lundi 27 mai 2013

La chronique d'Eric Zemmour du 24 Mai 2013 sur RTL.

Eric Zemmour : L'axe Paris-Londres-Stockholm.



.

6 commentaires:

  1. Encore une fois, Zemmour fait mouche. Une autre expression (que "guerre") assez impresionnante a été employée par Rioufol qui parle de "loups" : je trouve ça plutôt pertinent. Et comme le signale si bien Zemmour, si dans le pays des bisounours, ça ne marche pas, alors c'est que le problème ne vient pas de la société mais de certains individus qui ne l'acceptent pas : et tout comme il faut sévir vis-à-vis de nos autochtones délinquants, il faut également sévir vis-à-vis des allochtones sans avoir peur d'être traités de racistes... c'est ça la démocratie, l'égalité devant la Loi.

    RépondreSupprimer
  2. Eric Zemmour est un homme qui pense, chose rare, il n’est motivé ni par l’ambition ni par un interêt personnel, il poursuit le bien, ne cherche qu'à discerner la vérité dans ce pandemonium qu'est devenue la France, il est intelligent, il a même du génie, il est informé, cultivé, lucide, sans orgueil, d'une innocence presqu'enfantine, n’a pas de haine en lui, ses analyses sont pertinentes et même salvatrices. C’est un prophète. Gardons-nous de ne pas le prendre au sérieux. L'avenir de la France est en jeu.
    L’aveuglement de ceux qui s’acharnent contre lui devrait être considéré comme une trahison et être passible d’une peine égale à celle qui frappe les déserteurs ou les ennemis de la patrie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens des propos de zemmour affirmant que " discriminer" c'est selon lui choisir. Discriminer c'est selon lui, la liberté,notamment le droit de choisir avec qui on veut travailler...
      Ou son discours à propos de taubira, qui a la mauvaise idée de vouloir protéger les femmes du harcèlement sexuel :

      "Dès son arrivée place Vendôme, Christine Taubira s'est montrée impitoyable. Avec des accents presque sarkozystes, elle s'est émue de la souffrance des victimes, et a promis de pourchasser leurs bourreaux, d'être dure avec le crime et les criminels.

      Le crime : c'est le harcèlement sexuel et les criminels, ce sont les hommes. La harceleuse sexuelle est une espèce encore rare, et les plaintes d'hommes, plus encore. Mais interdit de rire, trêve de gaudriole (...) ce crime doit retrouver le chemin du code pénal, d'où le Conseil constitutionnel l'a sorti inconsidérément, et les harceleurs le chemin de la prison."

      Quelle intelligence, quel génie. Des analyses en effet très pertinentes et salvatrices, et une innocence presque enfantine il est vrai...

      Supprimer
  3. Analyse lucide et salutaire des problèmes de l'immigration non intégrée, jusqu'à la haine communautariste du pays d'accueil pour certains. Choses que la gauche avec sa culture hypocrite de l'excuse est incapable de reconnaître.
    Il est tellement plus facile d'interpeller en masse les paisibles manifestants anti-mariage homo, voire de leur adresser une facture pour pelouse piétinée comme a souhaité le faire Delanoëde. Et d'ordonner à la police de se tenir en retrait des "simples bousculades" des casseurs pillards du Trocadéro venus, selon leur propre expression, "faire les chefs à Paris comme ils le font quotidiennement dans leur quartier".
    Quel cran (sic).

    RépondreSupprimer
  4. harry callahan29 mai 2013 à 10:57

    "Choses que la gauche avec sa culture hypocrite de l'excuse est incapable de reconnaître. "

    Sans parler de son internationalisme...Pas de frontieres...

    "Il est tellement plus facile d'interpeller en masse les paisibles manifestants anti-mariage "

    Beaucoup de violences contre effectivement, une France pas tellement habituée a ca.
    (Notez que beaucoup de policiers n'aiment pas ce qu'on leur fait faire !).

    Si des gens paisibles et plutot de culture legalistes (il est legal de manifester) sont mis a mal, c'est dangereux.

    Surtou par contraste avec d'autres "manifestations"

    RépondreSupprimer
  5. "Trois jeunes d'une mouvance d'extrême droite sont soupçonnés d'avoir violemment agressé pour des raisons racistes deux couples, dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 mai à Lyon (Rhône). Samedi, vers 3 heures du matin, les deux couples rentrent chez eux à vélo, lorsqu'ils sont pris à partie par un groupe de jeunes. Ceux-ci leur reprochent de fréquenter une jeune femme Asiatique. Très vite, quatre d'entre eux frappent à coups de pieds et de poings les deux hommes à vélo, ainsi que la jeune Asiatique. Ils prennent ensuite la fuite, en courant. Trois et quinze jours d'interruption de travail (ITT) ont été prescrits aux deux cyclistes blessés.

    Les agresseurs ont été interpellés un peu plus tard, par une patrouille de police. Ils ont été placés en garde à vue samedi. Le parquet a requis le placement en détention des trois jeunes soupçonnés d'être les auteurs de l'agression, âgés de 19, 20 et 24 ans et membres du groupe d'extrême-droite GUD (groupe union défense), dans l'attente de leur jugement en comparution immédiate, prévue mardi. Avant cela, ils doivent comparaître devant un juge des libertés, dimanche. Si le juge décide de les placer sous contrôle judiciaire, au lieu de les écrouer, ils ne seront pas jugés mardi, mais seront poursuivis pour violences aggravées, en réunion et à connotation raciste, et jugés ultérieurement."

    Peut -être que zemmour finira par consacrer sa chronique aux violences commises par l'extrême droite...

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.