mardi 17 septembre 2013

La chronique d'Eric Zemmour du 17 Septembre 2013 sur RTL.

Syrie : une triple défaite française.



.

20 commentaires:

  1. Chronique parfaite.

    C'est a confimer, mais un navire de guerre chinoix serait en Mediterrannée.
    (Sans doute que la menace d'approvisionnement en petrole qu'occasionnerait une guerre n'y est pas pour rien.)

    Hollande devrait declarer la guerre a la Chine tant qu'il y est.

    Pire que Sarkozy.

    Il fallait le faire...

    RépondreSupprimer
  2. Hollande n est pas pire que Sarkozy car lui n a aucun intérêt personnel. Hollande croit grandir la France en prenant cette position tandis que Sarkozy pensait à son compte en banque ou sa future richesse qu il n avait de cesse de souhaiter.
    Betty

    RépondreSupprimer
  3. "Hollande croit grandir la France en prenant cette position "

    Ce qui est pitoyable c'est qu'il a voulu jouer au caniche de combat et qu'on l'a remis a sa place.

    (Honnetement il faut espere qu'il n'est pas assez stupide pour "croire")

    Sarkozy a evité ca, mais c'etait sans doute plus une question de circonstances, vu qu'il ont tout les deux une politique similaire.

    RépondreSupprimer
  4. (Estelle, desserez la machoire quand vous souriez, on ne voit pas assez vos fossettes !)

    Un petit detail de plus: Israel a tiré des missiles (vers ou ? ...C'etait juste une manoeuvre d'entrainement, qu'on se rassure !)...Les americains et les russes les ont identifiés.

    (Les mauvaise langues diront que les systemes anti aeriens syriens d'origine russe les ont detruits...)

    La France n'a rien vu.

    Si nous nous engageons militairement nous dependons des americains pour ce genre d'informations fondamentales.

    Rappellons qu'au moment de la guerre contre l'Irak (Un peu avant) ils ont fourni des photos de colonnes Irakiennes en mouvement a l'Allemagne, pretendant qu'elle approchaient d'une frontiere et donc menacantes.

    Grace a son satelitte, la France a pu prevenir l'Allemagne que ces blindés S'ELOIGNAIENT de la frontiere.

    En matiere de detection ballistique la France depends des americains, tout comme les allemands en leur temps dans un autre domaine...Hors les americains fournissent les informations qui les arrangent.

    Notre capitaine de pedalo (Ce minable de Juppé ne vaut d'ailleurs pas mieux...) etait pret a envoyer une armée dont il ressere les budgets et dependante d'autre puissance dans des "frappes"(Quel vocable...) qui auraient surement ete symboliques, d'ailleurs.

    Il est tres important de voir que Obama s'est aussi pris un camouflet, que Poutine a ete extrement brillant (La lettre qu'il a fait paraitre dans le Times a ete tres habile), au point qu'il a meme potentiellement evité a Obama de se faire desavouer par son congrès
    (Merveilleux d'ailleurs que l'intervention francaise depende du congres americain. Doit on se considerer comme le 52 eme etat americain ?).

    Poutine a reussi le tour de force de rappeller la legalité et le droit international a l'ex-gendarme du monde, qui va peut etre finir par comprendre qu'il n'a plus les moyens de tout se permettre.
    (Attention a la falaise fiscale, un 2eme Irak ca couterait cher et c'est une telle brillante reussite...)

    Il y a une ecole politique qui s'inspire du Gaullisme en Russie...Visiblement plus en France.

    D'ailleurs meme si la France est membre du conseil de securité, on decide sans elle.
    (Alors que la Syrie fut sous mandat francais et que la France y a encore des reseaux et une influence, ce qui est miraculeux, vu la poltique menée depuis Chirac).

    Merci Mr Hollande, encore bravo...

    Diriger la France ca n'est pas diriger une mairie de Corrèze.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "en leur temps dans un autre domaine...Hors les americains fournissent les informations qui les"
      Décidemment z'êtes faché avec OR !

      Supprimer
    2. C'est de la dislexie hépatopyrite, je m'en excuse.

      Supprimer
    3. Va falloir que je me soigne sans doute...

      Supprimer
  5. Pour le coup, la position de l'Allemagne est très secondaire et n'intéresse quasiment personne. En dehors de l'Europe, Angela Merkel (comme ses prédécesseurs depuis la Seconde Guerre mondiale) n'a aucune espèce d'influence politique et géopolitique : ni en Afrique, ni au Moyen-Orient, ni en Asie, etc. C'est surtout la défection de Washington et Londres qui a ridiculisé Hollande, pas celle de l'Allemagne, nain politique depuis plusieurs décennies.

    RépondreSupprimer
  6. " nain politique depuis plusieurs décennies."

    C'est de courte vue parce que l'Allemagne est le seul interlocuteur européen respecté en profondeur par les USA .

    (Et c'est ancien...)

    Si vous vous imaginez que dans les Balkans l'Allemagne n'a eu aucune influence recente par exemple...

    Simplement comme le pays est intresequement non universaliste et s'eloigne lentement de son passé. (Ca prends le temps mais ca se fait), ca s'exprime pas de la meme facon que d'autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien dit que l'Allemagne n'avait pas d'influence... en dehors de l'Europe. Donc oui, pour les affaires européennes, l'Allemagne a une certaine importance (sur l'affaire des Balkans, qui sont en Europe, c'était assez visible). Mais sur les questions concernant l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Asie, etc., c'est-à-dire le reste du monde (reste du monde qui prend une importance croissante, je le rappelle, l'Europe n'est plus le centre du monde), l'avis de l'Allemagne ne compte guère, que ce soit pour la France, le Royaume-Uni, les USA, la Chine, etc. L'attitude des Américains vis-à-vis des trois "frondeurs" de 2003 concernant la guerre en Irak, c'était d'essayer d'entraîner la Russie malgré tout, de marginaliser la France... et d'ignorer l'Allemagne. Donc sur les questions géopolitiques non européennes, les USA, comme les autres pays, n'écoutent en rien Berlin. Ce n'est pas nouveau.

      Ce n'est pas lié uniquement au caractère non universaliste du pays ; il y a des faits un peu plus "simples" qui sont aussi en jeu, comme le fait que l'Allemagne n'ait pas d'anciennes colonies au sens strict (celles qu'elle avait lui ont été retirées bien avant la décolonisation), donc pas vraiment de relai politique ni même culturel (l'allemand est une langue limitée à l'Europe, ce qui accentue un déclin déjà rendu inévitable par sa chute démographique).
      Vous confirmez donc ce que je disais.

      Supprimer
    2. Oui on est d'accord pour en dehors de l'Europe.

      (Et le probleme demographique saute litteralement aux yeux quand on va en Allemagne).

      Sur la "fronde" de 2003 l'opinion allemande voulait suivre les USA, et pas le gouvernement aujourd'hui c'est plutot refus global avec nuances.

      Supprimer
  7. Eric est un as.
    merci d'entendre une autre voix grace à lui

    RépondreSupprimer
  8. Pour ma part je pense que ce sont les medias qui se sont déshonorés en tardant à nous donner la version même éventuellement mensongère du gouvernement tyrannique de Bachar. Je me suis cru moi-même dans une dictature. Parce qu'enfin ! à ce jour aucune preuve irréfutable n'a été fournie et aucun de nos journalistes ne prend la peine de recueillir et de développer afin de la contester, la version syrienne que les russes défendent. Même notre cher Zemmour n'y fait pas allusion. J'ai l'impression désagréable d'être traître à mon pays en cherchant comme je le fais sur Internet, des versions contradictoires
    A propos de Zemmour j'ai entendu avec stupéfaction une pub sur Itélé indiquant qu'il fêtait sa dixième année dans "ça se dispute". A noter que ça passe le vendredi à 20 h 30. Dix ans je n'en reviens pas. Comme le temps passe.
    Jean

    RépondreSupprimer
  9. "à ce jour aucune preuve irréfutable n'a été fournie et aucun de nos journalistes ne prend la peine de recueillir et de développer afin de la contester, la version syrienne que les russes défendent."

    Encore plus se reduire au role de suppleant ridicule qui pousse a cette guerre, alors que la decision ne nous appartient pas.

    (Bravo a Hollande de bien illustrer le declin francais par mediocrité diplomatique).

    En ce qui concerne la presse francaise, du fait de sa concentration, la pluralité d'opinions n'est pas son fort.

    On aura meme entendu que la Syrie n'etait pas enjeux energetique (Et l'oleoduc du gaz alors ?).

    Il est difficile de savoir ou en est l'opinion, mais j'ai pas trop le sentiment que ca prenne cette fois ci...

    Mais c'est sans doute habile de jouer du fait que les gens ont une morale pour jouer de l'opinion, tout en sachant pertinement que les etats n'en ont aucune !

    RépondreSupprimer
  10. Autre chose en passant: Obama a subit un echec personnel.

    Le congrès et l'armée etaient réelement contre cette intervention.

    Dans la presse anglo-saxonne, tout cela a ete mentionné (En particulier l'armée).

    Et ca les ferait bien rire de voir notre "presse" presenter "les pressions" francaises comme responsables de la "resolution" de la crise.

    La France a ete ridicule et s'est humiliée.

    RépondreSupprimer
  11. Lisez ce rapport édifiant de l'INSEE :

    http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/sommaire.asp?codesage=IMMFRA12

    RépondreSupprimer
  12. Poutine a habilement joué.

    Cette proposition de désarmement, un jour après le G20, qui change les règles du jeu et permet à la Russie de se laver de sa mauvaise réputation et de son immobilisme en un seul coup...

    Les russes méritent leur réputation de champions d'échecs.

    La France elle s'est ridiculisée avec de la diplomatie bas-de-gammes.

    RépondreSupprimer
  13. On connaît les cafouillages de la communication du gouvernement et de Hollande, les volte-faces, au niveau de la politique intérieure. Avec les mêmes hommes, la même équipe, comment croire qu'on ne fait pas rire au niveau de la politique internationale.
    Thomas

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.