lundi 11 juin 2012

La chronique "Z comme Zemmour" du 11 Juin 2012 sur RTL

Eric Zemmour : "La désillusion ibérique"



.

34 commentaires:

  1. harry callahan11 juin 2012 à 22:17

    Et comment on va sauver l'Espagne ?

    Avec un fonds européen (Encore des dettes !) avec, entre autres pays garants...L'Espagne !

    Ca s'appelle de la cavalerie.

    Crise des banques, crise de la dette des etats, crise de la monnaie.

    On va s'amuser...

    RépondreSupprimer
  2. Pour ceux qui n'ont pas encore compris, le message de Zemmour c'est : retrait de l'Europe, dévaluation du franc, protectionnisme, et si on peut mettre un coup de pied a la gauche en passant, pourquoi s'en priver! Si un jour son voeux se réalise, et que la France se retrouve seule et démunie face à la mondialisation, provoquant sa ruine, il y aura encore des gogos pour dire qu'il a eut raison de crier au loup et de nous prédire l'apocalypse, pour accréditer sa thèse hasardeuse!
    Mais au fait, Sarkozi à crié haut et fort que son bilan était dû à une crise sans précédent, mais là non BIEN-SUR, c'est la faute de la gauche libérale qui s'est goinfré, la crise a disparue comme par enchantement!
    Cette aversion omniprésente de la gauche, et autre, est vraiment inquiétante et je me demande si ceux qui lui conseillait le divan, n'avait pas un peu raison?

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis pas frenchie et on sait que Nadal était patient du Dr Fuentes, fournisseur de produits pour Hulk aussi. On voit bien que les cyclistes espagnols vont vite à l'insu de leur plein gré.

    Il n'empêche que ce type de commentaire fait penser que les Frenchies sont mauvais perdants.

    Il y a de quoi s'énerver quand on voit le nombre de Frenchies classés dans les 100 premiers de l'ATP et que ça fait 30 ans qu'ils n'ont pas pris un slam...

    Frenchies trop propres ? Ca ne m'étonnerait pas.

    RépondreSupprimer
  4. "C'est la faute à l'Euro! C'est la faute au libéralisme culturel".

    Zemmour fait un poil de rationalisation ex post à partir de ses dadas habituels. Le Royaume Uni a connu la même bulle immobilière privée que l'Espagne sans être dans l'Euro et avec les mêmes conséquences.

    On ne peut pas dire en même temps : la BCE a été déflationniste et avec ses taux d'intérêt trop hauts elle a vidé l'Europe de son industrie et la BCE a été laxiste et financer les bulles immobilières.

    Même si l'Espagne avait eu une Banque centrale indépendante, la libération des mouvements de capitaux internationaux aurait entraîné un sur investissement dans "la pierre au soleil" et la banque centrale n'aurait rien fait pour crever la bulle (aucune banque centrale n'a jamais crevé une bulle dans aucun pays.

    L'affaire est un peu plus compliquée que cela et mériterait une analyse moins directement orientée vers la propagande de thèses anti-européennes.

    Analyser OUI ; faire de la propagande NON.

    Ami Zemmour un peu plus de connaissances, de recul et de doigté sur ces questions compliquées !

    RépondreSupprimer
  5. harry callahan12 juin 2012 à 10:29

    " la propagande de thèses anti-européennes."

    Le problème est surtout que dans l'Europe ou hors Europe, ca reste très mauvais. Les dettes sont là, et on ne va pas eternellement retarder la dette par la dette.

    Je ne crois pas une seconde qu'on va sortir volontairement de l'Europe ou de l'Euro, ca demanderai une volonté politique bien trop grande, meme si la decision faisait unanimité !
    Je crois que l'euro est très mal concu et qu'il va s'effondrer, d'une facon ou d'une autre, ce qui sera très negatif, sans aucun doute.

    Apres l'Europe n'a pas le monopole de la cavalerie, le dollar, par exemple, le fait très bien aussi, et en bien pire, c'est exact.

    les consequences de la cavalerie c'est la crise de confiance, et l'effondrement monetaire.

    Zemmour est souverainiste, son discours est effectivement previsible.

    Sortir de l'euros sera tres penible, aucun doute la dessus, mais je pense que ca va se produire inevitablement

    Le discour de Zemmour n'est pas pire que celui des eurobeats, qui n'ont rien a proposer que des imprecations.

    RépondreSupprimer
  6. En ce qui me concerne, j'ai une vision simple :
    - le libéralisme économique c'est la droite
    - l'argent est à droite
    - les grandes maisons et les grandes familles sont à droite et de droite
    - la plupart du temps c'est la droite qui a le pouvoir. Sinon par les urnes tout au moins par les banques, les possessions, etc.
    - la droite (qu'on pourrait peut-être appeler autrement) est prête à tout pour garder le pouvoir.
    - pour garder le pouvoir économique surtout, la droite est prête à s'allier au pire s'il le faut : le racisme et la xénophobie sont pour elle des instruments mais le communisme dévoyé des chinois ne la gêne pas : pourvu que ça sonne et trébuche.
    - il y a des idéalistes à droite comme à gauche qui, dans des moments de crise n'ont pas hésité à s'allier entre-eux pour défendre la démocratie. Mais ça n'est pas une généralité.
    - la gauche peut être dévoyée par des individus, et pousser au pire mais la droite n'a pas besoin d'être dévoyée pour pousser au pire car ce qui compte pour elle, c'est de dominer.
    - il arrive qu'on contienne la volonté dominatrice de la droite, il arrive qu'on contienne la volonté dominatrice des certains individus de gauche, on appelle ça la démocratie.
    - le stalinisme c'est du communisme dévoyé par un individu, Staline, alors que Pinochet, c'est la droite.
    - la différence entre la gauche et la droite ? Et bien elle tient au fait que certains individus de gauche peuvent devenir dominateurs et utiliser tous les moyens pour assoir cette domination alors que la droite est intrinsèquement dominatrice quels que soit les moyens.

    Voyons voyons, je n'irai pas plus loin.

    L'Autruche

    RépondreSupprimer
  7. Pff les espagnols ont remplacer une "gauche ultraliberal " par une "droite ultraliberal" a un moment donnée faut se rendre compte que le liberalisme et les traités européen on fait leurs temps. Dire que certain Espagnols espéraient que le changement arriverais avec la droite (ca me rappelle un autre pays tient!)

    RépondreSupprimer
  8. These interresante, les gouvernement successif ( de Aznar a Rajoy en passant par Zapatero) ont entraîné l'Espagne dans la ruine et dans l'UE liberal!

    PS: je vois pas trop ce que vient faire le "libéralisme culturel" la dedans a moins que 2 gays a la mairie fasse s’effondrer une économie ^^ Meme si je sais bien que c'est un dada de Zemmour pas besoin de tous mélanger.

    RépondreSupprimer
  9. L'Autruche se trouve plutôt avoir une vision simpliste et simplifié que tout bonnement simple...

    RépondreSupprimer
  10. harry callahan12 juin 2012 à 21:29

    "- le libéralisme économique c'est la droite"

    C'est pour ca que la dereglementation fiancière et les privatisations ont ete plus importantes sous la gauche (Mitterrand pour la dereglementation, jospin pour les privatisations) que la droite...

    Traitez Sarkozy de liberal devant un americain (Meme Democrate) et il a pas fini de rire...

    "- l'argent est à droite"

    Bernard Tapie n'a jamais ete radical de gauche...

    Pas d'autres exemples qui manquent...

    "- les grandes maisons et les grandes familles sont à droite et de droite"

    Trouvez vous une biographie de Fabius ou interessez vous a Attali, conseiller de Mitterrand avant Sarkozy.

    On ose a peine vous mentionner le violeur de luxe qui a failli etre candidat "de gauche"...

    Mais ou la gauche trouve-t-elle l'argent pour financer ses campagnes electorales, qui sont de toute evidence, peu couteuses...

    "- la plupart du temps c'est la droite qui a le pouvoir. "

    Les syndicats sont-ils tous de droite ?
    (C'est vrai qu'on peut douter qu'ils soient vraiment de gauche...)

    On va effectivement regarder de près le pouvoir actuel, qui est parait-il , "de gauche"...

    " la droite (qu'on pourrait peut-être appeler autrement) est prête à tout pour garder le pouvoir. "

    La droite est le maaal...

    Mitterrand a favorisé le Front National pour rester au pouvoir. Un type de "gauche" a utilisé un parti d'extreme droite.

    Mais ca n'est pas etre "pret a tout" et manipulateur sans doute...

    "- pour garder le pouvoir économique surtout, la droite "

    Le pouvoir "economique" (Sic) n'est pas de droite ou de gauche...

    (Vous oubliez d'ailleurs les patrons"sociaux paternalistes" de la fin du XIXeme siecle par exemple...Mais bon c'est vrai que les patrons de gauche, c'est un peu des "poissons volants"...)

    Vous etes d'un manicheisme affligeant.

    L'ideologie de Pol Pot, les théories de Mao ou de Lenine et le collectivisme ne sont pas des ideologies "devoyées" mais des ideologies qui intresequement appellent au nivellement par le bas par egalitarime fanatique, la decision de decoupage social par "classe" et aller jusqu'a l'exrtermination de certaines (Les koulaks en Russie), au flicage et la deportation des opposants.

    La nature humaine ne pouvait de plus que les faire echouer, l'homme ne fonctionne pas a l'altruisme "egalitaire", c'est sans doute navrant, mais c'est ainsi.

    Les lopins individuels interessaient plus que les Kolkhoses...

    Vous avez entendu parlé du "centralisme democratique" des regimes communistes ?

    Un autre mot pour la dictature.
    ("Du proletariat")

    "le stalinisme c'est du communisme dévoyé par un individu"

    Le communisme a generé SYSTEMATIQUEMENT des dictatures, c'est intreseque a cette ideologie.

    Ca n'est pas un devoyement reservé a Staline, vous voulez la liste des emules de Staline ?
    Certains sont toujours là.

    Vous voulez qu'on vous rappelle ce qui est arrivé aux tentatives de "reformes" du communisme ?

    Mais, le communisme etait la seule utopie de gauche qui tentait de proposer une alternative de systeme.
    Quitte a jouer le role d'epouvantail.

    Son echec a tué la gauche.

    "- la différence entre la gauche et la droite ? Et bien elle tient au fait que certains individus de gauche peuvent devenir dominateurs et utiliser tous les moyens pour assoir cette domination alors que la droite est intrinsèquement dominatrice quels que soit les moyens."

    Ridiculement manichéen, le POUVOIR, la volonté de POUVOIR crée les dominateurs, independement de toute etiquette politique.

    Le pouvoir corrompt par essence, mais il n'est que ce qu'on veut en faire.

    "je n'irai pas plus loin. "

    Faudrait sortir de votre monde en noir et blanc pour aller plus loin....

    RépondreSupprimer
  11. harry callahan12 juin 2012 à 21:30

    "PS: je vois pas trop ce que vient faire le "libéralisme culturel" la dedans"

    Le liberalisme est autant philosophique qu'economique, et on ne peut disjoindre les deux.

    C'est un peu "à la hache" comme raisonnement certe...Mais enormement de liberaux assument cette idée, vous pouvez verifier !

    RépondreSupprimer
  12. Cher Harry,

    Je pense en noir et blanc, certes, à la hache peut-être, mais c'est aussi le propre de la pensée par différence que d'apparaître en toute franchise, bref d'éviter les équivoques du "niNi". Ce que vous dites rempli d'ailleurs allègrement mon schéma.
    Prenons un exemple encore frais :Sarkozy. Celui-ci fut libéral autant qu'on peut l'être (i.e. qu'on a besoin de l'être en France) et ce depuis des années (cf. traité européen). Il semblerait toutefois que ça coince du côté du libéralisme dont la logique n'est plus si nettement qu'elle le fut, parée des atours de l'évidence économique. Bref, les gens ne sont pas contents et voient bien qu'ils payent pour sauver les fabricants de cordes qui servent à les pendre. Dès lors, comment garder le pouvoir sinon en se repliant du côté des fondamentaux de la domination, de la distinction religieuse, sociale (les "classes sociales" fabriquées par laDroite et objectivées par Marx)etc. (je vous laisse le soin de décliner) "propriété" du FN ? Sarkozy a appuyé de ce côté là. Il n'y a pas de contradiction de sa part. Ses actes sont, de ce point de vue là, en parfait accord avec son discours (ce qui ne va pas de soi à simple écoute) puisqu'il s'agit pour laDroite de garder le pouvoir et que tout est bon pour cela.

    Non ?

    Lautruche

    RépondreSupprimer
  13. harry callahan13 juin 2012 à 13:37

    "Il semblerait toutefois que ça coince du côté du libéralisme "

    Je ne suis pas si sur que c'est son "liberalisme" qui a fait que Sarkozy n'ait pas ete ré elu, surtout si on compare au "non liberalisme" de Hollande !!

    Mais laisson du temps a Hollande de nous prouver qu'il est "anti-liberal" !

    "Dès lors, comment garder le pouvoir sinon en se repliant du côté des fondamentaux de la domination, de la distinction religieuse, sociale (les "classes sociales" fabriquées par laDroite et objectivées par Marx)etc. (je vous laisse le soin de décliner) "propriété" du FN ?"

    Sauf que ca n'est pas un repli, vu qu'il a utilisé ce que vous caricaturez comme des "fondamentaux de domination" bien avant , pour etre elu en 2007 !

    Je ne comprends pas "distinction religieuse".
    A moins que trouver par exemple que des fanatiques qui collent une balle dans la tete de gamines sont un peu "excessifs", soit un jugement de droite...
    (Qu'il instrumentalise ce genre de chose est autre chose, et il n'en a pas le monopole).

    La gauche a ete, doit-on le rappeller, en premiere ligne contre "les exces du pouvoir religieux" en France...

    Mais a l'epoque elle ne se cherchait pas un "peuple/clientèle de substitution"...

    C'est un peu aussi une caricature de pretendre que les classes sociales sont fabriquées par la droite.
    (Quand on voit le culte et l'idealisation du proletariat par une certaine gauche...)

    D'autre part il y a contradiction, bien sur que si, et c'est pour ca qu'il a perdu !

    On ne peut pas etre pro immigration (Pour les patrons, pas pour les immigrés, bien sur), et utiliser un discours vaguement souverainiste/patriote, quand l'Europe et le grand patronat sont contre !

    Encore une fois "tout les coups sont permis", ca n'est surement pas reservé a la droite !

    C'est a se demander si vous connaissez des gens de droite ! il ne mangent pas les petits enfants a leur petit dejeuner vous savez !

    La plupart des gens de gauche non plus d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
  14. Harry Callahan"
    Le liberalisme est autant philosophique qu'economique, et on ne peut disjoindre les deux.

    C'est un peu "à la hache" comme raisonnement certe...Mais enormement de liberaux assument cette idée, vous pouvez verifier !"

    L'histoire vous contredit , 2 des pays les plus liberaux au monde sont egalement trés conservateurs : les USA et le Japon! Beaucoup de republicains au USA sont ultra liberal mais sont trés loin d'etre progressiste^^

    RépondreSupprimer
  15. un anonyme a dit :

    analyser OUI - propagande NON

    ami Zémmour un peu plus connaissances, de recul et de doigté pour une question si difficile.

    Enfin un discours sain, çà faisait longtemps!

    RépondreSupprimer
  16. harry calahan

    Tu fait des msg d'un km de haut tu ne peut pas condenser un peu!
    Tu continu a combattre le communisme qui a quasiment disparut en France, il y a belle lurette, t'est un vrai don Quichotte!

    RépondreSupprimer
  17. "L'histoire vous contredit , 2 des pays les plus liberaux au monde sont egalement trés conservateurs : les USA et le Japon!"
    En quoi le japon est libéral et conservateur selon vous?

    RépondreSupprimer
  18. harry callahan13 juin 2012 à 21:41

    "Aux armes", tsst...

    Esperons que ca n'est pas encore un avatar du troll local...

    "Tu fait des msg d'un km de haut"

    Si lire est trop difficile, il y a surement une serie télé disponible...

    "qui a quasiment disparut en France, il y a belle lurette"

    Ca n'est pas moi qui ait lancé le sujet..

    A comparer au reste de l'Europe, il aura fallu le temps pour qu'il disparaisse, bien au contraire.

    D'autre part ce genre de courant a de beau restes, au moins en local...

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  20. en effet Harry
    le blaireau est de retour

    RépondreSupprimer
  21. A Kami :

    Ben le partie liberal-conservateur de droite PLD a été au pouvoir durant la majorité de ces 50 dernieres années au Japon! Ils ne se dont jamais caché d'être conservateur sur les questions de société et libéral sur les questions économiques! Trés peu "libertaire" donc...

    RépondreSupprimer
  22. Et le Portugal dans tout çà, on en entant plus parler, il ne doivent pas être en bonne voie eux non plus! il ne vont pas tarder a frapper à la porte de la BCE!

    RépondreSupprimer
  23. harry callahan14 juin 2012 à 13:00

    "libéral sur les questions économiques! "

    Sauf que comme pour les USA, une forme de protectionisme a existé au Japon. De facon très fine.

    Le Japon a, au moins jusqu'au années 80 (Pour plus recemment, Kami saura peut etre mieux que moi, si je me souviens bien, il parle japonais...), installer une entreprise au Japon etait extremement difficile a cause des reglemetation darconiennes a respecter.

    Un vrai casse tete de tracasseries et de conditions très compliquées a remplir et a comprendre !

    Quasiment aucune entrprise non japonaise ne pouvaient y souscrire, une excellente methode pour proteger les entreprises nationanles (Dont les "Zaibatsus", si je ne m'abuse, ces cartels japonais très puissants...)

    D'autre part l'immigration est très severement reglementée, et si les japonais sont hospitaliers, un etranger qui essaie de s'intaller sur place est en general "mal vu" ...

    idem, vous parlez des USA comme de liberaux, c'est vrai , mais c'est a nuancer.

    Ils ont empeché des entreprises chinoises d'acquerir des secteurs vitaux de leur economie, et si vous vous imaginez qu'on peut recuperer immediatement un placement finacier sur place, vous seriez surpris...

    Liberalisme ou pas, des pays continuent de proteger leurs interets souverains.
    (Ca n'est pas en contradiction avec les theories du liberalisme "classique" de Smith par exemple...)

    Le liberalisme "internationaliste", anti frontieres etc...C'est pour l'Europe.

    Wilson en revait deja dans les années 20.
    Pour le plus grand profit de son pays...

    RépondreSupprimer
  24. "Pour plus recemment, Kami saura peut etre mieux que moi, si je me souviens bien, il parle japonais..."
    Le japon était passé des "Zaibatsu" aux "Keiretsu" qui remplissaient grosso-modo le même rôle. Mais dorénavant c'est surtout les fusions-acquisitions qui ont pris le relais... Pays en perte sérieuse de vitesse étant supplanté par la Corée du sud et ses "Chaebol" (équivalant des "Zaibatsu" et "Keiretsu").

    "D'autre part l'immigration est très severement reglementée, et si les japonais sont hospitaliers, un etranger qui essaie de s'intaller sur place est en general "mal vu" ..."
    Le problème étant que beaucoup d'étrangers pensent que les japonais attendent d'eux une assimilation... Il est demandé à l'étranger de s'insérer dans le marché du travail, et surtout, qu'il se comporte, dans une certaine mesure, comme un étranger tout en respectant les us et coutumes du pays.

    RépondreSupprimer
  25. "Pour plus recemment, Kami saura peut etre mieux que moi, si je me souviens bien, il parle japonais..."
    Le japon était passé des "Zaibatsu" aux "Keiretsu" qui remplissaient grosso-modo le même rôle. Mais dorénavant c'est surtout les fusions-acquisitions qui ont pris le relais... Pays en perte sérieuse de vitesse étant supplanté par la Corée du sud et ses "Chaebol" (équivalant des "Zaibatsu" et "Keiretsu").

    "D'autre part l'immigration est très severement reglementée, et si les japonais sont hospitaliers, un etranger qui essaie de s'intaller sur place est en general "mal vu" ..."
    Le problème étant que beaucoup d'étrangers pensent que les japonais attendent d'eux une assimilation... Il est demandé à l'étranger de s'insérer dans le marché du travail, et surtout, qu'il se comporte, dans une certaine mesure, comme un étranger tout en respectant les us et coutumes du pays.

    RépondreSupprimer
  26. Concernant le dopage il faut punir les tricheurs cela veut dire que si CONTADOR a rpis des produits il devrait être suspendu, j'ai entendu parler qu'une nouvelle enquête a été mené sur le cas ARMSTRONG il devrait être puni

    NOAH, personnalité préféré des français (on peut douter de cela vu qu'uniquement les bobos parisiens ont donné leur avis) a tenu des propos anti-espagnols il y a pas longtemps.

    Ce qui est bizarre c'est qu'on peut s'interroger sur un racisme anti-blanc car pourquoi ne pas parler du dopage dans l'athlétisme qui est arrivé bien avant le tour de France (Cas BEN JOHNSON et MARION JONES) surtout que les médias parlent de lutter contre cela depuis que le dopage est apparu dans le cyclisme

    Pour moi ZEMMOUR n'est pas raciste et dénonce une idéologie avec laquelle il est en désaccord il donne son avis sur ce qui se passe en Espagne mais il aurait dit la même chose si il se serait passé la même chose en France, en Belgique ou dans des pays arabes

    NOAH en parlant du dopage chez les sportifs blancs espagnols et en occultant que des coureurs noirs utilisent ces produits aussi crée une différence et c'est cela le racisme

    TAUBIRA c'est un peu pareil en voulant supprimer les tribunaux pour mineur et supprimer les peines plancher elle est est en contradiction avec ce qu'elle combat pour plusieurs raisons : les femmes en banlieue qui subiront des tournantes n'obtiendront pas gain de cause si les auteurs sont mineurs et à LYON si les auteurs qui ont agressés les juifs sont mineurs qu'ils soient d'extreme droite ou arabo musulman ils ne seront pas condamné

    Blancs,juifs,noir,arabes : si demain tu te fais agresser par une bande de jeunes et qu'ils sont mineur avec ce que veut faire TAUBIRA elle va faire exploser les agressions racistes, c'est un peu une collabo qui crée le monstre qu'elle veut combattre.

    Signé : SEBASTIEN

    RépondreSupprimer
  27. Les gens comme Noah et Taubira ne veulent évidemment pas d'une paix sociale qui ruinerait leur commerce... Puis faudrait déjà que les femmes victimes de tournantes puissent déménager avant de voir la police, sinon gare aux représailles...

    RépondreSupprimer
  28. harry callahan14 juin 2012 à 19:38

    "Puis faudrait déjà que les femmes victimes de tournantes puissent déménager avant de voir la police, sinon gare aux représailles..."

    Pour celles qui osent parler et porter plainte.
    C'est deja difficile sans crainte de represailles, alors avec...

    RépondreSupprimer
  29. J'ai revu par hasard le premier clash Zemmour/Taubira chez Ruquier et cette dame ne l'as pas laisser parler, il n'a pas réussi a passer son message, je comprend qu'il soit revanchard! qu'est-ce qu'elle est arrogante!

    RépondreSupprimer
  30. J´aime ce que dit Eric Zemmour mais je suis aussi un fan de Nadal.....Que faire???

    RépondreSupprimer
  31. J´ai vraiment du mal a digérer la pique contre Nadal et le foot Espagnol. Franchement les footballleurs espagnols sont tout sauf physiques. Vous avez vu Iniesta et Silva???? Pour ce qui est de Nadal il est moins impréssionnant physiquement que Tsonga. Zémmmour nous a fait un passig à la Noah...Beeeeurk!!!

    RépondreSupprimer
  32. Eric Zémmour comme Noah pense que les Espagnols ne sont pas assez métissés, trop blancs, trop espagnols pour pouvoir gagner en sport. Eric Zémmour commme Noah préférent largement les équipes de France qui sont ethniquement correcte...

    RépondreSupprimer
  33. Eric Zemmour et Noah n'ont rien à voir.

    Eric Zemmour fait une analyse économique de la situation de l'Espagne et a parlé du sport espagnol, il aurait pu faire cette analyse sur n'importe quelle autre pays

    Noah fait dans le communautarisme c'est même limite du racisme car à travers la nation espagnole il ne supporte pas qu'un blanc comme Nadal bat des noirs comme Monfils ou Tsonga.

    RépondreSupprimer
  34. Erreur d'analyse dans l'affirmation: "En espagne contraitrement à la grèce on paye ses impots":
    Une source parmi d'autres qui contredit l'affirmation:
    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en|fr&u=http://www.presseurop.eu/en/content/news-brief/2444661-black-economy-explodes-crisis

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam, les liens vers d'autres sites ainsi que tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.