lundi 31 mars 2008

Zemmour face à Guy Bedos


38 commentaires:

  1. Guy Bedos se trompe sur le DAL. Ce qui intéresse cette association issue de la LCR et de Lutte Ouvrière, c'est de faire tomber des gouvernements (principalement de droite) en appelant des gens mal logés à aller dormir dans la rue, pas vraiment pour les aider à avoir du logement mais pour démolir un gouvernement: car si ces gens mal logés avaient tous un logement demain, ce serait une catastrophe pour le DAL qui pourrait plus faire de coups médiatiques en imitant insidieusement les Don Quichotte. L'émotion créée par ces coups de publicité malsaine où on utilise la pauvreté à des fins très politiques est révoltante. Il y a d'autres associations plus efficaces que le DAL et beaucoup moins politique qui ne cherchent pas les caméras et à faire tomber des gouvernements. Ce sont ces associations qui ont besoin d'aide financière et pas des associations médiatico-politiques comme le DAL qui exploite la misère des gens.

    RépondreSupprimer
  2. C'est un peu exagéré de dire que le DAL va faire tomber le gouvernement (il s'agit juste d'une tentative de manipulation d'opinion, un gouvernement ne chute pas comme ca, surtout sous la Veme République.), en revanche, il n'y a pas un besoin obligatoire d'operation médiatique pour aider les gens, c'est clair...

    Ce genre de pratique est contre productive car à force, l'opinion, ca se sature...

    RépondreSupprimer
  3. quand tu donnes, que ta main droite oublie ce que fait ta main gauche. Ce fut écrit dans un livre il y a bien longtemps.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne dis pas que le DAL va faire tomber les gouvernements! cette organisation d'extrême gauche et celles qui lui ressemble, dans les universités ou les syndicats, tentent souvent de le faire, et voient cela comme objectif ultime, même s'il est chimérique. L'extrême gauche sait qu'elle ne peut rien remporter aux élections car ultra-minoritaire, donc elle fonctionne sur les coups médiatico-politiques.L'extrême gauche joue la carte de l'émotion surtout quand il s'agit des sans-logis et des sans-papiers venant d'Afrique du Nord ou subsaharienne.
    L'extrême gauche veut dans cette logique, faire passer son message culpabilisant que l'on connait:
    "Vous, les Français, avez pratiqué l'esclavage sur ces populations, vous les avez colonisé et donc vous devez les accueillir, c'est votre faute éternelle, vous devez vous racheter en les accueillant." C'est la vision populaire (au sens le plus péjoratif du terme) de l'impérialisme occidental. C’est l'idée du méchant et cruel homme blanc exploitant les pauvres hommes de couleurs pacifistes. Cette vision faussée de l'histoire du monde est à la base du masochisme de l'Occident: c'est-à-dire la culpabilité et l'auto-flagellation de l'homme blanc qui est soi-disant responsable de tous les maux de la Terre, car il porterait en lui les gènes du racisme et du colonialisme car il a colonisé et massacré sur les cinq continents. Si les gens d'extrême gauche avait un peu fait d'Histoire et moins de politique, ils sauraient sans doute que les autres peuples, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique ont aussi colonisé et massacré. Les Arabes ont colonisé le nord de l'Afrique, ont massacrés les Berbères, établit des comptoirs portuaires d'esclaves du sud de l'Égypte au nord de l'actuelle Afrique du Sud. Des millions d'esclaves africains transbahutaient dans les caravanes arabes entre le IXème et le XVIIIème siècle dans des conditions inhumaines: beaucoup mourraient de faim et de soif lors des traversées du désert. Il y eu même un Code Noir arabo-musulman, s'inspirant de certaines sourates violentes dans le Coran, bien avant celui édité par Colbert sous Louis XIV. De même dans les harems, des millions de femmes d'origine russe ou ukrainiennes étaient esclaves sexuelles de riches sultans, très recherchées pour leur peau laiteuse et leurs cheveux blonds. De même en Afrique, les rois africains pratiquaient l'esclavage. Des royaumes du Congo, du Mali ou encore du Songhaï réduisaient en esclavage des membres des tribus ennemies vaincues, et annexaient leurs territoires. Certains riches rois africains possédaient aussi des esclaves blancs au XIIème siècle. Les Mongols du XIIIème au XVème siècle firent la même chose: de terribles conquêtes (la conquête de la Chine et la prise de Pékin couta la via à environ trente millions de Chinois entre 1211 et 1215 sous Gengis Khan.)De même, l'un de ses descendants Timur, établit son quartier général à Samarkand (en actuel Afghanistan) et fit transporter des esclaves de toute l'Asie jusqu'à cette ville au début du XV ème siècle. Tous les peuples se valent en inhumanité et en racisme: les Japonais durant la seconde guerre mondiale ont commis un génocide contre les Chinois en Mandchourie (province chinoise qu'ils avaient annexé en 1931.) en utilisant les gens comme cobayes humains dans l'unité 731 où l'on pratiquait des vivisections pour la mise au point d'armes bactériologiques. Les Japonais considéraient les Chinois comme "inférieurs" dans les échelons race jaune par rapport aux Japonais situés au plus haut point.
    Pour ceux qui voudraient en savoir plus, je vous invite à lire le livre de Malek Chebel "Esclavage en terre d'Islam" et celui de Serge Bilé "Quand les noirs avaient des esclaves blancs".
    Tout cela pour dire que la race blanche n'est pas la pire du monde, et que les gens d'extrême gauche devraient réfléchir à deux fois avant de faire culpabiliser les gens vivant en Europe aujourd'hui et de vouloir leur faire payer les exactions de leurs ancêtres. Cela ouvre le guichet de la repentance et empêche l'intégration des populations immigrées ou d'enfants dont les parents ou grands-parents ont été colonisés .Les Français d'aujourd'hui ne sont pas coupables de la colonisation du XIXème siècle! Si nous devions nous excuser pour l'Algérie, les pays du Maghreb le feraient-ils pour la colonisation de l’Espagne et du Portugal pendant sept siècles ?
    Cet interminable cortège d’excuses n’aboutirait à rien. Laissons faire les historiens sérieux et cessons cette repentance incessante qui conduit les enfants d’immigrés à haïr à tort la France, ce pays qui fut le premier dans l’Histoire du monde à abolir de manière effective l’esclavage le 4 février 1794 grâce à la Convention et à Léger-Félicité Sonthonax (même si Napoléon le rétablit dans trois colonies en 1802).

    RépondreSupprimer
  5. La repentence est stérile certes, mais la politique néo-coloniale existe encore pour pas mal de pays.

    (Et sûrement pas seulement la France, même si elle a eu un empire colonial conséquent.).

    La France est encore présente dans le monde...
    (Militairement, financièrement-Le franc CFA, exemple facile...-)

    ...Elle n'est evidement pas la seule !
    Et n'est plus la puissance qu'elle fut.

    l'echo a ce genre de pratiques politiques s'explique par cela aussi.

    L'Allemagne n'a pas de passé colonial...En revanche un autre passé est souvent ressorti en filigramme
    (La France n'a pas le monopole de la repentence !)

    Maintenant la vision négative systematique de la France est effectivement une attitude stupide.

    Chaque pays a ses périodes sombres, mais peut etre que "l'Universalisme" francais, rends plus vulnérable que d'autres a ce genre d'attaques.

    RépondreSupprimer
  6. Ici Aturnel (qui a un petit problème de connexion.)

    Henri, si la France est présente dans le monde de façon militaire, ça sert aussi à ce qu'on est une politique étrangère indépendante, et que nous ne soyons pas les caniches des Américains. Pour ce qui est de la finance, le franc CFA ou malgache est un héritage d'un passé colonial; comme les viaducs et les aqueducs en France sont l'héritage de la colonisation de la Gaule par Rome.Un pays, une société, c'est comme un club, dès qu'il plait plus et ne réponds plus à vos attentes, vous le quittez.

    Vivant au Canada pour un an, j'ai vu ce que peut amener une société multiculturelle: c'est le repli sur soi et ceux qui sont "comme nous", en un mot le communautarisme. Au Canada, il y a de la nourriture cachère dans les hôpitaux, ou de la nourriture halal en rayon dans les magasins, des heures spéciales dans les piscines pour les femmes musulmanes... Quand la religion s'étale dans l'espace public, ça devient dangereux car il y a une concurrence entre les religions qui se forme, et chacune empile ses revendications sur le sol canadien qui un jour cèdera tant la pression sera forte . J'espère qu'on ne verra jamais ces horreurs en France. Il faut qu'on est des hommes politiques fermes sur les questions de la laïcité.

    RépondreSupprimer
  7. Henri,

    Tu commets une erreur concernant l'Allemagne, elle a un passé coloniale, moins fort que celui de la France, mais elle en a un. Seulement, on s'en est emparé (dans le on, il n'y a pas que la France) après la première guerre mondiale.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_colonial_allemand#Fin_de_l.27Empire_colonial_allemand

    RépondreSupprimer
  8. Le passé colonial allemand c'est des miettes l'Afrique, quelques îles, les concessions chinoises, dérisoire en comparaison avec l'Angleterre ou la France, de plus, aucun lien avec l'imigration en Allemagne (Essentiellement Turque), pas de guerre de decolonisation...

    Avec qui plus est, droit du sang et approche"communautaire" plus anglo-saxonne.
    (Ca n'empeche en rien les problèmes liées a l'immigration, mais c'est un autre pays et une autre mentalité)

    L'Allemagne s'etait lancée dans l'aventure coloniale trop tard pour se bâtir un empire.

    Le passé torture les allemands dans un autre registre...

    RépondreSupprimer
  9. D'autre part je ne critique pas la présence militaire de la France de facon inherente, je dis simplement que son statut de puissance provoque fatalement des réactions.

    La France fait partie du conseil de sécurité de l'ONU, dispose de l'arme nucléaire.

    Ce n'est pas non plus un nain en matière de defense.
    (Les services secrets sont particulièrement renommés entre autres)

    Je comprends très bien cette allusion au communautarisme, la question est de savoir qui detient le pouvoir aujourd'hui.

    Peut être finira-t-on par voter Coca Cola ou Nestlè...

    RépondreSupprimer
  10. Henri,

    C'était juste une remarque sur le fait que je trouvais ta phase "L'Allemagne n'a pas de passé colonial" un peu trop absolue. Il y a une nuance entre un passé colonial de faible envergure n'ayant laissé que peu de trace, et une absence de passé colonial. Surtout qu'il serait intéressant de savoir comment les Allemands le perçoivent.

    Ensuite, je dirais qu'on a tendance en France, comme le fait remarquer Aturnel, à réduire le concept de colonisation au colonianisme dit de l'époque moderne par les Européens.

    Or, si on reprends la définition du colonianisme comme étant une "Notion politique et stratégique impliquant la conquête, l'administration et la mise en valeur de territoires extérieurs dont le degré de développement est moindre que celui du pays colonisateur" (Définition du dictionnaire de l'académie française) et qu'on repense à l'idéologie nazi et ses conquètes, on peut considérer "cet autre passé qui ressort en filigramme" comme tu le dis très justement, comme du colonialisme. Pour moi, l'extension de l'Allemagne nazi n'est "que" du colonianisme dans une de ses formes les plus durs.

    Mais ce n'est pas le sens commun que les gens prête à ce mot.
    Zemmour disait, à très juste titre je trouve, que le colonialisme, c'est l'histoire du monde depuis l'antiquité, et que nous sommes les premiers, les occidentaux, à y avoir renoncé, au cours du siècle dernier.

    Je pense que c'est ce caractère récent de ce renoncement qui est à l'origine de toute cette névrose actuelle de repentence totalement stérile, nous sommes bien d'accord.

    Par contre, je n'aime pas le mot de néo-colonialisme pour désigner nos rapports actuels. À ce sujet, le dictionnaire de l'académie fraçaise est très clair, il dit, toujours dans la définition de colonialisme : "Par ext. Auj. Tendance dominatrice d'un peuple, d'un État (employé à tort dans le sens d'« impérialisme » ).".
    Je trouve que le terme impérialisme est en effet plus juste (Politique dont le but est de perpétuer ou d'étendre la domination d'un État sur un ou plusieurs peuples ou États ; doctrine qui inspire ou justifie cette politique.). Nous ne faisons pas de conquête, nous n'administrons pas ces pays. Et de surcroit, s'il existe une relation forte entre nos anciennes colonies et les pays étant sous notre influence impérialiste, il n'y as pas une corespondance exact. Je pense aux Émirats arabes unis, qui furent dans l'empire coloniale britanique et qui sont aujourd'hui d'avantage dominés par la France que par les britaniques. Je pense à l'Anglettre, qui n'a jamais été une colonie, et qui est d'une certaine manière, fortement sous le joug de l'impérialisme américain, c'est un renversement de situation assez risible quand on y pense.
    On peut trouver toute sorte d'exemples de ce genre.

    Maintenant, ce n'est peut-être que du pinaillage sur le vocabulaire, car je souscris au fond de tes propos, mais je pense que pour quelqu'un comme Zemmou, le choix des mots comptent tout autant.

    RépondreSupprimer
  11. La plupart des allemands sont plus marqués par le passé récent (La DDR-L'allemagne de l'Est- et le problème de la consideration des ex allemands de l'Est, ou Allemagne Nazie.).Le fait colonial de leur propre pays est vraiment très exotique, et ignoré pour la plupart des allemands.

    (Il est de toute facon marginal)

    Certains ont parfois du mal a réaliser le poids de l'histoire coloniale pour d'autres pays.

    On peut aussi considerer le sens grec du mot colonisation, ou les excedents de population partaient fonder une nouvelle cité plus ou moins liée par la suite a la métropole.

    C'est vrai que le sens des mots compte en effet.

    Je n'ai pas evoqué le Franc CFA par hasard, une tutelle monétaire même floue peut se rapprocher d'une forme de colonialisme...

    Mais à chaque fois que j'evoque ce genre de paratique je m'inscrit dans une optique d'observation , pas de moralisme, etant donné qu'on parle d'Etats.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour à tous,
    Je suis pour ma part plutôt déçu par cette vidéo dans le sens où j'aurai attendu d'Eric Zemmour un peu plus de mordant à l'encontre de ce tartuffe de Guy Bedos et lui poser quelques questions comme :
    Qui est-il pour se permettre de donner des leçons alors qu'il n'a pas un avis plus autorisé que n'importe quel quidam pris au hasard dans la rue ?
    Quelle légitimité a-t-il si on excepte le fait qu'il soit un "people" riche, célèbre et de gauche ?
    Est-il facile quand on est riche et qu'on habite les beaux quartiers, d'expliquer aux gros cons de Français racistes qui habitent la banlieue qu'il faut qu'ils paient avec le sourire pour ses chers sans papiers et/ou logement ?
    Est-il facile de faire l'aumône avec l'argent des autres ?

    Enfin ce que j'en dis... je le trouve de moins en moins mordant l'ami Zemmour... peur des représailles ?

    Théodore

    RépondreSupprimer
  13. Bedos a le droit de s'exprimer.

    (Et donc d'être critiqué...)

    RépondreSupprimer
  14. QUe dire de bedos?
    si ce n'est que l'euthanasie est parfois nécessaire...

    RépondreSupprimer
  15. La discussion avec Bayrou est tres amusante parce que Bedos est surpris de voir Zemmour a précedement attaqué Sarkozi...

    ...Avec les même arguments sur des points précis que ceux de Bedos lui même !

    Bedos fonctionne encore sur des shémas de la gauche des années 80.

    Il faudrait qu'il comprenne que le paysage politique change.

    Mais la période est trouble, a sa décharge.

    RépondreSupprimer
  16. Je suis étonné que Bedos n'ai pas quitter l'émission comme à son habitude quant il est contredit.
    Le monsieur ne supporte pas que l'on ne soit pas d'accord avec lui, le plus intolérent des bobos du paf.

    RépondreSupprimer
  17. En voyant je ressents une envie irrépréhensible d'exprimer ce que j'ai longtemps en moi refouler. Je l'entend sans cesse s'attaquer au ducon lajoie, au crétin de français avec un berrais sur la tête, une clope sous le bras, un mégot de clope éteind au milieu du bec, en l'accusant d'être un affreux raciste contre les noirs et les arabes (je cite) dès que ce dernier ose manifester quelques inquiétudes contre l'arrivée trop massive d'étrangers. J'ai envie de lui répondre en lui posant tout d'abord une question : tu es de quelle confession ? Juive ? Et pendant la guerre d'algérie où es tu venu te réfugier ? En France bien sûr parce que les arabes ne voulaient pas se souiller à cause de toi ! Alors pourquoi tu souille les français en les traîtant de raciste. Tu jouerais pas plutôt un double jeu ? Culpabiliser à mort les français à propos du respect des droits de l'homme pour t'aménager en europe une place au chaud bien confortable. (C'est pareils avec Badinter kon bendith et consor remarquez : l'un était contre la peine de mort. L'autre contre les serbes et les croates pendant la guerre de yougo et l'entrée de la Turquie dans l'UE). Alors que pendant ce temps dans ton grand Israël on massacre on tue des palestiniens ???? C'est quoi ce deux poids deux mesures alors si on veut être honnête ???? Alors Bedos toi et tes potes fermez là retourne manger ton couscous et te mêle pas des affaires des français.

    RépondreSupprimer
  18. Font chier à nous faire la morale sans déconner c'est grâce à des pédés comme Kon Bendith Badunter Attali et Bedos qu'on a une immigration massive en France. Ces cons là ils s'apperçoivent pas que tant la cruche va au puit qu'à la fin elle se casse. Parce qu'ils s'en prennent dans la gueule maintenant. Mais cette fois pas par des français docile mais par des arabes enragés.

    RépondreSupprimer
  19. Je ne sais pas si l'anonyme est au courant mais Zemmour est d'origine juive aussi...

    (Sans commentaires...)

    RépondreSupprimer
  20. Bedos ou le naufrage de l'age... Une anecdocte résume assez le personnage à mon sens :
    Les guignols de l'infos au début des années 90 avaient fait une marionette le représentant tel qu'il était alors, c'est à dire avec de grosses poches disgracieuses sous les yeux... Fureur du sieur Bedos beuglant que c'était dégueulasse de se moquer du physique des gens, c'était juste à l'époque où, dans son spectacle, il parlait de Balladur en termes choisis, puisqu'il le qualifiait de goitreux...

    Histoire de poutre et de paille

    Théodore

    RépondreSupprimer
  21. De là à faire des remarques antisemites, il y a une marge.

    Et apres certains s'etonnent qu'une certaine categorie d'individus manie le point Godwin ou Vichy à tout va...

    Ca serait bien de pas leur donner d'arguments.

    Si vous voulez en finir avec la "repentance" et retrouver une fierté autour d'une idée de Nation essayez d'avoir un autre niveau parce que là c'est les égoûts.

    RépondreSupprimer
  22. Bedos n'est pas juif, sa mère lorsqu'il était enfant lui disait qu'il était laid avec sa tête de juif, mais là n'est pas la question, tout les juifs ne sont pas anti-Français, on trouve parmi-eux quelques-uns des plus fervents Patriotes, donc votre remarque est idiote.

    RépondreSupprimer
  23. merci à Eric Zemmour pour son courage politique !!
    Je ne pense pas qu'il manque de courage et qu'il craigne les représailles, il pratique le plaisir aristocratique de déplaire!!
    Il est le seul à nous éclairer dans ce magma gauchiste et soixante huitard qui ressasse les mêmes idées depuis 40 ans !

    Il est honnête intellectuellement il sait rire de lui même et prendre du recul ce qui n'est pas le cas de tous ces petits bobos qui se froissent facilement,qui sont bourrés de convictions et ne savent pas regarder la réalité économique en face!

    Ils choisissent toujours de prendre la défense des pauvres et des malheureux pour se faire de la pub, ce qui est très facile, mais ils sont incapables de proposer des solutions pour sortir la France de sa situation !! Seul Laurent Ruquier est honnête intellectuellement, lui qui est plutôt à gauche il laisse toujours son petit Eric s'exprimer!!

    RépondreSupprimer
  24. Au plaisir aristocratique de déplaire j'en perçois un plus trivial, indéniablement plus alimentaire auquel bien peu renoncent -y compris les meilleurs poètes- à vrai dire, tant il sait flatter, celui-là, nos papilles gustatives.

    RépondreSupprimer
  25. Guy Bedos....Je l'aimais bien dans: "J'aime pas Paulette".

    RépondreSupprimer
  26. François de Clauzet ?? Je l'adore. J'aurais révé l'avoir pour "prof" !!!

    RépondreSupprimer
  27. Ah ouai parce que dès qu'on fait une critique on est antisémite ? Qui est ce qui profite le mieux de Mai 68 ? C'est pas les juifs ? avec Khon benedit qui veut faire rentrer la turquie dans l'UE ? Badinter qui a suprimer la peine de mort ? Le rejeton de Glucksman qui vante tous les jours les bienfaits de la société métissée ? Jacques Attali qui dans son rapport veut relancer l'immigration africaine ? Qui veut détruire et asservir le peuple de Gaule ? sinon à part les juifs ? Pourquoi ? Parce que depuis la révolution française ils jouissent d'un espace politique qui leur permet de prospérer. Pourquoi Marx juif lui aussi a t il dit que la religion était l'opium des intellectuels ? Sinon pour détruire la cutlure judéo-chrétien. Et pourquoi en Israël sont ils aussi racistes contre les non juifs chrétien ou arabes ? Est ce antisémite de dire cela ???? J'ai insulter personne. Comme De Gaulle l'a dit en son temps : "le peuple juif est un peuple d'élite, sûr de lui, et dominateur". Le politiquement correct, la gauche bobo le marxisme c'est l'héritage des juifs à la république. Cf Léo Trotsky. Gare à la taupe et au double langage. C'est eux qui favorisent le racisme anti blanc et la culpabilisation éternelle ....

    RépondreSupprimer
  28. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  29. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  30. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  31. La question que l'on pourrait poser à l'anonyme intégrale qui précède, est la suivante: êtes-vous antisémite ? Oui ou non !

    Pour ma part, je ne le suis pas; c'est au dessus de mes forces parce que je suis catholique et parce que je sais des juifs d'exceptions auprès desquels on me trouvera toujours, si le besoin s'en faisait sentir.

    Cela étant, je reconnais qu'il est une question gravitant autour d'un certain "népotisme" qui, devant l'importance qu'il a pris,notamment dans certaines sphères de la création et des médias, n'est pas sans porter le germe d'une compréhensible désapprobation auprès d'une frange de la population non juive.
    Je ne saurais trop inviter les membres de cette communauté à prendre la juste proportion d'un déséquilibre qui pourrait, je dis bien pourrait, à terme lui être préjudiciable.

    C'est en ami que j'exprime un point de vue (qu'il convient de nuancer sans doute) mais auquel on ne peut m'opposer une fin de non recevoir.

    RépondreSupprimer
  32. Les juifs sont des élites. Ils ont une capacité remarquable à écrire des livres des théories politique des films de la musique etc ... Quelle famille juive n'a pas un artiste un avocat ou un médecin dans sa famille ? En France Badinter est le champion du droit de l'hommisme au nom de l'humanité pour les criminel on laisse courir des pédophiles multirécidiviste dans la nature. Khon Bendit est le leader incontesté de Mai 68 venu exprès d'allemagne pour servir de porte parole aux étudiants à la sorbonne. Or mai 68 a pris la culture et l'histoire en otage : car ce qui faisait le ciment intergénérationnel depuis 2000 ans c'était le mythe de la France gauloise et celtique, mérovingienne, capétienne, et carolingienne etc ... Jacques Attali est un juif aussi c'est lui qui préconise dans son rapport de relancer l'immigration. Khon Bendit c'est lui qui au parlement européen pendant la guerre de yougoslavie a tout fait pour qu'on trahisse nos alliés historiques serbes (au pretexte de dépasser les traditions historiques comme il disait). C'est encore lui qui fait du lobbying pour intégrer les cheval de troie qu'est la Turquie au sein de l'UE. Dans les médias c'est pareils c'est eux qui exerce la dictature du politiquement correct et ils nous revendent encore mai 68 avec le fils de glucksman etc... les exemple sont infini. Le but c'est de nous attacher les mains dans le dos de nous dompter parce qu'ils ont peur du FN. En échange ils plaident toujours pour le droit aux immigrés etc ... sous prétexte que c'est progressiste. Par contre au sujet de leur Israël ils sont prêt a faire entrer le monde dans une troisième guerre mondiale en entraînant les USA. Et quelle sympathie manifeste t ils au chrétien et aux arabes ? Aucune. jamais ils ne te serreront la mains ou seront loyal avec toi jamais. Depuis Mai 68 ils nous entraîne aux abîmes.

    RépondreSupprimer
  33. Alors, on crache son venin ?
    On le dit qu'on est antisémite !!!
    Allez du courage !!!
    Après on en parlera plus c'est promis.

    RépondreSupprimer
  34. c'est une réalité j'ai mis du temps à m'y habitué. Au lieu de juger observe le discours de khon bendit de attali et glucksman les seules exception Finkelkraut et Zemmour pour qui j'ai du respect.

    RépondreSupprimer
  35. Alors la conversation devient possible si il est bien entendu que tous les juifs ne sont pas tous conçus suivant un même moule. Dans ce cas évitons de dire qu'un tel ou untel est juif au prétexte qu'il nous déplait en sa qualité d'être.

    L'éminent cardiologue qui demain, peut-être sauvera l'un de vos proches et très cher parents s'appellera peut-être Rosemblaum ou Mohamad...
    La chance n'étant pas à exclure de ce côté ne la gâchons pas.

    RépondreSupprimer
  36. Alors la conversation devient possible si il est bien entendu que tous les juifs ne sont pas tous conçus suivant un même moule. Dans ce cas évitons de dire qu'un tel ou untel est juif au prétexte qu'il nous déplait en sa qualité d'être.

    L'éminent cardiologue qui demain, peut-être sauvera l'un de vos proches et très cher parents s'appellera peut-être Rosemblaum ou Mohamad...
    Les chances n'étant pas exclues de ce côté ne les gâchons pas.

    RépondreSupprimer
  37. A Anonyme numéro 1:
    Assez d'accord sur Israel et la citation de De Gaulle (un nom étranger, famille d'origine belge)
    En revanche quand on parle du "peuple de Gaule" en des termes un peu lourds et Beaufs, quand on se réclame Gaulois (quoique cela puisse signifier) on prend la peine de bien écrire sa langue !
    Une française par choix et non par hasard...

    RépondreSupprimer
  38. allo, je suis canadien et viens de vous lire.
    Incroyable de lire ces commentaires antisémites!!!
    Y-a-t-il tant d'antisémites en France?
    Qu'avez vous donc contre les Juifs?
    Ce que les Nazis leur ont fait ne vous suffit pas?

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam, les liens vers d'autres sites ainsi que tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.