jeudi 9 juin 2011

La chronique "Z comme Zemmour" du 9 Juin 2011 sur RTL

Eric Zemmour : "Cannabis, la tentation de la légalisation"



.

87 commentaires:

  1. pitch de scenario9 juin 2011 à 21:23

    voilà la vidéo que j'ai cité sur un autre post - la question est de savoir - 1) est-ce que cela va arrêter les trafiquants ? 2) la lutte contre les trafiquants, est-ce la vraie raison qui poussent nos elites a vouloir dépénaliser le cannabis ou est-ce un nouveau marché à conquérir ?

    RépondreSupprimer
  2. harry callahan9 juin 2011 à 21:31

    Il est question de depenalisation pas de legalisation.

    La depenalisation de la consommation n'est plus une solution vu la catastrophe actuelle en la matière.
    (De toute facon l'arbitraire regne souvent dans ce domaine. quelques grammes de haschich a Paris n'interessent souvent plus la police concretement parlant...Ils ont beaucoup plus grave a traiter. En province, ca peut etre different...)

    La legalisation toutes les mafias au monde sont contre.
    (Qui plus est il faudrait qu'elle soit globale. La Hollande avec son statut particulier est devenue une plaque tournante aussi parce qu'elle est seule en Europe a avoir ce dit statut...)

    Il faut toujours rappeller que la drogue (legale) qui tue le plus en France s'appelle l'alcool.

    Toujours pas question de l'interdire, ca serait surement aussi efficace que pour les autres drogues, cela dit...

    RépondreSupprimer
  3. La Hollande ne ferme pas ses coffee, elle les ferment aux étrangers. Nuance de taille.

    La légalisation ne saurait tarder, vu la force de la demande en Europe et surtout en France.

    En attendant la mafia n'a pas a s'inquiéter, les bénéfices augmentent comme il faut : + 1000 % par an, net d'impôt. Elle peut dire merci à monsieur Xavier R. ainsi qu'à Éric !

    RépondreSupprimer
  4. harry callahan10 juin 2011 à 05:48

    Pour vous repondre pitch:

    depenaliser (C'est a dire cesser de judiciariser la consommation de drogue. Je crois que c'est le cas en Allemagne pour le haschich ou en dessous d'une certaine quantité , vous etes juste consommateur), les trafiquants s'en moquent.

    Cela dit on ne lutte pas contre l'heroine (Qui n'est pas le haschich) en mettant un "accro" en prison, ou il se fournira sans probleme...

    Legaliser terrifie les trafiquants, qui feront tout pour l'empecher je vous l'assure, et ils pesent de plus en plus lourd au niveau financier, une veritable economie parallèle bien installée (Entre autres) dans certaines regions francaises.

    "le nouveau marché" n'a rien de nouveau mais date des années 70.

    40 ans d'echecs a prevenir son extention, de quoi s'interroger a moins d'etre un pere la morale inefficace, et pas le moins du monde derangé "moralement" par la legalisation de l'alcool, du tabac et des anti depresseurs divers (En France les accros aux tranquilisants sont legions).

    Qui plus est quand vous regardez la politique de lutte contre la drogue de la DEA au niveau mondial (Les USA sont le marché numero 1 et ceux qui decident pour beaucoup dans ce domaine), ses imbrications mafieuses (Des narcos "transformés" en agents americains selon les besoins politiques...) et diverses arrières pensées, la "guerre à la drogue" est difficile a prendre au serieux sous l'angle "croisade morale".

    Mais bon, aborder le sujet avec la tete froide est quasi impossible.
    (J'apprecie le ton mi figue mi raisin de Zemmour et l'allusion a la prohibition des années 30 aux USA, ou aussi que le fisc est une arme redoutable contre cette sous categorie de l'humanité que sont les trafiquants...Ne vous y trompez pas j'abomine les dealers, petits ou gros...)

    C'est voulu ce blocage du sujet, et ca donne une puissance mafieuse en augmentation de puissance exponentielle depuis des decenies...
    (Quand vous avez ca dans votre quartier, ca n'a rien de drole)

    Ce ne sont pas les casques bleus qui regleront le problème...

    RépondreSupprimer
  5. C'est incomparable...
    En terme d'histoire et de patrimoine culturel, gastronomique, une interdiction de l'alcool en France est complètement inimaginable.

    Et puis l'alcool nous en connaissons parfaitement les effets sur la santé.

    Sur le cannabis, ça reste toujours plus flou.

    Mais c'est avant tout une question de culture. (dans tous les sens du terme)

    RépondreSupprimer
  6. bonjour a tous ^^ (je suis michele_d)

    depenalisation ou legalisation , ca ne changera rien
    prenons donc l'exemple de la hollande
    la bas c'est dépénalisé , ca n'empeche pas le plus gros trafic d'europe. Les coffee shop c'est tout juste bon pour les bobo et les touristes , ceux qui "deal" s'en tapent des coffees.
    Quand on parle de criminalité international par ex la mafia:
    la mafia fait plus d'argent avec la contre-façons et la contrebande de cigarettes , qu'avec le shit
    Fin je ne vois pas bien , pourquoi on depenaliserait le shit , alors qu'on fait la chasse aux fumeurs de clopes , ou encore a ceux qui aiment le pinard


    (je suis toujours emmerdé pour poster mes commentaires, ce qui explique pourquoi je suis moins present)

    RépondreSupprimer
  7. harry callahan10 juin 2011 à 17:57

    "En terme d'histoire et de patrimoine culturel, gastronomique, une interdiction de l'alcool en France est complètement inimaginable."

    Aux USA dans les années 20 c'etait inimaginnable aussi d'un point de vue culturel...

    Je ne sais pas, imaginons une republique islamique en France, et on aura l'equivalent des puritains américains, et là ca pourra s'envisager.
    (Je plaisante)

    Le cannabis est tout de meme connu depuis tres longtemps.Toutes les drogues sont analysables.
    Et l'ont ete mais il y a un haut niveau d'omerta sur le sujet...

    Quand a pretendre que le cannabis ne fait pas partie de la culture francaise: Baudelaire, Nerval, Flaubert (Et oui...), ca vous va comme refferences ?

    D'autre part si vous considerez que la culture justifie l'alcoolisme, c'est un point de vue...

    (Je precise a nouveau que je deteste le cannabis et son effet sur les legumes qui s'en servent, d'un point de vue personnel)

    Il faut juste etre un minimum honnette, l'argument culturel est faible.

    Le probleme fondamental reste: faire diminuer la consommation (De toutes les drogues, les reseaux de ventes sont liés) et baisser l'influence des reseaux mafieux.

    L'interdiction est un echec epouvantable à ce niveau là, mais bon quand il y a ideologie et bien pensance (Ha ha !) derrière, ca ne changera pas.

    Jusqu'au jour ou les mafieux racheteront la France, comme ils sont à la limite d'acheter le Mexique ou la Colombie regulierement...

    Mais peut etre dois je rappeller a nos moralistes les lettres de Lin Zexu à l'occident "moral et culturel", quand cet occident "moral et culturel", vendait de l'opium, avec coup de canons si necessaire, a la Chine du XIXeme siecle...

    RépondreSupprimer
  8. Vous qui parlez bien, quelle horreur de vous voir lire.

    RépondreSupprimer
  9. Merci harry callahan pour toutes ces précisions. Vos commentaires sur cette question sont mêmes plus intéressants que cette chronique de Monsieur Zemmour.
    (j'ajouterais Théophile Gautier aux quelques noms d'artistes qui ont écrit sur le cannabis que vous avez donné)

    RépondreSupprimer
  10. "D'autre part si vous considerez que la culture justifie l'alcoolisme, c'est un point de vue..."

    ça justifie surtout un accord vin liquoreux/fromage pâte persillée.

    Mais vous allez me dire que je suis aussi boulimique puisque je me nourris.


    Allons, soyons sérieux, c'est ridicule de comparer le cannabis à la tradition vinicole Française. Cet argument est complètement grotesque.


    "La France pétard/la France pinard"

    Avec des énormités pareilles, on en viendra bientôt à comparer nos
    Vitticulteurs et nos grandes maisons
    à de la beuh vendue dans des cages d'escalier.



    "L'interdiction est un echec epouvantable à ce niveau là, mais bon quand il y a ideologie et bien pensance (Ha ha !) derrière, ca ne changera pas.

    Jusqu'au jour ou les mafieux racheteront la France, comme ils sont à la limite d'acheter le Mexique ou la Colombie regulierement"



    Mais je suis d'accord avec vous pour dire que les réseaux mafieux qui deviennent incontrolables.

    Mais jusqu'ou faudra t'il céder du terrain ?

    la Cocaïne ?

    l'Heroïne ?


    Il serait peut être temps de réhabiliter la French connection ?

    RépondreSupprimer
  11. harry callahan11 juin 2011 à 20:32

    Bien evidement le vin et les alcools sont plus anciens en France que le cannabis.
    (Qui est aussi une plante utilisable dans les textiles)

    Les reseaux mafieux sont deja souvent passés du cannabis a la cocaine, plus rentable rapport quantité prix...

    En ce qui me concerne tout devrait etre legalisé (Oui meme l'heroine) et vendu sous controle d'etat/controle medical.

    Mais avec un accord dans les grands pays consommateurs, sinon, ca donne la Hollande qui devient une plaque tournante du FAIT de son statut particulier quand les autres pays n'ont pas le meme statut.

    Ce genre de decision partirait des USA de toute facon, mais je n'y croit pas dans l'etat actuel des choses.

    Et en attendant vous trouvez facilement n'importe quelle drogue partout, y compris dans un bled, et les mafieux ne cessent de gagner du pouvoir...

    RépondreSupprimer
  12. Je suis contre la dépénalisation et contre la légalisation, évidement. On est déjà bien assez empêtré avec la cigarette.

    On a surtout oublié la prévention, la vraie, celle qui est trash où l'on met les jeunes collégiens en face des conséquences.

    Je viens d'un village de 800 habitants où entre jeunes nous nous connaissions tous. Je n'ai jamais cédé aux propositions de mes camarades fumeurs de canabis, mais je vois bien ce que cela à fait sur eux socialement : échec scolaire (ou moindre réussite par rapport à leur capacité), enfermement dans une sous-culture abrutissante de musique navrante et de bêtise en tout genre. Certains sont tombés dans le trafic ou la délinquance pour pouvoir fumer sa beuh quotidiennement. Deux se sont tués en voiture après une soirée fumette sur un trajet de 4 km.

    Certains ont eu des enfants, les «nanas» se sont vite barrées, car pour elles, l'arrivée du petit a mis fin à la fumette. Mais à quoi bon resté avec un «mec» de 30 ans qui ne passe pas une soirée sans fumer un cône, qui ne garde pas un boulot plus d'un an, qui n'en branle pas une chez lui, qui ne pense qu'à se faire des soirée de défonce en «bloquant» sur le dernier Tryo ou autre.

    Et au bilan, entre ce que je suis aujourd'hui et ce qu'ils sont devenus, il n'y a pas photo, ce sont des minables aujourd'hui, et je le dis non sans une certaine tristesse.

    Alors nous parler des quelques uns qui on eu la chance de ne pas détruire leur talent avec le canabis et qui ont réussi malgré cela, c'est comme nous donner l'exemple de celui qui rentre chez lui au volant tous les samedi soirs avec 3 grammes dans le sang sans un accrochage. Il y en a bien qui gagne au loto mais on ne base pas une réflexion et encore moins une politique de santé sur des exceptions.

    Une dernière chose : lorsque nos artistes gaucho-bobo cesseront la démagogie sur ce sujet, on aura fait une petite avancée.

    RépondreSupprimer
  13. harry callahan12 juin 2011 à 00:33

    "Fin je ne vois pas bien , pourquoi on depenaliserait le shit , alors qu'on fait la chasse aux fumeurs de clopes , ou encore a ceux qui aiment le pinard "

    Vou savez le droit de fumer une cigarette chez vous ou de boire un verre de vin dans un bar, vous avez le droit d'acheter un cigare ou une bouteille de cognac.

    Il est strictement interdit de posseder du cannabis ou de la cocaine, d'en acheter et d'en consommer.
    (En pratique c'est bien evidement different...)

    Mais c'est la loi.

    Vous ne pouvez pas comparer votre "chasse aux fumeurs" (Avec des lieux non fumeurs) ou l'interdiction de boire au volant (Ce que je trouve normal) avec ce qui se passe ne matière d'autres drogues.

    Ca n'est pas la meme loi, pas le meme niveau.

    RépondreSupprimer
  14. pitch de scenario12 juin 2011 à 09:55

    Je suis d'accord avec le dernier anonyme, celui qui écrit "mais jusqu'ou faudra t-il céder du terrain ? " - désolé mais écrire que l'alccol fait autant de ravage que le cannabis pour justifier qu'on le dépénalise ou dire que c'est pour lutter contre les trafiquants de drogue, c'est de la poudre aux yeux - L'alccol, c'est l'abus qui est dangereux, qui fait perdre sa "raison" autrement, un vin accompagne les repas, le cannabis et le tabac, est-ce utile ? même sans abus, peut-on nous assurer que cela n'a pas de conséquences sur la santé ? -

    RépondreSupprimer
  15. pitch de scenario12 juin 2011 à 10:21

    Je rajoute, ce n'est pas parce que certains ou majoritairement, dans notre société, la "morale" c'est tabou ou c'est d'un autre temps que cela me fera changer d'opinion sur la drogue et comme l'a bien écris l'anonyme que j'ai cité, pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? - aujourd'hui, c'est un pas vers les drogues dite douce, demain on dira peut-être que la cocaïne a des vertus insoupçonné sur le bien être de l'individu..

    RépondreSupprimer
  16. harry callahan12 juin 2011 à 11:55

    Pitch vou saurez remarqué que je ne trouve que peu de "vertus" au drogues en general, et que la morale ne me derange que quand elle est borgne et a géométrie variable...
    (Ce qui est souvent le cas. En particulier dans le domaine des drogues...)

    Une des rares "vertus" du cannabis se situe dans le domaine du reveil de l'appetit, parait-il...Freud a utilisé la cocaine (Il en etait revenu), et inutile de parler de l'usage anti douleur de la morphine.

    Ha et les amphetamines furent très utiles pour envoyer nos poilus sous les mitrailleuses allemandes...

    Les "vertus" des drogues, ca n'est pas la question, la question c'est qu'on "appelle les casques bleus"(Ridicule d'ailleurs...Ils auraient le droit de tirer?) en France a cause des trafiquants, que des gamins preferent gagner 50 euros pour faire le guet, et que la cocaine se repande meme dans les bleds de province.

    Et "mais jusqu'ou faudra t-il céder du terrain ? ".
    dites vous...

    Reveillez vous, le terrain est deja cédé.

    Quand on sait que dans certaines regions de France, le traffic de drogue est la première "industrie", je vous laisse deviner.

    Ne vous inquietez pas, ca ne sera jamais legalisé, sinon tous les ghettos de France, qui ne vivent presque que de ca explosent...Et puis il faut bien que certains etats puissent acheter des Raffales (Boutade).

    Mais bien evidement, un alcoolique a son comptoir est bien moins choquant qu'un junkie ou qu'une loque cannabinisée...

    "C'est culturel".

    Je crois que Xavier Rauffer, faisait remarquer que bien plus que le terrorisme, ce qui menace la societe, ce sont les mafias.

    Elles vous remercient de leur laisser une source de revenus aussi facile a produire pour autant de valeur ajoutée...

    Comme je le disait, un jour ils racheteront la France...

    RépondreSupprimer
  17. La morale, un tabou dans notre société ? Vous plaisantez ? Elle a même dégénéré, et depuis bien longtemps d'ailleurs, en une sorte de moralisme.
    Et puis, je trouve insupportable cette idéologie du "bien-être", cette façon de se préoccuper de notre santé en nous infantilisant.

    Et, encore une fois, si vous voulez connaître les vertus de certaines drogues, la littérature française vous offre tout un tas d'exemples.

    Il y a seulement une incompatibilité entre le cannabis et notre modèle de société. Personnellement, c'est davantage le second qui me pose problème que le premier (même si je ne fume pas, ni cannabis, ni rien d'autre).

    RépondreSupprimer
  18. harry callahan12 juin 2011 à 15:21

    Quelle drogue cause le plus de morts et de problemes d'addictions en France ?

    Non, ca n'est pas le cannabis, ni l'heroine.

    C'est l'alcool.

    Qui plus est avec la mise sur le marché (Ca ne vous empeche pas de dormir, c'est "culturel" sans doute) de boissons tres sucrés melangeant soda et alcools, de plus en plus d'ados/post ados deviennent alcooliques très jeunes.

    Et dans des proportion bien plus importantes que celles des autres drogues "illegales".

    Mais si mourir d'overdose est immoral, pas de probleme pour la cyrrose, c'est acceptable "culturellement".

    Moralement l'interdiction de l'alcool, 1er probleme de santé publique en Europe se justifie totalement.

    (Mais ce serait dommage de vous priver de votre verre de vin parce que certains meurent de coma ethiliques ou de cyrrose..."Dommages culturels collateraux" sans doute...).

    Vous m'expliquerez aussi quels sont les effets "positifs" du tabac ?

    (Je peux le faire pour vous: stimulant intelectuel. Mais c'est leger et ca fait cher le cancer).

    Evidement j'en rajoute, mais la tartufferie et la diabolisation en matière de drogue m'agacent singulierement.

    Encore une fois rassurez vous il n'y aura ni legalisation , ni depenalisation. Mais surement pas pour les raisons que vous croyez...

    RépondreSupprimer
  19. BONJOUR (je suis michele D)
    Harry je voulais juste dire , que depenaliser ne changerai rien et legaliser encore moins
    apres je dis : on ne peu plus fumer , on ne peu plus boire (ce qui me parait normal aussi)
    Donc je ne vois pas pourquoi apres avoir fait la chasse aux fumeurs, on devrait legaliser une autre drogue, on a deja beaucoup a faire avec celles qui sont legales ^^

    RépondreSupprimer
  20. harry callahan12 juin 2011 à 18:52

    Tout simplement Michele, que les drogues soit illegales est un echec total...
    5% des drogues qui circulent sont saisies !

    Et les effets pervers, ce sont, entre autres, des quartiers controlés pas les mafias en France !
    Et ca ne s'arretera pas là.
    (Cela dit il ne legaliseront pas, rassurez-vous !)

    J'ai eu des dealers sur le pas de ma porte, croyez moi, ca n'a rien de drole .

    Mais bon, encore une fois, il n'y aura pas de legalisation, mais surement pas au nom de la morale , encore moins de l'efficacité de la lutte contre les drogues...

    RépondreSupprimer
  21. pitch de scenario12 juin 2011 à 23:01

    HARRY CALLAHAN A ECRIT.

    Pitch vou saurez remarqué que je ne trouve que peu de "vertus" au drogues en general, et que la morale ne me derange que quand elle est borgne et a géométrie variable...
    (Ce qui est souvent le cas. En particulier dans le domaine des drogues...)

    rep : Sur cette question, je ne faisais pas référence à la morale, je dis simplement que fumer du cannabis n'est certainement pas une utilité et faire un pas vers l'autorisation de cette drogue, c'est ouvrir la porte a beaucoup plus grave comme les drogues dure, ce n'est pas de la morale, je crois que c'est du bon sens mais chacun son opinion, c'est clair.

    VOUS ECRIVEZ



    Et "mais jusqu'ou faudra t-il céder du terrain ? ".
    dites vous...

    Reveillez vous, le terrain est deja cédé.
    REP: Ho, je suis bien réveillé et je ne me fais pas d'illusions, ils dépénaliserons la drogue tôt ou tard mais ce n'est pas pour çà que j'y adhèrerais, je dis juste ce que je pense -

    Vous ecrivez:

    Quand on sait que dans certaines regions de France, le traffic de drogue est la première "industrie", je vous laisse deviner.
    rep: je veux bien vous croire, dans ma région, ils ont démentelés un gros trafics mais çà ne va rien changer -

    VOUS ECRIVEZ

    Ne vous inquietez pas, ca ne sera jamais legalisé, sinon tous les ghettos de France, qui ne vivent presque que de ca explosent...Et puis il faut bien que certains etats puissent acheter des Raffales (Boutade).

    REP: comme je l'ai écris plus haut, je crois que cela sera légalisé, un projet de la gauche d'ailleurs (mais pas sure) ce sont les petits trafiquants qui seront touchés, les gros s'en sortent toujours et puis, il y a la cocaine, l'héroine...Pour le reste, la mafia remercie tous les politiciens corrompus par l'argent, grace à eux, ils ne seront jamais inquiètés -

    RépondreSupprimer
  22. pitch de scenario12 juin 2011 à 23:14

    M A ECRIT

    La morale, un tabou dans notre société ? Vous plaisantez ? Elle a même dégénéré, et depuis bien longtemps d'ailleurs, en une sorte de moralisme.

    REP: rien pigé !

    VOUS ECRIVEZ

    Et puis, je trouve insupportable cette idéologie du "bien-être", cette façon de se préoccuper de notre santé en nous infantilisant.

    REP: ce n'est pas de votre santé que les gens se préoccupe mais de la leur, une personne sous l'effet de la drogue peut être dangereuse, au volant comme dans un lieu ou elle n'a plus sa raison -

    VOUS ECRIVEZ

    Et, encore une fois, si vous voulez connaître les vertus de certaines drogues, la littérature française vous offre tout un tas d'exemples.

    REP: çà ne veut rien dire, prendre du cannabis pour le mal de tête ou pour ouvrir l'appétit, on prend des médicaments quand on est malade, un verre d'alcool pour accompagner un repas mais quand on se drogue pour épprouver des sensations de plaisir, comme le font certains, çà dénote surtout le mal être de cette personne, pour être heureux ou joyeux, on n'a pas besoin de se droguer -

    VOUS ECRIVEZ

    Il y a seulement une incompatibilité entre le cannabis et notre modèle de société.

    rep : rassurez-vous, dans peu de temps, nos "libéraux progréssistes" vont faire légaliser le cannabis-

    VOUS ECRIVEZ

    Personnellement, c'est davantage le second qui me pose problème que le premier (même si je ne fume pas, ni cannabis, ni rien d'autre).

    REP: Allez en suède (je plaisante) !

    RépondreSupprimer
  23. pitch de scenario12 juin 2011 à 23:24

    HARRY CALLAHAN A ECRIT:


    Quelle drogue cause le plus de morts et de problemes d'addictions en France ?

    Non, ca n'est pas le cannabis, ni l'heroine.

    C'est l'alcool.

    Qui plus est avec la mise sur le marché (Ca ne vous empeche pas de dormir, c'est "culturel" sans doute) de boissons tres sucrés melangeant soda et alcools, de plus en plus d'ados/post ados deviennent alcooliques très jeunes.

    Et dans des proportion bien plus importantes que celles des autres drogues "illegales".

    Mais si mourir d'overdose est immoral, pas de probleme pour la cyrrose, c'est acceptable "culturellement".

    Moralement l'interdiction de l'alcool, 1er probleme de santé publique en Europe se justifie totalement.

    (Mais ce serait dommage de vous priver de votre verre de vin parce que certains meurent de coma ethiliques ou de cyrrose..."Dommages culturels collateraux" sans doute...).

    Vous m'expliquerez aussi quels sont les effets "positifs" du tabac ?

    (Je peux le faire pour vous: stimulant intelectuel. Mais c'est leger et ca fait cher le cancer).

    Evidement j'en rajoute, mais la tartufferie et la diabolisation en matière de drogue m'agacent singulierement.

    Encore une fois rassurez vous il n'y aura ni legalisation , ni depenalisation. Mais surement pas pour les raisons que vous croyez...

    REP: Je vais vous ecrire Harry,le problème n'est pas de savoir si le cannabis est moins dangereux ou non, ou si c'est juste que l'alcool qui fait plus de ravages soit légalisé, la question, c'est de savoir s'il faut être d'accord de légaliser de la drogue et là, je réponds - Non !

    RépondreSupprimer
  24. harry callahan13 juin 2011 à 03:51

    "je dis simplement que fumer du cannabis n'est certainement pas une utilité et faire un pas vers l'autorisation de cette drogue, c'est ouvrir la porte a beaucoup plus grave comme les drogues dure,"

    Fumer une cigarette a une utilité particulière ?
    Je ne considère pas que le cannabis soit une drogue "douce", elle inclue des dangers de schizophrenie grave par exemple. C'est une drogue très insidieuse...

    "ils dépénaliserons la drogue tôt ou tard"
    Peut etre (J'en doute tout de meme fortement) mais jamais ils ne legaliseront, donc ca ne reglera pas le probleme sur le fond.

    J'espère que vous comprenez bien la difference entre depenaliser (Vous avez le droit de consommer sans aller en prison ou avoir une amende, mais le trafic et la vente restent illegaux et punis), et legaliser (Vous avez le droit de faire du commerce avec, avec controle, mais vous avez le droit, comme pour l'alcool, les medicaments psychotropes etc.Il peut y avoir plusieurs statuts dans un cadre legal.)

    Au niveau des reseaux mafieux, drogues "dures" ou "douces"(Je refuse le distinguo, toutes les drogues sont dangereuses, meme si certaines le sont plus que d'autres), c'est très souvent imbriqué.

    Le grossiste fourguera du cannabis ou de la cocaine ou de l'heroine, passant de l'une a l'autre ou en meme temps.

    Donc distinguer ne regle aucun probleme au niveau du trafic.
    (Je me fiche pas mal du consommateur et de son "confort de consommation de drogue", au cas ou vous n'auriez pas compris...)

    "çà dénote surtout le mal être de cette personne, pour être heureux ou joyeux, on n'a pas besoin de se droguer -"

    C'est un point de vue mais très, très discutable...
    Le probleme de la drogue serait instantanement reglé si les gens n'eprouvaient plus le besoin d'en consommer. Les raisons pour lequels les gens se droguent sont complexes et c'est un peu simpliste et facile de reduire ca à du "mal etre".

    D'autre part le "mal etre" des alcooliques ne vous gene pas beaucoup...

    "la question, c'est de savoir s'il faut être d'accord de légaliser de la drogue et là, je réponds - Non !"

    Dans ce cas il faut interdire l'alcool si vous voulez etre coherent, etant donner que c'est le probleme de drogue numero un en Europe (C'est reconnu et indiscutable). Il faut aussi interdire le tabac et certains tranquilisants.

    Ou alors les raisons pour lequelles vous voulez interdire certaines drogues ne tiennent ni a la morale, ni a la securité,ni a la santé publique, mais de la diabolisation de celles ci (Du a leur lien a la contre culture des années 60 essentiellement, mais c'est si loin et bien fini pour l'essentiel !) ou pour des raisons culturelles qu'on peut trouver discutables.

    Ou par psycho rigidité aussi.
    (Boutade)

    Moi ce qui m'interesse, et je vous le rappelle:
    Reduire le nombre de consommateurs de drogue.
    (Santé publique)
    Reduire les reseaux mafieux.
    (Securité nationale)

    Interdire la drogue dans ces deux cas est un echec total.

    Mais je vous le redis encore une fois , il n'y aura ni depenalisation, ni legalisation , pour les raisons que je vous ai données.

    La gauche au pouvoir ne l'a pas fait dans les années 90, et la sitaution etant ce qu'elle est, personne ne le fera, il faudrait des accords internationaux de toute facon pour que ca soit reelement un succes...

    Donc ne vous en faites pas trop...
    (Sic)

    RépondreSupprimer
  25. harry callahan13 juin 2011 à 13:19

    Dernière chose, la France a signé des conventions internationales qui lui font injonction de ne pas legaliser. Ca lui serait difficile d'y faire defaut.

    De toute facon le sujet est diabolisé a droite, et la gauche ne pense qu'aux consommateurs.

    Les uns et les autres vont droit dans le mur.

    Si la politique actuelle faisait baisser la consommation et detruisait les mafieux, je n'aurait pas ecrit une ligne....

    Mais ca n'est hélas pas le cas...

    RépondreSupprimer
  26. pitch de scénario14 juin 2011 à 12:31

    Harry callahan a ecrit:



    Fumer une cigarette a une utilité particulière ?

    rep : je n'ai jamais écris que çà avait une utilité, par contre, j'ai écris que la cigarette est permise, à tort ou non mais le cannabis, ne l'est pas, doit-on le faire ? - je pense que - non -

    VOUS ECRIVEZ
    Je ne considère pas que le cannabis soit une drogue "douce", elle inclue des dangers de schizophrenie grave par exemple. C'est une drogue très insidieuse...

    REP: c'est une expression pour "différencier" cannabis et cocaïne mais je suis d'accord avec vous -

    VOUS ECRIVEZ

    "ils dépénaliserons la drogue tôt ou tard"
    Peut etre (J'en doute tout de meme fortement) mais jamais ils ne legaliseront, donc ca ne reglera pas le probleme sur le fond.

    REP: çà, je serais moins sure que vous mais bon..

    VOUS ECRIVEZ

    VOUS ECRIVEZ



    "çà dénote surtout le mal être de cette personne, pour être heureux ou joyeux, on n'a pas besoin de se droguer -"

    C'est un point de vue mais très, très discutable...
    Le probleme de la drogue serait instantanement reglé si les gens n'eprouvaient plus le besoin d'en consommer. Les raisons pour lequels les gens se droguent sont complexes et c'est un peu simpliste et facile de reduire ca à du "mal etre".

    REP: je ne réduit pas simplement "au mal être" mais c'est une des causes ou une éducation, l'idée de se mettre "chiffon" ou "déker", expression que j'entendais quand j'étais plus jeune, c'était pour se mettre dans l'ambiance de la soirée, on boit ou on fume un pétard, pour ne pas être nerveux, pour vaincre la timidité, pour s'éclater...l'idée que la fête ne peut pas se passer sans se bourrer la gueule ou fumer un pétard, c'est une réalité, je dirais même, c'est une éducation ..le mal être, ce n'est pas seulement, celui qui est dépressif -

    VOUS ECRIVEZ

    D'autre part le "mal etre" des alcooliques ne vous gene pas beaucoup...

    REP: là, vous me faites un procès d'intention un peu facile - je ne crois pas avoir écris que je suis pour se saouler la gueule -

    POUR LE RESTE DE VOTRE RÉPONSE:

    je crois que nous serons jamais d'accord, je n'ai pas la même vision que vous sur la société et en particulier sur le libéralisme mais c'est beaucoup trop long a écrire sur un blog et je l'avoue, je n'en ai pas envie -

    RépondreSupprimer
  27. pitch de scénario14 juin 2011 à 12:36

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    De toute facon le sujet est diabolisé a droite, et la gauche ne pense qu'aux consommateurs.

    REP: çà peut changer, croyez-le, si vous connaissiez borillo, vous réviserez vos positions -

    VOUS ECRIVEZ

    Les uns et les autres vont droit dans le mur.

    REP: pas pour les raisons que vous pensez -

    VOUS ECRIVEZ

    Si la politique actuelle faisait baisser la consommation et detruisait les mafieux, je n'aurait pas ecrit une ligne....

    Mais ca n'est hélas pas le cas...

    REP: la question n'est pas là, je sais que çà ne va rien changer parce que les patrons de la drogue sont certainement aussi puissant qu'un ÉTAT, la question est de savoir si VOUS pensez qu'il faut dépénaliser la drogue, moi je vous réponds - NON - mais ce n'est que mon opinion -

    RépondreSupprimer
  28. harry callahan14 juin 2011 à 17:56

    Disons que je m'amuse de vous voir me dire plus ou moins en bout de discussion que certaines drogues sont interdites "parce que c'est comme ca", et qu'on a pas a y revenir.

    Le fait qu'elles ne l'etaient pas avant 1970 n'a aucune importance et il n'y a pas a en parler.

    C'est un peu comme tout ces gens qui hurlent au racisme quand on parle d'immigration, resultat, il ne faut pas en parler....

    "'idée que la fête ne peut pas se passer sans se bourrer la gueule ou fumer un pétard, c'est une réalité, je dirais même, c'est une éducation .."

    Exact, et ca n'est pas limité a l'epoque actuelle d'ailleurs...

    "a même vision que vous sur la société et en particulier sur le libéralisme "

    Petit clin d'oeil:

    http://www.dailymotion.com/video/xj5wdj_jean-claude-michea-la-logique-liberale_news#from=embed&start=1

    Je ne suis pas un defenseur acharné du liberalisme, j'essaie d'etre nuancé et d'eviter la diabolisation. Ce qui ne m'empeche pas de ne pas etre dupe...

    "çà peut changer, croyez-le, si vous connaissiez borillo, vous réviserez vos positions -"

    Je ne connaissait pas, je jetterai un coup d'oeil.
    Cela dit, ce genre d'individu ne peut que proner depenalisation.

    Au cas ou vous n'auriez pas compris je suis contre la depenalisation sans legalisation.
    Ca ne sert à rien.

    Ha si, comme le disait Marine Le Pen en bonne demagogue, "la peine de mort pour les dealers"(Sur le fond, ca ne me derangerait pas tellement je deteste ces types là), resolvait le problème...

    C'est tout.

    Mais vu qu'en fait , les decisions (Pertinentes et effficaces) en la matière etant prises aux USA, on aura pas grand chose a dire dessus à part du cosmetisme.

    On peut etre contents, on a nos Compton et nos Dope Houses, on arrete pas le progrès...

    RépondreSupprimer
  29. Au-delà des considérations sur la santé ou la criminalité, on peut être contre l'interdiction du cannabis pour des questions de principe : cela fait partie des libertés individuelles.
    Cela nous vous choquerait pas si on interdisait de fumer des cigarettes pour des raisons de santé publique ?

    RépondreSupprimer
  30. pitch de scenario14 juin 2011 à 21:08

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    Disons que je m'amuse de vous voir me dire plus ou moins en bout de discussion que certaines drogues sont interdites "parce que c'est comme ca", et qu'on a pas a y revenir.


    REP: Ha! ou ai -je écris certaines drogues et surtout "parce que c'est comme çà ?

    VOUS ECRIVEZ

    Le fait qu'elles ne l'etaient pas avant 1970 n'a aucune importance et il n'y a pas a en parler.

    REP: rien pigé -

    VOUS ECRIVEZ


    "a même vision que vous sur la société et en particulier sur le libéralisme "

    Petit clin d'oeil:

    http://www.dailymotion.com/video/xj5wdj_jean-claude-michea-la-logique-liberale_news#from=embed&start=1

    rep: Michéa, je connais - le libéralisme, c'est trop vaste comme sujet pour en parler sur un blog - je crois qu'il y a divers courants de pensée mais c'est celui que je déteste qui est au pouvoir dans le monde - le libéralisme - capitalisme -

    RépondreSupprimer
  31. harry callahan14 juin 2011 à 21:10

    Exact M, c'est pour cela que certains voudraient criminaliser la prostitution.
    C'est immoral, c'est de l'esclavage, on interdit.
    (Evidement le resultat c'est que les mafieux recupèrent le reseau devenu totalement clandestin, traitent les prostituées encore plus mal, et que le probleme s'aggrave, pour leur plus grand benefice, en plus...Il n'y a pas plus liberal qu'un mafieux...)

    Le pendant contraire de ca, c'est la prostitution considerée comme un metier comme un autre, et qu'on vous oblige a exercer sous peine de coupure d'allocation chomage...
    (CF Michéa)

    C'est complexe...

    RépondreSupprimer
  32. harry callahan14 juin 2011 à 22:26

    "Ha! ou ai -je écris certaines drogues"

    Vous etes contre la prohibition de l'alcool et de la cigarette.
    (Moi aussi notez...)

    et surtout "parce que c'est comme çà "

    Vous savez se contenter de dire NON, c'est un peu ca...

    Je me contente de vous rappeller qu'avant 1970 la loi en matiere de stupefiant etait differente en France...

    Un Pape et Louis Bleriot recommandaient d'ailleurs des boissons "tonifiantes" a base de cocaine il y a un siècle.

    (Il y a vraiment des choses etonnantes quand on cherche un peu)

    Le probleme existait deja (Des boissons à base de heroine etaient aussi d'ailleurs commercialisées legalement aux Etats Unis jusque dans les années 20 je crois, avec pour clientèle les femmes essentiellement. Bon vecteur d'addiction...), mais le problème etait marginal avant 1970, rien a voir avec l'ampleur qu'il a aujourd'hui.

    Le capitalisme existe à peu pres depuis le moyen age....Et il peut s'accomoder d'un etat fort peu liberal (Colbertiste par exemple).

    Idem sous De Gaulle, la France etait capitaliste...

    Je comprends que ce soit complexe, mais y aller a coup de serpe (et marteaux-boutade...-).

    Si vous vous dites anticapitaliste, pas mal de gens de droite (Et de gauche aussi) vont sortir le fusil...

    RépondreSupprimer
  33. pitch de scenario15 juin 2011 à 20:43

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    Exact M, c'est pour cela que certains voudraient criminaliser la prostitution.
    C'est immoral, c'est de l'esclavage, on interdit.




    (Evidement le resultat c'est que les mafieux recupèrent le reseau devenu totalement clandestin, traitent les prostituées encore plus mal, et que le probleme s'aggrave, pour leur plus grand benefice, en plus...Il n'y a pas plus liberal qu'un mafieux...)

    Le pendant contraire de ca, c'est la prostitution considerée comme un metier comme un autre, et qu'on vous oblige a exercer sous peine de coupure d'allocation chomage...
    (CF Michéa)

    C'est complexe...


    REP: Dans l'esprit de nos penseurs progréssistes, la solution pour le bonheur de tous est trés bien résumé dans un extrait du livre de Michéa - " Le pari libéral est d'une simplicité biblique, il repose sur la conviction qu'il suffit pour cela de canaliser l'énergie des "vices" privés" au profit de la communauté en déléguant l'harmonisation de conduites individuelles aux mécanismes neutres et impersonnels du Droit au Marché, cette solution implique, en contrepartie, que les valeurs morales, dans lesquelles les différentes civilisations du passé avaient puisé une partie de leur raison d'être, soient chassées hors de l'espace public..."

    Certes la société libérera ces pauvres jeunes filles des réseaux mafieux -(encore que c'est loin d'être certain, les mafieux agiront certainement d'une autre manière et plus légale) mais pour quels résultats ? - Avec le taux de chomage, pourquoi ne pas se prostituer ? et puis, c'est plus "facile" et puis, qu'importe, point de moralité, les jeunes filles qui feront des études, au lieu d'aller chez MC DO, pour un petit salaire, elles feront des "passes" pour se payer des études...En plus, ce boulot fera certainement de la concurrence sur le marché mondial et puisqu'il n'y a plus de morale, le choix se fera de plus en plus jeune et avec de plus en plus, de candidates...il y a pas à dire, vu comme çà, c'est beau la modernisation !

    RépondreSupprimer
  34. pitch de scenario15 juin 2011 à 21:12

    HARRY CALLAHAN A ECRIT:

    "Ha! ou ai -je écris certaines drogues"

    Vous etes contre la prohibition de l'alcool et de la cigarette.
    (Moi aussi notez...)

    rep: l'alcool c'est une drogue, tiens vous me l'apprenez - par contre, le tabac, s'il serait interdit, pourquoi pas ? mais la question n'est pas là, doit-on dépénaliser le cannabis parce que l'on n'interdit pas la cigarette, est-ce cela votre argument ?

    VOUS ECRIVEZ

    et surtout "parce que c'est comme çà "

    Vous savez se contenter de dire NON, c'est un peu ca...

    REP: Oui, vous interprêtez à votre convenance mais quand je dis - non - c'est parce que prendre de la drogue, c'est dangereux et je ne ferais rien en sa faveur -


    VOUS ECRIVEZ

    Je me contente de vous rappeller qu'avant 1970 la loi en matiere de stupefiant etait differente en France...

    Un Pape et Louis Bleriot recommandaient d'ailleurs des boissons "tonifiantes" a base de cocaine il y a un siècle.

    REP: Et alors ? Parce qu'il y a un temps, certains s'envoyaient en l'air avec de la cocaïne qu'il faut continuer ? c'est çà votre argumentation ? J'ai l'impression que l'on tourne en rond, je me fous royalement que des personnes célèbres se sont drogués,la question est de savoir si on doit faire un pas dans le sens de la drogue, moi je dis - NON - On ne peut pas cautionner ce qui est reconnu comme étant dangereux -

    VOUS ECRIVEZ
    Le capitalisme existe à peu pres depuis le moyen age....Et il peut s'accomoder d'un etat fort peu liberal (Colbertiste par exemple).

    Idem sous De Gaulle, la France etait capitaliste...

    Je comprends que ce soit complexe, mais y aller a coup de serpe (et marteaux-boutade...-).

    Si vous vous dites anticapitaliste, pas mal de gens de droite (Et de gauche aussi) vont sortir le fusil...

    REP: Je vais vous dire que je me fiche de ce que pense, et ceux de droite, et ceux de gauche, mon cher Harry, ils m'ont baisés une fois en 2007 et ne le feront pas deux fois, soyez-en certain - oui, je suis profondément anticapitaliste,non que je sois contre l'argent, faut redescendre sur terre mais je suis contre la politique ultra libérale que même UMPS depuis plus de trente ans pour servir une mondialisation qui repose uniquement sur la croissance, dans ce système, seuls les plus forts, c'est à dire ceux qui ont la connaissance et surtout, l'argent, peuvent s'en sortir, les autres...ils survivent ! Vous m'avez cité Michéa, croyez- moi, ce n'est pas un antilibéral et ni un communiste, je conseille ces deux livres "l'empire du moindre mal" ou "l'enseignement de l'ignorance" - cité par zemmour - il y a beaucoup de choses qui font réfléchir, c'est trés complet et c'est brillant - les livres hélas ou comme toujours sont passés dans l'anonymat des médias bien qu'il me semble que chez Ruquier, en 2007, ils en ont fais l'éloge - enfin, je le conseille, que vous soyez partisan ou non - et otez-vous ce cliché pour les communistes - La plupart, comme le dis zemmour, servent le grand capitalisme ou alors ils disparaissent, comme les trotskystes. je serais plus dans les idées de droite (conservateur) -

    RépondreSupprimer
  35. Pitch, vous écrivez :

    - "On ne peut pas cautionner ce qui est reconnu comme étant dangereux -"

    Donc on interdit la cigarette ?

    On revient toujours à la même chose, parce qu'il y a aucune logique dans votre discours. Vous êtes dans la morale : les drogues c'est mal, alors il faut interdire.

    RépondreSupprimer
  36. @pitch de scénario
    « REP: Dans l'esprit de nos penseurs progressistes, la solution pour le bonheur de tous est trés bien résumé dans un extrait du livre de Michéa - " Le pari libéral est d'une simplicité biblique, il repose sur la conviction qu'il suffit pour cela de canaliser l'énergie des "vices" privés" au profit de la communauté en déléguant l'harmonisation de conduites individuelles aux mécanismes neutres et impersonnels du Droit au Marché, cette solution implique, en contrepartie, que les valeurs morales, dans lesquelles les différentes civilisations du passé avaient puisé une partie de leur raison d'être, soient chassées hors de l'espace public..." »

    Pour les plus d'un million de consommateurs en France, vous faîte quoi? Vous allez mettre des caméras chez tous les Français pour voir qui en consomme ou pas.
    « L'usage de toute drogue est interdit en France par la loi du 31 décembre 1970. Avant l'usage était autorisé dans les lieux privés. 1970! »
    Où est la soi-disant valeur morale qu'ils ont puisé leur raison d'être?! Pour un historien 1970 ce n’est rien du tout !
    La bêtise dans tout ça aura été de croire que l'on pourrait interdire un produit, comme les États-Unis avec la prohibition de l'alcool où ils se sont bien cassé les dents avec cette loi.

    Allez en suède (je plaisante) !

    Heureusement, car la consommation de cannabis est très faible en Suède...

    RépondreSupprimer
  37. harry callahan16 juin 2011 à 13:20

    "l'alcool c'est une drogue, tiens vous me l'apprenez "

    L'alcoolisme n'existe pas.
    Desolé de "vous l'apprendre" mais des pochtrons qui ont absolument besoin de leur 3 litres de bieres par jour ca existe, j'en vois regulierement en passant a coté de n'importe quel bar....

    Et ils sont bien plus nombreux que les junkies en Europe.

    C'est pas grave, faut pas toucher au confort de celui qui bois son verre de vin.

    Ca ressemble comme deux gouttes d'eau au discours de celui qui vous dit qu'un joint c'est bon pour l'appetit ou ca ne fait pas tant de mal que ca...

    "prendre de la drogue, c'est dangereux et je ne ferais rien en sa faveur -"

    Illegaliser toutes les drogues est un excellent moyens de faire en sortes qu'elles soient partout et avec des mafieux comme promoteurs.

    C'est historique et evident au regard de l'histoire aujourd'hui.

    (Vous saviez d'ailleurs, que la loi autorise a envoyer au tribunal quelqu'un qui presente une drogue sous un jour "favorable" ? C'est vague comme expression...
    autant dire qu'on peut interdire le debat sans probleme. Edifiant.)

    "Et alors ? Parce qu'il y a un temps, certains s'envoyaient en l'air avec de la cocaïne qu'il faut continuer ? "

    Ce que je veux dire c'est que pretendre que les drogues ne font pas partie de la culture est une fable de ceux qui diabolisent le sujet.

    " doit-on dépénaliser le cannabis parce que l'on n'interdit pas la cigarette, est-ce cela votre argument ?"

    Non je suis contre la depenalisation du cannabis.
    Je suis pour la legalisation de toutes les drogues, c'est radicalement different, et pas parce que j'aime les drogues ou par amour de la liberté d'en prendre, mais pour qu'elles soient eradiquées, sachant ce qu'elles etaient avant d'etre illegales, et avec l'exemple de la prohibition de l'alcool (Avec la creation d'Al Capone, un amateur si on compare a Pablo Escobar) a l'esprit.

    En gros, pour vous, je suis le DIABLE !

    Vous seriez aussi pour interdire la prostitution ?

    Et le port d'arme ?
    Vous etes contre aussi, c'est dangereux, une arme non ?

    Les gens ne savent pas ce qu'ils font, il vaut sans doute mieux qu'"on" decide pour eux de toute facon.

    "Vous êtes dans la morale"

    Non dans une forme de morale. LA morale, ca n'existe pas.

    RépondreSupprimer
  38. L'alcool est une drogue vu qu'il y a des alcooliques.

    Ouais bien sûr.
    Alors dans ce cas :

    Jouer à un PC est aussi une drogue vu qu'il y a des no life... (ex: epoque Wow? Il y a meme eu mort d'homme pour avoir oublié de manger...)

    Allons plus loin, je ne peux pas me passer de faire de la moto le week-end (véridique, je suis obligé de partir de paris pour avoir ma dose moto). En plus, la moto tue. Les sensations/adrenalines sont des drogues!

    Qui a dit Equilibrium?

    RépondreSupprimer
  39. harry callahan16 juin 2011 à 17:20

    J'apprecie Michea, Zemmour le cite souvent.

    Il n'y a pas d'alternative viable au capitalisme (Sauf a Cuba et en Corée du nord, et encore..."viable", n'est ce pas...). Donc il faut en inventer une...
    Pas simple.
    "l'encadrement " du capitalisme a sauté (avec le Glass Steagall Act, la fin de l'URSS etc...), resultat le retour de balancier risque se faire dans le sang...

    D'ailleurs il y a une video de Sarkozy au G20 expliquant aux banquier qui ne veulent pas d'encadrement que le manque d'encadrement est responsable de la crise.

    Ca vaut le coup...

    Je comprends très bien qu'on soit contre certaines pratiques "liberales" en matière economique, surtout quand on nous presente ca comme "sans alternative).

    Mais attendez, le systeme actuel est plombé, l'euro menacé (Ce qui n'est guerre rejouissant, parce que les casseurs ne seront pas les payeurs-le pequin-, comme d'habitude), et le modèle "mondialiste" va montrer ses revers a l'Europe comme jamais.

    Beaucoup de gens à gauche comme à droite le comprennent et le disent de plus en plus.

    RépondreSupprimer
  40. harry callahan16 juin 2011 à 20:28

    "Les sensations/adrenalines sont des drogues!"

    Les drogues affectent pour la plupart des centres nerveux ou generateurs des enzymes des sensations diverses.

    L'alcool est un excitant, vous aurez plus de bagarres entre alcooliques que entre les loques fumeurs de joints...

    Le probleme est infiniment complexe.

    Je m'amusais en lisant un discours de Guéant sur la drogue "comment un père de famille va empecher son fils de fumer si c'est legal"

    Fumer des cigarettes, voulait-il dire ?
    Et il fait comment pour l'alcool, vous voulez le nombre d'ados qui font des comas ethyliques en France ? Ca bat les overdoses...

    Idem Marine Le Pen "on ne fait pas une guerre serieuse à la drogue" (Demagogie infecte...).

    Si on la fait, et pas qu'en France, et depuis plus de 40 ans, mais on la PERDS.

    La peine de mort pour les trafiquants et les consommateurs, ce serait peut etre la seule alternative a la legalisation.
    (A condition qu'on interdise tabac, calmants et alcool).

    Là d'accord.
    (Malheureusement ca a ete essayé dans certains pays, en vain. Pas etonnant un junkie se piquerait avec de l'heroine coupée avec un poison mortel-c'est DEJA un poison mortel-...Mais, "Il lui faut sa dose")

    Je recommande le Film "tropa de elite" sur le sujet.
    Ou un postulant pour l'elite des commandos de police bresilien (La bas c'est la vraie guerre civile avec les criminels...), eclate la tete du bobo fumeur de joints qui fait des "marche pour la paix" apres que ces "amis" fournisseurs de haschich aient tué certains de ces amis adeptes de la fumette...

    Quand on achete a des mafieux qui sont des merdes humaines, on a plutot interet a faire profil (tres) bas.

    Ne me croyez pas laxiste, il s'agit juste de mettre les gens en face de leur responsabilités.

    En meme temps, je me mefie de croisés, Torquemada, Khomeini, Pol Pot etc, qui pretendent, au nom de leur "morale", vouloir "changer l'homme".

    Ils sont plus doués pour changer les courbes demographiques (vers le bas), que pour quoique ce soit d'autre...

    Mais bon, je je vois pas de signes pour que ca change sinon que la guerre armée etre trafiquants augmentera, tout comme les consommateurs...

    Ca restera illegal et penalisé.

    RépondreSupprimer
  41. pitch de scenario16 juin 2011 à 21:49

    A Mano -

    Pour les plus d'un million de consommateurs en France, vous faîte quoi? Vous allez mettre des caméras chez tous les Français pour voir qui en consomme ou pas.

    REP: Parce qu'en le régularisant, vous faites quelque chose ? Que faut-il leur dires aujourd'hui - continuez vous pouvez être tranquille aujourd'hui vous ne craignez plus rien, plus de morale, plus de prévention puisque nous avons échoués, tout vous est permis et allons plus loin, que faites-vous de ceux qui prennent de l'héroine ? Il faut aussi dépénaliser ? Et pourquoi pas ? Aprés tout, c'est un droit qui rentre dans le libéralisme, ce qui ne fait pas de mal à autrui n'est pas l'affaire de la justice, du droit libéral, c'est du domaine du privé alors allons-y, arrêtons la prévention et fumons ou piquons-nous en toute liberté, puisque la société a échoué alors sombrons corps et âme - désolé, ce n'est pas ma vision, ce n'est pas parce que c'est difficile qu'il faut renoncer, peut-être tous ne seront pas sortis de la drogue mais le peu, c'est déjà une victoire - aprés, comme je l'ai écris, chacun son opinion - c'est cela la liberté, je crois -

    RépondreSupprimer
  42. pitch de scenario16 juin 2011 à 22:03

    HARRY CALLAHAN A ECRIT:

    l'alcool c'est une drogue, tiens vous me l'apprenez "

    L'alcoolisme n'existe pas.
    Desolé de "vous l'apprendre" mais des pochtrons qui ont absolument besoin de leur 3 litres de bieres par jour ca existe, j'en vois regulierement en passant a coté de n'importe quel bar....

    rep : c'est moi qui suis désolé mais boire de l'alcool ne veut pas dire être alcolique, fummer de la drogue, c'est se droguer , là est toute la différence, l'abus d'alcool est dangereux mais fumer du cannabis, c'est déjà dangereux alors tourner la question dans n'importe quel sens, un verre d'alcool et un joint, ce n'est pas la même chose - après si vous voulez avoir à tout prix raison...

    VOUS ECRIVEZ

    Et ils sont bien plus nombreux que les junkies en Europe.

    REP: çà, c'est votre statistique mais rien ne dit qu'ils ne serons pas rattrapés -(les poivrots) le jour ou ont pourras fumer de la drogue tranquillement-

    VOUS ECRIVEZ

    C'est pas grave, faut pas toucher au confort de celui qui bois son verre de vin.

    REP: Vous avez une dent contre ceux qui boivent du vin ma parole ! çà ne me touche pas, j'en bois pas et pourtant ce n'est pas dégueu", vous devriez essayer..(je rigole)

    VOUS ECRIVEZ

    Ca ressemble comme deux gouttes d'eau au discours de celui qui vous dit qu'un joint c'est bon pour l'appetit ou ca ne fait pas tant de mal que ca...

    REP: A la différence qu'un joint peut suffire a faire du mal, un verre de vin, faut vraiment être stupide d'en boire si on ne supporte pas sinon, ya pas photo, rien à voir -

    VOUS ECRIVEZ

    "prendre de la drogue, c'est dangereux et je ne ferais rien en sa faveur -"

    Illegaliser toutes les drogues est un excellent moyens de faire en sortes qu'elles soient partout et avec des mafieux comme promoteurs.

    REP: c'est bidon ce que vous dites, c'est la version "officielle" que de légaliser ou dépénaliser les drogues, çà lutte éfficacement contre les mafieux or les mafieux comme vous dites trouveront d'autres parades pour se faire du fric mais est-ce que cela diminuera la consommation de drogue ? - Non bien au contraire et sur la place publique en plus -

    VOUS ECRIVEZ


    (Vous saviez d'ailleurs, que la loi autorise a envoyer au tribunal quelqu'un qui presente une drogue sous un jour "favorable" ? C'est vague comme expression...
    autant dire qu'on peut interdire le debat sans probleme. Edifiant.)

    REP: C'est toujours mieux que de cautionner les gens qui prennent de la drogue, à mon opinion -

    VOUS ECRIVEZ



    Ce que je veux dire c'est que pretendre que les drogues ne font pas partie de la culture est une fable de ceux qui diabolisent le sujet.

    REP: ce n'est pas moi qui ai dis cela, personnellement, culture ou pas, je suis contre le fait de dépénaliser la drogue -

    A SUIVRE

    RépondreSupprimer
  43. pitch de scenario16 juin 2011 à 22:25

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    VOUS ECRIVEZ

    " doit-on dépénaliser le cannabis parce que l'on n'interdit pas la cigarette, est-ce cela votre argument ?"

    Non je suis contre la depenalisation du cannabis.
    Je suis pour la legalisation de toutes les drogues, c'est radicalement different, et pas parce que j'aime les drogues ou par amour de la liberté d'en prendre, mais pour qu'elles soient eradiquées, sachant ce qu'elles etaient avant d'etre illegales, et avec l'exemple de la prohibition de l'alcool (Avec la creation d'Al Capone, un amateur si on compare a Pablo Escobar) a l'esprit.

    REP: Et pour quels résultats ? - Ont légalisent les drogues en supposant que cela eradique les mafieux okay et après ? cette drogue, cannabis, cocaine , heroine ect...Les consommateurs, ils deviennent quoi ? - ce n'est plus la mafia (quoique) ce sont des multinationales qui s'emparent de ce marché (c'est mieux) et les consommateurs, il y en a moins ? - Bah, si c'est permis, ils iront même sur la place publique se piquer devant tous le monde, faudra leur apprendre l'hygiène, à cause du risque..Parce que la fin de la prohibition a eu la peau d'Al capone ou des autres mafieux mais est-ce que les gens ont moins consommés ? ..;Bref, Vous, vu que du moment les mafieux perdent du fric, le reste....

    VOUS ECRIVEZ

    En gros, pour vous, je suis le DIABLE !

    REP: Non, vous avez une opinion et j'ai la mienne, c'est tout -

    VOUS ECRIVEZ

    Vous seriez aussi pour interdire la prostitution ?

    REP: Oui absolument, j'ai répondu déjà -

    VOUS ECRIVEZ

    Et le port d'arme ?
    Vous etes contre aussi, c'est dangereux, une arme non ?

    REP: Aussi pour le port d'arme -

    VOUS ECRIVEZ

    Les gens ne savent pas ce qu'ils font, il vaut sans doute mieux qu'"on" decide pour eux de toute facon.

    REP: Non, ce sont les gens pour qui vous prêchez qui disent cela,la caste des libéraux qui ont pondus qu'il est interdit d'interdire, qui font de l'education à l'école, une formation de consommateur pour le marché mondiale, qui prêche que l'enfant est Roi, qu'il peut s'eduquer tout seul sans rien apprendre..ect, Nous, puisque vous me parlez au pluriel, lorsque l'on voit quelqu'un qui agresse une personne, ont dis que c'est mal,en premier lieu avant d'y trouver des circonstances - s'il y en a - au contraire de ceux qui passent leurs temps a excuser les voyous au nom d'une prétendue injustice sociale -

    VOUS ECRIVEZ

    "Vous êtes dans la morale"

    Non dans une forme de morale. LA morale, ca n'existe pas.

    REP: C'est votre point de vue, permettez-moi de n'être pas d'accord avec vous -

    RépondreSupprimer
  44. pitch de scenario16 juin 2011 à 22:37

    HARRY CALLAHAN A ECRIT



    Je m'amusais en lisant un discours de Guéant sur la drogue "comment un père de famille va empecher son fils de fumer si c'est legal"

    Fumer des cigarettes, voulait-il dire ?
    Et il fait comment pour l'alcool, vous voulez le nombre d'ados qui font des comas ethyliques en France ? Ca bat les overdoses...



    Idem Marine Le Pen "on ne fait pas une guerre serieuse à la drogue" (Demagogie infecte...).

    Si on la fait, et pas qu'en France, et depuis plus de 40 ans, mais on la PERDS.


    rep : Ha comme on la perd alors baissons les bras, fumons-nous un bon joint, sniffons de la coke et piquons nous les veines, çà va nous détruire mais au moins, les mafieux seront à sec - Théorie imparable !

    VOUS ECRIVEZ

    La peine de mort pour les trafiquants et les consommateurs, ce serait peut etre la seule alternative a la legalisation.
    (A condition qu'on interdise tabac, calmants et alcool).

    REP: Pourquoi l'alcool ? un verre de vin, ce n'est pas dangereux, un joint - çà l'est - je crois que l'on va se répèter sans cesse -

    VOUS ECRIVEZ

    En meme temps, je me mefie de croisés, Torquemada, Khomeini, Pol Pot etc, qui pretendent, au nom de leur "morale", vouloir "changer l'homme".

    REP. En êtes-vous sures ?

    VOUS ECRIVEZ


    Mais bon, je je vois pas de signes pour que ca change sinon que la guerre armée etre trafiquants augmentera, tout comme les consommateurs...

    Ca restera illegal et penalisé.

    REP: SNIF! (Lol) ...Vous ne savez toujours pas qui c'est Borillo ? - Il va vous rassurer -

    RépondreSupprimer
  45. harry callahan17 juin 2011 à 02:10

    L'alcool est une drogue.

    Regardez la definition du mot drogue dans un dictionnaire, parlez avec un medecin.

    (On se demande pourquoi on ne met pasune larme de cognac dans les biberons, vu que c'est sans danger...)

    Demandez vous pourquoi l'absynthe est interdite...

    Mais bon encore une fois si des gens meurent "d'abus d'alcool" ou on leur vie detruite par ca, pertes et profit (Et que dire de ceux qui tuent au volant, vous parliez de la liberté de ne pas nuire aux autres...).

    On est pas loin du raisonnement "liberal" que vous decriez...

    Je vous assure que sanitairement l'alcool est un plus grave probleme que les autres drogues.
    (les statistiques se trouvent).

    " rien ne dit qu'ils ne serons pas rattrapés -(les poivrots) le jour ou ont pourras fumer de la drogue tranquillement-"

    Les gens qui le veulent fument dejà quasiment tranquillement, vous le savez parfaitement...

    "Vous avez une dent contre ceux qui boivent du vin ma parole ! "

    Pas du tout ca m'arrive meme d'en boire, mais j'essaie de vous montrer que votre raisonnement est discutable.

    "faut vraiment être stupide d'en boire si on ne supporte pas sinon"

    Il y a beaucoup de gens stupides, beaucoup.
    Il faudrait leur interdire de boire, vu que ca leur fait du mal.

    " c'est la version "officielle" que de légaliser ou dépénaliser les drogues, çà lutte éfficacement contre les mafieux or les mafieux comme vous dites trouveront d'autres parades pour se faire du fric mais est-ce que cela diminuera la consommation de drogue ? - Non bien au contraire et sur la place publique en plus -"

    Ne melangez pas depenalisation et legalisation, je vous le redis, je suis contre la depenalisation sans legalisation.

    Expliquez donc pourquoi si peu de gens prenaient de l'heroine , de la cocaine ou du haschich (Etc) avant 1970.

    Pourquoi avant la prohibition al Capone n'existait pas.

    La prohibition des drogues, c'est des gens prets a payer tres cher pour un produit interdit (L'attrait de l'interdit joue. C'est stupide mais ca joue). Un gramme de haschich valait 1 franc en 1961...Et les fumeurs de joints devaient etre quelques centaines maximum.

    Une histoire amusante, dans ces memoires, Groucho Marx raconte qu'il devait boire un verre par semaine avant la prohibition. a partir du moment ou boire etait interdit, il a commencer a se souler pour tres cher le plus souvent possible.
    (Absolument authentique. Stupide mais authentique. Il y a pleins de gens stupides...)

    Vous ne l'acceptez pas, mais rendre quelque chose d'illegal augmente sa valeur et crée un marché.

    "C'est toujours mieux que de cautionner les gens qui prennent de la drogue, à mon opinion -"

    Ha bon la censure ne vous derange pas alors...

    Il faut que je fasse attention, avec des gens comme vous, meme en parlant uniquement du statut des drogues, et meme sans dire du bien des drogues elles memes, on peut finir au tribunal.

    Je ne peux pas m'empecher de penser a Zemmour quand il parle de problemes qu'on a pas le droit d'aborder sans se retrouver avec un procès.

    "culture ou pas, je suis contre le fait de dépénaliser la drogue -"

    Sauf l'alcool, et le tabac (Mais vous allez bien me trouver que fumer une cigarette a des qualités cachées...)

    "Bah, si c'est permis, ils iront même sur la place publique se piquer devant tous le monde, faudra leur apprendre l'hygiène, à cause du risque."

    Ha parce que vous croyez que ca n'est deja pas le cas dans pleins d'endroits et depuis des DECENIES.

    Allez faire un tour a la Goutte d'Or a Paris.
    (Entre autres)

    RépondreSupprimer
  46. harry callahan17 juin 2011 à 02:28

    "Parce que la fin de la prohibition a eu la peau d'Al capone ou des autres mafieux mais est-ce que les gens ont moins consommés ? ..;Bref, Vous, vu que du moment les mafieux perdent du fric, le reste...."

    Le boom de la prohibition est incomparable avec ce qui s'est produit ensuite, un "retour à la normale"...
    D'avant la prohibition

    Renseignez vous.

    D'autre part "le reste" c'est que les alcool frelatés car produits sans controle et illegalement, ont quasiment disparus...
    (Ces alcools pouvait tuer parfois.)

    "au contraire de ceux qui passent leurs temps a excuser les voyous au nom d'une prétendue injustice sociale -"

    Je ne sais pas si vous avez vu la photo de mon pseudo pour ecrire un truc pareil...
    (Ou lu ce que je pensais des dealers. J'en ai eu au pas de ma porte...)

    C'est pas mon truc d'excuser les voyous.

    "Non dans une forme de morale. LA morale, ca n'existe pas.

    REP: C'est votre point de vue, permettez-moi de n'être pas d'accord avec vous -
    "
    C'est drole, michel Houellebecq pense plutot comme vous...

    Il y a des morales, pas une morale universelle que tout le monde reconnais. Ou il n'y aurait plus de conflits de religion etc...

    En Thailande, si vous dites du mal du roi, vous pouvez encore finir en taule.
    (Zemmour apprecierait, c'est comme la France sous l'ancien regime a ce niveau...Mais on ecartelle pas...)

    Par contre on y trouve des boxeurs de 40 ans facilement.
    (Boutade)


    " Pourquoi l'alcool ? un verre de vin, ce n'est pas dangereux, un joint - çà l'est - je crois que l'on va se répèter sans cesse -"

    Vu le nombre de gens qui sont incapable de ne boire qu'un verre de vin, c'est trop dangereux d'autoriser l'alcool. On ne peut pas laisser autant de comas ethiliques, de delirium tremens etc, pour le confort des oenologues...

    Mais bon si l'alcool est aussi saint qu'un bon jus d'orange...

    Si vous me dites que l'alcool n'est pas une drogue je dirait simplement que je pense que vous vous trompez, croyez le ou pas...

    "En meme temps, je me mefie de croisés, Torquemada, Khomeini, Pol Pot etc, qui pretendent, au nom de leur "morale", vouloir "changer l'homme".

    REP. En êtes-vous sure ?"

    Absolument.
    Vos raisonnements peuvent tres bien mener a des situations totalitaires.
    Le fanatique peut etre de pleins de formes differentes.

    C'est pour ca que je vous ai donné les deux extremes dans le cas de la prostitution.

    Vous etes assez radical dans vos aversions.
    Ce qui est amusant , c'est que certaines de vos positions outreraient beaucoup de gens de droite, ou conservateurs !
    (Par exemple sur la prostitution, ou certains regrettent carrement les maisons closes, ou sur le port d'arme, que certains reclament parce que la police n'est pas assez efficace ou par droit a la legitime defense)

    Charton Heston (Ce gauchiste liberal bien connu) vous aurait dit "vous retirerez mon arme à feu de la main froide de mon cadavre..."

    Et il y a pas mal de gens de son avis en France, en particulier sur le droit d'auto defense.
    (Pensez aux commercants cambriolés a repetition...)

    Pour vous eclairer, Clint Eastwood (Pas vraiment un laxiste ou un amoureux des gauchistes), a dit :

    "je ne suis pas fanatique, je suis liberal dans certains domaines, et conservateur dans d'autres"

    Je suis assez d'accord.

    Conserver ce qui marche comme dit Zemmour.

    "Vous ne savez toujours pas qui c'est Borillo ? - Il va vous rassurer -"

    Je n'ai parcouru que quelques notes sur des sujets sociologiques, je chercherais...

    RépondreSupprimer
  47. La drogue, c'est d’abord une affaire familiale. Quand ça va pas à la maison, ça risque dans les études et ça dégringole...çà dégringole dans les fréquentations, dans l'appréhension des choses. Le monde devient plus âpres, moins digeste, alors l’alcool et la drogue, ça vous a comme un avant gout de point final, de petite mort sous des apparences de soulagement paradisiaques. Le bonheur, même à courte portée, c'est toujours ça de pris, sur cette putain de vie.
    Putains d'adultes qui n'ont rien compris !!! Le malheur, c'est la liberté, aux portes de nulle part, dans le vide absolu, intégral. Ce vide que nous leur servons à plus soif !!!

    RépondreSupprimer
  48. Deux possibilités:

    Soit on inflige de terribles coups à ses trafiquants, sans pitié, à la Starsky et Hutch (l'humour en moins)

    Soit on légalise toutes les drogues (les plus communes) avec les précautions d'usage et on met enfin terme au problème de trafic.

    La première solution n'a pourtant rien d'impossible avec un gouvernement enfin autoritaire.

    Dans tous les cas on change radicalement de représentants politiques. Y-a pas quelqu'un dans la salle qui aurait envie d'un bon job, avec des tripes et du bon sens ??

    RépondreSupprimer
  49. harry callahan17 juin 2011 à 15:52

    "La drogue, c'est d’abord une affaire familiale."

    Souvent, Awarenest , vous avez raison là dessus.
    Mais vous avez pas mal de consommateur adultes de drogues, ca fait 40 ans qu'elles sont arrivées en masse...

    En fait sur cette histoire de depenalisation du canabis je pense en fait que c'est peut etre possible s'il s'agit d'enteriner le fait.

    Le sujet est diabolisé, la consommation augmente, les mafieux tiennent des quartiers, voire des pays.

    Dans ces conditions, la police a autre chose a faire que de mettre le fumeur de joint en prison.
    C'est deja un fait.

    Mais ce sera un bon moyen de refuser d'admettre l'echec de la politique menée.

    Bien entendu concretment, le trafic continuera d'augmenter, et la consommation aussi.

    La depenalisation du canabis sera un cataplasme sur une jambe de bois.

    Mais contrairement a vous Pitch, je pense que ce ne sont pas uniquement vos "liberaux" qui seront derrière si elle se produit.

    Vu que reconnaitre l'echec est visiblement impossible, ce serait une "manoeuvre habile".

    Mais on n'en est pas là.

    En fait l'autre facon de regler le probleme, ce sera la crise.

    Si les pays occidentaux sont "moins riches", le marché se contractera...

    RépondreSupprimer
  50. pitch de scenario17 juin 2011 à 19:58

    HARRY CALLAHAN A ECRIT:


    Mais bon encore une fois si des gens meurent "d'abus d'alcool" ou on leur vie detruite par ca, pertes et profit (Et que dire de ceux qui tuent au volant, vous parliez de la liberté de ne pas nuire aux autres...).

    On est pas loin du raisonnement "liberal" que vous decriez...

    REP: Encore à coté Harry, le problème, c'est que vous parlez de ceux qui abusent de l'alcool mais ceux qui n'abusent pasn rentrent-ils aussi dans votre shéma ?

    VOUS ECRIVEZ

    Je vous assure que sanitairement l'alcool est un plus grave probleme que les autres drogues.
    (les statistiques se trouvent).

    REP: Et je vous rassure, c'est l'abus qui est dangereux pas l'alccol, désolé, ce n'est pas encore pour cette fois-ci -

    " rien ne dit qu'ils ne serons pas rattrapés -(les poivrots) le jour ou ont pourras fumer de la drogue tranquillement-"

    Les gens qui le veulent fument dejà quasiment tranquillement, vous le savez parfaitement...

    rep/ Ha non, çà s'est votre interprétation, les gens qui fument tranquillement, ce sont les gens qui boivent tranquillement mais il y a aussi les poivrots et ceux qui fument a se détruire-

    VOUS ECRIVEZ

    "Vous avez une dent contre ceux qui boivent du vin ma parole ! "

    Pas du tout ca m'arrive meme d'en boire, mais j'essaie de vous montrer que votre raisonnement est discutable.
    REP: non c'est votre raisonnement qui est discutable, je vous dis qu'un verre d'alccol est moins dangereux qu'un joint et vous me sortez qu'il y a des poivrots, çà va cherchez loin votre raisonnement -

    VOUS ECRIVEZ

    "faut vraiment être stupide d'en boire si on ne supporte pas sinon"

    Il y a beaucoup de gens stupides, beaucoup.
    Il faudrait leur interdire de boire, vu que ca leur fait du mal.

    REP: Il y a des gens stupide pour beaucoup de choses mais qu'y pouvons-nous, il y a ceux qui pensent que prendre de la drogue, c'est pas grave - ce n'est pas pour çà qu'ont vas les interdire de penser cela, non ?

    VOUS ECRIVEZ



    Ne melangez pas depenalisation et legalisation, je vous le redis, je suis contre la depenalisation sans legalisation.

    REP: Et alors ? Moi je suis contre et la dépénalisation et la légalisation et le prétexte que çà va faire tomber les mafieux, c'est bidon, ce qui vont tomber, c'est encore et toujours, les victimes de la drogue -

    VOUS ECRIVEZ

    Expliquez donc pourquoi si peu de gens prenaient de l'heroine , de la cocaine ou du haschich (Etc) avant 1970.

    REP: Franchement qu'est-ce qu'ont s'en fous qu'en 70, ont prenaient beaucoup ou pas de drogue, est-ce que cela veut dire qu'il faut légaliser la drogue, vous rigolez j'espère -

    RépondreSupprimer
  51. pitch de scenario17 juin 2011 à 19:58

    harry callahan a ecrit

    VOUS ECRIVEZ

    Pourquoi avant la prohibition al Capone n'existait pas.

    La prohibition des drogues, c'est des gens prets a payer tres cher pour un produit interdit (L'attrait de l'interdit joue. C'est stupide mais ca joue). Un gramme de haschich valait 1 franc en 1961...Et les fumeurs de joints devaient etre quelques centaines maximum.

    REP: Vous vous répétez Harry et c'est lassant, essayez donc de lire aussi mes réponses, là, ont tournent en rond, le - Al capone, vous me le sortez à chaque fois - Al capone est tombé - d'accord, y a t-il moins de poivrots ? - non - moins de jeunes qui picolent ? - Non - Moins de multinationales qui se font du fric ? - NON - La drogue, ce sera pareille - ( moins pour la mafia encore que" mais certainement autant de victimes de la drogue et autant de fric pour ceux qui auront ce "marché" légalisé - suis-je plus clair ?

    VOUS ECRIVEZ

    Une histoire amusante, dans ces memoires, Groucho Marx raconte qu'il devait boire un verre par semaine avant la prohibition. a partir du moment ou boire etait interdit, il a commencer a se souler pour tres cher le plus souvent possible.
    (Absolument authentique. Stupide mais authentique. Il y a pleins de gens stupides...)

    REP: Hé oui, faut arrêter d'interdir la drogue et tous le monde va arrêter de se droguer - (ben voyons)

    VOUS ECRIVEZ



    "C'est toujours mieux que de cautionner les gens qui prennent de la drogue, à mon opinion -"

    Ha bon la censure ne vous derange pas alors...

    REP: Ha non, ce genre de "libéralisme" c'est bien pour vous, désolé, je crois a une certaine morale, moi quelqu'un qui prend un poison, je ne lui dis pas de continuer, je lui demande d'arrêter, questions d'humanité sans doute -

    VOUS ECRIVEZ

    Il faut que je fasse attention, avec des gens comme vous, meme en parlant uniquement du statut des drogues, et meme sans dire du bien des drogues elles memes, on peut finir au tribunal.
    REP: Ho non, la société qui emmène les gens au tribunal, c'est celle que vous défendez, zemmour en est l'exemple et j'en serais aussi, pour stigmatiser les drogués selon vous -

    VOUS ECRIVEZ


    "culture ou pas, je suis contre le fait de dépénaliser la drogue -"

    Sauf l'alcool, et le tabac (Mais vous allez bien me trouver que fumer une cigarette a des qualités cachées...)

    REP: vous vous égarez Harry -

    VOUS ECRIVEZ

    "Bah, si c'est permis, ils iront même sur la place publique se piquer devant tous le monde, faudra leur apprendre l'hygiène, à cause du risque."

    Ha parce que vous croyez que ca n'est deja pas le cas dans pleins d'endroits et depuis des DECENIES.

    REP: çà l'est surment mais pas autant lorsque l'on aura -selon votre souhait - légaliser la drogue - soyez-en certain - et un hamburger avec un peu de coke s'il vous plait -

    RépondreSupprimer
  52. pitch de scenario17 juin 2011 à 20:22

    HARRY CALLAHAN A ECRIT


    Le boom de la prohibition est incomparable avec ce qui s'est produit ensuite, un "retour à la normale"...
    D'avant la prohibition

    Renseignez vous.

    D'autre part "le reste" c'est que les alcool frelatés car produits sans controle et illegalement, ont quasiment disparus...
    (Ces alcools pouvait tuer parfois.)


    REP:ha oui, aujourd'hui, ont as du bon vin et ont auras de la bonne drogue, çà change tout en effet -

    VOUS ECRIVEZ

    "au contraire de ceux qui passent leurs temps a excuser les voyous au nom d'une prétendue injustice sociale -"

    Je ne sais pas si vous avez vu la photo de mon pseudo pour ecrire un truc pareil...
    (Ou lu ce que je pensais des dealers. J'en ai eu au pas de ma porte...)

    C'est pas mon truc d'excuser les voyous.

    REP: Comment ? Vous voulez interdire un voyou d'agresser une personne ? çà ne vous ressemble pas çà...(lol)

    VOUS ECRIVEZ

    "Non dans une forme de morale. LA morale, ca n'existe pas.

    REP: C'est votre point de vue, permettez-moi de n'être pas d'accord avec vous -
    "
    C'est drole, michel Houellebecq pense plutot comme vous...

    REP: tant mieux et bien d'autres heureusement -

    VOUS ECRIVEZ

    Il y a des morales, pas une morale universelle que tout le monde reconnais. Ou il n'y aurait plus de conflits de religion etc...

    REP: Moi j'en connais UNE celle qui me dit que lorsque quelqu'un vole ou trahit quelqu'un, c'est pas qu'il défend son intêret, c'est que c'est un salaud mais il y en a d'autres puisque vous le dite - PS: la morale, ce n'est pas une religion -

    VOUS ECRIVEZ

    En Thailande, si vous dites du mal du roi, vous pouvez encore finir en taule.
    (Zemmour apprecierait, c'est comme la France sous l'ancien regime a ce niveau...Mais on ecartelle pas...)

    REP: Ce n'est pas la morale que je défend mais c'est peut-être parce que je ne suis pas Thailandais -

    ...

    RépondreSupprimer
  53. pitch de scenario17 juin 2011 à 20:23

    Harry callahan a ecrit

    VOUS ECRIVEZ




    " Pourquoi l'alcool ? un verre de vin, ce n'est pas dangereux, un joint - çà l'est - je crois que l'on va se répèter sans cesse -"

    Vu le nombre de gens qui sont incapable de ne boire qu'un verre de vin, c'est trop dangereux d'autoriser l'alcool. On ne peut pas laisser autant de comas ethiliques, de delirium tremens etc, pour le confort des oenologues...

    REP : Encore une de vos interprétation - c'est évident - peu de gens, ne boivent qu'un verre à table -

    VOUS ECRIVEZ

    Mais bon si l'alcool est aussi saint qu'un bon jus d'orange...

    REP: Vous brodez, là -

    VOUS ECRIVEZ

    Si vous me dites que l'alcool n'est pas une drogue je dirait simplement que je pense que vous vous trompez, croyez le ou pas...

    REP : Si çà pouvez vous aider à mieux dormir, oui vous avez raison, l'alcool c'est une drogue -

    VOUS ECRIVEZ

    "En meme temps, je me mefie de croisés, Torquemada, Khomeini, Pol Pot etc, qui pretendent, au nom de leur "morale", vouloir "changer l'homme".

    REP. En êtes-vous sure ?"

    Absolument.
    Vos raisonnements peuvent tres bien mener a des situations totalitaires.
    Le fanatique peut etre de pleins de formes differentes.

    REP: C'est vous qui êtes à la chasse des gens qui pensent comme moi - Je vous dis que je suis contre la dépénalisation de la drogue et vous me pourchassez de propos qui sont censés me faire passer pour un monstre, ai-je encore le droit de dire ce que je pense ? bien sur que NON à vous lire - je suis certainement plus libéral que vous -

    VOUS ECRIVEZ

    C'est pour ca que je vous ai donné les deux extremes dans le cas de la prostitution.

    Vous etes assez radical dans vos aversions.
    Ce qui est amusant , c'est que certaines de vos positions outreraient beaucoup de gens de droite, ou conservateurs !

    REP; Radical avec la drogue et la prostition, c'est certain et conservateur sur le fait que la société doit avoir une morale, un devoir, des régles à suivre et non la liberté que vous préconisez dans le genre - tout doit être permis -

    VOUS ECRIVEZ
    Charton Heston (Ce gauchiste liberal bien connu) vous aurait dit "vous retirerez mon arme à feu de la main froide de mon cadavre..."

    REP: Que grand bien lui fasse -

    VOUS ECRIVEZ

    Et il y a pas mal de gens de son avis en France, en particulier sur le droit d'auto defense.
    (Pensez aux commercants cambriolés a repetition...)

    REP: Je regrette, vous ne me convaincrez pas sur ce sujet, seule la police doit être armé, soi çà marche moins bien aujourd'hui, la cause, ce n'est pas que les gens ne soient pas armés-

    VOUS ECRIVEZ

    Pour vous eclairer, Clint Eastwood (Pas vraiment un laxiste ou un amoureux des gauchistes), a dit :

    "je ne suis pas fanatique, je suis liberal dans certains domaines, et conservateur dans d'autres"

    REP: vous devriez vivre en amérique cher Harry, ce n'est pas un pays qui m'attire sur le plan politique-

    VOUS ECRIVEZ


    "Vous ne savez toujours pas qui c'est Borillo ? - Il va vous rassurer -"

    Je n'ai parcouru que quelques notes sur des sujets sociologiques, je chercherais...

    REP: vous allez voir, vous allez l'adorer - Ensuite, je vous parlerais d'une certaine affaire...

    RépondreSupprimer
  54. pitch de scenario17 juin 2011 à 20:27

    HARRY CALLAHAN A ECRIT:

    Mais contrairement a vous Pitch, je pense que ce ne sont pas uniquement vos "liberaux" qui seront derrière si elle se produit.

    REP: Ce sont pourtant EUX qui la demande -

    VOUS ECRIVEZ

    En fait l'autre facon de regler le probleme, ce sera la crise.

    Si les pays occidentaux sont "moins riches", le marché se contractera...

    REP: Vous pouvez toujours rêver -

    RépondreSupprimer
  55. harry callahan17 juin 2011 à 20:41

    "Soit on inflige de terribles coups à ses trafiquants, sans pitié, à la Starsky et Hutch (l'humour en moins)"

    Ca fait des années que c'est, parait-il, la politique menée.

    Je dit parait-il , parce qu'au niveau des trafiquants internationaux, la politique est parfois de les faire passer "d'indic", voire "d'agents" (Avec le droit de trafiquer pour leur "faux frais") a celui de "criminels".
    (Pas possible ?!)

    Non, la repression des trafiquants seule ne marche pas(D'autant que vous avez des petits consommateurs trafiquants), il faut taper très fort sur les consommateurs.
    Notez que ca a ete essayé aussi. Il faudrait faire encore plus radical...
    (Et On sait que les prisons sont pleines. Tiens d'ailleurs dans les années 90, 90% des femmes en prison l'etaient pour raisons liées à la drogue...90%...).

    Donc solution du genre peine de mort pour les consommateur.
    (Moi j'etendrais ca a l'alcool et aux cigarettes.)

    Et là on frise le totalitarisme.

    Ca ne gène pas Pitch qui pense que seuls les "liberaux" sont totalitaires...
    (Faut oser quand meme)

    La deuxieme solution sera refusée pour "raison morale" (A geometrie variable...), enfin raison morale "pour la galerie", mais surtout je pense parce que le trafic est integré economiquement et politiquement.

    Ou alors peut etre y aura-t-il une "depenalisation" qui ne change rien du tout, mais fera plaisir aux "liberaux" et aux trafiquants.
    (Là dessus je suis d'accord avec Pitch)

    Donc ca va continuer de pourrir...

    "L'armée contre les trafiquants", quelle farce...

    Un jour les trafiquants racheteront l'armée, ils auront les moyens...

    Le supermarché de la drogue sera en tout cas toujours ouvert 24/24H.

    RépondreSupprimer
  56. @Awarenest
    Deux possibilités:

    Soit on inflige de terribles coups à ses trafiquants, sans pitié, à la Starsky et Hutch (l'humour en moins)

    Soit on légalise toutes les drogues (les plus communes) avec les précautions d'usage et on met enfin terme au problème de trafic.

    La première solution n'a pourtant rien d'impossible avec un gouvernement enfin autoritaire.

    Dans tous les cas on change radicalement de représentants politiques. Y-a pas quelqu'un dans la salle qui aurait envie d'un bon job, avec des tripes et du bon sens ??

    Réaction typique d'une personne qui ne connaît rien au sujet.
    Ce genre de réprime conduira seulement le consommateur a cultivé le cannabis chez lui ce qui se fait déjà en France. Beaucoup de sites expliquent comment la cultiver (c'est qu'une plante, hein).
    Et je reviendrais à ce que j'ai dit plus haut, à pitch "doit-on mettre des caméras chez tous les Français pour voir qui en comme ou pas ?"
    Et cela fera encore plus de publicité pour le cannabis, comme on dit « L'interdit excite l'envie".

    RépondreSupprimer
  57. L'échange est intéressant, par contre les derniers messages sont illisibles, à cause de l'absence d'une fonction "citation". On ne sait plus qui à écrit quoi.

    Je suis plutôt d'accord avec Harry callahan, sauf sur un point : pourquoi souhaiter l'éradication de toutes les drogues ?
    Fumer du cannabis n'est pas une mauvaise chose en soi. Comme je l'ai déjà dit, pour connaître les vertus de certaines drogues, on peut se référer à quelques uns de nos plus grands poètes.

    RépondreSupprimer
  58. harry callahan18 juin 2011 à 08:06

    " Encore à coté Harry, le problème, c'est que vous parlez de ceux qui abusent de l'alcool mais ceux qui n'abusent pasn rentrent-ils aussi dans votre shéma ?"

    Ils la mort des autres sur la conscience...
    (Quel manque d'esprit civique pour un verre de vin...)

    Pour avancer un peu, (Parce que la c'est dialogue de sourds) j'essaie de vous dire que l'alcool est dangereux, abus ou pas.
    Que si la prohibition a ete instaurée aux USA, en son temps, il y a une raison.
    (Idem si l'absynthe est interdite)

    C'est d'ailleurs curieux, vous faites confiance a la liberté de jugement des gens (Attention a ce dangereux coté liberal) quant a cet abus d'alcool (Et le resultat sanitaire n'est pas très probant...) mais pas pour les autres drogues.
    Les autres drogues sont le MAL...
    Mais c'est effectivement une facon de voir les choses.

    D'autre part si votre argument sur l'abus vous sert en pour pretendre que l'alcool peut etre dispensé d'interdiction du fait que des gens controlent son usage (L'argument classique de tout les drogués...), sur le tabac, vous allez utiliser cette astuce aussi ?

    On peut avoir un cancer moderé avec le tabac sans doute ? C'est positif le cancer ?

    "rep/ Ha non, çà s'est votre interprétation, les gens qui fument tranquillement, ce sont les gens qui boivent tranquillement mais il y a aussi les poivrots et ceux qui fument a se détruire-"

    Ca me rassure, il vous arrive aussi d'etre peu clair...

    "je vous dis qu'un verre d'alccol est moins dangereux qu'un joint"

    Un grand verre de whiskey ou de cognac ?
    Ca suffit pour etre ivre, tuer quelqu'un en voiture, se battre, chanter a tuer tete et emmerder les voisins, et debuter accessoirement une addiction.

    Non un verre d'alcool n'est pas obligatoirement moins dangereux qu'un joint, il faut le mode d'emploi.
    Hors tout le monde ne l'a pas, tout le monde ne sait pas boire...

    Mais l'etat devrait peut etre s'en occuper, on peut pas laisser cette liberté de jugement aux gens, puisque c'est intresequement dangereux, la liberté...

    "Moi je suis contre et la dépénalisation et la légalisation et le prétexte que çà va faire tomber les mafieux, c'est bidon, ce qui vont tomber, c'est encore et toujours, les victimes de la drogue -"

    C'est tout de meme bien de savoir la difference entre penalisation et legalisation.
    Dans le cas des tranquilisants (Vous allez sans doute aussi me dire que ce ne sont pas des drogues...), c'est legal mais encadré.

    Les victimes de la drogue tomberont TOUJOURS.
    Il y aura toujours, legal , illegal ou pas des gens pour prendre des drogues.
    Le debat c'est quelle solution permet de limiter ces victimes , et le trafic.
    A moins de changer l'homme...

    "Hé oui, faut arrêter d'interdir la drogue et tous le monde va arrêter de se droguer - (ben voyons)"

    Vous pouvez le nier, mais l'attrait de l'interdit joue, en particulier dans le cas des adolescents.

    "Ha non, ce genre de "libéralisme" c'est bien pour vous, désolé, je crois a une certaine morale, moi quelqu'un qui prend un poison, je ne lui dis pas de continuer, je lui demande d'arrêter, questions d'humanité sans doute -"

    Vous vous emportez camarade, avec vos cotés staliniens "anti liberaux" primaires.

    Pas etonnant que vous parliez d'Humanité...
    En matière de censure on s'y connais dans le domaine.
    (Vous tombez a plat avec votre fanatisme)

    N'oubliez pas de denoncer ceux qui ne suivent pas la ligne a la Stasi, la mauvaise pensée et l'attitude anti sociale sont aussi un poison.
    (Vous supportez les fumeurs au fait ?)

    RépondreSupprimer
  59. harry callahan18 juin 2011 à 08:16

    "Ho non, la société qui emmène les gens au tribunal, c'est celle que vous défendez"

    Vous allez bien Pitch ?

    J'ai plutot tendance a regretter que des moralistes dans votre genre (Ceux qui ont UNE morale, eux aussi ont raison, soyez sur qu'ils en sont convaincus), sont les premiers a judiciariser la parole.

    La censure ne vous derange pas non plus alors apres tout...

    Parce que vous n'avez pas l'air de remarquer que je suis critique du liberalisme sur bien des points.

    Mais pas un fanatique...

    "ha oui, aujourd'hui, ont as du bon vin et ont auras de la bonne drogue, çà change tout en effet "

    le fait est que toutes les drogues sont coupées, parfois au DDT etc... Des gens en meurent, cela peut arriver...

    "Vous voulez interdire un voyou d'agresser une personne ? çà ne vous ressemble pas çà...(lol) "

    Je pense que les gens qui lisent jugeront qui est de mauvaise foi de nous deux....

    "Moi j'en connais UNE celle qui me dit que lorsque quelqu'un vole ou trahit quelqu'un, c'est pas qu'il défend son intêret, c'est que c'est un salaud mais il y en a d'autres puisque vous le dite - PS: la morale, ce n'est pas une religion -"

    La morale et la religion sont souvents liés.
    Pour le reste, je vous explique une chose simple: Ceux qui parlent le plus de morale, la font a tout le monde etc...Sont souvent les pires faux culs et voleurs du monde.

    La morale, c'est mieux quand on en a une, pas quand on en parle.

    Et en general , quand on en a , comme on sait que c'est difficile de s'y tenir, on s'y tient, et on en parle peu...

    " la société doit avoir une morale, un devoir, des régles à suivre et non la liberté que vous préconisez dans le genre - tout doit être permis -"

    Le sens du devoir est infiniment respectable et necessaire, la liberté fait partie de la devise de mon pays, et je ne les oppose pas.
    (Je ne suis pas un fanatique, je crois a l'equilibre entre les deux)

    La morale ne se preche pas, elle se vit.

    Vos raccourcis à dire que "je veux tout permettre", ca n'emgage que vous...

    "vous devriez vivre en amérique cher Harry"

    Je suis francais...

    "Je regrette, vous ne me convaincrez pas sur ce sujet, seule la police doit être armé, soi çà marche moins bien aujourd'hui, la cause, ce n'est pas que les gens ne soient pas armés-"

    Ce qu'il faut savoir c'est surtout que si vous etes autorisé a avoir des armes(De chasse etc, pas de guerre, sauf collection), si vous vous en servez, en fait ca risque de vous couter plus cher que de vous laisser faire.

    C'est fondamentalement ce qui me dérange, que l'agresseur risque moins que celui qui se defends.
    (Je ne suis pas non plus pour la vente libre d'arme de guerre etc...Je ne suis pas un fanatique...)

    "Mais contrairement a vous Pitch, je pense que ce ne sont pas uniquement vos "liberaux" qui seront derrière si elle se produit.

    REP: Ce sont pourtant EUX qui la demande - "

    Les "liberaux" (societaux) qui la demandent (Pour de mauvaises raisons) ne l'obtiendront pas. D'ailleurs certains liberaux sont contre (les trafiquants).

    En ce qui concerne la chute du trafic du a la crise, Xavier Rauffer (Criminologue peu communiste, pas votre genre.), a observé que la criminalité baissait avec les crises, avec l'apauvrissement.
    (Ce qui dement l'idée que il faut etre pauvre pour etre criminel, un des poncifs qu'on nous sort souvent)

    On ne peut pas considerer ca comme une solution (sic), mais ca peut se produire.

    RépondreSupprimer
  60. harry callahan18 juin 2011 à 08:16

    "Ho non, la société qui emmène les gens au tribunal, c'est celle que vous défendez"

    Vous allez bien Pitch ?

    J'ai plutot tendance a regretter que des moralistes dans votre genre (Ceux qui ont UNE morale, eux aussi ont raison, soyez sur qu'ils en sont convaincus), sont les premiers a judiciariser la parole.

    La censure ne vous derange pas non plus alors apres tout...

    Parce que vous n'avez pas l'air de remarquer que je suis critique du liberalisme sur bien des points.

    Mais pas un fanatique...

    "ha oui, aujourd'hui, ont as du bon vin et ont auras de la bonne drogue, çà change tout en effet "

    le fait est que toutes les drogues sont coupées, parfois au DDT etc... Des gens en meurent, cela peut arriver...

    "Vous voulez interdire un voyou d'agresser une personne ? çà ne vous ressemble pas çà...(lol) "

    Je pense que les gens qui lisent jugeront qui est de mauvaise foi de nous deux....

    "Moi j'en connais UNE celle qui me dit que lorsque quelqu'un vole ou trahit quelqu'un, c'est pas qu'il défend son intêret, c'est que c'est un salaud mais il y en a d'autres puisque vous le dite - PS: la morale, ce n'est pas une religion -"

    La morale et la religion sont souvents liés.
    Pour le reste, je vous explique une chose simple: Ceux qui parlent le plus de morale, la font a tout le monde etc...Sont souvent les pires faux culs et voleurs du monde.

    La morale, c'est mieux quand on en a une, pas quand on en parle.

    Et en general , quand on en a , comme on sait que c'est difficile de s'y tenir, on s'y tient, et on en parle peu...

    " la société doit avoir une morale, un devoir, des régles à suivre et non la liberté que vous préconisez dans le genre - tout doit être permis -"

    Le sens du devoir est infiniment respectable et necessaire, la liberté fait partie de la devise de mon pays, et je ne les oppose pas.
    (Je ne suis pas un fanatique, je crois a l'equilibre entre les deux)

    La morale ne se preche pas, elle se vit.

    Vos raccourcis à dire que "je veux tout permettre", ca n'emgage que vous...

    "vous devriez vivre en amérique cher Harry"

    Je suis francais...

    "Je regrette, vous ne me convaincrez pas sur ce sujet, seule la police doit être armé, soi çà marche moins bien aujourd'hui, la cause, ce n'est pas que les gens ne soient pas armés-"

    Ce qu'il faut savoir c'est surtout que si vous etes autorisé a avoir des armes(De chasse etc, pas de guerre, sauf collection), si vous vous en servez, en fait ca risque de vous couter plus cher que de vous laisser faire.

    C'est fondamentalement ce qui me dérange, que l'agresseur risque moins que celui qui se defends.
    (Je ne suis pas non plus pour la vente libre d'arme de guerre etc...Je ne suis pas un fanatique...)

    "Mais contrairement a vous Pitch, je pense que ce ne sont pas uniquement vos "liberaux" qui seront derrière si elle se produit.

    REP: Ce sont pourtant EUX qui la demande - "

    Les "liberaux" (societaux) qui la demandent (Pour de mauvaises raisons) ne l'obtiendront pas. D'ailleurs certains liberaux sont contre (les trafiquants).

    En ce qui concerne la chute du trafic du a la crise, Xavier Rauffer (Criminologue peu communiste, pas votre genre.), a observé que la criminalité baissait avec les crises, avec l'apauvrissement.
    (Ce qui dement l'idée que il faut etre pauvre pour etre criminel, un des poncifs qu'on nous sort souvent)

    On ne peut pas considerer ca comme une solution (sic), mais ca peut se produire.

    RépondreSupprimer
  61. harry callahan18 juin 2011 à 08:25

    "Fumer du cannabis n'est pas une mauvaise chose en soi. "

    Vous etes fou, M, Pitch va vous envoyer la police pour avoir ecrit ca (Vous tombez sous le coup de la loi d'ailleurs ! Pitch, denoncez au moderateur, vous aurez une medaille des komsomols, avec francisque et marteaux en chocolat).

    (J'en rajoute, je sais, c'est mon coté "liberal", peut etre que l'eau benite peut aussi me calmer, qui sait...).

    Fumer du cannabis est nocif, les drogues le sont globlement, toutes les drogues, et bien je pense que leurs mauvais cotés ne valent pas leur cotés "positifs".

    (J'accepte que vous ne soyez pas d'accord...mon coté "liberal" encore une fois...)

    Pour finir, Pitch, vous qui avez l'air d'appreciez le FN, vous saviez sans doute que Le Pen se qualifiait de "Reagan francais" (Il aurait sans doute du partir aux USA, lui aussi), et se disait profondement liberal.
    Comme sa fille avant que Soral lui fasse la lecon...

    Imaginez si le FN avait eu le pouvoir...
    Heureusement que la gauche l'a eu souvent a sa place, on a echappé a un Reagan liberal en France !

    Soyez heureux !

    RépondreSupprimer
  62. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  63. Harry:

    Et si l'on doit en venir à un totalitarisme, parce que tout le reste à échoué, alors je préfère celui qui aura le souci majeure des humbles, des victimes innocentes à celui des gangs organisés que rien n'interdit, pas même la menace d'un séjour en prison, chef-lieu de leur quartier général.

    RépondreSupprimer
  64. Je ne suis pas entièrement votre raisonnement Harry...

    Sur les dossiers drogue et délinquance, en clair, y-a rien à faire ?

    Une légalisations de certains produits - les plus courants-, cependant ferait de ma misère dans les rangs des gangs biens organisés...et éviterait la diffusion de produits encore plus toxiques parce que produits dans des conditions insalubres à partir de composés invérifiables.

    Que l'état fasse du blé, de la tune sur le dos des consommateurs crétins, à partir de composés contrôlés en des laboratoires officiels, dans un cadre, un environnement "médicalisé" me semble préférable à ce que nous connaissons.

    Brisons l'attrait du clandestin, de la rupture sociale, du transgressif très tendance, de la dissidence... Rendons ringard l'idée de se perdre, de perdre sa vie, de s'anéantir, de s'appauvrir physiquement et intellectuellement.
    Le vrai visage du drogué, de l’alcoolique voir du fumeur invétéré, c'est pas la gloire ! c'est pas la réussite sociale et affective et encore moins l’ascension vers les sommets. C'est la chute vertigineuse de l'être qui perd tout sur son passage pour finir comme un déchet sur un tas d'ordures, entre soi.Certes au passage on a frimé un peu, mais à quel prix ?

    RépondreSupprimer
  65. harry callahan18 juin 2011 à 17:00

    " si l'on doit en venir à un totalitarisme, parce que tout le reste à échoué, alors je préfère celui qui aura le souci majeure des humbles, des victimes innocentes à celui des gangs organisés que rien n'interdit, pas même la menace d'un séjour en prison, chef-lieu de leur quartier général."

    Je pense que vous avez parfaitement posé la situation actuelle. On continue comme ca et on laisse la situation pourrir, ou alors on tape tres fort (Mais vraiment fort).
    Vous avez evoqué une legalisation mais toute une part de la population y est hostile violement.
    Inutile de dire que toute une partie de la population est aussi tres violement hostile au fait "qu'on tape fort".

    Ca va donc continuer comme ca.

    Ou est celui qui pense aux humbles Awarenest ?
    Je ne serait pas contre un nouveau De Gaulle, mais je me passe d'un nouveau Boulanger.

    "Sur les dossiers drogue et délinquance, en clair, y-a rien à faire ?"

    Delinquance, il faut et evidement pas seulement pour la drogue, construire des prisons et arreter de laisser les petits delinquants impunis.

    Regarder cette imbecilité (Encore de l'importation US dont on se serait passé) de vouloir autoriser un avocat lors des gardes a vue...La police n'est pas incompetente a condition qu'on ne lui attache pas les mains.

    Il y a aussi un probleme avec les juges, mais vous m'aurez compris...

    "Une légalisations de certains produits - les plus courants-, cependant ferait de ma misère dans les rangs des gangs biens organisés...et éviterait la diffusion de produits encore plus toxiques parce que produits dans des conditions insalubres à partir de composés invérifiable"

    Non je ne pense pas.
    On en est au tout ou rien, c'est le drame
    Qu'est ce que le produit plus courant ?
    La cocaine ? elle est partout ! Beaucoup de reseaux sont deja passés du haschich a la cocaine plus rentable depuis quelques années.
    Si vous legalisez une partie des "produits", les mafieux vont se rabattre sur les autres.

    Sinon je ne vais pas detailler, mais vous avez un peu le meme genre de raisonnement que moi sur le sujet.
    (Camarade Pitch ne va pas vous rater).

    En matière de drogue, on est bloqué, totalement bloqué.
    On a inventé une criminalité et un delit, on n'arrive pas a l'eradiquer, mais on ne peut/veut pas retourner en arrière...

    Vous saviez d'ailleurs que l'heroine a ete synthetisée au XIXeme siecle pour lutter contre l'addiction a la morphine ? Et que la morphine a ete inventée pour aider les opiomanes ?

    On a commis des erreurs dramatiques, et le prix est epouvantable.

    De toute facon quand certains en arrivent a sniffer de la colle (Faut interdire la colle), on se dit que le besoin d'addiction a de beaux jours devant lui.

    RépondreSupprimer
  66. harry callahan18 juin 2011 à 19:01

    La reaction d'Eric Zemmour sur le sujet:

    http://www.youtube.com/watch?v=HyiCx21bomQ

    Ca me donne envie d'ajouter que le durcissement est possible , et sera peut etre accepté par un plus large part de la population, a cause de l'ultra violence des trafiquants, et de leurs guerres armées.

    Si on en arrive là, et c'est la direction profilée, ce sera comme au Bresil.

    Un consommateur de drogue sera a considerer comme un mafieux et a traiter de la meme manière.

    Une legalisation (Totale, Zemmour a tres bien dit qu'une legalisation seule du cannabis serait deplacer le probleme) est une alternative, mais en fait j'y crois peu, la conjoncture etant ce qu'elle est, avec la crise et l'accumulation du melange de probleme ethique-religieux-criminel dans des ghettos, ca risque de devenir une guerre.

    Et là, les histoires de "liberté", en cas de guerre contre les sous merdes a faire passer hitler pour un rigolo, que sont les trafiquants, ca ne sera pas à l'ordre du jour.

    Mais cette guerre risque de ne jamais finir par contre...

    Comme en Amerique du sud...

    RépondreSupprimer
  67. pitch de scenario18 juin 2011 à 21:53

    MANO A ECRIT:

    Et je reviendrais à ce que j'ai dit plus haut, à pitch "doit-on mettre des caméras chez tous les Français pour voir qui en comme ou pas ?"
    Et cela fera encore plus de publicité pour le cannabis, comme on dit « L'interdit excite l'envie".

    REP: Mais la question n'est pas de mettre des caméras chez les personnes pour voir si il fume, la question est de savoir si on dépénalise le cannabis, çà fera arrêter ou baisser la consommation de cette drogue, c'était un des sujets de "çà se dispute aujourd'hui et croyez-le, les réponses étaient intérressantes-

    RépondreSupprimer
  68. pich de scénario18 juin 2011 à 22:07

    HARRY CALLAHAN A ECRIT


    Encore à coté Harry, le problème, c'est que vous parlez de ceux qui abusent de l'alcool mais ceux qui n'abusent pasn rentrent-ils aussi dans votre shéma ?"

    Ils la mort des autres sur la conscience...
    (Quel manque d'esprit civique pour un verre de vin...)

    REP: Ce n'est plus de l'argumentation Harry, reprenez-vous -

    VOUS ECRIVEZ

    Pour avancer un peu, (Parce que la c'est dialogue de sourds) j'essaie de vous dire que l'alcool est dangereux, abus ou pas.

    REP: Et vous avez tort, seul l'abus est dangereux pas l'alccol en lui même -

    VOUS ECRIVEZ


    Que si la prohibition a ete instaurée aux USA, en son temps, il y a une raison.

    REP: Attendez,Harry, La prohibition de l'alcool fut soutenue par les pasteurs, qui voulaient moraliser la vie des plus pauvres et par les femmes qui associaient alcoolisme et violences conjugales, c'est plus dans un souci moraliste que le fait que l'alcool soit dangereux

    VOUS ECRIVEZ

    C'est d'ailleurs curieux, vous faites confiance a la liberté de jugement des gens (Attention a ce dangereux coté liberal) quant a cet abus d'alcool (Et le resultat sanitaire n'est pas très probant...) mais pas pour les autres drogues.

    REP: Liberté des jugements des gens ? drole d'expression - Mais effectivement, je fais plus confiance a des gens qui disent qu'un verre de vin n'est pas dangereux à coté de ceux qui veulent dépénaliser le cannabis ou légaliser les drogues -

    VOUS ECRIVEZ
    Les autres drogues sont le MAL...
    Mais c'est effectivement une facon de voir les choses.

    REP: C'est juste, c'est ma façon de voir et de dire - Non à la drogue -

    SUITE

    RépondreSupprimer
  69. pitch de scenario18 juin 2011 à 22:15

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    D'autre part si votre argument sur l'abus vous sert en pour pretendre que l'alcool peut etre dispensé d'interdiction du fait que des gens controlent son usage (L'argument classique de tout les drogués...)-

    REP: Précisez votre pensée -

    VOUS ECRIVEZ

    sur le tabac, vous allez utiliser cette astuce aussi ?

    REP: Vous vous répétez, j'ai déjà répondu -

    VOUS ECRIVEZ

    On peut avoir un cancer moderé avec le tabac sans doute ? C'est positif le cancer ?

    REP: SVP, reste cohérent -

    VOUS ECRIVEZ



    "rep/ Ha non, çà s'est votre interprétation, les gens qui fument tranquillement, ce sont les gens qui boivent tranquillement mais il y a aussi les poivrots et ceux qui fument a se détruire-"

    Ca me rassure, il vous arrive aussi d'etre peu clair...

    REP: Je dis toujours la même chose, il y a ceux qui boivent tranquillement et ceux qui abusent et il y a ceux qui fume du cannabis tranquillement et ceux qui abusent, sauf que le premier de l'un n'est pas nocif, tandis que le premier de l'autre l'est -

    VOUS ECRIVEZ

    "je vous dis qu'un verre d'alccol est moins dangereux qu'un joint"

    Un grand verre de whiskey ou de cognac ?
    Ca suffit pour etre ivre, tuer quelqu'un en voiture, se battre, chanter a tuer tete et emmerder les voisins, et debuter accessoirement une addiction.

    REP Vous brodez mon cher Harry, un GRAND verre (pourquoi un grand verre ? lol ! - Pas convaincant vottre argumentation -

    VOUS ECRIVEZ

    Non un verre d'alcool n'est pas obligatoirement moins dangereux qu'un joint, il faut le mode d'emploi.
    Hors tout le monde ne l'a pas, tout le monde ne sait pas boire...

    REP: Vous avez tort, un verre d'alcool n'est pas dangereux, vous répètez, ne cherchez pas, je vous répondrais toujours pareil -

    VOUS ECRIVEZ

    Mais l'etat devrait peut etre s'en occuper, on peut pas laisser cette liberté de jugement aux gens, puisque c'est intresequement dangereux, la liberté...

    REP: Propos incompréhensile - vous vous fatiguez Harry -

    A SUIVRE

    RépondreSupprimer
  70. pitch de scenario18 juin 2011 à 22:27

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    "Moi je suis contre et la dépénalisation et la légalisation et le prétexte que çà va faire tomber les mafieux, c'est bidon, ce qui vont tomber, c'est encore et toujours, les victimes de la drogue -"

    C'est tout de meme bien de savoir la difference entre penalisation et legalisation.
    Dans le cas des tranquilisants (Vous allez sans doute aussi me dire que ce ne sont pas des drogues...), c'est legal mais encadré.

    REP: Ha l'argument qui tue, légalisons l'héroine, parce que l'on légalise les somnifers - quelle pertinence - Un tranquilisant c'est plus dangereux que de l'héroine pour vous ?

    VOUS ECRIVEZ


    Les victimes de la drogue tomberont TOUJOURS.
    Il y aura toujours, legal , illegal ou pas des gens pour prendre des drogues.
    Le debat c'est quelle solution permet de limiter ces victimes , et le trafic.
    A moins de changer l'homme...

    REP: Et oui, il y aura toujours des victimes, heureusement que vous le réalisez pour un peu, je croirais que ce qui vous intéresse le plus, c'est d'avoir la peau d'Al capone - La solution de tous légaliser est une connerie monumentale, çà ne changera absolument rien pour les victimes et c'est tout ce qui m'intérresse -

    VOUS ECRIVEZ

    "Hé oui, faut arrêter d'interdir la drogue et tous le monde va arrêter de se droguer - (ben voyons)"

    Vous pouvez le nier, mais l'attrait de l'interdit joue, en particulier dans le cas des adolescents.

    REP: Psychologie a deux sous,interdit ou pas, les jeunes continuerons a se droguer -

    VOUS ECRIVEZ

    "Ha non, ce genre de "libéralisme" c'est bien pour vous, désolé, je crois a une certaine morale, moi quelqu'un qui prend un poison, je ne lui dis pas de continuer, je lui demande d'arrêter, questions d'humanité sans doute -"

    Vous vous emportez camarade, avec vos cotés staliniens "anti liberaux" primaires.

    REP: Non celui qui s'emporte c'est vous et vos propos le démontre - vous me traitez de stalinien or depuis que je suis sur ce blog, je ne pense pas que mes propos ont un rapport avec staline ou le communisme et je suis encore moins un anti libéraux mais comme toujours, c'est toujours les insultes qui suivent un manque d'argumentation -

    A SUIVRE

    RépondreSupprimer
  71. picth de scénario18 juin 2011 à 22:45

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    Pas etonnant que vous parliez d'Humanité...
    En matière de censure on s'y connais dans le domaine.
    (Vous tombez a plat avec votre fanatisme)

    REP: Pour vous être humanisme c'est être un fanatique ? - Vous m'inquiètez Harry-

    VOUS ECRIVEZ

    N'oubliez pas de denoncer ceux qui ne suivent pas la ligne a la Stasi, la mauvaise pensée et l'attitude anti sociale sont aussi un poison.
    (Vous supportez les fumeurs au fait ?)

    REP: C'est n'importe quoi ces propos -

    VOUS ECRIVEZ

    harry callahan a dit...
    "Ho non, la société qui emmène les gens au tribunal, c'est celle que vous défendez"

    Vous allez bien Pitch ?

    J'ai plutot tendance a regretter que des moralistes dans votre genre (Ceux qui ont UNE morale, eux aussi ont raison, soyez sur qu'ils en sont convaincus), sont les premiers a judiciariser la parole.

    REP: Citez-moi une personne qui a judiciarisez une autre personne pour sa parole - des faits Harry, pas vos fantasmes - après, je vous répondrez-

    VOUS ECRIVEZ

    La censure ne vous derange pas non plus alors apres tout...

    REP: Faux, a lire mes anciens messages sur la question, j'ai même cité voltaire -

    VOUS ECRIVEZ

    Parce que vous n'avez pas l'air de remarquer que je suis critique du liberalisme sur bien des points.

    Mais pas un fanatique...

    REP: C'est votre droit.

    VOUS ECRIVEZ

    ""Vous voulez interdire un voyou d'agresser une personne ? çà ne vous ressemble pas çà...(lol) "

    Je pense que les gens qui lisent jugeront qui est de mauvaise foi de nous deux....

    REP: Mauvaise foi ? - un exemple - Je vous parle d'un verre de vin et vous me parler d'un grand verre de cognac, je vous parle des gens qui boivent de l'alcool raisonnablement et vous me parler de poivrots, je vous donne mon opinion qui refuse la drogue et vous me traitez de stalinien...

    A SUIVRE

    RépondreSupprimer
  72. pitch de scenario18 juin 2011 à 22:55

    HARRY CALLAHAN A ECRIT


    La morale et la religion sont souvents liés.

    REP: Hé oui comme vous dites - "souvent" ce n'est pas toujours -

    VOUS ECRIVEZ


    Pour le reste, je vous explique une chose simple: Ceux qui parlent le plus de morale, la font a tout le monde etc...Sont souvent les pires faux culs et voleurs du monde.

    REP: Hé oui comme toujours, çà c'est votre interprétation mais vous avez le droit de le croire.

    VOUS ECRIVEZ

    La morale, c'est mieux quand on en a une, pas quand on en parle.

    REP: je suis d'accord avec vous - je rajoute, c'est encore mieux de croire qu'elle existe et que ce n'est pas un danger pour la société -

    VOUS ECRIVEZ



    Vos raccourcis à dire que "je veux tout permettre", ca n'emgage que vous...

    REP: c'est ce qui ressors de vos propos mais je peux me tromper-

    VOUS ECRIVEZ

    "vous devriez vivre en amérique cher Harry"

    Je suis francais...

    REP : Et alors ? Il y a des français qui vivent en amérique, non ?

    VOUS ECRIVEZ


    Ce qu'il faut savoir c'est surtout que si vous etes autorisé a avoir des armes(De chasse etc, pas de guerre, sauf collection), si vous vous en servez, en fait ca risque de vous couter plus cher que de vous laisser faire.

    REP: Je sais-

    VOUS ECRIVEZ

    C'est fondamentalement ce qui me dérange, que l'agresseur risque moins que celui qui se defends.
    (Je ne suis pas non plus pour la vente libre d'arme de guerre etc...Je ne suis pas un fanatique...)

    REP: Je suis d'accord avec vous -

    VOUS ECRIVEZ

    En ce qui concerne la chute du trafic du a la crise, Xavier Rauffer (Criminologue peu communiste, pas votre genre.), a observé que la criminalité baissait avec les crises, avec l'apauvrissement.
    (Ce qui dement l'idée que il faut etre pauvre pour etre criminel, un des poncifs qu'on nous sort souvent)

    REP: çà peut avoir des résultats a court termes mais les trafics reprendrons comme toujours -

    RépondreSupprimer
  73. pitch de scenario18 juin 2011 à 23:00

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    Fumer du cannabis n'est pas une mauvaise chose en soi. "

    Vous etes fou, M, Pitch va vous envoyer la police pour avoir ecrit ca (Vous tombez sous le coup de la loi d'ailleurs ! Pitch, denoncez au moderateur, vous aurez une medaille des komsomols, avec francisque et marteaux en chocolat).

    REP; Vous délirez Harry, reprenez-vous -

    VOUS ECRIVEZ


    Fumer du cannabis est nocif, les drogues le sont globlement, toutes les drogues, et bien je pense que leurs mauvais cotés ne valent pas leur cotés "positifs".

    (J'accepte que vous ne soyez pas d'accord...mon coté "liberal" encore une fois...)

    REP: Eh bien fumer donc un joint mon cher harry, si çà peut vous détendre.

    VOUS ECRIVEZ

    Pour finir, Pitch, vous qui avez l'air d'appreciez le FN, vous saviez sans doute que Le Pen se qualifiait de "Reagan francais" (Il aurait sans doute du partir aux USA, lui aussi), et se disait profondement liberal.
    Comme sa fille avant que Soral lui fasse la lecon...

    Imaginez si le FN avait eu le pouvoir...
    Heureusement que la gauche l'a eu souvent a sa place, on a echappé a un Reagan liberal en France !

    Soyez heureux !

    REP: Ha et je dois vous répondre quoi ? c'est bien, c'est mal ?? -

    RépondreSupprimer
  74. pitch de scenario19 juin 2011 à 02:14

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    Vous avez evoqué une legalisation mais toute une part de la population y est hostile violement.
    Inutile de dire que toute une partie de la population est aussi tres violement hostile au fait "qu'on tape fort".

    REP: Quelle partie est hostile à ce que l'autorité tape fort, harry ?

    vous ecrivez

    Delinquance, il faut et evidement pas seulement pour la drogue, construire des prisons et arreter de laisser les petits delinquants impunis.

    rep: Bennon, ont n'as échoués ? Pourquoi arrêter les dealers puisque nous avons échoués et cela ne sert à rien, à moins de nous déclarer que vendre de la drogue, ce n'est pas agressser une personne, je ne comprends pas votre raisonnement -

    VOUS ECRIVEZ

    Sinon je ne vais pas detailler, mais vous avez un peu le meme genre de raisonnement que moi sur le sujet.
    (Camarade Pitch ne va pas vous rater).

    REP: Dans un autre message,vous me rapprocher du front national, vous faites le grand écart Harry, je commence par me dire que vous êtes un peu immature, quand on n'est pas d'accord avec vous, forcément, on devient un extrémiste, soit de gauche ou de droite selon votre humeur du moment -

    En conclusion, comme l'ont si bien dit Zemmour et Naulleau, dans l'émission "on n'est pas couché", Dépénaliser le canabis pour parait-il - combattre les dealers - c'est avouer son échec et encore plus sa capitulation, non seulement morale mais judiciaire - Et ce n'est pas vos arguments qui y changerons quelque chose - Permettez-moi et d'autres, de ne pas me faire complice de çà -

    RépondreSupprimer
  75. harry callahan19 juin 2011 à 02:39

    Bon je ne pense pas que trop insister serait utile donc je vais me contenter d'epiloguer

    Seul l'abus d'alcool est dangereux selon vous pitch, l'alcool ne represente aucun danger en lui meme...

    Ce qui est evident, c'est que pour vous, l'ivresse et l'addiction (De l'alcool ou du reste) sont quand meme mauvaises. Vous les condamnez.

    L'alcool ne doit pas etre interdit parce qu'il a des vertus cullinaires(certes, le coq au vin...) ou gastronomiques etc.

    Mais le ratio de gens qui se contentent de ces vertus par rapport aux autres, très nombreux (Qui sont un serieux probleme sanitaire en europe) ne vous pose pas le moindre probleme ("D'humanité" comme vous dites...Au fait "L'Humanité" c'est aussi l'organe de presse sous perfusion des retraités du communisme...Je fais parfois de l'humour avec le mot...Enfin bref...).

    J'espère pour vous que vous n'avez jamais ete ivre, car sinon vous vous rapprocheriez peut etre d'un "drogué"...

    J'admire en tout cas, la facon dont vous evacuez le probleme du tabac.
    Faut il en "abuser" pour que ce soit nocif ?
    Absolument pas, votre mauvaise foi (Normal le mauvais foix pour un buveur...Je plaisante...) sur "l'abus", ne marche pas avec cette drogue, qui n'a pas de qualité cullinaire ou meme autre. A part empester et donner le cancer rien ne justifie que le tabac soit legal.

    Un dependant aux tranquilisants est tres gravement malade au fait, c'est un fleau en France "les drogues prescrites" (Tranxen, Prozac et autre saloperies du genre), pleins de gens sont pris au piege par ces drogues là. Elles peuvent generer de l'addiction , comme l'heroine, oui, et des gens, legalement pourtant, deviennent "accro"...

    C'est un problème serieux.

    Mais bon vous niez que le fait que certaines "drogues legales"(Ce ne sont pas des drogues me direz vous) fassent des degats, ca ne vous rends pas très credible pour le reste, mais bon, vu que c'est une profession de foi...

    Meme Zemmour n'a pas contredit Domenach quand il a dit que l'alcool etait une drogue.

    J'ai réelement apprecié sa mesure, il est conscient de l'etendue du probleme, lui se pose des questions...
    (Il a fait d'excellentes remarques sur la depenalisation de fait des consommateurs-un aveu d'echec selon moi-, etc...)

    Vous aurez remarqué d'ailleurs que je pense que la pire situation est la situation actuelle.

    Awarenest le dit avec raison je pense, c'est l'option de la legalisation (Si c'est que pour le cannabis, c'est inutile, le trafic portera sur le reste), ou l'option repression beaucoup plus dure (Et sur les consommateurs, sinon ce sera insuffisant).

    (Vous noterez que la deuxieme solution ne me choque pas...)

    Hors je pense que aucune de ces options ne sera choisie...

    RépondreSupprimer
  76. harry callahan19 juin 2011 à 02:46

    D'autre part
    "REP: Citez-moi une personne qui a judiciarisez une autre personne pour sa parole - des faits Harry, pas vos fantasmes - après, je vous répondrez-
    "

    Eric Zemmour ca vous dit quelque chose !!!!???

    Envoyé au tribunal pour ses paroles sur France O et Ardisson. C'est la definition meme de la "judiciarisation de l'opinion" !!!
    On vous fait un procès pour votre opinion exprimée publiquement !

    Mais peu importe.

    Sur la morale, je ne dis pas qu'il ne faut pas en avoir, mais que je me mefie de ceux qui l'invoquent de facon outrancière, parce que c'est trop souvent pour la galerie.

    Surtout en politique...

    J'ai une pensée pour De Gaulle, sans doute pas parfait, mais...
    Quand il sortait d'une piece a l'Elysée, il eteignait souvent la lumière, de lui meme.

    Ca peut valoir beaucoup de discours ou de profession de foi, quelque part...

    Pour ce qui concerne le liberalisme cet echange resume tout:

    "Parce que vous n'avez pas l'air de remarquer que je suis critique du liberalisme sur bien des points.

    Mais pas un fanatique...

    REP: C'est votre droit."

    Vous avez effectivement, vous, le droit d'etre fanatique et apres tout:

    Vous etes anticapitaliste
    Vous etes pour la censure (Oui relisez ce fil, vous aussi...), un etat fort
    Vous ne vous preocupez pas de la libre entreprise, etc...

    Donc, vous etes un communiste c'est la seule alternative connue au capitalisme.

    Vous me caricaturez , je fais simplement de meme.

    Mais bon je ne poursuivrais pas, si vous n'avez pas de grosses moustaches, vous n'etes pas credible en Staline...

    RépondreSupprimer
  77. harry callahan19 juin 2011 à 16:18

    Ha au fait Pitch "mea culpa".

    Je croyais que l'alcool etait le premier probleme de drogue francais.

    Ca n'est pas le cas:

    Le tabac cause 50 000 decès par an.
    (C'est plus que les accidents domestiques et les accidents de la route)

    "L'abus d'alcool" pour reprendre la pirouette semantique officielle utilisée pour nier les danger de l'alcool (C'est effectivement aussi utilisé sur les sites de prevention ou on est bien obligé de parler de l'alcool...). Zemmour s'en est aussi servi, ce que je trouve regretable, parce que l'alcool cause:

    35 000 morts

    Ca fait cher la pirouette semantique (Que Zemmour a lui aussi utilisé, a mon regret...), et "l'abus" je trouve...Mais bon j'ai trop "d'humanité" pour les victimes de l'alcool sans doute...

    Quant au diable, au MAL, a savoir TOUTES les drogues illegales (Haschich, heroine, cocaine etc...)

    300 morts

    La disproportion des chiffres est assez saisissante, tout de meme.
    (Chiffre trouvé sur des sites anti-tabac ou de medecins)

    Ayant connu des membres d'une famille traumatisés pas l'alcoolisme d'un des leurs, je suis incapable d'accepter qu'on nie le danger de l'alcool.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/11/01/97001-20101101FILWWW00367-l-alcool-plus-nocif-que-l-heroine-ou-le-crack.php

    Je ne crois pas que le figaro soit un site de gauchistes, et meme s'il y a des liberaux, Zemmour y travaille...

    Le fait est que, a mon avis, l'interdiction de l'alcool et du tabac serait justifiable, pour des raisons de santé ou meme de morale.

    Ma position sur les drogues s'explique aussi qu'ayant eu la joie d'avoir des dealers sur le pas de ma porte, j'avais aussi le plaisir de voir le commissariat, de ma rue, en sortant de chez moi...

    Aujourd'hui les dealers demandent dans certains endroits, leur papiers aux gens qui rentrent chez eux. alors legaliser serait A COUP SUR PIRE, pour des gens qui vivent deja ca.

    C'est une "evidence" que je vous conseille d'utiliser avec des habitants honnetes de ces quartiers.

    Leur reaction sera a mettre sur le compte du "liberalisme et du "laxisme" sans doute...

    Ca explique que j'execre la diabolisation caricaturale sur un sujet aussi complexe que celui des drogues.

    RépondreSupprimer
  78. pitch de scenario19 juin 2011 à 16:31

    HARRY CALLAHAN A ECRIT:

    Bon je ne pense pas que trop insister serait utile donc je vais me contenter d'epiloguer

    Seul l'abus d'alcool est dangereux selon vous pitch, l'alcool ne represente aucun danger en lui meme...

    Ce qui est evident, c'est que pour vous, l'ivresse et l'addiction (De l'alcool ou du reste) sont quand meme mauvaises. Vous les condamnez.

    L'alcool ne doit pas etre interdit parce qu'il a des vertus cullinaires(certes, le coq au vin...) ou gastronomiques etc.

    Mais le ratio de gens qui se contentent de ces vertus par rapport aux autres, très nombreux (Qui sont un serieux probleme sanitaire en europe) ne vous pose pas le moindre probleme

    rep: Non Harry, vous sortez des statistiques que vous ne possédez pas, vous écrivez " la ratio des gens qui se contentent de ces vertus par rapport aux autres, trés nombreux.." Désolé, ils ne sont pas (ou du moins aucunes statistiques sérieuses le démontrent) plus nombreux que ceux qui boivent "vertueusement" - je rappelle que c'est la loi sur l'abus qui est en vigueur, est-ce que cela ralenti la consommation ? - on ne sait pas, par contre, il faudrait certainement plus sévère sur les accident dut à l'abus d'alcool -

    VOUS ECRIVEZ


    ("D'humanité" comme vous dites...Au fait "L'Humanité" c'est aussi l'organe de presse sous perfusion des retraités du communisme...Je fais parfois de l'humour avec le mot...Enfin bref...).

    REP: Au cas ou vous l'ignorerez, Marx était un libéral et vous êtes surement plus proche de ces idées que moi -

    VOUS ECRIVEZ

    J'espère pour vous que vous n'avez jamais ete ivre, car sinon vous vous rapprocheriez peut etre d'un "drogué"...

    rep/ Je vous répondrais si vous me dites si vous fumez du cannabis harry -

    VOUS ECRIVEZ

    J'admire en tout cas, la facon dont vous evacuez le probleme du tabac.
    Faut il en "abuser" pour que ce soit nocif ?
    Absolument pas, votre mauvaise foi (Normal le mauvais foix pour un buveur...Je plaisante...)

    Rep: C'est fou çà, je vous ai déjà répondu sur cette question mais vous continuez à me la poser, avez-vous les idées claires quand vous venez sur le blog ?

    VOUS ECRIVEZ

    sur "l'abus", ne marche pas avec cette drogue, qui n'a pas de qualité cullinaire ou meme autre. A part empester et donner le cancer rien ne justifie que le tabac soit legal.

    REP: pourquoi ne pas l'interdir ? - personnellement, çà ne me gène pas plus que çà et je vous donne raison -

    A SUIVRE

    RépondreSupprimer
  79. pitch de scenario19 juin 2011 à 16:36

    HARRY CALLAHAN A ECRIT

    VOUS ECRIVEZ

    Un dependant aux tranquilisants est tres gravement malade au fait, c'est un fleau en France "les drogues prescrites" (Tranxen, Prozac et autre saloperies du genre), pleins de gens sont pris au piege par ces drogues là. Elles peuvent generer de l'addiction , comme l'heroine, oui, et des gens, legalement pourtant, deviennent "accro"...

    REP: Oui alors c'est pour çà qu'il faut légaliser l'héroine - c'est votre argumentation -

    VOUS ECRIVEZ


    Mais bon vous niez que le fait que certaines "drogues legales"(Ce ne sont pas des drogues me direz vous) fassent des degats, ca ne vous rends pas très credible pour le reste, mais bon, vu que c'est une profession de foi...

    REP: Je ne nie pas que certaines "drogues" que vous citez sont légales, ce que je refuse, c'est que d'autres drogues sois légalisés -

    VOUS ECRIVEZ

    Meme Zemmour n'a pas contredit Domenach quand il a dit que l'alcool etait une drogue.

    REP: revoilà le couplet sur l'alccol, vous parlez de deux ou trois sujets et vous revenez sur l'alccol - c'est votre obsession - Zemmour, dans "On n'est pas couché" reprend le maire de sevran en lui disant qu'il y a une différence entre un verre ou deux d'alcool et la drogue et domenach est plutôt sceptique sur la dépénalisation du cannabis -

    VOUS ECRIVEZ

    J'ai réelement apprecié sa mesure, il est conscient de l'etendue du probleme, lui se pose des questions...
    (Il a fait d'excellentes remarques sur la depenalisation de fait des consommateurs-un aveu d'echec selon moi-, etc...)

    REP: mais il n'est pas question de légaliser toutes les drogues comme vous le préconisez - là, il est plutôt catégorique -


    VOUS ECRIVEZ


    Vous aurez remarqué d'ailleurs que je pense que la pire situation est la situation actuelle.

    REP: je l'ai remarqué, ce n'est pas pour cela que vous avez raison d'écrire que la légalisation de la drogue est la seule solution -

    VOUS ECRIVEZ

    Awarenest le dit avec raison je pense, c'est l'option de la legalisation (Si c'est que pour le cannabis, c'est inutile, le trafic portera sur le reste), ou l'option repression beaucoup plus dure (Et sur les consommateurs, sinon ce sera insuffisant).

    (Vous noterez que la deuxieme solution ne me choque pas...)

    REP: Pourquoi la répression uniquement sur les consommateurs ? La répression est pour tous ceux qui utilisent la drogue et plus sévèrement pour les mafieux, les dealers -

    RépondreSupprimer
  80. pitch de scenario19 juin 2011 à 16:54

    HARRY CALLAHAN A ECRIT:

    D'autre part
    "REP: Citez-moi une personne qui a judiciarisez une autre personne pour sa parole - des faits Harry, pas vos fantasmes - après, je vous répondrez-
    "

    Eric Zemmour ca vous dit quelque chose !!!!???

    REP:: Oui et est-ce les gens comme moi qui l'ont accusés ? - non mais arrêtez votre petit délire Harry, je vous rappelle que je suis un de ceux qui soutient les propos de zemmour.

    VOUS ECRIVEZ

    Sur la morale, je ne dis pas qu'il ne faut pas en avoir, mais que je me mefie de ceux qui l'invoquent de facon outrancière, parce que c'est trop souvent pour la galerie.

    Surtout en politique...

    REP: Je ne dis pas le contraire, ce que je dis, c'est que le fondement d'un certain libéralisme - (qui est appliqués par nos élites et certains, les plus médiatiques, des intellectuels, sociologues et compagnie)est basé sur une politique qui refuse systématiquement une quelconque valeur morale sous le prétexte que l'Eta n'a pas a avoir de jugement de valeur - dans un sens c'est cohérent mais dans l'autre, c'est la porte ouverte à tous les délires - (certains faits en Europe le démontrent déjà)

    VOUS ECRIVEZ


    Pour ce qui concerne le liberalisme cet echange resume tout:

    Vous avez effectivement, vous, le droit d'etre fanatique et apres tout:

    Vous etes anticapitaliste
    Vous etes pour la censure (Oui relisez ce fil, vous aussi...), un etat fort
    Vous ne vous preocupez pas de la libre entreprise, etc...

    Donc, vous etes un communiste c'est la seule alternative connue au capitalisme.

    Vous me caricaturez , je fais simplement de meme.

    Mais bon je ne poursuivrais pas, si vous n'avez pas de grosses moustaches, vous n'etes pas credible en Staline...

    REP: Vous voyez, je n'y peux rien, c'est vous qui vous enfoncez - Vous dites que je suis pour la censure parce que je suis contre la légalisation de la drogue, ai-je le droit de n'être pas d'accord ? - apparemment non puisque si on n'est pas d'accord avec votre vision du libéralisme, vous me traitez de stalinien, étrange conception de la liberté d'expression alors que moi, je vous dis que vous avez le droit de dire qu'il faut légaliser et moi j'ai le droit de n'étre pas d'accord - vous ai-je traité de toxicomane ? De plus, être anti capitaliste, de nos jours, ce n'est pas forcement être communiste ou socialiste - loin de là - et comme je vous l'ai ecris par ailleurs, marx était un libéral et il se rapproche plus de vous que de moi - En faite, vous vous dites libéral mais je crois que vous avez une vision un peu idéologique du libéralisme, une vision totalement arbitraire, fausse, utopique qui provient des années 68, révéillez-vous Harry, ils vous ont trompés ...

    RépondreSupprimer
  81. harry callahan19 juin 2011 à 19:15

    "- Vous dites que je suis pour la censure parce que je suis contre la légalisation de la drogue"

    non parce que vous etes pour une loi qui peut censurer le debat sur la drogue.

    Cette loi est peu appliquée, mais "jour favorable", le simple fait que je sois pour la legalisation (Dans des conditions qui ne seront jamais remplies) peut me valoir les tribunaux, ca depends des juges.

    Idem quelqu'un qui trouve des "qualités" a une drogue DOIT avoir le droit de pouvoir le dire pour qu'on puisse lui prouver que les defauts sont tels que les qualités sont derisoires !

    "- vous ai-je traité de toxicomane ? "

    Vous m'avez incitez a un moment a fumer un joint , attention Pitch vous tombez sous le coup de la loi.
    (Je plaisante encore une fois)

    "anti capitaliste, de nos jours, ce n'est pas forcement être communiste ou socialiste - loin de là - et comme je vous l'ai ecris par ailleurs, marx était un libéral et il se rapproche plus de vous que de moi - En faite, vous vous dites libéral mais je crois que vous avez une vision un peu idéologique du libéralisme, une vision totalement arbitraire, fausse, utopique qui provient des années 68, révéillez-vous "

    J'aimerai que vous expliquiez mieux votre conception de "l'anticapitalisme".

    (Marx etait liberal ?)

    "vous vous dites libéral"

    Sur certains points, en théorie ca me semble evident.

    Je suis pour la libre entreprise (pour les PME, notamment), je me mefie des travers bureaucratiques et lourdeurs d'une approche nationalisée de l'economie, du fonctionnariat en tant que rente ou d'un etat dont les interventions peuvent etre bonnes et indispensables pour les domaines vitaux d'un pays (Des liberaux m'approuveraient, je le sais, pas tous, certes...) OU mauvaises. Je me méfie des perversions de l'asistanat et des aides d'etat, bref je suis "liberal", au sens ou je considère que le role de l'etat peut etre MAUVAIS et DANGEREUX, mais tout comme il peut etre BON aussi. Je serait plus proche d'une pensée "mixte", d'une recherche d'equilibre.

    Si c'est pour trouver des qualités a Blythe Masters (Creatrice des produits derivés qui ont foutu l'economie mondiale en l'air), non, je ne suis pas liberal, si c'est pour "excuser" les criminels non plus, nier qu'il y a des cultures, des morales (Parce qu'UNE morale, c'est la porte ouverte au colonialisme et nier que la morale change dans le temps), et bien non je ne suis pas "liberal" etc...
    Je connais aussi Friedman ou les delires d'un Attali...

    D'autre part je suis mesuré dans ce domaine parce qu'en France, les liberaux, les "vrais" liberaux (En fait il y a beaucoup d'ecoles) ne sont pas beaucoup representés, et que je n'aime pas la diabolisation.


    La "judiciarisation" de l'opinion a ete instaurée sur Zemmour par des associations, c'est vrai , mais j'ai desapprouvé Zemmour quand il a fait un procés à un tocard qui l'invectivait dans une chanson.
    Ca va dans les deux sens,....

    Approuver la censure dans des debats necessaire, c'est aller vers la judiciarisation de l'opinion, c'est ce que je voulais dire...

    Les tribunaux ont autre chose a faire.

    RépondreSupprimer
  82. harry callahan19 juin 2011 à 19:28

    rep/ Je vous répondrais si vous me dites si vous fumez du cannabis harry -

    CERTAINEMENT PAS JE DETESTE LE CANNABIS !!!

    Je ne fume meme pas de cigarette !

    Reveillez vous, j'ai eu des dealers dans mon quartier!!!!

    Vous vous egarez depuis le debut, je ne sui pas quelqu'un qui veut legaliser pour avoir du confort pour sa consommation de drogue, d'ailleur la depenalisation suffirait a ces gens là, hors je suis contre !

    J'evoquais le statut des tranquilisants pour souligner que dans un cadre legal, l'addiction est autorisée.

    Essayez aussi de voir que je pointe les abherations de la loi pour demontrer a quel point elles rendent la prevention et la lutte difficile, autant en matière d'alcool que de drogues.

    Un discours incoherent est un vrai probleme.

    Mais c'est un fait que j'ai beaucoup de mal a admettre qu'on nie les mefaits de l'alcool.

    Et ne me faites pas rire en pretendant que la majorité des gens se contentent d'un verre...

    35 000 morts par an...

    RépondreSupprimer
  83. harry callahan19 juin 2011 à 19:32

    REP: Pourquoi la répression uniquement sur les consommateurs ? La répression est pour tous ceux qui utilisent la drogue et plus sévèrement pour les mafieux, les dealers

    Sur les deux oui mais extremement dure.

    Sur les consommateurs, ca ne passera jamais, sauf si les mafieux devienent de plus en plus dangereux. Hors c'est totalement possible, d'autant que la situation actuelle va perdurer.

    Mais ca n'a rien de rejouissant.

    RépondreSupprimer
  84. harry callahan19 juin 2011 à 19:44

    Dernier point, la seule drogue que j'utilise, c'est l'alcool...Et je correspond a celui qui en use "avec moderation" (Et rarement !), exactement dans la situation cullinaire que vous evoquez, mais voilà je pense que les abus sont suffisement graves pour qu'on puisse accepter que l'alcool soit interdit, c'est parfaitement defendable...

    Un comble n'est ce pas...

    RépondreSupprimer
  85. pitch de scenario20 juin 2011 à 20:18

    harry callahan a dit...
    "- Vous dites que je suis pour la censure parce que je suis contre la légalisation de la drogue"

    non parce que vous etes pour une loi qui peut censurer le debat sur la drogue.

    rep: Ha bon ? Alors si on suit votre raisonnement, il ne faut plus rien interdire, parce que sinon, on devient des censeurs, c'est quoi votre vision de la société - vive l'anarchie, il est interdit d'interdire...? -

    VOUS ECRIVEZ

    Cette loi est peu appliquée, mais "jour favorable", le simple fait que je sois pour la legalisation (Dans des conditions qui ne seront jamais remplies) peut me valoir les tribunaux, ca depends des juges.

    REP: Vous avez une façon bien à vous pour faire des raccourcis, je vous écris que je suis contre la légalisation de la drogue et vous me sortez la loi qui interdit d'être "pour" la drogue et bla-bla- A la fin, qu'est-ce que je dois vous répondre ? - dites-le moi, je ne voudrais pas que çà vous rende malade surtout -

    VOUS ECRIVEZ



    "- vous ai-je traité de toxicomane ? "

    Vous m'avez incitez a un moment a fumer un joint , attention Pitch vous tombez sous le coup de la loi.
    (Je plaisante encore une fois)

    REP: si vous le dites -

    VOUS ECRIVEZ

    J'aimerai que vous expliquiez mieux votre conception de "l'anticapitalisme".

    REP: Ce n'est pas une conception, c'est seulement une politique qui doit agir en fonction de Tous et non d'une élite - ont ne seras pas tous des riches, ont n'auras pas tous le même salaires mais ont peut vivre mieux, beaucoup mieux si - au lieu que certains ne pensent qu'à leurs intérêts personnels - toujours gagner plus d'argent, l'idéal se serait qu'ils en gagnent moins et que d'autres en gagnent plus - ce n'est pas être communiste d'écrire cela, c'est être logique si on veut une société juste -

    VOUS ECRIVEZ



    Je suis pour la libre entreprise (pour les PME, notamment).

    REP: Libre entreprise ?

    VOUS ECRIVEZ

    je me mefie des travers bureaucratiques et lourdeurs d'une approche nationalisée de l'economie, du fonctionnariat en tant que rente ou d'un etat dont les interventions peuvent etre bonnes et indispensables pour les domaines vitaux d'un pays (Des liberaux m'approuveraient, je le sais, pas tous, certes...) OU mauvaises. Je me méfie des perversions de l'asistanat et des aides d'etat;

    REP: Je suis d'accord et beaucoup le sont mais comme toujours, il y a un juste milieu, certains ont vraiment besoin d'aides sauf que c'est la politique de l'assistanat qui est débile dans notre pays -

    RépondreSupprimer
  86. pitch de scenario20 juin 2011 à 20:24

    Harry callahan a ecrit


    Et ne me faites pas rire en pretendant que la majorité des gens se contentent d'un verre...

    35 000 morts par an...

    REP: Il vous sera difficile de faire une statistique mais je le maintiens, il y a plus de gens qui boivent raisonnablement que des poivrots -

    RépondreSupprimer
  87. harry callahan21 juin 2011 à 00:40

    "rep: Ha bon ? Alors si on suit votre raisonnement, il ne faut plus rien interdire, parce que sinon, on devient des censeurs, c'est quoi votre vision de la société - vive l'anarchie, il est interdit d'interdire...? - "

    C'est un vrai debat.
    Pour moi seul les insultes et les menaces très directes peuvent permettre a quelqu'un d'attaquer quelqu'un d'autre en justice.

    Tout le monde n'est pas d'accord, mais la liberté d'expression est indispensable a la democratie
    (Bon on peut critiquer la democratie bien sur, mais pour le moment on a ce systeme)

    Songez a Zemmour, on l'accuse de racisme , et pourtant vous et moi ne sommes pas d'accord.

    Vous m'avez accusé de faire l'apologie de la drogue parce que je pensais que le legalisation etait une solution, ou maintenant de ne rien vouloir interdire.

    Je suis contre les lois memorielles, meme un revisioniste doit avoir droit a la parole(Pour qu'on puisse le contrer), Dieudonné (Qui pour moi a perdu les pedales et dit n'importe quoi) ne doit pas etre censuré.

    Le sujet de la liberté d'expression est difficile.

    Ecoutez Pitch sur votre conception de la societé (Qui est floue, je ne dit pas ca pour la denigrer) je vous pense de bonne foi, mais c'est extremement complexe, qui plus est le capitalisme a pu fonctionner avec un encadrement de ces excès a un moment. Je ne sais pas si il est "intresequement mauvais", mais il faut pouvoir avoir un systeme de remplacement (Et il n'y a pas), peut etre que c'est possible de l'inventer, mais il faudra ensuite le faire accepter aux gens, et ca sera surement difficile.

    Vous savez parfaitement que beaucoup de gens qu'on qualifie de gauchistes veulent aussi une societe "juste".

    La libre entreprise, c'est la possibilité pour vous ou moin de monter sa societé d'employer des gens et de leur premettre une vie de famille, de faire prosperer son pays, plutot que de devenir fonctionnaire ou attendre que l'etat solutionne tout.
    (Je simplifie)

    Ca n'est pas le CAC 40, c'est l'artisant du coin, ou les nombreuses PME qui sont importantes en France, et qui ont souvent du mal a s'en sortir.

    Quand je parle d'economie "mixte", c'est bien une forme de ce juste milieu dont vous parlez.
    Vouloir que son pays soit prospère, ca n'est pas etre un horrible "capitaliste exploiteur".

    Mai sje ne suis pas un expert en economie, je ne le pretends pas, je sais juste que c'est un domaine complexe où il faut eviter l'emporte piece.
    (C'est parfois pas facile)

    Ca ne veut pas dire tout tolerer, il faut que la France regagne la main.

    "Il vous sera difficile de faire une statistique mais je le maintiens, il y a plus de gens qui boivent raisonnablement que des poivrots -."

    Pour les chiffres, il y en a:

    http://www.doctissimo.fr/html/sante/hommes/sa_24_i_toxicoma.htm

    Je vous pose juste une question: Quand "l'abus" d'alcool, occasionnne autant de degats, meme si ca n'est pas une "majorité", est -ce qu'il n'est pas legitime d'admettre qu'on pourrait l'interdire ?

    L'alcool fait plus de degats et concerne plus de Francais que les drogues illegales, c'est un fait.
    Le tabac...tue.
    C'est ecrit dessus, et on en vends...

    En ecrivant ca, je ne veut pas dire que les drogues illegales ne sont pas dangereuses, je veux dire en particulier que si vous basez la repression des drogues sur la morale, il faut une morale coherente, en particulier avec les jeunes.

    Quand on est plus mature on sait que la perfection n'est pas de ce monde, mais meme vous avez admis que pour le tabac, rien ne justifie moralement qu'il soit legal.

    Le probleme des drogues est vraiment un probleme difficile, ca n'est pas etre un "laxiste", que de le savoir, et d'essayer d'eviter de le diaboliser.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam, les liens vers d'autres sites ainsi que tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.