samedi 17 mai 2014

Vidéos : "Zemmour & Naulleau" sur Paris Première le 16 Mai 2014.

Pour cette émission, le duo le plus redouté du PAF reçoit :

- Hervé Morin, Président du Nouveau Centre, député de la 3ème circonscription de l'Eure et ancien ministre de la Défense,
- Dounia Bouzar, anthropologue et auteur de "Désamorcer l'Islam radical, Ces dérives sectaires qui défigurent l'islam",
- Pascal Boniface, géopolitologue, fondateur et directeur de l'institut des relations internationales et stratégiques,
- Francis Huster, acteur, metteur en scène, réalisateur et scénariste, auteur de "Foot, samba et brazuca !"






Merci à News360x.

.

102 commentaires:

  1. Tout d'abord, sur Hervé Morin, il n'y a pas d’ambiguïtés, c'est un Europeïste convaincu, la nation, c'est pour lui, du moyen age, il a le mérite de ne pas pratiquer la langue de bois sur ce sujet, tout comme les verts ou le modem - Par contre, il reconnait, comme d'autres politiciens de l'UMP que l'union européenne à 28 est une erreur (ou un handicap), il reconnait qu'une défense européenne ne peut exister - Cependant, ils ont tous signés les mêmes traités et il n'a jamais été vraiment question d'une défense européenne puisqu'ils ont les américains - Ensuite, prétendre que ce n'est pas l'union européenne qui met son véto sur l'immigration, c'est un enfumage, l'union européenne veut - au contraire - une immigration bon marché ensuite, le dumping social c'est aussi sous l'union européenne, car c'est elle qui empêche de faire de la protection - on ne parle pas de la monnaie ni des délocalisations - En résumé, quoi que peut dire Morin, l'union Européenne a été faite, d'abord pour l’Allemagne et puis pour les Etats Unis dont le but est de contrer les chinois - j'ai apprécié l'attitude de Morin qui trouve logique que des accords aussi importants que ceux que veulent traiter nos élites européennes avec les ricains soient dans le secret, il est vrai que les peuples - ces ignorants - n'existent que pour servir la soupe aux seigneurs, ces êtres éclairés qui nous gouvernent - Voila le vrai visage des démocrates qui sont aux pouvoirs -

    RépondreSupprimer
  2. De mon point de vue il y a moins de langue de bois étant donné que ces gens estiment que tout est joué.

    Les USA utilisent cette union européenne pour contrer la Chine? Il me semble que leur stratégie utilisant le Japon et la Corée du sud (ça va faire du lourd si les deux Corées se réunissent) est beaucoup plus efficace...

    RépondreSupprimer
  3. Pour la deuxième partie de l'émission, je ne suis pas tout a fait d'accord avec Zemmour, en tout cas, je l'aurai pour ma part, plus nuancé sur la question de l'Islam. Le problème ne sont pas les textes mais c'est ce que les hommes en font, je suis estomaqué de voir qu'au nom du christ, des soi-disant chrétiens ont torturés ou tuer alors que tout le nouveau testament prêche le contraire et là, je rejoins le point de vue de Dounia Bouzar, que malheureusement, les siècles et les "robert macaire" de stendhal ont déformés à leurs avantages le message originel. c'est d'ailleurs ce qui s'est passé et ce passe encore pour la philosophie et la politique - Il y aura toujours des vers dans le fruit hélas - c'est pourquoi, je n'aurai pas une vision radicalement mauvaise sur l'Islam même si, à l'inverse de Jésus qui était le modèle de la paix et non la violence Mahomet, était un chef religieux, un militaire et Pour les juifs, le Roi David reste l'emblème, le modèle en entendant l'arrivée du messie - Peut-être que c'est sur ce modèle que Zemmour pense que l'Islam est un modèle guerrier et non de paix à l'inverse du catholicisme. Mais bon, il y a une étude plus théologique à faire - néanmoins je n'ai pas le sentiment qu'à la base, l'islam est une religion qui correspond à ce courant fanatique. c'est juste une opinion -

    En ce qui concerne les footeux, Huster comme d'habitude sort des énormités du genre que les footballeurs amènent du fric au pays surtout que beaucoup de sportifs peuvent ruser le fisc, ne serait-ce que dans leurs contrats, qu'effectivement et sans être démagogique, c'est franchement scandaleux les salaires qu'ils ont mais là, ce n'est pas de leurs fautes, ils font partis du système business qui fait vendre à l'inverse, les salaires trop hauts des ouvriers sont un frein pour la compétitivité - Et puis Platini, çà a été un grand footballeur et aujourd'hui, c'est un détestable mondialiste, ce qu'il a dit, au contraire de ce que dit boniface, il le pense, parce qu'il est totalement déconnecté de la misère des peuples -

    RépondreSupprimer
  4. "Le problème ne sont pas les textes mais c'est ce que les hommes en font"

    L'on peut se sentir encore plus légitime à faire la guerre quand certains textes y poussent, et c'est le cas dans par exemple le Coran.

    Pour les salaires mirobolants de certains footballeurs, c'est scandaleux? Faut dire ça à de nombreux fans qui achètent et permettent d'entretenir ce système.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L'on peut se sentir encore plus légitime à faire la guerre quand certains textes y poussent, et c'est le cas dans par exemple le Coran.".

      Que cela soit le nouveau testament la thora ou le coran, il ne faut pas prendre un bout de texte mais le texte en entier pour y comprendre le message - les fanatiques et les opportunistes sont ceux qui se servent d'un bout de texte pour y faire leurs propagandes -


      "Pour les salaires mirobolants de certains footballeurs, c'est scandaleux? Faut dire ça à de nombreux fans qui achètent et permettent d'entretenir ce système.".

      Là aussi, ce n'est pas le prix des places qui font les salaires mirobolants des footballeurs mais la TV qui verse des grosses sommes (reversions des pubs) les actionnaires dont certains présidents ont des intérêts extra sportifs - le foot n'est pas né d'hier, les footeux ne gagnaient pas ce salaire auparavant -

      Supprimer
    2. Le problème est que le tout des livres religieux se contredit. Ne parlons même pas de savoir comment par exemple Noé a construit l'arche, et comment il a pu s'occuper, même avec sa famille, de tant d'animaux...

      Tout le monde sait que par exemple la publicité avant, entre, et après les diffusions de match de football rapporte des sommes énormes.
      Vous écrivez que leurs salaires sont scandaleux, mais alors veuillez expliquer comment faire autrement?

      Supprimer
    3. "Le problème est que le tout des livres religieux se contredit. Ne parlons même pas de savoir comment par exemple Noé a construit l'arche, et comment il a pu s'occuper, même avec sa famille, de tant d'animaux..."

      Ne regardez pas les productions américaines pour tirer la moindre conclusions et ne faites pas comme ceux qui passent leur temps à contredire (scientifiquement ?) les écrits de la bible en se contentant de prendre ce qu'ils les intéressent du livre - Pour vous répondre, personne ne vous oblige à croire à quoi que ce soit, c'est une manie chez beaucoup de personnes (peut-être pas vous) de croire qu'ont veuillent les obliger à être croyant - Comme je l'ai écris plus haut, c'est l'ensemble du livre qu'il faut comprendre et non une partie - l'histoire de Noë est-elle avéré ou non ? je l'ignore, la bible regorge de symbole, d'histoires qui sont des légendes pour expliquer une philosophie, une coutume ect...De là, il faut entrer dans le domaine de la théologie, de la science et là, évidemment, ce n'est pas mon domaine.

      "Vous écrivez que leurs salaires sont scandaleux, mais alors veuillez expliquer comment faire autrement?

      Tant que le néolibéralisme, le capitalisme dirigera notre monde, nous ne pouvons rien faire - changer ce système en un système social serait la solution mais est-ce possible dans ce monde, c'est une autre histoire.

      Supprimer
    4. "Ne regardez pas les productions américaines pour tirer la moindre conclusions"

      Je n'ai pas vu et ne compte pas regarder le film "Noé", si c'est ce à quoi vous pensez.
      Regarder des films avec des comédiens n'est pas une alternative crédible permettant de connaître l'Histoire, ou des sujets plus ou moins liés, sans avoir besoin d'en faire l'étude.

      Supprimer
    5. Le capitalisme a toujours dirigé le monde. Il s'adapte à tous les régimes. Même qu'il est authentiquement révolutionnaire, c'est dire...

      Supprimer
  5. C'est incroyable comment ce petit pseudo journaliste a reussi à se faire un nom en disant mais vraiment du n'importe quoi!! les bras m'en tombent! Il ne connait rien de l'islam? CETTE BELLE RELIGION De PAIX et D'AMOUR a beaucoup apporté à l'humanité mais hélas on est dans une époque ou la bétise trimphe sur l'intelligence! je fume du thé et je reste évéillé le cauchemar continue!
    Je sais que je vais avoir un retour de haine et et d'invective, allez lachez vous comme votre GOUROU zemmour!

    DONT ACT,

    Sofiane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Sofiane

      Vous avez le droit de n'être pas d'accord avec ce qu'il dit sur Zemmour mais pas en matière de journalisme, il est certainement un des rares, quoique un peu partisan, à ne pas avoir la langue de bois - Deux choses, d'abord l'islam n'a apporté la paix qu'à une majorité de musulmans qui reconnaissent cette religion et non à l'humanité, ensuite, la minorité active de cette religion n'apporte que la haine et le terrorisme - de même, pour une personne qui pense que l'islam est une religion de paix, vos invectives démontrent que l'islam ne vous apporte pas vraiment grand chose et pour terminer, je connais mieux le catholicisme et le message des évangiles, quand je pense que l'on a torturé au nom du christ, je ne peux que dire que chaque religion, catholique, juive ou musulmane, ont été détournées de leurs vrais messages de paix par des hommes qui exploitent la majorité des croyants - là, malheureusement est pour moi, le mal de toutes ces religions -

      Supprimer
  6. Parlez-nous de n'importe quoi sauf de Paix et d'Amour apportés par les religions ,quelles qu'elles soient. Pensez à tout le sang versé, les tortures physiques et morales, bref toute l'horreur dont l'humain est capable, et ce depuis des siècles, engendrés par la plus grande tyrannie humaine que sont les religions. On ne compte pas les superstitions, les non-sens, les invraisemblances en tout genre (les hadiths en sont un bel exemple).

    Plus admirables sont les athées ou agnostiques qui ont de l'amour et de la paix à offrir à leurs semblables gratuitement, sans les menacer d'excommunication, de fatwa, de damnation éternelle.

    Korat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sûr, l'Europe sans la religion depuis la fin du XIXe siècle, c'est génial: deux guerres mondiales, des régimes dictatoriaux en veux-tu en voilà, des nazis et des communistes, des camps de la paix et de l'amour sans doute... les régimes athées communistes d'Asie, quel paradis ce fût, ma chère!

      Supprimer
    2. @ Korat

      Je répondrais une fois encore puis, je ne vais pas me répéter - avez vous lu le coran, la thora ou le nouveau testament ? parce que la majorité des gens qui critiquent ces religion n'ont jamais lus ces textes et ils se contentent de lire l'histoire des peuples ou les critiquent de ceux qui ne croient pas en la religion - Je ne connais pas vraiment le Coran, un peu plus la religion juive mais surtout la religion chrétienne - Ce que je peux dire sur la religion chrétienne, c'est qu'à aucun moment, il n'est écris de tuer, d'assassiner ou de torturer des êtres humains, l'inquisitions, les guerres et toutes ces choses qui ont été faites au cours des siècles par ceux qui se prétendent des chrétiens ou faire la volonté de Dieu, c'est une hérésie - ce n'est que de la manipulation de gens qui ont fais cela pour le pouvoir, rien d'autres - c'est exactement la même chose pour la philosophie ou pour la politique, est-ce que le communisme a empêché les tortures ? est-ce que le libéralisme empêche les dictatures ? ...ect ect... Un message, un texte, on peut l'interpréter comme on veut, surtout quand des personnes suffisamment érudits (comme aujourd'hui d'ailleurs) se chargent de l'éducation des peuples dont la grandes majorité sont dans l'ignorance - Hier, c'était la religion et l'interprétation des textes bibliques, aujourd'hui, c'est l'interprétation des sciences politiques, sociales et économiques, les politiciens, les experts ont remplacés les curés, est-ce différents ? ceux qui critiquent les religions d'avoir commis les pires crimes sont ceux qui provoquent des guerres, imposent la dictature et l'injustice sociale.

      Supprimer
    3. je rajoute, vous avez un exemple au Soudan, une Soudanaise de 27 ans, maman d'un enfant et enceinte de 8 mois, a été condamnée à mort par un tribunal de Khartoum pour s'être convertie au christianisme, et avoir refusé d'abandonner la religion chrétienne afin d'embrasser à nouveau l'islam - Vous avez cette interprétation dans un pays et une autre ailleurs qui vont condamner cela - des exemples, il y en a des dizaines et au bout du compte, on s'aperçoit que ceux qui prônent la violence, la mort la haine sont ceux qui veulent le pouvoir, uniquement le pouvoir - "Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.Vous les reconnaîtrez à leurs fruits...." - livre de Matthieu. Quand l'apôtre Matthieu a écrit cela, il ne parlait pas des non croyants, des fidèles mais des faux prophètes, des faux docteurs, des faux prêtres ect.... Comme quoi, ce que les hommes ont fais des religions (là, la religion chrétienne) c'était déjà annoncé à l'avance -


      Supprimer
    4. Je crois que vous vous dépensez pour pas grand-chose, Castille, c'est à dire une femme. Une Québécoise, en plus.

      Supprimer
    5. Robin Girard:
      Les deux guerres mondiales peuvent s'expliquer en partie par la technologie, non par le manque de religion d'état.

      Supprimer
    6. "ceux qui critiquent les religions d'avoir commis les pires crimes sont ceux qui provoquent des guerres, imposent la dictature et l'injustice sociale."

      Les critiques envers les religions ne sont pas toutes à mettre dans ce même panier.

      Supprimer
    7. Et pourtant nos sociétés laïques ont connu des conflits effroyables, multipliés par la puissance technique. Tout ça pour dire que le recul de la religiosité en soi ne signifie aucun progrès "moral". Le XIXe siècle croyait tellement au progrès scientifique mais tout ce progrès a été bel et bien utilisé à la guerre de 14...

      A tout prendre, je crois bien que notre époque laïque (relative: nous sommes minoritaires dans un monde majoritairement croyant) a connu des massacres bien plus grands que l'époque rejetée par les laïcards qui se croient au-dessus de tout, en oubliant l'histoire. Il y a un lien entre l'homme prométhéen moderne (souvent remplacé par la femme, d'ailleurs, qui se croit la meilleure), sans spiritualité et la puissance de destruction qu'il acquiert. Autrement dit, la religion maintient l'homme dans une modestie, une humilité par rapport "aux choses", au destin, au sort, par rapport à des puissances qu'il ne désire même pas maîtriser. Entre cette vision-là, qui fut celle de l'Eglise et celle d'un homme détaché de tout et livré fatalement à sa propre monstruosité (il n'y a qu'une féministe québécoise à la noix qui pense "anal" pour ne pas voir la dualité humaine profonde), je crois que je préfère encore les effets de la religion...

      Supprimer
    8. "Tout ça pour dire que le recul de la religiosité en soi ne signifie aucun progrès "moral".

      Je n'ai pas écrit que c'en était un. D'ailleurs je préfère éviter de faire dans la "morale".
      Le progrès technique sert, comme toujours, les intérêts de qui a le pouvoir.

      Encore une fois le chemin de la spiritualité n'est pas lié qu'aux religions.

      Pour ma part je préfère les effets des mythologies à ceux des religions...

      Supprimer
    9. "Les critiques envers les religions ne sont pas toutes à mettre dans ce même panier.".

      Lesquelles ?

      Supprimer
    10. harry callahan18 mai 2014 à 17:04

      "a connu des massacres bien plus grands que l'époque rejetée par les laïcards qui se croient au-dessus de tout"

      Impossible de savoir, quand la religion etait plus presente (Du moins sous une forme plus visible), les theocraties ou autres pouvoirs religieux n'avaient pas les memes moyens...

      Le communisme avait un volet mystique (Par exemple le cosmisme ou la veneration de chefs communistes morts comme Lenine) mais n'etait pas a proprement parlé une religion.
      (Pas de transcendance)

      "laicard" ca ne veut rien dire sinon.
      Parlez d'anti-religieux si vous voulez.
      (Et encore il faut preciser de quelle religion on est "l'anti")

      "Les critiques envers les religions ne sont pas toutes à mettre dans ce même panier.".

      Rien que par exemple les critiques internes a une religion.
      Le christianisme a toujours ete la religion qui s'autocritique le plus.
      Dans le cas de l'islam, c'est beaucoup plus risqué.
      (Mais ca existe)

      Supprimer
    11. Entre les petits massacres quotidiens antiques et médiévaux et l'échelle des massacres modernes, je crois qu'en quelques décennies, on a surpassé tout ce qu'on avait pu massacrer au cours de l'histoire! Le XXe siècle est très fort pour ça.

      Or, je crois bien que la religion maintenait l'homme dans une certaine modestie par rapport à lui-même, en bien ou en mal. L'idéologie du progrès détruit cette barrière. C'est à l'idéologie du progrès que je m'en prends, idéologie assumée comme on le voit par des féministes de blogue mais qui reprennent exactement les mêmes poncifs que les scientistes du XIXe siècle, par exemple. La science allait arranger tout, faire accéder l'humanité à son stade ultime et rejeter toute l'histoire, qualifiée de "moyen-âge" dans les ténèbres... eh bien, c'est pareil avec les petites féministes de blogue que l'on a ici: l'homme s'est toujours trompé, place à la femme, ça sera bien mieux comme ça, etc, etc.. On utilise systématiquement le même langage progressiste pour faire passer n'importe quoi d'ailleurs (le mariage ouvert aux homosexuels, par ex.).

      L'histoire a un sens pour moi. Si l'homme était confiné dans des moyens de destruction limités, c'est parce que spirituellement, il n'était pas déchaîné, au sens propre. Vous voyez bien qu'à l'inverse, l'homme moderne, "libre" de toute attache est capable d'une destruction gigantesque.

      Les laïcards, c'est vrai, c'est les types du genre Mélenchon, franc-maçonnerie et compagnie. C'est très français. C'est très français aussi cette manière de se placer au-dessus de l'humanité souffrante et croyante parce qu'on est gouine, féministe, sans enfants, payant un loyer de 1200 euros à Paris et "épanouie" surtout.

      Supprimer
    12. "Entre les petits massacres quotidiens antiques et médiévaux et l'échelle des massacres modernes, je crois qu'en quelques décennies, on a surpassé tout ce qu'on avait pu massacrer au cours de l'histoire!"

      La puissance destructrice, qui est très souvent liée à la technologie, permet d'atteindre plus de choses et plus de personnes.
      Et faudrait pouvoir comparer le nombre de blessés et de morts par rapport au nombre d'individus. Pas certain que le XXème siècle ait fait plus fort que les siècles passés à ce niveau là...


      "L'histoire a un sens pour moi. Si l'homme était confiné dans des moyens de destruction limités, c'est parce que spirituellement, il n'était pas déchaîné, au sens propre."

      Intéressant... Je pense pour ma part que l'homme ne cherche plus seulement qu'à tuer son ennemi, ou celui qu'on lui désigne comme ennemi, mais quelque part à se tuer lui même car pensant avoir échoué à plus ou moins contrôler son potentiel destructeur.

      Supprimer
    13. harry callahan18 mai 2014 à 23:42

      Kami a sans doute raison, c'est une histoire de proportions, pas de nombres bruts...

      "L'histoire a un sens pour moi. "

      Vous etes dans une vision judeo-chretienne.
      (Les cultures antiques-entre autres- n'etaient pas dans cette vision deterministe, et lineaire de l'histoire...)

      C'est un element fondamental vers ce "modernisme" et du "mythe du progrés", que vous dites pourtant ne pas aimer.
      (Comme quoi on echappe pas a son epoque )

      Cela dit il en pris un coup au XXeme siecle, ce mythe...

      Supprimer
    14. Vision chrétienne ou vision antique, mythique ou cyclique, c'est tout comme, cher HC! Je ne dis pas que le christianisme, religion hautement intellectuelle, ne possédait pas les germes de la religion du progrès qui s'est établie à partir de la Révolution française et dont nous n'avons pas fini de subir les effets (progressisme, scientisme, communisme, féminisme, idéologie contre réalité, tout ça, c'est pareil).

      J'oppose l'histoire à l'idéologie car les idéologues ignorent l'histoire, c'est à dire la réalité ou la nature humaine (c'est ce que faisait Cioran, que j'aime beaucoup). Je n'ai pas encore lu Louis de Bonald ou Joseph de Maistre mais ça va arriver...

      Supprimer
    15. HC, je me suis souvent battu sur Google+ contre les indécrottables tenants du progrès homosexuel! Si le mariage ouvert aux pèdes n'était pas passé pour quelque chose de progressiste, ça n'aurait pas marché, leur truc. La naïveté humaine n'a pas de limites, son moteur, c'est l'ignorance de l'histoire.

      Supprimer
    16. harry callahan19 mai 2014 à 14:16

      "Vision chrétienne ou vision antique, mythique ou cyclique, c'est tout comme"

      Justement non.

      Une histoire qui a un debut et une fin, c'est judeo chretien typique, ca inclu le millenarisme, l'election divine, la destinée manifeste, le grand soir etc...

      La source des suprematismes religieux (De tout les monotheismes-Islam inclu-), et de leurs pendants non religieux, qui en sont issus (Les ideologies des lumieres, communismes etc...), c'est une vision de l'histoire lineaire qui a un but.

      Une histoire avec une vision cyclique (C'etait le cas pour l'antiquité, pour d'autres cultures qu'européenes), et vous ne pensez pas de la meme facon.

      Supprimer
    17. Alors, je ne parle pas de ça, je ne parle pas du but de l'histoire. Je dis que l'histoire a un sens moral, en fait, philosophique, au sens où l'on en tire un enseignement, comme les proverbes, les dictons, etc.

      Tout l'enseignement chrétien reposait sur le retour des choses cycliquement pourtant (ce qui n'exclut pas non plus une vision messianique, un but qui mettrait fin à l'histoire); c'est ce que je retiens par rapport aux préjugés modernes sur la liberté, la démocratie, etc. Les hommes modernes se croient libres alors qu'ils ne le sont pas; les anciens avaient au moins la modestie de parler du sort, du destin sous lequel les hommes se courbaient et la religion théorisait cette sagesse.

      Les progressistes, les républicains par exemple, ont combattu cette vision statique et "réactionnaire", en réalité statique socialement et cyclique (saisons, âges de la vie, séparation hommes-femmes) et aujourd'hui, on est véritablement, avec les médias, avec les mentalités, dans un monde non-statique (tout doit changer en permanence dans une société libérale, sans attaches) et non-cyclique (tout est interchangeable, l'homme, véritable démiurge, peut tout inventer, tout créer artificiellement). Monde horrible, artificiel en diable. Les deux conceptions vont de pair.

      Supprimer
  7. Aucune religion ne représente l amour ni la paix. Ce n est qu un moyen d affirmer le machisme exacerbé. Dans toutes les religions la femme est écartée et soumise au ditact de l homme. Dans l islam la femme est méprisée et mise dans un rang inférieur, couverte de la tête au pied pour la rendre comme une silhouette infâme. Elles sont belles les religions !
    L athéisme dont je fais partie n a rien à voir avec le communisme qui est une politique du partage poussée à l extrême par des hommes qui eux ne veulent rien partager.
    L athéisme c est n être dirigé par aucun dieu ni aucun homme qui le représente. C est donc la liberté
    Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Betty,

      C'est tout à fait symptomatique pour certains individus qu'une femme qui ose exprimer une opinion soit une féministe enragée, bête et méchante, caricaturale à souhait.

      Je ne suis pas féministe non plus. Loin de là. Je reconnais bien sûr les avancées sociales qu'elles ont réalisées mais j'exècre les dérives de leur idéologie.

      Quand aux insultes, je n'y réponds qu'une seule fois (et c'est déjà fait) après, je n'y oppose que le silence du mépris.

      Que voulez-vous faire d'autre d'un prix nobel d'ignorance et de grossièreté?

      Supprimer
    2. La prix Nobel de la phase anale, j'crois qu'elle devrait pas trop la ramener non plus...

      Si vous disiez moins de conneries, Korut, aussi... les opinions que vous "osez" exprimer en tant que Femme sont critiquables comme le reste, ici...

      Supprimer
    3. Je ne sais pas pour les autres, mais moi, je rigole derrière l'écran.

      Supprimer
    4. Quelles sont les "avancées sociales" du féminisme au juste? La disparition organisée de millions d'embryons par an? L'augmentation continue du taux de divortialité? L'apparition et la multiplication nombreuse de ces fameuses "familles monoparentales", c'est à dire sans père fixe?

      Supprimer
  8. Je crains que la femme soit un homme comme les autres. Si elles avaient le pouvoir, religieux ou pas, elle se comporteraient comme les hommes. Ce n'est pas une affaire de sexe, c'est une affaire de structure mentale issue de la société.
    Autre chose, EZ serait donc le contraire de Bourdin, d'après ce que le premier dit du second ? Car quand on voit EZ se plaindre auprès de Morin de ne pas avoir la possibilité de parler, on sourit. On a envie de lui dire : imitez Bourdin dans sa manière.
    thomas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains, moi, qu'on ait affaire à des féministes laïcardes demeurées sur ce blogue, qui plus est, québécoises, peut-être!

      Mon Dieu, pourquoi avoir inventé le féminisme EN PLUS de la femme!? C'était déjà bien suffisant, merde!

      "le communisme qui est une politique de partage..." Faut-il rire ou pleurer, un dimanche matin? Combien de morts en Chine déjà, suite au "Grand bond en avant"? Ah oui, il y a les morts de faim et les morts dans les camps. C'est vrai, y'a eu du partage quand même.

      La femme, la femme, la femme! Toujours la Gonzesse! L'islam? C'est la femme le problème dans l'islam! Les retraites? C'est les femmes qui sont pas bien traitées et c'est pourquoi on n'a pas assez d'argent! De l'argent pour nos chaussures de femmes libérées! Toujours plus de chaussures!

      L'athéisme, c'est la liberté. Pour des millions de musulmanes, la liberté recoupe leur religion. Il y a moins d'athées laïcardes vociférantes que de croyantes sincères de par le monde et heureusement parce que le petit monde des pouffiasses parisiennes sans enfants, gouines pour certaines, ne nous mène pas, lui, à la continuation de l'espèce.

      Supprimer
    2. Robin Girard
      Vous êtes un odieux personnage et en plus pas sincère dans vos réponses car vous ne relevez que la moitié des phrases ce qui fait de vous un mauvais debatteur.
      Je ne suis nullement féministe mais reconnaissez que les religions sont faites et dirigées par les hommes.
      Il n est pas nécessaire d insulter pour dire que vous n êtes pas d accord cela prouve votre faiblesse. La religion bouddhiste vous calmerait peut être.
      Betty

      Supprimer
    3. "machisme exacerbé", "femme écartée (!) et soumise au dictat de l'homme", "femme... méprisée (...), rang inférieur", "couverte de la tête au pied..." Stop, j'arrête.

      Et ça, évidemment, ça n'est pas du "féminisme"? "Je ne suis nullement féministe." Dîtes-nous tout de suite ce qu'est le féminisme pasque là, on avait l'impression que vous nous parliez des femmes avec l'obsession d'une féministe!

      J'avais déjà remarqué que certains écrivaient absolument n'importe quoi, n'importe quand ça les arrange mais alors vous, vous décrochez le pompon.

      D'accord, je rallonge votre phrase, ne nous privons pas d'une telle prose: "L athéisme dont je fais partie n a rien à voir avec le communisme qui est une politique du partage poussée à l extrême par des hommes qui eux ne veulent rien partager." Qui a compris quelque chose? A part qu'une fois encore, les méchants et les pas beaux sont les hommes...

      Supprimer
    4. "Si elles avaient le pouvoir, religieux ou pas, elle se comporteraient comme les hommes."

      Plus ou moins. De toute manière vous avez raison sur le fond.

      Supprimer
    5. Les féministes revendiquent l'égalité des femmes et des hommes sauf pour la violence, le crime, la haine, je n'ai jamais entendu une seule féministe reconnaître qu'une femme peut être tout aussi meurtrière, haineuse, violente qu'un homme et qu'à la place de n'importe quel tyran, une femme aurait pu en faire autant - Croire qu'une femme est différente d'un homme si elle est au pouvoir est une ineptie que les manipulateurs de la pensée qui sont au pouvoir, veulent nous faire croire - Les hommes et les femmes, croyant ou non, comme l'a dit Voltaire, quand il s'agit d'argent, tout le monde est de la même religion - Idem pour le pouvoir.

      Supprimer
    6. harry callahan18 mai 2014 à 23:50

      C'est pour ca qu'on peut differencier les deux types de feminisme: Le "diiferencialiste" attaché aux droits legaux des femmes, a une egalité strictement bornée a ce niveau là, et qui ne nie pas la difference homme femme, et les adeptes de la "theorie du genre", qui veulent detruire la difference homme femme sous pretexte d'egalité...

      Je ne trouve pas anormal qu'une femme soit payée au meme prix qu'un homme pour un meme travail. Par contre qu'on fasse des quotas en depit des competences, et de la "reeducation mentale" sous couvert de lutte pour l'egalité, on sait ou ca mene...

      Supprimer
    7. "Je ne trouve pas anormal qu'une femme soit payée au meme prix qu'un homme pour un meme travail."

      De mon point de vue c'est un sujet discutable.
      La femme n'a pas à être soumise, mais j'aurai pour ma part un problème à avoir une femme qui gagne autant, si ce n'est plus, que moi.

      Ce n'est pas du machisme, mais la notion que l'homme et la femme n'ont pas à endurer les mêmes choses.

      Supprimer
    8. Il n'y a pas vraiment de féminisme aujourd'hui, c'est un combat d'arrière-garde. Il n'y a que des phrases assez stupides, répétées inlassablement ("On n'est plus au Moyen-âge"), qui n'ont pas de sens ou de prise avec le réel. Les femmes occidentales, les citadines névrosées pour être plus précis ont tout ce qu'elles veulent: elles peuvent faire plein d'heures supplémentaires dans un boulot épanouissant (appeler des gens pour leur fourguer des nouveaux volets par ex.) pour payer leur loyer très cher (si le patron est d'accord évidemment pasque "le patron, c'est le patron"); elles peuvent s'acheter une paire de chaussures par semaine que personne ne va remarquer et c'est pour ça qu'elles peuvent aussi passer dix ans sur le même site de rencontres. Elles peuvent tout! Elles croient au prince charmant et en même temps, elles n'y croient pas, elles croient au mariage et en même temps, elles demandent la plupart des divorces... bref, nous sommes à une époque dans laquelle les femmes bénéficient d'une permissivité totale (contrairement au discours plaintif féministe), tout ça pour des résultats moins que brillants (enfants sans père, faux mariages, fausses familles recomposées, solitude extrême de la citadine, boulots promotionnels énervants).

      C'est toujours la même chose: l'idéologie nie la réalité donc la réalité se venge...
      Je ne vous jette pas la pierre, mesdames, les hommes ne valent pas mieux dans leur ensemble aujourd'hui, ils ont eux aussi bien profité de la "libéralisation" générale des moeurs pour abandonner leurs devoirs. Il y a d'ailleurs une tendance américano-féminine, je crois, aujourd'hui, soit formelle, soit plutôt inconsciente (à travers 50 nuances de Grey, par ex.) pour un retour de l'homme viril, protecteur... vu que la plupart des femmes n'ont pas envie de sortir avec un Conchita Wurst encore.

      Mais c'est toujours pareil, la femme occidentale est piégée entre ses exigences, ses rêves, ses caprices... chaos indescriptible reportée dans la réalité.

      Supprimer
    9. harry callahan19 mai 2014 à 11:30

      "Ce n'est pas du machisme, mais la notion que l'homme et la femme n'ont pas à endurer les mêmes choses."

      Ce que vous voulez dire, c'est que classiquement, le pouvoir chez une femme a un effet castrateur chez beaucoup d'hommes.

      Mais si on commence a transcrire des effets de ce genre dans la loi...Ca donne nos feministes qui veulent reeduquer tout le monde.
      D'ailleurs l'egalité dans la loi n'implique pas que vous aurez un aflux de femmes militaires, politiques ou dans les metiers plutot "reservés" aux hommes, justement parce que des archetypes de comportements dont là.

      C'est bien pour ca que des feministes les plus radicales veulent changer la nature humaine sous pretexte d'egalité, au profit de gens qui y voient souvent bien d'autres objectifs...

      Supprimer
    10. Pour moi c'est à l'homme d'endurer la plupart des coups que l'on reçoit dans la confrontation qu'est la société humaine. Et de rentrer après chez soi avec les quelques bénéfices obtenus de cette confrontation.

      Supprimer
  9. Ah ah ah. Non, je rejoins AZ quand il constate à quel point, maintenant, les politiques s'occupent de réformer le mœurs. Ils ne leur reste que ça. Et c'est pitoyable.
    Or, s'il y a une chose qui me paraît incontestable, de quelque point de vue que l'on se place (anthropologique, historique, psychanalytique, sociologique..) c'est que la société - au sens de social, de mœurs, de morale citoyenne, de coutumes, etc - et les femmes font extrêmement bon ménage.
    Donc, se consacrer à l'une, c'est se consacrer aux autres. (Il y a peu de révolutionnaires femmes dans l'histoire)
    Or, cela arrange bien le système (mercantiliste) Il a besoin de formater au maximum les gens en rentrant dans leur intimité. Qui ne voit pas que les médias se transforment en entreprises éducatives pour tous les domaines de la vie quotidienne.
    La lutte des sexes est une forme de déplacement de la lutte des classes. Ce n'est plus les masses laborieuses contre les capitalistes, c'est le sociétalisme contre les libertés individuelles, c'est à dire : liberté de pensée.
    thomas

    RépondreSupprimer
  10. Vive le Quebec Libre !18 mai 2014 à 18:59

    Messieurs, je ne crois pas que s'épancher en invectives sur la gent féminine fera avancer le schmilblick. Ni insulter les Musulman(e)s ou les Québécois(e)s au passage. J'aimerais bien donner le bénéfice du doute a Robin le Bilieux, mais son vocabulaire est peu soigné.

    Surtout que, quand on y regarde bien, il y a une guerre contres les Hommes, et nous sommes en train de la perdre. Bientôt, lorsque la science génétique aura progressé suffisamment, nous ne servirons même plus a reproduire l'espèce.

    Plus forte que la religion, et plus large que la société française, c'est le nouveau matriarcat du politiquement correct et du sociétal, et de l'imposition forcée des valeurs par le système, bien relayé par les média, et avec un prix a payer si on s'y refuse.

    J'imagine la tête de mes parents, si j'étais rentré de l'école en leur demandant une jupe a porter le vendredi: ils m'auraient immédiatement changé de crèmerie.

    La jupe, c'est le symbole des idéologies et schémas mentaux imposés aux enfants, plutôt que de développer leur esprit critique, la capacité a former un jugement indépendant, et la liberté de penser, parler et faire comme on l'entend.

    La France post-moderne est devenue une version douce de la Corée du Nord, mais c'est le même principe, la dictature des élites de la désinformation, la chambre a gaz idéologique, le goulag de la pensée unique, et l'extermination lente par l'ostracisme financier et social.

    Je ne vois pas cela changer du tout, mais c'était le cas, cela pourrait faire mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Vive le Quebec Libre !

      C'est exactement une société matriarcale que l'on veut imposer, une sorte de dictature sournoise qui remplace la société patriarcale qui était plus dans le répressif - Dans la majorité des cas, les méchants ce sont les hommes, la repentance, c'est la France, celle qui était patriarcale, celle des réactionnaire, bien sur, pas cette France d'aujourd'hui, une "maman" pour la terre entière et tellement "tolérante" pour mettre aucunes limites dans l'évolution des mœurs, les coupables encore, la religion catholique, emblème du patriarcat qu'il faut détruire à tout prix.

      Supprimer
    2. "la religion catholique, emblème du patriarcat qu'il faut détruire à tout prix."

      Et quand l'on sait que le christianisme est plus féminin que les autres religions du livre...

      Supprimer
    3. harry callahan18 mai 2014 à 23:57

      "Bientôt, lorsque la science génétique aura progressé suffisamment, nous ne servirons même plus a reproduire l'espèce."

      Exact, il est theoriquement possible pour deux femmes de creer des cellules reproductrices totalement seules, en theorie.

      L'objectif c'est le droit des homosexuelles a avoir des enfants, et absolument rien d'autre, evidement...
      (Les laboratoires sont des philanthropes et des humanistes pro LGBT...)

      Le "transhumanisme", tout comme l'atome en son temps, sera la voie du progrès...

      Supprimer
    4. Oui, c'est la prise de pouvoir sur la pensée, l'interdiction de s'opposer ou même de réfléchir. C'est vrai que ça fait froid dans le dos. Et je suis loin d'être certaine que l'on puisse faire quoique ce soit maintenant. C'est trop tard.

      Les avancées scientifiques, techniques associées à la puissance monétaire concentrée dans les mains de quelques uns constituent en soi une gouvernance mondiale déjà effective et peut-être irréversible.

      Au premier abord, on peut trouver étonnant votre comparaison entre la France et la Corée du Nord (je dirais que ça s'étend dans tout l'Occident), mais quand on y pense tout s'y retrouve effectivement de façon plus sournoise. C'est toujours étonnant de constater la malléabilité des masses.

      Korat

      Supprimer
    5. "C'est toujours étonnant de constater la malléabilité des masses."

      Les particularités se remarquent moins dans l'alliage.

      Supprimer
  11. Les jeunes sont bien sages; Ils auraient pu se présenter avec une jupe, de faux seins, du rouge à lèvre outrancier, des talons hauts, une perruque blonde,une jupe fendue jusqu'à la culotte, et, en se déhanchant,, dire aux autres garçons en jupe : salut les tapettes !
    Oui les valeurs. perso, j'étais pour la défense des droits des femmes quand il s'agissait, par exemple, de réclamer le même salaire.
    Mais là, le féminisme est devenu idéologique. Le féminin comme modèle de l'humanité. Ne quittez pas les valeurs féminines des yeux. Ca déconne.
    thomas

    RépondreSupprimer
  12. "perso, j'étais pour la défense des droits des femmes quand il s'agissait, par exemple, de réclamer le même salaire."

    Le piège est que le salaire des hommes peut être baissé pour correspondre aux salaires des femmes auxquelles vous faites allusion.

    RépondreSupprimer
  13. @ Betty, Korat ...

    Je suspecte que ce Robin est un "Troll" a la solde de l'ennemi, implanté ici pour avilir le débat, et faire passer les 'Zemmourophiles' pour une bande de psycho-rigides réactionnaires et misogynes. Cette manip est classique dans la blogosphère. Mais ca marche: quand on lit les commentaires en diagonale, on se dit mais qu'est ce que c'est que ce binzss. Dommage, Eric Zemmour mériterait mieux, au moins un peu de validation avant publication comme on fait chez les gens bien élevés. Désolé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens bien élevés, ils mettent un pseudonyme, et ce histoire que l'on ne réponde pas à un énième anonyme...

      Supprimer
    2. un énième anonyme...18 mai 2014 à 20:12

      En espérant que celui-ci convienne.

      Supprimer
    3. Il convient, comme n'importe lequel, étant donné que c'est seulement pour savoir à qui l'on répond.

      Supprimer
    4. Deux nanas qui disent n'être pas féministes pour apparaître sur ce blogue zemmourien mais qui parlent strictement comme des féministes avec des thèmes de féministes, j'pense que y'a un problème au coquepite!

      Un troll à la solde de l'ennemi... j'l'aurais pas imaginé celle-là. "Eric Zemmour méritait mieux..." Ah, un bienfaiteur de l'humanité dans sa chambre, comme Ronin! Tu vas ramasser tes chaussettes, oui!

      Supprimer
    5. Mais oui, anonyme que voulez-vous?

      Il en faut toujours un avec un quotient en bas de 80 et un langage de soudard. Ça me fait rire comme les simagrées du singe qui ne se reconnait pas dans le miroir qu'on lui tend.

      Supprimer
    6. Je suis plié de rire.

      Supprimer
    7. Et bien Kami pourquoi s'en priverait-on puisque c'est bien tout ce qu'on peut en tirer.

      Korat

      Supprimer
    8. Honnêtement il est plus intéressant que ça, mais quand il prend son interlocuteur au sérieux...
      N'empêche que vos humours, à l'un et à l'autre, me font rire (dans le bon sens du terme).

      Supprimer
    9. A Kami,

      Vous m'étonnez. Qui donc a-t-il déjà pris au sérieux? Et de quoi peut-il traité sérieusement?

      Je ne dis donc rien qui vaille pour ce petit bonhomme?

      Supprimer
    10. Il joue le jeu du débat d'idées avec moi et quelques rares autres...

      Vous allez me répondre qu'il y a l'art et la manière de faire, mais les coups de semonce ne me dérangent pas.

      Supprimer
    11. @ Kami,

      Tant mieux pour vous si vous avez le privilège d'un débat d'idées avec ce petit monsieur. On se demande bien s'il a des idées pourquoi les réserver et s'il juge les non-élus inaptes à accéder à son niveau de génie, pourquoi se dépenser à répandre des âneries sur le blog.

      J'ai joué le jeu de lui répondre 1) parce que je déteste la vulgarité, le mépris, la provocation facile, l'humour gras à la Bigard. 2) Je ne voulais pas lui laisser le plaisir de s'en tirer sans quelques coups de griffes 3) pour lui montrer à ce misogyne primaire que j'avais assez d'esprit et d'aplomb pour lui répondre.

      Mais là, à force ça écoeure, de le voir insulter tout le monde, se payer le plaisir pervers de ridiculiser tous et chacun sans se donner la peine de développer une idée ou de discuter celles proposées. Un vrai clone de Domenach qui énerve unanimement les blogueurs.

      Alors non, j'ai envie de lire des choses intelligentes, une perpétuelle foire d'empoigne ne m'intéresse pas. Si vous vous souvenez Kami, nous avons toujours craint le danger d'une diminution de la qualité du blog, quand survenait un troll, celui-là surclasse tous ceux qui sont passés par là.

      Je vous le laisse donc tout entier et je vais quitter le blog le temps qu'il redevienne plus propre....à la discussion.

      Bonne chance à vous.

      Korat

      Supprimer
    12. Il y a des gens qui deviennent plus ou moins dépendants du fait de venir ici et là pour faire mine de vouloir avoir des échanges d'idées avec des gens qu'ils méprisent. et ce pour se mentir sur la qualité de ses propres compétences d'analyses.

      J'espère que c'est compréhensible étant donné que pour moi ça l'est. Il y a des professions où ce qui semble être un désordre pour un non connaisseur est en fait parfaitement ordonné aux yeux d'un professionnel.


      "Je ne voulais pas lui laisser le plaisir de s'en tirer sans quelques coups de griffes"

      Envoyez lui plutôt un greffier, ça lui fera les pieds...


      "Mais là, à force ça écoeure, de le voir insulter tout le monde, se payer le plaisir pervers de ridiculiser tous et chacun sans se donner la peine de développer une idée ou de discuter celles proposées."

      Il est possible de se moquer de lui étant donné que ce ne sont pas les occasions qui manquent. A votre place je ne m'en priverai pas.


      "nous avons toujours craint le danger d'une diminution de la qualité du blog, quand survenait un troll, celui-là surclasse tous ceux qui sont passés par là."

      Oui, c'est vrai. Faut expliquer que nous avons eu quelques discussions par courriels, et que chacun connaît la profession de l'autre. N'empêche que je suis contre l'emploi du terme de "troll", parce que c'est beaucoup trop utilisé à tout-va sur internet afin de couper court à des propos qui déplaisent à certains.

      Korat, ne faites pas attention à lui.

      Supprimer
    13. Quel drame, mon Dieu! C'est puissant! Va t-elle revenir demain ou après-demain?

      Vous déprimez rapidement pour pas grand chose, Korut. Mais c'est le lot des intellectuelles en général...

      Supprimer
    14. Ne vous inquiétez pas, Korut des neiges, je n'ai fait qu'un petit tour... pas envie de me plaindre comme vous (je veux dire le site) pendant des années et couper les cheveux en quatre...

      Mais je ne fais pas partie d'un camp "ennemi" comme disait l'autre... la maniaquerie, ça développe l'imagination!

      Supprimer
    15. Une dernière réponse pour la route comme on dit. Voyez comme vous êtes. "Quel drame?" S'agit bien de ça. Si vous pensez que je n'ai rien d'autre à faire. "Vous déprimez". Non monsieur ça m'en prend pas mal plus que ça. Je vous est dit que ça m'agaçait, vous me faites bailler c'est clair.

      "Korut des neiges". Korut encore une fois. Quand je vous dis que vous me faites bailler. Ko rut... petite tentative d'un comique à deux sous. A propos chercher ce que veut dire Korat, ça vous occupera.

      "vous déprimez pour pas grand chose". C'est sans doute ce que se dit le maringouin.

      Korat

      Supprimer
    16. Vous prenez tout au sérieux, y'a pas à dire (comme on dit chez nous)...

      Supprimer
    17. Vous êtes injuste, en plus. Vous psychanalysez à peu près tout (désolé mais "phase anale", ça vient de vous... après vous me parlez d'intelligence ou que vous détestez la vulgarité, que je répands des âneries, bon, bref) et vous avez évité de répondre à certains de mes billets qui étaient sérieux (quelles sont les "avancées sociales" du féminisme?).

      Et puis, hein, faut pas exagérer, on n'est pas des esprits abstraits super géniaux ici. Je ne considère pas avoir affaire à des génies protégés par leur avatar ou pseudo. Déjà, il y a l'âge qui fait la différence. Le Ronin qui vient dire qu'on devrait mettre Cohn-Bendit en face de ZZ!! Et pourquoi pas Dutroux aussi! Et qui nous fait tout un topo "business" parce que lui, il sait ce qu'il faudrait à la vie d'Eric Zemmour... oui, je m'amuse des gens qui se prennent vraiment la grosse tête ou qui confondent la vie avec internet. Ca me fait marrer.

      Ajoutez qu'il y a le côté littéraire... là, "phase anale", je n'en reviens toujours pas, voyez-vous... je suis désolé mais je vais certainement vous embêter encore un peu avec ça (enfin, si vous m'embêtez vous-même).

      Supprimer
  14. La journée de la jupe n est pas faite pour l égalité de la femme mais pour permettre aux jeunes filles qui vivent en banlieue de s habiller comme elles veulent sans être traitées de putes ou de salopes voire se faire agresser. Certains hommes des cités sont très arriérés d esprit.
    Betty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca, c'est l'explication "officielle" = Baratin.

      Supprimer
    2. un énième anonyme...18 mai 2014 à 20:46

      C'est du second degré, j'espère.

      L'autre chose qui me déplait, encore plus que l'utilisation d'un langage agressif et insultant, c'est d'avoir comme le sentiment que l'on prend les personnes qui postent ici pour des imbéciles, notamment en nous resservant la langue de bois mal réchauffée. Ce qui par définition est anti-Zemmourien.

      Mais mais mais ... cela m'inspire une pensée: si la vie est si dure dans ces banlieues pour ces femmes victimes de ces gueux 'très arriérés d'esprit', alors pour quoi ne pas déménager en lieu sur, pour vivre en compagnie de parfait gentilshommes. Ou peut-être y aurait il trop de concurrence vis a vis desdits gentilshommes par rapport a la multitude de ces femmes qui arrivent du monde entier, notamment du reste de l'Europe ?

      (Je m'aperçois que je fais une hypothèse de travail comme quoi ils ne sont pas tous devenus homos, il est possible que je me trompe a ce niveau).

      Tiens tiens, la loi de l'offre et de la demande alors que nous partions de la jupe. Remarquez que cela ne manque pas d'ironie.

      Quand a tous ces gueux 'très arriérés d'esprit', on se demande bien avec qui ils pourraient s'acoquiner. Peut-être partiront ils les premiers, car eux aussi sont des hommes qui en on assez d'être traités comme un sous-genre.

      Supprimer
    3. Non là Betty, si vous permettez, je ne suis pas d'accord. La journée de la jupe est une aberration totale, un déguisement de singes pour gommer toutes les différences, dans le même état d'esprit que tout se vaut, tout est pareil, pour respecter l'autre, il faut faire comme lui ou comme elle. Non, non et non.

      Si j'étais un garçon personne ne me ferait mettre une jupe, et aucune école ne m'imposerait cette bêtise en tant que parent d'un garçon.

      Vous croyez que ces simagrées vont redonner le respect, la liberté et la sécurité des pauvres filles de banlieues. Bien au contraire. C'est d'abord à l'état laxiste, aux indécrottables bien-pensants, aux citoyens en général de s'élever contre cela et d'agir. Zemmour ne le fait-il pas à sa façon au risque de se taper des procès, ce qui n'est pas drôle.

      Supprimer
    4. Pourquoi est-ce que tu nettoierais pas ta chambre plutôt? "cela m'inspire une pensée..." Ouah, tu turbines, toi!

      Supprimer
    5. un énième anonyme...18 mai 2014 à 21:19

      Je lis cela a l'instant, sur la coutume provinciale allemande de 'la vente aux enchères des femmes de Mai", c'est assez édifiant:

      http://www.slate.fr/monde/87221/allemagne-vente-encheres-femmes#xtor=RSS-2

      Toujours dans la finesse, les voisins...

      Supprimer
    6. L'article ne précise aucunement si ces femmes sont volontaires, et s'il y a déshabillage, attouchements, et/ou rapport sexuel sans consentement...

      S'il n'y a rien de tout ça, ce n'est pas si grave, et ce même si ça manque de finesse.

      Supprimer
    7. si ce sont les immigrés qui ont un probleme avec la juppe, faut changer d'immigrés et importer des ecossais !

      Supprimer
    8. Excellent! clap clap clap

      Supprimer
  15. Clap clap aussi. Les plus gênés s'en vont.
    thomas.

    RépondreSupprimer
  16. Est-ce que les Français vont comprendre que c'est l'effacement, la désintégration de la nation France qui sont visés, notamment, grâce à l'Europe, et par tous les moyens possibles : économie, immigration, commerce, droit social, commerce etc
    thomas,

    RépondreSupprimer
  17. J'aime bien zemmour, il est intelligent, produit de beaux développements, m'amène souvent à reconsidérer mes positions. Mais face à Dounia Bouzar il est battu. Il se révèle coincé au niveau des concepts, des idées, il y est certes à l'aise, mais Dounia l'est tout autant, il est incapable en revanche de mettre une limite à ces propos, incapable de reconnaître la force des actes, la primauté de l'action. Il a face à lui une femme qui est visiblement engagée dans une réalité complexe, qui mène un combat de terrain, c'est un combat qui va au delà de l'idéologie. Il insiste pour avoir le dernier le mot, refuse de mettre de l'eau dans son vin. S'il croit que ce sont les mots qui définisse le monde, il se trompe, si les mots sont importants c'est parce qu'il doivent aider à l'action, car ce sont bien les actes qui définissent le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "S'il croit que ce sont les mots qui définisse le monde"

      Les mots définissent la manière de concevoir le monde. Gagner la bataille des mots, c'est presque gagner la guerre. Et ceci, les "progressistes" et autres mystificateurs l'on compris depuis fort longtemps.

      Supprimer
    2. harry callahan22 mai 2014 à 19:15

      Gramsci, bien avant la gauche...
      (Et je pense qu'en son temps Napoleon avait dit que "la plume l'emportait sur le sabre", mais je ne me rappelle plus de la citation exacte)

      Supprimer
    3. Ca, c'est votre truc ici mais c'est stupide. "La bataille des mots" concerne peu de monde en définitive, des cénacles, quelques groupes, des internautes. Je viens de parler avec le maire de ma commune qui a voté Ps en 2012 et qui est maintenant déçu... Je lui ai dit que Hollande était "mondialiste" et il n'avait pas l'air de comprendre... c'est un type très sympa mais la plupart des gens ne font pas des réflexions comme vous ou alors ça prend un temps infini. Comme en 40, les Français attendent la catastrophe..

      Supprimer
    4. La bataille des mots concerne tout le monde. Nous sommes dans le règne des apocopes, des mots à fortes charges émotionnelles. Plus c'est court et réducteur, plus ça tend vers la pensée unique.

      Supprimer
  18. harry callahan22 mai 2014 à 22:12

    Robin, la bataille des mots, c'est vous traiter de fasciste parce que vous votez FN.
    C'est tres directement de la manipulation de vocabulaire.

    C'est tres concret et efficace.

    Si vous parlez de "mondialisme" a quelqu'un qui ne sait pas ce que ca veut dire, vous vous attendez a quoi ?

    D'autre part la majorité des gens s'en fiche, mais n'oubliera jamais de se plaindre...

    Ce qui explique l'importance des elites, et des reseaux qui leurs sont potentiellement liés.

    Il y a des gens qui veulent le pouvoir, et se sentent donc un pue plus concernés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va mettre un an ou deux avant de comprendre quelque chose suite à une autre conversation et puis voilà, un an ou deux de "perdus" (ou même dix) à nouveau... multipliez ça par le nombre de gens qui n'en sont pas au même niveau de compréhension évidemment et vous avez un bordel indescriptible avec une majorité, comme toujours qui pige très lentement ou pas et des petites minorités agissantes et combattantes... C'était la même chose au temps des guerres de religion et la même chose vers 1940... la majorité est indifférente et fait tout pour le rester...

      Les Français sont des râleurs impénitents mais ce sont des derniers à vouloir faire quelque chose. Depuis 2012, je considère que c'est plié, qu'il n'y aura pas de retour en arrière; la France est contrôlée par des mondialistes et le seul moyen de s'en débarrasser, c'est un bon petit coup d'Etat.

      Tout ça est indolore, vous avez remarqué? Dans la vie quotidienne qui est celle de la majorité, les changements sont très lents, à peine perceptibles... l'euro a remplacé le franc, les usines du coin ferment certes, il y a peut-être moins de gendarmes à la gendarmerie, l'hôpital a déménagé... c'est des trucs comme ça que les gens remarquent... et la télé est là pour les rassurer... la majorité regarde encore TF1, figurez-vous, tous les soirs, exactement comme dans les années 70...

      Supprimer
    2. "la France est contrôlée par des mondialistes et le seul moyen de s'en débarrasser, c'est un bon petit coup d'Etat."

      Tu peux oublier étant donné que la plupart des gens ont plus ou moins ancré profondément dans la tête que "la violence, c'est pas bien".

      Ils pensent peut-être que par exemple Napoléon Bonaparte, ou dans une certaine mesure Charles de Gaulle, ont demandé gentiment le pouvoir...

      Supprimer
    3. 47 106 enfants retirés seulement le 12 mai des écoles (17 000 au mois de février)... on attend toujours vraiment le décollage... c'est des millions d'enfants qui devraient être retirés et tous les jours, bordel! Voyez, ce pays est dramatiquement con et déprimant... vous les avez vus les lycéens en jupe à Nantes, heureux d'être des enculés symboliques...?

      Y'a rien à faire, les réactions sont trop faibles, ce pays sombre dans la démence et l'imbécillité chronique... la France mérite d'être sauvée, les Français non.

      Supprimer
    4. Ces lycéens sont enfermés dans le lavage de cerveau qu'ils subissent depuis qu'ils sont gosses. Je ne vois pas ce qui pourrait les en sortir à part un énorme choc psychologique.

      Ce n'est pas parce que je n'écris rien concernant certaines autres parties de tes messages que je n'en pense rien (idem pour ceux des autres).

      Je sais que le vote est devenu rien d'autre qu'une tromperie, et que le retour à une forme d'esclavage plus ou moins officielle se profile à l'horizon...

      De mon point de vue minimum 1 individu sur 2 a creusé sa propre tombe.

      Supprimer
    5. harry callahan23 mai 2014 à 14:14

      Vous decouvrez que les masses...sont des masses et sont manipulables ?

      C'est lent parce que la situation n'est pas encore assez degradée.

      Mepriser les gens qui resistent mal ou pas du tout est moins efficace que mepriser ceux qui les manipulent.

      Du moins si on aime son pays, parce que cet abrutissement n'est pas limité a la France.

      Supprimer
    6. Non, ça n'est pas ce que je dis. La situation actuelle est précisément bénéfique pour un "coup d'Etat", c'est à dire un changement inattendu de régime politique. S'il ne se passe rien maintenant, il ne se passera rien dans l'avenir. Les gens ne sont pas avides de changement nécessairement mais il ne serait pas compliqué de leur imposer une volonté énergique et décidée. Je veux dire que beaucoup de gens ne formulent pas les choses mais les ressentent. Voir disparaître Taubira ou Belkacem les ravirait (mais beaucoup plébiscitent Valls malheureusement!).

      Ca fait au moins 10 ans que ZZ fait son travail de contre-information. Internet s'est développé. Je crois que la contre-information a atteint ses limites car on ne peut pas avoir strictement tout le monde avec soi ou même une relative majorité. Les notables de la république sont eux-mêmes des gros pourris qu'on pourrait chasser assez facilement. Je ne parle même pas du gouvernement; s'ils sentaient que l'armée et la police les abandonnaient, ça serait la fuite immédiate hors du pays.

      La situation est mûre. Mais c'est vrai qu'il n'y a pas de figure qui paraîtrait être le recours... vous savez très bien que sur le plan politique, Hollande va la jouer comme Mitterrand, faisant monter Le Pen pour lui ravir sa place légitime. Je n'ai jamais cru que les Français étaient un peuple mûr politiquement sinon on aurait 1% de participation aux élections ou Le Pen serait Président depuis 2002.

      Ca suffit cette dégradation, c'est proprement insupportable, justement... Curieusement, je pense qu'une sorte de dictature anti-bobo aurait relativement peu d'opposants, avec des bons résultats économiques, je précise. Sans leur puissance médiatique (qu'il faudrait absolument abattre), les bobos seraient nus.

      Supprimer
    7. J'en ai marre que l'on parle tous les jours dans les médias de religion et de Dieu(x).
      Et personne pour faire la contradiction.
      J'aimerais tant que certains démontrent publiquement toute la bêtise, la lâcheté et le mensonge de ceux qui "croient" à ces fadaises.
      Mais voilà, en France les religions sont intouchables, aucune critique de fond n'est permise.

      Supprimer
    8. ???? Je ne pense pas qu'il y avait un rapport avec la conversation actuelle mais bravo pour votre non-lucidité absolue.

      Si vous parlez de la religion shoatique, d'accord, si vous parlez des autres religions, vous vivez dans un monde parallèle.

      Supprimer
  19. harry callahan23 mai 2014 à 18:03

    "Mais voilà, en France les religions sont intouchables, aucune critique de fond n'est permise."

    Voyagez un peu et vous verrez a quel point vous vous trompez.

    '"je pense qu'une sorte de dictature anti-bobo"

    Ca ne veut absolument rien dire.

    Tachez de ne pas oublier non plus que si il y avait coup d'etat en France (Terme qui peut recouvrer pas mal de choses), des amis de la democratie venus de l'exterieur pourraient retablir l'ordre.

    C'est une pratique rare en ce moment...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Raison pour laquelle on ne peut rien faire sans l'armée. Et ceci, beaucoup de plaignants ne le comprennent pas...

      Mais la France va sortir de l'Euro, de l'Union Européenne et caetera par un espèce de miracle dont certains semblent avoir le secret...

      Supprimer
  20. Une dictature anti-bobo, ça serait vraiment une dictature, HC, pas justement une démocratie d'opinion totalement abâtardie en puissance médiatique et factions symboliques prenant le pouvoir sur les âmes paumées. BHL serait recherché pour intelligence avec l'ennemi si vous voyez ce que je veux dire, Fourrest et Belkacem fouettées en place publique (ah, j'en rêve!), à peu près tout le gouvernement guillotiné, selon des formes légales mais rapides... Des actions comme ça, ça vous donne une certaine autorité.

    Si on virait dans un premier temps tous les généraux inutiles à la tête de l'armée pour les remplacer par des patriotes issus de la base, les soldats seraient ravis de servir un tel gouvernement qui correspondrait à leur amour patriotique, idem pour les policiers et gendarmes à qui on faciliterait la tâche (réouverture des affaires bloquées par les véreux). Dans tous les corps importants, il faudrait faire un sacré ménage et exciter le sentiment patriotique. Mais certains paieraient vraiment de leur vie toutes les saloperies dont ils se sont rendus coupables pendant trop longtemps. La rupture est là. Le peuple plébisciterait une justice dure et sévère mais qui correspond à leur aspirations (élimination des pédophiles protégés, des agents étrangers, des profiteurs licencieurs).

    Je pense qu'on est dans une situation d'occupation, en fait, comme en 40-44. Un gouvernement énergique et anti-bobo serait plébiscité dans un premier temps rien que par le changement de cap de la violence officielle; ce serait une "Libération", en quelque sorte... je le crois. Après, il faudrait bien sûr des résultats économiques assez rapides, sous six mois.

    RépondreSupprimer
  21. harry callahan23 mai 2014 à 22:13

    "Une dictature anti-bobo, ça serait vraiment une dictature, HC"

    Les bobos, ce sont des bourgeois (bohemes), donc , en gros, vous voulez une dictature basée sur une vision de classe de la societe.

    C'est pas tres original, Pol Pot a meme fait des camps de reeducation en son temps, ca marche tres bien et ca fait beaucoup de bien au pays ou c'est appliqué...

    Le reste est tout de meme assez drole, j'ai envie de vous dire d'aller entarter une de vos tetes de turc mediatiques pour vous passer votre frustration...

    Ca serait de l'action ! Robin, mettez vous a l'attentat patissier, Valleau Belkacen n'y a pas encore eu droit, les deux autres c'est deja fait...

    (Vous etes conscient que ces gens ne sont pas le pouvoir ? juste des mediatiques ?)

    Ce que vous ecrivez sur l'armée... Vous connaissez des militaires ? Vous avez fait l'armée ?

    "tout le gouvernement guillotiné, selon des formes légales mais rapides"

    Appetissant...Vous avez deja lu des histoires de la revolution francaise (Par exemple) ? Parce que du legal et rapide en periode de revolution, vaut mieux etre du bon coté du manche, et c'est pas toujours garanti...

    Et on ne crée pas des cadres de gouvernement a partir de rien...

    N'etes pas serieux, mais vous devriez vous inscrire a un club de boxe, ca vous soulagerait, vous comprendriez peut etre que la violence, la pratiquer et en parler c'est deux choses differentes.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.