lundi 25 janvier 2016

Eric Zemmour sur RTL : "La nationalité française est d'abord une allégeance"

La chronique d'Eric Zemmour du 12 Janvier 2016.

La volonté du président de la République d'insérer dans la Constitution la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux provoque des débats enflammés. Pourquoi une telle passion ?



.

6 commentaires:

  1. Du blabla du blabla
    Réformons la constitution, La peine de mort est abolie;
    sauf pour tout individu ou groupe d'indivudus commetant des actes de guerre sur le sol français.
    Ils veulent mourir en martyrs, et bien nous remettrons de la sciure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faudrait surtout pas faire un refferendum sur la peine de mort...

      La democratie comme disait Cohn Bendit(Et il n'est pas le seul a le dire !), c'est d'abord les droits de la minorité.

      Supprimer
    2. Encore beaucoup plus grave quand ça devient d'abord les droits DES minoritéS

      Supprimer
    3. J'ai vu ca de la part d'artistes defendant les "LGBT": "le droits des minorités n'a pas a etre soumis a la loi de la majorité" (Je traduis de l'anglais).

      Ces gens realisent la contradiction avec le systeme democratique, eux qui bien entendu, se disent democrates (Et on font meme un fer de lance en politique etrangere notament)?
      Encore plus contradictoire, si vous savez que les memes n'aiment pas Wall Street ou la City, ces "1%" qui gouvernent le monde !

      C'est bien une minorité qui gouverne, ils devraient etre contents !

      Ha le narcissisme individualiste qui abouti au communautarisme en fin de compte sterile (Bon sur le sujet, dans le cas des LGBT, faut porter plainte contre la biologie, apres tous Darius a fait fouetter l'ocean en son temps, ca aurait du style ! Et le style c'est l'homme comme disait Y. St Laurent...)

      "La guerre de tous contre tous".

      Il y a des exportation americaines dont on se passerait volontiers...

      Supprimer
    4. Mais enfin la Constitution devrait être un texte sacré qu'on ne devrait même pas avoir le droit de toucher; et puis c'est simplement l'organisation des pouvoirs publics.

      Cette idée de changer la Constitution chaque fois qu'un débat politique est en train en France m'escagasse le burnou (*).

      La peine de mort peut se rétablir par une loi, votée par une majorité à l'Assemblée; voilà tout.

      Deuxièmement, on veut retirer la nationalité à des terroristes qui, pour la plupart, sont morts? N'est-ce pas ridicule? Tuons les d'abord! On leur enlèvera la nationalité après. Je suis, Monopsome pour la mort des criminels exceptionnels, terroristes ou pas, ceux qui font des exploits en matière de crime. Mais les criminels ordinaires, cela ne ferait-il pas trop? La peine de mort doit rester exceptionnelle, à mon sens d'autant qu'on n'est jamais à l'abri d'une erreur judiciaire.

      Enfin, la déchéance de nationalité ne devrait pas s'appliquer seulement aux étrangers ou descendants d'étrangers devenus Français; il y en a un paquet de "vrais Français" à l'extrême-gauche qui détestent leur pays tout en ne prenant pas la décision de partir. Crise adolescente? Peut-être. Mais transformer un petit franchouillard d'extrême-gauche en étranger dans son propre pays, lui qui adore les étrangers en général, ne serait-ce pas fendard?

      (*) "escagasser le burnou" est une nouvelle expression provençale, due au nombre élevé d'habitants du Maghreb dans la région.

      Supprimer
    5. "Deuxièmement, on veut retirer la nationalité à des terroristes qui, pour la plupart, sont morts? N'est-ce pas ridicule? Tuons les d'abord!"

      Il y a des moment ou le Thersite vous apprecie beaucoup vous savez...

      "Mais transformer un petit franchouillard d'extrême-gauche en étranger dans son propre pays, lui qui adore les étrangers en général, ne serait-ce pas fendard?"

      Certainement. Pourquoi priver "les citoyens du monde" du privilege et des avantages d'une non citoyenneté revendiquée...

      (Zemmour est sur cette ligne. Que Naulleau essaie de saucissonner pour eviter de la comprendre et jouer au curaillon qu'il est.)

      Supprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.