samedi 8 février 2014

La chronique d'Eric Zemmour du 7 Février 2014 sur RTL.

Hollande est le sauve-qui-peut des malins.



.

14 commentaires:

  1. Beaucoup de citoyens oublient que Hollande a été élu ..par défaut ! - DSK avait été choisi pour être le porte parole de cette gauche libérale tout en étant proche des idées économiques de la droite. Pour moi, ce sont les lobbys qui font la loi, non seulement en France mais dans tous les pays ou le capitalisme est la politique de l'Etat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans toute l'histoire humaine, vous avez des groupes de pression.

      En France l'executif fort (Ca a pu etre un roi), se voulait au dessus.

      Mais il faut quelqu'un de valable a la tete de cet executif...

      Supprimer
    2. Aux USA ce sont les lobbys qui font la loi, c’est incontestable. En France vous avez du moins quelques restes de la démocratie.

      relationsfranco-américaines.blogspot.com

      Supprimer
  2. Le grand ecart ideologique...Amusant: Hollande "ennemi de la finance" pour les imbeciles qui le croient de "gauche" (Il a toujours ete proche de Delors et Cie), qui balance du societal en s'en moquant pour faire diversion mais en execrant son propre camp.

    Ca rappelle un certain Nicolas S., liberal economique (Et societal !)mais patriote en peau de lapin. Idem, son propre camp l'execrait pas mal aussi...Il va revenir !!! Et...?

    De "gauche ou de droite", vous votez pour des gens qui se paient votre tete...

    (Je ressortirai pas la phrase fetiche de Seguin que Zemmour sort pour savoir qui decide vraiment...Et pour ceux là , on ne vote pas, ou si on vote mal, on annule le vote)

    En theórie, le vote vers les "extremes" a un beau potentiel.

    Du moins si suffisement de gens sont encore prets a voter.

    En admettant que ca les interesse encore...

    RépondreSupprimer
  3. Il me semble que plus ou moins 1 français sur 2 ne vote pas selon les statistiques officielles?

    RépondreSupprimer
  4. C'est passionnant quand même, cette vie quotidienne du parti sociétaliste ( comme disait un internaute)
    Car le grand ressort des politiques a toujours été la morale. Car la morale, effectivement, est sacrée ou très importante pour beaucoup de gens. Or, ici, nous avons deux morales qui s'affrontent. Une morale dite républicaine, entendez celle du mondialisme, et une morale plus enracinée dans l'histoire, plus nationale. Sauf que la modernité n'est pas toujours où l'on croit. Il ne faut pas confondre progrès et mode. .
    Donc chaque camp va essayer de remuer des ressorts profonds, des croyances importantes en chacun de nous. Attention !
    thomas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y aura toujours ce genre de problème tant que chacun des camps mettra la morale, peu importe laquelle, comme valeur unique qui méprise des qualités comme la sagacité, la lucidité et caetera...

      Supprimer
    2. Je vais finir par croire à l'idée d'une dissolution puis d'une cohabitation avant 2017 ! Manière autre de rétablir le septennat ?!

      Supprimer
    3. L'idée me semble très peu probable, mais sait-on jamais...

      En tout cas pour moi il est clair que le quinquennat, en plus de vouloir empêcher une vision autre qu'à court terme des intérêts de la france, permet d'imposer à la société, via l'alternance du bipartisme, des changements de manière plus rapide et de manière plus efficace.

      Par exemple compte tenu du fait que la plupart des gens acceptent plus facilement certaines actions lorsqu'elles viennent de la gauche traditionnellement au pouvoir, et certaines autres de la droite traditionnellement au pouvoir.

      Supprimer
    4. J'accomplis pour la première fois mon devoir civique lors du référendum relatif à l'instauration - ou pas !- du quinquennat. Outre l'abstention record, le tiers des électeurs français approuvait majoritairement la proposition Chirac-Jospin. Je faisais partie de ceux désireux de maintenir le septennat car, au contraire, il vaut mieux privilégier le long-terme. Concrètement et avant ledit référendum, le Chef de l'Etat avait quatre ans pour diriger notre pays - à l'abri des emballements médiatiques et du "zapping" !

      Supprimer
    5. Nous sommes en plein dans le règne de l'immédiateté et de l'instantané. Et la politique n'y échappe pas avec toujours plus d'institutions empêchant la vision à long terme.

      L'affaiblissement d'un certain pouvoir se remarque dans la taille des chapeaux (voir la vidéo avec Tom Wolfe), mais aussi dans la taille de la monnaie, des bâtiments et caetera...

      Même la recherche scientifique est passée de "l'infiniment grand" à "l'infiniment petit".

      Supprimer
  5. http://www.sudouest.fr/2014/02/10/francais-de-souche-pourquoi-naima-charai-attaque-alain-finkielkraut-1457817-710.php
    Mais combien il y en a d'organismes de toutes sortes, à faire la police des mœurs et à vivre à nos crochets ?
    thomas

    RépondreSupprimer
  6. La police de la pensée vous voulez dire ?

    Le journalite Jacob Cohen n'a pas hesité a dire qu'il etait interdit de penser pour justifier de vouloir ejecter Taddei du service public !
    (Video qui se trouve sur le net. Cet individu ne plasantait meme pas !)

    Ces diverses associations parasites ou autres censeurs ridicules ont tout interet a entretenir ce climat.

    Seulement on les voit de plus en plus clairement.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.