant et étaient impliqués de manière active dans la contrebande des organes", dénonce Mme Del Ponte. (source AFP)

    Commentaires Internet. Bien évidemment, circulez il n'y a rien à voir. Le scénario d'indépendance du Kosovo co-écrit par les États Unis et la Turquie n'a que faire de la vérité. La fiction l'emporte, imposée par les bombes et la propagande sans répit des grands médias occidentaux. Si, un jour, la vérité finissait d'aventure par éclater, il serait bien trop tard pour punir les coupables, et pour sauver les derniers civils serbes innocents du Kosovo, livrés à des mafieux et des islamistes.

    (Awarness) Ainsi après avoir subi l'enfer,les Albanais conçoivent-ils comme étant légitime de le faire subir à leur tour à leur ennemis d'hier, en puisant dans un stock identique de chair innocente.
    Cette logique qui n'est pas la mienne a cependant les pieds sur terre où l'enfer n'est jamais si loin.

    Injuste retour des choses

    RépondreSupprimer
  68. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  69. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  70. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  71. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  72. Alain Peligat, membre de l'Arche de Zoé qui vient de passer six mois en prison dont cinq mois au Tchad, après avoir été jugé dans des conditions inadmissibles qui outrepassent le ridicule, l'inacceptable par la prétendue justice locale tchadiennne, vient d'affronter ses nouveaux magistrats sur France 2 ce samedi 5 avril dernier dans l'émission du célèbre comique troupier Laurent Ruquier.

    Ces fameux, les "je sais tout", "on ne me cache rien," en l'occurrence ici, messieurs les Eric Zemmour et Eric Naulleau, qui en d'autres circonstances me sont plutôt sympathiques, en empruntant la bure de magistrats "intègres" qu'en d'autres circonstances ils savent si bien dénoncer, m'ont passablement irrité quant à leur suffisance à prétendre tout savoir d'une affaire pour beaucoup encore obscure.

    Ont-ils perdu de vue l'influence qui est la leur dans cette émission où ils se trouvent en vérité investi d'un pouvoir médiatique considérable ?
    Quand ces bien acides et redoutables procureurs s'avancent, il n'est pas bon d'être sur leur devant.
    En leur qualité de journalistes, sont-ils fondés à dresser les potences sur des affaires où toutes les pièces n'y sont pas ?
    Je trouve déplacé leur certitude dans cette affaire de ZOé quand ils n'affichent aucun doute sur la culpabilité des ces pauvres âmes que chacun pressent pourtant remplies des meilleures intentions !
    (De tels procureurs auraient sans doute fait merveille dans d'autres affaires de sinistre mémoire qui nous viennent à l'esprit.)

    C'est que ces bons apôtres de l'information spectacle n'ont pas tant d'intérêt à la détresse de ces enfants malmenés, maltraités, délaissées, abandonnés quand ce n'est pas instrumentalisés à des fins de guerres ou d'intérêts purement financiers.

    A contrario, je trouve que le chanteur Adamo, lui, a su parler et dire ce qu'il fallait dire sur le sujet en soulignant sa profonde indignation au sort fait à ces nombreux enfants qui, de par le monde, dépourvus de respect, d'attention et d'affection familiale, sont livrés à eux-mêmes quand rien, pas le moindre droit efficient, droit international de l'enfance, ne protège.

    Non ! monsieur Eric Zemmour,le silence n'est pas dû devant la souffrance des innocents. Mais à l'inverse lui doit-on à cette souffrance un vacarme terrible, un courage sans faille ainsi qu'un dévouement à la combattre, à la dénoncer que vous semblez ne pas pouvoir, ne pas vouloir comprendre et cela au nom d'un principe, d'une mécanique intellectuelle à laquelle vous ne sauriez rien sacrifier pas même le bonheur de ces enfants, si proches, du bout du monde, d'un autre monde, d'un monde qu'ils n'ont pas choisi et dont ils ne rêvent pas la nuit quand enfin ils ferment des yeux éplorés et que s'éteint cette conscience affreuse du réel, de cette vie qui s'acharne sur eux, sur leurs frêles épaules comme un supplice.
    Cette vie qui n'est pas faite pour eux, n'étant faite pour personne et qu'on leur impose au nom d'idées folles et caducs .... que nous ne saurions contester ?
    Quelque chose m'échappe ici dans la cohérence !

    J'en suis navré pour vous, mais vous pesez du mauvais côté de la balance dans ce procès.

    "De là où me parviennent ces pleurs, ces appels, ces cris d'enfants je ne saurais voir de frontière, car ceux-là m'insupportent plus que tout au monde"

    Et je ne saurais assez épuiser ma glotte à dire le bien que je pense de ceux qui oeuvent pour le bien, ne voyant pas de meilleurs exemples.

    RépondreSupprimer
  73. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  74. Point d'emphase, des mots qui fâchent, qui assument des idées, rien d'autres que des idées aux couleurs multiples Eet variées.

    RépondreSupprimer
  75. Pour les amateurs d'exotisme et de sensations fortes...

    Aceh From Indonésie - Charia Fest - Les touristes sont invités à venir découvrir la charia en action – y compris des séances de fouet en place publique !

    Samedi 24 novembre 2007

    La province d’Aceh en Indonésie met en valeur sa culture islamique pour attirer le tourisme international intéressé à découvrir une communauté idyllique, pacifiée et pieuse entièrement régie par la charia.
    Les attractions ? Visite de mosquées… et pour les cœurs pas trop sensibles...des flagellations publiques !

    Un représentant de l’industrie touristique de la province d’Aceh, Cipta Hunai, invite «les touristes internationaux à visiter Aceh pour observer le mode de vie d’une communauté qui observe les lois coraniques et applique la charia»

    Aceh est la seule province d’Indonésie autorisée à appliquer la charia.

    Certains observateurs ont indiqué que l’application de la charia dans cette province nuisait aux droits des femmes et des pauvres. Cipta Hunai déclare plutôt que la charia a permis le développement d’une communauté paisible et sécuritaire qui sera appréciée des touristes.

    Cipta Hunai invite les touristes à découvrir une réalité qu’ils ne connaissent peut-être pas. Il nie que les séances publiques de fouet pourraient choquer les touristes non musulmans et les décourager de visiter Aceh. «Les peines corporelles sont imposées pour des crimes comme la vente ou la consommation d’alcool, le gambling ou les rencontres dans un lieu privé avec une personne du sexe opposé qui n’est ni le mari, ni l’épouse ni un membre de la famille. Et n’oublions pas que ces peines ne sont imposées qu’à des musulmans et qu’ici, les droits des minorités sont respectés.»

    Selon les données fournies par les autorités locales, près de 5 000 touristes internationaux auraient visité la province l’année dernière.

    On se souviendra que la province d’Aceh fut l’épicentre du tsunami massif qui a frappé la région en décembre 2004, faisant des milliers de morts et de sans-abri.

    RépondreSupprimer
  76. Je vais déplaire à beaucoup , mais les nouvelles du front ne sont pas bonnes PARTOUT.

    Indonésie - La secte musulmane Ahmadi déclarée hérétique et interdite en raison de sa trop grande modération.

    vendredi 18 avril 2008

    Les Ahmadi rejettent le djihad violent et pour cette raison sont donc considérés comme hérétiques et infidèles.


    L’Indonésie prépare un décret qui va interdire une secte musulmane pour la seule raison que cette branche islamique prone un islam modéré et tolérant.

    La secte Ahmadi se considère comme musulmane, mais elle a été qualifiée d’hérétique par le Conseil indonésien des oulémas, la plus haute autorité musulmane de ce pays laïc, qui a émis une fatwa à l’encontre de la secte.

    Le responsable de l’équipe de fonctionnaires de deux ministères et du bureau du procureur général a recommandé que le gouvernement interdise la secte parce que ses enseignements s’écartent des dogmes rigoureux de l’islam.

    L’équipe du sous-chef Wisnu Subroto affirme que le ministère des affaires religieuses, le ministère des affaires intérieures et le bureau du procureur général préparent un décret conjoint qui exigera que les Ahmadi se soumettent à l’islam dominant.

    Le décret devrait être terminé vers la fin du mois.

    RépondreSupprimer
  77. L'Indonésie qui reste une destination fare sur le plan du tourisme n'est plus tout à fait celle de papa.


    Indonésie - Non musulmanes forcées de se voiler
    On cite souvent l’Indonésie comme étant l’exemple d’un état où islam se conjugue avec démocratie.
    Il semble que ce pays soit en mouvance vers un islam radical.
    Dans certaines régions, on tolère que des écoles publiques forcent les jeunes filles à se voiler même si elles ne sont pas musulmanes.

    «A Catholics student at a public school tells that this institute introduced the veil in 2005 and she herself has been forced to wear it. “Teachers pressured me into conforming – she says – now people see me on the streets and think that I have converted to Islam”. »

    RépondreSupprimer
  78. J'ai un regret consernant cette agence de tourisme indonésienne c'est qu'elle ne propose pas un regard sur les amputations et les lapidations.
    Je pense que cela ne devrait pas tarder.
    Quand on commence par le petit doigt, il est convenu que la main y passe.

    RépondreSupprimer
  79. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes et plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires sont donc soumis à validation (validés sous 12h maxi.)