jeudi 8 mars 2012

La chronique "Z comme Zemmour" du 7 Mars 2012 sur RTL

Eric Zemmour : "Elles sont devenues folles"



.

16 commentaires:

  1. La priorité du masculin ou du féminin n'est pas obligatoirement un choix politique. Par exemple c'est le contexte qui définit l'un ou l'autre en langue japonaise et non l'écriture où la mention n'apparaît pas. Mais il est vrai qu'en langue française c'est différent. La meilleure des langues que la nôtre étant donné qu'elle permet beaucoup plus de nuances que les autres.

    Kami (qui en a marre des tous ces -ismes)

    RépondreSupprimer
  2. « Quelque absolu que vous soyez, vous ne sauriez, Sire, ni abolir ni établir un mot, si l’usage ne l’autorise. »
    François de Malherbe.

    Bref, pour que le féminin l'emporte grammaticalement sur le masculin, à mon avis, elles peuvent toujours se brosser.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Nous ne disposons pas d’une
    « Académie Anglaise », du coup notre langue se développe d’une manière un peu bizarre, parce que personne ne tient le gouvernail. Pour une perspective sur ce qui peut arriver à une langue quand c’est Système D qui s’impose, le commentaire que j’ai écrit après avoir écouté celui de M. Zemmour pourrait vous intéresser...

    Suivez ce lien :

    relationsfranco-americaines.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  4. Merci Eric Zemmour de me faire tant rire.
    Elles sont devenues folles, ou bien encore elles se trompent de combat (comme si les salaires égaux à compétence égale c'était réglé), ou bien elles ont peur qu'on les oublie. Au fait, mesdames je vous propose une cause plus appropriée mais je vous préviens plus costaudes: allez donc voir si dans les banlieux et partout dans la France certaines filles et l femmes n'auraient pas besoin de votre aide pour se tirer de vraies misères. Vous voyez ce que je veux dire.

    Supposons par malheur que les académiciens, de guère lasse, se rendaient à cette fantaisie, et donc que nos hommes deviennent belles. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi ma libido en prendrait un coup. Mais ne vous en faites pas gens de bon sens,
    ça passera comme l'idée farfelue des hommes roses. Là aussi c'était au détriment de la séduction et de l'enthousiasme. Gommer les différences c'est héberger l'ennui.
    Et puis pensez-y quand les hommes seront belles, ce seront les femmes les méchantes et on refera le combat à l'envers. Eh les filles, il ne manque pas de causes et au risque que vous me trouviez un peu légère, "carpe diem".

    RépondreSupprimer
  5. voici un lien pour l'émission ce soir ou jamais :

    http://www.pluzz.fr/ce-soir-ou-jamais-2012-03-06-23h00.html

    cordialement,
    C Bouriau

    RépondreSupprimer
  6. analyse brillante (comme toujours), le bon sens même, contre tous les révolutionnaires ou porteurs de "causes" en peau de lapin. Oh pardon! en peau de "lapine"

    RépondreSupprimer
  7. Les hommes qualifiés de "sages-femmes" ne se plaignent aucunement de porter ce titre!

    Ils ne tarderont plus à baisser le salaire des hommes au niveau de celui des femmes concernées, et non l'inverse, au nom de l'égalité...

    Kami

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai bien peur que oui pour la galanterie ¨Petite fille-en pleurs". Pourquoi auraient-ils continué d'être galants pour s'entendre dire qu'on n'avait pas besoin de ça, qu'on était capable de se débrouiller toute seule etc. etc. Confusion des genres, quand on fait l'économie de réfléchir. S'agissait-il bien de débrouillardise ou d'autonomie? Non. Nous étions bien dans un code de séduction tout comme lorsqu'une femme se pare. Vieux comme le monde animal et surtout très agréable.

    C'est l'effet de toutes les idéologies. C'est la meilleure façon de sous-utiliser l'intelligence.

    J"apprécie aussi vos commentaires.

    RépondreSupprimer
  10. Entièrement d'accord avec Korat, les féministes se trompent de combat. Je trouve qu'elles ridiculisent les femmes en parlant en leurs noms. Ce que je retiens à chaque fois de leurs propos ? L'hystérie. Super bandant...

    Le problème n'est pas leur présence au gouvernement ni dans les médias où elles me semblent bien nombreuses. NON aux femmes partout COÛTE QUE COÛTE cela les dessert plus qu'autre chose à mon avis.

    J'ignore s'il faudra attendre que les hommes soient belles pour abattre les codes de séduction mais je suis jeune et la galanterie, connais pas. Si l'on me dit que c'est la faute des féministes je leur en voudrais toute ma vie...

    RépondreSupprimer
  11. harry callahan10 mars 2012 à 01:32

    "Ils ne tarderont plus à baisser le salaire des hommes au niveau de celui des femmes concernées, et non l'inverse, au nom de l'égalité..."

    Exact du moment que c'est à la baisse, si c'est "moral"...

    "mais je suis jeune et la galanterie, connais pas"

    Et bien ca existe encore !

    Et je dirais meme que parce que ca excede les feministes, c'est en est d'autant plus un plaisir !

    RépondreSupprimer
  12. Entièrement du même avis que l'inspecteur. Il est nuisible de renoncer à ce genre de pratique sous prétexte qu'elle se raréfie. Faudrait même que le constat provoque une réaction chez beaucoup.

    Kami

    RépondreSupprimer
  13. J'adhère à votre analyse Korat !(comme d'habitude ??)
    Certains jeunes hommes refusent de payer un café parce que "ça fait trop dragueur"...

    Harry callahan, cela vous oblige donc à proscrire les féministes de votre tableau de chasse...

    Peut-être que la galanterie existe encore dans des tranches d'âge ou catégories socio-professionnelles mystérieuses...

    Merci à vous.

    RépondreSupprimer
  14. En ce qui me concerne la galanterie est bien le MINIMUM que je puisse faire en présence de la gente féminine.

    Kami (qui a 33 ans et passionné de manga/animation japonaise où la plupart des gens y manquent sérieusement de civilité...)

    RépondreSupprimer
  15. harry callahan11 mars 2012 à 20:02

    "Harry callahan, cela vous oblige donc à proscrire les féministes de votre tableau de chasse..."

    Je mets un poitn d'honneur a etre galand avec une feministe, meme au dela de "l'esprit chasseur"...

    C'est la pire chose que vous pouvez leur faire...
    De leur point de vue, entendons-nous bien(Ca cadre le niveau quelque part !!!), pour moi, la galanterie c'est juste un plaisir naturel...

    La galanterie, c'est de tradition francaise !

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam, les liens vers d'autres sites ainsi que tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.