lundi 24 mars 2014

Eric Zemmour dans "Ça Se Dispute, Spéciale Municipales" sur i-Télé le 24 mars 2014.

Eric Zemmour & Nicolas Domenach commentent et décryptent les résultats de ce premier tour des Municipales 2014.





Merci à News360x.

.

23 commentaires:

  1. Une émission que je n'ai pas regardé en directe, un peu tard mais que j'ai pris plaisir à regarder ce soir - Assez drôle tout de même Zemmour et Domenach un peu plus détendus que d'habitude, se sont un peu lâché - Que dire ? Domenach a dut mal a reconnaître la percée du FN hormis la surprise de la deuxième place du candidat FN au second tour mais il reconnait la nullité des socialistes tant Ayrault qu'Harlem désir et que bien d'autres sur les plateaux, incapables de se remettre en question, ce qui à mon sens - au lieu de diaboliser le FN et d'appeler à un pseudo front républicain - aurait peut-être interpellé leurs électeurs qui attendent certainement autre chose de leurs dirigeants - En ce qui concerne l'abstention - dixit zemmour - c'est un refus "politique" ce qui ne veut pas dire "choix politique" - Zemmour dit, le peuple ( les électeurs qui ne votent plus) disent ou ne se reconnaissent plus dans la caste d'en haut - il cite UMP - PS , et comment lui donné tord - depuis 40 ans mais surtout depuis le début de cette union européenne, les élites de notre pays a abandonnés le peuple d'en bas - certainement trop réac" pour une vision mondialisé - ils se sont déconnectés du peuple et pas seulement les politiciens mais aussi les médias, les artistes du show bizz et toute la clique des experts qui défilent sur les plateaux - ce que Zemmour ne dit pas - il le pense peut-être ou surement - c'est que cette déconnexion des élites politiques avec le peuple a certainement ou est dut avec l'appropriation des grands médias des grands financiers et l'entrée en lice de cette politique néo-libérale qui nous vient de nos amis anglo-saxon et qui depuis, n'a cessé d'être le chemin à suivre de l'union européenne - A tort ou à raison, les abstentionnistes expriment certainement un dégoût de la politique et de la France d'en haut, à savoir si cela portera ses fruits, c'est une autre affaire parce que si on considère que les élites ont abandonnés le peuple d'en bas, le fait qu'il s'abstienne, est-ce totalement une perte ? En ce qui concerne le FN - Pour moi, il ne faut pas brûler les étapes, pas se griser, il y a du chemin à faire et c'est logique, je crois qu'il faut être sur le terrain, êtres conseillers pour les plus jeunes, apprendre...Pour le reste, vont-ils nous refaire le coup de Chirac ? La gauche étant d'une nullité pas croyable, la droite UMP a un électorat, un peu trop conservateur, le Centre - Juppé, Bayrou - des européïstes convaincus qui ne déplaît pas à une frange d'électeurs de gauche bobos" voir issue de l'immigration qui aurait peur que le pays tombe trop a l’extrême droite . Affaire à suivre -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "En ce qui concerne l'abstention - dixit zemmour - c'est un refus "politique" ce qui ne veut pas dire "choix politique"

      La politique ne se limite pas à "cette" démocratie (pas le régime démocratique, ni la cinquième ou combientième république, mais le manque de pouvoir que permet la démocratie à la française tant qu'il n'y a pas de circonstances spécifiques permettant au président de remplir pleinement le rôle de meneur de l'état-nation).

      Donc l'abstention peut aussi être un "choix politique" d'une volonté de réinstauration d'un pouvoir fort, qui peut être fixé dans sa durée, même s'il manque des circonstances à son apparition.
      Les possibilités, mêmes si elles sont liées à l'histoire, se travaillent aussi.


      "Zemmour dit, le peuple ( les électeurs qui ne votent plus) disent ou ne se reconnaissent plus dans la caste d'en haut - il cite UMP - PS"

      La catégorie des abstentionistes qu'il cite ne se reconnaissent pas ou plus dans les possibilités des politiques de cette démocratie.
      Il ne s'agit pas que de l'UMP ou du PS, car autrement, ces abstentionistes voteraient FN ou DLR. Hors ils ne le font pas.

      Enfin un de vos commentaires qui me paraît être plus nuancé que les autres.


      Post-scriptum:
      Et comme l'a déjà précisé Harry Callahan, nous partageons la plupart de vos critiques d'un certain système. Ne pas en remettre une couche après vous ne signifie pas du tout que l'on en pensent rien ou que nous serions en désaccord.

      Beaucoup d'internautes utilisent des forums ou des blogs comme un tchat, mais ce n'est pas le cas ici (personne ne l'a décidé étant donné que la manière de faire sur ce blog s'est construite en fonction des commentaires plus ou moins longs des habitués).

      Supprimer
    2. @ Kami

      "Donc l'abstention peut aussi être un "choix politique" d'une volonté de réinstauration d'un pouvoir fort, qui peut être fixé dans sa durée, même s'il manque des circonstances à son apparition."

      REP/ Pas dans ce siècle, si ceux qui s'abstiennent de voter par choix politique pensent qu'ils vont agir sur la politique de notre société, ils se font des idées - l'abstention ne pèse nullement sur la politique -

      "Il ne s'agit pas que de l'UMP ou du PS, car autrement, ces abstentionistes voteraient FN ou DLR. Hors ils ne le font pas".

      REP/ n'allez pas trop vite, les abstentionnistes ne sont pas tous les même, ils ne abstiennent pas tous pour un choix politique, il y a plusieurs sortent d'abstentionnistes, ceux qui veulent faire passer un message, ceux qui sanctionnent leur parti, ceux qui ne se reconnaissent dans aucuns partis, ceux qui sont paresseux ou préfèrent aller se promener, ceux qui ne s'intéressent pas du tout aux question de la société ect.. il est difficile de tirer une conclusion plus qu'une autre.

      Supprimer
    3. "REP/ Pas dans ce siècle, si ceux qui s'abstiennent de voter par choix politique pensent qu'ils vont agir sur la politique de notre société, ils se font des idées - l'abstention ne pèse nullement sur la politique -"

      Faut des circonstances pour qu'elle pèse son poids, et les circonstances adéquates viennent à grands pas...


      "il est difficile de tirer une conclusion plus qu'une autre."

      N'empêche que vous passez votre temps à le faire... Passons... Les abstentionistes dans mon genre sont de plus en plus nombreux. Maintenant de là à connaître les raisons de chaque personne qui ne vote pas...

      Supprimer
    4. @ kami

      " Faut des circonstances pour qu'elle pèse son poids, et les circonstances adéquates viennent à grands pas...

      rep/ la révolution ce n'est pas pour demain, je ne veut pas vous décevoir ou décevoir ceux qui pensent que de ne pas voter, cela peut porter un coup à la politique de la société.

      "N'empêche que vous passez votre temps à le faire"

      REP/ absolument pas, je m'appuie sur du concret comme par exemple dire qu'aujourd'hui, il y a une force politique oligarchique et vous qui aimé la dictature, cette force-là en est une, c'est l'UMP, le PS avec le PC et les verts qui s'allient à chaque élection, aidés par les médias et tous les artistes du show bizz, pour promouvoir l'idéologie mondialiste et de l'autre, le FN constamment diabolisé, critiqué, épié par toute la caste des médias, les mensonges et les caricatures pleuvent comme à gravelotte , suivant depuis 4 ans la politique du FN, je peux vous apporter les preuves de cette désinformation orchestré par cette caste, seul parti visible qui aujourd'hui, pose les vrais questions sur les problèmes des citoyens, sur les méfaits de cette union européenne, c'est bien pour cela que le FN est attaqué par cette caste, il n'y a qu'à voir et entendre les multiples attaques contre le FN, un torrent de boue, de mensonges, de caricatures alors beaucoup de citoyens qui se sont exprimés dimanche en faveur du FN ont compris cela et je crois que l'on peut appeler cela, un espoir.

      "Les abstentionistes dans mon genre sont de plus en plus nombreux. Maintenant de là à connaître les raisons de chaque personne qui ne vote pas...

      REP. çà, n'ayant pas de statistiques fiables, je ne peux dire le contraire, la question est de savoir si ces abstentionnistes changeront quelque chose à la politique qui est mené aujourd'hui, pèseront-ils sur les augmentations d'impôts, sur la montée du chômage, sur le recul du pouvoir d'achat, sur les prochains accords transatlantiques que nos élites politiques nous cachent, est-ce que les abstentionnistes arrêteront la vente de notre pays à des oligarchies, est-ce que les abstentionnistes arrêteront la montée de l'insécurité, de la précarité...ces questions, c'est aujourd'hui qu'il faut y répondre et non dans je ne sais combien de temps ou le fait de ne pas voter apportera un changement de société. les citoyens du peuple d'en bas des pays Européens attendent des réponses, Avec près de 26,2 millions de personnes sans emploi, le taux de chômage dans l'Union européenne s'est élevé à 10,7% en décembre 2013.

      Supprimer
    5. PARTIE 1


      "rep/ la révolution ce n'est pas pour demain"

      Encore une fois vous m'avez vu écrire que la révolution ne faisait aucunement partie de mes attentes.
      Mon impression est que vous me lisez dans un premier temps, et que vous modelez tout n'importe comment dans un deuxième temps histoire de continuer à vous dire que l'autre raconte n'importe quoi et ne connaît rien à rien.

      Marine Le Pen présidente: Youhou j'ai le ponpon! Merde alors j'ai que 2 députés parce que je n'ai jamais voulu la moindre alliance, comment je vais faire avec mes promesses... Les médias et les politiques c'est tous des vendus alors que le peuple vienne dans l'assemblée nationale voter mes lois!
      Honnêtement je caricature à peine. Et puis c'est de bonne guerre (expression hein...) compte tenu de la simplicité avec laquelle beaucoup au FN perçoivent la moindre chose n'ayant pas le même ADN...


      "je ne veut pas vous décevoir ou décevoir ceux qui pensent que de ne pas voter, cela peut porter un coup à la politique de la société."

      Le vote n'a pas exactement le même poids en fonction de l'époque dans laquelle nous vivons.
      Peut-être que les choses vont changer au point que le vote retrouvera sa force de jadis, mais c'est un "peut-être".
      La surpopulation mondiale, la démographie africaine et asiatique, les problèmes liés à nos besoins corporels tel que le fait d'être obligé de boire et de manger tout en prennant en compte le fait qu'il y a déjà beaucoup de problèmes liés à ces besoins, l'emergeance économique de certaines nouvelles puissances et caetera...
      Le tout me semble beaucoup plus grave et préocupant que savoir qui sera le nouveau pantin en chef jouant du haut du siège avec son hochet.

      Supprimer
    6. PARTIE 2


      "vous qui aimé la dictature"

      Encore un amalgamme. Mes précédent messages précisent que ce qui m'intéresse est que la France retrouve du vrai pouvoir, et ce peu importe le régime.
      La dictature, qui n'est pas la tyrannie, est aussi un régime ayant fait ses preuves dans l'histoire. Elle a pu aussi servir à sauver des peuples entiers de la mort.

      Il me faut encore une fois préciser que la démocratie, ou n'importe quel autre régime politique, n'empêche certainement pas le danger.
      La théorie du genre, l'abrutissement programmé du peuple via l'école publique, le mépris des personnes voulant protéger ce qu'il reste du système familial et tous les trucs gravissimes qui se passent en ce moment sont mis en place sous un régime officiellement démocratique.

      Peut-être que la dictature, pas n'importe laquelle, n'est pas la solution, mais arrêter vos salades comme quoi ce serait un délir que ne serait-ce que se demander si autre chose ne serait pas davantage efficace, même que de manière temporaire, que ce que vous proposez et qui ne protège en rien la majorité du peuple français depuis plusieurs décennies.
      En plus ce n'est pas comme si la dictature à la Napoléon Bonaparte avait été nuisible pour la France, et ce même si la retraite de Russie (au passage faut savoir que l'armée Russe perdit quasiment autant d'hommes que l'armée française lors de la Bérézina) a mal fini, et que l'Angleterre nous a battus quelques temps après.

      Rejetter en bloc comme vous le faites la moindre idée (qui se base en plus sur des précédents historiques vérifiables!) n'allant pas dans votre sens 'le pouvoir au FN" (alors que vous avez voté pour ce que vous appellez le système UMPS en 2007! Nous faisons tous des erreurs, mais ne pas la reconnaître en faisant genre c'est l'autre qui m'a dupé, tous les souverainistes ayant votés en 2007 ont votés obligatoirement Nicolas Sarkozy, tout ça pour ne pas reconnaître et assumer votre erreur. Moi après ça me fait rire que vous jouiez au preux chevalier solitaire en bataille contre les ignominies du méchant pas beau dragon bicéphal UMPS)

      Honnêtement vous comptez faire quoi de tous ces députés et autres médias et caetera qui pour vous ne sont rien d'autre que des vendus?
      Ils ont trahis la France alors quoi faire d'eux une fois au pouvoir?

      Dixit Marine Le Pen "Nous ne pouvons pas faire d'accords électoraux, d'alliances politiciennes, alors que nous avons des divergences si profondes avec l'UMP. Ce n'est pas une différence de degré que nous avons avec l'UMP, c'est une différence de nature"
      Pourtant faudra compter avec eux, ainsi que tous les autres vendus médiatiques et politiques, une fois à la gouvernance de la France. Il risque d'y avoir du sport, et de l'extrême...

      Donc faire que balancer que les autres méthodes sont obligatoirement toutes fantaisistes ou dangereuses, ça me fait rire.


      "cette force-là en est une, c'est l'UMP, le PS avec le PC et les verts qui s'allient à chaque élection"

      La dictature, ou n'importe quel autre régime politique, ne se limite pas qu'à une seule représentation.
      Nombre de royautés furent plus ou moins différentes, idem pour les empires, les démocraties et caetera...
      Mais continuer de simplifier à l'extrême tout ce qui ne rentre pas dans votre "espoir"... Le concret m'intéresse davantage que l'espérance.

      Supprimer
    7. PARTIE 3


      "c'est aujourd'hui qu'il faut y répondre et non dans je ne sais combien de temps"

      Marine Le Pen sera d'après vous présidente de la république française que dans plusieurs années. Plusieurs années, c'est pas aujourd'hui... Et les "accords transatlantiques" seront déjà en place d'ici là...

      L'on ne changera pas autant que vous le croyez avec comme argument "Je suis chef de la France, Etat-Nation important lui aussi car possedant la bombe atomique. Maintenant je fais tout ce que je veux, et vous devez respecter la souveraineté de la France qui ne veut plus d'une seule de vos magouilles. La chose qui me permet de vous empêchez de saccager mon pays, c'est ma légitimité parce que j'ai obtenu plus de papier que les autres et NA!"

      Peut-être que l'on changer des choses, mais il est certain que tout ceci ne peut se faire sans la moindre violence.

      Il serait intéressant de savoir comment Marine Le Pen une fois élue président fera pour imposer le souverainisme, et ce sans la moindre effusion de sang...?
      Parce que tous les gens qui veulent anéantir la moindre frontière et caetera ne se laisseront certainement pas faire sans réagir...

      Mais que c'est beau de "CROIRE" que la démocratie rendra toute action souverainiste légitime auprès de tout le monde.
      Et que les inombrables étant contre l'idée d'état-nation, de frontières, de monnaies différentes selon les pays, de traditions différentes et caetera accepteront tous ce qui les dégoûtent sans réagir...

      Mais suis-je con ("Oh le vilain gros mot" dixit Betty. Puis-je encore m'étiquetter d'un tel sobriquet sans riquer vos foudres?), les non-souverainistes sont UNIQUEMENT la quasi totalité de la MINORITE des gens d'en haut. Donc ce sera hyper facile de les empêcher de nuir étant donné qu'on est les plus nombreux.

      Encore une fois c'est simpliste de penser que le nombre suffit étant donné que ce qui prennent tous les jours dans la tronche sont beaucoup plus nombreux que certaines minorités ayant quasiment tous les privilèges, mais que pourtant les inégalités sont de plus en plus grandes chaque jour qui passe.

      Supprimer
    8. PARTIE 4


      Il serait évidemment préférable que tout se passe bien, mais la paix dans l'histoire humaine ne dure jamais plus de quelques temps.

      L'on peut me rétorquer que l'on est plus civilisé que tous les autres peuples avant nous car nous pouvons voir l'histoire avec un certain recul.
      Déjà l'on est pas obligatoirement mieux sur tous les plans que les toutes les autres nations précédentes, et que tous les autres individus ayant vécus avant nous.
      Puis si connaître les erreurs du passé évitait à coup sûr de les refaire, ça se saurait depuis très longtemps.

      En plus avec l'école publique et tout le reste qui violent à tour de rôle l'histoire, mais sans lui faire de beaux enfants, beaucoup devraient arrêter se permettre de juger avec prétention le pourquoi des actions de ceux nous ayant précédés sur cette terre.

      Pour finir la politique n'est pas la morale. Il n'y a pas le bien d'un côté (FN ou autres) et le mal de l'autre (FN ou autres) étant donné que nous sommes 7 milliards d'individus (des pays, des états-nations, des cultures tous/toutes différent(e)s avec des intérêts différents).

      L'on peut espérer quelques fois des temps de paix, et même faire le premier pas vers un ennemi en lui tendant la main afin de faire la paix avec lui.
      Mais les temps de guerre sont inéluctables.

      N'importe quel état-nation, France y compris, rentrera obligatoirement tôt ou tard en guerre contre un autre état-nation. Et ce ne serait-ce que par obligation dû à la surpopulation, aux énergies fossiles, aux envies des peuples de vouloir des énergies permettant de produire une certaine quantité d'électricité pour continuer de pouvoir s'éclairer, d'utiliser l'ordinateur et caetera...

      L'on peut faire nombre de choses allant dans le bon sens, mais le changement de société à la Castillo2000 genre la France pourra retrouver par exemple plus ou moins le plein emploi, c'est du pipeau complet.

      Il ne suffit pas d'être sincère pour avoir tous les moyens de faire.

      Ultime Post-scriptum:
      Oh bon sang je ne m'étais pas du tout apperçu d'avoir autant écrit... Bon courage à ceux/celles qui seront d'accord pour tout lire.

      Supprimer
    9. Je t'ai trouvé une femme Kami, - Yulia Tymoshenko !

      avec elle, tu vas t'éclater ! lol !

      Supprimer
    10. Marrant venant de la part d'un type qui cherche à se faire passer pour ce qu'il n'est pas...

      Facile de remarquer que vous écrivez sur ce blog des que vous revennez de l'école (alors que le mec tente de faire croire via par exemple des critiques de films sur son compte AlloCiné qu'il est une personne assez âgé critiquant l'aspect jeu vidéo que l'on retrouve effectivement dans plus en plus de films à grands renforts d'effets spéciaux).

      Enfin bon il est clair que vous êtes un imposteur (je travail dans l'information, pas de bol pour vous...).

      Revenons-en à des choses plus intéressantes... Il y a des arguments dans mes commentaires qui mériteraient des réponses de votre part, mais encore faut-il que vous estimiez que je présente des arguments pour daigner y répondre...

      Pour l'instant vos machins pro FN, c'est surtout du slogan d'idolâtre...

      Supprimer
    11. @ Kami

      "Enfin bon il est clair que vous êtes un imposteur (je travail dans l'information, pas de bol pour vous...).

      REP/ Je crois surtout que vous enrager de voir que des personnes ne vous prennent pas au sérieux alors vous en arrivez à chercher partout comment vous pouvez contredire ceux qui ne pensent pas comme vous - elle est vraiment triste votre vie -
      "Revenons-en à des choses plus intéressantes... Il y a des arguments dans mes commentaires qui mériteraient des réponses de votre part, mais encore faut-il que vous estimiez que je présente des arguments pour daigner y répondre...

      REP/ Donnez-moi la définition du mot "argument "

      Tu ne m'as pas répondu, tu n'aimerez pas que je te présente Yulia ? je crois qu'elle est faite pour toi.


      Supprimer
  2. Le problème pour les abstentionnistes c est que la classe politique s en fiche complètement sauf s ils font parti de leur électorat. Certains politiques ont été élus avec 10% des inscrits et comme cela représente la majorité des votants ils se fichent d être élus par une minorité.
    On peut voir l arrogance des politiques à la télé même s ils ne représentent rien.
    C est un etat d esprit d être politique, le principal c est d occuper une place qui leur donne un peu de pouvoir alors le peuple et surtout les abstentionnistes sont loin de leur préoccupation.
    Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ betty

      "Le problème pour les abstentionnistes c est que la classe politique s en fiche complètement sauf s ils font parti de leur électorat".

      REP/ vous avez entièrement raison, la preuve, c'est jusqu'à ces dernières élections, c'était l'électorat frontiste qui pénalisait le plus le parti FN dans les municipales alors que l'électorat de gauche était très fidèle or le manque de popularité du gouvernement a dut jouer parmi les abstentionnistes.

      Supprimer
    2. "le manque de popularité du gouvernement a dut jouer parmi les abstentionnistes."

      Encore un effet que vous essayez de tirer à vous... La vérité est que l'abstention a grandement augmentée. Plus que le nombre de votants, et de votes pour un parti ou un autre.

      Supprimer
  3. "Certains politiques ont été élus avec 10%"

    Le problème ici n'est pas uniquement l'abstentionisme, mais ce système qui permet d'être un élu avec seulement 10%.

    RépondreSupprimer
  4. " Faire parler les morts c'est le plus sur moyen de se faire entendre surtout quand on n'a rien à dire ! "
    Avec les abstentionnistes, c'est le même: on en sait tellement peu qu'on peut dire n'importe quoi. Comme dirait un autre mort "Quand on en connait aussi peu sur des gens qu'on ne connait pas, on ferait mieux de fermer sa g..."
    Bref, ballotage par ballotage, ok...ville vs ruralité, ok...autres épiphénomènes, ok...mais pour le reste on suce son pouce.
    Et la gauche a pris une branlée...et si elle ne sait pas pourquoi, ben c'est dommage pour elle, vraiment dommage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Raison pour laquelle vous ne m'avez pas vu écrire que la majorité des abstentionistes pensent comme moi.
      L'unique certitude est qu'il y en a de plus en plus qui pensent comme moi sur l'impossibilité de l'actuelle démocratie à redonner assez de pouvoir à La France.

      Ecrire "de plus en plus" n'est pas écrire "la majorité". Personne ne m'a vu écrire que les 40% étaient tous des abstentionistes voulant autre chose que cette démocratie, mais seulement que c'est de moins en moins du "je-m'en-foutisme".

      Supprimer
    2. "Avec les abstentionnistes, c'est le même: on en sait tellement peu qu'on peut dire n'importe quoi. Comme dirait un autre mort "Quand on en connait aussi peu sur des gens qu'on ne connait pas, on ferait mieux de fermer sa g..."

      Il n'y a rien d'autre à ajouter.

      Supprimer
    3. @ kami


      L'unique certitude est qu'il y en a de plus en plus qui pensent comme moi sur l'impossibilité de l'actuelle démocratie à redonner assez de pouvoir à La France.

      REP/ C'est très bien mais on peut aussi te répondre que l'on s'en fiche et si nous qui faisons partis du peuple, ont pensent cela ô combien les élites qui sont au pouvoir s'en contrefichent mais d'une puissance que tu t'imagines même pas, peut-être qu'un jour, tu auras une éclaircie dans ton cerveau et tu arriveras à piger cela mais j'en doute.

      PS : Tu peux aller aussi sur RMC, info libre, je fréquente également ces sites, je t'épargnes un peu de temps pour chercher ou je me cache. tu t'amuses dans la journée, veinard lol

      Supprimer
    4. "REP/ C'est très bien mais on peut aussi te répondre que l'on s'en fiche"

      N'importe qui de lucide aura remarqué depuis longtemps que vous vous en fichez effectivement de tout ce qui ne rentre pas dans votre propagande.


      "et si nous qui faisons partis du peuple"

      Parce que je ne fais pas parti du peuple? Je suis venu sur Terre en vaisseau spatiale?


      "les élites qui sont au pouvoir s'en contrefichent mais d'une puissance que tu t'imagines même pas"

      J'imagine, et même que je le constate dans ma vie de tous les jours, parce que j'en connais un certain nombre des gens que vous appellez "élites".
      Maintenant "connaître ces gens" et "être d'accord avec eux", c'est différent.

      Il y a beaucoup de personnes "d'en bas" comme vous dites qui selon moi méritent de l'aide, mais les gens comme vous, je les laisse crever sans le moindre problème de conscience.
      La raison? Faire le bien ou le mal n'est pas du tout l'apanage d'une classe sociale contrairement à ce que vous croyez.
      Il est clair que vous utilisez autant de sales méthodes que la plupart des gens que vous dénoncez.

      Maintenant j'espère franchement que les gens comme vous ne représentent pas la majorité des sympathisants du FN...

      Supprimer
  5. Pendant l'émission, des manifestants sont allés devant le bureau de Hidalgo...
    Ils se sont faits gazer à la lacrymo...
    Voir la vidéo (bfm), l'homme de Hidalgo, le gros chauve à lunette, cet "bip", j'espère qu'il va payer!
    Gervais

    RépondreSupprimer
  6. Hahaha ! La tronche constipé de Domenach ! Je penserai à lui en mettant mon bulletin dans l'urne dimanche !

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.