dimanche 6 juin 2010

Eric Zemmour dans "Ca se dispute" sur I-Télé le 5 Juin 2010



Au Sommaire :
- Gaza, mon amour
- Couleurs primaires
- Madoff, toi-même !
- Halde au feu

.

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Bof bof Zemmour sur ce coup là. Les médias devenus subitement pro-palestiniens ? La couleuvre est difficile à avaler. J'ai été content néanmoins qu'il reconnaisse ce coup-ci qu'Israël est le dernier véritable Etat-nation dans toute sa splendeur. D'ailleurs, quand on surf sur les sites d'extrême droite, l'on voit une alliance contre nature entre FAF et sioniste contre un islamofascisme plus ou moins fantasmé.

    Je dirais que le problème d'Israël est ontologique, c'est-à-dire son existence. Je rappelle que Théodore Herzl lui-même avait proposé les premiers projets sionistes en Ouganda ou en Argentine !

    Et que dire des partisans de la laïcité française comme Zemmour qui ne dénoncent pas un Etat fondé sur une promesse divine, un nom divin (Israël = Dieu est fort ; imaginez un Etat-Christ de France ou une Turquie du royaume d'Allâh...) et une politique racialisto-religieuse = un juif ou n'a pas le droit de se marrier en Israel avec un non juif...


    Je finirais sur la vidéo en répondant à zemmour que si les uns prennent les armes et les autres les médias sentimentalistes c'est tout simplement parce que le rapport de force n'est pas le même... Le premier doit sa survie au soutient des Etats-Unis qui en fait sa police au Moyen-Orient...

    Le clin d'oeil démographique est aussi significatif.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam, les liens vers d'autres sites ainsi que tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.