mardi 24 juin 2008

Juste rien.

Par Eric Zemmour
Publié le 18/06/2008 sur Le Figaro




C'est la fin. La fin d'un match. La fin des espoirs français ; la fin d'une équipe ; la fin d'une génération ; la fin d'un sélectionneur. La fin d'un cycle. Et même la fin d'un commentateur, Thierry Roland, qui suivait, mardi sur M6, le dernier match de l'équipe de France de sa carrière.

Mais cette sinistre litanie finale était déjà trop généreuse. Il n'y eut jamais vraiment d'espoir depuis cette sinistre rencontre initiale contre les Roumains. Il n'y eut pas vraiment de match non plus contre l'Italie, la France ne paraissant à aucun moment en mesure d'inquiéter son frère ennemi transalpin.

Pas d'équipe non plus, des joueurs qui ne parviennent pas à se marier, se souder, joueurs qui semblent ôter leur baladeur juste avant de rentrer sur le terrain, agrégat de joueurs désunis. Une équipe entre deux générations, sans Zidane mais encore avec Thuram. Qui n'a pas choisi, joueurs venus d'ailleurs ou ossature lyonnaise. Un Domenech qui fait entrer Nasri et le sort quinze minutes plus tard, et ne songe qu'à épouser son Estelle Denis. «Avec Estelle, c'est du sérieux», aurait-il pu dire.

C'est l'Italie qui était la seule sérieuse, mardi soir. Fin d'un cycle. C'est en imitant le jeu italien que la France avait gagné ses plus glorieux trophées : Coupe du monde en 1998, Euro en 2000. Chaque fois au détriment de l'Italie : «On ne détruit que ce qu'on remplace», disait Danton.

La roue a tourné. En 2006 comme en 2008, c'est l'Italie qui reprenait son jeu et son sceptre. Et renvoyait la France à un rien infini. Juste rien.

37 commentaires:

  1. Intéressant article que celui ci.
    Vous avez oublié de faire du Zemmour en parlant des joueurs qui jouent à l'étranger et ne payent plus d'impôt en France. Ces joueurs qui seraient trop payés pour bien défendre la patrie et pour chanter l'hymne national.

    Allez, allez.. Nous savons tous que cela vous brûler le clavier de l'écrire.

    La sélection a été mal préparée pour cette compétition. Le football international est passé dans une nouvelle phase plus offensive, voilà tout. Les équipe défensives comme la France n'ont plus leur place. Mais autre chose, toutes les équipe du groupe C de la mort ont péri en quart de finale ce qui excuse au moins partiellement le parcours de la sélection de Raymond Domenech.

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce vraiment la fin d'un cycle? Evidemment non. La France construit depuis deux ans maintenant son nouveau visage. Le clap de fin fût imposé, et avec quelle violence, au soir du 9 juillet 2006 par un certains Zinédine Zidane.
    Aujourd'hui notre équipe est à cheval sur deux générations certes, mais n'est-ce pas nécessaire pour hiérarchiser une équipe? Monsieur Domenech est seulement coupable de ne pas faire l'unanimité (mais à part Arsène, je défie quiconque d'en être capable).
    Alors certes, la déception est de mise: nous avons échoué. Mais il faut reconnaître la supériorité des vainqueurs, c'est aussi ça le sport. De toute façon, cet Euro n'en vaut pas la chandelle, l'équipe russe toute fraîchement entrée dans sa saison en fausse le palmarès.
    La France s'en relèvera, le travail de Raymond Domenech paiera, du moins je veux le croire. Pour ne pas être de ceux qui rougiront d'avoir manqué de foi en leur sélectionneur!
    Vive la France, et Allez les Bleus

    RépondreSupprimer
  3. La France a gagné en jouant svt un football très pauvre et très prudent (1996, 1998, 2006); la seule exception à cela étant le feu d'artifice de 2000, où elle était à la fois euphorique et très au dessus du lot.
    Zemmour ne va sans doute pas assez loin dans son analyse. La France qui gagnait était constituée de joueurs d'expérience au talent limité (Deschamps, Barthez, Desailly, Dugarry) dans laquelle des jeunes humbles venaient mettre de leur folie (Henry, Pirès). Depuis que la "old school" est partie à la retraite, plus rien. Et cette génération a en effet éte remplacée par des petits arrogants, dont Benzema ("rêver de jouer avec Zidane ? Non, pourquoi ?") est l'incarnation la plus frappante

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. bah moi je trouve la photo simple pas besoin d'en faire des tonnes, ça ressemble à zemmour, aucun artifice...

    RépondreSupprimer
  6. Pour mouiller le maillot, il faut déja aimer le pays.

    Je ne vois dans ces joueurs que les porte-parole des envahisseurs de pelouse, sous les yeux impuissants et ignares de Jospin.

    RépondreSupprimer
  7. On a besoin de plus de clichés anonyme, merci de nous en donner plus.

    Du genre "Europe blanche" etc...

    Faut continuer c'est le bon côté de la droite (C'est plus histoire de dire qu'autre chose....Droite ou gauche à ce niveau...) qui s'illustre, aller, encore plus, on ne demande que ca, encore les egoûts
    et les couleurs, on aime, on adore...

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. "Les points de vues se font et se défont et parfois le tous s'affine".
    Le terreau ici n'est pas le miens et j'interviens donc sur un sujet où j'ai peu de chance d'être original dans mes commentaires. Ce que j'adore être parfois dans des prises de risques aux frontières du dérapage !
    Le match d'hier soir dont je n'ai vu que quelques bribes qui vit s'opposer la Turquie contre l'Allemagne m'a effectivement mieux éclairé de ce que pouvait être un bon match.
    Cette équipe de Turquie illustre parfaitement bien de ce qu'il est attendue que soit une équipe. C'est à dire un groupe soudé dans un idéal commun, assoiffé d'une victoire qui lui est nécessaire, où sa fierté est en balance et qui, en raison de cet appétit démesuré de victoire sait placer ses individualités au services du groupe. Le talent d'une équipe se ré"résume dans la constitution d'un seul corps à partir de ces être qui ont cette motivation et cette humilité à s'y soumettre. De là, un talent, une fougue, un jeu sans pareils !
    Mésestimée jusque là, cette équipe aura su démontrer que tout est possible ou presque dès lors qu'une force interne la gouverne. Et quel aimant, quelle dynamique plus fort que ceux d'une nation qui, aux portes d'une Europe prostrée sur elle-même (avec quelques raison quand même) a pu se sentir humiliée de son refus à l'accepter ?
    Ainsi cette coupe d'Europe souligne-t-elle, s'il en était besoin, la toujours vivacité de cet esprit si particulier et si vindicatif, de ce levain sans pareil d'où le meilleur comme le pire sont toujours à craindre, de cet esprit national, de ce drapeau, de cette identité, de ce sentiment - si cher - d'appartenance.
    Que l'équipe de France recouvre sa fierté et tout lui est permis.

    RépondreSupprimer
  11. oui l'équipe de France n'avait vraiment aucun mérite, une poignée de malheureux soldats levant encore l'étendard (ribery, evra, coupet) mais encore trop juste. Il manque cette fierté "nationale" perdue, il n'y a plus que du black blanc beure et on se moquait ds propos de Le Pen encore. On se souvient de la baguare entre evra et abidal, belle solidarité ! on voit des makélélé, des gallas et confreres enlevés leurs maillots "français" pour montrer leur musculature, aucune transpiration sauf celle de la honte. Il n'y a plus l'amour du jeu seulemnt l'amour du fric il n'y a plus de sport, seulement du "jeu", je regarde les autres équipes et je vois une solidarité collective (russie, pays bas, espagne, italie...) mais nous...

    RépondreSupprimer
  12. il aurait pu souligner que cette équipe est bien l'équipe de France, elle joue arrêtée, statique et ne bouge pas surtout comparée aux véloces hollandais, aux éclairs turcs...Un joueur russe a fait plus de 13 km pendant une partie...quelle est la moyenne francaise?
    Un équipe qui nous va bien..!!!

    RépondreSupprimer
  13. "Nous avons un atout supplémentaire, celui de la diversité".

    RépondreSupprimer
  14. Le football en France est un instrument politique depuis 1998comme le fût la sélection olympique Allemande de 1936, domenech l'à lui même reconnu piteusement le soir de la déculotée finale de son équipe africaine, avouant que son maintien ou pas au poste de sélectionneur relevait d'une décision politique. Triste résultat en définitive pour l'opération "Un héros noir pour l'équipe de Fwance" dont tout les spécialistes reconnaissent tristement que hormis Toulalan le reste de l'effectif n'avait rien à y faire, quand on écarte les meilleurs joueurs de leur génération à leur poste tels que Mexès, Flamini, Giuly, pas besoin de lunettes pour voir que n'importe qui peut jouer dans cette équipe sauf les Caucasiens.

    YANN

    RépondreSupprimer
  15. I love you Eric26 juin 2008 à 19:52

    Ben en attendant, hier 25 Juin me suis sentie vachement allemande,normal direz-vous ma mère l'était !
    Tant que je suis dans le coin pour notre grand Zemmour de toujours, allez donc voir sur François Desouche la vidéo de notre super réactionnaire face au guignol Ramzy, vous verrez par les commentaires que partout il est aimé notre talentueux Eric Zemmour.
    Dans des cas comme lui je regrette que le clônage humain ne soit pas autorisé en France !

    RépondreSupprimer
  16. Rappel :

    " Ceux qui, par l'un des moyens énoncés à l'article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d'un an d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement. "

    Certains sont vraiment a la limite...

    RépondreSupprimer
  17. Deux poids,deux mesures26 juin 2008 à 20:35

    Et les multirécidivistes qui pullulent en France nous croyez qu'ils connaissent l'article 23 ?
    Non forcément le seul article qu'ils connaissent c'est celui de la mort qu'ils ont provoqué à autrui et pourtant en liberté !

    RépondreSupprimer
  18. anonyme de 20 heures moins une : Vous suggèrez donc la condamnation de R.Domenech pour discrimination ?

    YANN

    RépondreSupprimer
  19. 2 poids 2 mesures vous insinuez que les criminels ont une race deteminée ?

    Yann vous êtes fatiguant avec vos "Fwance" vos "caucaseries" et Cie...

    (Ce blog n'en a plus pour longtemps si certains ne sont pas fichus de contrôler leur racisme latent.)

    RépondreSupprimer
  20. deux poids,deux mesures26 juin 2008 à 23:12

    Pas du tout la racaille n'a pas de couleur seulement je remarque depuis quelques années, les propos verbaux sont plus punissables que les actes d'où la liberté de parole est de moins en moins tolérée,j'appelle cela le début de la dictature.
    N'oubliez pas que l'ethnie apportera automatiquement la discrimination voir de plus en plus ,les médias le prouvent chaque jour....l'effet boomerang !

    RépondreSupprimer
  21. Plaignez-vous après que la droite et le patriotisme incite à ce qu'on vous ressorte les clichés sur des guerres passées, le racisme etc...

    Parfait pour dévaloriser tout ce que vous pouvez dire.

    Ca avance les choses, c'est sûr.

    RépondreSupprimer
  22. De toute façon une "équipe" cela ne se décrète pas.
    C'est une alchimie toute particulière qui repose sur la composition d'un singulier et mystérieux ciment constitué de l’affinité des êtres qui la composent à vivre ensemble « son aventure ».
    Si le lien, l’orgueil d’une nation, sa fierté peuvent dans certains cas, comme dans celui d’une compétition sportive, être prédominants, ils ne sauraient suffirent et se dégager totalement de ce premier impératif.
    La magie - cette grande et si estimable inconnue - propice à mener cette équipe à la victoire, laquelle n’a rien à voir fondamentalement avec la chance (ce coup d’épée qui fait mouche une fois) ne saurait se passer des deux premiers ingrédients.
    Mais qu’avaient donc en commun la plupart de nos joueurs ? Un destin ? Une foi ? Des liens d’amitiés si forts, capables d’emporter tout le reste ?
    Une ivresse insondable est nécessaire, une rage sans pareil pour, non pas toujours gagner mais le plus souvent et autant qu’il est permis, être en position de se dire : « nous sommes allé au bout de nous même, nous avons tenté l’impossible ! »
    L’étincelle de vie qui illumine les cœurs et les faces des êtres appelés vers un destin qui les dépasse manquait indéniablement à l’appel.
    Les éléments de l’agrégat ne cohabitant pas, l’osmose ne pouvait avoir lieu et la divine providence - qui a quand même son minimal d’exigences - ne pouvait décemment être avec nous. C’eut été injuste.

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour à tous,

    ce message n'a rien à voir avec le contenu du post. Je voulais attirer votre attention sur quelque chose que j'ai trouvé au hasard de mes recherches sur le Eric Zemmour. Il s'agit d'un montage vidéo que j'attribue à la Tribu Ka (si vous ne connaissez pas, je vous encourage à faire des recherches).

    http://www.dailymotion.com/visited/search/zemmour%2Bkemi%2Bseba/video/x59ank_zemmour-protege-seba-condamne-2poid_news

    Je voudrais connaître votre avis sur cette vidéo. Les auteurs pourrait peut-être la publier pour permettre une diffusion plus large et qu'ainsi chacun prenne conscience du danger que représente un type comme Kemi Seba.

    Merci.

    RépondreSupprimer
  24. les français sont un peuple aliéné qui perd peu à peu ses liberté culturelle et politique que proposez vous concrètement pour resister ???

    RépondreSupprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  26. A nice widow

    Quelque chose doit manquer dans votre référence à propos de dailymotion.

    A propos, je viens de lire votre commentaire sur Kémi Seba. J'aime bien votre style, votre amertume. Votre désespoir a de l'allure !
    J'approuve ce que vous dites ici, à son sujet. Ailleurs, là où je ne vous ai pas lu, je ne sais pas...
    Souhaitons à cet étrange animal, à cet esprit défait et nauséeux que vous décrivez l'ombre, dans laquelle il se débat, la plus profonde, la plus lointaine et la plus longue possible pour que du fond des abysses où il s'enfonce il ne remonte pas même le souvenir. Amen !

    RépondreSupprimer
  27. Je sévis habituellement sur le blog tres fréquenté du journaliste du Figaro Ivan Rioufol.

    Mais Eric Zemmour j'adore. Il a le courage ou l'inconscience d'aller se jetter dans ce panier de crabes chez Ruquier, il faut le faire...

    Zemmour j'adore car il est capable de tirer a boulet rouge sur la droite quand elle est morte de trouille a l'idée de faire une politique de droite. C'est une aiguillon nécessaire.

    RépondreSupprimer
  28. "Une politique de droite" ?

    Il y a DES politiques de "droite".

    On peux penser que Zemmour n'apprecie pas integralement celle menée en France en ce moment.

    La question est d'ailleur de savoir si il y a autre chose qu'une "politique de droite", hors des particularités des differents pays a l'heure actuelle.

    RépondreSupprimer
  29. La maladie de l’Africain s’est de l’avoir transformé en victime et d’en avoir fait un instrument revendicatif.
    La maladie de l’occidental est sa culpabilisation «religieuse », qui le mène à des contradictions insurmontables.
    Les asiatiques sont racistes et ne culpabilisent pas. Ils ont un esprit de corps.
    Les indous sont disposés à voir le monde d’un peu plus haut.

    RépondreSupprimer
  30. même quand il est question de droite et de patriotisme, on sent une judéomanie présente
    zemmour n'a qu'un seul tort, celui d'être juif, s'il ne l'était pas, il serait traité comme le moindre soral venu par beaucoup de ses amis d'aujourd'hui
    est-ce qu'un jour les gens penseront ne serait-ce qu'une fois en oubliant leurs origines ?
    et est-ce qu'un jour les juifs, qui ne représentent qu'1% de la population française ne seront plus qu'1% à poster sur le blog zemmour ?

    RépondreSupprimer
  31. Vous suggèrez qu'il n'y aurait que des juifs qui interviennent sur ce blog anonyme ? Il est certain que le fait d'être juif demeure une caution de présence et de non-agression dans les médias, mais Zemmour étant l'un des rares à dire la vérité sur certaines choses il ne faut pas bouder son plaisir et l'encourager dans cette direction, son discours ne convainct pas que des juifs puisqu'il est trés aimé au FN ou contrairement au PS et à l'UMP ils ne sont pas majoritaires dans l'appareil dirigeant.
    YANN

    RépondreSupprimer
  32. Je suis une militante frontiste trés active aussi j'adore Eric Zemmour!
    A quand un duo télévisé avec Marine Le Pen et Eric Zemmour ?
    Mes deux chouchous !

    RépondreSupprimer
  33. Un salut amical Cathy ! Tu es de quelle Région ?
    YANN

    RépondreSupprimer
  34. Un salut francophile de chez les ch'tis yann .
    Hénin Beaumont d'où le fief de ma Marine soeurette de coeur avec qui je bosse et mon super Steeve Briois très fière de l'avoir comme leader !

    RépondreSupprimer
  35. Sur un blog, on ne peux pas savoir la couleur de peau ou la religion des intervenants...

    On ne peux pas savoir qui ils sont, où ils sont, ce qu'ils font...

    Qui sait, certains postent peut être depuis un yacht en mer du sud au milieu d'une party cocainée cosmopolite en se prétendant electeurs du FN alors qu'ils votent en fait Laguiller par nihilisme, allez savoir...

    RépondreSupprimer
  36. Pour mon cas "anonyme " vous pouvez toujours me rencontrer à la permanence de la ville que j'ai cité plus haut, et vous verrez que je ne suis point ce qu'on appelle en terme internet "un troll " ou "un rabatteur" !
    Bonne journée et peut-être à bientôt non sur un yacht cocainné( droite bling bling) mais à notre duplex FN propre et sain puisque je suis personnellement écologiste.

    RépondreSupprimer
  37. C'etait evidement de l'humour par rapport aux devins qui croient pouvoir savoir des choses sur les gens qui postent sur ce blog...

    Peut être devraient-ils deviner les numéros du loto, comme ca pour le yacht et la cocaine, ca avancerait beaucoup mieux.

    A defaut on peut faire tinter des sous dans ses poches.
    ("Bling bling" !)

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam, les liens vers d'autres sites ainsi que tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.