samedi 25 octobre 2014

Eric Zemmour dans "Ça se dispute" sur I-Télé le 24 Octobre 2014.

Au sommaire :
- La guerre des roses : changement de nom au PS ?
- La guerre des roses : changement d'idées ?
- La guerre des roses : changement de style
- Présidence UMP : petit meurtre entre amis de 30 ans
- De l'art ou du cochon ? Entrez les artistes !





Débattez et réagissez sur les thèmes abordés dans les commentaires.


Merci à News360x pour la mise en ligne.

.

51 commentaires:

  1. Je partage entièrement son sentiment sur l'Art contemporain.
    Pour moi, c'est laid, abstrait, sans âme, inutile, absurde..., juste parce qu'un objet/une sculpture/une peinture que même des fois un enfant pourrait réaliser et encore en mieux, vaut une fortune à cause qu'il porte juste le nom d'un artiste reconnu dans le monde bobo, snob, mondain, de l'élite ploutocrate!
    Ces riches incultes, pour la majorité américain qui ne connaissent rien à l'art, achètent ces oeuvres juste parce qu'ils ont une valeur sur le marché, c'est juste un placement...
    Au lieu de lancer ma feuille de ratures mise en boule dans le panier!
    Je la revend sur e-bay,...by...what else!
    Comme dirait Jean-pierre Coffe, c'est de la M....!

    (J'avais entendu que des expositions de cet art ont lieu dans le château de Versailles...une honte de profaner un tel monument, un lieu historique, de mélanger tout cette belle architecture, cette beauté, ces nombreuses galeries et salles somptueuses, ces jardins magnifiques, ce classicisme avec cet art de M!...et que dire du Grand Palais, place Vendôme...)
    Gervais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut nuancer, parce qu'il y avait beaucoup de choses prétendument artistiques qui passaient à Versailles sous le règne de Louis XIV.

      Pour moi vos faites la même erreur que ceux qui ont critiqué le choix musical de Sofia Coppola pour son film "Marie-Antoinette". La reine, et son très proche entourage, auraient probablement écouter de la pop si le truc aurait existé à l'époque. D'autant que le son colle avec un comportement frivole...

      Supprimer
    2. Le film Marie-Antoinette m'a déçu...surtout la musique ça colle pas du tout! C'est la dérision totale!
      Chaque style à son époque!
      A chacun son avis et ses goûts...
      Respect
      Gervais

      Supprimer
    3. D'autant plus j'aime bien la musique de New Order (joyd...) (Blue Monday, Bizarre Love Triangle...) mais j'aime pas le nom qu'il représente...
      Mais d'avoir ajouter toutes ces musiques, ces groupes...au film, c'est juste de la la manipulation...
      Gervais

      Supprimer
    4. Elle colle avec la "dérision" que certain(e)s pratiquaient abondamment dans ce milieu à cette époque.
      La musique classique est perçue maintenant par beaucoup comme un truc ringard et snob réservé à une certaine élite car son style ne correspondrait pas selon eux à notre époque...

      L'avis et les goûts ça se discute, parce qu'autrement...

      Supprimer
    5. On ajoute des castrats et pourquoi pas avec une Conchita Wurst (in Paris)!
      Il manque plus qu'un Jack Black jouant du clavecin à un doigt à la David Guetta! (rire!)
      C'est tourner l'Histoire en ridicule...
      Pour ma part j'écoute pas de classique...mais ça m'arrive d'être ému d'entendre des musiques de films jouer par un orchestre symphonique comme par exemple les oeuvres de Hans Zimmer, John Williams, Vangelis...
      Gervais

      Supprimer
    6. Pas une réponse sérieuse...

      Supprimer
    7. "La musique classique est perçue maintenant par beaucoup comme un truc ringard et snob réservé à une certaine élite car son style ne correspondrait pas selon eux à notre époque.."

      Puisqu'on a des fans de New Wave: Le groupe PIL a reutilisé des passages du "lac des cignes" dans un de ses morceaux a succès dans les années 70 (Et c'est pas très accessible leur musique...). Une multitude de groupes pop l'ont fait.
      En France Gainsbourg a aussi pillé le classique dans son truc avec sa fille.

      Pretendre que le classique est ringard c'est de l'inculture, le classique est dans l'inconscient collectif, simplement les gens ne s'en rendent pas compte, et si on arrive a leur faire croire que la culture classique est elitiste donc inaccessible, il se privent des racines de leur culture.

      Je n'oublierais jamais ce danseur Hip Hop decouvrant les ballets classiques et par ce biais un univers entier. il n'a pas renié ses amours "hip hop" mais il n'aurait pas fallu denigrer Nijinsky ou les ballets russes devant lui...

      La culture classique est la colonne vertebrale de tout le reste.

      Supprimer
    8. En dehors de ces details, c'est parfaitement juste que cet "art moderne" est peu technique et basé sur le concept au depends de l'esthetisme...Au depends de l'art, tout simplement !

      La pissotiere de Duchamp declinée a l'infini.

      Si c'etait financé par le privé, ces petites plaisanteries pourraient etre plus drole.

      Dans le contexte actuel, on comprends que le quidam contribuable, soit peut sensible aux allegories sodomite. Tout le monde n'a pas la chance de beneficier de "phobies administratives", et a deja du mal a s'assoir, alors lui en donner une illustration grandeur nature...

      Bref.

      Supprimer
    9. A cela harry callahan, tu as oublié la musique électro...Adagio for Strings...
      Gervais

      Supprimer
    10. Ca peut etre present dans tous les styles de musique pop de toute facon.
      (D'autant que parfois ce sont des gens avec une veritable formation classique)

      Supprimer
    11. Je me demande si l'art "dégénéré" que condamnaient nazis ou soviétiques était aussi dégueulasse et pervers que ce que nous avons aujourd'hui par la magie de la bourgeoisie, toujours tentée par sa propre décadence!

      Supprimer
    12. Les peintures faites par Adolf Hitler ne sont pas désagréables à l'œil.

      Supprimer
    13. Il aurait du continuer dans cette voie...

      Faut definitivement se mefier des artistes ratés...

      Supprimer
    14. "Faut définitivement se méfier des artistes ratés..."

      Oh non... AH AH AH. Alors là je suis plié!

      Supprimer
    15. En ajoutant à mon commentaire:
      Cet art reçoit encore en plus des subventions de la poche des contribuables...
      ...c'est comme on dit foutre l'argent par la fenêtre...
      Ah c'est de l'Art...
      Gervais

      Supprimer
  2. 100% d accord avec vos propos.
    Betty

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. iggy pop n'aime pas la pop26 octobre 2014 à 13:33

    je suis bien sur etièrement d'accord avec les critiques et les anlyses de eric zemmour sur l'art que dis-je sur la caca comtemporain: a 90% c'est de la merde en barre ou en barquette et ce plug anal est une fumisterie, une arnaque intellectuel qui pue le snobisme branché validé par nos chefs a penser de mes deux.
    oui ce genre de merde, comme ce connard qui avait réalisé ce sacrilège du christ dans l'urine: non! c'est juste dégueulasse et le mec a l'origine de son plug anal ou de son expo de merde au musée de la monnaie: c'est juste un ancien hippie friqué qui s'est tellment défoncé a l'acide durant ces années de délire; qu'il pense dégeuler sur tout pensant etre encore un rebelle: non juste un connard dégueulasse.
    pourtant j'aime les rebelles, en musique comme ne littérature ou en peinture: mais des gus comme lui (mc carty) ce n'est qu'un naze qui a l'avantage d'avoir du fric et pouvoir avoir la soutien des gros fnancier: comme la fondation vuitton et son architecture de merde.
    HARRY CALLAHN/
    j'ai vu dans un precedent commentaire, vous me disiez de vivre a mon époque via la musique:
    cher harry, désolé, je ne peux pas, je ne veux pas, je deteste l'époque ou nous vivons: ce XX1 eme siècle, je le gerbe,et comme c'etait au sujet de la musique, evidemment je préfère rester avec mes joy division, bowie, iggy pop, clash et touti quanti qu'ecouter les merdes plate des artistes de ces 15/20 dernières années.
    enfin, celui qui m'a donné une leçon via melenchon: gervais qui d'ailleurs je remerçis pour l'info sur zemmour a la librairie lamartine: je vois que vous aimez new order: pardon, mais je me répète: ce groupe est une trahison a la mémoire de ian curtis: new order est devenu tres vite un groupe de new wave sirupeux plat en venteux.
    CALLAHN/ pardon aussi: PIL ce n'est pas et ce ne fut jamais de la new wave: vous etes mal tomber, je suis un fou furieux en musique rock/punk rock/cold wave punk ou rock.
    amen!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "vous me disiez de vivre a mon époque via la musique"

      Pas via la musique pop.

      La musique pop tourne en rond depuis longtemps et en particulier depuis les années 2000, ou comme par hasard, elle n'est plus rentable.

      D'autre part la musique pop c'est anglo-saxon, ca vous acculture donc toujours un peu...

      (Je ne me battrait pas sur des details de definitions des differents sous-genres.)

      Supprimer
    2. "pourtant j'aime les rebelles, en musique comme ne littérature ou en peinture:"
      tiens, vous avez vu, les BN sont de retour dans le nord... une tournée en vue?
      (les Beruriers Noirs, pour ceux qui ne connaissent pas, et leurs tenues de clowns anars..)
      poumo-thorax

      Supprimer
  5. Merci Monsieur Zemmour de faire montre tant de lucidité que de courage.Vos analyses corroborent les impressions et conclusions de nombreux Français patriotes.

    RépondreSupprimer
  6. "Les crises fabriquent des grands hommes et c'est pas parce que la société s'est féminisée qu'il n'en existera plus jamais."

    Forte parole de Domenach pour une fois... par contre l'expression "c'est pas parce que" me gonfle pesamment.

    Domenach était prévisible dans sa défense de l'art des privilégiés débiles mais ZZ a peu à lui répondre... L'art visait la beauté, d'accord mais ça peut changer, sans que l'on tombe dans le culte de la laideur et des pratiques sexuelles.

    RépondreSupprimer
  7. Quel jaloux ce domenach que zemmour fasse quelques télé...Minable. Sinon zemmour est de mauvaise foi sur le PS, il s'est bien planté !

    RépondreSupprimer
  8. Qu'est-ce que la beauté aujourd'hui dans les arts plastiques? On serait bien baisé à définir ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la beauté est une chose subjective, totalement et définitivement subjective... tout le monde ici se trouve beau... mais dans les arts plastiques, la beauté est une norme arbitraire définissant comme"beau" (traduire très cher)un objet quelconque a la condition que la personne l'ayant signée soit reconnu comme artiste par le milieu autorisé..... combien de "déchets de fonderie" défigurent les carrefours de nos campagnes sous la dénomination "oeuvre d'art" parce que "l'artiste" est de la famille du maire qui a acheté cet "accident industriel" très cher avec nos impots locaux?
      poumo-thorax

      Supprimer
    2. Pendant la majeure partie de l'histoire humaine et dans toutes les sociétés, la beauté avait une définition objective, pardon et même notre goût personnel pour la beauté vivante est issue de représentations (beauté classique, profil grec, Adonis, Apollon, Vénus). Les préhistoriques ne trouvaient peut-être pas beau la nature et les animaux comme nous, nous les trouvons beau parfois.

      Vous dîtes qu'elle est subjective justement parce que depuis Marcel Duchamp, il y a toute une tradition qui veut casser absolument la représentation de la beauté... mais tous ces cons n'ont rien trouvé d'autre qu'un bidet ou qu'un godemiché (ou qu'une merde de chien géante, voir autres "productions" de cet "artiste"). La soi-disante transgression de la beauté ne donne que sur le vide: intellectuel, moral, esthétique, tout. Il s'ensuit qu'il n'y a pas de "beauté naturelle" ou de beauté dans la Nature, à moins de trouver beau une merde de chien.

      L'artiste doit en définitive en rabattre et plier sa subjectivité à la longue histoire artistique qui le précède, donc apprendre et aussi avoir une utilité sociale.

      L'argent n'est pas en cause, je crois. Les artistes cherchent des mécènes, c'est parfaitement normal. C'est la laideur morale de la bourgeoisie mondialisée que nous voyons à travers les artistes qu'elle promeut, son vide intellectuel, philosophique et moral, son parasitisme aussi (puisqu'elle détruit la vraie économie par la finance).

      Je ne veux pas dire qu'il n'y a plus d'artistes dans les arts plastiques.

      Supprimer
    3. "tout le monde ici se trouve beau..."

      Non. Il m'est possible d'aborder les femmes que pendant Halloween...

      Supprimer
    4. la beauté a toujours été subjective; même le nombre d'or est une notion qui n'a plus cours, chez les pseudo artistes actuels...et ces rebelles sponsorisés n'ont de rebelles que le nom...
      quand à marcel duchamp, il avait trouvé transgressif d'exposer un urinoir comme oeuvre d'art, et quand quelqu'un a été plus transgressif encore en urinant dedans, le bon vieux conformisme est revenu au galop... maintenant, tant qu'il y a des c... pour acheter ça, tanty mieux pour ces "artistes"... là ou je proteste violemment, c'est quand ils se font sponsoriser par l'état faute d'avoir trouvé d'autre pigeon, et défigurent des lieux, comme le font les colonnes buren, ces canisettes inesthétiques...
      poumo-thorax

      Supprimer
    5. La beauté échappe à toute définition. Elle n'a rien de définitif. Devient de plus en plus beau ce qui est de plus en plus investi du désir de l'autre.

      Korat

      Supprimer
    6. Très jolie phrase d'une grande poésie ! Bravo

      Supprimer
    7. Oui, en gros vous dîtes que la beauté est subjective et pourtant les artistes les plus nuls (comme cet Américain) sont les plus spontanés...

      Supprimer
  9. iggy pop n'aime pas la pop27 octobre 2014 à 11:20

    UNE PIERRE/DEUX VOIR TROIS COUPS/
    tout d'abord kami, il faut vraiment me prendre au sérieux: je ^pratique ici le premier degré: avec peut-etre quelques fois(elles sont rare) le second degré (poil au pied)ce que je dis des hommes, n'est pas simpliste, il est réel: nous en avons la preuve chaque jours que dieu fait AMEN!
    comme je ne peux répondre sur le blog via "bourdin" je le ferais ici:
    AIR DU TEMPS/ oh! vous savez a mon age(53 ans) personne me changera, alors pour le fait de faire attention a mon langage: je suis naturel, vrai, pas de faux semblant, et comme je ne fais pas ici une lettre de motivation pour un quelconque emploi: je clique comme cela me vient: mais je pense ne pas etre vulgaire?
    autrement AIR DU TEMPS, non je ne fus pas spécialement un confident de ces dames, mais j'ai eu la chance (et quelques fois) la malchance de vivre et d'avoir connu beaucoup de filles et femmes: alors j'ai une assez bonne expérience des femmes, et de ce qu'elles ont pu vivre avec d'autres type.
    et sans parler des copines, des relations proche et touti quanti: oui je suis un homme qui aime vraiment les femmes:" l'homme qui aimait les femmes"charles denner memory. tiens un comédien que nous avons oublié, que nous ne voyons plus: pourtant ce regrété chales denner a fait quelques bons films.
    autrement je ne suis pas sexologue: juste un type qui bosse en institut de sondages, et de ce fait, je peux me faire une idée assez précise de l'humain et de ce qu'ila dans la poire: je vois du chomeur au cadre sup': pour cela mon job est intéréssant, meme si le salaire ne suit pas(intermittent).
    et pour répondre a robeeeeeeeerrt, qui voulait savoir qu'elle explicationa donné a ces jeunes bobo tres féminisé dans elurs comportements: je dis bien leurs comportements idéologique: pas le coté féminisée comme a pu l'etre jagger, bowie: mais qui etaient des mecs(mais c'etait l'époque) moi de meme, a une époque c'etait ringard de faire viril: cette époque est révolu, elle etait lié a la musique rock décadente des stones ou de bowie.
    par contre ces mecs de 20 A 30 passé qui ont un comportement de petit garçon parce que leurs mamans leur a tout fait jusqu'a ce qu'ils partent de chez papa et maman: 25 piges souvent: rien a voir avec l'allure éféminé que pouvaient avoir des jeunes dans les années 70s: maintenant c'est une féminisation de l'intellect,de société, de tout les jours ,des comportements:un exemple:
    au dessus de chez moi, il y avait un gars de 26 ANS/ et un jour alors qu'il y avait un boucan du diable: des coups au sol trop répété: je décidé d'aller apprendre les regles de vie en communauté lorsque nlous vivons dans un immeuble et que nous devons faire (tout de meme) attention aux voisins: autrement, c'est invivable: bref! je suis tombé sur la mère, qui me dit ceci: oh!!ce n'est pas grave, il faut bien que je fasse le ménage a mon fils: c'est juste une fois par mois: bon,mis a part qu'elle faisait le ménage a son petit fils a maman d'une manière peu délicate, elle me dit avec une normalité qui me trou le cul (pardon du terme) que pour elle s'est normal qu'elle vienne chez son fils de 26 ANS LUI FAIRE SON MENAGE.
    et ce garçon a sa maman va devenir avocat: bref! je plains, oui franchement je plains la nana qui va se mettre avec ce gus, si cette meme fille n'ai pas le meme comportement que lui: car n'occultons pas les filles, les jeunes femme, qui ne savent pas cuisiner, ni ne font le ménage: car de meme, leurs cons de parents leurs ont torché le cul jusqu'a un age qui dépasse l'entendement: oui tout cela revient a l'éducation, et ces mecs bobo branchouille a deux balles de la sphère inrocks/telerama/libé/jeux video: pour la plupart sont des attardés sur la manière et les regles de vie: ce sont de gros bébés.
    degat du trip de merde : ENFANT ROI.
    amen!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord vieux: des filles élevées sans père donnent aussi des pétasses-princesses à moitié hystériques. Le problème fondamental, c'est le père.

      Supprimer
    2. ah? on va aborder la théorie fumeuse, euh freudienne, de la recherche de l'image du père dans le choix du mari ou du compagnon chez la femme? bon courage.....
      poumo-thorax

      Supprimer
    3. "ce que je dis des hommes, n'est pas simpliste"

      Hyper simpliste. Le moindre de vos propos, et ce sur tous les sujets, fait que dans l'extrême.

      Supprimer
  10. de toute façon, l'émancipation de l'individu voulue et imposée par l'europe n'a pour but que de placer les gens du peuple nu et solitaires face à la pensée unique qui pourra ainsi mieux les absorber... sauf que les individus ainsi aliénés se raccrochent souvent à d'autres systemes d'organisations, du sectaire puant style alain Soral à l'extremisme style jihadisme...
    poumo-thorax

    RépondreSupprimer
  11. iggy pop n'aime pas la pop27 octobre 2014 à 16:42

    je ne sais pas si le poblème serait le père: c'est plus complexe que cela: je suis d'accord pour entendre ce discours ci: élevé sans père, pourrait conduire a une peur de l'homme, a un recul envers lui: dont une habitude de la parole féminine: mais pas toujours:
    perso, mon père s'est tiré j'avais 6 ANS/ ma mère a trimé pour nous trois: car lorsque notre cher daron, a fui comme un lache, ma chère maman attendait un petit frère.
    nous fumes élevé par notre grand mère, etant donné que ma mère travaillait: et de ce fait, et malgré cette situation; nous ne manquions pas du nécessaire(mais je m'égare) autre debat: pour ceux qui aurait tendance a dire que la délinquance,la mal bouffe, la mauvaise éducation viendrait du fait, du manque d'argent et du manque de père: oui comme dis precedement, c'est plus complexe que cela, cela dépend d ela structure du parent qui reste avec ses enfants pour les élevés: ses valeurs, son regard sur la famille,SON COURAGE a ne pas baissé les bras et rendre malgré tout ces enfants plus ou moins heureux(qu'ils ne manquent pas du necessaire) et ce fut le cas, nous étions bien habillé, nous bossions a l'école(j'ai fais quelques conneries) mai je prenais des baffes, si mes note etaient trop basse: en cela je remerçis ma mère pour cette maniaquerie qu'elle avait: meme si j'ai maintenant coupé les ponts avec elle.
    ALORS, oui j'ai eu de la méfiance envers les hommes durant des années: j'avais un peur de leurs virilités: sauf de mon oncle(bizarre) un type de la trempe de lino ventura: c'est a dire un homme qui n'exsiste plus, et qui regnait durant les années 60s 70s: grande gueule, amuseur avec nous, sachant se faire respecter, et ne tortillait pas du cul pour dire ou faire les choses.
    cet oncle, je l'aimais bien:il est décédé depuis.
    oui que ce soit filleou garçon, cela depend de l'education que donne la mère ou le père: mais c'est de plus en plus vrai,une mère seule qui élève un garçon ou une fille ET qui plus est fut bafoué par son ex mari: elle aura un regard et un comportement a éduquer sa fille ou son fils (avec inconsciement) ou consciement que les hommes peuvent etre tous ou presque des salauds: de plus en plus: pas de généralité(je deteste cela) mais pour cette génération actuel: c'est de plus en plus vrai.
    amen!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ok, c'est donc pour ça... :D ok, on ne vous taquinera pas avec ça... (pas moi, en tout cas)
      poumo-thorax

      Supprimer
    2. "les hommes peuvent être tous ou presque des salauds: de plus en plus: pas de généralité(je déteste cela) mais pour cette génération actuel: c'est de plus en plus vrai."

      Incohérent.

      Supprimer
  12. Vous honorez les femmes ce qui est très bien mais elles ne font que subir l'absence du père; alors, oui, elles sont courageuses d'élever leurs enfants seules mais le problème reste le même. Une femme ne peut pas tout faire. De plus, comme vous dîtes, comme elles se font larguer (mais dans beaucoup de cas aussi, elles quittent l'homme une fois volage), elles apprennent à leurs enfants une mauvaise image, une image déformée en tous cas, du père, qui n'est plus là pour se défendre. Votre oncle a été votre père de substitution. Le manque du père subsiste, existe.

    RépondreSupprimer
  13. iggy pop n'aime pas la pop28 octobre 2014 à 14:56

    pas toute apprennent une mauvaise image du père(pas de généralité).
    oui poumo, c'est peut-etre a cause de cela; que j'ai arreté de faire du foot a 15 ans trouvant qu'il n'y avaient que des petits connards qui ne jouaient qu'a celui qui pissait le plus loin, et qui prenaient ce sport pour une histoire de vie ou de mort.
    j'ai fuis ce milieu du sport que je ne supportais plus, et je me suis dirigé vers la musique rock, et a partir de la, j'ai eu des tas de copine: oui a une époque, aimer le rock, les stones, bowie and co, et si physiquement vous n'etiez pas moche: vous aviez beaucoup d'occasion de faire de belles rencontre féminine: et en cela, le rock, les concerts,lire, les expos: bref! le milieu artistique comme loisir m'a élevé et sorti de ce milieu étriqué et bourrin(je me répète et je surligne: BOURRIN) du football.
    j'ai vécu, j'ai bien vécu, j'ai roulé ma bosse: et j'ai eu des enfants tard (44 ANS) car je ne voulais pas mourir un jour sans avoir donné la vie, élevé des enfants: les élevés beaucoup mieux que mes parents l'ont fait: meme si ma mère a fait le maximum (en tout cas, elle y a cru) mais d'une mauvaise manière.
    moi l'ex punk rocker, stonien, je me fais une fièrté a donner une bonne éducationa mes enfants: qu'ils soient de hommes digne de ce nom: qu'ils soient respectable, courageux, de bonnes valeurs,et surtout qu'ils ne se laissent pas manipuler par le systeme de consommation: fringues ou idéologique: qu'ils suivent leurs coeurs et leurs trips.
    amen!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tenez, une reflexion d'une feministe qui m'a bien fait marrer:
      "les hommes c'est comme les vaches, ça gueule si l'on oublie de les traire..."
      je vous laisse méditer là dessus
      poumo-thorax

      Supprimer
    2. C'est vrai que c'est marrant. J'ajoute mon grain de sel: pas de muselière aux vaches sinon on déprime.

      Une non féministe.

      Supprimer
  14. iggy pop n'aime pas la pop28 octobre 2014 à 16:05

    excellente reflexion: oui mais elle peut aussi s'adresser aux femmes: meme si elles ont psychologiquement et physiquement un rapport différent au sexe que nous: une femme qui ne fait pas l'amour durant des années peut etre une vaie peaux de VACHE.
    amen!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, l'aspect hormonal est souvent occulté... alors qu'il est un des facteurs primaux des rapports
      homme-femme.
      poumo-thorax

      Supprimer
  15. l'art contemporain c'est planquer ses sous...
    évidemment c'est risqué...

    mais tous le monde n'a pas les moyens de Sinclair ou Fabius et collectionner les tabeaux à 20 millions d'euros..

    ces pseudos artistes..
    incapables de faire une simple aquarelle ou un portrait..
    hé oui la l'art c'est comme tout..
    la technique s'apprend...
    et il faut aussi etre doué..

    bref ils font dans le vulgaire et le choquant..
    et çà marche avec les bobos...
    gauche caviar..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... ce qui ne veut pas dire qu'il faille continuer avec les formes anciennes. Mais il y a sûrement beaucoup d'artistes réellement talentueux mais qui ne sont pas dans le circuit. Ils n'ont aucune publicité. D'un côté, c'est rassurant car l'art officiel, l'art lié à l'argent et la publicité a toujours fini en déconfiture tandis que de nouveaux artistes inventaient de nouvelles formes sans argent ou presque.

      Supprimer
  16. @poumo et iggy (et même aux autres, si, si)

    "Les femmes se défient trop des hommes en général, et pas assez en particulier" (Flaubert)

    Nadia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacré Flaubert,
      Quand il l'ouvrait ce n'était pas pour des conneries.

      Supprimer
    2. C'est en gros ce que j'ai dit en disant que les femmes étaient trop sérieuses ou naïves.

      Supprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.