jeudi 10 juillet 2008

Zemmour dans "Ripostes" : Turquie dans l'Europe, chances et dangers



1/3



2/3



3/3

7 commentaires:

  1. Henri Kissinger : "Si j'étais européen, je serais contre l'entrée de la Turquie, mais je suis américain ".

    Mais après tout l'Europe a choisi l'Atlantisme, pas la Fédération donc...

    RépondreSupprimer
  2. ça date de quand cette émission ????? zemmour a changé de look...

    RépondreSupprimer
  3. Je dirais 2004, avant les élections européennes.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  5. En tout cas l'entrée de la Turquie dans l'Europe sera une belle erreur, et se paiera très cher...

    RépondreSupprimer
  6. D'un certain regard il est clair que le loup aime les bergeries. Ce sont de belles conquêtes pour lui. L'islam n'est pas étrangère à l'inquiétude de ses brebis.

    RépondreSupprimer
  7. Le débat n'est pas équitable : les trois dernières interventions sont le fait des trois personnes pro entrée de la Turquie. Cela a néanmoins été intéressant de voir les arguments de ces derniers qui en fait ne sont pas très convaincants mais qui relèvent d'une connception de l'Europe trés burocratique. Le plus incroyable étant leur dédain de l'opinion des peuple, rappelé à juste titre par M. Dupont-Aignan. Cela montre un mépris souverain de la part des élites pour la masse qu'il faut éduquer pour la faire penser correctement.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam, les liens vers d'autres sites ainsi que tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.