lundi 8 décembre 2014

La chronique d'Eric Zemmour du 4 Décembre 2014 sur RTL.

La chronique RTL d'Eric Zemmour : "Le divorce Valls - MEDEF"

"Le patronat en veut-il toujours plus ?"



.

5 commentaires:

  1. robespierre memory9 décembre 2014 à 11:14

    evidement que le patronat en veux beaucoup plus de la part de valls et hollande:ils veulent qu'ils se définissent en véritable blairiste francais et meme plus radicaux dans leurs réformes qu'ils hesitent trop a mettre en place:trop timide,oui le père valls est-il pris au piège de son propre jeux libérale: commandité par macron and co.........................................
    basta!

    RépondreSupprimer
  2. ZE en veut aux grands patrons qui délocalisent leurs entreprises et leurs familles.

    Je pense que ces patrons n'ont pas ce comportement pour des raisons politiques.

    Bon on fait quoi alors, on leur interdit de quitter le territoire ? ou bien on fait en sorte qu'ils se sentent bien en France ?

    Pour ma part je penche pour la deuxième solution car l'idéologie communiste a toujours conduit à des catastrophes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. On leur fait payer leurs impôts sur la fortune réalisée en France et on leur fait payer les services publics , école santé police , les routes dont ils ont bénéficié durant leur vie en France.
    Betty

    RépondreSupprimer
  4. Oui, on garde l'impôt sur la fortune (et non pas sur la société) et surtout, surtout, on arrête les aides et privilèges de toute sorte! Seuls certains secteurs économiques doivent bénéficier de privilèges économiques, financiers, administratifs (avec une contrepartie en termes de sédendarisation et d'embauche): l'agriculture, le commerce, l'artisanat, les métiers d'art. Les grands groupes, eux, doivent être intégrés dans la mondialisation générale sans être gênés de licencier ou de délocaliser (ce qu'ils ne sont pas); la contrepartie pour la France est un impôt proportionnel sur la fortune privée qui dépasse évidemment l'impôt moyen. Il faut cependant des mécanismes pour empêcher la fuite ou la dispersion de la fortune personnelle.

    RépondreSupprimer
  5. L'impôt sur la fortune est une bêtise, avorton de l'idéologie socialiste destinée à pointer du doigt "les riches", comme ils disent . Ce sont les plus values financières qu'il faut taxer.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.